Blog

  • Le Coaching des Anges : partie 2, Retrouver sa mission et ses grandes valeurs

    L’éditorial des Anges : la reconstruction,  « le coaching des Anges », La Mission de votre âme et Les grandes valeurs (partie 2)

     

    C’est un fait, même et surtout lorsqu’on a un objectif têtu en tête comme par exemple de récupérer sa bonne santé ou de rencontrer l’âme sœur, on oublie un peu le reste. C’est de cette façon que le monde tourne en rond autour de nos objectifs quotidiens et que nous oublions l’essentiel : ce qui compte pour nous ? Et comment penser à l’essentiel pour notre âme lorsque notree incarnation physique crie au secours en recensant ses manques ?

    Chère petite fille, tu as raison et tort, tu as raison car chacun est pris par ce qu’il croit être ses priorités : avoir de quoi vivre, faire partie d’une tribu heureuse, soigner son corps et préserver son esprit de la douleur. Nous avons insisté la semaine dernière sur la nécessité de raisonner de la façon suivante :

    1°) Qu’est-ce que je ne veux plus dans ma vie

    2°) Que puis-je vouloir à la place

    Sachant que votre unique objectif reste le bonheur à la condition sine qua none qu’il soit partagé car le bonheur, le vrai, n’est jamais unilatéral ou conquis aux dépens d’une tierce personne ou d’un autre groupe.

    Aujourd’hui nous allons vous demander de trouver un moment de recul dans votre quotidien, afin de poser sur le côté vos préoccupations urgentes ou prioritaires qui ne sont pas oubliées, mais simplement au repos, laissant à votre âme le soin de vous rappeler vos véritables objectifs, vos véritables valeurs.

    Pour certains, la conscience allégée qui précède le sommeil, en ondes alpha, sera un moment idéal. Pour d’autre ce sera en écoutant un morceau de musique, en se promenant en forêt, en s’allongeant dans l’herbe, etc… Mais en tout état de cause, les écrans seront tous fermés, les téléphones portables éloignés et inaudibles, les amis et relations, les enfants seront ailleurs, la sonnette de votre appartement éteinte. Nous vous recommandons un moment d’isolement. Il ne sera pas long pour une première fois, 15 à 30 minutes suffiront amplement à activer le souvenir.

    Aucun détail matériel ne compte vraiment sauf votre bien-être. Les plus malheureux ou les plus nantis auront des bénéfices identiques.

    Une fois installés dans cette église intime et unique rappelez-vous de ce qui compte vraiment pour vous. 3 points suffiront. Cet état d’auto hypnose légère allègera votre densité terrestre et nous communiquerons avec chacun d’entre vous qui voudra bien faire cette démarche. Laissez votre esprit libre de divaguer à l’intérieur de cette bulle de protection afin que surgissent les images, les mots, les odeurs, la musique et toutes les sensations ou émotions que vos urgences terrestres repoussent au-delà des frontières du concret.

    Vous mémoriserez 3 grandes valeurs, sous la forme de 3 mots, qui pour vous, profondément, auront un sens précis, le sens même de votre mission sur cette terre et de ce que vous avez à accomplir. Après l’espoir, ce début de reconstruction ouvrira le champ infini de votre conscience globale.

    Nous vous donnons un exemple concret :

    Immergés dans votre conscience intime et éthérée, vous percevez l’immense force de la nature qui, pour votre âme, est une expérience fondamentale à vivre. La Nature se développe en vous de même que vous puisez votre force en elle. Comment reconnaître et définir cette Nature que votre âme aime avec cœur ?

    « La Nature, c’est pour moi, un lieu de paix et d’harmonie à préserver et respecter, au sein de laquelle je veux vivre en paix et en harmonie également » - Voilà ce que votre âme va peut-être vous rappeler.

    Faites cette démarche 3 fois et ressentez votre espace intime qui grandit en beauté et en lumière. Vous vous êtes souvenu.

