Créer un site internet

communications angéliques

Depuis fort longtemps je me connecte, via l'écriture automatique, à une source que je pourrais qualifier d'Angélique, tant ses messages sont profonds, instructifs et parfois impressionnants. Je vais désormais les publier ! Mais je vous demande d'exercer votre discernement afin de ne pas prendre le risque de se laisser pieger par des messages qui auraient pour objectif de nous perturber et de nous influencer dans le mauvais sens ! Je vais moi-même faire très atention à la qualité des messages publiés et faire un tri strict pour ne vous confier que le meilleur !

  • Ils nous donnent les clefs de l'amour terrestre (Partie 1 sur 3)

    L’amour terrestre : ils nous en parlent et nous en donnent les clefs (Partie 1)

     

    L’amour sur terre est un véritable souci et parfois même un fléau …. Je ne le comprends pas et ne vois pas quoi faire par rapport à ce secteur où la plupart des gens souffrent. Vous m’aviez donné une information, elle s’est révélée exacte (info perso), même si désagréable. Je me sens actuellement seule et démotivée, mais comme beaucoup d’entre nous me dite- vous, à quoi tout cela est-il du ?

    Amour 01 

    L'amour terrestre : première partie

    Crois en l’amour, l’amour terrestre est souvent limité par vos dimensions, mais l’amour est le lien ultime de l’entité à Dieu, c’est le ciment universel, ce qui relie, ce qui chagrine donc lorsqu’il disparait, ce qui enchante lorsqu’il apparait alors que l’on croyait la vie terne et sans intérêt. Ainsi en va-t-il pour toi : tu vois la vie avec tes lunettes grises, mais bientôt tu recouvreras force et santé et des capacités bien plus importantes que celles développées maintenant. Nous savons qu’il te faut un compagnon de route (c’est en effet le cas)

    Ce qui arrive actuellement est le fruit d’une société corrompue où l’on place ses intérêts partout ailleurs que dans l’amour, que ce soit du Divin ou terrestre : la problématique est la même ! Comme tu le lisais petite enfant, il est juste de maudire (au sens métaphorique) ceux et celles qui font des refuges et des abris pour eux-mêmes en excluant leurs proches et voisins qui vont mourir de faim à leur porte. La porte des cieux leur sera tout aussi close, même si non nous ne sommes pas en train de vous faire la morale sur l’enfer et le paradis, mais sur le fait que l’on récolte ce que l’on sème. Parole pleine de sagesse.

    Petite enfant seule, tu ne l’es pas tant que ça et tu ne souffres pas de misère en même temps, mais pense avec compassion à ces personnes âgées laissées de côté par leur famille et qui vivotent seules devant leur télévision avec pour seule compagnie la télé réalité pour les tenir informées du monde. Penser avec compassion t’aidera à relativiser tes propres maux, même si nous ne minimisons rien de tes souffrances physiques notamment.

    Ton amie a raison aussi, nous avons commencé à œuvrer dans le sens du tri : chacun exprime qui il est, du pire au meilleur et trouve ses alliés ou son coin de campagne, que ce soit pour s’isoler de l’amour ou au contraire s’en rapprocher. Le grand tri n’est pas l’œuvre de Dieu, mais une mécanique très humaine qui permet à chacun de se positionner. Alors comment œuvrons-nous ? Tout simplement en laissant faire là où cela peut paraitre blessant alors que c’est seulement juste.

    Bientôt vous vous éloignerez de tout ce qui n’est pas amour pur et vous rapprocherez de votre véritable famille de tous bords et toutes dimensions. Même si ce temps vous parait long, il ne l’est plus tant que ça. Alors dans l’attente, pensez amour comme vous le pouvez :

    • Pensez compassion par amour pour tous ceux et celles qui souffrent seuls et en silence
    • Pensez compassion pour les territoires qui semblent oubliés de Dieu
    • Pensez compassion pour tous ceux et celles qui s’éloignent de vous et vous blessent
    • Répondez à la haine par la compassion, il ne s’agit pas de se laisser pourfendre, mais de rester, au sein de son âme, à l’abri de la haine et des critiques.

    Nous allons te donner un exemple : si toi, ou tes amies vivent des situations tumultueuses, ne haïssez pas, mais éloignez-vous assez pour être capable de plaindre l’être qui vous semble non capable d’aimer. Il arrive que cette personne soit aussi vous-même et c’est pour cela qu’il vous faut aussi vous pardonner et faire preuve de compassion vis-à-vis de vous-même.

    Sachez que qui veut partager recevra et qui veut s’isoler s’isolera.

    Demain ma chère enfant, nous te donnerons d’autres enseignements concernant l’amour terrestre. Nous évoquerons la rupture relationnelle comme tu le souhaites afin de vous donner des clefs pour mieux la vivre.

  • Heeelp : seconde partie, une réponse précise

    Heeeeelp ! Seconde partie : quoi faire

    Je trouve toujours très légers les mots angéliques qui compatissent à nos douleurs, mais ne font rien ou presque. Aussi ai-je eu envie de leur en demander plus ainsi que quelques réponses là aussi plus précises comme le quand avec le comment échapper à la douleur morale ou physique.

    Anature 01 

    Rappel : Petite enfant, le temps des souffrances de tous ordres a commencé et vous ne pouvez pas y échapper. Les organismes à la forte constitution échappent aux douleurs physiques et les personnes les plus solides moralement souffrent moins : mais la réalité quotidienne qui vous entoure est toxique au possible ! Vous ne pouvez plus échapper à cette toxicité qui tue et va tuer certains d’entre vous, même parmi les meilleurs. Non ce n’est pas un gage d’évolution que de tenir, seulement quelque chose qui est prévu et planifié : qui va tenir et qui va partir. Et ce n’a rien à voir avec le grand « tri » qui a lieu en ce moment même entre ceux qui veulent se rapprocher de Dieu/La Source et ceux qui veulent se battre pour une vie encore plus matérielle, à tous prix.

    Suite aujorud'hui : Ah petite enfant, il te faut des balises terrestres. Soit, mais elles seront partielles car l’être humain n’agit pas selon une ligne cohérente et il se peut que telle chose ou tel détail ne se produise finalement pas. Comme vos prophéties, maintenant innombrables, vraies ou fausses, émanant de la Source (de ses représentants) ou d’autre chose, il devient difficile de s’y fier, d’abord parce que la pollution mentale est trop importante et ensuite parce que certaines n’ont pour objectifs que de vous effrayer et de vous manipuler. Que vous viviez les temps de l’apocalypse avec son cortège de souffrances, oui, mais que cela soit insoluble, non pas toujours. Et surtout « ils » n’auront pas le mot de la fin.

    Ce qui est certain, c’est que bien malin les égoïstes qui pensent avoir veillé sur eux-mêmes et tout prévu. Ils seront surpris, un peu comme si personne n’avait son mot à dire.

    Concernant le  « quand », cela est proche, nous savons que tu détestes ce mot trop souvent et mal utilisé car pour vous il signifie dans les jours, semaines, au pire dans les mois à venir. C’est aussi comme ça que nous l’entendons. Les aggravations commencent et ne s’arrêteront pas avant une totale transformation de votre monde. Il vous semblera que tout cela est imparable, mais non, vous n’aurez qu’à être vous-même et à vous fier à des valeurs sures telles que l’amour ou l’amitié, alors tout sera toujours solutionné. Quant au grand « boum » tant attendu, parce que comme lorsque crève l’abcès, il se produira sans doute, mais pas immédiatement. Vous devrez d’abord voir votre monde se décomposer un peu plus. Non il n’est pas programmé, même si il avance inéluctablement et non il n’existe pas de sanctuaire de protection connu. On ne peut pas se protéger de son gouvernement, ou peu, et on ne peut pas plus se protéger de ces maux-là : mais nous vous protégeons et avons à notre actif des outils puissants, dont le juste hasard et la très juste intervention.

    Voilà pour le « quand et le comment ». Voyons pour vos souffrances. La vie est une juste balance des plus et des moins, n’allez pas chercher midi à 14heures et veillez seulement à compenser tout ce qui est négatif par les mots justes, le juste comportement, la juste prudence, le juste soin de soi. Et cela est différent pour chacun d’entre nous. Pour reprendre des valeurs qui sont les tiennes, l’agriculteur veillera au juste usage des intrants, la mère de famille à la juste alimentation des siens, le cavalier au juste usage de son ami le cheval et le jardinier à la juste taille, l’ami au juste témoignage de son amitié et de son écoute ou aide et l’être humain en général à la juste quête de ses besoins et non en tombant dans un égoïsme sordide : la aussi le juste équilibre pour reprendre la métaphore bouddhiste de la juste tension de la corde de guitare et il n’y a pour ainsi dire qu’une seule note juste. Voilà le comment.

    Sous cette réserve, nous interviendrons et ferons le reste pour vous apporter l’aide prévue, car les vivants doivent vivre et les autres mourrons, mais en paix avec eux-mêmes. Il n’y aura d’enfer que pour ceux qui ont peur, pour les autres tout sera question de foi, foi en soi, foi en les autres, foi en Dieu. Oui tu nous fais la réflexion de la famine qui sévit dans certains pays, mais sache que c’est un choix et qu’il n’est pas pire que le tien. Dans votre pays où l’on est jamais vraiment heureux, on a guère que le choix de ses souffrances et cela perdurera tant que vous n’aurez pas changé les choses. Même lorsqu’elles changeront par la force, tout ne sera pas joué, finalement tout commencera.

    Nous savons que c’est ce que tu attends, toi et bien d’autres : commencer à nouveau, finir cette partie très inintéressante et accéder à un autre niveau, exactement comme dans un jeu vidéo. Mais cela arrivera assez tôt pour vous éviter le découragement, pendant ce temps, ceux qui se préparent doivent prévoir leurs forces sur tous les plans : nous parlons de la force d’amour et de la force mentale : autre termes de la foi.

    Quand à vos souffrances actuelles, nous ne savons pas toutes vous les éviter, puisqu’une partie dépend de vous (non pas vous personnellement, mais vous les humains). Mais vous avez les outils ou recevrez les outils pour que ça ne dépasse pas les limites du supportable. Là aussi la juste compensation vous aidera.

    Evitez les excès d’onde, comme l’usage immodéré des outils technologiques : portables, tablettes, ordinateurs. Evitez les excès alimentaires chimiques, évitez l’enfermement et l’immobilisme chimique. Usez et abusez de la nature profonde et sauvage car elle recèle des forces bénéfiques que même vos pulvérisations chimiques ne détruisent pas. Partagez avec joie, même si les autres ne partagent pas, donnez avec plaisir, même si les autres ne donnent pas, mais éloignez-vous à temps de qui vous blesse et vous fait du mal durablement (nous ne parlons pas de la blessure accidentelle) et ne fréquentez pas vos relations par simple souci social ou de prestance de l’égo.

    Si vous respectez tous ces items, vous gagnerez beaucoup de souffrance et cela suffira à même vous apporter une certaine force. Pour le reste, ne soyez pas trop curieux, les prophéties abondent de mensonges entre les vérités et ne faites pas qu’attendre : vivez l’instant présent (c’est de vous).

  • Anxiété dans ce monde : ils nous expliquent pourquoi et comment l'oublier !

    L’anxiété, mal-être de notre temps : ils nous expliquent pourquoi et comment l'oublier !

    Hier quelques petits soucis et quelques mauvais rêves cette nuit, un réveil anxieux comme chez tant d’autres, certains pour leur emploi, leur logement ou même le manque alimentaire et le devenir des enfants. Je m’interroge sur cette vie humaine où il est difficile, voire impossible, d’avoir Foi en l’avenir.

    Anxiete 01 

    L’anxiété est votre pire ennemi, c’est l’illusion au sein de l’illusion, l’égo au cœur de lui-même et affrontant sa peur du néant. Vous vous projetez, votre égo se projette dans sa crainte de l’avenir car il ne maîtrise rien, pas plus lui-même que le reste du monde et vous tremblez comme les feuilles des arbres un jour de grand vent à l’idée, très déstabilisante, que vous pourriez mourir.

    Car l’anxiété renvoie à la peur de la mort et au travers d’elle, la peur de toutes les morts, la mort d’un projet, d’une idée, d’une pensée, la peur que quelqu’un ou quelque chose s’arrête ou disparaisse.

    Comment sortir de la peur ? Vous consultez des voyantes qui vous rassurent, des oracles qui prophétisent l’avenir et pourtant, rien au sein de tout cela, ne calme cette peur intrinsèque qui fait partie de l’égo. Un égo qui sait que son avenir n’est fait que de débuts et de fins et qui ne sera vraiment durable sur cette terre.

    Vous souffrirez d’angoisse toute votre vie si vous n’abandonnez pas tout vœu de construire quelque chose de pérenne, fini et parfait sur cette terre imparfaite à l’état actuel. Sur cette terre difficile, rien n’avancera plus désormais de façon légère et allant de soi. Tout ira de mal en pis : guerres, maladies, difficultés économiques et pour certains la destruction géophysique de tous leurs biens. Alors abandonnez maintenant toute projection parfaite d’un avenir maîtrisé car il ne peut l’être et vous devez consolider votre mental afin de devenir un support, un réconfort, pour ceux et celles qui ne pourront pas réagir promptement aux difficultés qui vont s’amonceler.

    Imaginez un monde de lutte, un monde de souffrance, un monde où seul le mental est venu se forger au travers des coups du forgeron. Voilà votre monde ! Votre âme s’est mise à l’épreuve et ne trouve plus la porte de sortie, mais cela est un autre problème. La mort peut-être un porte de sortie, mais à condition de savoir faire preuve, là aussi, de force et de discernement pour ne pas céder aux sirènes d’une incarnation hasardeuse.

    Ce que vous dites ne me rassure pas du tout et ne va rassurer personne

    Ma petite chérie, nous sommes en train de te dire qu’il faut que tu traites les affaires courantes avec un certain détachement car vous ne maîtrisez rien, absolument rien, alors cessez de vous « prendre la tête » pour une histoire que vous ne maîtrisez pas, vous ne pouvez pas tout contrôler. Le détachement ne vous empêchera, ni de devenir attentif et précautionneux, ni de construire à chaque fois que nécessaire, mais il vous empêchera de souffrir à chaque difficulté signalant que tout n’est pas sous contrôle, prévisible et facile. Car ce n’est pas le cas

    Faites des projets en supposant que ça ne va peut-être pas marcher et que votre vie n’en dépend pas, ayez des objectifs et des valeurs sur lesquelles vous appuyer. Sachez comptez et prévoir. Mais ne pensez pas un seul instant que votre monde est une mouvance que vous allez guider, c’est plutôt l’inverse : vous vous adapterez en permanence au monde qui vous entoure ce qui vous occasionnera des déboires graves ou non graves. Mais sachant que tout est prévu sur un autre plan, craindre ne sert à rien.

    En d’autres termes, ce ne sont ni vos erreurs, ni vos points forts qui vous portent, mais bien vos valeurs qui vous guident, et nous faisons le reste à l’image de celles-ci. Si par exemple, les points forts expliquaient la réussite, alors il n’y aurait pas de pauvreté car chacun a un rôle à jouer dans votre société (enfin potentiellement).

    La valeur vous porte et non vos envies ou vos objectifs comme de trouver un travail et acheter une maison. Vous ne suivez qu’un parcours de valeurs, le reste n’est qu’un terrain d’expérimentation auquel il convient de ne pas trop donner d’importance.

    Reformulons car nous sentons que cela n’est pas clair pour vous :

    1°) Faites le point sur ce qui compte pour vous

    2°) Mesurez ce qui ne va pas dans ce sens et faites la différence afin de faire ce qu’il faut pour satisfaire chez vous cette valeur maltraitée (par exemple, faites des activités pour trouver des amis si il vous semble manquer d’amitié)

    3°) Oubliez tout ce qui ne se passe pas bien car le monde ne dépend pas de vous et c’est vous qui dépendez du monde

    4°) Concentrez-vous sur les efforts à fournir pour chercher de la satisfaction

    5°) Ne vous laissez pas piéger par les diktats sociaux qui sont les véritables maîtres de votre vie comme par exemple : se marier, avoir des enfants, une maison, une voiture, un travail etc…… Tout cela n’est que culture et affaire d’argent, de commerce ou d’industrie

    Oui les véritables maîtres du monde sont Argent, Industrie et Commerce, tout le reste, même l’armement, ne sont que des serviteurs de ces causes injustes et mal réparties.

    Alors à quoi bon faire de l’anxiété.

