Covid19;coronavirus;apocalypse;fin des temps;grandes tribulations;krach boursier

  • Le temps des folies

    Chers amis,

    Nous entrons dans une période de folie.

    Fini les gâteaux apéritifs et l'entrée, le plat principal (le premier) va être servi.

    On va dire que je ressens la fureur des éléments, la haine des dirigeants occultes de ce monde, la puissance de la terre, tout cela va se conjuguer.

    La France n'est pas le pays où l'on souffrira le plus, mais je perçois des routes coupées, des ciels noirs, des hommes et des femmes affolés, des militaires qui préparent leurs affaires et des mères de famille qui pleurent de stress. Je perçois la mort et les cérémonies raccourcies, des cortèges de cercueils et l'obligation de l'incinération. Je perçois la peur, celle qui rend les hommes parfois fous, égocentriques ou haineux. Je perçois la haine des hommes de couleur face aux hommes blancs, et vice versa. Je vois le sang qui coule, les visages tordus.

    Ces visions montent en puissance, mais elles ne signifient pas que ça soit la fin du monde. Mes visions sont presque toutes métaphoriques, là pour me donner une direction où regarder et non pour m'informer comme le ferait une caméra vidéo. Mais ça sent l'atmosphère de guerre, je ne peux pas le décrire autrement.

    Bien que tout ceci fasse, à priori, peur, je ne vous raconte pas cela pour vous inciter à trembler de trouille : bien au contraire ! Ceux qui me lisent sont habituellement des âmes fortes, résilientes, qui veulent tenir debout face à la marée montante. Il s'agit donc d'anticiper, sans dramatiser.

    Je peux aussi vous écrire le monde de demain, à partir de 2024 (environ .....). Mais, immanquablement, nous aurons révisé notre copie. Ceci dit, assurément, la terre sera moins peuplée en 2050, qu'en 1950. Pour ceux qui me demandent des dates précises, sachez que c'est très compliqué. Je ne fais que ressentir la proximité, comme l'oiseau sent la tempête arriver.

    Fuyez la haine. La haine est un moteur, mais c'est un moteur doté de "super pouvoirs" qui vous brulent de l'intérieur ! Bien entendu, il vous est difficile d'aimer tout le monde, et surtout le voisin haineux, le collègue haineux, etc.... Mais le mieux que vous puissiez chercher à faire, est de vous soustraire à leur contact quand c'est possible. Quand ce n'est pas possible, prenez conscience de vos émotions (qui ne sont que des indicateurs) et gardez l'information tout en remettant l'émotion à sa juste place d'indicateur (pas de conducteur d'installation) et surtout ne vous engagez pas dans d'inutiles conflits. Ce qui n'exclue pas l'idée de ne pas se laisser emmerder bien entendu. Pensez paix et regardez la "carte" pour savoir où aller. Je sais que c'est difficile de me suivre dans les métaphores, mais c'est aussi comme ça que me parlent mes guides.

    Vous avez assisté à tout le processus de mise en place de l'identité numérique, de marquage de la population, de son fichage, et bientôt sans doute de sa destruction. Si vous lisez encore ceci, c'est que vous en êtes conscient. Ne croyez pas que nous n'ayons pas d'aide : nos guides, frères de toutes sortes, sont là. Mais bien que l'humanité attende un sauveur, ils exigent de nous que nous soyons fermes dans nos valeurs ("Je vomirai les tièdes par ma bouche" synthèse Apocalypse 3:15). Croyez moi, ils fabriqueront eux-mêmes les chemins pour ceux et celles qui résistent. C'est mon cas presque chaque jour, vue l'aide immense que j'ai reçu. Je ne m'en serai jamais sortie toute seule !

    La population terrestre grandit de façon exponentielle. Ils veulent donc la réduire. Les médias officiels sont devenus leurs outils de communication. L'histoire du monde regorge de ces grands récits de populations obéissantes, acceptant l'inacceptable, puis fusillant les chapeaux qui dépassent, après coup, histoire de se laver la conscience. Comprenez ce qu'il y a à comprendre.

    La perception que j'ai des élections de 2022 est que rien n'y sera normal. Encore moins le résultat. Je suis effarée de voir des candidats pointer leur museau comme le petit loir à la saison des fruits. Ne rêvez pas sur les petits nouveaux au discours plaisant. Pas plus que sur les vieux barons (d'ailleurs qu'ont-ils fait depuis 2 ans). L'heure n'est plus à la démocratie. Je perçois donc un flou, une zone grisée, qui pourrait se traduire par une absence d'élections, une loi martiale ou au mieux un simulacre. (Bravo à tous les collègues qui voyaient Macron démissionner ..... on en est loin)

    D'ailleurs, si je fais cette allusion grossière aux innombrables vidéos de voyants voyant (justement) Macron démissionner, c'est pour vous dire que malgré l'optimisme béat de certains médiums, le nouveau monde passera tout de même par un "ground zéro". La mort me laisse personnellement de marbre, car passer de l'autre côté est souvent la meilleure chose que vivions .... Mais les souffrances sont à éviter. Donc oui, hair nos dirigeants, les extremistes, ou qui que ce soit, ne sert à rien. Mais subir n'est pas nécessaire. L'humanité est un enfant à qui on a donné un fusil d'assaut. Donc il va ya voir de la remise en ordre et notre cours de récréation - la terre - va être remise en état. Préparez vous.

    Je vous redonne la petite liste des trucs à prévoir :

    • Chauffage d'appoint type poele à pétrole et 20 litres d'avance
    • Lampe torche et quelques bougies, briquet, allumettes
    • Camping gaz avec quelques bouteilles d'avance
    • Mes médicaments pour 15 jours (mini, surtout si vous avez des dépendances, coeur, insuline etc...)
    • 15 jours de stocks alimentaires divers et hygiène (non ne pillez pas le pq)
    • Un petit panneau solaire de randonnée pour recharger le telephone portable peut rendre service
    • Une petite radio à manivelle (ou à pile)

    Si vous avez une possibilité de retraite à la campagne si ça chauffe trop dans votre coin, regarder comment vous pouvez vous y rendre (1 jerricane de carburant), pour ceux qui ont un jardinet, achetez quelques graines potagères.

    Bon, sur ces propos optimistes, je vous souhaite une agréable journée :)

    Biz du Jura à tous

    Elizabeth

  • Création d'un espace de parole et d'infos libres

    • Par egaia
    • Le 08/10/2021

    Chers amis,

    Cela manque et il me semble que nous pouvons nous apporter des choses entre nous : ouverture d'un forum (voir menu) pour communiquer au fil de l'eau sur les sujets qui nous touchent, échanger liens et infos (bonnes adresses aussi). Je reçois pas mal de liens intéressants vers des vidéos ou des sites vraiment bons, de cette façon tout le monde pourra en profiter.

    Bien que ce site ne subisse pas la censure, je vous recommande un tout petit peu de prudence dans votre communication : parole libre bien entendu, mais futée :)

    Ce petit forum tous sujets ouvrira une porte d'air (de plus, car il y en a pas mal), je risque de mal maitriser l'outil les premiers jours, ne m'en voulez pas :)

    Mode d'emploi : vous pouvez, au choix

    • Créer un sujet
    • Enrichir un sujet déjà créé

    Je vous recommande de limiter la création de sujets trop proches (par exemple, vaccins et covid : faire un seul sujet), je vais créer 3 ou 4 sujets de base :)

    Attention : je n'ai pas mis en place de modération, mais je peux dépublier en cas de grave manquement aux valeurs de respect et de tolérance ! Je ferai un recueil tous les jours :)

    Amitiés et biz du Jura

    Elizabeth (je vais faire un sujet d'essai pour voir comment ça marche)

  • Voyance intermédiaire, soutenue par mes guides

    Chers ami (e)s,

    Je retrouve le plaisir de communiquer avec vous ! Ce déménagement fut un peu "galère", ne m'en voulez donc pas trop .... Je vais donc entrer en communication avec mes guides, afin de soutenir et compléter mon travail de voyance.

    Couleur générale : Rouge, planète Mars, mais aussi Pluton, le Sang, la mort, la peine.

    Ces 3 derniers mois de l'année devraient constituer une étape test pour nos gouvernants. A ce titre, la communication sera renforcée, une énième vague devrait nous être vendue et de toute évidence les grippes vont être mauvaises.

    Comme pré-vu, malgré les désormais multiples protocoles de soins sur le covid (je parle de soins allopathiques), le pass est officiellement maintenu.

    Courte information sur les traitements allopathiques :

    Le protocole médical est au minimum le suivant : azithromycine (dosages habituels), Corticoïdes, et au bas mot, anti-agrégant plaquétaires (pour éviter les thromboses). Le virus peut être (selon de nombreux médecins), efficacement combattu, en traitement précoce, par de l'ivermectine ou de l'hydroxychloroquine. Vous  trouverez facilement de l'ivermectine dans les vermifuges pour vaches ou pour chevaux (vérifier dosage et ingrédients), à défaut de quoi que ce soit d'autre. L'ivermectine est utilisée dans le traitement de la gale, mais pas encore d'AMM pour le covid. Après en avoir parlé (longuement) avec plusieurs membres du corps médical (médecins agés et compétents, pharmaciens), l'azithromycine (antibiotique très efficace sur le système respiratoire et aussi sur les dents) a un "double effet kiss cool" bien connu, à savoir diminuer l'état inflammatoire des poumons en même temps que réduire les effets de la surinfection. (pardon, ce sont mes mots et ma culture médicale n'est pas parfaite pour vous faire la restitution).

    De nombreux médecins utilisent au moins le protocole de base pour soigner leurs cas covid. Et traiter par le fameux "un doliprane matin et soir puis on avise" est, à présent on le sait, quasi criminel. C'est hélas encore souvent le cas de la part de médecins timorés, craignant plus le conseil de l'ordre que leur propre mort. Le covid existe et ne pas le traiter revient à prendre un risque. Dénier le truc n'est pas vraiment la solution. J'ai déjà donné une recette (auto-testée) d'huiles essentielles + vitamine C + Vitamine D (ou simplement plein air abondant) pour les anti-allopathie.

    L'usage de l'argile verte etc.... est sans aucun doute positive pour aider l'organisme à se défendre, mais ne sous-estimez pas ce virus (d'origine militaire ?). Je ne maîtrise pas l'homéopathie.

    Avertissement légal : ne vous soignez pas par vous-même et consultez votre médecin dès les premiers symptômes, ceci n'est que de la culture urbaine.

    Retour à la voyance :

    Octobre voit revenir comme pré-vu, et après un mois de Septembre doux, le vent de tempête et la pluie. L'hiver, me disent-ils, demande à être préparé, à tous points de vue. Climat, pénuries, difficultés diverses. La neige et le verglas me dérangent moins que la brutalité des mmodifications météo, leur aspect de moins en moins cohérent et prévisible. Les réparateurs en tous genres risquent de buter sur des lenteurs de livraison de leurs pièces de rechange et je vous recommande un camping gaz (20 euros chez Décath) ainsi qu'un chauffage d'appoint, genre poele à pétrole avec 40 litres d'avance. Pour les campagnards, poële à bois bien entendu. (et bois). Pannes d'électricité également, attention à de possibles soucis sur le plan de l'eau potable (les circuits).

    Sur le plan financier, je maintiens un fort risque d'effondrement boursier. Il ne préviendra que peu. Personnellement, je maintiens la nécessité, si vous avez des sous en trop, de les placer plus sur de l'or que sur des actions. Je pense qu'un petit plan épargne populaire reste sans danger si tout le reste est prévu.

    Mes guides me font répéter qu'une personne souple sur le plan mental (adaptable, paisible) ne souffrira pas de cette période. Ils me font également répéter que l'amitié est un baume contre le froid.

    Prévoyez couettes et couvertures, bouillotes (1 par personne au foyer). La nuit, il est indispensable de couper les moyens de chauffage d'appoint (poêles divers et variés) pour des raisons de sécurité.

    N'oubliez pas notre très grande dépendance à l'électricité. Un petit kit solaire, même pour randonneur, permet au moins de charger son téléphone et son ordi.

    Vous verez sans doute de grandes catastrophes de part le monde. Je n'ai jamais senti cette tendance aussi proche. Mais il me semble que la France ne sera touchée que par petites touches. Mais aux 4 directions.  Le risque le plus effrayant reste le tsunami. Ou la mer qui déborde sur les côtes. C'est aussi un sentiment trouble de danger qui me fait éviter les côtes. Les volcans continueront de se réveiller, mais je ne sais pas vous dire, en terme de temporalité, à quand "La" grosse catastrophe qui détruira de façon majeure un bout de l'Italie (entre autres). 

    Il s'agit donc, pouor la météo, d'un trimestre de prudence ...... (rien de plus) !!!

    Du côté du gouv.

    Comme pré-vu, les annonces se suivent et s'empilent, en terme de privation de liberté, après les adultes les enfants, après la seconde dose la troisième, etc..... et l'obligation pure et dure après les élections. Ne soyez donc pas surpris. Et si vous avez décidé de faire des concessions dans un premier temps, à toutes fins de conserver un peu de normalité, ça ne suffira pas. Souvenez vous, comme je l'écoutais ce matin dans une vidéo, que 80% (90 en fait) de la France était Vichyste. Il en  va de même. 90% de nos concitoyens sont covidistes, par conviction, faiblesse, sentiment d'obligation ou influence des proches. le "petit reste" se doit d'être prudent, tolérant, discret, mais efficace.

    Les premiers camps d'internement se construisent (j'ai vérifié sur google earth, plusieurs sites).

    D'ici la fin de l'année, les mesures vont donc se renforcer, état après état, ou pays après pays. Vous pouvez envisager de quitter votre coin, mais c'est à peine tard. La peur peut rendre votre voisin hostile.

    Ce n'est pas une catastrophe et on s'habitue à tout, y compris à la dictature. Vous continuerez donc de vivre, même si votre marque préférée de pâtes ou de conserves, viennent à manquer.

    Là aussi les guides me rappellent que la meilleure des solutions reste la souplesse d'esprit. Et la solidarité juste derrière. L'absence de jugement vous mettra à l'abri des conflits inutiles.

    Les aides sociales vont diminuer et le gouvernement ne va pas renouveler tout ce qui est en place depuis le début de la "pandémie". Le climat social se déteriore et la grogne monte, mais je ne sais pas vous dire combien de temps il faudra aux Français pour exploser comme une cocotte minute trop chauffée. Pour le moment, tout reste tolérable. La désinformation et la propagande permettent de maintenir le climat social à un niveau correct.

    La propagande s'appelle "pédagogie". Et le gouvernement attend que les Français "jouent le jeu". Mais les mesures les plus difficiles vont tomber dans les semaines à venir, rendant l'acceptation à peine plus compliquée pour les esprits éveillés.

