Blog

  • Aloïs Irlmaier

    Chers Tous,

    Je tombe un peu par hasard sur cette vidéo, la première (à ma connaissance) qui donne une version in extenso des prophéties d'A.I.

    https://www.youtube.com/watch?v=Z4TyE8g2FTE

    C'était un homme d'une éthique irreprochable et j'ai vu énormément de choses communes avec ce qu'il voit, notamment ce poison jaune. Et pas que. Il ne s'agit pas de me comparer, mais en tous cas d'écouter tout cela avec une oreille attentive. Je ne suis pas en mesure de vous dire si cette chaîne est honnête ou non, donc discernement attention.

    En tous cas, il y a une telle cohérence entre le début de la vidéo et ce qui se passe ....

    Bon visionnement :)

    Bizzzz de mon Jura préféré

    Elizabeth

  • Va falloir s 'y faire !!! Voyance sur les temps à venir

    Va falloir s'y faire ..... aux tempêtes !

    Mais si il n'y avait que ça !

     

    Chers tous,

    Journée funeste sous la pluie et le vent, 4 heure de travail sur les clôtures, c'était dur, et pourtant ce n'est que le début. Ma fille vient de s 'acheter un camping gaz au cas où, et le caddy continue d'être de plus en plus cher. Les climatologues commencent tout de même à dire que nous allons entrer dans un grand minimum solaire et voir débouler une petite aire glaciaire. Ca n'a pas l'air comme ça, mais la vie risque d'être singulièrement plus compliquée.

    Alors à quoi se faire, de façon trèèèès longue. La plupart des éléments que je vous donne sont issus de visions lointaines (10 à 30 ans) ou de propos des guides.

    1°) Le climat ne va pas s'arranger, vent, tempêtes, submersions, orages en toutes saisons, pointes de températures, puis climat continental strict et glacial l'hiver, brulant l'été, et l'eau qui finira par se raréfier en Europe, ou se décaler, en tous cas manquer là où nous en aurions besoin. Même si notre société avance dans le bon sens à partir de la fin des années 20, ça ne changera sans doute pas. Ce point de détail va influencer nos vies au-delà de la simple notion de confort. Le chauffage plus tôt en saison, plus tard au printemps, Les anciennes habitudes : confort de douches chaudes et longues, ou de piscines chauffées, de 6 litres d'eau pour pipi/popo, vont être remisées et notre société va devoir se ré habituer à quelque chose de plus spartiate.

    De la même façon, la vigueur des éléments eau et feu va nous contraindre à bien plus de prudence : zones inondables, terrains fragiles, zones cotières. Mes premières visions les voyaient d'ailleurs désertées.

    2°) La difficulté à devenir un propriétaire serain dans sa maisonnette : le temps est quasi révolu, après notre génération, il est probable que tout va changer. Prendre un prêt, léguer un bien familial à ses enfants, manger des crêpes en famille dans la maison de famille, retrouver son petit paradis pendant les vacances ou bénir le confort de son appartement payé tout au long de sa vie et jouir d'une retraite bien méritée avec moins de charges. Nos biens ne nous serons sans doute qu'octroyés pour une vie et point à la ligne. Cette notion de propriété va s'amenuiser dans le temps. D'abord via des crédits longs et couteux, puis au final par de la non transmissibilité ou de la transmissibilité de dettes.

    3°) La fin de l'alimentation diversifiée, agréable, gourmande et abondante : bah oui mais non. Nous allons devoir accepter de nous serrer la ceinture car beaucoup de choses vont changer, le droit animal va se développer et l'alimentation à base de viande sera plus restreinte. Un mal pour un bien, oui je pense. Même si nous allons passer par un stade critique où ils essaieront de tout supprimer. Ceci ne veut pas dire que nous allons manger des insectes. Je dirais plutôt fini les abus alimentaires.  Restera que les générations de demain seront très raisonnables et l'alimentation cessera d'être une sorte de but en soi.

    4°) Fin de la chasse d'eau : bah oui, et là aussi, un mal pour un bien. Quand on y réfléchit. Reste que ce sera un véritable tournant sociétal. Le respect de l'eau viendra après une aire de spéculation qui n'est pas la meilleure, mais qui nous aidera à changer nos habitudes.

    5°) La règle des crédits sociaux : dans un premier temps ce sera odieux. Et nous allons tenter d'y échapper par tous les moyens. L'I.A. au summum de son pouvoir nous pourrira le quotidien, à moins de lui obéir aveuglément. Puis, Dieu merci, cela prendra fin. Mais suivra une aire de grande responsabilisation qui en sera inspirée : pas question de se comporter en citoyen libre, égoïste et qui vaque à ses occupations sans se préoccuper de la communauté et sans y contribuer. C'est une évolution sociale évidente et majeure, mais je fais plus que la ressentir : j'en ai été prévenue, comme quelque chose d'inexorable : nous allons tous devenir co créateurs du monde du futur. Si l'on veut y échapper, rester libre comme le loup, il faudra accepter de perdre sa place dans la société. 