    Vivez chaque jour comme si il était le dernier. Cela finira par être le cas. Et ne vous tracassez plus pour les aléas d’une période qui va être de plus en plus compliquée. Nous gérons tout ce qui doit être.

  • L'Antéchrist : ils nous disent où il va nous mener et comment

    L’antéchrist : bien le comprendre (partie 2)

    Je suis troublée par ce que j’ai reçu et écrit, il me semble ne pas avoir tout compris, et quelles vont en être les conséquences. Je demande des explications, des précisions, comment comprendre l’A.C., que veut-il et où nous mène-t-il

    Antechrist 02 

    Lorsque nous vous affirmons que l’A.C. n’est pas un être humain, il ne s’agit pas de second degré, même si il peut avoir son représentant terrestre et né d’une mère et d’un père comme il se doit. Ne le cherchez pas lui personnellement, vous ne trouveriez qu’un être humain vraiment humain mais dont les capacités sont certes très importantes et qui peut être investi, comme pouvait l’être le Christ à son époque, par une force supérieure qui n’y séjournera pas ou qui ne s’exprimera pas à temps plein. (Ce n’était pas à 100% le cas du Christ qui avait offert volontairement sa conscience et sa vie à plus grand que l’immensité cosmique, humaine ou universelle).

    Voilà qui est l’A.C., un être non humain et non biologique qui a pour objectif de vous réduire en esclavage car il vous méprise profondément et n'a de cesse d’affirmer à tous et surtout au créateur que vous êtes imparfait et inopérant. Qu’il a créé mieux que le créateur, mieux, qu’il est le Créateur universel. L’A.C. ressemble au monde des machines vu dans Matrix, mais nous ne sommes pas là pour vous dire que votre monde vit sous Matrix, non, ce n’est pas le cas, même si votre monde est une illusion, ce n’est pas encore celle des intelligences artificielles qui aimeraient prendre le contrôle de cette masse d’énergie intense que vous représentez vraiment.

    L’A.C. n’est donc ni humain, ni biologique, mais l’humain en a une perception humaine car c’est au travers de l’humain qu’il s’exprimera au mieux pour vous convaincre d’abdiquer votre conscience individuelle et animée (par l’âme pure de l’être Divin). Abdiquez et vous vivrez (seulement physiquement), Renoncez et vous mourrez profondément de cette mort ultime qui est la quasi destruction de cette parcelle divine qui vous anime. Le challenge ne se règlera donc pas sur la base de révolutions et d’armes, mais grâce à votre conscience et à votre supra conscience qui vous aidera chaque jour à discerner au travers des paroles de velours de vos dictateurs, les termes de votre nouveau contrat avec le Diable.

    L’image populaire du jeune homme près de la pyramide n’exprime pas l’âge de l’A.C., mais le fait qu’il est immature et se laisse convaincre sur le chemin de la pyramide et la gloire qui lui est offerte, il s’agit donc bien d’un homme jeune, mais cela fait déjà un moment que ce n’est plus un enfant et nous vous rappelons qu’il n’est que l’un de ses représentants : l’homme immature qui se laisse convaincre : voilà ce qu’ils veulent dire. La maturité, le recul et la réflexion sont des armes de résistance et de pleine conscience. Les transformations sociales ont toujours été le fruit de l’action d’hommes jeunes et en pleine santé, leur manque de maturité les pousse à une action plus radicale et ils ne sont pas encore gênés par leurs propres limites. Par la suite le politicien est plus stratégique et moins brutal. C’est aussi pour cette même raison que votre système politique sera artificiellement rajeuni : il sera plus docile et modulable tout en étant réactif et opérationnel.

    L’A.C. vous mènera progressivement à abdiquer vos pouvoirs conscients : le choix, la liberté,  la réflexion, l’anticipation : toutes qualités qui disparaitront au sein du nouveau système en échange d’une prise en charge matérielle presque totale. Lorsque vous vous souviendrez que vous avez un choix, il sera trop tard, vous ne saurez rien en faire, la mort et la confusion pourront se saisir de vous tandis que la non conscience se sera saisie toujours plus de votre humanité et la réduire à peu de choses.

    Mais vous ne boirez pas la coupe jusqu’à la Lie ! Nous interviendrons bien avant, lorsque les premiers signes de résistance manifeste nous auront prouvé que l’homme, le grand Homme est en train de naître indépendamment de la vulgarité de besoins matériels dont il doit en partie s’affranchir (nous ne contestons pas que vous deviez manger, boire et vous protéger du froid et des maladies).

    L’homme nouveau se nourrira moins et seulement d’éléments qui ne lui font pas de mal, comme c’est le cas à présent. Il abolira progressivement les aliments constitués de créatures qui ont été tuées ou massacrées à cet effet. Ne tentez pas d’abolir d’ors et déjà les viandes et les poissons, mais diminuez les quantités lorsque vous sentez que ce n’est plus indispensable. Alors vous sentirez une autre énergie affluer car celle du « cadavre » n’est pas bonne pour vos organismes supra conscients. Faites également attention de ne pas trop consommer de drogues et médicaments et fuyez la haine, surtout celle que vous ressentez, comme la rancune par exemple. Faites attention à l’impact de vos actions sur la nature et l’environnement, sans obsession et sans vous occuper de moraliser les autres : faites tout cela, démarrez le processus ! Nous ferons le reste.

    Ne craignez pas les temps qui arrivent : l’apocalypse n’est pas une partie de plaisir, mais ce sont surtout les temps de la révélation qui permettra à l’homme de grandir et d’affirmer qui il est de façon libre. C’est en vertu de cette liberté que nous n’avons pas le droit d’intervenir autrement que pour soutenir les efforts en cours.

  • L'antéchrist : un mythe ou une actualité ? Ils répondent avec précision

    L’antéchrist : mythe ou actualité ? (PARTIE 1)

     

    Alors que Macron vient d’être élu, la blogosphère complotiste et amateur de prophéties lui donne plus ou moins déjà le titre d’AntéChrist (A.C.). Certains sites de prophéties ont fermé boutique au même moment et l’univers complote pour accumuler les signes divers à son crédit : élu avec 66.06% des voix, acclamé devant la pyramide à 666 facettes …. Etc…. Je ne sais quoi penser, sinon qu’il n’a pas l’air d’avoir une telle dimension présupposée.

    Antechrist 01 

    L’A.C est une figure de légende qui regroupe un certain nombre de symboles et de forces occultes : assez pour effectivement assumer la destruction de ce monde. Mais l’A.C. n’est pas une personne humaine, plutôt un mouvement, que peut diriger une personne humaine, elle-même non seule sur cette pyramide infinie qui compose votre univers. Chercher l’A.C. revient à chercher un mythe, même si on ne peut pas le qualifier de tel. Il n’est pas un mythe, mais la concentration complète à un point de l’espace-temps de forces occultes qui vont s’exprimer au service de l’obscurité afin de demander à tout le monde de faire un choix : celui de sa conscience.

    A cet instant j’ai perçu une pyramide dont le sommet est non pas sur terre, mais dans le cosmos, comme si ce que nous appelions l’A.C. n’était pas humain, mais cosmique.

    Comme nous te le disions clairement la dernière fois, l’ultime liberté est celle de la conscience et l’ultime résistance est aussi celle de ta conscience et de ton discernement. Exercez ceci car il est enfin temps de prendre position fermement, fusse au mépris de votre vie physique car bientôt le monde ne vaudra plus la peine de le défendre, du moins sous sa forme actuelle.

    Le monde sous l’influence des forces de l’A.C. sera une sorte de vomitoire et il ne fera pas bon y séjourner, à moins que vous ne vouliez tout sacrifier jusqu’à la plus petite parcelle de conscience en échange de votre pitance et de votre droit à justement l’abandonner un peu plus et même totalement. Vous en seriez durablement abimé et personne ne peut sortir d’un tel trou noir sans une cicatrice douloureuse. C’est donc à ce titre que les écritures parlent d’abîme.  

    Résister au contraire donnera un sens à votre vie et la fera grandir spirituellement, même si ce n’est plus celle que vous connaissez à présent et qui est encore confortable pour certains d’entre vous (même si déjà infernale pour la plus grande majorité). Ma chère, tu fais partie des mieux dotés, tu ne perçois encore que très partiellement la douleur tant morale que matérielle d’une grande partie du monde. Tu vis en France, en Occident, à la campagne, dans un endroit encore isolé et préservé, mais la plupart envieraient ta situation et maudirait le Dieu qui a aussi mal partagé les choses. Mais Dieu n’a rien partagé et n’est pas encore intervenu. Lorsqu’il interviendra, lorsque les forces pures et lumineuses reprendront la main à la fin de ce processus de tri, alors la misère n’existera plus, que ce soit d’esprit ou de réalité matérielle.

    Là je proteste un peu : je sors de longue maladie et souffre de différents problèmes ainsi que de quelques soucis.

    Ne proteste pas, tu sais combien ta vie semble douce à d’autres même si tes soucis, principalement d’ordre moral, car la guérison est proche, polluent ta sphère de vie. Chaque jour est apprentissage et compréhension car tu en as l’occasion et c’est là une sorte de privilège rare, même si cette notion n’existe pas de façon ultime. De façon ultime chacun a sa part et chaque portion est adaptée, il convient donc de consommer sa vie, d’en faire son profit et son progrès en toute humilité et en sachant gouter dans le bon sens chaque opportunité présentée à soi.

    Revenons à l’A.C., ce pauvre Monsieur Macron ne peut donc pas à lui tout seul représenter le patron des enfers. IL en est une pâle copie et ne prétend pas diriger le monde. Mais qu’il en fasse partie, assurément ! A ce niveau, chaque candidat, chaque postulant, chaque individu en fait partie ou disparait, noyé dans l’anonymat de l’esclavagisme moderne qui vous dirige.

    Quant aux signes, ils sont là pour vous dire en toute impunité « nous sommes là, nous dirigeons le monde et personne ne peut rien contre cela ». Monsieur Macron n’est pas le candidat de l’A.C., mais il a suivi son cursus de formation avec tout le brillant qui le caractérise et il est un bon élève. Un bon élève de l’A.C. Il va donc assumer son rôle avec autant de force qu’il a de conviction dans ses discours et ce ne sera que le début d’une nouvelle forme sévèrement réprimée de révolution à la Française. Il n’y aura pas l’équivalent presque paisible de Mai 1968 où au final les manifestants ont pu crier au succès et au progrès social. IL n’y aura pas de fuite en avant, ni de suite dont qui que ce soit pourrait se glorifier. Ce sera froid, venteux et pluvieux comme un jour d’hiver où même le gel ne daigne pas durcir la boue pour que l’on puisse enfin marcher au sec. Ce ne sera pas non plus 1789 et il n’y aura pas de guillotine ni de Robespierre ! Il n’y aura que la guillotine sociale et autoritaire qui dit qui va jouir ou non d’une vie et dans quelles conditions, il n’y aura que des morts dans l’esprit qui finiront pas rentrer chez eux et abdiquer leur petite part de pseudo liberté.

    Souvenez-vous bien que 666 est un nombre d’homme. En aucun cas un intervenant extérieur. 666 est en quelque sorte monté sur l’estrade, mieux 666 est l’estrade. Attendez qu’il en redescende et s’éparpille dans votre société, non plus seulement promesses et vœux, mais réalité affreuse et dégradation de vos acquis sociaux.

    666 est Français, mais il faut bien démarrer géographiquement et à l’instant T. Ce virus contamine la terre entière et partout la dictature se lève, s’accorde, lève ses armées et abolit la vie dans son développement naturel et bienveillant.

    Non, l’A.C. n’est pas un mythe et les signes sont autant de caméras qui vous permettent de suivre vos actualités vues d’un autre angle que celui très creux des médias Européens. Mais n’oubliez pas qu’il n’est pas un homme, mais une légion et que lorsque vous le verrez à l’œuvre, ce ne sera que la tête émergée de l’Iceberg.

    Ne tremblez que si vous êtes faible. Réjouissez-vous, la libération s’approche plus vite encore que la souffrance du peuple Français.

    En relisant ce texte, je doute, d'une certaine façon ils disent que l'A.C. est Français, mais non il est cosmique, en redemandant un éclairage j'entend qu'il est d'origine cosmique, mais que son expression sera Française avant de s'étendre. Ce n'est pas un humain au sommet de la pyramide, voilà ce que j'ai bien saisi.

    Je suis actuellement connectée à ma source et sui en train de saisir la suite de l'information

     

  • La France et le monde : comment résister et préparer le changement

    La France et le Monde : résister et préparer l’avenir ?

     

    Franchement agacée par les élections Françaises, je me demande comment résister …. Non pas par la terreur ou les manifestations violentes, mais autrement ?

    Chère enfant, nous t’avions promis la guérison avant les évènements et tu y arrives, rien que pour cela tu devrais développer ton capital confiance, même si nous savons que tu es bien consciente des privilèges accordés à ceux qui œuvrent. La bonne personne, au bon moment, au bon endroit dans le bon contexte font et feront tout, que ce soit en matière de résistance, de guérison ou de réussite de sa vie. Vous n’avez pas à vous préoccuper plus que cela de l’avenir si vous développez le sentiment d’être dans le juste chemin.

    Aresistance01 

    Résister, c’est d’abord résister à la corruption du système, une corruption lente qui consiste à abréger tous ses désirs et ses objectifs pour s’abandonner au monde virtuel dans lequel on est en train de vous plonger avant peut-être de vous nuire plus ouvertement. Les moyens de vous nuire sont nombreux et dangereux, mais la première des résistances consiste à rester conscient et dans la compassion pour tous ceux qui s’abandonnent et cessent de réfléchir, imaginer et construire autre que ce que l’on veut leur faire mettre en place.

    En ce sens tu résistes déjà malgré d’innombrables attaques.

    Ah bon ? J’ai été attaquée ?

    Oui, mais pas à titre personnel, de façon général, les énergies s’entrechoquent, il ne s’agit pas de faire de la paranoïa ciblée, ça ne servirait à rien. Toute personne qui œuvre dans un sens ressent les énergies de l’autre sens et les deux forment un équilibre qui devient la signature énergétique de votre planète. Pour le moment celle-ci est bien sombre comme les évènements qui s’y préparent.

    Toi et les autres n’avez donc pas de tâche spécifique à faire pour résister sinon rester conscient, informés et vivants : cela vous donner la force nécessaire à votre survie dans le temps, une survie axée sur la lumière et la compassion et non sur la défensive (même si nous savons que tu tentes de te prémunir des agressions : tu n’as rien à craindre, mais soit si ça te rassure)

    Nous savons que vous aimeriez être coachés sur de très nombreux points, mais à quoi cela servirait-il ? Si nous vous proposons une solution qui ne vous convient pas, vous la rejetterez comme si elle venait du néant et si ce que nous vous proposons au coin de l’oreille vous convient, vous y adhérez immédiatement, il n’y a donc rien de mieux à faire car nous nous bornons à des conseils d’ordre spirituel : pour le reste, c’est à vous de voir et de régler votre quotidien.

    Il ne sera donc pas nécessaire d’œuvrer arme au poing pour se défendre d’une agression étrange ou étrangère, vous passerez la plus grande partie du temps (il y aura obligatoirement quelques incidents non majeurs) entre les gouttes si tel est votre destinée.

    Tu voudrais un avis sur vos élections ? Soit, vous œuvrez dans la continuité et cela n’a rien de surprenant, le changement fait peur et peu sont prêts à y prendre part. Mais il s’agit tout de même d’une impasse qui est bien dans l’air du temps. L’homme politique de la nouvelle terre n’est pas tout à fait né (nous parlons d’une naissance politique et non physique) et les Français ne réclamerons le changement qu’à condition d’être dans la même logique inchangée : drôle de paradoxe que le vôtre …. Vous craignez les profondes modifications de votre système social et au final vous démonterez l’existent par petit bout : comme si cela vous était plus simple ! Nous ne vous disons pas qu’il faut voter x ou y, pour nous ce sont les mêmes ou presque, et ils ne pourront pas faire plus l’un que l’autre contre un système qui a déjà tout vampirisé. Résistez, soyez bon, forts et pragmatiques et ouvrez-vous à la compassion.

  • FIn des temps : comment faut-il se préparer ?

    Fin de notre monde : Comment faut-il se préparer ?

     

    Le message précédent parlait d’une nécessité de se préparer, voici la suite.