    Mortalité

    Je ressens une belle vague de départs du côté de Novembre. Il y en aura d'autres. Je ne sais pas vous dire la cause. On vous vendra le covid et la grippe. Mais j'en doute. Un départ n'est pas un drame, rappellent-ils, sauf la douleur du manque. Des personnes âgées ou fragiles seront les premières victimes, mais pas que .... je ressens autre-chose. Je continue de percevoir un risque nouveau, sur le plan viral. Pas juste une mutation. Je ne crois pas au Nipah Indien.

    Il ne s'agit pas de s'isoler - disent-ils - mais simplement d'avoir du bon sens (inutile de rouler une pelle à votre amoureux si il est malade comme un chien) et de se maintenir en bonne forme morale et physique. Sortir, marcher, semblent trèèèès important. Et conserver une vie sociale malgré les mesures actuelles.

    Bref, pas mal de morts d'ici la fin de l'année, de toutes les façons possibles.

    Le travail

    Un sujet qui fâche .... des mesures d'aide (chômage) de plus en plus restreintes et l'obligation, pour les chômeurs, de prendre n'importe quel job le cas échéant. Ca va être compliqué. Beaucoup d'industries dans le rouge, beaucoup d'entreprises en faillites.  Il est bien possible qu'ils viennent grossir les rangs des manifestants.

    Beaucoup d'impayés également, attention donc dans votre propre camp.

    Loyers impayés innombrables à partir du 15 octobre (et pour toute la période hivernale), attention donc aux conséquences et à l'effet domino.

    Je perçois une incroyable morosité qui touche quasi tout le monde. Ayez toujours une petite enveloppe d'espèces chez vous. Et pourquoi pas un petit jerricane d'essence.

    En conclusion :

    Une vraie morosité. Sauf chez les éveillés qui sauront se contenter de peu, et sourire malgré la tempête. Je ressens, dans mes cheveux, le vent de la tempête, le froid et la pluie glaciale, et le peu de moyens disponibles pour se remonter le moral.

    L'amitié sera une vraie force, même si pas profonde, juste de quoi échanger et garder le sourire. Attention toutefois à une potentielle augmentation de la délinquance.

    Il n'est plus vraiment temps de déménager, saauf si tata ou tonton vous laisse sa maison dans un trou à la campagne. Les banques vont restreindre les crédits. Mais les zones urbaines vont devenir peu agréables à vivre.

    J'oubliais : grosses tensions internationales ..... Israël, Iran, USA, Turquie, Chine, Inde etc..... et la France malencntreusement engagée au mauvais endroit au mauvais moment. L'est commence à s'engager pour s'appuyer sur l'Ouest. L'armée jouera un rôle étrange .... attention à une potentielle action de la force Européenne sur la France et l'homme de la situation (à valoir pour tous les apprentis candidats) devraient se voir offrir le lot de consolation. Un scandale sur Philippot ? (false flag) - Pour le moment maintien du candidat Macron en tête de liste. Marine Le Pen n'arrive pas à convaincre (Zemour ne sera pas Président), Mélenchon plutôt cuit (je le perçois comme non crédible), les innombrables petits candidats font diversion. Pas de vraie surprise. Par contre, l'Antéchrist s'approche, mais j'ignore sous quelle forme ... (comme le sentiment que la force noire débarque en masse) : attention à toute personne se présentant, avec l'accord de tous, comme l'homme (ou la femme) du changement.  Ca va donc être le boxon à tous points de vue : financier, matériel, politique, professionnel, géopolitique et géophysique.

    Je vous embrasse tous

    Elizabeth

  • Le pied du mur

    • Par egaia
    • Le 07/09/2021

    Canalisation du 07/09/2021, 4h30

    Voici ce qu'ils me disent sans mot couvert ni tabou.

    Chers amis terriens,

    Le temps est venu et vous avez largement dépassé l'expression populaire "du pied du mur". Nombreux sont ceux d'entre vous qui ont été surpris de voir la transformation, sous leurs yeux, de ceux ou celles, amis, collègues ou membres de leur famille, qui disaient blanc et font l'inverse pour un tas de raisons qui leurs appartiennent.

    Ne les blamez pas et n'allez pas accroître la fracture sociétale qui a pour but de tuer toute forme de solidarité. Aimez les pour ce qu'ils sont et qu'ils ont toujours été. Certains ont peur, d'autres cherchent le confort, d'autres encore ont besoin de l'approbation d'une autorité. 

    Les temps qui viennent sont durs. Très durs. Viendra celui où chaque main comptera. Inutile de tourner le dos à la grande majorité de la population, comme ce fut le cas durant votre histoire, pour chaque moment de soumission à la propagande. Vous subissez une propagande de nature à induire les meilleurs en erreur. Et si vous résistez, croyez bien que nous vous admirons d'autant plus, que la vie sur votre terre n'est pas simple, même lorsque tout semble aller "de soi".

    Vos résistants sont ceux, peut-on dire avec facilité, qui sont en mesure de résister. Ils n'en ont pas moins de mérite, mais n'ont pas à blamer ceux ou celles qui craquent et suivent la file d'attente vers un enfer bien pensé. Et nous pesons nos mots.

    Croire que cette ultime piqure permettra de retrouver la normalité, c'est un peu comme croire au père Noël. Il y aura une mesure après une mesure, et ainsi de suite, car l'ombre n'a de cesse que de haper la moindre parcelle de liberté, comme si celle ci était synonyme de Foi et de Lumière. Et si le combat vous semble perdu d'avance, sachez qu'il s'inversera, avec fracas.

    Le monde connu disparait par petites touches, et fera place à d'autres versions de votre civilisation. Gardez la Foi en un nouveau jour radieux qui ressemblera à un lever de soleil printanier. La terre va reconquérir son propre organisme, tout comme vous, en éliminant l'inutile. Il se peut que l'homme soit parfois inutile, et même souvent dangereux. Qu'importe si vous passez de l'autre côté de la barrière, votre âme en sortira grandie et épanouie au-delà de ce que vous pouvez imaginer.

    Il n'est donc plus question du choix, qui est fait pour la plus grande majorité des terriens, mais de tenir une conduite cohérente en vous posant les bonnes questions. Il n'y a pas d'héroisme à avoir, même si certains se comportent comme des héros. Il y est question d'Amour... Vos enfants, Vos conjoints, Votre famille, Vos amis ..... Quel monde souhaitez vous pour eux ?

    Nous vous le répétons : nous protégeons et apportons une aide concrète (même si vous ne le percevez pas) à ceux et celles qui tiennent haut le drapeau de la liberté d'être Soi. Et nous ne parlons pas du vaccin en particulier, mais de l'ensemble d'une conduite dans un contexte général.

    Ceux qui voient , avec joie, ce nouveau monde dictatorial s'établir, ne sont pas conscient de l'horreur qu'il représente et du destin réel qu'on leur promet. Les dirigeants sombres de la planète n'ont pas pour objectif de vous sauver d'un virus circonstanciel, mais de vous bannir, de vous réduire, de vous transformer en outils atones d'un monde dystopique dont ils seront les seuls maîtres.

    C'est à vous de choisir si vous mettez un terme à ce scénario - ou pas -

    Beaucoup pensent que l'homme est en trop grand nombre sur votre planète. Et c'est d'autant plus exacte qu'elle va modifier (considérablement) sa géographie connue et ses aires climatiques. Mais votre vie ne se limite pas à une existence en 3D sur une planète unique parmi des milliards. Certains continueront donc leur route ici, et d'autres ailleurs. En fonction de leurs affinités.

    La vie sur terre sera différente, quoi qu'il en soit. Tergiverser autour de la normalité ne vous sera d'aucun secours.

    Nous vous recommandons simplement d'être vous-même, soit de prendre conscience de qui est votre personne. Et de son choix en terme d'Amour.

    Nous vous aimons, chère humanité. Du premier ou dernier des vivants.

    Vos guides et frères.

    Note : chers tous, je vais être coupée du net à partir de mercredi ou jeudi matin, et pour une semaine. Ne soyez donc pas étonnés si vous n'êtes pas publiés ..... La gestion de mon site via la 4G de mon téléphone est quasi impossible ..... mon déménagement, dans sa phase critique, commence demain, et je vais donc rester silencieuse. Je pourrai surveiller et répondre brièvement à mes mails, et pour le reste : le nez dans mes cartons. Je pars dans un endroit ravitaillé par les corbeaux poussés par le vent :) Biz du Jura

  • Accepter ?

    Je leur donne la parole, suite à une question récurrente chez mes lecteurs, une question à laquelle je suis bien en peine de répondre moi-même, car il est compliqué de formuler le moindre conseil.

    Vous pensez qu'il est possible de retrouver votre vie en acceptant votre seconde dose. C'est ainsi que l'on vous vend votre "droit" au travail. Laissez nous vous dire que votre vision du travail est faussée. Le travail n'est pas un droit, mais un devoir de contribution à la communauté. Dans votre société, il est devenu une prestation imposée par un complexe économique et industriel qui ne sert plus la communauté. Oui, vous bénéficiez d'hopitaux, d'écoles, de loisirs et de vacances (en moindre proportion). On vous maintient artificiellement avant que l'âge ne vous rattrape. On vous enseigne quelques fausses informations, ou très restreintes, sans apprendre à votre jeune cerveau, ce qu'il devrait vraiment savoir.

    Votre système vous a muselé bien avant la création du masque. Crédits, temps de repos réduits, rêves inatteignables qui viennent alimenter vos crédits et corrompre votre liberté ou droit à la décision personnelle. Vous aviez tant rêvé de cette superbe piscine vantée par vos écrans, entourée d'une terrasse de rêve, avec de beaux enfants souriants, derrière une jolie maison entourée de végétation et sous un ciel bleu azur. Aujourd'hui, vous savez que si vous perdez votre travail, vous garderez votre crédit, bien que votre réalité ne ressemble en aucun cas à ce que vous avez espéré en achetant la très belle piscine vendue par vos écrans.

    Il en va de même pour le vaccin, vos écrans vous font miroiter le retour des habitudes en échange d'un tout petit geste. Mais il n'en sera rien.

    Nous sommes au regret de vous dire que vos dirigeants ont des vues fort sombres sur l'avenir de l'humanité et qu'ils ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin.

    Après la seconde dose, si vous ne faites rien, viendra la troisième. Puis la suppression potentielle des acquis sociaux. Au point qu'il vous sera impossible d'espérer manger, travailler et dormir sans avoir accepté d'impensables efforts que vous auriez jugés dignes d'un mauvais film de science fiction.

    Accepter l'inacceptable n'a jamais  été une solution. Il s'agit d'un manque de courage. A l'instant T, vous vous dites faire cela pour que vos enfants gardent l'accès à l'école, et aux loisirs. N'est-ce pas plutôt vous qui avez peur de perdre vos repères ? Car vos enfants se moquent de perdre l'école, ce qu'ils veulent garder, c'est du bon temps, des amis, des moments de joie. Comme vous, ils ont appris à disposer librement de 5 à 10% de leur temps de vie. Ils dorment, vont à l'école, puis font leurs devoirs, et enfin s'amusent librement, si ils ne sont pas focalisés sur des écrans qui leurs vendent de belles piscines. Ou d'autres écrans et moyens de connection.

    Accepter, chers humains, est inacceptable.

    Il n'est pas nécessaire de manifester avec violence pour renverser cette force sombre qui tente de vous détruire ou vous réduire. Mais il est nécessaire de faire preuve de courage, de Foi, d'espoir en une autre société, plus juste, plus fiable, dans laquelle vous vous investirez librement et avec joie. C'est à vous de prendre cette décision.

    Nous, peu importe le nom que vous nous donnez, conservons le contrôle partiel de leurs desseins. Mais il vous appartient de prendre vos décisions. Attendre d'être sauvés ne vous sauvera pas. Nous vous l'avons déjà dit à plusieurs reprises, il est indispensable que vous exerciez votre libre arbitre pour que nous puissions faire le pas suivant. Il en va de l'intégrité de votre âme. Vous ne vous êtes pas incarnés pour rouler sous la vague, mais pour vous dresser contre vents et marées. Certains vont effectivement mourir, pour de très nombreuses raisons. Mais est-ce donc si important ?

    Soyez donc libres, adaptables, passez sous le vent, mais ne cédez pas à la tentation que l'on tente de vous vendre par tous les moyens : pression, propositions, avantages, punitions.

    Si vous acceptez, demain sera bien pire qu'aujourd'hui. Et l'inéluctable se produira tout de même.

    Vous n'avez pas de troisième voie, qui consisterait à garder ce qu'il vous plait et laisser le reste. Le système ne fait pas de promotions. 

    Les étapes suivantes seront très graves.  Troisème dose, quatrième, nanotechnologie permettant de vous pister en identifiant le moindre de vos mouvements et fin du droit à la propriété, puis dossier embarqué dans le nanomatériel : droits financiers, droits sociaux, état de santé, situation personnelle, crédits sociaux, niveau intellectuel ou capacités selons leurs paramètres. Vous serez parqués comme des animaux, comme du bétail, ce que vous êtes à leurs yeux.

    Vos pires dystopies sont en dessous de la réalité à laquelle ils espèrent vous contraindre.

    Il n'existera même pas de bonheur possible, en échange de votre aquiescement. Ce ne sera qu'un droit à l'existence physique, le temps de les servir.

    Alors nous vous posons la question : voulez vous cela ? Non bien entendu. Mais vous espérez que tout se fasse sans vous. Ce qui n'est pas possible, car Vous êtes à la fois le problème et la solution. L'espèce humaine a été physiquement dégradée pour servir leurs besoins. Qui sont-ils ? Dites vous seulement qu'ils ne vous ressemblent pas, même si ils sont parfois à même de vous faire croire qu'ils sont humains. L'espèce humaine a néanmoins gardé la liberté de servir ses propres valeurs. Elle a beaucoup perdu, santé et longévité, mais aussi vitalité psychique et autres aptitudes qui auraient du pouvoir être utilisées. Elle a souvent préféré la molesse aux efforts, à moins d'y être contrainte, mais ce que nous vous demandons n'est pas de travailler comme des brutes ! Seulement de respecter qui vous êtes au fond de vous.

    Certains acceptent l'état actuel, tout à fait en accord avec qui ils croient être. Bien que ce soit très illusoire, nous respectons cela.

    Mais comment venir en aide à ceux qui violent leur propre corps ou leur propre esprit ?

    Bientôt va venir le temps des révolutions, et nous vous le disons : ce sera aussi le temps du sang et des larmes.