    Nous vous laissons à nouveau 1 semaine pour le faire, à l’issue de ces 2 premières semaines, vous aurez acquis 2 points essentiels : vous saurez ce que vous voulez d’un point de vue terrestre mais aussi ce pourquoi vous êtes venu vous incarner sur cette terre. Votre esprit tourné vers la lumière fera la synthèse entre les deux.

    Chers Anges, pourriez-vous nous donner des nouvelles du Monde ?

    Aucune que vous n’ayez déjà chère petite ! Il vous suffit d’observer. Les nouvelles sont là, le processus est largement commencé. L’homme s’active à sa propre perte, mais au-delà de ces pertes physiques, le processus d’éveil tirera les bons élèves du sommeil, à l’image de votre célèbre film « Matrix ». Nous vous proposons de sortir de vos illusions et limites.

  • Le Coaching des Anges : partie 1, Faire renaître l'espoir en vous

    • Le 14/09/2018

    L’éditorial des Anges : la reconstruction,  « le coaching des Anges », l’Espoir (partie 1)

     

    C’est une question qui tombe souvent dans mon travail, « comment aller bien, voire mieux, dans ce monde de fous ». Les gens sont en proie à de grandes souffrances et partout autour de moi, j’assiste à des épreuves énormes qui fragilisent même les plus costauds d’entre nous. QU’en disent-ils ? Et surtout que nous proposent-ils ?

     

    Vous subissez les assauts de l’ombre qui se défend de disparaitre fasse à une lumière envahissante qui vous vient des plus éveillés d’entre vous. Ceux-là même communiquent et s’ouvrent au monde, en masse, et sous plusieurs formes, évènements, channeling, contacts, livres, conférences, pointant du doigt vos dérives et l’espoir que vous pourriez en sortir de gré ou de force. De force, oui, nous ne reviendrons pas là-dessus, c’est un peu inscrit dans les livres du futur où la terre ne laissera plus les parasites grignoter sa surface vitale. Ils iront faire des dégâts ailleurs si possible. Mais de gré, à coup sûr ! Car vous recevez et recevrez toute l’aide nécessaire pour construire votre vie à l’image de ce que vous en imaginez. Votre pensée créatrice va s’activer bien au-delà de ce que vous pouvez croire. Pensez, et Créez un monde neuf de joie et de partage !

    Comment opérer ce virage ? Et comment l’opérer avec le plus de sérénité possible ? En étant proactif dans votre vie à vous : tout ce qui dépend de vous peut être changé ou amélioré et chacun peut ainsi réaliser sa part du destin collectif en laissant à son voisin le soin de gérer sa propre pelouse.

    Nous vous livrons une ligne de conduite, que vous pourriez appeler le « Coaching des Anges », mais il ne diffère pas des meilleures méthodes à votre disposition sur terre. Il est seulement plus ambitieux, plus volontaire, plus attaché à changer vraiment les choses. Nous publierons cette méthode de façon synthétique en plusieurs messages, afin que vous puissiez commencer et faire perdurer cet effort personnel comme un cadeau que vous vous faites à vous-mêmes et dont tous seront bénéficiaires.

    La toute première marche sur laquelle vous devez grimper est celle de l’espoir que les choses s’améliorent pour vous, y compris si le monde va mal, y compris si vous traversez des difficultés majeures comme la maladie, la pauvreté, le divorce, la perte d’un proche, le chômage, etc…. Sachez que nous serons toujours avec vous, surtout si enformulez le souhait ou que vous êtes décidé à vous bagarrer contre la peine et pour la Vie Nouvelle que nous attendons tous sur Terre.

    L’Espoir, c’est dire « je veux aller mieux », c’est remplacer tout ce que je ressens de peine et de douleur par la volonté d’aller vers la Joie et la Forme physique. La première marche, c’est lorsque on formule les choses ainsi :

    « Mon mari (ou ma compagne) m’a quitté (e), je ressens une peine et une colère immense, mais je ne souhaite pas rester dans ce ressentiment douloureux. Je veux bâtir une nouvelle vie qui sera encore plus réussie que celle d’avant où tout n’était pas parfait »