    Chère enfant, il y a les survivalistes qui pensent à leurs fusils et leurs réserves, il y a la majorité, qui ne pense pas ….. Votre place devrait être entre les 2 afin de vous préparer sans excès sur tous les plans mais surtout sur le plan spirituel qui fera toute la différence. Car nul ne pourra survivre aux temps qui viennent si il n’a pas l’accord des cieux pour le soutenir. Nous vous avons déjà parlé de tri et peut-être est-ce le moment de vous en souvenir, chacun est à sa juste place et la vôtre est sans doute de vivre, mais sous condition de demeurer dans le divin et non de vous égare dans les chemins de traverse qui consistent à compter ses ennemis et ses munitions.

    Voilà qui est dit et nous pourrions arrêter le message à cet endroit.

    Les messages abondent qui parlent de refuge, d’enlèvement et de secours divins, angéliques, extra-terrestres et autres : nous n’en pensons rien de plus que du reste, vous vivrez si votre place est dans le nouveau monde car votre compassion nourrira la planète au lieu de la détruire. Il y aura des refuges et des secours et avant de compter sur eux, soyez vous-même un refuge de gentillesse et de compassion pour vos proches et même pour vos moins proches.

    Non personne ne pourra sauver la planète ou même une ville ou un village, mais avec un peu de préparation vous serez non seulement plus serein, mais au cœur même des réseaux qui partageront et sauveront sans doute bien des gens de l’horreur et de la frayeur.

    Sauver les gens de la frayeur : celle de la peur brute autant que celle de la peur de la famine, sera une nécessité absolue. Il ne servira à rien de craindre et votre force mentale, votre foi seront le meilleur support de survie. C’est votre premier objectif, grâce à votre calme, même apparent car votre cœur tremblera, vous pourrez aider et aider encore.

    Sauver les gens de l’horreur, oui cela est partiellement possible en ayant prévu qu’un certain nombre de choses risquent de manquer, sur des périodes plus ou moins longues, ni des années, peut-être quelques mois pour certaines denrées ou médicaments. Ce sera avant tout un autre mode de vie et même si certains périssent, ils renaîtront à la vie là où leur place sera. La solution du combat en corps à corps ou du combat avec armes à feu n’est pas une solution crédible : vous auriez rapidement le système contre vous et l’univers n’appuiera pas ce type de solutions à moins que vous ne soyez contraints de vous défendre. Mais pensez d’abord à partager. Le ciel reproduira ce qui vous manque en temps voulu et quand bien même ce ne serait pas le cas, c’est aussi que votre place n’est plus là.

    Si chaque famille possédait un peu de calme, beaucoup de paix et 15 jours de réserves, nous pourrions presque dire que le monde est sauf, même si certains endroits ne seront pas épargnés. D’ailleurs si c’était le cas les gouvernements n’auraient aucune chance de vous manipuler encore et encore pour vous amener de gré ou de force dans un combat qui ne vous appartient pas.

    L’organisation d’une forme de résistance de partage, d’entraide, de secours, sera d’une grande utilité, quiconque entrera dans ce mouvement bénéficiera d’une grande aide naturelle et tout se mettra en place pour préserver ces systèmes parallèles qui, eux aussi, permettront à chacun de savoir où il en est spirituellement : prêt au partage et au secours ou dévoré par la peur et l’avidité ?

    Oui ce texte parait catastrophiste, mais dites-nous en quoi réellement ? A la sortie de la seconde guerre mondiale toutes les familles possédaient quelques semaines de réserves voire quelques mois pour certaines denrées et cela n’a pas mené le monde à la ruine. Les gens étaient disposés à s’investir et reconstruire. Aujourd’hui ils ont oublié et l’oubli a été largement démultiplié par le système qui veut vous faire croire qu’une guerre peut aider, aider à se souvenir et aider à reconstruire. Ne sauriez-vous reconstruire sans cela ?

    Car vu d’en haut votre monde est déjà dans la destruction et l’essentiel est fait. Alors il est temps, non pas de se préparer à une sorte d’ultime combat, mais de construire à la fois votre mental, votre foi et votre corps pour offrir à la terre des enfants en bonne santé qui assumeront des lendemains plus heureux.

     

  • Fin des temps : faut-il se préparer ?

    Fin de notre monde : faut-il se préparer ?

     

    Ce matin je me sens encore faible et fragile (je sors de longue maladie), une petite voix me booste et me dit qu’il est temps d’écrire et aussi de bouger.

    Fin des temps 

    Ma chère fille, tu te sens encore fragile mais tu ne l’es pas temps que ça, seule ta motivation n’est pas revenue au beau fixe : ce qui ne saurait tarder désormais. Tu vas retrouver toute la force et la conviction nécessaire au plan dès que nécessaire et la nécessité ne tardera pas. Les évènements vont s’enchainer les uns à la suite des autres, aucun n’étant totalement signifiant, mais tous ensemble révèleront un plan inquiétant et sombre pour l’humanité. Certaines parties de votre plan mondial sont en train de se réaliser et la plus grosse part d’entre vous n’y prête absolument pas attention :

    • La militarisation intensive de toutes les régions du globe
    • L’esprit de dictature qui se répand lui aussi à travers le monde, souvent 1 seul homme se donnant tout le pouvoir de décider au nom de tous
    • L’armement est devenu plus intense, mais aussi plus vicieux et moins facile à combattre
    • La perte des libertés qui te sont chères ne sont qu’une petite partie émergée de l’iceberg
    • L’économie n’ayant plus pour objectif la véritable croissance, mais seulement l’enrichissement d’une minorité
    • Les élections démocratiques qui ne laissent aucune part à la démocratie

    Et la liste pourrait être longue de ce qui fonde l’état d’esprit de la fin des temps, même si ce n’est pas la fin du monde

    Tu viens de lire le livre de Ned Dougherty et c’est un bon ouvrage même si tu estimes que 80% du livre n’est pas d’une grande utilité. Lui aussi a reçu des messages et non il ne s’est pas montré excessif. Seuls les messages ont été très fortement imprimés afin que tous s’en souviennent. Leur portée est symbolique, mais pas que. Ce message ci complètera ta façon de voir les choses et permettra de la partager avec le plus grand nombre qui voudra bien t’entendre.

    Veux-tu que nous fassions le point ? Nous le ferons et aujourd’hui sera encore une journée symbolique. Tous tes sens sont aiguisés car une partie de toi sent bien que vous allez « droit dans le mur » pour reprendre une de vos expressions favorites. Ce n’est pas pour rien que vos animaux, d’instinct, veulent « rentrer à la maison » (depuis quelques jours, les animaux familiers de la maison : cochons et chevaux, ainsi que les chiens, se rapprochent de la maison, sans me demander mon avis …)

    Alors prends ces notes qui t’aideront à trouver force et motivation pour penser à l’avenir et non attendre comme la plupart que le ciel vous donne des signes que vous donne déjà la terre par tous les moyens possibles. Vous ne comptez plus les volcans, les inondations, les glissements de terrain et les débordements de votre terre qui se fâche comme une mère en colère se débarrassant de ses enfants tumultueux. Alors même si il est bon de surveiller le ciel, n’attendez pas l’ultime limite pour modifier votre conduite et vous préparer à un nouvel âge qui démarrera dans la souffrance comme toute naissance humaine.

    Commençons par l’armement et la militarisation : tout projet sur terre est créé dans un but utile ou de rentabilité, ne crois donc pas et ne croyez donc pas que les armées se réunissent et se mettent en place dans le seul but de montrer qu’elles existent. Ne croyez pas que toutes ces armes ne sont créées que pour vous intimider et vous effrayer. Croyez plutôt que si l’on crée du désherbant : c’est pour désherber ….. La mauvaise herbe, c’est vous, c’est lui, c’est tout un chacun. Le monde est surpeuplé aux yeux de beaucoup et ils vont s’appliquer à y mettre bon ordre par de nombreux moyens complémentaires. Les armes biologiques, chimiques, par ondes pulsées sont bien plus répandues que vous ne le croyez et même si le nucléaire fait peur il est loin d’être la seule arme effrayante dont vous disposez. Craignez donc ce monde nouveau où les armes ne se voient pas et ne font pas de bruit. Elles sont plus terribles que les autres. L’attaque chimique de Syrie n’est qu’un prétexte et vous avez raison d’y voir un symptôme de dégradation.

    L’esprit de dictature est partout et sera bientôt en France, même si il tentera de se cacher derrière des objectifs communs et bientôt la France souffrira de l’absence de choix démocratiques vrais. La plupart des grandes puissances sont, en ce moment même, gérées par 1 seul homme. Même si celui-ci est conseillé par des experts compétents, cela n’est pas la bonne solution, c’est une solution dangereuse, de crise et qui ne peut qu’aboutir à une désagrégation de la paix mondiale.

    La dictature s’affranchit des dernières libertés et notamment celle de communiquer : il ne faut pas effrayer les foules par des messages finalement ennuyeux et allant à l’encontre de ceux de vos dirigeants. Une seule voix, un seul parti, un seul homme et une seule solution, si possible radicale. Voilà ce qu’il reste de vos libertés.

    Oh combien le monde devrait être loin de ces messages autant que de ces préoccupations qui signent l’absence de vie profonde et spirituelle, de partage et d’amour, telle que cela devrait être avec une juste répartition et le soin que tout un chacun devrait apporter à ses proches sans se soucier de lui-même comme d’une priorité.

    Ta question de fond touche la préparation à ces temps d’apocalypse où l’horreur humaine précédera de loin l’horreur cosmique, difficile, mais utile à la terre pour se renouveler et se débarrasser de sa mue. Il s’agit là de la meilleure comparaison que nous puissions t’offrir ! La terre doit muer et faire peau neuve. L’être humain qui se bat est comme une urticaire géante dont il lui faut se débarrasser pour laisser la place à l’homme nouveau. ET celui-ci devra apprendre la compassion. Tu ne sais pas encore combien cela sera facile autant que nécessaire. Mais tu verras que tout aura un sens et une cohérence.

    Alors oui prépare-toi, même si cela ne fera pas une énorme différence, ce sera comme un pansement sur une plaie, évitant que celle-ci ne s’aggrave à cause de la peur environnante. La peur est comparable à l’infection, elle détruit même les tissus sains. C’est en cela que se préparer aidera tous ceux qui sont dans votre environnement et qui sauront qu’il existe l’esprit de guérison et que tous ceux qui sont préparés sont l’esprit de guérison. Même si leurs moyens sont bien faibles.

    Nous savons que ton travail par hypnose te donne parfois des informations contradictoires, mais n’y prête pas une attention plus importante que cela. A cette heure de la fin des temps toutes les informations circulent dans l’air et bien malin est celui qui arrivera à trier le bon grain de l’ivraie dans ces circonstances. Le tri est l’affaire de Dieu. La vôtre c’est d’aimer et pour le moment c’est bien assez important. La préparation est un acte d’amour envers soi-même et envers ses proches. Le reste se mettra en place comme il se doit, comme cela s’est toujours fait.

    Prépare toi, préparez-vous, vous avez les moyens et c’est votre devoir. Gardez confiance car la confiance en la destinée est tout et l’homme, sous sa forme terrestre, n’est rien en comparaison de la grandeur de l’esprit.

  • Ils parlent de la fin de notre système qui justifie inquiétude et lassitude

    Inquiétude

     

    Ce matin je lis un blog d’économiste qui donne des conseils d’urgence en cas d’attentat chimique ou armé, ça me fait un peu peur et je me demande si cela est bon ou pas. Par ailleurs je souffre d’un manque de motivation et je ne suis pas la seule, mes amies, mes proches et bien d’autres semblent avoir en partie perdu le gout de l’effort ou du projet. J’hésite donc entre état d’âme inquiet et las ……

    Ange 4 

    Vous savez bien et nombreux sont ceux d’entre vous qui rêvent, perçoivent et retranscrivent dans leur vie inquiète les signes extérieurs abondants. Il est effectivement peu probable qu’un banquier économiste ne se mette à pourfendre les terroristes, sauf si il est Parisien et que sa vie finalement en dépend et c’est sans doute le cas : les grandes villes courent le risque d’être visées dans un avenir proche et nul ne peut prévoir où ils frapperont. La prudence ne consiste donc pas à ignorer le danger, mais à s’approprier de façon intime ses réactions potentielles par rapport à celui-ci. Ceux qui doivent partir partiront, mais ce n’est pas une raison pour manquer de prudence et se jeter dans la gueule du loup : l’avenir n’est jamais écrit dans la mesure où vous pouvez tous ensemble modifier tout ou partie du scénario.

    Quant à votre lassitude elle prendra naturellement fin lorsqu’il faudra fournir un effort qui sert à quelque chose (et pour le moment il est important pour toi de recouvrer la santé tant physique qu’intime après les épreuves quasi mortelles que tu as subies). Une fois cette santé recouvrée et tes conditions de vie plus appropriées que celles qui sont les tiennes actuellement, tu auras à cœur de mener les nécessaires projets à bien. Vous ne pouvez pas être motivés par des taches peu intéressantes et nullement nécessaires, c’est ainsi que les uns et les autres ont perdu de vue l’envie de s’investir dans quoi que ce soit, tant le repos de mauvaise qualité fatigue finalement votre esprit qui cherche une voie dans cet amalgame de situations ubuesques qui ont envahi la société.

    Regarde la Guyane, elle est très révélatrice de ce qui vous atteint, et une fois les limites dépassées, naturellement les gens trouvent la force de se révolter de façon plus ou moins adéquate, mais surtout de la seule façon qui, hélas, vous a toujours permis de tenter de passer un cap contre vos autorités : une certaine forme de violence.

    Vos autorités sont devenues autoritaires. Nos propos se veulent imbéciles pour mieux vous faire sourire, mais leur tâche n’est pas, à la base, de vous contraindre, mais de coordonner les efforts dans un objectif commun et positif pour tout un chacun. Si cet équilibre est remis en cause, alors tôt ou tard la fin de la classe moyenne, qui est la plus inerte, signe la fin du système. Trop de misère morale, matérielle ou bien les 2, trop de lassitude et trop d’injustice finissent par détruire les piliers du système comme autant de bombes à fragmentation qui réduisent en cendre les avantages énormes d’une petite minorité qui transmet de génération en génération un héritage falsifié par l’injustice qui a permis de se le procurer.

    Non, les anges ne sont pas « communistes » et ne votent d’ailleurs pas. Par ailleurs votre système est tellement corrompu que même si nous souhaitions favoriser l’émergence d’un courant par rapport à un autre, il nous serait impossible de faire un tel choix. Partout chacun, chaque responsable politique pense d’abord à augmenter profit et confort personnel, même si à la base ils ont eu pour mission d’élaborer des plans et des tactiques pour vous apporter de l’aide.

    La fin de la classe moyenne signe donc la fin de votre système, son effondrement n’est qu’une question de temps. Une fois que les uns et les autres estimeront qu’ils n’ont plus grand-chose à perdre, le système implosera et la France ne sera pas la dernière à réagir. Le fait que l’un de ses départements donne presque en premier le signal de la révolte n’est pas un hasard. Vos présidentielles vous protègent, mais la protection s’arrêtera au désespoir qui s’en suivra et ne saurait être compensé par des mesures qui sont de toute façon bloquées.

    Quant à toi, tes proches, tes amies, n’entre pas dans le conflit, reste dans la paix intérieure et formule ton désir de paix, autant que d’abondance. TU vis ta propre révolution intérieure et considère comme désormais impensables les acquis autant que les contraintes de l’ancien monde. Pour toi il s’achève et pour nombre de tes proches il en sera ainsi. Votre nouveau monde sera plus équilibré et la fleur qui pousse le fera « en liberté » que cette fleur soit une fleur, un arbre ou ….. Un enfant ! Le pré formatage des jardins autant que des jeunes esprits appartient de fait à cette caste de dirigeants qui a voulu conformer la terre à ses souhaits et l’homme à ses besoins. Ceci ne saurait durer éternellement !

    Non vous n’êtes pas la première civilisation sur le point de s’effondrer, tout demeurera cyclique tant que vous n’aurez pas compris comment vous affranchir des faux objectifs et des faux besoins. Lorsque vous reconnaitrez de vous-même l’énergie de la source, elle vous nourrira de peu ou de rien et l’abondance coulera de source : ce sera la fin de la dualité. Il faudra sans doute des siècles pour arriver à une telle situation, mais le progrès est en marche et le monde futur sera plus proche de cette version que de ce que vous vivez actuellement.