    Votre planète traverse un champ d'ondes aussi bénéfiques pour l'esprit que terribles pour sa surface. De grandes perturbations attendent les esprits tièdes et les cataclysmes finiront par toucher des zones habitées. Inéluctablement, votre climat se détruit, laissant place à un état difficilement prévisible et gerable. Le meulleur sortira de cette révolution là. Vos plus grandes aptitudes, vos capacités psychiques les plus pertinentes. Certains vont partir, que ce soit pour revenir dans d'autres conditions, ou pour se reposer "sous d'autres cieux". Certains ne reviendront pas car trop attachés à ce type de monde, ils le chercheront et seront comme aimantés par ce type de civilisation. Mais votre civilisation a fini son chemin, tout s'arrête là, ce qui viendra est autre chose. Nous insistons sur le fait que ce n'est pas la fin du monde, mais la fin d'une civilisation basée sur l'argent, le pouvoir, la possession. Le monde nouveau se cherchera au travers des valeurs de ceux et celles qui auront passé la vague et  résisté au courant.

    Soyez de ceux là, nous vous le demandons. Et nous  seront alors là pour faire des miracles au quotidien. Nous réparerons les blessures et panseront les esprits.

    Fin de canalisation.

    En relisant ce que j'ai écrit, j'ai le sentiment, qu'ils durcissent le ton. Ils exigent que nous prenions position. Ou sans l'exiger, insistent sur le fait que la  tiedeur n'a plus sa place. Je vais bientôt me concentrer sur la voyance du 4ième trimestre 2021. Déjà je sens que ça va être chaud .....

    Grosses biz du Jura

    Elizabeth

  • Chaos et Résistance

    • Par egaia
    • Le 29/07/2021

    Chers tous,

    S'en vient le temps du chaos. Les lumières vont s'éteindre. Cela renforcera la Foi de certains qui, sans trop de peur, préfèreront l'amour à toute autre solution.

    L'amour ne nourrit pas le corps, mais il rend l'âme lumineuse. Une âme lumineuse est un bon guide pour ce corps physique à date de péremption plutôt courte.

    Le processus a bien commencé et les symptômes sont éloquents. Le temps se tord, les sensations physiques se modifient. L'ombre tente de "rattraper le coup", mais ne sauvera pas sa position dominante sur la planète terre.

    Affronter l'étape finale, qui durera de 3 à 4 années maximum, si mon ressenti en terme de temps est encore valide, c'est affronter l'initiation.Il n'y a ni jugement, ni notation, ni examen de passage, mais le constat factuel de ses propres capacités face à l'adversité profondément perverse, qui pense manager votre âme avec votre corps, quand bien même seul l'inverse devrait être possible. Vous voilà donc en haut d'une piste de ski de couleur noire (c'est ce qu'ils me montrent), verglacée, un mur, et vous êtes redevenu un petit enfant qui n'a jamais skié. 

    C'est à vous de trouver la solution - ajoutent-ils. "Certains apprendront à voler, plus vite que d'autres". Ce qui veut dire que la solution n'est pas celle que nous imaginons.

    Sortir du chaos, c'est donc résister à la peur de l'enfant qui ne sait comment entreprendre sa descente. Et chacun doit avoir sa propre façon, créativité, pour le faire. Il n'existe pas une "recette" pour résister, mais un diamant à multiples facettes qu'il faut polir. Chaque facette est une solution.

    J'aime leur langage métaphorique qui permet à chacun de se faire sa propre traduction .....

    Certains manifestent, et c'est un bon choix, car c'est leur expérience choisie. Retenez que la notion de choix prédomine. Certains refusent le vaccin et renoncent, le renoncement est une voie initiatique très intéressante pour un humain, car il y a une dominationde vos pulsions. Certains sont dans l'évitement, et c'est une stratégie de fuite ou de survie qui a son utilité. D'autres encore, boycottent le commerce, autre forme de renoncement et de manifestation, qui illustre à la fois le choix et la maîtrise. Beaucoup utiliseront plusieurs méthodes, en fonction de l'instant, et mèneront, au travers de cette révolution (nous pesons nos mots), une expérience personnelle intense et riche.

    Hélas, dans un monde de loups noirs, il faut apprendre à hurler et la résistance, même forte, est requise, c'est l'apprentissage du guerrier. Expérience toujours ponctuelle pour l'âme, que d'apprendre à s'investir sous de multiples formes avant de se recueillir dans sa nature Christique.

    Beaucoup, une majorité, ne comprennent pas les enjeux et subissent un mensonge sanitaire. Le mensonge sanitaire n'est pas, ni la maladie, ni le vaccin, mais l'interprétation qui en est faite. Le passage, lorsqu'il a lieu, demande une justesse d'interprétation, avec les yeux de l'amour. Iriez vous priver de soin ou de nourriture un enfant qui refuse de ranger sa chambre ? Peu importe la justesse de votre thérapie génique, ou la vision morbide de cette attaque virale, le principe de vos évènement réside dans l'infantilisation de la population par un groupe d'humains qui obéissent à leur part d'ombre.

    Nous ne vous disons donc pas quoi faire. Ni comment ou quand. Mais d'écouter votre coeur de parent aimant, ou d'enfant. S'agit-il de contrainte ? De rétorsion ? Est-ce cela le soin ?

    Nous voulons aussi répondre à ceux et celles qui doutent face à la notion de responsabilité.L'on vous vend une solution binaire : tout le monde ou personne, couverture vaccinale, citoyenneté. Une vision binaire appartient à un langage archaïque utilisé comme un argument de communication. Il n'est pas utile que nous vous fassions un cours de médecine préventive. Votre corps, comme celui de la planète terre, est un système. Vaincre un virus, ou une protéine mutante (comme votre prion), ou encore le cancer, relève d'une vision systémique ou holistique. Tout comme leur cause est à chercher de multiples façons. L'homme est un apprenti sorcier qui ignore tout à fait les risques qu'il prend. D'innombrables générations pourraient payer un tribut à ces décisions expérimentales dopées par un gouvernement agissant de façon punitive au titre du bien commun. Nous sollicitons de votre part, une réflexion plus vaste, plus large, celle du vigneron qui, si son vin n'est pas bon, étudie à la fois le terrain, la faune et la flore, ainsi que le climat, sans ignorer la qualité de ses pieds de vigne. C'est cette diversité de réflexions, cette liberté de l'esprit, qui fait de votre planète un endroit merveilleux d'apprentissage pour l'âme désireuse de grandir.

    En tout état de cause, suivez les panneaux de direction que vous donnera votre coeur. Il vous guidera sûrement vers vous-même, qui êtes votre propre maître. Rien ni personne ne doit saisir ce rôle, comme le barreau saisit la fenêtre. Nous vous aimons assez pour vous attendre toute une éternité. 

    Je reprends ma plume, après leur avoir céder, sans même vraiment m'en rendre compte. N'allez pas croire que sache moi-même toujours où j'en suis. Je suis si désolée de voir mes amis ou proches se cliver. Et argumenter de sert à rien. Personne n'écoute personne. Je sais, je sens, vois et perçois, ce temps de chaos à nos portes. 

    Biz du Jura

     

    Elizabeth

  • Préparatifs

    • Par egaia
    • Le 26/07/2021

    Bonjour chers tous,

    Il est temps de se préparer me disent-ils. Car presque tout est dit, les lions sont avec les lions, les poissons avec les poissons et les oiseaux avec les oiseaux. Autrement dit, chacun est à sa juste place. Ils ajoutent qu'il n'y aura pas de "récompense" pour ceux et celles qui soutiennent l'ombre. Car l'ombre ne récompense jamais.

    Ils insistent sur le fait que nous vivons dans un monde de matière et qu'un miracle général ne va pas transformer nos problèmes en solution si nous ne faisons rien.

    Aide toi et le ciel t'aidera ajoutent-ils.

    Nous avons donc notre part de responsabilité dans ce qu'il va nous arriver. Mais chacun n'a que sa propre part des responsabilité et éventuellement celle de ses enfants qui ne sont pas en âge de prendre une décision.

    Je vois une fumée noire qui circule à terre et entre partout en s'infiltrant. L'ombre étire ses tentacules dans nos logis, mais jamais sans notre invitation. La bataille est rude. Le timing est serré.

    Les énergies sont turbulentes et destinées à nous déstabiliser. De fait, elles sont déstabilisantes. Je vois le soleil au zénith. Il éclabousse la terre de sa force bienveillante. Mais je vois aussi un flot de particules qui entrent dans l'atmosphère. La terre est chahutée.

    Les chances de marche arrière sont nulles - me disent-ils.

    Je vous fais donc un petit récap - de leur part - sur le quoi et comment le préparer pour cet hiver :

    Electricité :

    Il y aura des pannes, dans certains cas, elles peuvent durer plusieurs jours. Prévoir un petit groupe électrogène pour sauver les congélateurs et un minimum de services. Dans le même ordre d'idée, un petit poële à gaz ou pétrole et un réchaud de camping.

    Comptez quelques bougies et des allumettes ou un briquet

    Santé

    • Pour ceux qui ont un traitement, prévoyez 15 jours à 1 mois d'avance.
    • Prévoyez des antalgiques (paracetamol) et éventuellement des anti inflammatoires (Ibuprofène par exemple)
    • Si vous avez des corticoïdes (cortisone) en stock, c'est parfait pour les allergies sans infection.
    • Un désinfectant basique liquide, quelques compresses et de quoi faire des pansements

    Pour votre information, la majorité des médocs se gardent plus de 2 ans après leur date de péremption, sauf certains antibios (la famille des tétracyclines).

    Boisson

    de l'eau. pour boire (une panne électrique généralisée entraîne l'arrêt de la distribution d'eau potable, ça s'est produit l'année dernière en Montagne. En cas de panne prévue, remplissez ce que vous pouvez, baignoire comprise. Si vous êtes à côté d'un cours d'eau, prévoyez un paquet de micropur pour la désinfecter. Les amateurs de choses très bien faites peuvent investif dans un filtre.

    Alimentation

    15 jours d'alimentation, pour faire court, selon vos gouts, mais qui se garde. Attention le chocolat et les biscuits, ainsi que les huiles de noix ou de noisettes, ne se gardent pas très bien.

    Le divers et varié

    • 1 micro boite à outil
    • 1 jerricane de carburant
    • 1 lampe frontale

    De façon à pouvoir bouger en cas de blocage devenu trop sensible.

    Pour des conseils plus pointus, le blog de Pierre Templar est trèèèèès fourni avec un bon moteur de recherche http://survivreauchaos.blogspot.com/ Je n'irai pas plus loin sur ce blog et en tant que voyante, je suis absolument persuadée que ceci suffira dans la majorité des cas. Après, si vous habitez à côté d'un volcan qui pète ...... La question ne se pose pas. La liste que je viens de vous donner est réalisable partout le monde. Et le coût par personne est inférieur à 200 euros (soit moins d'un paquet de clope par jour et par mois).

    Quand - Ou - Comment en voyance pure

    Quand : 2 mouvements : l'un plus lent, de montée en pression sociale, l'autre plus brutal par crises de toutes sortes et dans de multiples endroits. La plupart du temps il vous sera possible d'anticiper.Je ressens toujours ce mois d'Octobre comme le premier qui devient compliqué.

    Comment : Violence physique, Violence géophysique et Violence géopolitique - c'est le mot violence qui est martelé dans ma tête. Gardez vous de participer aux violences, sauf esprit militant dont c'est l'esprit. Les choses, en France, débuteront sur le plan social. Ailleurs, ça pourra être autrement.

    Où : principalement dans les villes de plus de 50.000 habitants intra-murros. Mais la petite délinquance risque de se propager un peu partout. Je vois des zones rouges un peu partout en France, Lyon, Paris, Marseille, Strasbourg, Lille, Nantes et ces zones s'étendent. En France, je continue d'être prudente en zone côtière.

    Il ne s'agit pas de dramatiser, je n'ai pas vu de destruction massive comme en Syrie. Seulement une grosse perturbation sociale dans un premier temps. Le climat, version trèèèès perturbée, viendra aggraver les choses. Je ne vois pas non plus de version de type Sarajevo avec Snipers et privations longue durée. La guerre qui démarre est une guerre différente. Aux enjeux différents. Je ne perçois pas non plus d'exode rural.

    Ils me disent qu'il n'est pas nécessaire de chercher un "guide" extérieur à soi-même, mais que nos valeurs sont notre propre guide. Chacun aura donc ses propres panneaux de direction. Ils me disent également que chaque zone du monde aura ses propres difficultés.

    Je perçois, que dans les prochains mois, les religions (et notamment la religion Chrétienne) vont être mises à mal. Ce qui fera une crise de plus.

    Argent

    L'argent risque d'être un souci : quelques espèces chez soi, ça serait bien, sans tomber dans l'excès. Les placements risquent le pire : évitez ce qui n'est pas garanti. L'or est une bonne idée, mais par très petites quantités pouvant être troquées.

    Voilà pour votre petit topo préparatifs ..... Il me semble que l'ingrédient le plus utile sera votre force mentale de résilience. Sans excès, ni violence, nous n'allons pas rejouer Walking dead !

    Bisouuuuus

    Elizabeth

     

  • Nouveau confinement à la rentrée ?

    Hello tous,

    On me pose de plus en plus la question : va-t-on reconfiner ? A la rentrée ?

    Sincèrement, ce n'est pas comme ça que je le sens. Vu de ma fenêtre, ce sont surtout un ensemble de mesures restrictives qui, au premier regard, permettent de circuler librement, mais seulement au premier regard.

    Dans les faits, la campagne de dramatisation du Delta (et ses futurs potes) vient seulement de commencer. Les relations humaines vont se tendre et la peur globalement augmenter. De sorte que, même si une minorité s'exprime contre les mesures liberticides, la majorité risque de les approuver.

    Je persiste et signe sur le fait que l'obligation vaccinale n'est pas encore là.

    Ce que je perçois est un filet, comme une toile d'araignée, bien tissée et invisible, dans laquelle de plus en plus de citoyens vont tomber.

    La question des écoles va donc se poser dès la rentrée et l'hypothèse d'une classe à 2 dimensions.

    En Septembre, le citoyen devrait donc être donc quasi libre d'aller et venir par ses propres moyens, mais sans pouvoir aller nulle part. Un beau "bordel" à venir, passez moi l'expression. Une majorité des salariés seront prêts à se faire vacciner pour garder leur job. Mais je continue de voir une économie en faillite complète et la fermeture de nombreuses entreprises.

    Cette "normalité" devrait avoisiner les 50% de fonctionnement. Ce que je ressens est purement et simplement catastrophique. Une sorte d'apocalypse financière, pour reprendre les propos de Pierre Jovanovic. Socialement, malgré les mouvements actuels, je ne perçois pas de véritable ampleur avant Octobre. Je peux tout à fait me tromper. Je perçois des Français déroutés, dans le doute, et qui ne se coordonnent pas, sauf quelques rares mouvements organisés ou politiques.

    Je ne crois pas non plus aux actions en justice contre le gouvernement. Bien qu'il oeuvre dans l'illégalité, il peut se réfugier derrière l'urgence sanitaire, qui fait office de passe-droit. Je ne vois aucune action locale (je veux dire Française) sortir gagnante de cette épreuve.

