Compassion, un choix (canalisation)

Chers Tous,

Réveillée tôt par les guides qui avaient à prendre la parole. En voici la retranscription.

Petits frères et petites soeurs,

Certains d'entre nous ont vécu l'incarnation terrestre et savent à quel point il est difficile d'apprécier cette école de haute lutte parfois contre soi-même, parfois contre ceux et celles qui vous mettent à l'épreuve, parfois contre la grande douleur, qu'elle soit physique, à cause de votre corps de matière, ou de la conscience terrestre qui n'a pas accès à toutes les informations.

Nous avons donc beaucoup, immensément de compassion pour vous ; surtout en ces temps de grandes tribulations, où faire preuve de qualités de coeur, est encore plus délicat.

Nous sommes auprès de vous et si vous appelez à l'aide, il y aura une réponse. Bien entendu, nous ne pouvons pas toujours agir sur la matière. Mais nous pouvons vous tendre la main et vous apporter un panier de ressources personnelles qui feront toute la différence.

La grande difficulté, consiste à rester dans l'esprit du Christ, face à un tsunami de démolitions. Beaucoup d'entre vous souaitent cultiver la générosité, l'empathie ou la compassion, accueillir l'autre comme un frère ou une soeur, tendre la main et faire preuve d'altruisme. Mais beaucoup d'entre vous ont déjà bien souffert d'avoir été abusés, ou d'avoir le sentiment d'avoir été abusés.

Cet état de fait ne va pas s'améliorer pendant les tribulations. 

L'esprit du Christ, c'est le Don de soi. Et le Don, appelle la gratuité totale. Votre vie de matière ne vous facilite pas la tâche, mais qui a réussi cette étape se verra hautement, non pas récompensé, car il n'y a pas de maître d'école, mais allégé de son fardeau futur. Car le Don, ou la Compassion, libèrent votre âme de son carcan, et vous devenez de fait, une personne sacrée qui ne subit plus de la même façon les épreuives de la matière.

Cela ne veut pas dire que vous allez devenir riche, populaire, et exempt de soucis ! Cela veut dire qu'ils (les soucis) vous atteindront moins, voire pas.

Nous ne sommes pas non plus en train de vous proposer une sorte de marché : compassion contre légèreté de l'âme et des souffrances terrestres .... Nous vous proposons d'oser un nouveau modèle, de le tester, et de vous apercevoir que avec ou sans compassion, dans un premier temps, les choses ne vont pas plus mal pour vous. Et puis, doucement, vous prendrez goût à cette sensation d'amour global, général, de tous et de tout ce qui est. Comme le Christ en son temps. A partir de cet instant, et bien qu'il y ait sans doute des situations, voire des personnes humaines, qui vous exaspèrent, vous froissent, vous mettent en colère ou vous peinent considérablement ; vous ne serez plus la proie de vos émotions difficiles.

Dans un second temps, après avoir longuement gouté aux fruits de la Compassion, votre conscience va se colorer et vouloir transformer votre vie. Vous chasserez les querelles, les fâcheries, les inimitiés, les opinions toutes faites, comme on chasse l'inutile, même si à priori justifié. Vous chasserez donc progressivement la rage, la rancoeur, la colère, la susceptibilité, l'esprit de vengeance. L'ombre mourra faute de soins en vous.

Bien entendu, "ils" ne vont pas vous lâcher comme ça ! Mais nous non plus. Et le ciel, la lumière, a toujours raison de l'ombre.

Dans le registre de la compassion, il y a le pardon. Le pardon pour ceux ou celles qui vous ont vraiment fait du mal, parfois grandement. Pardonner, ce n'est pas continuer à subir, et nous ne vous encourageons pas à vous soumettre aux vents contraires. Mais pardonner, c'est déjà relativiser : L'autre, celui qui est en faute à votre égard, a le sentiment d'avoir été juste. Il est dans son histoire, qui n'est pas la votre. Nous ne vous proposons pas d'adopter ce modèle de pensée du jour au lendemain, mais d'imaginer que votre terre est une sorte d'immense simulation qui vous teste seul dans un parcours "de guerre". Les autres sont alors parfois de simples épreuves. Plus vous leur accordez d'énergie de détestation, et plus vous donnez du poids à cette part de démon qui suit tout un chacun en quête de ses failles.

Ayez donc également de la compassion pour ceux que la matière nomme vos ennemis, tout comme le Christ a pardonné en mentionnant qu'ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient. Ce qui était vrai, et reste vrai.

Cette année terrestre, plus que jamais, vous mettra à l'épreuve de très nombreuses façons. Devenez le maître de votre propre jeu, en refusant de vous laissez gagner par les sentiments négatifs. Ce qui n'exclue pas la peine et les pleurs ! Mais pleurez pour les vôtres et écoutez ceux qui pleurent aussi pour d'autres raisons - parfois en se trompant - comme dans le cas des guerres territoriales ou religieuses qui sont en train de devenir le lit d'une confusion mondiale.

L'acte de compassion n'est donc ni analyse, ni intelligence. L'acte de compassion est Don, Pardon, et Reconnaissance de l'épreuve de l'autre.

Bien entendu, durant ces longs mois à venir, où tout deviendra difficile, il sera question de prioriser ses propres besoins, ou ceux de sa famille, mais n'oubliez pas que le petit plus offert est un immense don à la lumière. Souvenez vous en quand il fera "noir" et cela vous fabriquera une merveilleuse bougie, 3 fois bénie.

Nous vous serrons sur notre coeur

Fin de canalisation

Et moi je vous embrasse depuis mon Jura mouillé ...

Elizabeth

 

 

Grandes Tribulations;Foi;Esprit du Christ