    « Mon enfant est parti, c’est une peine atroce, la fin du Monde pour moi, mais il n’aurait pas voulu que je passe tout le reste de ma vie à le pleurer. A partir d’aujourd’hui, je décide de faire des choses dans le but de déclencher à nouveau, chez moi, le sourire et l’enthousiasme, je le fais pour moi et pour mon entourage »

    « J’ai une maladie terrible et je vais continuer de souffrir, d’ailleurs je n’en connais pas l’issue.  J’ai très peur et très mal. Mais je veux faire preuve de force et de courage pour surmonter au maximum la souffrance et trouver les moyens de me faire aider au mieux que possible »

    « J’ai perdu mon travail, j’ai terriblement peur de ne plus avoir les moyens de payer mon loyer, mes crédits, manger correctement. Plutôt que de me noyer dans cette peur, je fais vœux de mettre en place toutes les solutions possibles pour régler le problème. »

    Ce que nous vous disons, c’est que la peine, la peur ou la colère appartiennent à l’ombre, même lorsqu’elles sont légitimes, vous devez donc :

    1°) En prendre conscience

    2°) Comprendre comment vous tourner vers la lumière

    3°) Etablir la liste de tout ce que vous pouvez, vous personnellement, faire afin d’y arriver, y compris en vous faisant aider.

    Car seul, l’être humain est misérable. Et même si vous ne pouvez gérer que votre propre personne (vous utilisez l’expression « balayer devant sa porte »), cela vous fait tout de même beaucoup à faire de votre côté pour arriver à votre objectif.

    Dans cette première étape, celle de l’espoir, votre moral va aller et venir dans toutes les directions avant de ressentir, l’un après l’autre tous les déclics du changement profond en vous-même.

    Nous vous laissons 1 semaine pour bâtir cette étape. Nous vous conseillons de la coucher par écrit : ce que vous vivez et ressentez, ce que vous voudriez vivre et ressentir à la place. N’hésitez pas à chercher de l’aide et lorsque nous parlons d’écrit, tout cela peut-être symbolisé par des dessins, collages, peintures, et même des morceaux de musique !

    Nous vous aimons, individuellement, chacun d’entre vous et si vous lisez ces lignes, c’est qu’une part du travail est déjà en cours.

  • Quoi de neuf du coté du monde

    Bonjour chers vous,

    Je suis à peine silencieuse, mais c'est parce que 

    1) Beaucoup de travail

    2) Ceux qui ne se sont pas réveillés ont désormais peu d'espoir de le faire

    Mais je reviens vers vous, mes guides m'ayant expliqué qu'il fallait que je reste présente pour tous ceux qui ont besoin d'avoir des informations sur le processus que nous vivons !

    Consultez ma voyance 2018 : je m'aperçois sans plaisir qu'elle est très pertinente et que les évènement prévus ou annoncés se déroulent dans l'ordre.

    Je reviens vers vous sous 48h maxi pour vous tenir informés par un point sur la situation, à l'aide de mes aides de camp qui émettent depuis l'autre coté du miroir !

    Amitiés

    Elizabeth

     

  • Le grand tri, partie 2 : comment aller du bon coté du mur

    Le Grand Tri, sur quelles bases ? Comment éviter l’endormissement ? (partie 2)

    SI tout le monde dans le petit peuple des croyants en « autre chose » évoque à sa façon le grand tri, c’est en pensant secrètement tomber du bon coté du mur …. Mais qu’en est-il en réalité ?

    Vous pensez prioritairement à vous, les problèmes des autres ne vous regardent pas, ce que vous aimez par-dessus tout, c’est votre paix, vos dépenses, vos achats plaisir, vos projets de vacances, vos sorties entre amis lorsque vous le souhaitez et fermer les écoutilles lorsque vous en avez envie. Vous aimez croire lorsque la croyance vous porte mais votre portefeuille et vos désirs vous portent là où ils le souhaitent. Vous avez le sentiment de subir votre vie, que vous êtes la victime du destin, que vous avez bien mérité de vous faire plaisir lorsqu’enfin vous en avez la possibilité. Vous n’aimez pas cette société de consommation, mais que feriez-vous sans votre télévision grand écran, votre smartphone et votre réfrigérateur américain ? Vous pensez bien, mais agissez dans votre intérêt. Vous pensez spirituel, mais agissez consommation. Vous pensez Dieu et Après, mais agissez Maintenant et Confort.