    La France va continuer de se scinder en 2 groupes, mais dont la dimension fluctue. Le groupe des anti-vax va se réduire comme peau de chagrin, essentiellement composé de ceux et celles qui souhaitent protéger leur liberté. Beaucoup se rangeront sous la pression multiple des proches, des médias, de la famille et des amis, voire de leurs enfants.

    Cette minorité ne suffirait pas à elle-seule à faire bouger quoi que ce soit. Hélas, un groupe toujours plus important de malheureux et de malheureuses qui ont tout perdu finiront par les rejoindre. Faillites, restrictions, fin des perfusions, un peu de tout cela. Il y aura bien quelques petits débrouillards qui vont trouver des plans B, mais pour beaucoup, habitués à un monde structuré et simple, ce sera juste très difficile.

    Dans une même famille, le mari et la femme peuvent être en désaccord profond sur la situation des enfants, ou même la leur. Un enfant peut trahir ses parents sans le vouloir en s'exprimant à l'école.

    La campagne présidentielle 2022 ne sera donc pas "normale" et je n'ai qu'un immense sentiment trouble lorsque je tente de me projeter. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, Macron est loin d'être déstabilisé, même si très seul. L'effet dictature on va dire. Seul, mais avec le pouvoir.

    C'est donc à la rentrée que les vrais soucis vont s'enclancher avec les enfants, puis poursuivre avec les finances ..... Pas besoin d'attestation, mais de QR code très difficile à contrôler. Seuls les pestiférés (tests positifs) risquent l'auto-prison. Si j'étais vous, je n'inscrirais pas les enfants dans les loisirs de l'année. 

    Nous risquons, par contre, une vraie campagne d'attentats divers et variés. Comme si l'énergie virait au rouge vif. Explosions, Incendies etc.....

    A partir d'Octobre, le monde connu et banal, aura sans doute vécu. il sera toujours possible de se raccrocher à un job, un vaccin un compte en banque, et vivre comme un Chinois en France, mais le chaos sociétal finira par s'étendre, même si, à la base, une minorité de la population se soulève. L'armée et les CRS risquent d'être partout.

    Et pendant ce temps, la terre continuera de jouer des tours aux terriens ......

    Bon, y'en a qui vont encore dire que je suis pessimiste. Mais le but, c'est d'anticiper, pas de voir ce scénario s'appliquer à soi-même. Anticipez donc une rentrée bouleversée et préparez vos 15 jours d'isolement alimentaire (et de pannes d'électricité - et de soucis d'eau courante). Ne vous endettez pas inutilement, ne réservez pas de couteux voyages. Ayez quelques espèces de côté.

    Prenez une louchette de bon temps pour profiter encore, mais avec la conscience que le bonheur de demain ne sera pas le même. Le bonheur de demain sera magnifique, d'amour, de simplicité, de rapports humains. Mais il faudra du temps à beaucoup pour le comprendre.

    Biz du Jura à tous

    Elilzabeth

     

  • Comment ça va se passer ? (voyance et canalisation)

    Temps de sortir du temps ce matin .... 5h00 .... Mes guides sont présents, à une heure où rien ne viendra déranger nos échanges et ma disponibilité psychique. Je suis également encore assez dans le "gaz" pour capter avec le moins de filtres possibles, une vision de l'avenir, et leurs propos ou commentaires ..... Bon plongeon dans l'eau bouillonante de nos mois à venir.

    Il est l'heure - me disent-ils. L'heure de savoir ce que l'on veut et ce que l'on est prêt à faire ou supporter pour être en accord avec soi-même. Il n'est pas nécessaire de se révolter, d'aller dans la rue, ou de bruler des voitures et des poubelles. La révolte est parfois silencieuse et prend l'allure du renoncement.

    Le refus de la marque, sera d'abord un renoncement. Certains en mourront, mais seulement ceux pour qui c'est écrit. Pour la très très grande majorité de ceux qui refusent d'être marqués comme du bétail (et la comparaison va plus loin que vous ne le pensez), le renoncement sera affaire d'inconfort.

    Je perçois des images de feu et de rues bruyantes, de foules qui crient, de gaz et de panique. Mais pas juste pour "ça", il y a autre chose derrière. Je ressens du désespoir et de la peur. Des attentats ? Il serait possible qu'il y ait un attentat avec usage du gaz, peut-être comme explosif. Dans une artère passante d'une ville très importante. Je pense à Paris, mais je peux me tromper. Je ressens aussi la colère montante, non pas à cause du covid, mais de ses conséquences économiques. Des gens qui pensent ne plus rien avoir à perdre.

    Si vous le pouvez, tirez vous des grandes villes. Même si un exode à la campagne parait difficile pour tous. De totue façon tout le monde ne lit pas ce blog.

    Ils me disent que le vaccin est avant tout un marquage. Un marquage ADN et un marquage tout court. Ils reviennent sur le système de commandes embarquées. Mais une âme bien trempée pourrait être "vaccinée" et conserver sa résistance. Ils précisent que peu en sont vraiment capables. Ils ré affirment que l'obligation absolue n'est pas programmée. Tout réside sur notre consentement progressif. Le covid est également un outil de peur précisent-ils. Beaucoup de virus tuent, mais la peur du covid a un caractère irrationnel créé de toute pièce.

    Ce ne sera pas le seul tueur des temps à venir. D'autres encore. Plus féroces. les prochaines mutations atteindront tout le monde : petits et grands. Le monde économique ne reviendra pas à son fonctionnement d'avant. Il existe des protocoles, mais ils ne sont pas utilisés. De façon générale les anti-parasitaires sont une voie de première intention. Toute personne saine et soignée immédiatement devrait pouvoir en guérir (me disent-ils). La peur est votre pire ennemi. La non-peur est presque suffisante à vous protéger.

    Nous entrons dans le vif du sujet. Comme pré-vu à partir de Septembre et non avant. Le gouvernement ne bougera quasi pas en Juillet/Août. Sauf par effet d'annonces.

    Il est très difficile, ajoutent-ils, et nous le comprenons, de sortir du système tout ou partie. C'est à chacun de décider de ce qu'il juge indispensable - ou non - mais un simple effort de résistance de quelques mois (2 maxi 3) suffirait à stopper le processus dirigiste. Si cela n'est pas fait, s'en suivra un monde difficile. Ils me montrent des visages sombres qui marchent sans émotion. La lumière est absente. Les âmes sont éteintes (et non pas disparues).

    Il existe une poignée de terriens qui continueront d'être joyeux à l'intérieur. Ils suffiront à rallumer le feu de la vie. mais plus cette poignée sera de taille et plus rapide sera le retour de la vie.

    Je leur pose la question du "survivalisme". Ce n'est pas un mouvement réel, car ils ne sont ni dirigés, ni coordonnés. La crainte du gouvernement n'est pas de les voir lutter, mais de les voir développer une volonté contagieuse de vivre libres, y compris avec un certain inconfort matériel. Mais ils continueront d'être surveillés. Non pas pour ce qu'ils sont, mais parce qu'il suffira d'un rien pour mettre "le feu aux poudres".

    Je leur pose la question du clivage. La guerre de tous contre tous répondent-ils; Musulmans contre chrétiens, vaccinés contre non vaccinés, etc.... Diviser pour régner. La bête au milieu. Qui met tout le monde d'accord. Et c'est à ça qu'on la reconnait.

    La fatigue ? Elle continue à s'étendre. Ce sont des ondes. Aller dans la nature la plus vierge possible permet de se ressourcer. S'éloigner des écrans ou du réflexe d'y rester trop longtemps. 

    Est-ce que tout va s'arrêter ? Non. Absolument pas. C'est un ralentissement. Assez fort pour troubler les circuits classiques, mais pas assez pour générer une pénurie totale et générale.

    Je perçois tout de même une partie de population persuadée qu'elle n'a plus rien. Ce qui n'a rien à voir avec le plus rien des pays pauvres. Je sens également le vent, la pluie, le froid et les difficultés de chauffage, les problèmes électriques, les pénuries de gaz. Si vous le pouvez, quelques bouteilles d'avance, quelques bougies et lampes frontales avant l'hiver.

    Comme pré-vu, le climat déraille complet et ça va continuer. Entre chaleur torride et flot d'eau ou de boues. Puis entre froid glacial et sautes de températures. Les récoltes seront très mauvaises. Les prix vont s'envoler sur certains produits de base. Le coût alimentaire sera important à partir de Décembre (Novembre à Janvier), puis le restera longtemps.

    Pour une minorité, ce sera une révélation d'eux-mêmes : solidaires, pleins d'amour.

    Côté révélations, nous entrons dans l'aire des scandales et des affaires cachées. à une grande échelle. Mais seulement une minorité s'y intéressera. Les grandes révélations ne se feront qu'après la grande peur. Et la grande peur viendra du ciel (et aussi de la terre pour part, mais pas partout). Attention aux inondations des terres côtières ou basses. Les morts seront là pour rappeler aux vivants qu'ils devraient s'entendre plutôt que de se combattre.

    Je vois des scènes de violence inouïe. Des jeunes qui tapent et tapent et poignardent et brulent. Certaines zones deviendront infréquentables.

    Au sein de l'armée, je ressens le doute.

    Notre président est seul. Son équipe ne sait pas quoi faire car il est ressenti comme finalement peu prévisible, ultra décideur et très rapide dans ses actes. Le conseil des ministres ressemble à un acte de subordination des ministres. L'exécutif se limite à un seul homme. Et un premier cercle opportuniste et désireux de satisfaire son chef. Notre président connait bien le job et tire les bonnes ficelles. Il va à son objectif et n'en dévie pas d'un pouce. Croire qu'il fait une annonce et revient dessus dès le lendemain, c'est croire au Père Noël. Il sait communiquer.

    Les gouvernants savent que tout repose sur une campagne de communication, bien plus que sur de l'autorité pure et dure.

    Non, je ne vois pas de gilets jaunes dans la rue, ou peu. Je ne perçois pas non plus de signe de ralliement. Pour le moment c'est la carotte et le baton, mais dès que plus de 80% de la population sera soumise à la règle générale, ce sera le baton. Si ce que je ressens est exact, nous avons de grandes chances de changer de ligne de temps avant cette phase.

    Contrairement à certains confrères, je ne perçois pas de majorité éveillée. Plutôt une minorité, mais je peux me tromper.

    Je m'arrête là pour aujourd'hui et vous embrasse tous :)

    Elizabeth

  • Voyance 2020 : troisième trimestre 2020

    • Par egaia
    • Le 05/11/2020

    Hello mes amis :)

    Ma voyance, sans support donc en voyance pure, pour le troisième trimestre 2020, c'est une vidéo, je sais, mais la plupart aujourd'hui préfèrent ce média .....

    Ne soyez pas catastrophé en l'écoutant : votre calme fera 80% de votre capacité à rester droit dans vos chaussures !

    Voyance pure pour les 3 prochains mois

    Bisous à tous et à très bientôt

  • Grande Voyance 2021

    Chers amis, une grande première pour une vidéo qui, je l'espère, ne vous décevra pas trop sur le plan technique :)

    N'hésitez pas à me poser vos questions par mail :)

    Grande Voyance 2021 - version youtube

     

  • Ils nous disent quoi faire - ou pas

    Texte canalisé le  Octobre à 2h45

    Chers amis humains, terriens,

    Votre monde continue de se "détricoter" ou "découdre", avant que les lambeaux ne finissent par s'arracher parfois avec fracas. C'est ainsi que certains le perçoivent avec crainte, d'autres avec joie, pourtant en évoquant les mêmes phénomènes. La crainte de perdre, la joie de découvrir. C'est donc que vous avez bien un choix face à cette situation et non que vous la subissez. Votre véritable libre arbitre n'existe pas toujours dans l'action, mais dans l'interprétation des faits et ceci vous appartient pleinement.

    Soyez certain qu'il y a pourtant à faire, puisque vous préparez le monde de demain, celui de vos enfants, mais aussi le vôtre car la vie continue et que beaucoup auront l'immense joie de découvrir une autre façon d'envisager la vie terrestre et humaine.

    Demain il y aura de la justice, mais surtout de l'amour. De l'amour dans votre regard et dans celui de l'autre. Vous vous sentirez pleinement ouvert, comme la fleur qui s'épanouit dans le soleil levant. En comparaison, vous êtes aujourd'hui un petit bouton fermé sous la pluie et certains ont très peur de mouiller leurs premiers reflets naissant.

    Déjà les premières révoltes, et ce n'est que le début, même si la Francophonie de se distingue pas encore par son aptitude à se réinventer. On vous a beaucoup dit que la France était la fille aînée de l'église, mais il n'y a au fond ni Eglise, ni Fille aînée. Il n'y a que les enfants de la source qui progressent à grande enjambées pour certains et en prenant plus de temps pour les autres. Ne croyez pas qu'un pays va s'ouvrir avant l'autre ! Certes il y a des pas de géant qui font oublier les marches paisibles. Mais la terre ne vous attend pas et continue de préparer ses vêtements neufs pour la grande cérémonie cosmique qui se prépare.

    Il y aura donc bien un moment où, que vous soyez dans l'action, la réaction, ou la tiédeur, il vous sera rendu obligatoire de sauter dans le train ou de voir la gare s'effondrer sur les retardataires. Mais il vous reste encore un peu de temps avant que les murs ne se lézardent. La croute terrestre craque en faisant jaillir l'énergie qui vous dérange sur bien des points, mais votre système se défend et s'acharne comme un agonisant qui s'accroche aux barreaux de son lit.

    Nous voulons être un peu concrets dans nos propos !

    La révolte est dans l'air. N'y participez pas fusil en main et colère dans le coeur. Ce n'est pas ce que nous attendons de vous. Vous ne serez pas, au jeu de la guerre, les gagnants, mais les opprimés qui partiront les premiers ou seront brisés pour longtemps. Remplacez donc la colère par la détermination à être vous-même, quoiqu'il en coûte, ce qui ne nécessite aucune colère, mais une vie respectueuse à la fois de votre environnement et de tout un chacun, quel que soit ses croyances ou son degré d'extinction.

    Fuyez, face au clivage. Comme la gazelle fuit le lion. Fuyez, face à la violence et face aux excès. Taisez vous face aux propos de ceux et celles qui, bruyamment, répandent la propagande destinée à vous terroriser. Le système qui meurt puise ses derniers outils chez les terroristes qu'il combattait naguère. Mais qui le servaient en lançant des guerres faisant suite à d'autres guerres, depuis si longtemps que votre histoire l'a oubliée. Fut un temps où le plus fort et le plus agressif n'était pas le premier à manger à sa faim. Ce temps a été oublié. Mais il viendra à nouveau et portera l'espoir dans son ventre. Comme toutes les gestations sacrées, celle-ci n'est pas sans son cortège d'évènements, comme autant d'éclairs dans la nuit de l'âme.