    6°) La difficulté à être indépendant et autonome en campagne. Dans un premier temps, elle subsistera comme moyen de résilience, et ce pour une durée encore non négligeable. Puis viendra le jour où, obsolète, elle sera quasiment un élément de l'histoire. Il existe une ligne de temps très hard où ne subsiste que l'agro industrie d'élevage honteux et barbare. Mais dans la "bonne ligne de temps" l'élevage pour la bouffe va énormément se développer sur le plan de l'éthique et donc sera légiféré, mais de façon propre. Entre 2 nous allons passer par des phases chaotiques ....

    7°) L'intelligence Artificielle : nous n'en avons pas fini avec cette salop***e. Hautement toxique, elle va tenter de réduire l'humanité à des robots biologiques et de créer des robots conscients et maîtres du jeu. Dans un second temps nous ré équilibrerons le jeu et elle sera à sa juste place. J'en reparlerai, en abordant prochainement le thème de l'Antéchrist. Aujourd'hui, je viens d'assister, au sein d'un groupe de gens réputés plutôt réfléchis, à un discours réalisé par l'I.A. Comment dire .... cela me peine. Car beaucoup vont abandonner leur capacité à penser. Cette évolution n'en est qu'à ses débuts.

    8°) La fin de la famille actuelle : la famille tradi va en prendre un coup définitif. Bientôt le droit d'avoir des enfants sera quasi intégré aux crédits sociaux et leur éducation appartiendra à l'état. Cette phase critique ne durera certainement pas, ouf, mais la famille à 4, papa, maman et 2 babys, finira par disparaitre pour des couples installés en CDD qui n'auront pas tout pouvoir éducatif sur leurs enfants. Quant à l'abandon de nos personnes âgées, c'est un fait acquis pour un bon bout de temps : si, comme moi, vous vieillissez, battez vous pour vos capacités physiues et cognitives, car la volonté peut beaucoup. Ils tenteront d'améliorer les EHPAD (étatiques ?), et de légaliser facilement l'euthanasie ....

    9°) Les pénuries de médicaments : bah non, ça ne va pas revenir ... parce quand on en aura fini avec nos conneries, ils vont parler de moraliser l'usage des médocs et l'activité des laboratoires (lol), et de toute façon l'usage restera compté, restreint, bien que théoriquement convenablement distribué à qui en a besoin. Ca c'est la théorie, et pour un bon moment chez nous..... Parce qu'en réalité, les médicaments vont être de plus en plus comptés et bien souvent absents. Cette semaine ils ont déremboursé l'Acupan, qui reste remboursé si injecté par une infirmière (rare). C'est l'un des seuls analgésiques non morphiniques avec finalement peu d'effets secondaires, un cout modeste et une habituation gérable. Le phénomène sera mondial, même si, au cas par cas, certains pays seront plus approvisionnés. Je ne peux que vous conseiller de chercher les moyens de faire des stocks sur vos besoins.

    10°) La paupérisation des systèmes de santé : pas fini, le syndrôme des hopitaux en dérive .... Un conseil : allez-y le moins possible ..... Car bientôt cela deviendra dangereux (maladies nosocomiales car matériel trop réutilisé, bactéries locales ultra immortelles, épidémies transmises etc..... et personnel formé rapidement au bout du monde). Plus tard, après être passés par un truc géré à la mode Antéchristique, les hopitaux seront à nouveau disponible, mais pas de la même façon. Donc l'accès fastoche aux urgences pour le bobo du petit dernier, fini ! De la même façon, le remboursement des soins sera compté. Les yeux, les dents : le moins cher et le plus vite ..... Je vous passe les dégâts. Attention à l'arrachage des dents et aux fameuses couronnes.

    11°) Les pénuries alimentaires : nous n'en sommes qu'au début .... autant vous dire que là on ne parlera même pas de la question de l'abondance (plus haut). Des choses vitales, de plus en plus cher. Ou des choses essentielles, qui arriveront par lot, puis plus du tout ... Gérez vous même vos stocks. Nous entrons littéralement en économie de guerre.