    Que croyez-vous qu’il va se passer ? Qu’un vaste vaisseau  Divin va venir vous extraire de la panade et que par « Dieu sait » quel miracle vos nombreuses qualités morales restées cachées dans un coffre seront reconnues et qu’une médaille vous sera décernée ? Lisez-vous les canalisations divines qui émergent de toutes parts ? Parce que croire en cet amour inconditionnel et salvateur, c’est un peu comme de passer une pommade à la cortisone sur une blessure : ça ne la fera pas guérir !!!

    La seule chose qui puisse vous guérir, c’est le fait de reconnaître vos valeurs profondes et d’y conformer autant que possible votre existence sans égoïsme.

    Si vous ne pouvez pas luttez contre ce mouvement obscur qui vous endort au coin du téléviseur le soir, parce qu’il vous rassure et vous assure que demain rien ne sera changé, alors nous vous souhaitons une bonne nuit, mais elle risque d’être longue.

    Longue parce que cela veut dire que malgré tous les signaux au rouge, vous n’avez plus la capacité à vous réveiller alors que le processus est lancé. Lorsque le couperet tombera, vous vous réfugierez comme un petit animal apeuré, mais jamais vous ne prendrez le risque d’aller vers l’inconnu qui sommeille au fond de vous, la force divine qui peut vous transformer et faire de vous un être aussi vaste que l’univers auquel il appartient.

    Ne croyez pas que la panique vous fera renaître, elle sera telle qu’elle terrorisera les plus courageux. Seule la force de l’abandon vous permettra de voir, au milieu des tumultes, la joie de la renaissance qui suit tout processus de mort.

    Voulez-vous vraiment passer le mur ? Alors apprenez jour après jour à vivre non pas contre la société, mais sans dépendre d’elle concernant votre paix et votre joie. Voyez la joie dans l’amour, l’amitié, le regard qui embrasse le monde et la perfection d’une abeille qui butine. Voyez la paix dans la certitude d’être de toute façon dans la guérison, dans cette forme de croyance merveilleuse qui vous donne le sourire même lorsque vous pourriez le perdre.

    Chaque petit geste de vrai Amour construit une marche de l’escalier, chaque pensée qui vient de l’âme et non de l’égo vous éloigne de l’horreur, chaque grandeur vous éloigne des erreurs possibles, il n’existe pas de petite victoire : tout effort de réveil est éveil.

    N’oubliez pas l’un des signaux majeurs de l’éveil : lorsqu’une joie profonde sait vous habiter, d’abord de temps à autre, puis de plus en plus, pour ce qui ressemble à des détails insignifiants : une mère qui aime son enfant, une plante épanouie, le câlin de votre animal de compagnie, la beauté d’un lieu ou la joie d’un autre que vous-même.

    Nous ne vous demandons en aucun cas de pleurer pour les misères du monde, ce que vous savez très bien faire depuis votre fauteuil télé. Et qui ne sert à rien du tout. Nous prenons ça pour de la mauvaise tiédeur et de l’insipidité caractérisée. Nous vous demandons d’être en accord avec vous-même, même si pour cela vous allez commettre des erreurs.

  • Le grand tri - Le grand changement (partie 1)

    Accueillir l’époque qui s’ouvre, le grand tri et le grand changement (partie 1)

    Tandis que les catastrophes s’accumulent, y compris en France (histoire d’ouvrir les yeux qui peuvent encore l’être), il n’est plus question d’attendre un processus qui a déjà commencé, mais d’aller de l’avant vers cette ouverture que certains appellent « l’ascension », « la nouvelle terre », mais aussi « l’apocalypse » (la révélation). Ces processus entremêlés sont en train de faciliter notre positionnement. Comment les déceler, comment les vivre, comment se préparer.