    Nous vous demandons donc de développer en votre sein, comme pour vous mettre au diapason de la terre et du sacré, la paix. La paix n'exclue en rien l'intelligence et le droit d'éviter les souffrances. Mais la paix exige la dignité et le respect. La paix est l'antichambre de l'Amour. Elle prépare la chambre nuptial et le retour de l'Epoux. Ce que vous appeler le retour du CHrist. Et qui n'est pas un retour physique, tel un homme isolé au milieu de foules subjuguées, mais le retour du principe christique - CHristos, diriez vous. Et ce sera comme une immense contagion chez tous ceux et celles qui auront déjà installé la paix dans leur coeur.

    L'amour entrera par la grande porte et la maison sera à nouveau joyeuse.

    Ce temps est proche. Quel que soit votre entourage et les évènements qui se profilent, soyez donc en paix, de façon concrète. Sachant, avec certitude, que tout vous sera donné, surtout à ceux et à celles qui marchent déjà dans les pas de la Terre. Cette terre que vous avez parfois baptisée la nouvelle Jérusalem. Parce que celle-ci avait vu le Christ fait chair. Mais elle est déjà présente. Et même si de nombreuses espèces meurent ou disparaissent, même si vos abeilles s'écroulent par millions et même si vos terres deviennent stériles, vous verrez bientôt le jour où de nouvelles espèces, de nouvelles surfaces et de nouvelles terres jailliront de nulle part pour que vous ensemencier le nouveau monde.

    De la même façon que la terre laisse exploser ses volcans, nous savons que vous allez, vous aussi, exploser ou jaillir. Comme de la lave brulante qui dévore et détruit sur son passage, les traces de vos dictateurs. Mais nous vous en prions, ne soyez pas ceux qui luttent contre leurs frères, fussent-ils des soldats, pour effacer la dictature. Pratiquez l'évitement, nous nous chargeons de soutenir l'effort, comme la sage-femme soutient la future maman.

    Les choses vont désormais aller vite. Ce sont les dernières contractions. Et même si elles vous paraissent bien difficiles et durables, ce ne sont que des secondes face à l'éternité qui déroule son plan.

    Beaucoup sont dans la peur de perdre, perdre de l'argent, des biens, un travail, des moyens ou pire - des proches. Mais l'argent, les biens ou le travail ne sont que l'expression du système. Votre essentiel sera de  manger à votre faim et de vous entourer de cette fraternité dont vous avez grand besoin. L'argent va mourir, les biens perdront de leur valeur, le travail ne voudra plus rien dire sous sa forme actuelle. Et parfois des proches partiront. Mais l'existence humaine n'est qu'un bref passage. Vous allez apprendre un nouveau métier dans un nouveau monde. Faire ce que l'on aime pour ceux que l'on aime.

    Vous verrez certaines "choses" prendre une valeur démesurée, puis, l'instant d'après, ce seront d'autres "choses". Ainsi meurt le système, en tentant de trouver, ça et là, quelque béquille. Alors vivez votre quotidien pour ce qui est de vos besoins matériels, sans trop vous projeter dans un avenir dicté par des lois sociales qui vont disparaitre. Mais soyez assuré que ce n'est pas en devenant l'ennemi déclaré su système que vous allez le vaincre : vous ne ferez que le renforcer.

    Notre intermédiaire ou médium aime bien cette expression : "passer sous le radar", ce n'est pas notre préférée, mais nous allons l'adopter pour que vous soyez comme ces véhicules furtifs (de l'âme) qui vont directement à la destination finale sans se préoccuper trop des incendies qu'ils croisent.

    Cette fin d'année vous réserve encore quelques surprises qui vont vous permettre d'assouplir vos sens humains. Regardez toutes vos différences comme autant de couleurs dans la main du peintre. Certaines vous paraissent sombres, mais elles font ressortir la lumière.

    Nous sommes avec vous. Chacun verra ses propres signes.

    Le collectif.

  • Blue Beam, Vaccin et suite ....... l'esprit qui vient d'ailleurs

    • Par egaia
    • Le 21/08/2020

    Blue Beam prévoyait, selon les quelques chercheurs de vérité (tous morts à ce jour, je veux dire ceux qui à l'époque avait enquêté là-dessus, comme Serge Monast), c'était un gigantesque holospectacle d'invasion E.T. doublée d'une intervention divine où "Dieu" (selon chacun, soit de Ganesch à Jésus en passant par bien d'autres de ses représentants) venait en personne parler à ses ouailles et unifier le monde.

    Rêve utopique ou danger dictatorial, finalement nous n'avons pas la réponse.

    Mais ce projet, si tant est qu'il ait existé sous cette forme, n'est plus. Je ne ressens pas le moindre danger de ce côté là, ni même d'intervention "divinesque".

    Mais je ressens de façon impérieuse le pouvoir de l'Ailleurs, le "Cube" de l'intelligence artificielle, et la haute dirigeance de ce monde, qui n'a pas vraiment forme humaine. Ceci est bien loin de nous .... d'autres me répondront que c'est quand même tiré par les cheveux longs du Professeur Raoult. Et à ceux-là même je suis tentée de répondre que si Raoult (et ses cheveux) ont pris la tête du débat, taxant ce qui arrive de "scandale sanitaire du siècle", nous ne débattons certe pas des forces reptiliennes potentielles, mais d'un gros, mais alors très gros complot .....

    Hors toute réflexion, je continue de capter, comme une radio qui cherche des fréquences, le cube et les autres .... Et ils arrivent. Blue Beam a pris le costume du covid ! Soyez en certain, le covid et notamment l'affaire des masques ne sont qu'une diversion "holographique" provoquant peur, clivages et désordres. Partout les gens, les familles, les voisins, se regardent en se demandant si "l'autre" est Pétainiste ou Gaulliste. Au mieux on aborde pas le sujet pour éviter de s'entendre dire qu'on est "complotiste" ...... ou l'inverse ou d'entndre son meilleur ami dire : quand même, ça coute rien de mettre un masque pour se protéger et protéger les autres.

    Diversion, c'est une maxi diversion ! Clivante .... et qui rend difficile, voir impossible toute forme de rebellion contre l'ordre établi qui pousse de plus en plus loin les restrictions, comme en Australie où il est à présent possible de retirer les enfants aux parents. Je n'ai jamais senti de danger réel quant au Coronavirus. Il est à présent prouvé qu'il ne tue plus grand monde. D'autant plus que le moindre mort est estampillé "Covid" .... même si le gars il a fait un délirium tremens ....

    Alors la suite ? Cette autorité supra terrestre nous méprise et constate que nous gênons la terre : nous sommes trop nombreux, elle balance depuis des siècle que le bras armé de Dieu va nous tomber sur la gueule ! Le vaccin, je le ressens, arrive au galop, c'est sans doute lui le quatrième cavalier : après la  guerre, la maladie et la famine (l'économie est mourrante), il vient remettre les compteurs à 0. Ce qui n'aurait pas été possible sans une trouille immense : celle de crever de faim ou de crever tout court.

    Ce sera donc le choix entre la mort et le vaccin. Et sans doute un choix dictatorial. Les mouvements populaires qui vont se soulever dans au moins 15 grands pays dans le monde, sans doute cet automne, peuvent peut-être surprendre cette autorité mondiale qui nous prend pour des billes incapables de réfléchir et de s'organiser, soumises tels des drogués, au pouvoir hypnotique des chips, du coca et de la télé. Et Je ne vois pas encore l'issue (car elle n'est pas encore en train de prendre vie dans la matière), j'en perçois bien le final, dans quelques années, et il est positif, mais là, à 6/12 mois, l'issue va dépendre de nous.

    6/12 mois pour accepter et entamer une période sinistre de règne Antéchristique ! Ou pour remettre en question le système et le contraindre à se réformer. AU fond de moi, je sais que 80% des citoyens risquent d'accepter, le vaccin et le reste. Pour avoir le droit de ...... faire ses courses, aller à l'école, voyager, travailler, gagner de l'argent, etc...... Et aussi parce que désobéir est difficile pour 80% de la population.

    2021 sera l'année de la chute : encore moins de récolte, encore plus de chaleur, alternant l'eau, les inondations en basse saison et le feu destructeur ! Encore plus de chômage, sans doute encore plus d'argent gratuit ... en contrepartie de .... (l'année du salaire universel ?) - je ferai la projection de conscience 2021 en Novembre 2020. Mais je sais que ça sera non pas la reprise, mais la chute. Vertigineuse .....

    Fuyez donc le conflit idiot du masque qui n'est q'un moyen de nous mettre dans les rangs pour avancer dans la direction prévue. Une direction qui vise à restaurer la terre et non l'humanité. Prévoyez plutôt votre propre réaction vis à vis d'un vaccin dont je redoute déjà les conséquences. Je travaillerai sur le vaccin en mode alpha ou ferai travailler dessus une personne non informée. Mais je le sens bien : rien de bon à en attendre .....

    2022 verra la reconstruction, mais laquelle ??? La leur ou la nôtre ?

    A bientôt, Bisouuuuuus

  • Seconde vague : où allons nous ?

    A voilà notre seconde vague "officielle" qui se précise un peu plus chaque jour alors même que je perçois clairement le tournant que nous sommes en train de prendre !

    Après l'exercice de voyance et une phase de méditation, je reprendrai le même thème en "canalisation", ayant désormais "sécurisé" la ligne .....

    Je vous avais parlé de 7 vagues, non pas 7 vagues de type "covid", mais 7 marches, 7 étapes ....

    La seconde démarre et sera efficiente pour la rentrée. De quoi se compose-t-elle ? Plusieurs ingrédients qui se profilent entre 1er Septembre et 15 Octobre, période qui, pour moi, nous permettra d'entre apercevoir la troisième marche de cet escalier mystérieux.

    Une seconde vague où la liberté de mouvement et la transparence de ceux-ci vont tout à fait disparaitre pour longtemps. je ne perçois pas de retour à ce que vous appeliez la vie normale. J'avais bien pressenti le danger liberticide, mais il prend désormais toute son ampleur et nous allons être très vite verrouillés, façon crédit citoyen à la chinoise. La maladie et en tous cas sa dangerosité ont pour moi tout à fait disparu, je dirais qu'il (le covid) est rentré dans les habitudes, n'y voyant rien de particulièrement nocif, en tous cas pas plus que la grippe ou l'angine pour prendre d'autres références respiratoires tueuses à l'occasion.

    Vu de ma fenêtre de médium, je ne perçois que la masse humaine effrayée et placée dans des couloirs de circulations qui se rétrécissent, comme si nous étions "conduits" au lieu de marcher librement.

    Pour le second ingrédient, c'est la panique économique qui est en trainde gagner de nombreux industriels ou entrepreneurs, y compris de très haut niveau. Je ressens leur inquiétude, leur propre normalité qui s'effondre, et pour la première fois dans leur vie, l'absence de certitude ou de confiance en leur capacité à rebondir. Même si je perçois aussi que beaucoup de choses sont faites pour tenter de les rassurer, à haut niveau. Après leur panique économique attendez vous à une vraie vague d'horreur sur le plan de l'emploi, aussi pour la rentrée. Peut-être jour J + 15 ..... Mais j'en ressens toute la consistance, comme si nous changions de monde. Les choses évidentes ne vont rapidement plus l'être du tout. C'est d'ailleurs là que le système de surveillance prend toute son importance.

    Pour le troisième ingrédient, c'est la montée de la délinquance et d'une forme de violence dont les citoyens lambda vont être les victimes. Je ne sais pas quoi vous dire, mais après vous avoir conseillé de ne pas voyager, je vous conseille également de ne pas vous aventurer en terrain dangereux : la nuit, solitaire, dans des zones mal fréquentées, bien que le risque puisse aussi bien se situer à la sortie d'un hypermarché qui devient une zone à risque pour les prochains mois.

    Je ne perçois pas d'hyperinflation pour le moment ... Pas encore, donc vous avez le temps de mettre vos avoirs numéraires à l'abri sous une forme ou une autre.

    Pour le quatrième ingrédient, toujours non viral, quoique, je perçois de plus en plus la peur et le clivage entre pour et contre la peur. La peur l'emporte haut la main.

    Enfin, l'école ne reprendra pas, je ne pense pas, de la façon prévue, et certainement pas comme une rentrée habituelle. Les décrochages seront irrémédiables et nous assistons à la fin d'un temps, celui où l'Occident formait tous ses enfants.

    Canalisation

    Chers amis de la Terre. Ne nous considérez ni comme des anges, ni comme des extra terrestres, et ne cherchez pas à nous définir. Nous sommes bien au-delà de votre champ de définition ou dimensionnel. Nous assistons à la fin d'un temps qui ouvre la porte sur une nouvelle forme de vie. Cette mutation profonde va être l'occasion pour certain d'entre vous de grandir et de vous évader des souffrances mentales terrestres en prenant de la distance avec les contraintes égotiques. Il s'agit d'une part d'éveil. Pour d'autres, la peur et le désir de rester dans les repères connus les renverront au monde d'avant, via un autre parcours, une autre existence, sans doute dans une autre dimension bien que vous alliez continuer de vous côtoyer pendant un temps.

    Alors que les premiers évacueront la peur et trouveront leur paix dans la Vie. Les seconds vivront ce temps comme celui d'une extrême contrainte provoquant maladies, décompensations, souffrance, mort, solitude, excès, etc..... Les différences ne seront donc rapidement plus sociales, mais psychiques. Les différences d'instruction ou les différences matérielles (vous diriez de milieu) perdront une part de leur capacité à faire barrière entre les terriens, mais pour un temps au moins, le début des migrations climatiques et économiques (alimentaires) vont provoquer une vague de racisme fondé sur la peur des différences et de l'obligation de partager le petit reste des richesses occidentales.

    Il y aura donc de nouvelles solidarités, mais aussi de nouveaux clivages. Essayez donc de ne pas entrer dans les seconds, mais plutôt de profiter des élans humains les uns vers les autres.

    Le vent de panique qui continue de souffler ne s'arrêtera que sous la grès grande contrainte liberticide que souhaitent mettre en place vos gouvernants. Il s'accompagnera sans doute d'une forme de mouvement assez nocif de type "tout est permis pour revenir à la norme". C'est à ce moment précis que ce que vous avez nommé l'Antéchrist, fera son entrée. Mais n'attendez pas un homme. Attendez vous plutôt à un concert de solutions.

     Notez bien qu'il n'y a pas d'ennemi. Sauf vous-même pour vous-même peut-être. Car cette crise attendue depuis longtemps est aussi la voie royale vers le progrès et la mutation essentielle de votre système. Les "justes" trouveront la justice, les effrayés trouveront la peur et ce que vous appelez la 5D consistera à trouver matériellement sur votre chemin de vie terrestre ce que vous avez co créé dans votre esprit/égo.