    12°) Les difficultés énergétiques : nous sommes en train de consommer notre dernière abondance. Dans quelques temps, l'énergie sera si chère que l'on pourra en être à se chauffer juste dans une pièce. Plus tard, beaucoup plus tard on pourra récupérer plus de confort, mais fini de chauffer le chateau .... La consommation d'énergie restera un point stratégique. Dans l'attente, creusez votre autonomie de toutes les façons à votre disposition. Ceci dit, en grande période de crise, ou en très grand froid : chauffer très bien une pièce sauve la mise. Par expérience, on s'accoutume mal à une température basse tout le temps. Il vaut donc mieux une pièce très chaude et le reste frais que tout à une température générale en dessous de 17°C. La picèe chaude permet de se ressourcer et de réchauffer vraiment le corps. C'est d'ailleurs ce que faisaient nos grands parents autour du poële. Cette difficulté énergétique (pendant que Dubaï climatise les terrasses, mais plus pour longtemps) touchera tout l'ensemble du système.

    13°) L'effet dictature mondiale : Macron, NBAP (Notre bien aimé Président), finira par partir, mais il n'est pas ni le seul, ni le responsable. Je le ressens plutôt comme un pion de luxe promis à un avenir que je ne lui envie pas. Et non, ce n'est pas mieux chez Poutine. Ni ailleurs du reste. Ils utiliseront bientôt les besoins des gens pour les contraindre. Votre meilleure façon de rester indépendant, sera d'anticiper et de ne pas être l'esclave de vos besoins. Ce qui vous évitera dans le même esprit d'être esclave tout court.

    14°) Et pour finir, le meilleur, non vous n'avez pas fini avec la connerie de certains, qu'ils soient vos voisins, votre famille, vos amis. Nous arrivons au moment charnière crucial où chacun a choisi ses valeurs, et en quelque sorte son camp. De façon consciente ou non consciente. Autant s'y faire : nous sommes également tous le con de quelqu'un d'autre. Nous allons entrer en économie de guerre et la dénonciation deviendra une compagne sournoise, mais très dispo ....

     

     

     

    En conclusion, le monde d'après demain sera différent, responsable et vertueux après être passé par plusieurs étapes délicates. Nos petits enfants ne connaîtrons pas, ou ne se souviendrons pas de l'époque que nous avons connu, et surtout des 30 glorieuses. Cette ligne de temps probable n'est pas l'absolue meilleure, mais elle est plutôt bonne et ce sera à nous de la créer. On cherchera à être plus généreux, juste et à garder un esprit d'équipe - plus collectif - que notre individualisme forcené. Le consumérisme ne constituera pas une fin en soi et l'Amour sera plus llibre et mieux compris. Néanmoins, ce ne sera pas le Paradis, car nous ne sommes pas parfait. Il est probable qu'entre les 2, nous vivrons des choses surprenantes, que je ressens maintenant plutôt assez fort. Elles influencerons notre avenir. Je vous en parlerai plus tard. Pour le moment, préparons nous à entrer en économie de guerre.

    Je vous embrasse

    Elizabeth

     

     

     

     

  • Faire refuge pour ceux qu'on aime et les autres, selon les guides.

    Chers Tous,

    Les guides m'ont tiré les oreilles car j'ai finalement pas suffisament explicité leur message : Chacun de vous a d'abord le devoir d'être un refuge pour sa famille, car vous êtes prévenu, ce qui vous donne le droit précieux d'ouvrir votre porte à ceux que vous aimez (le mot famille est à prendre au sens large) !

     

    Ceux qui serviront de refuge plus ouvert le sauront quand il sera temps.

    Mais la grosse question est : comment ???

    • 1°) Enfants et Amis ne nous croient pas nécessairement, voire ne sont pas d'accord, voire nous ne leur en parlons pas (article précédent à llire)
    • 2°) Ils habitent parfois loin
    • 3°) Vous vous entendez parfois moyennement à pas du tout
    • 4°) Pour les enfants en couple, vous n'êtes pas la seule possibilité non plus, même si l'autre famille ne partage pas votre vision

    La réponse préalable des guides est simple : ce n'est pas parce que votre porte est ouverte que cela suffira à faire entrer les moutons dans la bergerie, même si il fait froid dehors, même si elle est douillette. Mais un certain nombre de préalables sont devenus urgents :

    • * Lorsqu'il y a facherie et désaccord, le temps de la réconciliation, éventuellement à votre initiative, est venu
    • * A l'impossible nul n'est tenu si le bateau coule et que les occupants refusent de monter dans les caneaux de sauvetage
    • * Mettre en place les moyens est de votre responsabilité
    • * Vous avertir qu'il est temps est du ressort de votre/vos guide(s) si vous lui demandez
    • * Votre devoir, vis à vis de ceux que vous aimez, est de faire votre maximum, ni plus, ni moins

    La réconciliation

    Il est difficile de pardonner et faire un pas vers un proche qui vous a parfois trahi, malmené, rejeté, et qui continue de le faire de temps à autre. Ou qui, tout simplement, n'en a rien à faire de ce que vous pourriez lui dire (et qui ricanerait potentiellement, mais les guides ajoutent qu'ils ne ricaneront pas longtemps)

    Avant même de passer à la parole, vous pouvez le faire pour vous, voire sur papier, voire demander au DIvin qu'il vous aide, ou prononce ces mots à votre place.