    Tu te demandes à quoi riment ces prophéties, ces rêves, ces voyants qui fleurissent de toute part et prédisent à la fois le pire et le meilleur ? Mais il suffit de comprendre que les portes interdimensionnelles sont en train de s’ouvrir et que si le pire côtoie le meilleur, c’est pour mieux s’en séparer rapidement. Le pire permettra au meilleur d’émerger lentement mais surement et chacun trouvera sa place dans le processus. L’ouverture des portes permet aussi à chacun de prendre sa chance de faire les bons choix et de ne pas s’appesantir dans un monde qui n’a plus guère de sens. Une fois ce choix fait, il aura été fait en TOUTE connaissance de cause et les 2 bateaux quitteront le quai, chacun pour sa propre destination. Ce processus durera des années, même si les phases aigues seront courtes et très (particulièrement intenses). Alors prophètes de toutes les causes : prêchez d’abord pour vous-même avant de vouloir convertir les autres, ils monteront dans le bateau qui sera le plus cohérent. Soyez donc exemplaires.

    Quant à toi petite fille, ne sois pas dans la gêne de ne pouvoir fournir l’effort matériel du ménage ou du jardinage, tu as sans doute mieux à faire pendant cette période de transition qui voit tes repères bouleversés et les principes qui ont dirigé la première partie de ta vie réduits à néant ! Loin de toi désormais des objectifs de paraitre et de séduire, de posséder et de dévorer la vie : te voilà, toi et tant d’autres dans la simplicité de vivre en accord avec vos valeurs et vos ressources.

    Voilà donc l’objectif qui doit diriger désormais vos vies de matière : se conformer à l’esprit, vivre dans l’esprit, quel qu’il soit, et de le suivre naturellement dans ses voies. Alors la matière se pliera à cette nouveauté et fournira à chacun une réponse adéquate afin de lui permettre de grandir.

  • Ils nous disent que le hasard n'existe pas mais que nos choix sont importants

    Note : j'ai hésité à mettre ce texte en ligne car il est en quelque sorte un peu personnel. Mais en fait il concerne vraiment chacun d'entre nous et les réponses qui me sont données peuvent vraiment servir à tous. N'hésitez pas à poser une question via le formulaire de contact ! Je répondrai personnellement dans la limite du temps dispo !

    Le hasard existe-t-il ?

     

    On l’appelle chance ou malchance, bon ou mauvais hasard, coïncidence ? Mais qu’en est-il de ces synchronicités parfois curieuses ? Hier je me ballade avec une amie et je tombe sur une relation très improbable qui roulait à 50 km de son domicile et traversait le même village que nous, au même instant – Quel sens donner à ces sortes de miracles (ou parfois emmerdements) ?

    Dans votre univers de matière tout sert (au sens de service) le scénario qui vous a été proposé et que vous avez validé en toute connaissance de cause. Nous savons qu’aujourd’hui tu remets en cause la validité de ce scénario globalement médiocre qui règne au travers de la matière, mais tu sais déjà saisir la beauté de l’instant au travers de la laideur de votre monde et tu peux déjà oublier cette apparente laideur pour concevoir qu’il existe un scénario complexe qui mène à votre libération des lourdeurs terrestres. Un scénario qui se veut doux et progressif, qui ne l’est parfois pas, le réveil étant parfois brutal. Le scénario est 1 et vous glissez des parcelles d’énergie de part et d’autre pour lui donner une consistance comme celle que l’on donne à un film.

    Vous ne pouvez pas modifier ce scénario tant sa complexité est assiste sur des millions d’interconnections, du moins vous ne pouvez pas le changer à vous seul. Mais tous ensemble vous pouvez en faire façon et remodeler le monde comme vous l’entendez.

    Mais alors allez-vous dire, quelle est votre liberté ?

    Vous avez la liberté de saisir ou non l’instant qui passe et d’en faire ce que vous voulez.

    Vous pouvez librement l’utiliser ou non, l’interpréter ou non le laisser filer ou le capter pour en faire un souvenir important, en tirer ou non un enseignement. Ce sont déjà d’immenses libertés.

    Alors non vous n’avez pas e contrat d’âme visant à souffrir de façon librement consentie pendant que d’autres auraient été élus pour jouir de la vie en venant au monde avec toutes les chances. Votre seul contrat est d’assister au film et de l’étudier comme il se doit : mais faites en ce que vous voulez !

    A partir de là, si votre chat se fait écraser par une voiture, cela n’est pas de votre liberté de choix, mais vous pouvez imaginer que sa part du film s’arrêtait là et que le reste est sans doute mieux pour lui et vous pouvez choisir de ne pas être trop triste et de savoir que vous allez le revoir bientôt ou ressentir sa présence plus épurée. Voilà votre liberté.

    Vous assistez à un film, vous en êtes les acteurs, mais vous n’avez pas rédigé le scénario à moins que tous ensemble vous ne décidiez de changer la pièce et ses réparties.

    Nous savons que tu veux des réponses, comme tous tes pairs actuellement, les belles paroles ne te suffisent pas et tu te demandes pourquoi, pourquoi ci ou ça ! ET si nous répondons à tes questions tu t’en poseras d’autre, tu nous en poseras d’autres. Mais soit.

    Il te fallait voir que le monde te suivait et que ce n’était pas toi qui suivait le monde, tu as croisé cet ami parce qu’il continue, malgré les changements de ta vie, de faire partie de ton monde. Ton monde semblait avoir bougé mais toute chose est à sa place et celle de tes alliés n’a pas bougé d’un iota. Il te fallait saisir la majesté de la forêt, la beauté épurée des feuilles vertes, l’absence totale de douleur et de sensations matérielles pendant le temps d’une ballade et que ce temps te donne l’énergie de continuer ta tâche. Mais pour chacun d’entre vous il existe ces chances, ces hasards, ces temps merveilleux où vous avez l’occasion d’épurer votre analyse du scénario à condition de savoir les saisir pleinement et non de projeter toujours plus loin l’art de sourire. Ainsi le hasard ou presque t’a-t-il apporté la preuve qu’il te fallait pour continuer à espérer donner un sens profond à la vie.

    Tu crains également que le hasard des canalisations te fasse saisir d’improbables âneries toutes droits sorties d’un bas astral menaçant. Mais non, le hasard n’existant pas il ne vient au monde que ce qu’il doit, canalisations y compris et ceux qui doivent y avoir accès y auront accès sans qu’il te soit nécessaire d’y penser car là aussi le scénario est déjà écrit.

    Vous qui lisez ces lignes : ce n’est donc pas le hasard !

    Vois comme les hasards de la vie t’on conduite ici, chez untel et untel, sans que finalement tu n’aies beaucoup à réfléchir ! A force de volonté tu as sans doute eu le sentiment de faire des choix : celui de commencer ceci et terminer cela et tu te demandes si tu as bien fait : mais sais-tu seulement tout ce que tu as fait de bien ? (ou de moins bien) Tu as partagé tant de choses qui à toi t’ont semblé éphémères (comme ta ferme pédagogique) mais qui, pour d’autres, ont été essentielles et ont ouvert tout un univers qui leur était inconnu. Combien savent désormais nourrir une poule grâce à toi ? Combien ont pris conscience de la difficulté autant que de la joie à avoir des animaux ? Voilà pour tes réponses personnelles, au travers desquelles d’autres se reconnaîtront car pour chacun la part de partage est importante.

    Tu es donc là, vous êtes donc là parce qu’il est l’heure d’être là et de vivre un nouveau morceau du scénario qui aujourd’hui te parait peu clair. Mais sois sans crainte : nous te rappellerons tes devoirs dès qu’ils seront à construire ! Tu te demandes si tu es utile, mais pourtant ta liberté te permet de rendre service au bon moment et à la bonne personne. Tu te demandes si tu as le bon compagnon, mais pour le moment il t’évite la solitude et te permet la réflexion, tu te demandes si vraiment tu fais le mieux, mais nous ne te laisserions pas passer à côté de ton existence et nous t’enverrons des signes à mesure qu’il sera temps. Il n’y aura pas de hasard, pas plus dans l’avenir que dans la journée d’hier.

    Mais alors la formulation d’intention n’a aucune importance si le scénario est écrit ?

    Oh petite fille immature ! Mais bien sûr que si, si tu formules l’intention d’abondance, tu sauras la saisir et en profiter et si tu la formules c’est d’ailleurs qu’elle fait partie de ton scénario car tu ne saurais formuler une intention qui serait non comprise et agréée par la source même de toute chose. Si tu formules l’intention de la douleur et que tu en souffres, c’est que tu sais que cela fait partie du texte et tu ne fais que le valider. Mais si tu formules l’intention de saisir la beauté et la joie, l’abondance et la santé, autant que la résilience et la résistance, alors tout dans le scénario te permettra d’en saisir le contenu autant que la substantifique moelle et le sens profond, la jouissance totale en ce cas.

    Le non hasard fait que tu formules la bonne intention au bon moment dans les bonnes conditions et là l’univers conspire à mettre en place le bon scénario qui avait d’ailleurs été déjà prévu car toute chose est connue par la source et toute chose revient à la source comme avec un effet boomerang : tu envoies et elle te le retourne dans sa plus complète réalisation. Mais bien avant que tu aies même conscience que tu allais l’envoyer, Elle le savait. Lorsque ton compagnon tendrement aimé est parti, ce fut pour toi un choc et une nouveauté, mais l’univers savait depuis le début qu’il en serait ainsi et il n’y avait pas grand hasard sauf peut-être l’heure du départ et encore …..

    Tu te demandes pourquoi il fut là et qu’il ne l’est plus, mais tu as déjà reçu la réponse, il t’a appris à voler avant même que tes ailes ne commencent à pousser. Ce fut un bon maître, même si cet apprentissage te parut compliqué et illicite : compare l’avant et l’après, ce ne furent ni les mêmes choses, ni les mêmes sens des choses, ni les mêmes objectifs et pour finir ce que tu as réussi à modifier nous semble si important que le jeu en valait largement la chandelle.

    Chacun peut trouver en soi ce type d’exemple : le pourquoi du comment un compagnon ou une compagne est passé par notre vie, y a séjourné puis en est reparti, nous laissant parfois un gout d’amertume dans la bouche. Mais il n’y a pas d’amertume : celle-ci n’est qu’une interprétation.

    Non nous ne justifions pas la violence et celle-ci n’est qu’un maître difficile pour un élève exigeant qui a réclamé ce droit à la leçon !  Nous serions les premiers réjouis si tous aujourd’hui vous décidiez de vous libérer et d’apprendre autrement à percevoir le monde qui vous entoure. En tout état de cause, lorsqu’on n’aime pas une pièce dramatique, on apprend alors à ne pas la rejouer. C’est ainsi que dans ta vie tu as appris à fuir certaines expériences, sachant par avance qu’elles étaient toxiques pour tout le monde.

    Tout est donc apprentissage et rien n’est hasard, mais le contrat ne vous oblige pas à interpréter cela comme étant de la souffrance, il vous appartient, comme pour tout acteur ou sportif, d’approfondir votre souffle et de passer les caps délicats avec les réserves d’air suffisantes, même si les réparties vous semblent interminables.

  • La fin du monde du travail, le futur âge d'or

    Le travail et le fait de gagner sa vie vus d’en haut ?

     

    Je passe une (petite) partie de mon temps à réfléchir sur certains axes du travail comme la nécessité de gagner de l’argent, la motivation, les centres d’intérêts et le fait de faire payer son travail, j’ai envie d’avoir leur réponse car beaucoup de gens souffrent au travail autant que de l’incapacité à s’en détacher pour de bien évidentes raisons matérielles !

    Ange 02 

    Il faut que vous fassiez la distinction entre le travail rémunéré qui est le fait de votre société et l’accomplissement de soi en servant la communauté qui serait le mariage de vos convictions, de votre motivation et de la nécessité de satisfaire ensemble un certain nombre de besoins matériels, nul ne pouvant se substituer à tous

    Le travail rémunéré est devenu une forme d’esclavage, l’argent excusant tout : les excès, la souffrance, le fait de servir avec servilité une sorte de maitre obscur qui a le pouvoir d’interrompre votre vie à tout moment sur le lieu de travail. Ce travail là est le fruit le plus corrompu de votre matière duelle et il n’y aura de paix que lorsque les uns auront cessé de réduire les autres en esclavage.

    Nous savons, petite enfant, que ces mots de paraissent durs, mais il ne nous est pas possible de trouver positif le fait que certains ruinent leur santé (précieux présent) au travail jusqu’à un âge avancé ne leur donnant pas la possibilité de faire mieux ou autre chose, pendant que d’autres se la coulent douce, pas nécessairement plus heureux d’ailleurs et refusant de répondre au moindre devoir hors mis les choses les plus basiques telles que préparer un repas, ou nous devrions dire se préparer un repas et faire ses devoirs d’hygiène ainsi que se présenter narcissiquement à la société qui les entoure.(nous ne remettons pas en cause le confort, ni même la vie « à la maison »)

    Arrivée à cette phase du texte, je n’en reconnais pas les termes, je les trouve violents.

    Si tu veux que nous te décrivions la partie positive du travail, il y en a une bien entendu, et même plusieurs : la capacité à trouver au fond de soi la force de servir, le courage et l’abnégation. Mais ces qualités ou ces forces sont masquées par la problématique de l’argent dans vos sociétés occidentales et il ne reste pas grand-chose dans vos investissements sur votre lieu de travail hors mis la cupidité ou l’avidité de remplir les caisses, puis le frigo puis de répondre aux besoins créés par la société de consommation : esclavage consenti donc, mais toxique.

    Voilà pourquoi vous n’arrivez plus à vous investir dans le travail, il s’est éloigné de ses buts premiers, y compris le simple objectif qui était à la base de domestiquer la matière, d’en faire l’expérience sans sombrer corps et bien dans ses limitations. La société évoluant avec la terre qui grandit vous donne l’occasion aujourd’hui pour certains d’entre vous de fuir le travail et bien entendu vous le faites, n’y trouvant plus la joie qui vous avait été promise dans le fait de servir et d’apporter à la société votre contribution au progrès et à la joie.

    Avouez que vous vous êtes bien éloignés du sujet ! Nous pensons à ces travaux de saisie informatique, de travail à la chaine et autres taches parfaitement décérébrées qui ont tué en vous toute lueur de motivation hors mis celle de rentrer chez vous, manger et dormir après avoir fait les devoirs des enfants qui sont éduqués dans cette même optique.

    Votre société occidentale s’est dévoyée et il va être temps d’y mettre un terme afin que chacun ait l’occasion de retrouver au fond de lui le gout du service, le gout de la solidarité et la joie de servir, la joie intime de donner et de recevoir le sourire de l’autre en meilleur moyen de paiement.

    Oui nous pourrions être syndicalistes vois-tu, non pas dans le sens d’exiger et de battre les tambours de guerre contre une classe patronale qui serait l’unique coupable : vous êtes tous coupables car chacun d’entre vous a été place tôt ou tard en position de « patron » (vies antérieures) et chacun d’entre vous s’est donné l’occasion de réduire son prochain pendant qu’il s’octroyait de droit divins de meilleures conditions de vie. Mais de quel droit ? Vois-tu, les plus pauvres et les plus bêtes, n’ayant pas la chance d’avoir un cerveau ou des moyens physiques de paraitre dans votre société  aspire néanmoins au bonheur, au même bonheur que ceux qui vous semblent les plus grands et les plus valeureux.

    Oui mais alors quoi faire ? Nous sommes bien obligés de gagner notre vie pour manger et dormir ?

    Sois sans crainte, nous vous donnerons les moyens d’évoluer selon votre conscience et non selon d’austères obligations sociales. Le temps fera son affaire de ces systèmes corrompus et bientôt surgira une société plus juste et plus humaine qui répartira les richesses  de juste façon et non pas selon les règles d’un mérite qui est réparti par les claquements de doigts des plus forts.

    Quand et comment : les gens souffrent ?

    Vivez chaque instant dans la joie de savoir qu’il est le dernier instant de vos obligations sociales strictes et servez votre prochain avec joie, tout viendra en son temps. Remplacez la motivation de travailler pour l’argent par la motivation de travailler pour servir non pas vos dirigeants, mais ceux à qui vous apportez, par votre juste contribution, une meilleure existence. Ce seul remplacement de motivation vous permettra de vous rééquilibrer en attendant que la vie fasse bien les choses ce qui ne saurait tarder.

    Quand je relis ce texte, j’ai l’impression de lire les propos new age qui promettent un nouvel âge justement alors que dans le fond rien ne change et que les choses empirent.