    Aaa papillon 

    Nous considérons que ceux qui n’ont pas souhaité ouvrir les yeux ne le feront plus ou presque, sauf quelques exceptions. Tout a été donné à tous pour que vous perceviez et acceptiez le processus de changement en cours. La terre est désormais entrée dans sa phase de mue et n’en sortira que profondément différente et épurée. Ce phénomène qui peut être perçu comme violent épargnera pourtant la minorité silencieuse qui accepte et soutient le mouvement. Non pas qu’ils échapperont toujours aux phénomènes très inconfortables ou douloureux, mais qu’ils n’éprouveront au fond d’eux que la joie du retour « à la maison » et la fin des tribulations en cours.

    Nous sommes heureux de vous regarder, vous les croyants, non pas en une seule religion, mais en une seule foi, en train de grandir à l’intérieur, ce qui se voit à l’extérieur. Quels sont les signes de la grande mutation ? Des vagues magnétiques et énergétiques balayent la terre et la nettoie, mais aussi bouleversent votre corps et votre psyché : phases de grande fatigue et de sommeil, phases d’ultra présence et conscience, phases où le sentiment de connaissance grandit sans que les mots ne puissent le clarifier, mais aussi phases de repli à l’intérieur de soi dans un monde qui ressemble à une chrysalide. La terre devient papillon, vous devenez papillon.

    Votre esprit s’ouvre et embrasse le monde autour de vous à mesure que l’égo s’efface devant tant de beauté qui n’a pas besoin de vous appartenir pour être vôtre. Si vous éprouvez cela, cette joie qui ne s’appuie ni sur la conscience de soi, ni sur les sentiments humains de propriété et de matérialisme, alors vous êtes déjà presque formés à l’intérieur de votre cocon de soie et le phénomène ne vous effraiera pas ni ne vous surprendra.

    Cela ne signifie pas (pas encore) que les soucis matériels de votre terre actuelle ne vous touchent plus : argent, température, intempéries, travail, santé, amours : tout cela fait partie légitime de vos préoccupations. Mais touchez en les contours : ils sont plus flous et plus malléables. C’est important, mais au fond vous savez que ce n’est pas tout. Que votre petite personne n’est pas tout, mais qu’elle fait partie du tout.

    Puis vous comprendrez à un moment donné que l’égo et la conscience de soi sont presque 2 entités distinctes. L’expérience de la matérialisation passe par la conscience et celle-ci construit cette sorte de personne égotique à laquelle nous ressemblons avant de prendre notre envol. Mais là aussi, ce n’est qu’une expérience et non un but que de satisfaire cette vision restreinte de nous-même. Car l’âme est immense et l’égo est petit. Vos besoins personnels sont insignifiants et vos besoins spirituels sont devenus hautement nutritifs. Non pas que le fait de pouvoir payer vos factures, bénéficier d’une alimentation saine et d’une douche par jour ne soient pas importants. Mais ces besoins sont à leur place de besoins physiques : importants oui, anxiogènes non car la joie intérieure que vous éprouvez ou allez éprouver vous portera bientôt assez pour que les choses qui doivent être faites soient bonheur et sagesse lorsqu’elles ne peuvent l’être.

    Une portion d’entre vous est d’ores et déjà dans la joie intrinsèque. Cette joie n’est pas un long fleuve tranquille, mais un flot tumultueux qui arrive sans prévenir et repart parfois en vous laissant démuni et triste car l’égo en profite aussitôt pour faire son nid dans votre désarroi. Mais à partir du moment où le processus est commencé, il ne peut pas prendre fin, même si, lorsque vous montez 3 marches, vous en redescendez parfois 1.

    Cela ne retire rien à nos propositions de précautions à prendre : ne voyez-vous pas que le monde actuel est en train d’imploser, alors préparez-vous, par amour pour votre famille, vos amis, vos voisins et ne vous laissez pas prendre au dépourvu. Mais il ne s’agit pas d’un monde qui se transforme selon la terminologie de Mad Max, mais d’une chenille qui devient papillon. Et pour faire cela, elle va déchirer le cocon de soie. Le cocon de « Soi » ?

