Transition (3) : vivre sa (dure) réalité terrestre pendant la transition

Transition (3) : vivre sa réalité terrienne pendant la transition

 

SI je leur ai posé cette question, c’est parce nombreux parmi vous (y compris moi) souffrent encore et encore pour des raisons diverses et variées, toutes liées à l’interdépendance humaine où, si il est facile de dire je me détache, il est à peine plus compliqué de voir la moindre évolution concrète autour de nous. Certes nous nous rendons compte d’un changement à l’intérieur et qui émane, provoquant des processus positifs (même si en dents de scie), mais nous continuons de peiner parfois. L’un sous une souffrance affective, l’autre matérielle (non, manquer n’est pas simple) et les peurs nous assaillent, même si peu à peu nous nous en éloignons. J’ai dans ma clientèle, des gens tout à fait merveilleux, de belles âmes, très élevées et néanmoins elles sont impactées, alors c’est pour tous ceux qui ont compris, perçu ou entamé le processus que je questionne ce matins les anges qui m’accompagnent.

Vous avez également compris qu’ils demeurent sans nom, j’ai reçu le nom de mon accompagnateur perso alors que j’avais 30 ans, il me le répéta tant et tant de fois que j’ai bien dû admettre que c’était lui : il se fait appeler Emmanuel. en contact une seule fois avec l’amour christique lors d’un voyage de l’autre côté, j’en suis restée brulée de l’intérieur, comprenant parfaitement l’image des mystiques qui vous disent qu’une lance leur a percé le cœur. Cet amour est incommensurable. L’étape qui nous concerne, dans un premier temps consiste tout simplement,  dans la dualité (et en attendant celle d’après) à demeurer dans le service à autrui, la joie, le lâcher-prise et l’amour inconditionnel lorsque nous y arrivons (souvent nous commençons par y arriver avec nos enfants ou nos parents, puis nos amis de toujours ou conjoints (attention, là le terrain est souvent miné). Voilà pour tout ce qui m’a amené à cette question et écoutons-les à présent.

 

Chère petite fille, tu sais comme nous t’aimons et comme nous vous aimons tous, y compris lors que vous pataugez parfois dans les fragilité du corps humain, qu’elles soient physiques ou psychiques. C’est tout notre immense amour que nous vous envoyons afin d’adoucir vos douleurs !

La transition ne se fait pas de la même façon pour tous et une part de l’humanité choisira sans aucun doute de continuer le chemin que vous nommez la 3D, la séparation des 2 mondes, ou des 2 terres, se fera progressivement, les uns passant par la mort physique et une réincarnation dans des conditions adéquates, les autres évoluant à un stade tel qu’ils resteront par amour dans la 3 D pour soutenir ceux qui peinent – ce sont vos saints modernes – Et d’autres encore irons vers des conditions de vie 5D de façon naturelle et évidente. Nous vous le répétons, chacun sera à sa place juste à l’instant T pour lui (et qui n’est pas celui de quelqu’un d’autre).

Vous vivez à l’heure actuelle des départs d’êtres chers qui doivent partir parce que leur corps ne peut plus assumer quoi que ce soit dans ces conditions. Ils reviendront parfois vous aider et ne perdrons pas toujours tous leurs souvenirs selon la forme prise. Vous perdez des hommes et des femmes qui s’éloignent de vous (ou dont vous vous éloignez) : divorces, ruptures. Et nous savons que c’est grande grande souffrance ! Tout notre amour encore si vous pouvez le percevoir (j’ai alors des frissons partout et sens ostensiblement leur présence). Mais l’amour, le vrai, accepte le départ car il sait qu’en fait la séparation n’existe pas hors de votre sphère duelle. Vous ne resterez pas seuls, même si à l’instant T, ce sentiment est comme un arrachement du cœur.

Vous vivez les derniers soubresauts de la condition 3D (de la séparation du Divin) afin d’en comprendre, de façon définitive, la saveur amère et le difficile apprentissage. Priez, rejoignez-nous en conscience, pour acquérir la force de l’acceptation. Ce qui vient à vous sera au-delà de vos rêves, l’union totale avec le Divin contient toute la joie du monde. Aspirez à la retrouver et pardonnez à ceux qui vous blessent, profitez de vos souffrances pour aimer inconditionnellement l’âme qui rame en arrière et vous verrez que ce qui doit s’éloigner, s’éloignera, mais que de nouvelles opportunités s’offriront à vous, plus adaptées à votre stade actuel.

