Apocalypse;révélation;ascension;5D

  • Vivre l'ascension (canalisation)

    C'est une journée pas comme les autres.

    Oui - me répondent-ils

    Tu dois prendre conscience de ce que représente le phénomène que vous nommez l'ascension. Et pourquoi il doit être progressif.

    Vous l'appelez la 5D, ce n'est que l'expression venue d'un monde linéaire où la création se fige dans la matière en se donnant un air d'éternité. Dans les faits, il s'agit de la progression spirituelle vraie, c'est à dire le début du voyage vers l'incréé, que vous nommez également la Source.

    Le phénomène est en partie exprimé physiquement, car vous apréhendez votre monde autrement et il nécessite une adaptation. Cette adaptation physique est doublée d'un questionnement sur le plan mental. Bien que sans véritable changement, si ce n'est la prise de conscience que la vie matérielle et terrestre, ainsi que ce qui vous parait le plus beau sur cette terre, n'est en fait qu'une pâle, très pâle illusion. L'Amour terrestre n'est rien au regard de l'Amour Divin. Et c'est pour cela que nous t'avons permuis de le vivre - afin que tu mesures la différence. 

    C'est alors que le monde va commencer à s'effriter. Peu à peu. les voiles tombent et il ne subsiste qu'un carcan de matière suffisament pesante pour te contraindre depuis ta naissance jusqu'à ta mort.

    La seconde étape commence lorsque tu ne trouves plus dans ta vie d'autre joie que celle d'aimer inconditionnellement et d'exprimer cet Amour. Là aussi, d'abord une prise de conscience. Puis, peu à peu, la joie d'Aimer et la fin du désir/attachement aux choses matérielles ou aux satisfactions terrestres. Non pas que tu ne puisses plus les ressentir, tu es toujours en mesure d'apprécier un bon repas, une jolie demeure, le confort ou même un rayon de soleil. Le Christ, en son temps, était capable de rire, de manger et boire avec ses proches. Mais tu peux à présent t'en passer.

    Cette étape est celle de la libération. Elle est capitale et sans marche arrière. A partir de cet instant, de ce jour béni, où tes yeux se focalisent sur l'Amour que tu peux donner, et ou donner et recevoir ont finalement le même sens, sans que tu ne puisses encore l'expliquer, l'illusion est tout à fait morte.

    Tes sentiments anciens disparaissent. La rancune, la colère, la jalousie, la possessivité, le besoin d'être reconnu etc...... Ne subsistent que le désir de vivre sereinement. Tout n'est pas accompli. A cet instant, le lacher-prise est si intense, que tu risques de démissionner de ton travail, ainsi que de tout ce qui - avant - était important dans la matière.

    La troisième étape est celle où tu dois, en ce monde, trouver un équilibre, en attendant la libération physique. Ton corps est présent dans la matière, ton esprit est libre, il doit donc à son tour s'adapter à quelques contraintes. Mais tu vas finalement prendre conscience que rien n'est vraiment fondamental dans le rôle joué. Le SDF est aussi le patron d'une multinationale et vice versa. Mais l'un et l'autre sont encore dans l'attachement, l'un veut fuir et l'autre s'accroche, 2 très mauvaises solutions. Il faut vivre l'Amour sur terre et accepter ce que cela implique - parfois de donner sa vie pour ceux que l'on aime.

    Cette étape, est celle de l'acceptation, mais aussi de la compassion. Vous allez progressivement étendre votre Amour, même sur le non Amour. Aimer tout ce qui vit, même si parfois l'ombre occasionne encore du rejet, quelle que soit sa forme. Lors que ce  grand Amour de la Vie en général est accompli, vous êtes en mesure de jouer un rôle lumineux sans plus tomber dans le piège de l'égo ou de la matière qui a repris sa juste place : l'expression de la création sous sa forme simple.