  • Nous y sommes

    Nous y sommes

    A moins que vous ne soyez aveugle, les dégâts terrifiants subis par la terre ne peuvent plus être ignorés. Comme ils l’avaient dit et nous en avais avertis, nous y sommes et ce n’est pas drôle, même si nous avons tous hâte d’en finir avec cette société devenue folle. Je leur donne la parole

    Il y a des choses, petite fille, qu’il vous faut mieux ignorer jusqu’au bout pour vivre ce que vous avez à vivre et faire de votre mieux, ce qui caractérise votre dernière épreuve. Choisirez-vous d’être bon ou d’être dans l’égoïsme ? Car tout se résume à cela en temps de chaos. Choisirez-vous de préserver la vie ou seulement de préserver votre vie et votre confort ? Laisserez-vous votre porte ouverte ou allez-vous monter une barricade ?

    Notre message pourrait se résumer à cela et ce serait bien suffisant, même si nous savons que vous attendez des nouvelles. Nous vous accompagnerons jusqu’au bout, pour certains la souffrance morale, la peine suffira, pour d’autres les douleurs de la maladie, la faim et la guerre ruineront leur vie. Pour une majorité d’êtres et d’animaux qui se plaindront peu, le monde va chavirer tant les choses ne seront plus comme avant.

    Et là vous vous souviendrez qu’avant vous aviez tout sauf le partage, car après il ne vous restera que le partage si il reste à partager ou la communauté d’amour si il vous reste à attendre. Non pas attendre la fin, mais attendre des jours meilleurs qui viendront sur une terre purifiée et bien plus accueillante pour ses nouveaux pensionnaires.

    Qui sont les nouveaux pensionnaires ? Mais vous bien entendu, un vous rénové et disposé à œuvrer autrement et dans le respect de tout ce qui est.

    Quoi faire ? Nous vous avons déjà prévenu de faire quelques réserves de choses essentielles pour pouvoir tenir pendant les temps incertains où la société occidentale va se perdre. La crise ne sera pas uniquement économique, mais générale et touchera tout ce qui vit à la surface ou dans les eaux. Elle est déjà commencée, mais vous pouvez l’ignorer. Faites donc ce qu’il faut, courbez le dos, et placez-vous dans une politique de partage et non dans un égoïsme survivaliste qui ne vous protègera absolument pas.

    Beaucoup de gens, comme d’animaux, vont partir. C’est ainsi, vous n’avez pas à les pleurer car ils seront bientôt heureux et libres. Nous savons que parfois ils vous manquent, mais imaginez qu’ils sont bien plus heureux là où ils séjournent qu’avec vous dans des conditions de souffrance que vous avez voulu pur diverses raisons.

    Cette période de difficulté sera l’ultime coup de pied au cul que vous recevrez et elle permettra de sauver spirituellement encore quelques-uns.

    La guerre ? Oui elle est là, déjà tellement là que le terme de demain n’a plus lieu d’être, dans toute son horreur, mais ce n’est rien à côté de ce qui se prépare. Prenez donc grand soin de vous préparer à vivre autrement, car hier n’existera plus et la société de facilité à laquelle vous êtes habitués comme des enfants gâtés va disparaitre corps et biens pour ne plus revenir à la surface de votre existence. Profitez, mais pas dans l’égoïsme, mais dans le partage. Aimez comme vous le pouvez, mais que cela devienne votre objectif prioritaire car lui seul vous rendra heureux et paisible dans cette tourmente.

  • AU bord du gouffre

    Le bord du gouffre

    Après cette pause qui correspondait à la nécessité de voir certaines choses concrètes, « ils » m’ont rappelé mes devoirs en me disant la nuit en Italien que j’étais un messager (je ne parle pas l’Italien, j’ai donc du mémoriser et aller chercher reverso Italien Français). Peu de temps avant le soleil a été pris de folie après un orage et je n’ai pas été la seule à le voir, puis cette nuit le bombardement de la Syrie. Nous sommes clairement au bord du gouffre. Partout dans le monde les incidents climatiques et géophysiques émaillent nos news, des animaux nous quittent par milliers à la fois et trous ou failles se créent spontanément (voir l’excellent reportage sott.fr sur les incidents climatiques de Février). Partout dans le monde des bruits curieux de trompettes …. Bref, je leur redonne la parole !!!