    La phrase la plus simple (toujours selon eux), serait d'être en mesure de dire je t'aime si jamais je disparaissais et que je n'ai pas le temps de le dire. Quoiqu'il se soit passé, je t'aime.

    Puis, comme toute recette médicinale, ou potion magique, laissez agir .....

     

    Impossible ?

    Seul le DIvin sait ce qui arrivera réellement. Tout ce que vous souhaitez et qui ne dépend pas de vous est, par nature, potentiellement impossible. Cela constitue une règle absolue et préalable. Votre volonté de réconciliation peut se heurter à une fin de non recevoir. Mais elle aura été capitale d'un point de vue spirituel.

    Pour autant ils ou elles font ce qu'ils veulent et rien de plus. Certains prendront des décisions contraires à leurs intérêts, sans le savoir. Mais c'est ainsi.

    Les guides ajoutent que beaucoup changeront d'avis au dernier moment. Et qu'il conviendra donc de le prévoir.

    Argumenter trop tôt ne sert à rien, et il n'est jamais trop tard pour le faire, lorsque les esprits s'ouvriront

     

    Les Moyens

    Les guides ajoutent, avec une voix sérieuse (même si ça ne s'entend pas comme ça) qu'internet, youtube etc. finiront par disparaitre au choeur du chaos. Et que vous ne pourrez donc pas compter sur tout ce qui permet de se réunir d'habitude : réseaux sociaux, messageries, et même téléphone. Ni non plus sur les moyens de circuler : informations claires et gps ou applications.

    Ils ne précisent pas lesquels, mais il fout les prévoir, ces moyens à l'ancienne.

    Personnellement j'ai de bonnes vieilles cartes, mais c'est à cause de mon gout pour la lliberté et le bivouac.

    Ils ajoutent aussi que dans certains cas, la circulation sera rendue impossible. 

    Enfin : vous ne pouvez pas sauver les autres malgré eux, pas plus que faire refuge pour la terre entière. Cette juste mesure doit plus ou moins être prévue. Les guides précisent qu'il sera donné beaucoup à ceux ou celles qui ouvrent leur coeur et leur porte, mais que ça ne se fera sans doute pas à la dernière minute, sauf plan Divin.

     

     

    Etre averti (e)

    C'est seulement si vous en faites la demande que vous pourrez obtenir le précieux avertissement ! Parce que vous êtes libre, les guides, sauf exception (personnes handicapées, mentalement déficientes etc....), ne font pas le boulot cognitif à votre place. Mais si vous en faites la demande, ils répondent d'une seule voix que le chemin sera éclairé.

    De façon générale, Aide toi et le Ciel t'aidera. Donc il est également bon :

    • De me lire (non je plaisante, c'est de moi, pas des guides)
    • De chercher et partager les bonnes infos bien factuelles
    • D'avoir un coup d'avance

     

    Le Devoir

    Ils commencent par dire que d'un point de vue spirituel, la notion de devoir n'existe pas. C'est une notion humaine. Personne "ne doit". Ce qui n'est pas fait maintenant le sera plus tard. Cette vie de matière ne représentant qu'une nano particule de  l'ensemble.

    Mais  si vous vous fixez un devoir, parce que vos Valeurs ou vos Sentiments vous y poussent, alors le Maximum suffira.

    Cette notion étant parfaitement subjective, c'est en votre âme et conscience que vous jugerez avoir fait tout ce qui était possible ou non. Mais ne vous morfondez pas face à un défit impossible.

    Les guides donnent un exemple : vos enfants chéris habitent aux States, si ils ne veulent pas revenir à temps, il ne sera alors juste pas possible de les ramener en barque avec des rames.

     

     

    Mon choix personnel :

    Ma vie étant globalement bien avancée, je vais sereienement pouvoir prendre quelques risques pour ceux que j'aime plus que tout. Entre mes filles et moi, par exemple, et bien je peux donner ma vie sans l'ombre d'un doute. De la même façon et au cas par cas, je logerai et nourrirai ou réchaufferai.