    Vous voilà à l'étape de la révélation, celle de votre Apocalypse, soit la destruction, la mort vers la renaissance. La résurection en clair. Même si tout cela se vit sous vos yeux et dans votre conscience.

    Il va de soi que quiconque vit ces étapes ne souffre plus d'aucune manière, et peut même dépasser la souffrance physique, lorsque le dernier stade est accompli. Mais dans un premier temps, la joie de la libération vous occasionnera de belles surprises : oh combien toutes ces contraintes terrestres ne sont plus !

    Lorsque vos textes se réfèrent à 144000 justes, ils évoquent un cycle de 12*12*1000, 1000, c'est le triple 0, la symbolique de l'accompli, cela vous renverrait à de l'Alchimie, tout ce qui est, est 1000. 12 fois 12, c'est le cycle complet vécu 12 fois, c'est l'accomplissement. TOut est dit ! Le 13 est toujours l'instant du recommencement, la création est relancée dans un cycle d'expérienciation. Tout est symbole dans vos textes, car de tous temps ont existé des sages qui étaient accomplis et transmettaient les symboles alchimiques de la transmutation de la création dans son retour à la pureté originelle. Ces textes sont loin d'avoir tous été révélés, mais vous en découvrirez prochainement qui éclaireront encore une partie de l'histoire.

    L'apocalypse n'est donc pas une destruction de la terre, mais une fin de cycle durant laquelle les 144000 justes, soit ceux ou celles qui ont accompli le cycle du cycle, s'en iront du champ de conscience de la matière dense. Ils ne quitteront pas votre monde par  la mort, mais l'illumineront et lanceront une vaste "contamination" qui permettra à de nombreuses âmes perdues dans le cycle des incarnations de retrouver leur chemin.

    Parlons à présent des symptômes psychiques. La joie est le symptome absolu de votre "croissance" spirituelle. Vus avez alors 7 ans, l'âge de raison. Vous prenez conscience de bien des ressources jusqu'ici cachées : la télépathie, la possibilité de scanner votre environnement et de sentir ce qui est à proximité, le lien naturel à l'environnement et aux autres humains, mais pas que. C'est ainsi que vous développez ce que vous nommez la communication animale, ou que certains parlent à leurs plantes. Tout ce qui est dans la matière exprime une forme de communication, même si peu consciente en apparence. Toute cette énergie communique de la façon la plus évidente qui soit. Ce occasionnera un sentiment de communion, d'harmonie et il vous sera difficile de vivre au milieu des luttes d'égo, du conflit ou des bagarres financières.

    Ce que vous nommez la 5D correspond à une période d'évolution qui irait de l'âge de raison à la pré-adolescence. Vous êtes encore des enfants au regard de l'éternité, mais la période des "grosses bêtises" est passée.

    Nous veillons donc à ce que vous ne fassiez pas de grosses bêtises, comme de démolir votre planète, ou de massacrer des innocents qui n'auraient plus aucun choix d'évolution. Mais nous vous laissons libres de vos choix car un enfant apprend essentiellement à ne pas tomber en expérimentant la marche lui-même et pas en se faisant porter dans les bras de son grand frère. Nous sommes donc une fraternité, mais pas un assistanat.

    A présent, nous vous laissons expérimenter cette joie, qui n'est pas du tout une sorte d'état béat imbécile consistant à se laisser infliger n'importe quoi. Le juste sait se mettre hors de danger. Et lorsqu'il se laisse porter en croix, c'est parce qu'il témoigne du dépassement de la matière et non par faiblesse. Mais vous n'en êtes pas là non plus. Il vous revient de droit, le devoir de prendre position sur vos valeurs, non pas pour contraindre autrui à vous suivre ou à y adhérer, mais pour éviter de vivre un scénario que vous n'auriez pas co-choisi.

    Soyez heureux, malgré les circonstances, car le chemin est bien avancé.

    Le collectif en fraternité.

     

     

     

×