    A gouffre 

    "gouffres ou doline qui se créent spontanément doivent susciter des interrogations sur le magnétisme terrestre qui s'effondre"

    Pardon si je commence par une interrogation personnelle.

    Pourquoi elle ? Mon chien fait un cancer alors je vous demande pourquoi ? Pourquoi cette excellente chienne doit elle subir cette maladie ?

    Pour 2 raisons ma chère, elle a préféré se charger de ta douleur que de la laisser  te nuire et parce que tu dois te priver pour la soigner et faire preuve d’altruisme et de générosité : elle te rend donc 2 fois service. Tu as raison, c’est une merveilleuse chienne. Les soins se passeront bien. Ce fut aussi l’occasion pour lui de te rendre service.

    Oui vous êtes au bord du gouffre, la planète va sauter, non pas en explosant, mais en repoussant loin d’elle toute votre violence accumulée et qui est en train de se démultiplier alors que les grands dirigeants de ce monde cherchent une bonne raison de déclarer une guerre qui relancerait l’économie sur le fond habituelle de votre violence triviale. La terre ne va pas exploser et nulle météorite ou planète ne va vous frapper sinon de façon magnétique ce qui est amplement suffisant pour vous faire voir l’horreur absolue du cosmos qui se déséquilibre 1 instant afin de remettre chaque chose à sa place.

    Non il n’existe pas de Dieu vengeur qui désire vous punir mais une banale loi énergétique de cause à effet qui ressemble à un arc tendu, de plus en plus tendu sur une flèche meurtrière. Alors ne vous attendez pas à autre chose que le pire et effectivement si bien des gens attendent  avec impatience ces évènements apocalyptiques ils ne seront pas déçus par leur vigueur, mais bien mal surpris par cette intensité dévastatrice.

    Que vous y croyez ou pas ne changera que l’effet de surprise. Pour le reste bénis soient ceux qui n’ont pas encore souffert si ils en profitent pour faire évoluer leurs comportements et se placer à l’extérieur de cette humanité décomposée par l’égoïsme. Malheur à ceux qui ne croient en rien et dont le rythme de vie semble obéir à la loi de la consommation et à l’abandon de leurs facultés cognitives et conscientes face à la déferlante de l’intelligence artificielle. Oui elle fera des miracles. Non elle n’a pas d’état d’âme, ni d’âme tout court. Elle n’est qu’un produit énergétique assemblé par des créateurs sans scrupules obéissant à des motivations pécuniaires.

    L’intelligence artificielle n’est pas du modernisme, elle se substitue à la conscience humaine. Là réside son danger car elle détruira la moindre parcelle de conscience si vous lui confiez le pouvoir. Vous n’aurez sans doute pas le temps de le faire.

    Avant de plonger dans le gouffre, souvenez-vous qu’il s’agit d’une illusion et que rien de tangible ne peut arriver à cette part scintillante de vous-même que vous nommez l’âme. Certes les souffrances physiques pourront être terribles, mais brèves dans la plupart des cas. Les souffrances morales constituent l’essence même des tribulations. Et les peuples occidentaux qui ne souffrent ni de la faim ni de la guerre en souffrent plus fort que les autres, ayant perdu l’ensemble des valeurs traditionnelles de famille, d’amitié et d’amour au bénéfice sordides des choses et des écrans.

    Désormais, si vous ne voyez rien, c’est que vous êtes aveugle et sourd.

  • L'attente

    • Le 03/03/2018

    Chers amis,

     

    J'attends un signe concret de mes guides pour m'exprimer, du vrai, du lourd, du solide. Comme vous je m'inquiète de l'avenir, de cette société en décomposition, de l'égoïsme, des guerres et de toutes les dérives en cours. La terre s'exprime haut et fort et vous ne pouvez pas ne pas voir à quel point le processus est avancé.

    Il est temps de faire nos choix, d'aimer nos proches, et de définir une stratégie dans le partage.

    Dès signe concret, je prendrai à nouveau la plume pour eux.