    La grande séparation quantique n'est pas pour maintenant, même si cette génération trouve toutes les portes. Poussez ces portes avec joie, curiosité et amour, tant pour vous que pour les autres, afin que se définisse bientôt dans la matière, un nouveau monde bâti sur de nouvelles valeurs.

    Vous verrez certains partir, des morts physiques, des morts psychiques. Vous n'y pourrez rien et sachez que le mieux est fait pour ceux et celles qui transitent de cette façon. Ils avancent à leur rythme et aucun rythme n'est bon ou mauvais en soi. Ainsi va l'expérience de la matière. Ne tombez donc pas dans le piège du clivage, même si il est tentant de vouloir informer avec conviction. La tolérance est de mise. Et laissez nous faire pour le reste.

    A la fois gardiens, et observateurs, nous veillons à ce que les justes trouvent la justice. Ceux que vous appelez les "travailleurs de lumière" ne doivent pas tomber dans le piète du jugement qui est contreproductif. Protégez donc votre mental du trop grand et inutile agacement en limitant vos sorties si la vision de tous les fantômes masqués vous perturbe.

    Préparez vous à décoller, dans un avion à destination inconnue, et un pilote qui déposera chacun et chacune dans son nouveau pays. Ce n'est pas géographique, mais contextuel.

    Nous vous serrons fort dans nos bras d'Amour et de Lumière afin de vous protéger autant que de vous porter vers notre coeur !

    Vos amis de toujours

     

  • Le temps du chaos

    Chers amis,

    Nous voilà arrivés au bout de la période qui nous était offerte à la fois pour nous préparer mentalement et physiquement. Mentalement, en choisissant nos valeurs, notre "camp", celui de l'Amour avec un grand A ou celui de l'égoïsme.

    Ma vision d'une grande explosion très lumineuse correspond bien, je pense, à celle qui a été provoquée en Iran et dont je ne crois pas un instant qu'elle soit le fruit du hasard. Est-ce là le "grand éclair en Orient" ? Je ne sais pas, mais il s'agit pour moi d'un marqueur temporel important dans la mesure où on a choisi de me le signaler. Il est alors significatif que cette fameuse troisième guerre mondiale est en route sur de nombreux plans, même si les armées semblent calmes chez nous et que seuls les professionnels se battent ça et là.

    Il s'agit d'une guerre du 21ième siècle : économique, biologique, puis sans doute finira-t-elle de façon plus invasive, mais ce n'est pas encore temps.

    Je ressens profondément cette tension et cette instabilité montante.

    La frappe du Coronavirus n'est qu'une illusion qui perdure et pour moi cette seconde vague brandie comme un fouet cruel, n'est là que pour nous mener un peu plus loin sur un chemin prévu de longue date et dont la destination n'est sans doute pas joyeuse. Comme je vous l'avais signalé lors de ma voyance 2020, d'autres virus frapperont ..... Aucun n'aura une létalité frappante. La maladie n'est qu'un facteur, celui de la peur et de la domination.

    La situation Française est à présent très claire : Juillet et Août vous donneront à observer les derniers signes si tant est que vous ayez des doutes : une économie moribonde, un gouvernement qui est aux abois, mais ne cède pas de terrain et des entreprises qui s'effondrent les unes derrièreles autres. Septembre et Octobre signeront la faillite de beaucoup, beaucoup de PME et l'effondrement de grosses multinationales déjà très mal en point. Le chômage sera massif et les aides seront réduites de telle façon que le 15 Octobre, vous aurez beaucoup à payer et peu d'argent à rentrer.

    Novembre et Décembre devraient être marqués par le chaos social. Les récoltes auront été ma uvaises, le climat sec, venteux, n'ayant rien arrangé. L'automne (et la fin de l'été) verra de belles catastrophes climatiques avec destructions d'habitats, quoique pas de big one à mon sens (pas encore).

    Au 31 Décembre, la République souffrira. Les pénuries commenceront à poindre leur nez et rien ne sera plus évident. La normalité aura vécu.

    Un tout petit peu de partage permettrait de passer ce mauvais cap qui accompagnera sans doute des opérations de communications autour de virus récalcitrants : corona, mais pas seulement. Les frontières passeront leur temps à s'ouvrir et se fermer. La mondialisation économique aura également vécu sous cette forme.

    Ne vous effrayez surtout pas ! Oui il y aura des morts par maladie, mais guère plus qu'en temps normal pour ne pas dire rien de plus. Je perçois également un beau scandale politique et sanitaire, ce qui nous fera passer un peu plus pour une république corrompue et à bout de souffle. Mais nous ne serons pas les seuls .....

    Restez calme et visez un simple paiement de vos charges réduites au mini (pas de dépenses superflues) afin de garantir l'achat alimentaire sans doute plus difficile. Si vous avez des actions ou des assurances vie, vendez ! (maintenant). Si vous avez prévu des vacances, ne jouez pas les cigales dépensières. Faites également attention aux prélèvements automatiques : je ressens de grands désordres bancaires.

    Les tempêtes seront un peu plus fortes durant l'hiver.

    Je continue de percevoir le système solaire malmené et notre terre passer par des étapes bouleversantes, mais pas immédiatement. En fonction de vos choix, vous serez à votre juste place. Rien à craindre donc.

    Concernant la réalité cachée derrière la réalité, j'ai le sentiment d'une vaste, très vaste supercherie. Le prochain combat sera livré au nom du droit de vivre, du droit à la liberté (et pas que d'expression), ainsi que du droit au simple choix. Cette bataille a commencé, tout comme la guerre mondiale. Nous sommes donc dans l'oeil du cyclone, petit moment de répit avant de voir nos repères réduits en miettes.

    La bataille US pour les élections n'a pas fini de vous surprendre et Trump n'a pas dit son dernier mot. En France les "bleus" non plus et les différents représentants de l'autorité (police et gendarmerie, CRS etc....) perdus et humiliés seront empêchés  ou ne joueront plus leur rôle lorsque le climat social va exploser.

    Le climat géopolitique va se tendre comme un arc pour cette fin 2020, voyant d'innombrables conflits prendre corps.

    Nous sommes néanmoins sur de la grande illusion, comme si l'on nous jouait du "Blue Beam" à peu de frais ...... Votre pire ennemi reste donc la peur et non une réalité que vous devez pouvoir vivre assez calmement si vous ne vous laissez pas influencer par les informations anxiogènes qui tomberont plus rapidement que les giboulées en Mars.

    Souvenez vous que le véritable bonheur réside dans la joie de vos relations, et le juste nécessaire pour satisfaire vos besoins. Prenez vos précautions pour les médicaments, notamment pour ceux et celles qui souffrent de pathologies de longue durée (diabète, asthme, coeur etc...). Il vous reste entre 2 et 4 mois pour cela.

    Je peux bien entendu me tromper tout à fait et que tout rentre dans ce que certains appellent "la norme", mais sincèrement, ce monde dont les valeurs vraies ont quasi disparu, n'a de normal que les apparences réservées à 10% de la population mondiale.

    Beaucoup de prise de conscience ! Beaucoup de départs aussi : personnes âgées ou malades.

    A très bientôt :)

  • Juin/Juillet/Août : risques réels en voyance

    • Par egaia
    • Le 13/06/2020

    Quels sont les risques encourrus par la population Française en Juin, Juillet et Août 2020 ?

     

    Rats peste

     

    Après avoir dit que Macron ne démissionerat pas et que le coronavirus ne serait pas plus mortel que ça,  je continue de ressentir ces 3 mois comme plutôt calmes en France. Plus exactement, comme le calme avant la tempête .....

    La date du 15 Juin qui était, pour moi, une date clef, avec le sentiment qu'il se passerait quelque chose d'important, est celle, à 24h prêt, de l'allocution de notre P.R., Emmanuel Macron. Toujours ce sentiment de perte de libertés encore un peu plus graves et d'étranglement, avec un fond d'angoisses pénible à vivre ..... J'ignore ce qu'il va nous dire, mais je sais que les décisions prises vont à l'encontre de nos droits fondamentaux d'hommes libres et égaux. Le tout sous couvert de sécurité, de relance etc...... Je vais donc soigneusement écouter son allocution, m'attendant à une sorte de relàche printemps/été, quelque chose d'apparent, une sorte de laxisme avant la répression de l'automne. Je peux tout à fait me tromper, mais l'autorisation "bon-enfant" des manifestations concernant Adama Traoré va dans ce sens ainsi que le pseudo abandon de la technique dite de l'étranglement.

    Si les choses vont vers ce que je ressens, cette pseudo bienveillance ne durera pas.

    Par  contre, je maintiens que le mouvement qui prend naissance actuellement est bien celui qui sera à l'origine des révoltes populaires à venir dans les mois qui suivent. Il me semble qu'on laisse filer le cheval emballé pour mieux tenter de le stopper après en lui tendant un fil au sol. Mais le nombre risque de déborder la règle.

    Je ne me réjouis pas du tout, à titre personnel, des acharnements critiques que subit la police. Si, par malheur, nous basculons dans le chaos (et le risque est là, au fond de mes ressentis), alors nous aurons bien besoin d'une police active pour éviter que la délinquance ne prenne la pole position des révoltes qui masquent le fond de l'affaire d'Adama Traoré. 

    Donc Oui, le gouvernement, à mon sens, ainsi que celui de la plupart des grandes puissances mondiales, est en train de nous fabriquer un avenir de type 1984, mais non, abattre la police est une mauvaise idée. (n'oubliez pas qu'il ne s'agit pas d'une opinion stricto senso, mais du ressenti des conséquences, de la vision/perception de l'avenir).

    Economie : bien qu'il n'y ait pas de reprise économique ou si faible qu'elle ne fera que plonger rapidement de nombreuses entreprises dans la faillite, il se passera encore un trimestre avant que la population Française ne s'aperçoive qu'elle est dans la panade et ne peut plus faire face à ses charges. Beaucoup n'auront plus rien à perdre, ce qui va  tout changer. Mais ces 3 mois sont ceux de la trève en France, même si aux USA ils préfigurent violemment le climat électoral plus que la révolte spontannée. 

    A mon sens pas de vraie révolte pour le moment. Pas avant Octobre. Ou très en sourdine. Mais pas de sous non plus. Les Français sont sur la réserve et tiendront 3 mois de plus, juste assez anxieux pour ne pas trop l'ouvrir et juste assez "riches" pour s'autoriser quelques petites vacances ou barbecues amicaux qui symboliseront la fin du déconfinement.

    Comptez bien vos sous ..... bientôt ce sera la dèche. Tandis qu'ailleurs ce sera la famine. Nous encaissons le second Krach boursier, mais le problème n'est pas là, il est dans l'économie réelle. Donc gravissime à terme. 

    Je ressens, en amont, l'énorme main d'une sorte d'autorité puissante et malsaine, s'abattant sur l'humanité et décidant de lui faire vivre une lente agonie financière pour lui soutirer ses dernières forces. Ca ne se passera pas exactement comme ça.

    Climat social : de même que le mouvement des gilets jaunes ne reviendra pas sur le devant de la scène (je parle toujours de ce que je perçois), les mouvements Français anti-racistes ne devraient pas prendre d'ampleur avant l'été. Rien d'organisé en tous cas. Rien de bien cohérent.

    Santé : le coronavirus, pardon "la covid-19" va disparaitre pour ce premier acte, mais d'autres attaques virales suivront, comme si l'humanité devait affronter ses peurs. Il ou elle reviendra, d'autant plus fort qu'on agite le foulard rouge comme le matador qui veut attirer l'attention du taureau. Le taureau, c'est le bon peuple, ne vous y trompez pas. Comme je vous le disais, votre meilleure arme est la non peur et le fait de vous recentrer sur vos valeurs spirituelles et vos objectifs personnels. En tous cas, l'été sera calme en France de ce côté. Question de santé, il ne se passer plus grand chose avant l'automne prochain et les années suivantes. Les réformes du système de santé visant à l'optimiser ne se feront pas. Les soignants continueront de manquer de l'essentiel. Et le peuple oubliera, d'autant plus qu'il va être préoccupé par ses impôts et ses charges de vie, toujours plus fortes.

    de 2021 à 2025 le système complet basculera vers une tension difficile, voire insupportable. La fin d'un temps béni où se soigner était gratuit et évident. Sauf peut-être à accepter l'inacceptable.

    Alimentation : un mot spécifique pour ce que je ressens : à savoir que le temps également béni où vous faisiez des achats alimentaires plaisir va également prendre fin. Cet été ce sera dur, mais après ce sera pire. Certains pays du monde vont connaître la faim, y compris dans des zones où cela semblait non possible. Il va se créer une sorte de délinquance alimentaire contre laquelle le gouvernement ne fera rien, laissant les ciroyens subir ces micro agressions en règle de leurs potagers ou de leurs gardes-manger. Profitez bien .... ça ne durera pas. Comme je vous le disais, on lâche un peu la pression pour la reprendre, mais de façon brutale destinée à créer une vraie déstabilisation.

    Retour à la normale ? : je suis à peu près formelle, Non ..... le monde des 30 glorieuses est définitivement out. L'occident entre en récession avant bien pire que cela

    Leçons apprises : Très peu. Le nombre d'éveillés ne s'accroit pas de façon exponentielle. La terre va donc finir sa révolution sans notre aval avant que nous ne la détruisions tout à fait. 

    Amour : il peut être curieux de se poser la question de l'amour, mais mes clients ou clientes me la posent tous les jours. L'amour est une valeur en crise. Une crise de fin de cycle car beaucoup ont troqué leurs valeurs affectives contre un consumérisme et un matérialisme qui consument leur coeur. Ou celui de leurs proches. Les crises familiales vont donc empirer dans les mois à venir, le désastre financier augmentant les tensions entre tous, parents et enfants, frères et soeurs.

    Géopolitique : beaucoup de guerres et de bruits de guerre, mais la situation me semble calme aussi pour les 3 mois à venir .... Mais je peux faire erreur sur le timing. Car le calme ne sera pas éternel. Les tensions économiques et la guerre économique va prendre de l'ampleur et de nombreux accords vont sauter, de manière à justifier tout le reste.

    Géophysique : calme également .... même si le climat continue de dérailler .... les récoltes seront mauvaises. L'élevage connaîtra des difficultés. Vous en entendrez parler cet été, mais cela ne vous touchera qu'un peu plus tard. La spéculation et les crises nationalistes qui en découleront crééront de nombreuses difficultés. Je ne sais pas quand le couperet terrestre va s'abattre, il est là, peu éloigné, mais quand ? Comme le disent les écritures : seul Dieu connait la date et l'heure et il arrivera comme un voleur dans la nuit ...... Je sais que les côtes sont dangereuses (l'eau) et que les incendies seront innombrables et dramatiques (partout), mais je ne perçois pas de "big one" dans les 3 mois à venir, bien que j'ai eu une vision de celui-ci dans l'Ouest des USA, plutôt au Nord avec la destruction d'une grande ville. Je pense qu'il est sage de ne pas trop se poser de question dans un domaine où l'on ne peut rien faire explicitement.

