Créer un site internet

Le chiffre de la bête.

  • Par egaia
  • Le 19/04/2020

Je ne vais pas vous parler du Coronavirus. C'est inutile. Ce truc a fait 150.000 morts, soit 0,002% de la population mondiale, parler de pandémie reviendrait à utiliser la même terminologie pour la grippe. Et je suis infiniment désolée pour ceux et celles qui sont tombés ou ont vu partir une personne chère, mais je ne suis même pas certaine que le virus en soit la cause.

Il y aura d'autres "frappes", d'autres "vagues", d'autres virus.

Et bien des choses beaucoup plus graves que le débat sur la choloroquine, la recherche ou le soin, ou, à mon sens, il est tout de même regrettable que le gouvernement oppose le devoir de recherche à celui de soin.

Revenons à ce qui est en train de s'étendre comme une grande peste noir, une autre vague, l'emprise actuelle de l'Antechrist, au sens moral du terme, un sens moral auquel suivra sans doute une ou plusieurs personnes physiques. Ce que je ressens profondément en tant que voyante et qui se confirme chaque jour un peu plus.

Soumettez tout cela à votre discernement, bien entendu et prenez vos propres décisions selon vos propres choix. Je ne fais que partager l'information qui circule à travers moi, avant même qu'elle ne se matérialise (ou pas si des mesures correctives étaient prises, mais ça ne sera pas le cas).

Le piège se referme, les écrans, télévisions, ordinateurs et téléphones portables, se muent en agents actifs de la bête. Je la sens, elle croit qu'elle a gagné la partie. L'humanité est réduite à l'état d'une grosse masse de moutons endormis suivant sagement le faux berger qui leur assure, en échange, une simili sécurité, un semblant de ce qu'ils pensent être leur normalité. Mais le berger a un drôle de regard et continue d'avancer sur ses plans sombres.

Il bâtit des relais d'ondes, de surveillance, il ferme les accès les uns après les autres, les boites à souris claquent sèchement après chaque entrée dans sa bergerie noire.

Je sens son sourire, étant mystique, je ressens sa présence et les âmes perdues, ceux ou celles qui sont en train de faire leur choix : celui de capituler, pour sauver leurs vacances, leurs courses à l'hyper, leur salle de sport, leur travail, leur vie "comme avant" : un avant qui s'est lentement transformé et vous a métamorphosés en chrysalides figées qui ne deviendront pas de beaux papillons, mais de la nourriture, de l'esclavage pour "Lui", le boss noir, quel que soit le nom que vous lui donnez.

Je vois les regards nostalgiques se tournant vers un passé dont "Il" sait qu'il peut maintenant le saborder tout à fait pour le remplacer par un présent où la population mondiale se met en ordre de marche vers "son" avenir. Un avenir que je perçois comme bien sombre.

Guerre de pouvoir avec sans doute de belles joutes militaires et de nombreux morts

Famines et pénuries

Effondrement économiques sans véritable Krach mais avec la fin d'une économie réelle

Un pouvoir absolu à une petite faction qui fera régner l'ordre de façon totalitaire

Une population qui se laissera prendre en charge et adoptera, pour beaucoup, une rémunération "gratuite" sans contrepartie, le choix de regarder Netflix (moi aussi je regarde Netflix :) ), de rester endormi devant son écran, de manger, puis de se laisser comme dévorer l'esprit par les informations que l'on voudra bien vous distribuer. Toute "Foi" perdue, toute motivation effondrée, tout désir personnel oublié.

Puis sans doute une répartie cinglante de l'univers, ou de cet autre chose qui veille et ne laissera pas tout être réduit au néant. Mais les esprits perdus seront perdus pour longtemps et devront reprendre le chemin. Déjà je les sens se flouter, comme si l'opération de séparation, entre ancienne et nouvelle terre, avait commencé. Qui est Où ? Je ne sais pas, mais les lignes de la matrice se tordent. Les illusions maintiennent les uns dans le carcan, tandis que d'autres se questionnent.

Les agents de la bête, volontaires ou inconscients, patrouillent pour récupérer ce qu'ils peuvent.

Le temps est venu, où il faudra accepter la marque pour vendre ou acheter. A vous de voir. La motivation profonde à échapper à cette emprise suffira sans doute à vous offrir un échapatoire ! Mais cette puissance universelle qui tendra la corde de secours, saura discerner cette véritable force de l'âme d'une peur de plus. Pas de sortie de secours pour ceux et celles qui vont choisir des rester dans la matrice. Tout aura été fait, d'innombrables avertissements.

Encore un seul à venir. J'ignore quand, mais pas avant cet été sans doute : un dernier coup de fouet avant que chacun ne se positionne sur l'échiquier de sa vie.

Je continue de voir bruler la terre et sécher les récoltes, tandis que l'économie agonise.

Regardez vos écrans et écoutez les infos si vous le souhaitez, mais si votre âme est encore fragile, sachez que chaque heure qui passe renforcera le pouvoir de la bête. Même si elle n'est pas nommée, inommable sans doute ?

Qui prendra le rôle de l'antéchrist ? Je n'en sais rien. Je pense qu'il a plusieurs agents qui feront office de ..... Qui vivra, verra.

Je sens le faisceau d'énergies qui se croisent, la liberté n'est plus que celle de l'esprit, car l'esprit libre n'a que faire du confort matriciel.

A très bientôt :)

 

Apocalypse;fin des temps;troisième guerre mondiale;guerre nucléaire;planète X