    Mais alors comment me protéger des abus ? C'est une tâche que je demande à mes guides de bien vouloir faire. Jusqu'ici ils m'ont remarquablement protégée. Je leur demande également le discernement pour savoir qui quoi comment. Je ne peux ni tout savoir, ni tout prévoir.

    Néanmoins j'ai 2 filles très différentes : l'une hostile à toute idée de conspiration, 4* vaccicnée et soucieuse de respecter les règles édictées par notre bien-aimée haute autorité de santé. Elle sait que ma porte est ouverte, mais déteste la poussière chez moi, et ces bêtes partout, et ce ménage mal fait, et cette simple idée de conspiration. Mais elle sait que je l'aime, et cela suffit pour qu'elle sache que je serai là contre vents et marées. L'autre me ressemble sur le plan spirituel et cognitif. Nous avons donc un jeu en double de cartes d'état major  (ign au 1/25000), et plusieurs stratégies de prévue a) voiture b) petit trajet d'un côte et approche voiture c) sac à dos et point de rdv. Avec, à chaque fois, des règles de délais.  Il ne s'agit pas de conspirer, mais de l'aider à revenir au foyer familial qui est bien plus sécurisé que là où elle habite, à 2 pas de l'une des cités les plus dangereuses de France.

    Pour de vrai, aide toi et le ciel t'aidera, je dispose donc de moyens pertinents pour gêner l'entrée frauduleuse dans mon Arche de Noé personnelle.Capucine garde une part de territoire (je plaisante, mais à moitié, elle est hyper territoriale), etc.....

    Par contre, pour avoir vécu à plusieurs reprises de façon communautaire, c'est compliqué, même avec ceux qu'on aime. L'idéal serait de faire refuge le temps de voir passer l'ouragan. Les 15 premiers jours sont presque toujours faciles. Au-delà, chacun cherche ses habitudes et se heurte à celles des autres. Je dis ça, je dis rien : faites en sorte de pouvoir donner de l'autonomie à vos hôtes tout en vous ménageant. Vivre entassés les uns sur les autres n'est pas tenable dans le temps, sauf conditions extrêmes le justifiant.

     

    Que disent les guides pour conclure : que la souffrance, comme le mal de dents, est sans conséquences tant qu'on ne l'a pas vécue. Et qu'il convient de rester humble face à cette contrainte potentielle.

     

    Je vous embrasse

    Elizabeth

     

  • Grande Voyance 2024/2025 : Cataclysme ou grand Changement

    Chers Tous,

     

    2024 et 2025 s'annoncent comme des années d'Apocalypse. Non pas la fin du Monde, mais la fin d'un Monde.

    Apocalypse, Cataclysmes ....... Mais tout simplement aussi grand changement vers une toute nouvelle civilisation qui verra s'impliquer des extra terrestres, un ordre mondial, des réformes incroyables, des nouveautés en terme de santé, d'alimentation et de vie, mais aussi, ils tenteront : de limiter la population à un nombre plus restreint et dans des conditions de liberté, qui font se perdre l'orthographe même du mot en question. Iront-ils au bout de ces réformes ? C'est ce que je cherche à déterminer, car 2024/2025, c'est la scission définitive entre 2 lignes de temps, et nous en avons la responsabilité. Donc le libre arbitre jouera un rôle majeur dans l'évolution karmique de chacun.

    De toutes les voyances que j'ai pu faire, celle-ci est sans doute la plus à risque de voir se dérouler sous nos yeux, de nombreux bouleversements.

    En France : le climat social

    Le risque de guerre civile est immense. Les visions sont mortifères : du sang, des couteaux, des coups de fusil, des bagarres qui finissent dans les couloirs des immeubles des villes ou des cités, des rafales : un bruit assourdissant et des frissons de peur. Le sang coule et coagule, semblant former sur le sol, des plaques épaisses et noires. Lorsque le bruit des émeutes montera dans le ciel, à la même vitesse que les feuilles mortes tombent des arbres, : rentrez chez vous et n'en sortez que pour le strict nécessaire si vous habitez en ville ou en banlieue. Ceci dit ces visions de sang ne sont sans doute pas étrangères au risque global de guerre mondiale.

    Des gangs se forment et sèment la terreur. Le feu éclate de part et d'autres, et les forces de l'ordre ne peuvent rien faire. Il y aura mort de gendarmes et d'autres refuseront d'aller assumer l'ordre dans des endroits trop à risques.

    Hélas, les réactions anti-migrants et racistes prennent de l'ampleur et aucun des 2 groupes ne veut se calmer. Chaque groupe estime que l'autre agit de façon illégale et égoïste.

    D'autres manifestations/émeutes prennent sale tournure : des pères de famille, mais aussi des femmes, des mères, qui viennent hurler leur manque de ressources.