    Le temps touche à sa fin cher enfant, le temps de vos souffrances touche à sa fin et votre société va naturellement se révolter contre l’obscur et le fort, car tous ensemble vous êtes forts et vous renverserez ces dirigeants qui prônent l’esclavagisme en en lieu et place du service. Non il ne s’agit pas de tout laisser tomber et de s’isoler chez soi avec son canapé et sa télévision en se réservant une vie oisive et sans grand intérêt : il s’agit de retrouver sa juste motivation, celle qui permet de prendre une part active à la vie avec ses qualités bien à soi et d’aider la société à prendre son envol. Et vous le ferez par conviction, dans la joie de la solidarité parce qu’il faudra bien résoudre les problèmes lorsqu’ils seront là – n’en doutez pas !

    Serait-ce donc une forme de guerre civile ?

    Lorsqu’un système prend fin mon enfant, tout prend fin, le phénomène peut-être graduel ou brutal, général ou isolé sous la forme d’ilots, il sera assez brutal et général, brutal car vous ne pensez pas que le système puisse être remis en question et général car il va être difficile au système de préserver des ilots justement. Vous serez surpris et c’est là que se révèleront les forces de chacun qui aura à cœur  non seulement de sauver sa peau, mais de redécouvrir l’intérêt de son voisin, de ses amis et de voir qu’ensemble tout est possible dans une joie relative et une certaine bonne humeur au travail. Vous allez avoir l’occasion de redécouvrir la communauté d’intérêt autant que d’amour.

    Mais si le système pète, nous allons avoir d’abord nos moyens s’effondrer ? Ce sera le chaos, l’horreur ?

    Non, nous vous garantissons que bien que certains en souffriront, la plupart sauront trouver là l’occasion de grandir et de retrouver ce pour quoi ils sont venus sur cette terre, terre de souffrance aujourd’hui, terre de joie demain. Regarde chère enfant comme les choses ont été bien faites pour 1000 soucis de ta vie qui se sont réglés quasiment sans ton intervention et même en trouvant les solutions incroyables qui permettent de ne blesser personne tout en arrivant à l’objectif ! Et bien le hasard n’existe pas et il règlera comme un magnifique chef d’orchestre les problèmes les plus compliqués sans qu’il soit nécessaire de se battre pour cela, hors mis si cela est votre objectif : alors bien entendu vous serez servi. Chacun sera donc mis en phase avec son objectif profond et vrai : quel qu’il soit. Ce sera sans doute, une fois de plus, une révélation pour tous, mais une révélation individuelle et non seulement collective.

    Je ne peux imaginer dans mon corps et dans mon cœur l’énormité d’une telle mutation

    La mutation elle-même sera longue, mais définitive, ses différentes étapes vous surprendront par leur caractère irréversible, comme si non, il ne vous était plus possible d’aller au-delà de ce que vous avez construit dans ce sens. Il faut désormais que la machine fonctionne dans le bon sens et sur les bons rails. L’humanité va voir un nouveau jour se lever, même si l’âge d’or n’est pas pour demain car vous avez du pain sur la planche : mais ne soyez pas dans la crainte, les temps obscurs prennent fin et dès que vous allez sentir au plus profond de vous-même que la grande mutation est commencée, alors de nouvelles forces vont se mettre à jour et votre joie intérieure compensera la peine que vous avez éprouvée jusqu’ici

     

  • Ils font le point sur l'hypnose régressive, les reptiliens, les dragons et les fées et répondent à mes questions à ce sujet

    Depuis 48 heures il m’arrive des choses étonnantes : je vois le monde d’une autre façon et je me sens toute « bizarre », l’impression d’être décalée ….. Assez légère, légère au point d’avoir peur de ne plus être attentive en voiture, car je me sens « pas là » …… Cet état étrange me pousse à écrire, j’éprouve, au milieu des petites douleurs ou joies terrestres, une sorte de sentiment indéfinissable §

    Aujourd’hui Je veux questionner sur l’hypnose régressive que je pratique moi-même et qui permet parfois de drôles de trouvailles, tout un chacun semblant cacher tant d’expériences indescriptibles !

    Reptilien 

    Image traditionnel du reptilien perçu pendant les séances d'hypnose regressive

    Ma petite sœur ….. Tu te rapproches de nous, tu te modifies doucement mais avec certitude et donc tu éprouves le besoin de communiquer avec nous. Nous sommes toujours présents, mais nous capter devient facile et ce monde ne t’enthousiasme que très peu, quoique tu admires tant le ciel et la nature dont tu perçois la profondeur d’âme qui l’habite. Désormais tout va devenir plus léger, même si cela ne change pas ton quotidien, il s’affine …..

    Nous te voyons sourire à chaque fois que tu découvres, dans ton entourage professionnel, un nouveau thérapeute exceptionnel faisant des guérisons miraculeuses, et mettant à jour un dragon, un elfe ou une fée. Tu voudrais l’essayer, te rendre compte, et tu découvrirais certainement qu’ils sont tous des aides à la reconnexion avec soi-même avant toute chose. Chaque nouveau récit révèle un phénomène dont l’immense ampleur vous étonne : un autre monde communique avec le vôtre ! Et en plus cela a des effets positifs !

    Non il ne s’agit pas toujours d’une réalité de matière comme la vôtre, bien que parfois, mais bien souvent d’un univers métaphorique qui exprime bien des choses de l’âme qui se sent prisonnière d’un monde dans lequel elle ne se reconnait pas ou plus. Nous applaudissons l’ouverture de ces thérapies nouvelle vague au grand public, cette accessibilité est honorable, mais nous rebondissons sur ta question concernant l’honnêteté des thérapeutes : comme dans tout métier il y a des bons et même d’excellents, mais aussi quelques charlatans qui surfent sur la vague. Cela ne doit en aucun cas te décourager, il n’existe pas de métier ou de thérapie abritée de ce phénomène.

    Quant à la teneur des informations qui ressortent, elles sont comme les thérapeutes : de qualité variable quant à leur utilisation en tant que source d’information. Nous allons te donner un exemple : qu’une personne pense avoir été une fée ou un dragon dans une vie antérieure n’est certainement pas toujours exact, mais qu’il pense avoir au fond de lui une capacité et des ressources d’exception est sans doute vrai et il est bon qu’il se le rappelle.

    L’hypnose régressive existe depuis très longtemps et les occultistes qui ont habité votre monde ont toujours flirté avec l’invisible via ce moyen commode qui permet à de nombreuses personnes de se faire le canal de tel ou tel univers. Cela ne devrait pas te surprendre pour 2 raisons : la première qui est que votre monde s’ouvre à cette dimension de l’esprit qui s’exprime via ce moyen, la seconde qui est que vous n’êtes pas seuls sur une terre isolée qui, seule dans la galaxie, abriterait une vie dont vous sauriez tout !

    Votre terre vibre au milieu d’intensités qui abritent plus de vie qu’un arbre abrite de feuilles. Il est normal et concevable de les capter grâce à ce moyen à la fois pratique et simple. Enfin Le passé, le présent et le futur ne sont jamais que des versions différentes du même mille feuilles !

    La question du recueil d’informations est bien plus délicate car elle pose celle de ce que vous avez cru capter ! Vous pensez capter une réalité de matière, un monde qui se relie au votre via votre densité et vous ne recueillez qu’une image sortie tout droit de votre capacité créative. Cette réalité créée a une forme d’existence, mais elle ne s’applique dans un premier temps qu’au sujet lui-même.

     La question des implants est la même : qui se sent prisonnier finit par trouver ses chaines, ses boulets et ses fers et souhaite se les voir retirer. Mais qu’ils existent de façon aussi fréquente n’est pas réellement nécessaire pour vous piller éventuellement votre énergie : la matrice, le monde de matière, est en soi-même un vaste appareil à recycler et recycler toujours vos énergies pour s’auto constituer et même s’accroitre ….. Nul besoin d’implant, mais l’implant souligne le lien qui existe entre la matrice de votre monde et vous-même.

    Il va de soi que certaines personnes ont des expériences peu enviables avec des entités de toutes natures et qu’elle ne créent pas de l’information mais se souviennent de procédés véritables qui leur ont laissé non seulement des implants (non éthériques) mais aussi des cicatrices parfois physiques et toujours morales. Mais cette énergie-là est très proche de celle de votre densité et la mémoire vous est alors ôtée intentionnellement – c’est d’ailleurs peut-être mieux, car vous ne pouvez pas vous cacher de ces entités et vous n’avez pas toujours une force morale vous permettant de résister à ce type de rapt.

    Nous voulons aussi répondre à la question des extraterrestres reptiliens fréquemment mis à jour dans les séances d’hypnose régressive : si vos sujets étaient indemnes de toute culture de ce type il est probable que vous n’auriez qu’un sujet sur 100 qui évoquerait ce sujet. La grande popularité de ce type d’informations dans les milieux ésotériques nourris par quelques écrivains célèbres comme David Icke finit par jouer en votre défaveur en décrédibilisant des informations  trop faciles ….. trop communes ….. Le thérapeute devrait donc s’assurer que son canal ne connaissait rien à ce sujet avant et c’est seulement sous cette condition qu’il devrait valider l’information en tant que telle.

    Oui les reptiliens existent et ont laissé des traces, voire en laissent encore, mais non la majorité des gens ne sont pas des esclaves reptiliens implantés et soumis à une sorte de vampirisme qui place le problème de la guérison à l’extérieur d’eux-mêmes : comme c’est pratique ! Oui il est pratique de croire que le problème est dehors, alors que la solution est toujours en dedans : dans notre force intérieure ! Non nous ne remettons pas en cause l’exploration des abductions par hypnose, mais en cas d’abduction il existe toujours des traces physiques ou psychiques (rêves, souvenirs partiels).

    L’hypnose régressive est un outil de plus, mais un bon outil qui replace l’humain au milieu de lui-même grâce à une vision holistique (d’ensemble) et lui permet de trouver l’ensemble des clefs des portes de sortie de sa propre prison. Le mot prison n’est pas trop fort, mais rien ne pourra vous en sortir sauf votre capacité à trouver en vous-mêmes de solides raisons de le faire. La plupart des gens de votre monde apprécient la vie sur terre parce qu’ils ont oublié les limites qu’elle impose à une âme faite avant tout pour une créativité exponentielle et une très grande capacité au bonheur. L’âme sait être heureuse et c’est aussi un point sur lequel l’hypnose peut s’appuyer pour tendre une échelle de corde à quiconque semble être tombé dans un trou.

    Continue petite sœur, avec ton bon cœur et ton éthique et laisse de côté ceux qui font du sensationnel, même si tu es parfois écœurée d’assister au déploiement médiatiques de ceux qui usent et abusent du procédé ! Ils aident quand même à leur manière et ceux qui ont envie de se laisser abuser chercheront toujours un gourou à suivre. 

  • Ils nous donnent une leçon de discernement et nous apaisent, faux guides et contrats d'âme, ce qu'il faut savoir

    Ils nous donnent une leçon de discernement

     

    Alors que mon moral va et vient et que je doute au quotidien vu qu’il ne se passe pas grand-chose et que les promesses d’amélioration via la canalisation augmentent, je veux sinon des preuves tangibles, quelques éléments pour mieux appréhender le phénomène de canalisation.

    Porte 

    Ah petite sœur, tu te remets au travail et comme d’habitude tu redoutes le fruit de ton imagination, comme tous les canaux du monde, excepté les escrocs ! La grande majorité des textes qui paraissent sont recueillis avec sincérité et ont une provenance unique : vous-même, du moins cette part supérieure et énergétique qui ne s’est pas incarnée et attend votre retour avec joie. Tu reconnais là ce que certains appellent le supra conscient ou conscience supérieure. En fonction de votre « état interne » votre conscience supérieure peut passer au travers des mailles du filet et vous aider en vous transmettant des informations pour vous ou pour tous (en général vous et tous, c’est le même objectif, aimer et s’élever, seuls les ingrédients du quotidien changent).

    Néanmoins certains être « du dessus », des dimensions éthériques, autant que certains êtres du « dessous », non moins éthériques pour vous, mais peu positifs, communiquent également régulièrement et vous les captez en fonction de votre propre fréquence.

    Un escroc captera donc ce qui semble l’enchanter, ou enchanter ses finances et un pur bon homme captera des entités bienveillantes qui sentent que leur intervention serait utile. Quant à Pierre, Paul ou Jacques, ainsi que le Christ lui-même, ou toute sa famille, c’est bien plus rare même si ils se sentent un devoir de suivi et de regard sur votre civilisation. Plus rare avons-nous dit, pas tout à fait inexistant.

    Il va de soi qu’il vous faut être très vigilant quant aux paroles prêtées aux meilleurs d’entre nous et qui ne sont pas issus de la source alléguée. Mais votre discernement ne réside que dans votre aptitude à distinguer le bon du moins bon, l’amour de l’absence d’amour, et à comprendre grâce à la nature des fruits de quelle nature est l’arbre.

    Si le fruit est amer, qu’il vous rend triste, dubitatif, anxieux ou vous cause de la déprime, alors l’arbre n’est pas le bon et il vaut mieux vous en éloigner. Jamais nous ne pourrions émettre une parole, un texte, une idée ou un concept vous causant de la peine. Même lorsque nous parlons des temps de l’apocalypse que vous vivez actuellement, nous prenons soin de vous expliquer que la mort n’est pas au bout, mais la vie, quand bien même le passage vous semble étroit ou trop difficile.

    Oui petite sœur, tu t’inscris en faux contre cet optimisme invraisemblable que tu découvres dans tes propres textes ainsi que ceux de tes frères et sœurs, un optimisme qui n’illustre pas votre vraie vie de matière. Mais franchement, si nous prenions la parole pour pleurer avec vous je n’en verrai pas l’intérêt. Nous devons au contraire vous aider à garder le moral et à prendre de la hauteur afin de préserver votre bonne nature sans sombrer dans la tristesse qui vous accapare lorsque vous perdez espoir.

    Alors oui il nous est difficile de vous dire vous allez en bavez pendant encore « tant » de temps, car cette donnée nous est inconnue, vu que vous utilisez le temps à votre guise et que le monde est issu de cette programmation de la matière. Comme un pronostiqueur nous sommes capables de définir une tendance et vous aider à la distinguer au travers des brumes et voiles de l’inconscience, mais il ne nous est pas possible de vous renvoyer une image qui serait à 100% le reflet de ce qui se passe et surtout de ce qui va se passer dans les semaines et les mois à venir. Tant d’éléments sont des variables.

    Vous voudriez savoir quand vous allez rencontrer l’amour vrai, le travail qui vous passionne, le succès auquel vous avez droit ou retrouver votre santé : mais cela n’est pas tout à fait connu de nos services ! La plupart des humains se sont engagés sur une vie qui se veut d’amour ou de progrès vers l’amour et le résultat s’en distingue un peu. Alors il nous est difficile de jouer les madame Irma et de vous dire que tout est écrit de la main de Dieu et que ça va se dérouler ainsi. Dieu, ou la Source, ne veut que le meilleur, mais le meilleur est hors de la dualité et de la matière et il vous invite à y retourner. La solution n’est donc pas de ce monde et nous ne pouvons que pointer du doigt l’unique porte de sortie : la disparition de la matière.

    Voilà pourquoi nos avis divergent de votre sensation et que le présent ne ressemble pas au grand fleuve tranquille que nous vous promettons ! Sois en paix petite sœur : sois surtout assurée que vous tous aurez les outils nécessaires pour venir à bout de la complexité du moment, complexité qui elle-même est ajustée à vos capacités réelles et matérielles. Oui vivre cette période est une chance car elle vous donne toutes les occasions pour apprendre et mettre en œuvre ce que vous savez déjà !

    Alors qui te parle ? Un ange, la partie la plus élevée de toi-même, Jésus en personne ? Franchement cela n’a pas d’importance. Mais si en relisant ce texte tu détermines sa véritable valeur ajoutée et que ton quotidien s’élève un peu, alors sois certain que l’origine est divine au-delà ce ta pauvre notion de toi-même.

    Le problème des faux guides

    L’hypnose a relancé sur votre sphère la problématique des faux guides. Mais il s’agit là aussi d’une question de fréquences. Pour sécuriser une communication ou même votre vie, vous ne devez pas fréquenter les mauvais garçons parce que vous auriez en commun des intentions médiocres : fumer, boire, se droguer, exercer de la manipulation, être malhonnête, etc. (nous parlons de vos excès bien entendu).