Vous perdez des parents merveilleux et le manque est cruel. Réjouissez-vous de leur départ, ils ont assez souffert et méritent une transition rapide ! Facile à dire ? Oui nous le savons, mais chaque soir avant de vous endormir, ou lors de chaque méditation, connectez-vous à eux et dites leur combien vous les aimez, mais combien vous êtes heureux de les savoir libérés.

Rendez donc leur liberté à tous ceux et celles que vous aimez, parfois sans retour, afin de couper les liens qui vous retiennent dans la dualité.

Demandez nous de l’aide, elle vous arrivera le plus souvent sous la forme soit de force psychique toute neuve, soit sous la forme de joies et bonheurs qui vous aideront à passer à l’état d’acceptation. Nous vous ferons rencontrer des personnes merveilleuses qui vous aiderons. Donnez et il vous sera rendu beaucoup plus.

Nous abordons maintenant le difficile chapitre de la souffrance physique, de la maladie et du corps qui peine. Chacun en ce monde doit l’expérimenter, tôt ou tard et croyez nous, lorsque c’est tardif, c’est encore plus difficile. Le corps physique actuel a été hélas programmé pour se détériorer assez vite puis se détruire. Il en sera autrement dans l’avenir, mais il vous faut patienter avant que toutes les portes ne soient passées. N’hésitez pas à vous soigner concrètement, y compris avec des médicaments (ils sont parfois nécessaires) et n’allez pas culpabiliser parce que vous ne seriez pas assez « libérés » pour pouvoir tout supporter sans rien ressentir. Les gourous qui vous proposent cela, prennent néanmoins un Doliprane lorsqu’ils ont mal à la tête. Seuls quelques vieux sages dans le monde sont en mesure de transcender la souffrance. La plupart d’entre vous doit accepter de se soigner, tout en évitant absolument de focaliser sur la douleur – soit en donnant du temps ou de l’énergie aux autres, soit en se ressourçant dans la nature aux bons soins de mère Terre, soit en s’offrant des joies amicales ou de l’Amour en général.

Vient enfin la souffrance matérielle, le manque, le stress matériel, les soucis pros, les peines de ne pouvoir subvenir aux besoins des siens (la culpabilité engendrée). Nous savons que c’est une école rude. Acceptez l’idée de vivre sous un pont (nous ne sommes pas en train de vous dire que cela va être le cas) et vous prendrez conscience qu’il n’y a dans le fond aucun risque réel. Que peut-on prendre à l’homme qui est conscient qu’il n’a rien en réalité ? Voilà l’état de conscience qu’il vous faut absolument mettre en place. Vous n’êtes propriétaire de rien, la propriété et l’argent sont les plus grossières illusions de la 3D. Mais vous êtes propriétaire de tout si vous prenez conscience du fait que votre regard embrasse le monde.

N’enviez pas ceux qui ont beaucoup, car pour eux la transition sera bien plus rude lorsque les évènements les priveront de leurs exigences matérielles.

Vers quoi allez-vous ? Un ensemble ou une somme d’évènements qui correspondra pour chacun à très exactement ce qui est nécessaire pour passer le cap. Les vagues d’énergies permanentes qui déferlent vous rendent sans doute nerveux, fatigués, mais elles aident à la transformation alchimique de l’humanité, elles aident au choix en conscience.

N’exigez rien, donnez tout ce qui vous est possible.

Penser à vous alimenter avec respect pour les végétaux et les animaux. Mangez le nécessaire, n’abusez pas, mangez lorsque vous avez faim et buvez en conscience l’eau de la terre. Cette conscience vous mettra à l’abri de bons nombres de petits poisons libérés par la société actuelle. Cette nourriture en conscience vous aidera à vous alléger.

Bon courage, nous sommes là, nous ne lâchons rien et vous non plus !

 

Apocalypse;fin des temps;troisième guerre mondiale;guerre nucléaire;planète X guide spirituel; ascension;nouvelle terre;aide des anges

×