    Il n'y a plus de bon travail. Beaucoup d'entreprises ont fait faillite et celles qui restent sont très exigeantes. Les gens ne veulent donc tout simplement pas de ces postes et un turn over terrible se met en place. L'état assoit de nouvelles sanctions pour les fraudes aux aides sociales et au chômage (dont une pression max sur les bénéficiaires d'allocations chômages), mais ça ne change pas beaucoup : un jeu de chat et de souris se met en place et de nombreux jeunes et moins jeunes cherchent leur autonomie à travers les méandres des aides sociales.

    Au plus fort des risques, le gouvernement quitte Paris par hélicoptère et les élus, maires y compris, ont tendance à se mettre à l'abri. Tout le monde pourra suivre le ballet des hélicos en Ile de France (sans doute via une résidence périphérique plus facile à protéger ou tout simplement inconnue.. La République quittera donc brièvement Paris, comme Louis XVI en son temps, l'innocence en moins ....

    Ce mouvement n'est pas que Français, mais il semblerait que nous montrions le (mauvais) exemple.

    En parallèle au climat social débordant : la police scientifique fera de gros progrès qui serviront à traquer le responsable de la moindre casse ou du moindre débordement public (ou en bus, métro, ou encore en ville etc...) ce poids, nouveau pour nous, ne sera pas sans nous rappeler les caméras et les crédits sociaux à la Chinoise. Globalement, notre conduite sera épiée. La censure sur les réseaux sociaux, post émeutes, sera drastique (il sera avéré qu'ils auront servi à battre le rappel)

    Ne prenez pas part à ces débordements, émeutes ou conflits urbains. A tort ou à raison, ils seront sanctionnés au-delà du raisonnable et bien plus qu'un coupable de violences pédophiles. D'autant plus que les J.O. pointent à l'horizon ... avec l'objectif d'une ville exemplaire ...

    Energie

    Le secteur est gravement plombé. Le prix du carburant monte en flèche à la pompe et personne ne peut suivre. Ca devrait commencer bientôt et ne pas s'arranger du tout. Les Français vont avoir froid cet hiver et il sera difficile de garder la température de 19°C.

    Ne pas rouler, Ne pas se chauffer, et mal manger ..... Les transporteurs sont aussi à la peine et je vois des files bloquées de poids lourds à l'arrêt. Parfois sans le vouloir.

    Quel que soit le moyen de chauffage, c'est la m***e. Seul le bois, en campagne, peut aider. Le gaz et l'électricité sont hors de prix ou bloqués : de toute façon pas assez pour s'en sortir.

    Il y a quelques centrales arrêtées, comme d'hab, mais là n'est pas le souci. La logistique de l'énergie est mal en point. L'Allemagne, dans la mouise, commence également à manifester, mais tristement, et non pas comme nous : bruyamment.

    Nous ne sommes pas confinés, mais finalement, ça revient un peu au même : nous roulons peu. Et les personnes âgées isolées sont encore plus mal en point. Nous allons donc nous restreindre, par choix, mais aussi sous la contrainte financière. L'industrie du Tourisme est également en berne en 2024/2025, attention donc à ne pas s'endetter pour monter une structure touristique.

    L'eau : ce n'est pas une énergie, mais globalement le même procecssus est prévu : compteurs intelligents, contrôle de la consommation, surtaxe et projets d'écorécupération des eaux usées - blablabla .... Comme pour la pompe à chaleur, il y aura des projets partiellements pris en charge. Hélas Je ne vois pas cette affaire suivie d'effets, sauf pour le contrôle de l'usage de l'eau qui risque d'être lourdement pénalisant. Ce problème sera général en Occident.

    Attentats 

    Beaucoup de grosses armes sortent, je vois une arme d'épaule, un truc lourd qui tire sur un hélico et une voiture. Les cibles sont des élus. Je vois des groupes en robes et barbes qui se préparent dans l'effervescence. Il y a un climat de haine assez horrible. Je vois aussi des endroits, comme des grottes ou des caves avec des caisses et des caisses d'armement.

    Conformément à ce que nous craignions lors des vagues de migrants, des agents dormants sortis de nulle part semblent s'exposer pour parler de lutte. Ce mot Lutte Armée que nous n'avions pas entendu depuis fort longtemps en France

    Beaucoup de citadins fuient dans la famille un peu plus éloignée.

    On n'ose plus prendre le bus, le train.

    Je vois des portails d'écoles fermés. Les écoles seront parfois fermées et les parents retrouveront les conditions du confinement.

    Il règne une forme de psychose.

    Le gouvernement fait état de découvertes de planques d'armes et de préparatifs terroristes. Ce n'est pas partout et tout le temps, mais assez pour que beaucoup de gens rentrent chez eux.