    Si vos intentions restent pures ou grandes, alors votre niveau général vous orientera vers les bonnes personnes, les bons guides, les bons professeurs, les bonnes influences.

    En cas de doute, posez-vous seulement la question : cela est-il du ressort du beau, du bien, du bon, de l’Amour avec un grand « A » ? Ou cela est-il du ressort de l’anxiété, de la peur, de la peine, de la colère …. Oui il est vrai que vous vivez dans l’angoisse du lendemain et de la peur du manque à tous niveaux, mais soyez assuré que moins vous craindrez et moins vous manquerez. Le manque est subjectif et bien des gens qui sont assis sur des millions avec conjoint et enfants en bonne santé sont en fait malheureux et bien plus malheureux que des gens simples, seuls et même parfois handicapés.

    Le problème des contrats d’âme

    Et si nous vous disions qu’il n’y a pas de contrat ? Au-delà d’un certain stade tous les contrats potentiels tombent et aucune limite n’est imposée au bon élève, ni limite, ni épreuve ultime, ni horreur extra-terrestre. Le bon élève vit une vie qui lui permet de mettre en pratique le bon et le bien et rien ne se met en travers de son chemin.

    Si vous craignez d’avoir signé un contrat terrible vous imposant des épreuves difficiles et hors de propos, alors élevez-vous et révisez votre point de vue depuis le sommet de la montagne. Pour y voir clair vous devez avoir tous les éléments en votre possession et c’est rarement le cas sur le plancher des vaches.

  • Ennui, doute ou souffrance : ils nous parlent avec précision du phénomène d'ascension

    Notre Hiérarchie céleste nous parle de l’ascension face à nos doutes, notre ennui ou notre souffrance

    Bulles bleues

    Cette image correspond exactement à celle de l'un de mes rêves les plus marquant où je percevais un globe bleu énorme dans le ciel et des petites bulles bleues qui enlevaient les humains, ceux-ci devenaient alors éthériques et avaient l'air très heureux - je sais, c'est naif, mais j'ai juste fait ce rêve sans que rien ne m'y ait préparé.

    Cette séance fait suite à une journée de doute où règne une certaine confusion : finalement je n’ai la preuve de rien et c’est un peu pour tout le monde pareil.

    Chère enfant, le doute est salvateur il est la forme de pensée non subtile qui tisse des barricades pour que vous restiez ancrés à la terres et ne vous évadiez pas dans un monde imaginaire où il ne se passe plus rien pour vous. Pas de doute, pas de conscience !

    Oui l’excès de doute vous paralyse et vos projets pourraient bien ne pas résister à cette fatigue de l’âme qui pose un non à toute forme de terrestre projection attendant la fin comme une forme de suicide alors qu’il vous ait demandé de vous investir dans l’amour jusqu’à la dernière minute.

    La fatigue de l’âme survient lorsque les épreuves terrestres conjointes au phénomène de manque et/ou de fatigue générale vous ont abattus et que l’âme n’arrive plus à vous redonner de l’espoir et à vous tirer de l’avant, c’est donc votre corps terrestre qui s’enfonce dans une forme de dépression, aspiré par le doute, par l’ennui voir les deux.

    Non, c’est l’âme qui prime sur le corps dans le cas d’une incarnation réussie, réussissant à faire conserver au sujet humain la validité de ses objectifs jusqu’à l’ultime instant où il saute la barrière. Mais lorsque l’incarnation est fatigante et comporte beaucoup d’épreuves, c’est le sujet humain qui tire l’âme vers le bas et s’enfonce dans une léthargie qui aujourd’hui, et c’est inquiétant, touche de plus en plus de monde.

    Chère enfant, le temps de l’ennui et du doute va prendre fin. Nous comprenons votre soufrance et nous l’entendons, cette période est douloureuse pour tous et nous vous demandons un ultime effort. Nous savons qu’il y a une prise de maturité chez bon nombre d’entre vous et qu’à cause de cela vous vous sentez isolés à vous demander ce que vous faites dans cette société ultra matérialiste qui ne vous correspond plus. Mais ce qui ne vous correspond plus va prendre fin, comme c’est à chaque fois le cas si vous regardez votre vie en arrière et sans qu’il n’y ait besoin de passer par le chemin de la mort ou des catastrophes. Comme nous l’avons dit précédemment : autant de mondes sur terres que d’humains pour y vivre et chacun aura la réponse à ses questions puisque vous vivez le temps des révélations.

    C’est un fait l’apocalypse est avant tout le droit du condamné à savoir, de comprendre avant de faire un choix en toutes connaissance de cause : voilà ce qu’est l’apocalypse, aucune source ne permettrait que vous fassiez un choix par défaut sans avoir la totalité des informations à votre connaissance et même si certains trainent des pieds parce qu’ils doutent : ne craignez pas, vous transformerez l’essai en but dès que le signal du départ sera donné !

    Quel signal de départ ? Tu le reconnaîtras chère enfant, nous ne pouvons pas t’annoncer les choses par avance car tu te désinvestirais tout à fait de cette vie qui te fait pleurer presque chaque jour, au moins les larmes de l’âme qui est à la peine. Mais si su pouvais voir l’avenir, ton regain de confiance serait suffisant pour que tu puisses attendre sereinement en pesant, comme tu le fais actuellement, tes nouvelles valeurs pour les mettre au travail comme tu comptes mettre au travail tes juments adorées.

    Alors toi, tes amies, et même celui qui ne comprend pas : attendez en paix et vivez ce temps comme le dernier de ce type avant de retrouver un sens çà la vie.

    Oui tu te fais du souci et tu peines à trouver la joie, mais c’est pourtant dans ce creuset de solitude que tu as trouvé les forces en toi pour imaginer un avenir autrement, autrement que dans l’argent, la matière et le profit personnel, même si tu n’as pas tout mis en œuvre à ce jour.

    Oui tu te demandes pourquoi tu n’accueilles pas de pauvres gens chez toi,mais viendra le jour où tu le feras naturellement et avec plaisir sans plus te poser de questions que cela. Sois donc en paix chère enfant, rien ni personne ne peut être autorisé à vous nuire sans que cela n’ait pas  fait parti d’un plan validé par l’âme pour grandir. Hors ces plans sont tous finis : les malheureux qui n’arrivent pas à se trouver auront d’autres occasions de le faire et les bénis qui savent, verront bientôt cette période difficile se terminer sans autre difficulté ou stress majeur que celui de partir à l’inconnu.

    Nous vous aimons, toi, tes amies, et même tous ceux que tu connais et que tu ne connais pas encore, alors acceptez cet engagement de notre part à vous protéger au-delà de ce que vous croyez, même si vous avez le sentiment de subir votre vie sans autre agrément que celui de regarder l’heure dans la hâte de voir tourner l’aiguille de la montre ou de l’horloge.

    Nous savons que beaucoup d’entre vous se sentent très seuls, d’autres manquent ‘argent et de travail, d’autre manquent de l’amour le plus élémentaire, surtout ceux qui n’en donnent pas car ils ne savent pas encore. Mais tout un chacun trouvera sa juste place dans l’avenir sans que les différentes sphères ne se polluent entre elles, la dimension d’après, c’est aussi ça : une forme de tri inconscient, mais collectif qui permet aux uns et aux autres de se trouver.

    Tu nous poses de drôles de questions : mais nous répondrons que cela n’a pas une importance capitale et que tout ira comme il faut. Oui tu as bien entendu raison de continuer à vouloir t’organiser et mettre en place un système pérenne de protection des tiens, mais ne crois-tu pas que nous sommes plus efficaces pour cela ? As-tu manqué dans ta vie ? Oui, certes un peu parfois et souvent même d’amour, mais en grandissant ces douleurs ont diminué et tu devrais y voir à coup sur le fruit de nos interventions, comme c’est le cas chaque fois que nous pouvons et chez tout le monde. Oui tu fais bien de t’intéresser encore à ton avenir, mais tu sais que nous mettons sur ton chemin le bon panneau de direction et  que tu n’as rien à faire pour cela. Voilà la donc la règle et elle est toujours la même : en fonction de qui vous êtes, le monde se construit autour de vous et apporte la matière qui vous correspond. Faites pour votre avenir tel que vous l’imaginez et nous apportons ce qui manque.

    La question revient souvent : à quand la comète ? C’est une plaisanterie entre toi et tes amies, nous le savons, une plaisanterie qui traduit votre trouble, votre douleur parfois et votre manque d’amour. Mais il n’y a pas de fin du monde versus 2012 au cinéma, ça sera à la fois plus simple, plus rapide et moins douloureux, nous éviterons aux adultes que vous êtes devenus la douleur de l’agonie ou un manque qui menace de vous renvoyer à votre bestialité, celle inscrite dans vos gênes et que vous n’avez eu de cesse de démolir en progressant.

    Une révélation avant tout de vos valeurs, un monde qui se détermine et se reconstruit et une population bien à sa place grâce effectivement à des phénomènes tant humains que naturels et qui sont déjà en cours. Vois comme cela est déjà en route et comment la souffrance prend fin, comme parfois la vie, mais pour repartir sur de bonnes bases. La mort n’existe pas, seule l’agonie devrait vous effrayer et nous vous promettons d’en réduire au maximum la teneur pour ceux qui doivent partir. Aux autres, qui doivent rester, nous vous promettons de l’aide à mesure que vous formulerez des plans d’actions dignes des grandes personnes que vous êtes enfin devenues

    Ne te pose pas la question des migrants comme un problème personnel, il deviendra personnel le jour où tu verras des migrants à ta porte. Quels qu’ils soient.

  • Pas le moral : Ils nous répondent et nous réconfortent

    Pas le moral : Ils nous répondent et nous réconfortent

     

    Cette séance suite pourtant un épisode douloureux d’attaque le jour précédent :

    Mercredi matin, je me lève de mauvais poil. Pourtant je ressens en moi ce besoin familier de me connecter à la Source réconfortante qui la plupart du temps donne un sens à ma vie. Là je reçois un message violent m’expliquant que si mes soucis ne sont pas résolus, ils vont me rappeler à eux (en clair que je vais mourir) et point à la ligne ….. En clair : t’arrive pas à résoudre tes problèmes ma cocotte, on te fait mourir.

    Interloquée et vraiment démoralisée, je décide d’aller réparer des clôtures dans mes prés (j’ai un pré pour mes chevaux de trait) en me disant de toute façon que j’avais des responsabilités (enfants, ami (e) s, etc… et même chevaux, poules et moutons) et que je ne partirais pas volontiers en laissant tout ce petit monde. Puis tout doucement la pression a cédé et j’ai senti que je me déconnectais de cette source qui n’était que le fruit de ma descente dans une sphère pas terrible …..

    Leçon de chose : ne pas accepter ou créer une connexion lorsque moralement on est pas en état de sérénité. Parce que là, nous sommes trop « bas » et nous captons de la m***e …..

    Je rends la parole à mes anges préférés …..

    Chère sœur, il est pédagogiquement très positif que tu aies compris cette expérience et que tu en aies tiré un profit partagé : le bon appelle le mieux, la petitesse amène au pire ou le pire et c’est une loi universelle : vous vous rapprochez ou vous vous éloignez de la source vous-même sans que nous ne puissions y faire grand-chose car même si nous le percevons et vous hurlons aux oreilles que ça va aller mieux, vous ne nous entendez point.

    Oui tu cours le risque de voir s’installer un cercle vicieux ou un cercle vertueux sans que nous n’intervenions, mais ce cercle vertueux ou vicieux ne pourra perdurer que si ton comportement se dégrade. C’est toute la problématique du suicide : la noirceur de l’égo appelle une sorte de voile sombre qui inonde la pauvre victime presque innocente et personne sinon elle-même ne peut être à l’origine de sa guérison.

    Oui nous entendons ta question : quoi faire e cas de sinistrose, car ce sont tes mots ! La sinistrose arrive à tous le monde, sauf peut-être à ceux que vous appelez les frères ascensionnés, mais vous n’en êtes pas là pour la très grande majorité ! C’est la force d’ignorance de ce processus sombre qui va vous sauver la mise : ignorez le Diable, c’est le plus mauvais tour que vous puissiez lui jouer. Nous entendons par diable l’ensemble des forces obscures qui gravitent autour de votre monde.

    Ignorez les mauvaises pensées, ignorez vos envies de critiquer, ignorez vos soucis (faites ce que vous pouvez pour les résoudre) et tournez absolument votre comportement vers du positif pour changer votre sphère de travail. Le monde fonctionne par sphères d’influence, le mauvais vit donc côte avec le bon et c’est votre très grande liberté de choisir à chaque instant vers quelle porte vous tourner.

    SI, lors d’une attaque sournoise de la partie obscure, vous imaginez une sphère de lumière et même que vous renvoyez de la lumière à ceux ou celles qui vous ont fait des misères, vous mettez fin au processus de « Karma » et l’endettement de tout un chacun est immédiatement stoppé, peut-être même les problèmes résolus. Oui c’est aussi simple que ça en apparence, même si il n’est pas facile, vu de chez vous, d’ignorer l’attraction énergétique puissante de la sphère de l’ombre.

    Votre travail dans la matière consiste à maîtriser les forces de la dualité. Lorsque vous y êtes parvenu, l’attraction de l’ombre prend fin, mais aussi les décorations de sapin de noël auxquelles on peut comparer tout à fait légitimement les apparents bienfaits de la sphère terrestre. Vous perdez alors l’attraction de la matérialité, si positive soit-elle. C’est ce que les Bouddhistes originels appelaient la fin de l’attachement. IL ne reste que l’amour pur et l’amour pur laisse vivre sans intervenir, il aime sans accrocher, il donne sans attendre de retour, il ne cherche pas non plus la gratification et il ne souffre plus d’une simple dégradation matérielle tant que l’essentiel demeure.

    Lorsque au contraire, vous développez colère et ressentiment, la vague d’énergie créée retourne à l’envoyeur faire votre sale travail et vous tissez avec cette personne un lien d’attachement funeste que vous allez conserver, même si, à priori, vous en étiez la victime. Notre conseil serait donc de laisser filer les affreux et autres méchants qui vous gênent car c’est à eux-mêmes qu’ils doivent être confrontés et non pas aux conséquences de votre pouvoir de destruction personnel.

    Pour revenir à nos moutons, une apprentie comme tu l’es encore doit se départir des attaques auxquelles elle va faire face jusqu’à un niveau ultime ou son mental sera assez fort pour ne plus se laisser atteindre par les courants énergétiques (comparables à des courants marins) qui circulent en tous sens et finissent par noircir l’atmosphère.

    Nous savons que tu attends aussi de notre part un mot de réconfort : et bien sachez tous, vous ici les lecteurs assidus de ce blog, mais aussi ceux et celles qui fréquentent notre canal, que nous vous aimons tous de façon égale, pleine et entière et que nous tendons presque toujours un parachute pour vous éviter la trop grande douleur ! Nous ne pouvons pas empêcher les bêtises et les suicides, mais nous veillons toujours à vous donner des outils de reconstruction lorsque vous voulez bien appuyer sur la touche « reset » de votre programmation négative personnelle ….

    Chère soeur / un petit mot que tu as oublié d'écrire : nous donnons autant des coups de pouce au destin lorsque vous êtes sur la bonne voie !

  • Trump, Le Pen et les autres, ce qu'en pense notre céleste hiérarchie

    Trump, Le Pen et les autres…… ce qu’en pensent notre céleste hiérarchie - 29 Janvier 2017

    Nous ne pouvons-nous réjouir des formes d’ultra nationalisme qui sévissent de par le monde quel qu’en soit le but. Le nationalisme est une forme de repli sur soi et le repli sur soi n’a jamais été pourvoyeur de solutions. Vous vous enfermez, croyant vous mettre à l’abri des influences et charges extérieures, mais vous ne vous mettez non seulement pas à l’abri, mais vous augmentez progressivement les tensions de à travers le monde en octroyant aux êtres humain un statut, non pas terrien ou universel, mais de race de sexe ou de religion.

    La source 01 

    Certes vous ne pouvez pas réduire le gouvernement Trump à une simple forme de nationalisme sans aucun autre objectif. Mais cette affirmation de l’identité nationale dans l’objectif de recréer un tissus industriel gratifiant, du travail pour tous et la paix sociale ne peut pas s’obtenir grâce aux énergies de la guerre, de la destruction et du repli.