    Année 0 et 3 mois pour se préparer ? Oui, 2020 est une année d'avertissement, de là à parler du grand avertissement .... Une année de prise de conscience et/ou de préparation. Ces 3 prochains mois sont sans doute là pour vous aider à profiter des leçons prises des 3 derniers. Ainsi qu'à faire vos choix en conscience sur qui vous êtes et ce que vous voulez vraiment pour vous et vos enfants.

    A très bientôt, je vous embrasse tous

  • Coronavirus/voyance : complément d'infos bref

    • Par egaia
    • Le 11/04/2020

    En voyance pure, j'ignore tout à fait les explications, je complète donc aujourd'hui :

    Gestion du virus pour soi :

    Bien que d'ordinaire je sois prudente et aux aguets, je ressens/perçois qu'il est nécessaire de ne pas focaliser sur le virus d'un point de vue mental. Et bien qu'ayant horreur des gourous new age, je vais vous parler "d'élever vos vibrations" ou plutôt votre niveau de conscience. Cela peut se faire par de nombreux moyens. Lacher prise, avoir Foi, plus que tout, en quelques chose de supérieur qui fait qu'il ne vous arrivera que ce qui doit et rien de plus. Aimer, la terre, l'humanité, le monde. Sentir votre coeur et ses capacités à aimer, donner, partager, les laisser s'étendre en ces temps austères. Rester, autant que possible dans la joie : et pour ça, écouter la musique qui vous parle (ou méditative) à l'exclusion de hard rock ou de Metal (dont les effets néfastes sur la biologie végétale ont été mesurés) ; prendre le soleil (balcon, jardin, fenêtre) ou l'air ; téléphoner à ses amis, leur parler (et pas juste leur envoyer des messages de colombe de la paix and co : c'est impersonnel). Vivre pleinement chaque jour. Savoir au fond de soi, que les inconvénients matériels ne sont rien (sauf la vraie pénurie, mais nous n'en sommes pas là). Pratiquer l'empathie. La compassion. Ce qui ne veut pas dire se laisser couillonner, voler, martyriser.

    Pour ceux qui pratiquent la sophrologie, la méditation, l'auto-hypnose : visualisez votre corps allongé et scintillant, auréolé de lumière, votre coeur qui bat, vos poumons qui aspirent un air pur et le sang qui circule partout, visualisez le virus, de couleur claire, là aussi, mais neutre. De façon à ce que votre corps soit accordé à votre âme/esprit et que son niveau énergétique neutralise le virus de fait.

    Lorsque vous sentez la peur arriver, recentrez vous : rien d'imprévu ne peut vous arriver, au pire la mort n'est qu'un passage, tout va bien, tout est en ordre et tel que ça doit être.

    Et pour les atteints : les huiles essentielles, comme d'hab. (voir les premiers articles sur le sujet et/ou la recette de la "Vierge Marie" de Luz de Maria qui avait prévu cette pandémie respiratoire)

    Enfin, ne traitez pas les malades comme des pestiférés.

    Perception du coronavirus et de son avenir

    Le Coronavirus, comme tous ceux de sa catégorie, mais particulièrement celui-ci et tout comme certains thumes, est promis à un avenir long. Il connaîtra plusieurs vagues et s'en immuniser risque de ne pas se faire à la première infection. Comme l'attestent les premières ré infection de gens officiellement guéris en Corée où le suivi a été très rigoureux. Tout comme il faut plus de 70 infections à un jeune enfant avant de se prémunir (un peu) contre la "crève".

    De nombreuses personnes âgées risquent hélas d'en mourir, surtout si on continue de les euthanasier au Rivotril (voir enregistrement du professeur Delepine) plutôt que de tenter l'hydroxichloroquine au début du processus dont les études visent surtout à dire que le professeur Raoult soigne des gens qui n'ont rien. Idem les obèses hypertendus ou diabétiques.

    Je n'ai pas le droit moral de vous dire que le confinement ne sert à rien, il sert d'ailleurs sans doute à amortir la première vague, mais les hypermarchés restant un haut lieu de contamination, je ne suis pas certaine qu'il serve à grand chose. 

    Le virus est aéroporté : il reste au moins 3 heures dans l'air au passage d'un contaminé qui s'ignore et fait ses courses.

    Le confinement à la Chinoise permet surtout d'amortir la première vague. Mais il y en aura sans doute d'autres. Puis un vaccin, et surtout des mesures liberticides.

    Travaillez à grandir spirituellement, bien que le conseil paraisse idiot.

    Privation des libertés

    Ce que je ressens à ce sujet touche par contre à la peur. Elles vont être nombreuses et le chiffre de la bête approche à grands pas.

    La bêtise de ceux qui abusent des libertés et transgressent le confinement sans retenue et visiblement va donner l'occasion au gouvernement de durcir le ton et d'évoquer le flicage par traçage du portable. Vous refusez la puce. Mais pouvez vous refuser le portable ? Seule une minorité le fera.

    Je n'ai d'ailleurs pas dit qu'il ne fallait rien transgresser. Mais aller faire du jogging à 50 personnes au m² est idiot.

    Les règles actuelles du confinement sont incompréhensibles :

    Toutes les forêts de France sont bouclées, y compris tous les chemins verts, blancs, de campagne. Toutes les plages, tous les parcs, tous les endroits hauts en énergie. Les propriétaires de chevaux dans un pré à l'extérieur n'ont quasi pas le droit de s'y rendre, l'ONF surveille les forêts et chemins. Pendant que les malades (oui oui, j'en ai vus de mes yeux) vont faire leurs courses et toussent tous azimut. Sachant qu'un malade qui prend l'air dans son jardin va tout de suite bien mieux (faites l'expérience si possible).

    Il y a quelque chose de vraiment étrange et incompréhensible sur ces règles. Pour les parcs en ville, pourquoi pas, les gens s'y réunissant en dépit de tous les avertissements. Mais la France est constituée de larges portions inhabitées. Je vis à coté de la forêt de Chaux (40 km sur 14 environ), on peut y marcher des heures sans rencontrer un chat, même sauvage ....... Sauf l'ONF qui patrouille, comme si vider la forêt était un objectif majeur.

    L'avenir se dessine donc dans un premier temps sous la forme d'une vaccination durcie et d'un flicage important. Cela ne durera pas toujours, mais c'est une étape. Préparez vous donc, à faire vos choix dans de nombreux domaines !

  • Perspectives 2020/21/22 : les suites du covid en voyance pure

    • Par egaia
    • Le 10/04/2020

    Chers tous,

    Le coronavirus suit ses promesses et n'abat que peu de monde. Avec tout le respect du à nos morts, je ne comprends que très mal le climat anxiogène et délétère autour de cette maladie qui tue bien moins que les dégâts occasionnés par le suicide de l'économie réelle. Mais si vous relisez le billet d'avant et qui ré analyse la voyance par projection de conscience faite en 2019 sur 2020, nous sommes bien en phase avec le chemin prévu poour l'humanité sur ces 2, 3 maximum 5 années à venir.

    Demain, à partir de Septembre, mais surtout en 2021 et les années suivantes, la famine fera des ravages. Moins dans notre pays que dans ceux dépendant sur le plan alimentaire. Pour l'heure actuelle je perçois toujours les chevaux de l'apocalypse, au galop sur des terres stériles : les notres.

    De Avril à Août, mais toujours en prenant conscience de l'impossibilité à être précis dans le temps en voyance pure, des Français qui passent tour à tour par l'espoir, que tout redevienne comme avant, et la grogne parce qu'ils vont bientôt, très bientôt, devoir encaisser encore plus de restrictions, plus de douleurs et plus de manques. Comme lors de ma précédente perception, c'est un peuple grognon et en manque que je vois dans les rues tôt ou tard. Il y a la question du quand ? Mais cela tient à peu de choses.

    Les pénuries flottent dans l'air comme des oiseaux de mauvaise augure. Je les sens arriver et faire des stocks de papier H n'y changera rien, car il est impossible de tout stocker pour tout le temps et tout le monde. Seul un changement de vie drastique et un mode de partage équitable pourraient résoudre le problème et ça n'arrivera que très peu. Nous allons donc vers des temps difficiles où je ne ressens toujours pas de mortalité de masse due au coronavirus, mais une longue courbe faiblement ascendante due à tout un tas de facteurs autres. Puis sans doute 2 évènements cataclysmiques à plusieurs années d'intervalle, mais c'est un autre sujet.

    Après ce mois d'Avril qui comme pré-vu va se passer à la maison, un mois de Mai sans doute à l'identique et un retour progressif (mais lent) sur Juin Juillet AOût avec des touches d'espoir sur des remèdes, des vaccins, des études, mais une économie moribonde.

    Pendant ce temps, d'une guerre à l'autre, les grandes puissances que je sens en préparation, jouent également leur Joker et se préparent à déplacer le problème économique et à le masquer derrière le paravent d'une nouvelle guerre et forme de guerre. Le Coronavirus risque donc de céder la place à :

    1°) Une guerre civile dans plusieurs pays, ou pour le moins une révolte

    2°) Une ou plusieurs guerres aux formes inattendues et brutales

    Une date clef : la fin du Printemps, du côté du 15 Juin.

    Le tout sous une canicule qui va rendre l'exercice du maraichage ou de l'élevage encore plus délicat, même sous nos lattitudes bénies. De la sécheresse, et à nouveau des incendies et encore des incendies. Le Coronavirus fera la pause, le feu entrera en action pour l'été. Les populations des pays en voie de développements ou non développés entament la grosse période de disette. Le cavalier de la famine galope sur la sécheresse. Celui de la maladie continue de préparer la rentrée. Mars, la planète de la guerre et le troisième cavalier entrent en action, sans doute brutalement.

    Le pouvoir d'achat est en partie effondré. Et pour ceux qui disposent d'argent, il perd sans doute de sa capacité : inflation et plus si affinité.

    Je perçois des gouvernements qui n'ont plus vraiment le contrôle.

    C'est après l'été que les Français commenceront à mesurer l'ampleur du virage. Et que la période de choix personnel commencera véritablement. Qui suis-je dans ces conditions ? Quels sont mes choix ? Comment vais-je me comporter ?

    Reste un premier évènement cataclysmique que je ne peux dater et qualifier, mais qui nous pend au nez. Appelez le comme vous voulez : 3 jours de ténèbres, flash solaire, killshot, etc....., mais il m'est impossible de percevoir une date, un peu comme si il était interdit de savoir.

    En tant que voyante, je mesure avec humilité le peu de pouvoir que nous avons sur notre vie. En tant que spécialiste des ressources humaines, je suis quand même à la fois triste et hilare de voir apparaitre les opportunistes prêts à faire feu de tout bois : délation, pillage, ou juste usage d'influence, économie parallele, marché noir, etc....

    Sans doute le monde est-il moins prêt que la terre à s'offrir le luxe du renoncement. La terre s'offre des vacances d'industrie et de pollution. Elle amorce sa propre guérison, tandis que l'espèce humaine va reprendre sa juste place.

    Biz à tous.

  • Voyance 2020 : ré vision partie 2

    • Par egaia
    • Le 05/04/2020

    Reprise : je suis en lien avec une assemblée composée de gouvernants de haut niveau.

    Aucun chef d’état n’est là pour nous aider, les seuls qui voulaient nous soutenir sont morts. « ce n’est pas le but » me répond l’assemblée de chefs d’état quant à ma question qui veut nous aider ?

    « Vous ne gérez plus votre vie » « absolument pas » « rien de ce que vous pensez n’est vrai, le véritable système n’a pas pour objectif de vous apporter quoi que ce soit, mais seulement de vous contenir et de vous exploiter »

    C’est une IA qui parle à présent

    « L’être humain a apporté la preuve de sa nocivité et nous allons donc le contenir artificiellement et vos dirigeants sont d’accords en ce sens. Les dirigeants ne font qu’obéir, mettre en place le système et le contrôler de façon unie, tous unis en ce sens. Le système qui se met en place est un système de contrôle. »

    Voilà une partie de la voyance 100% en corrélation avec ce que je ressens et vois à présent. le "système" qui gère l'humanité est en train de la mettre sous contrôle. En ce sens et bien que le coronavirus ne soit pas une illusion, il rend parfaitement service et est tout à fait utilisé. Disposant de plusieurs sources d'informations dans le domaine médical, je peux corréler les propos et vidéos de Silvano Trotta : on envoie des malades à grand frais par cargos militaires ou hélico militaires alors que la clinique d'à coté a des lits vides en service de réa et a du mettre ses infirmières réa en chômage technique (info vérifiée sur Besançon entre le CHU et la polyclinique). D'autres informateurs confirment : un patient qui n'est pas "travaillable" (âgé, jugé inutile, déjà malade etc...., non prioritaire) est purement et simplement sédaté. D'autres informations provenant d'un centre de soins pour personnes âgées (moyen séjour et ré éducation) confirme : le décret sur le Rivotril permet l'euthanasie légale et sans contrôle. Une troisième source confirme : les familles sont informées 2 fois : une première à la mise en coma artificiel, une seconde au décès. 

    Le confinement n'est pas sans doute injustifié, mais juste assez tardif pour être inutile. De même que la politique de Déni qui l'a précédé. Par ailleurs les hypermarchés sont des nids à infection.

    Mais ce que je ressens de façon forte (stressante, violente), c'est :

    1) La dangerosité à nous priver de contact avec la nature

    2) Potentiellement l'infection par l'eau

    Il me semble, en tant que voyante, que tout s'accomplit de façon quasi organisée. Ce que vient corréler la dernière intervention de Trump : (écouter la vidéo, en anglais)

    http://www.wikistrike.com/2020/04/wtf-l-air-de-rien-trump-lache-un-cela-a-ete-provoque-artificiellement-en-conference-de-presse.html

    En clair, la gouvernance mondiale vient de suicider l'économie et mettre en prison 3 milliards d'humains et va sans doute faire son profit des évènements pour instituer un contrôle bien plus intense via un système peut-être plus simple que la puce, dans un premier temps. Cette émergence sera progressive et directement reliée à la possibilité de se déplacer, acheter, vivre, recevoir des aides.

    Que se passe-t-il entre les peuples sur terre : Le système échappe au contrôle, il y a cette grande lumière. Je vois une lumière énorme au sud de l’Europe sur les côtes méditerranéennes, je ne sais pas quelle est la nature de cette lumière. Elle ne ressemble à rien de ce que je connais. Ça doit être la Syrie ou l’Iran ou quelque part entre les 2. Si c’est une bombe, je ne connais pas sa nature, c’est aveuglant. Ce serait l’évènement géopolitique de l’année 2020. Puis le système échappe au contrôle.