    A fortiori, ces phases de lutte terroriste et de quasi guerre civile font que la rue reste parfois tout à fait déserte.

    Pendant les phases de révoltes ou d'attentats (voire des 2 en même temps). Les citoyens s'en prendront, comme pendant le confinement, aux radars, mais pour moi il y aura des actions  très violentes, un peu à la Corse, sur des centres URSSAF, IMPOTS, etc...... Des actions destructrices.

    Climat

    C'est vraiment difficile, je perçois d'énormes tempêtes, du vent qui arrache, des tornades, une pluie abondante, mais trop abondante,et des orages très violents. Quelques morts en France. Et la mer qui se fache avec des vagues submersives assez hautes pour que l'on puisse parler de tsunamis. Pas question de se ballader sur la côte. Je vois de l'eau sur le trottoir, assez haut, on marche en botte, un peu partout. Les démolitions sont importantes et beaucoup pleurent.

    Vent/Froid/Pluie ..... : des zones complètes doivent être évacuées. Le moindre ruisseau est regardé de travers. 

    Je vois une route coupée, des bois autour, mais le terrain a lâché (sorte de glissement), du coup la désorganisation gagne du terrain.

    L'armée, la gendarmerie et les pompiers se relaient pour aider. 

    Ces phases dures alternent avec les autres.

    Attention aux villes maritimes. Je vois de l'eau sur des pavés. Dans le même temps, on découvrira une activité cosmique étonnante et le ciel fera état de trucs étranges ( je reviens dessus plus loin)

    Economie

    C'est l'horreur. Pas mal de circuits lâchent. Le mot pénurie était employé pour pas grand chose, et là par contre on en parle peu, mais beaucoup de choses manquent au point de bloquer les processus.

    C'est un processus lent, mais inexorable : on a de moins en moins, mais la France semble ruinée. D'autant plus que malgré des récoltes bonnes et des cours encore assez bas, les prix rendus sont encore plus lourds, la paysannerie Française n'en voyant pas la couleur. Pire que ça, une fois de plus, nous allons alimenter je ne sais qui : je vois des wagons chargés de blés partir, quitter le pays (je pense que cette vision est métaphorique)

    Le monde du luxe est déjà lourdement touché, mais le monde parallèle des loisirs l'est encore plus. On entend parler de structures qui doivent fermer, tandis qu'on tente de changer les idées des gosses en réinventant des plaisirs simples.

    Les structures de protection tentent l'impossible, mais l'état continue de prélever un max et ce qui est donné de la main droite est repris de la gauche. Il n'y a donc qu'une protection sociale minime et insuffisante. On entend parler de Français qui quittent le pays et émigrent dans l'hémisphère Sud.

    L'ambiance, dans les villes, la nuit, est dystopique : faut pas traîner : des feux qui tournent mal, des bagarres qui tournent mal. Les hommes de la rue ont faim et je vois des morts, et des zombies alcoolisés ou drogués qui s'attaquent à n'importe quoi.

    Un petit chapitre sur les banques

    Dire que l'on carbure à la planche à billets tient à la fois du pléonasme et de la porte ouverte enfoncée .... Les crashs tests n'ont plus de sens et les banques Françaises, bien que ne faisant pas faillite, suppriment à la fois services, agences et distributeurs. Beaucoup de fonctions de conseillers disparaissent et les agences se dépeuplent, quand il y en a. Globalement, le faux argent sauve le vrai et la paix bancaire règne sur un monde d'ordinateurs et de projets virtuels. Reste que bientôt tout cela prendra fin.

    Le monde des finances travaille à supprimer les espèces. Cela semble inéluctable. On en parlera, mais je pense hélas que cela fera partie des campagnes de communication de l'Antéchrist (et c'est un autre sujet, surtout 2025)

    Le mouvement Woke

    Il est un peu enterré ... Les familles semblent se ressouder. Le)s partis politiques qui défendaient les minorités (LGBT par ex.) perdent du crédit et commencent à changer de discours. Je vois le Leader de LFI bouder seul dans un coin, comme rejeté, puis j'entends le mot mort. Mélenchon va-t-il se faire assassiner ?

    Plusieurs hommes ou femmes excentriques se font agresser.

    Les homosexuels tentent de trouver une voie légitime et quittent plus ou moins le mouvement LGBT qui devient synonyme d'emmerdements pour qui le fréquente de façon ostensible : il se marginalise.

    La sexualisation des enfants continuera ... par le biais de l'éducation sexuelle.

