Le Monde Après Nous - Voyance sur le thème du film

  • Par egaia
  • Le 13/12/2023

Chers Tous,

(d'abord Merci à Vianney qui nous a rappelé le lien vers le très bon Olivier D. et vers son non moins très bon article : https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2023/12/13/le-monde-apres-nous/)

Le Monde Après Nous (visible sur Netflix)

Je l'ai vu le Film, je me suis jetée dessus parce qu'évidement, j'avais bien envie de voir ce que les scénaristes avertis et initiés nous proposaient .....

Et je me suis posée la question d'un rapport avec ce que j'avais perçu en voyance et qui pouvait être commun avec le film, mieux, j'ai refait une voyance sur le thème de ce film, afin de contrôler si le scénario était crédible.

Les éléments communs avec ce que j'ai pu percevoir : chute d'avion, cyberkrak, absence complète d'écrans et de réseaux, effondrement total des flux économiques, nécessité de fuir les villes si possible. L'absence complète d'écrans et d'électronique est même LE symptôme numéro 1 que nous y sommes, et qu'il faut se préparer à de grandes tribulations, puis aux 3 jours. La probabilité de petits et gros conflits pour des raisons alimentaires et/ou d'autres ressources sera importante.

Sans vouloir spoiler le truc, je vous en fais tout de même un petit narratif : il s'agit d'un thriller apocalyptique mettant en scène une famille Américaine Lambda, papa, maman, et les 2 enfants pré ado et ado, qui prennent des vacances, et se retrouvent confrontés à une forme de blackout électrique (et des communications, tous écrans confondus), tandis que leur maison de vacances se retrouve convoitée par ses propriétaires réels. Les personnages ne sont pas tous très attirants, mais correspondent bien, pour part, à ce qu'on peut attendre d'une famille normale aux States. Depuis la mère toujours en colère, en passant par l'ado-la-branlette qui ne s'entend pas avec sa jeune soeur, elle même totalement accro à sa série, ce qui fera l'objet d'une part spécifique de scénario. Le père est gentil, mais dépassé. Les propriétaires de la maison, un père et sa fille, prennent le rôle de l'initié qui sait, mais ne dit pas grand chose (et du reste ne sait pas grand chose non plus). Les personnages sont tour à tour conflictuels, idiots, incohérents et impulsifs. Hélas la réalité risque de ressembler plus ou moins à ça. Surgit un personnage survivaliste dans la grande tradition Américaine, qui cause avec son 12 et a presque tout prévu (mais ne souhaite pas aider les cigales de service). 

Passé le choc du blackout, des choses étonnantes se produisent, provoquant des effets non moins étonnant sur la faune et la santé. On évoque des armements secrets, on nous montre des satellites qui bougent et évoquent des mouvements armés, mais nous n'en saurons pas plus. Les derniers outils électroniques sont bien entendus en panne. Le film se termine en queue de poisson, à savoir que nous n'en saurons pas plus sur l'après. 

Enfin, cerise sur le gâteau des à prioris survivalistes, la top BAD des richissimes propriétaires d'une grande maison toute proche, et qui comporte un super bunker aménagé qui ferait palir d'envie les amateurs du genre.

Le scénario est très mince et tient en quelques lignes, leu jeu des acteurs consiste à vraiment ressembler, dans la plus grande majorité des cas, à des moutons surpris qu'on ait cramé leur bergerie et que la moitié d'entre eux ait disparu. Hélas, c'est pour part crédible. Reste que beaucoup d'élements sont suggérés. Quant à la fin, c'est le fin du fin, voir c'est très fin et ça se mange sans faim ... La pré-ado débile part seule visiter les environs en vélo, sans avertir personne, s'arrête dans la super Bad, découvre qu'ils ont, en stock, la vidéo de sa série, et, sans même répondre à sa mère qui, désespérée, la cherche, s'installe devant sa vidéo et oublie 100% du reste de la situation :

 

Le regard si pétillant  de l'ado devant sa série

Nous en restons donc sur notre faim, il n'y a pas de suite, pas de raison, ni de raisonnement, ni même d'espoir dans ce récit dramatique.

A voir, le jeu des acteurs est très bon, en espérant que ce soit bien un jeu et pas l'expression d'une culture.

Un point évident : le comportement d'un ou d'une pré-ado/ado est peu prévisible, potentiellement anarchique et irrationnel - même si ce ne sera pas toujours le cas. C'est en tous cas aussi une évidence, si les parents sont assez cons pour ne rien expliquer, et ne pas être en mesure d'avoir eux-même un comportement rationnel, la folie s'emparera des hommes.