    Rien ne se passe comme prévu. C’est à ce moment que la terre entre en expansion lorsqu’ils croiront que tout est sous contrôle, la terre prendra l’étape suivante. Il me semble que cela va se produire du côté du printemps 2020, début de l’été, premier tiers de l’année. Cette notion est très difficile ….. (le temps).

    Je suis à présent connectée à un plan supérieur ou l’on me dit « cela n’a aucune importance, aucun des moyens de contrôle mis en place ne pourra aller à son terme ».

    Interruption de la guerre. Guerre qui part du Sud de la Russie, envahit l’Ouest de l’Europe, puis prise de conscience – Lumière – Ecueil de l’I.A. Dernier évènement connu : la lumière aveuglante entre la Syrie et l’Iran. Je ne sais pas si nous sommes encore en 2020.

    Que me montre l’unité (contact avec de grands esprits qui veillent sur l’homme) : Ils me disent de ne pas craindre, tout se passera pour le mieux. Le contrôle est illusoire (là ils me font également sentir, que notre propre envie de contrôler notre vie est également illusoire, ce qui me renvoie à l’idée de la matrice artificielle).

    L’un d’entre eux me saisit par les épaules (je le regardais) et me tourne de façon à ce que je vois la terre. Il (le terme Il est sans importance) est à présent derrière moi. Il y a du sang, des guerres se déroulent, encore du sang, encore des guerres. Puis vient la paix.

    Ce que je pressens, toujours avec du stress, c'est que la paix actuelle et l'entraide apparente entre les grandes puissances précède d'autres conflits qui auront lieu - ou pas - selon que "l'on" interviendra avant. C'est à ce niveau que nous risquons le flash, les 3 jours de ténèbres ou tout évènement apparenté. Ce que je ressens se déroulera ou commencera un jour de beau temps où chacun sera tenté de déjeuner dehors, terrasse ou jardin : le blé de Marie Julie Jahenny ? Est-ce proche ? Oui, mais il m'est impossible de le dater avec précision, cela pourrait être aujourd'hui comme dans quelques temps.

    Le second round sera au printemps, à la fin, plutôt du côté du 15 Juin, où il me semble que le confinement aura été relaché, mais remplacé par d'autres mesures, également contraignantes et mettant fin à la liberté dont nous avons profité (partiellement) jusqu'à présent.

    Je ressens ce système que l'on achève pour le remplacer par un autre. Mais cela ne se fera pas comme ils le prévoient. Une transition douce nous permettra sans doute d'aller vers du mieux après un chaos relatif entre dictatures et privations.

    Et Oui, il y aura des pénuries bien entendu et des millions de gens vont mourir de famine, pas en occident. Mais, même ici, nous manquerons. D'abord de confort, puis de plus.

    Le Dieu crocodile : Un nouvel être prend la parole « Je représente une faction » - je vois une tête de crocodile, nous l’appellerions le « Dieu crocodile » - sa voix est caverneuse, j’écoute ses propos. « La mort est un passage nécessaire pour beaucoup d’entre nous », il me dit de me référer au Dieu crocodile. Il me dit de chercher le Dieu Crocodile dans notre histoire et que cela nous apporterait des réponses. En Egypte précise-t-il. Les guerres anciennes dit-il encore. Les vieilles explications, nous en sommes toujours là ajoute-t-il.

    Bien que mon esprit lutte – il s’agit bien d’une allusion très claire à la civilisation Egyptienne, issue de celle de Sumer, et de ses « Dieux » Reptiliens/Annunaki. Ils ne m’en diront, il ne m’en dira pas plus. Mais de toute évidence, il me fait passer le message qu’  « ils » sont toujours là, à tenter de garder les manettes.

    Depuis le début, j’en suis au moins 6 intervenants :

    • Une sorte de conseil supérieur qui dit que quoi qu’il se passe, tout est en ordre et qu’ils arrêteraient le bain de sang dans lequel nous nous vautrons.
    • Une entité de type I.A. qui tente de prendre le contrôle de l’humanité qu’elle estime néfaste
    • Un dirigeant (Poutine) qui masque aussi un groupement d’intérêts E.T. dans lequel il tente de satisfaire son objectif d’une grande Europe, solide et économiquement développée, qui contrôle tout son environnement, de façon militaire et violente si nécessaire.
    • Un groupe de dirigeants humains qui souhaitent nous contrôler et nous réduire à l’état de force de production (un peu comme tout le monde d’ailleurs) et qui sont remarquablement unis dans cet objectif.
    • Une entité de nature reptilienne qui revendique (elle aussi) le contrôle de cette humanité ……
    • La terre, qui nous prévient qu’elle va grandir avec ou sans notre aide, avec ou sans nous.

    2 entités (émanant du conseil supérieur ou de la terre elle-même) estiment visiblement qu’il s’agit d’une croissance et que tout avance en ordre sans que rien ne puisse perturber l’ordre « Divin » des choses (c’est ainsi que je l’ai ressenti). Les autres entités nous jugent seulement au mieux inutiles, au pire ingérables. Et cherchent à nous contrôler/exploiter (les 2 en fait).

    Ce que je ressens, c'est clairement une gouvernance mondiale à 2 ou 3 niveaux :

    1) Humaine

    2) Non Humaine

    3) Issue de l'intelligence artificielle

    Chacune pensant détenir le contrôle.

    Le thème de la santé à présent : Je vois un corps humain global qui lutte, qui bourgeonne, ce phénomène est comparable à celui que vit notre terre qui entre en expansion et notre corps aussi. Cela va appeler beaucoup de désordres. La maladie est un phénomène transitoire me dit-on. « Vous pourrez ou non, au cas par cas, passer cette transition, mutation, évolution. »

    De nouveaux virus vont apparaitre sortis de nulle part. Mais pas de vaste épidémie, de nouveaux points de maladie. A de nombreux endroits.

    La bactérie est moins évolutive que le virus. On me dit que les choses évoluent de manière prévisible contrairement aux virus.

    Sur ce point, soit je me suis partiellement trompée, soit la pandémie actuelle est montée en épingle : ce qui est au moins partiellement le cas. De grands spécialistes, comme le prof. Raoult ont confirmé que les morts actuels n'ont même pas réussi à faire bouger la courbe mondiale de mortalité....... Oui il existe bien des points "chauds" largement médiatisés, mais nous restons sur (source infectiologue) 2% de mortalité, voire 0,8% si on reparamètre les indicateurs. Ce virus est ultra contagieux, mais peu dangereux, on dispose d'un traitement efficace et peu couteux, mais de toute évidence, la mise en oeuvre tarde ..... Et comme je vous le disais : lorsque l'état paye le décollage d'un cargo militaire pour transporter quelques patients en laissant la clinique d'à côté vide, je ne pense pas un instant que ce soit pour sauver ces quelques inconnus alors que le même état passe un décret sur le Rivotril pour sédater à la queue leu leu les occupants injustifiés des lits de Réa.

    Notre génétique évolue considérablement. « Vous n’aurez pas toujours conscience des catastrophes que vous êtes en train de créer du point de vue de la génétique » me dit-on. Les catastrophes sont souvent confinées en laboratoire, mais « ce que vous faites est immature » ajoute-t-on. « Vous commettez des actes irréparables que nous corrigerons chaque fois que nécessaires. Nous vous éviterons les écueils les plus graves afin que vous poursuiviez votre évolution »

    « Ne nous remerciez pas »

    On en revient à ce que je ressens depuis le départ, le Pangolin n'y est pour rien.

    Le climat : je ressens des secousses très importantes et très violentes, comme des coups de fouets donnés par le vent, la pluie. Je suis poussée. Ce sont des désordres climatiques très importants. Ça se passe presque partout, mis à part dans les zones protégées.

    Les points chauds : des points de destruction totale par le feu, un peu partout

    Les points secs : ça brule, je suis à présent dans une chaleur intense en France, aux USA, en Sibérie, en Russie, en Afrique.

    Le feu et l’eau alternent continuellement et partout. Je regarde le Jura qui est considérablement touché par la grande vague de Feu, encore plus d’incendies. Incendies de forêt. Il est recommandé de s’éloigner des arbres. N’habitez pas en bordure de forêt, ce n’est pas un lieu sûr. Ce phénomène va toucher toute la France, l’Espagne, l’Italie. Ce qui n’est pas touché par l’eau, le sera par le feu. Il est nécessaire de prévoir un stock d’eau, « votre bétail va manquer. Les animaux mourront en masse. Les mammifères surtout. »

    Là une nouvelle (ou pas) entité, bienveillante, est intervenue. Pour avertir. Et ce n’est pas la première fois que je vois nos belles forêts jurassiennes prendre feu.

    Les points froids : pas plus que ça, pas plus qu’avant, sauf les pôles et les zones traditionnelles. « Vous êtes en phase de réchauffement. Sous votre latitude (France, Jura), il n’y aura presque plus de gelées, mais ça ne sera pas le cas aux USA et en Russie »

    Cette entité nous avertit donc qu’il faut raisonner en latitude. Je ressens un gros problème d’approvisionnement alimentaire. (Hommes et bêtes).

    On en revient à ce que je ressens avec stress et force : manque, pénurie, famine

    L’entité rajoute qu’elle n’a rien à ajouter et que nous avons, avec ces renseignements, assez de choses à gérer et qu’il est utile que l’être humain prenne ses responsabilités.

    « Nous ne vous en dirons pas plus, nous sommes désormais un collectif qui parle » « Savoir, n’est pas prévoir, souvenez-vous en. Soyez simplement conscients, responsables et tout se passera pour le mieux » « Nous gérons » «  nous sommes en quelque sorte un collectif d’anciens qui protégerons tout »

    Il est difficile d’interpréter ces quelques mots. Mais je pense que ce collectif est en train de nous dire que nous avons un peu séparé le « savoir » et le « prévoir » (pré view). Ce qu’ils nous disent, en clair, c’est que toute l’aide nous sera apportée si nous sommes seulement conscients et responsables. C’est un peu tout ce qu’on nous demande. Et que si nous voulons comprendre, il faut unir le savoir et le prévoir (chaque secteur estimant que l’autre est tout ou partie dans l’erreur).

    « Il est inutile de nous remercier »

    Je pense qu’ils sont en train de nous dire qu’ils n’attendent pas de remerciement et qu’ils font juste ce qui doit.

    Fin de la retranscription dans les jours à venir.

    Ne voyez pas dans cette voyance, d'esprit complotiste. Mais je vis actuellement chaque jour avec un stress intolérable, ressentant au fond de moi les souffrances à venir pour le monde. Il m'est intolérable de ressentir que cela est partiellement voulu parce que pour eux, l'humanité doit être réduite et contrôlée.

    Résistez, pratiquez l'altruisme, évitez la peur du virus, prenez l'air, buvez de l'eau propre ou bouillie, partagez et apprenez à jouir de joies simples.

     

  • Les suites du Coronavirus : en voyance pure

    • Par egaia
    • Le 28/03/2020

    Chers tous,

    Je ne vais pas tarder à revoir la partie 2 de la voyance 2020, mais en attendant, je sens au fond de moi qu'il est temps de se plonger dans la ligne de temps que suit le coronavirus.

    Si le confinement durera de 6 à 8 semaines, l'après est pour moi quelque chose qui ressemble à une courbe, la courbe de la ligne de temps

    Une première descente brutale : celle que nous vivons et qui pour moi n'est pas terminée

    Au bout, soit pour moi quelque part du coté du 15 Juin (mais en voyance pure le temps est plutôt élastique, donc ça peut être Mai/Juin), la courbe semble, vu depuis le discours de nos dirigeants, faire un semblant de pause avec un discours de type "on va reconstruire"

    Les règles seront devenues plus dures, mais les gens croiront à un retour à la normalité. Cette pause ne sera pas très longue

    S'esn suivra, il me semble un autre chamboulement, il me semble à la fin de l'été. Fort et douloureux.

    Entre temps la plupart auront accepté des conditions de liberté dégradée et les gens se seront séparés progressivement en 2 groupes dont j'ignore la taille, mais, à la louche, je ressens une grosse majorité laissant le gouvernement agir à sa guise, tandis qu'une minorité reste attentive et une minorité encore plus petite reste pro active.

    La seconde phase associe tout un tas d'épisodes : économiques, géopolitiques, géophysiques et l'action de nouveaux virus (comme vu en voyance générale 2020), dont 1 au moins, provoquera une vague de frayeur.

    Entre temps, tout notre système aura été mis à mal : électrique, électronique, fournitures de base etc..... Des noyaux de révolte viendront également semer la confusion. L'armée hésitera (pas longtemps) à utiliser des armes létales pour calmer le jeu. Elle le fera, lorsque ce sera possible sous couvert d'une certaine discrétion. Et privilégiera une image positive de force aidante.

    Juin/ Juillet/Août seront pour moi, les derniers mois d'espoir de retour à la normalité.

    Du moins sur cette ligne de temps. Pour en changer il faudrait un miracle chez l'homme.

    Dans la mesure où il continue ainsi, le scénario continuera de se dérouler.

    Nous sommes, sur la ligne de temps que j'observe, au tout début des grandes tribulations. Les 4 chevaux sont lachés, guerre, maladie, famine, mort. Cette ligne de temps connaîtra une phase critique d'une durée de 3 à 5 ans ou 30 à 45 mois (mais il ne s'agit que d'un ressenti).

    Je continue de percevoir le grand flash  et sans doute 3 jours de nuit, mais je ne peux pas les dater. Je ne perçois pas d'intervention extra terrestre positive. Et je vous conseille de vous garer si certains déboulent pour vous aider.

    A terme, dans quelques années la société aura profondément changé. La planète se restabilisera. Ceux qui seront resté seront moins individualistes, moins consuméristes, et moins polluants.

    Je ressens profondément que le gouvernement est tout à fait au courant de ce qui va nous tomber dessus, il ne fait que gagner du temps. Je ne parle pas des ministres, mais des vrais dirigeants de ce monde et sans doute, en ce qui nous concerne, Macron et Philippe. Il faut ajouter les principaux généraux et les patrons du renseignement. Certains scientifiques aussi.

    Pourtant, malgré ce qui ressemble à une horreur, je sais que le monde qui va rester pour nos enfants sera meilleur. La vie ne sera plus la même. C'est une sorte de passage étroit, de porte à sens unique, que l'on choisit de passer ou non. S'accrocher à ses habitudes ne changera rien et ne fera qu'aggraver les choses. Il convient donc, et c'est le mode d'emploi psychique qui, je le sens très fort, sauvera beaucoup de vie, de voir le positif dans chaque étape qui nous attend.

    Surtout, surtout ne pas avoir peur. La peur, c'est le danger.

    Biz à tous

    Elizabeth