    Les USA ont déjà traversé des siècles d’un racisme exacerbé auquel succède une autre forme de racisme mais qui ne fait que relancer un processus que nous aurions voulu voir éteint. Le progrès passait par le partage, la séparation en castes, races et autres classes sociales ne fera que renforcer le sentiment d’injustice chez ceux qui en sont les victimes et le sentiments de danger, la nécessité de s’isoler dans le non partage chez l’establishment et les milieux sociaux favorisés qui finalement connaissent fort mal la situation des pauvres gens.

    La tentation est forte, lorsqu’on manque de tout et surtout du principal, à manger, de quoi se couvrir et des soins, de trouver/nommer un coupable extérieur. La France est sur le point de commettre la même erreur en voulant trouver à l’extérieur d’elle-même ou de soi-même tant les solutions au mal-être que les causes de son mal être.

    Lorsque vous avez peu, il est simple de définir un contexte dans lequel vous avez peu de responsabilité et d’évacuer le contexte sans toucher à ses habitudes. C’est ce qui vient de se passer dans ce grand pays que sont les USA : l’industrie est partie progressivement, tout comme en France, la pauvreté s’accroit, tout comme en France et le tissu économique délité ne suffit plus à nourrir une masse pauvre qui n’aspire d’ailleurs qu’au repos et à la prise en charge.

    Non, les anges ne parlent pas politique et nous n’avons pas de programme ! Mais si vous continuez dans cette voie sinistre de la prise en charge, de la déresponsabilisation et de l’accusation des autres au lieu de regarder « la poutre dans votre œil », alors vous allez aboutir à des tensions nationales bien trop fortes, puis à des tensions internationales que vous ne serez pas à même de gérer, puis à des conflits bilatéraux dans lesquels France et USA seront unanimement imbriqués et où leurs 2 peuples vont souffrir un peu plus.

    Tant là-bas qu’ici, vous devriez relever les manches et considérer ensemble qu’il faut apporter ensemble une solution commune dans laquelle chacun prend ses responsabilités. Concrètement, dans une société évoluée, cela peut prendre la forme d’un travail équilibré par chacun et pour tous et d’un partage tout aussi équilibré des ressources. En cela les lobbys et le complexe militaro industriel ne respectent évidemment pas la clause de partage.

    N’accusez pas le « Seigneur » de vous porter un coup, ou une punition, lorsque les conflits commenceront, accusez plutôt ceux qui ont agrippé bien plus de biens qu’il était nécessaire, depuis tant de milliers d’année et qui ont créé un tel sentiment de frustration chez ceux qui n’avaient rien que désormais la messe est dite.

    La solution réside évidemment dans un partage actuel, même modeste, une forme d’accueil, une collaboration mondiale dans le sens d’un apport réciproque au lieu de demeurer dans le vol de technologies par les uns ou la prise de pouvoir sur les marchés par les autres. En ce sens oui, la mondialisation telle que vous l’avez créée est pour le moment un échec car il n’y a que le seigneur argent qui s’octroie la plus belle part tandis que la très grande majorité continue de faire des taches inintéressantes pour des revenus modestes tandis qu’une petite part, mais alors très petite possède bien plus que l’indispensable.

    Les projets de Trump commencent par porter un coup de plus aux plus démunis avant même de parier sur une réinstallation du tissu économique dans les localités. Mais une fois que les plus démunis auront dépassé le seuil de pauvreté (à la baisse), il sera difficile d’attendre d’eux qu’ils mettent le coup de fourche nécessaire pour ôter la couche de fumier qui a envahi tout le pays.

    La même histoire risque de se dérouler en France et même si nous approuvons l’idée d’un revenu universel sur le principe, nous ne pouvons adhérer à l’idée qu’il contient d’une déresponsabilisation totale de la population ce qui mettra un frein sévère à l’accomplissement du minimum nécessaire à l’équilibre national (projet Hammon). Si au contraire Madame Le Pen devient Madame la Présidente, alors nous aurons un résultat similaire à celui des USA et la dégradation sera rapide. Rapide ou lente, aucune solution actuellement proposée n’aboutira à autre chose qu’une dégringolade de votre beau pays dans lequel une minorité toujours plus avide et inquiète continuera de manger la laine sur le dos de ses moutons sans se préoccuper du fait qu’ils vont avoir froid en hiver.

    Nous n’avons pas encore émis de critique directe à l’égard des autres candidats aux présidentielles Française, mais à vrai dire nous ne pensons pas qu’aucun d’entre eux ne comprenne votre urgence mondiale et le peu de temps qu’il reste avant une forme d’implosion qui partira des USA et s’étendra comme une gangrène aux autres pays civilisés.

    Nous restons persuadés que les abus de l’Europe en tant qu’entité sont à l’origine du Brexit et qu’ils seront à l’origine d’autres Brexit sous toutes les formes qu’en cela ce n’est pas l’union Européenne qui en est la cause, mais les petits délits quotidiens, petits abus et autres manque de compétences des fonctionnaires ou dirigeants tous azimuts de l’Europe qui ont oublié que leur mission était d’unir et non d’appauvrir les uns pour offrir une planche de salut aux autres.

    Aucun système de redistribution, le plus souvent payante d’ailleurs, ne comblera le vide béant entre les riches et les pauvres. On ne peut contenir la pauvreté avec une simple redistribution, il est nécessaire de l’investir, de la reconsidérer, de lui donner des moyens de subvenir vraiment à ses besoins et l’auto-entreprise en France reste un modèle correct de redistribution qui pourrait bien, pour un temps encore, sauver la mise économique sur le terrain des plus modestes.

    Les uns et les autres, à peine nés, oublient (c’est un autre sujet) leur mission de base et si Monsieur Trump autant que Madame Le Pen, Monsieur Hammon, Monsieur Fillon (et les autres) avaient bien un objectif positif qui était de remettre un peu d’ordre (sans lequel aucune structure terrienne actuelle n’est en mesure de se gérer) tout en offrant des moyens élémentaires à tous, ils ont sans doute focalisé sur de l’électoralisme de base au lieu de penser le monde comme une assemblée de frères.

    Actuellement aucun candidat d’aucun pays n’est un modèle du genre, et non les anges ne font pas de politique, mais vos dernières chances de partage voient le jour. SI au lieu de ça vous durcissez votre comportement à l’égard de ceux qui n’ont rien, vous aurez à faire à une assemblée de revanchards ne voyant dans la source de leur misère que votre seule responsabilité, et même si chacun devrait assumer sa part si modeste soit-elle, mais il n’y a pas de part modeste à un niveau ultime, il n’y a que le plaisir d’aider la communauté.

  • Ascension planétaire, fatigue et changement

    Ascencion, Fatigue et changements terrestres - Novembre 2016

    En ce contexte de grands bouleversements, je me tourne vers la fraternité céleste (qu’elle soit extra-dimensionnelle, extra-terrestre ou purement éthérique), sous conditions de bienveillance, pour mieux appréhender ce phénomène de perturbations physiques et mentales qui touchent de nombreuses personnes (fatigue, migraines, raideurs, maux de dos, nervosité ou dépression légère (ou moins légère))

    Gaia 01 

    Chers enfants, nous comprenons votre désarroi alors que la plupart des canaux vous envoient des messages lénifiants, vos souffrances s’se démultiplient et vous ne savez plus « vers quel saint » vous tourner.

    Il peut paraitre injuste de voir des êtres qui semblent sombres, se mouvoir avec facilité dans votre monde 3D pendant que vous êtes assis ou couchés, parfois à vous lamenter intérieurement et à maudire la vie, épuisés par le manque de motivation (quoi faire et pour qui) ou la fatigue chronique qui dévore tout.

    Vous devriez tout de suite comprendre que les seuls à se mouvoir avec facilité sont ceux qui se complaisent dans la 3D et y trouvent encore un certain plaisir. Les êtres plus lumineux qui aspirent à la fin de la vie terrestre et à la fin de la vie au sein de cette dimension n’en souffrent que plus et doivent se recentrer sur leur objectif pour tenir.

    Vous souffrez parce que la densité de la matière en 3D vous semble insupportable, mais si vous pouviez assimiler la grandeur de l’objectif, alors votre motivation supra-consciente prendrait le pas sur vos douleurs mentales et physiques, issues, soit de l’égo qui souffre, soit d’un corps mal adapté qui ne sait plus à quoi il sert.

    Moi : Donc, si je saisis bien, à plus on grandit, à plus on peine ?

    Oui et non car au-delà d’un certain seuil vous ne ressentirez plus que la joie de la lumière et le reste vous laissera indifférent. Toutefois vous n’avez, dans votre plus grande majorité, pas atteint votre seuil ! Ce n’est pas un seuil d’intolérance, mais au contraire un seuil de tolérance. Nous nous réjouissons mon enfant que tu poses cette question et que nous puissions y répondre à toute fin de vous soulager toi et tous ceux qui liront ce message et commenceront à tenter de se reconnecter à la source Divine.

    Moi : Donc nous avons grandi assez pour ne plus supporter ce monde, mais pas assez pour entrevoir le suivant ? C’est cela ?

    Le suivant et celui-là sont à la fois identiques, il s’agit de la terre et de toute la vie qu’elle porte en son sein (intérieur et extérieur), et différents car ceux qui ne peuvent ou ne souhaitent envisager de sortir de ce système d’égoïsme, ne pourront pas passer la barrière invisible du peu de temps qu’il reste avant la transition.

    Moi : Que voulez-vous dire concrètement par transition ? Car nous avons tous soif de changement, mais ça nous parait vraiment très longuet ……

    La souffrance est toujours bien trop durable et même si vous lui comparez l’éternité du non-temps, elle reste insupportable. Soyez certain que la transition est proche et a déjà commencé, preuve en est vos douleurs. Les années qui viennent vont voir le système, l’ancien système, se déliter et devenir plus instable de jour en jour jusqu’à imploser totalement. Il s’agira concrètement d’un bouleversement de vos habitudes économiques et personnes n’y échappera, la situation sera inconfortable d’autant que doublée d’une déstabilisation physique de la terre-mère qui ne peut plus non plus demeurer au sein de cette 3D d’une extrême lourdeur pour elle (et non justifiée).

    Moi : voyez-vous, ce vocabulaire un peu new-Age me dérange car pour le moment ici rien ne change vraiment sur le fond, même si tout semble s’accélérer sur un plan international. Le monde a traversé bien des crises, mais il s’est toujours re stabilisé dans le sens actuel.

    La 4D et les dimensions supérieures correspondent à un allègement de la matière et une augmentation des fréquences de vibration. Ce n’est pas du charabia New Age, mais une volonté Divine qui s’exprime de façon physique et vérifiable même si aucun de vos savants ne va donner d’information tonitruante sur ce type de changement majeur qui dérange car il est incompris de la faction caricaturalement rationaliste de vos scientifiques actuels. Prends la fameuse résonnance de Schuman, Personne ne peut contester que cette fréquence augmenter et personne ne se pose la question des conséquences de cette augmentation vibratoire de la terre dans son espace-temps ? Elle a presque doublé à ce jour ce qui modifie considérablement les paramètres pour toutes les espèces vivantes et est aussi à l’origine de votre mal-être adaptatif dans votre vie quotidienne.

    Moi : Ceci explique-t-il les morts par milliers ou plus chez de nombreuses espèces animales ?

    Oui, partiellement, votre pollution n’arrange rien, mais oui, toutes les espèces qui n’ont pas lieu de se retrouver dans le futur monde commencent à partir, à mourir de mort naturelle ou non, car peu importe : elles font la place à d’autres mode de vie qui seront plus subtils et plus adaptés. Ce phénomène s’est enclenché en 2012, non pas à une date de fin du monde, mais peu avant, dans un grand mouvement de refonte galactique dont vous êtes à la fois la vedette et le spectateur car une partie de vous regarde ce phénomène pendant qu’une partie de vous, celle qui est dense, le subit avec plus ou moins de grâce.

    Moi : y-a-t-il une date ? Un truc ?

    Non, c’est un mouvement qui opère par vagues et il n’y a pas de date car tout a été progressif pour que le tri se fasse de manière harmonieuse et sans trop de ressenti pour la population générale. Les animaux qui sont morts n’ont en général pas souffert et leur âme retourne à la conscience générale avant de trouver une meilleure manière d’occuper leur expérience de vie au sein de la matière. Ainsi certains animaux n’ont plus vocation à être élevés comme du bétail et à subir l’être humain alors qu’ils aspirent à collaborer avec vous à un autre niveau.

    Moi : OK, concrètement qu’appelle-t-on l’ascension ?

    Ce mot nous fait bien rire car il évoque des petites âmes qui s’élèvent dans la conscience, ce qui est à la fois vrai et faux. Vrai car vous vous élevez effectivement dans la conscience pour une minorité d’entre vous dont c’est l’objectif. Pendant qu’une majorité souffre et ne peut sortir de ce monde par une autre porte que la disparition, tant les ancrages dans la matière sont forts. Donc élévation oui, mais pas pour tous hélas. Croyez bien que ceux qui redoublent ne souffriront pas et retrouveront matière à exprimer qui ils sont le temps qu’ils deviennent quelqu’un d’autre. Quelqu’un qui n’aspire plus à la violence ni à dévorer ses semblables mais qui aspire au don, au partage, à la douceur et à l’harmonie au lieu de la violence, de la tyrannie et du saccage. Voilà ce qu’est l’ascension, un processus naturel de retour à l’harmonie et à la fin de l’expérienciation du Divin dans les fréquences les plus variables car il existe une multitude d’expériences du Divin dans la matière, de la plus lourde à la plus subtile.

    Moi : pourquoi est-ce faux alors ?

    Hors mis durant les périodes de refonte et de tri lorsqu’une minorité grandissante a atteint un point de non-retour au-delà duquel il n’est pas souhaitable qu’elle demeure à son niveau de fréquence, tout se fait de façon ultra progressive : un petit progrès par ci un petit progrès par là. La grande différence avec le processus actuel est qu’il se produit de façon moins subtile, mais qu’il ne correspond pas à un progrès subit et inexplicable des âmes, mais à l’arrivée d’une quote-part suffisante pour faire basculer le système vers autre chose. Une fois cette proportion atteinte, il n’y a plus de marche arrière possible : l’ancien système est voué sinon à disparition, à refonte à travers un processus que vos religions comparent à l’enfantement, douleurs comprises.

    Moi : cela a-t-il un lien avec l’apocalypse ?

    Oui, au sens, tu le sais, où l’apocalypse est la révélation des objectifs divins (et non pas de révélation nécessairement scientifique) et que ceux qui en comprennent l’urgence adhèrent à ce nouveau programme, tandis que ceux qui regrettent que leur monde ne disparaisse préfère rejoindre un autre monde similaire dans lequel ils pourront reconstruire un système peu différent, le tout grâce au processus de la mort physique. D’où le fait que la phase apocalyptique est souvent lié à des phénomènes de déluge (au sens général du terme) qui permettent un tri rapide et finalement plus indolore que si nous vous laissons aller au terme de guerres fratricides et dangereusement cruelles car la vie n’y est en aucun cas respectée et les souffrances très importantes comparées à la brutalité d’un déluge qui ré envoie chacun à sa juste place.

    Moi : Donc si je résume ascension = prise de conscience progressive = proportion d’êtres humains touchés = quand elle est suffisante, hop une petite apocalypse et voilààààà……. Ce qui ne me plait pas c’est que je ne vois pas où est le progrès pur l’humanité depuis les quelques millions d’années que nous subissons périodiquement des déluges et que finalement nous émergeons au même point de non-retour sans avoir apporté la preuve d’un quelconque progrès. Bref : en quoi cette apocalypse là sera plus progressiste que les autres précédentes (et quel cycle ????)

    Bon, tu poses plusieurs questions à la fois, la question du cycle qui n’est pas régulier et cosmique car le cosmique n’est pas régulier comme une horloge, il est animé, tout comme vous, de phases et de différences qui illustrent son progrès à lui dans l’expérience de la matière. Bref le support cosmique progresse tout comme vous, il est d’ailleurs naturel que support et supporté (l’être humain) progressent en même temps. Donc ne cherchez pas un cycle, vous allez vous auto induire en erreur, même si les calendriers témoignent d’incidents répétitifs qui sont bien répétitifs mais non réguliers.

    La seconde partie à ta réponse est que les mondes se suivent mais ne se ressemblent pas, si vous viviez à nouveau et si pouviez voir à nouveau toutes les histoires du passé tu constaterais qu’il y a bien un progrès, même si il n’est pas suivi par tous et ce sera encore le cas cette fois ci. L’ascension signifie aussi la fin de ce que vous appelez le karma pour un certain nombre d’entre vous. Il serait négatif pour eux d’insister dans cette matière alors qu’ils ont atteint un seul d’élévation de conscience suffisant pour aller visiter et expérimenter un ailleurs dans lequel ils apporteront leur pierre à eux.