En Voyance à présent :

Le scénario du blackout est crédible, et il s'agirait bien, dans un premier temps des suite d'une vaste cyber attaque. Mais la réaction générale du pays dépend en grande partie de la réaction des mères de famille - d'où le rôle majeur de la mère de famille (ici plutôt peu cohérente).

Dans le cas à venir, il semblerait qu'il y ait bien moins de panique que ce qui est suggéré. 

Pourquoi : il s'agit effectivement d'un film annonciateur-test, destiné à montrer auy plus grand nombre que le danger vient de la panique et que les méthodes de survie ne servent à rien du tout. En connection avec l'Ombre, il semblerait qu'ils tiennent à ce que la population reste calme et docile et non colérique et effrayée. Ce film est donc destiné, grâce au rôle outrancier des acteurs principaux, à valoriser sans le dire, une nécessité de paix, d'immobilité et d'attentisme.

Les survivalistes sont présentés comme, soit de grands méchants, soit finalement comme de grands imbéciles qui n'ont pas eu le temps de regagner leur Bunker.

Toujours en connection avec l'ombre, ils ont l'intention de donner l'impression d'une certaine maîtrise qui commencera par faire en sorte que tous puissent avoir à boire et à manger.

Lorsque je demande quels sont les marqueurs temporels qui précèderont le blackout, voici quelles sont les indications :

1°) Ce sera un moment où les choses sembleront maîtrisées et la paix rétablie. Ici en l'occurence, les forces de l'ombre évoquent un ennemi non identifié

2°) Les Américains auront le sentiment que les choses sont en bonne voie de résolution, sans doute grâce à des élections prometteuses.

3°) Les Américains auront le sentiment d'avoir identifié leur nouvel ennemi préféré (à priori pas forcément la Russie)

Le peuple Américain devrait donc retrouver un semblant de calme avant les évènements. Comme ça, ce serait 2025 .... mais bon ..... (post ww3)

Sommes nous concernés par le blackout ?

Oui sans aucun doute, mais pas dans la mesure proposée dans le scénario et destinée à faire peur. Nous avons encore le temps de nous y préparer. Même si le phénomène de cyberattaque est mondial, il ne se déroulera pas comme un blackout complet et définitif.

De toute évidence il correspondra à une intervention imprévue. Je perçois une attaque qui vient du ciel et non terrestre.

Il semblerait donc que le film renvoie de fait non pas aux 3 jours, mais à un facteur extérieur, voire extra terrestre.

Ont-ils (l'Ombre) des intentions génocidaires ?

Oui, réponse absolument claire et déterminée, méthode sans doute inédite et se déroulant dans le calme et dans le temps. Sous couvert d'aide et de protection. Innombrables promesses de paix et de réassurance de l'aide pour tous. Le phénomène démarre aux States, mais finira par toucher le monde entier et s'exporte chez nous. Méthode mondiale en quelque sorte, mais je ne vois pas de maladie à l'origine de cette nouvelle stratégie.

Je n'arrive pas à percevoir leur méthode, mais il s'agit d'apporter à l'ensemble de la population la satisfaction à ses besoins, tout en la contraignant de façon très forte et en provoquant des évènements tout à fait effrayants. La solution sera leur main tendue, bien entendu. On rejoint une fois de plus la méthode Blue Beam et j'en perçois le côté illusoire. Les phénomènes seront très effrayants et tout à fait inconnus au bataillon des effets spéciaux. Le danger, bien que très illusoire, ne le sera pas totalement. Comme dans le film, il pourrait bien y avoir quelques victimes collatérales, comme le gamin irradié qui perd ses dents.

Globalement, le film annonce plutôt pas mal la version possible d'une attaque mal identifiée et terrorisante.

En conclusion, que faut-il anticiper ?

Sans nul doute effectivement quelque chose d'effrayant qui vient du ciel.

Ce film obéit sans doute à un double objectif :

1) Obtenir que la population reste calme et attentive, autant qu'attentiste en cas de blackout

2) Observer les réactions des spectateurs  et peaufiner je ne sais quelle stratégie pour "la paix sociale"

Lorsque ce moment viendra, restez effectivement calmes et très prudents. Quoi qu'il se passe, tout ne sera pas qu'illusion, mais rien ne sera 100% réel.

 

Bon visionnage

Je vous embrasse

Elizabeth

 

 

Apocalypse;fin des temps;troisième guerre mondiale;guerre nucléaire;planète X