L'instant des instants

  • Par egaia
  • Le 30/08/2017

L’instant des instants

 

Ce matin je me lève avec une joie assez profonde dans le cœur, celle que l’on éprouve lorsqu’on est amoureux ou que l’on aime, ses enfants par exemples, ses amis, sa famille, les siens, et plus encore. Je sens cette pression monter qui veut que je saisisse la « plume »

A fin 01 

L’instant des instants est une grâce ou un moment de grâce, c’est ce qui permet à l’homme de faire son choix en expérimentant dans son cœur toutes les options. La vie vous permet d’expérimenter l’amour et hélas la haine. Mais même la haine est le chemin vers l’amour car le plus terrible serait sans doute la froide indifférence des égocentriques qui, tournés sur eux-mêmes, n’ont que leur propre avenir pour tout paysage.

L’instant des instants se développe dans toute sa splendeur et vos élans cachés seront à la vue de tous, mais surtout de vous-même. Vos enfants, vos voisins, vos amis, votre famille et tous ceux qui vous connaissent sauront qui vous êtes vraiment et ce qu’il est possible de tisser avec vous. L’on ne tisse pas que des liens, mais aussi une vie, une relation, un ouvrage. Sur cette terre chacun se retrouve en position du tisserand, sauf celui bien entendu qui ne tisse que sa vie et ne peut relier sa petite toile à l’immensité de la source divine.

Alors, face à la crise qui va engloutir le monde comme une marée déferlante, il y aura les petits ouvrages isolés et le grand œuvre qui transforme le plomb en or et tous les alchimistes qui vont se révéler à eux-mêmes en ouvrant leur cœur aux autres et en transformant ce moment effroyable en grandes retrouvailles.

Non il ne s’agit pas de prétendre qu’il y aura du plaisir dans ces moments obscurs qui ont déjà débuté. Mais il s’agit de se rendre compte, comme nous l’avons fait remarqué à notre messager, que l’amour des autres apporte une joie profonde autant que subtile qui fait dépasser toutes les difficultés.

N’ayez pas peur de la mort. Elle ne touchera que ceux qui avaient prévu de faire leurs bagages. Craignez la douleur morale et physique. La douleur morale de perdre parfois les siens, et qui constitue une violente prise de conscience de l’importance de l’amour par rapport au matériel. La douleur physique qui rappelle que ce corps est peu de choses et qu’il convient de ne pas lui attribuer une importance majeure !

Bien que vous ne puissiez pas accepter de souffrir, et ce n’est pas le but. Dites-vous que ces temps obscurs vont vous faire faire un bon en avant et que nous préfèrerions que la terre soit le paradis afin de vous éviter cela. Mais ce n’est pas le cas et cela est d’autant plus inévitable que tout est commencé.

Le degré de souffrance dépendra beaucoup de la volonté de tous à se départir du matériel et à partager les ressources présentes : il y  en aura assez, surtout dans les pays développés, pour aider presque tous ceux qui en ont besoin. Mais à contrario c’est dans vos pays que l’égoïsme éloignera l’entraide et que des mains avides voudront se saisir de tout ou préserver leurs pauvres avoirs terrestres.

Nous sommes au combien désolés pour vous de savoir à quel point l’angoisse, la douleur physique et morale vont semer le trouble et la désolation, d’abord en des lieux qui vous paraitront loins et vous laisseront, à tort, dans une certaine indifférence, puis de plus en plus près de chez vous pour vous marquer au fer rouge de la compassion.

Vous qui avez du mal à déménager et à laisser derrière vous l’inutile et le dépassé, alors préparez-vous au plus vaste des déménagements. Mais votre cœur sera comblé si vous vous souvenez des trésors qu’il contient.

Vous au contraire qui privilégiez l’instant de plaisir personnel à tout autre, préparez-vous à prendre une leçon difficile. Il sera toujours temps de changer de méthode et nous espérons beaucoup en ces temps à la fois difficiles et mystérieux pour que l’alchimie opère.

Question pour les catholiques : la religion catholique parle de l'avertissement ? Est-ce que l'instant des instants correspond à l'avertissement et à son mini jugement révélateur permettant de prendre conscience de soi-même ?

Oui en quelque sorte, bien que ça n'ote rien à la puisance de l'avertissement lorsqu'il aura lieu.

Et de quelle nature sera-t-il ?

Il sera de nature cosmique, bien que la confusion qui le précède soit déjà largement ancrée dans vos coeurs afin de leur donner plus de souplesse.

A quoi est due cette confusion ?

Aux graves changements géophysiques en cours, d'origine cosmique

Est-il vrai que le soleil n'est plus notre ami ?

Oui et non, vous avez besoin de lui, mais il est exacerbé et n'agit plus de la même façon. Il contribue à la confusion et sème secheresse et douleur.

Comment saurons nous que l'avertissement cosmique arrive ?

Vous ne le saurez pour ainsi dire pas, mis à part ceux qui sont déjà prévnus et qui verront les signes évidents dans le ciel que quelque chose se prépare. Alors rentrez les bêtes et les hommes et attendez en toute humilité et paix du coeur.

Est-ce loin ?

Non

Inutile de vous demander quand ?

Inutile en effet, le temps n'est pas fixe hors mis sur terre.

 

Apocalypse;fin des temps;troisième guerre mondiale;guerre nucléaire;planète X

×