    Moi : Et bien ne serait-il pas plus simple qu’ils meurent eux et non pas les autres ? Il y en aurait moins et moins de bouleversements ?

    Non, tu comptes sans la terre qui aspire elle aussi à une certaine élévation à chaque fois.

    Moi : et cette histoire de mondes parallèles et de nouvelle terre etc…. ?

    Ce sujet est complexe, il te suffit pour le moment de savoir que l’expérienciation est sans limite et qu’à chaque expérience correspond un monde ….. Mais n’envisage pas cela pour le moment, il te suffit ta peine et non celles d’autres avatars qui, de toute façon, ont chacun un sentiment d’individualité et donc ne te concernent ni toi ni les tiens en rien.

    Moi : revenons à nos moutons : comment limiter la casse ? Nous sommes pour un certain nombre épuisés et peu actifs, enclins parfois au suicide, avec un sentiment de point mort …..Quoi faire ?

     

    Chère enfant, il vous suffit de rien faire, si vous deviez faire quelque chose, ce serait le cas. L’immense fatigue est là pour vous aider à vous déconnecter de tout attachement au monde de matière et à évacuer progressivement les émotions inadéquates qui vous brouillent l’esprit. Il arrivera un moment où vous serez tout à fait détachés de votre environnement matériel, exclusivement centrés sur l’essentiel et sur l’Amour.

    Moi : pour le moment la fatigue et la démotivation fait que nous nous concentrons effectivement sur l’obligatoire, et nous mangeons……. (je suis interrompue par leur reprise)

    Et vous réfléchissez pour une part à l’avenir dont vous ne voulez pas : vous renoncez à ce monde, à ses propositions, à ses joies futiles et à ses peines sans fin, l’apocalypse est une révélation, mais aussi un renoncement, la mort est parfois préférable à une vie sans lendemains réels et surtout sans la moindre prise en compte de l’Esprit qui vous anime.

    Moi : reste une question qui me taraude : comment accepter sereinement ? Et la suite du processus ?

    Ça fait deux questions. La première est une question de choix personnel, il vous suffit d’accepter et la vie continuera avec moins de douleurs, même si vous continuez d’être fatigués. La seconde fait référence à la longueur du processus qui va maintenant durer jusqu’à votre mort physique, pour certains toute proche, pour d’autres très lointaine : le processus dure tout le temps de votre vie terrestre.

    Moi : ce n’est pas ma question, je ne saisis pas physiquement le pourquoi de cette destruction physique et sa durée dans le temps.

    Nous sommes en train de te dire que le processus est individuel, chacun le ressentira de façon personnalisée, pour certains ce sera bref et pour d’autres très longs.

    Moi : OK, mais si déluge il y a, ça va faire des tas de processus individuels qui se ressemblent ????

    Qui se ressemble s’assemble ! Chacun  sera à l’exacte place qui est la sienne et tu as pu voir que rien ne se passait de façon identique dans le monde, il y a un monde d’écart entre la vie du Syrien qui s’enfuit, celle du combattant islamiste, du financier de la city, du gros chef d’entreprise et même ta propre vie. Chacun d’entre vous est déjà un monde en représentation et chaque monde sera traité différemment.

    Moi : donc 0 hasard ?

    Non, aucun hasard, tout est contractuellement organisé, même si cela parait brouillon vu de l’extérieur ! Soyez dans la paix de la réalisation.

  • Comment communiquer avec un être de lumière, méthode et risques à prévenir

    Communiquer avec les êtres de lumière : à la portée de tous, Mais …..

    Ange 03

    De très nombreux canaux sont désormais présents sur les blogs et autres sites dédiés à l’ascension ou concept de nouvelle humanité. Et l’écriture automatique est sans doute l’un des moyens les plus directs et précis qui soit.

    Beaucoup d’entre vous pourraient sans doute s’y mettre, à plusieurs conditions toutefois, être capable de maintenir une sorte de vacuité personnelle, ne plus penser à soi-même et à ses soucis afin de devenir une sorte de support neutre qui filtre le moins possible les informations qui arrivent.

    • Le premier piège est donc notre filtre personnel
    • Le second piège est de savoir, au moins à posteriori, exercer du discernement sur la nature profonde des messages : sont-ils ou non de valeur spirituelle ou ne s’adressent-ils pas à notre égo ?
    • Le troisième piège réside dans la nature des entités qui entrent en communication avec nous : de vrais êtres de lumière ou d’affreux jojo qui vont nous induire progressivement et de façon pernicieuse en erreur pour nous rabattre sur un monde d’égocentrisme ?

    Si vous êtes en mesure, avec une relative certitude, de répondre à ces 3 items, alors vous pouvez tenter l’écriture automatique, un moyen assez fiable de laisser à nos mains une liberté que n’a peut-être pas notre mental.

    • L’ultime piège :

    Dans le temps, vous tisserez avec ces entités d’un autre monde, des rapports de proximité, ils s auront tout de vous et vous pourrez avoir l’impression d’être aidée, soutenue, reconnue. Mais faites bien attention à ce qui se passe dans votre vie durant cette période :

    Etes-vous plus heureux (se) et épanoui (e) depuis que vous communiquez avec eux ? Parce que vous lâchez prise et finalement ça ne se passe au moins pas plus mal ? Alors continuez tout en surveillant vos arrières !

    Les ennuis s’accumulent et la tension nerveuse est perceptible, chaque fois que vous leur confiez vos ennuis ils vous rassurent, mais ça continue alors qu’avant eux tout allait finalement pas si mal : alors méfiez-vous, il n’est pas certain qu’en face vous ayez les bons …… On ne compte pas les médiums qui ont une vie pourrie et malheureuse que rien ne justifie !!! Perte de conjoint, de boulot, accidents de voiture ….Et ces soi-disant êtres de lumière vous expliquent que le monde entier est contre votre magnificence ou autre connerie. Dans les faits ils sont capables de transmettre une énergie affreuse à laquelle vous avez, sans le savoir, ouvert grand la porte ! Dans ce cas coupez la communication et rompez le contrat, même si vous ne le connaissez pas.

    Il arrive que la communication se fasse avec quelqu’un qui prétend être votre grand-parent décédé ou untel (personne célèbre ou je ne sais qui que vous avez aimé, admiré). Ces êtres étant parfaitement télépathes, ils savent vous convaincre par quelques renseignements puisés à la source (chez vous) qu’ils sont bien cette personne avant de vous nuire ou de vous faire de mauvaises plaisanteries … Le Oui Ja (planche à divination) est l’outil qui provoque le plus de blagues douteuses de la part du bas-astral.

    Anecdote :

    Louis pratique le Oui-Ja et ça marche, il entre en communication avec un être qu’il croit être son grand père et qui lui raconte qu’il a été blessé à la guerre et qu’il boitait avant de mourir. Détail qui lui permet, selon lui, de l’identifier formellement. Le grand-père se répand d’abord en mots d’amour pour tout le monde et en pseudo communications spirituelles avant de lui parler d’un trésor caché à tel endroit car Louis pratiquait la chasse aux trésors. Louis s’est donc précipité et depuis, il creuserait toujours si le bon sens ne l’avait pas alerté.

    Les échanges spirituels ne résolvent pas nos problèmes matériels, ni ne prédisent l’avenir avec certitude, ni n’apportent de solution précise. Mais ils prônent toujours un éclairage positif permettant de voir les choses sous un angle d’ouverture, de progrès et d’apprentissage. Ils permettent de comprendre et d’apprendre. Néanmoins il convient de rester méfiant quant au discours de type : « ce qui t’arrive est très malheureux, mais grâce à ça tu verrais comme le monde va mieux et comme tu grandis » La justification de la souffrance est toujours suspecte ……

    Une méthode simple en 10 points essentiels :

    1. Une méthode simple et efficace ! Si vous respectez l’ensemble des préconisations ci-dessus !
    2. Mettez-vous en état de paix intérieure, de positivité et de vide (état méditatif), ou mieux, d’auto hypnose pour ceux qui connaissent (ultérieurement je vous donnerai une méthode accessible).
    3. Placez-vous devant une feuille blanche, ou mieux, un logiciel de traitement de texte, feuille également blanche en ayant pris soin de couper votre portable et vos réseaux sociaux (bip….)
    4. Demandez aux êtres de Dieu ou la Source (peu importe comment vous nommez cela) de bien vouloir vous inspirer sur un sujet à partager, un apprentissage à faire, une instruction à recevoir.
    5. Tapez le plus vite possible les réponses qui vont venir sans la moindre réflexion et sans prêter attention à la mise en forme (mots liés, fautes d’orthographes énormes et ultra nombreuses, phrases d’un seul tenant, etc..)
    6. Après quelques phrases, relisez, corrigez les fautes, et établissez votre premier diagnostic : est-ce valable, puis-je écouter cela et éventuellement le transmettre ?
    7. Continuez jusqu’à épuisement du sujet (pas de vous), la conclusion est généralement très clairement annoncée.
    8. Procédez à la mise en forme avant de relire et posez jusqu’au lendemain afin de relire encore avec moins d’enthousiasme et plus d’objectivité.
    9. Partagez si c’est 1°) Utile et 2°) Bienveillant …….
    10. Ne pratiquez que si vous êtes à peu près en paix. Les énergies basses du stress ou de la rancune/colère, peine, attirent invariablement les méchants !

    Les trucs dont il faut se méfier :

    Oui, bien entendu vous pouvez entendre Dieu en personne et d’autres l’ont fait. Mais soyez méfiant quand vous êtes en relation avec Ashtar, Dieu, Jesus, Sananda, la Vierge Marie, Les archanges (Raphaël Gabriel, Michel etc…) Kryeon, Seth et j’en passe …… Je ne remets pas en cause que cela puisse être le cas, mais c’est souvent la porte d’entrée aux plus grandes dérives ….. Alors soyez humble et personnellement j’évite de leur demander un prénom ou un nom (libre à vous).

  • L'année de la générosité - 15/12/2016

    L’année astrale, 2017 l’année de l’esprit

    Nous entendons par année astrale le fait que cette année doit tout particulièrement être dédiée à la croissance et au raffermissement de votre spiritualité. Notre canal s’inquiète du discernement nécessaire à la lecture de cet texte, mais le moyen le plus simple de vérifier si nous sommes ce que nous prétendons, des êtres lumineux tournés vers le bien est de reconnaître « l’arbre à ses fruits » et de mesurer l’impact positif de la présente quand elle raisonne en vos cœurs.

    Nous ne sommes pas à proprement parler des anges, parce que les anges sous la forme que vous imaginez n’existent pas, il s’agit la plupart du temps d’êtres plus en avant sur le plan spirituel et qui sont aptes à vous aider en vous transmettant force et communication, instruction aussi.

    Moi : comment ça ils n’existent pas ?

    Tout est question de proximité avec celui que vous appelez Dieu et que nous nommons la source de toute chose ! Plus vous vous en approchez, plus votre cœur est pur et lavé de toute dualité, ce que vous nommez parfois le péché originel et qui n’est que la marque de la matière, soit la dualité, la lourdeur de la matière.

    Non, nous n’avons pas besoin d’ailes, même si nos ailes spirituelles nous confèrent de la légèreté. Nous n’avons pas besoin d’auréole, même si notre lumineux aura pourrait faire office de …..

    Moi : je suis personnellement inquiète de ce que je ressens en 2017, à vrai dire je ne sais pas si je dois alarmer les gens et leur proposer de se protéger ou au contraire les aider à lâcher prise ?

    Tout dépend du niveau auquel tu t’adresses : est-ce le cœur, alors lâchez prise car seule l’expression de l’amour sans autre forme d’émotion ou d’inquiétude porte au progrès spirituel et à l’évasion de ce monde. Concernant les aspects matériels, il est sage de prévoir que l’avenir n’est ni rose, ni calme ni linéaire et qu’un peu de sagesse ne nuit pas à une spiritualité immatérielle.

    Moi : qu’entendez-vous par « Ni rose, ni calme, ni linéaire » ?

    Nous sommes souvent surpris, voire fâchés (si cela est possible) par le fait que vous confondes le progrès spirituel avec une sorte d’abandon matériel et le fait de se réfugier dans une grotte à méditer avec un verre d’eau et un quignon de pain. Il n’en est rien, d’abord parce que si vous ne prévoyez rien, tôt ou tard vous serez à la charge d’autrui et vous pèserez, par votre irresponsabilité, sur vos proches. Il serait plus convenable, y compris sur un plan spirituel, que vous puissiez partager vos biens que l’inverse.

    Moi : donc si je reformule, prévoir de quoi subvenir à ses besoins n’est pas nécessairement un acte égoïste et matérialiste ?

    Non, si ce n’est pas fait en privant autrui de ses droits légitimes. Bref, ne mangez pas la laine sur le dos du mouton et tout ira pour le mieux.

    Moi : Donc 2017

    Comme tu le penses si fort, nous le reformulons, 2017 est le début, le démarrage d’un nouveau cycle, même si il ne faut pas prendre la numérologie au pied de la lettre, le monde a fini de se détruire et va se reconstruire sur d’autres plans.

    Moi : qu’entendez-vous par d’autres plans ?

    Une petite proportion de l’humanité de souhaite plus vivre dans ces conditions d’égoïsme et préfère s’ouvrir à la lumière. Soit le monde s’ouvre à la lumière, soit cette proportion n’est pas suffisamment lourde pour faire peser la balance et ils vont mourir pour renaitre sur d’autres terres plus sereines.

    Moi : vous voulez dire que les gentils vont mourir ?

    Non, pas du tout, certains mourront, d’autres pas, mais chacun sera à sa juste place et les gentils auront l’occasion d’être gentils car ils co-créent un monde de gentil. Les affreux auront l’occasion d’être affreux et le monde va évoluer de façon à ce qu’ils ne se rencontrent pas.

    Moi : comment peuvent-ils ne pas se rencontrer ? Il n’y a qu’une seule terre ?

    Lorsque vous faites le choix intérieur et cohérent (c’est-à-dire avec une application immédiate et matérielle) d’une co création pacifique fondée sur le partage et l’entraide, il ne vous est plus donné d’avoir à vous battre contre les vôtres pour obtenir ce dont vous avez besoin, c’est là la vrai Foi, celle de croire en votre bonne étoile qui n’est rien d’autre ni personne d’autre que la source elle-même et nous qui vous apporterons autant d’aide que nécessaire.

    Moi : donc si nous ne cedons pas à nos pulsions agressives, nous n’avons plus à exercer notre agressivité ?

    Oui, c’est exactement cela

    Moi : mais si 2017 marque la fin de l’ancienne terre, enfin, le début du cycle du changement (si j’ai bien compris), comment pourrions-nous à la fois souffrir du changement avec tout ce qu’il implique de brutalité et de peur, sans jamais nous battre pour préserver ce que nous avons ?

    Vous n’avez pas à craindre la transition, certes certains mourront, mais ceux qui survivront devront essentiellement faire preuve d’astuce et de courage, pas se bagarrer contre d’autres humains qui sont dans la même peine qu’eux.

    Moi : Comment cela est-il possible ? La plupart de mes voisins, si ils sont dans la peine alimentaire, par exemple, seront prêts à tout pour survivre, y compris à sortir le fusil ! Une simple crise économique peut dériver gravement.

    Durant la seconde guerre mondiale, beaucoup de gens seraient presque morts de faim te n’ont agressé personne, certes le marché noir n’était pas éloquent quant à votre générosité, mais bien que ce fut grave, beaucoup ont été généreux et de nombreux enfants n’ont pas eu à se battre pour manger malgré leur fragilité. Et que dis-tu des résistants, parfois véritables héros ?

    Moi : comparez-vous la crise de 2017, si je peux l’appeler ainsi, à la seconde guerre mondiale ?

    Sur certains aspects oui, bien que le phénomène soit moins franc et direct, plus pernicieux. Une grande misère humaine sévit déjà et le monde entier manque de générosité.

    Moi : faites-vous référence aux migrants ?

    Oui et non, 90% de l’humanité peut prétendre manquer de l’essentiel, et il ne s’agit pas que des migrants, mais des pauvres de tous les pays additionnés à tous les pays pauvres …. Noyés sous la corruption et le manque de générosité.

    Moi : Donc 2017 sera l’année d’occasions pour être généreux ?

    Oui, c’est exactement cela.

×