    Solidarité

    Certains quartiers commencent à créer des mouvements solidaires, mais aussi, hélas, des services de garde de nuit, ou de jour. Les dérives ne sont pas loins et je voie des enfants qui en profitent, mais hélas aussi des personnes isolées et rejetées (j'ai la vision d'une femme âgée qui réclame et se fait brutalement rejeter par des hommes qui en sont à avoir peur de tout)

    Santé

    Les soins sont rares et chers, les médicaments, même importants, commencent à manquer et un véritable marché noir va se développer. Beaucoup ne peuvent même pas se faire opérer pour de bonnes raisons. La sécurité sociale à la Française est morte. Les honoraires supplémentaires des chirurgiens font un scandale et certains se font malmener dans leur propre établissement.

    On parle de désert médical, mais c'est surtout que beaucoup de médecins font grève ou refusent de travailler plus. Idem les dentistes, Idem les spécialistes.

    Le pharmacien en vient à faire de la bobologie et pas seulement des tests. Il se met à prescrire pour certains cas, les plus courants. Je vois de grandes manifestations en blouses blanches : jeunes médecins, chir, internes, etc.... Ces manifestations seront toutefois rares. Et ne serviront pas à grand chose.

    On continue de dérembourser certains soins.

    Confinement ? Non

    Pass ? Non

    Epidémie : probable. Elle est inscrite dans les lignes, et touchera les enfants (mais pas que). Je la sens moins étendue que le Covid. Mais plus dangereuse. Attention aux symptômes neurologiques. Mais pas que. Encore un cousin de la Varicelle ? Je vois des boutons ou des plaques rouges. Des infections cutanées pouvant aller jusqu'à la nécrose. On parlera peut-être d'attentat biologique ou chimique.

    La contamination de l'eau reste au programme. Soyez donc prudents à la première alerte. Disposez d'un filtre ou de pastilles (de type micropur).

    Tous ces évènements seront entrecoupés de périodes plus calmes.

    D'autres maladies prennent d'incroyables proportions, dumoins en parle-t-on plus ... surtout d'antibiorésistances, ce qui sera prétexte à réglementer encore plus les antibiotiques, au point de voir des gens mourir sans soins. Les suites vaccinales font parfois causer, mais ces bruits restent à l'état de rumeurs et la plupart des citoyens considèrent que ce sont des "Fakes"

    Guerre

    Oui, hélas comme participants sur le mode offensif et défensif. A voir ci-après

    Immobilier

    La croissance de la taxe foncière finit par faire s'ouvrir des débats inutiles. Les taux continuant de monter d'un point de vue mondial, les prêts sont pour bonne part inaccessibles à la plupart des revenus standards Français. Aux USA, la rumeur enflera sur une crise des subprimes numéro 2 bien que ce ne soit pas le cas. En tous cas, le secteur du bâtiment va médiocrement et lorsqu'on prononce le mot projet immobilier, il est accompagné du mot taux, chauffage et taxes .....

    Jeux Olympiques

    La question est loin d'être claire, il ressort qu'ils se déroulent en temps de guerre ..... et qu'ils ne sont pas pertinents car tous les athlètes n'y sont pas. Par contre, l'état de grâce des rues vides et propres aura un coût monstrueux dans tous les sens du terme. Cette action me renvoie à une image de Monstre qui hurle .... Est-ce le Français qui souffre ? Oui bien entendu, mais pas que. Les dirigeants de ce monde là sont prêts à tout.

    Les Jeux Olympiques deviennent au sens littéral, un marqueur temporel de la Guerre. Eté 2024.

     

    Le Monde

    Un monde Multipolaire à 2 blocs : Occident et BRICS - Iran contre Israël ou plutôt ces 2 pays comme représentant symboliquement les 2 blocs. Il se pourrait que les Musulmans s'unissent ....

    Les petits malheureux du truc, c'est nous .... L'Europe est quasi morte officiellement. La plupart des pays Européens font ce qu'ils peuvent.

    Vu de ma fenêtre, la Méditerranée est en Feu sur toute sa moitié Est. (Italie jusqu'au bout). Les passages sont tous l'objets de conflits et l'énergie est aux premières loges des conflits.

    Il y aura des périodes d'accalmie, mais 2024/2025 semble représenter un pic. Après quoi, ça devrait aller bien mieux.

    Il y a du Feu partout. Parfois même sur des zones qui ne sont pourtant pas concernées. Fuir l'Europe ou le bassin Méditerranéen semble une évidence.

    Je perçois des mouvements de population de ci et de là. Certains à la demande des autorités, d'autres spontannés.

    Comme pré-vu la guerre est polyfrontale. Tous contre tous. Ce qui aggrave la condition économique générale. Il y a des explosions dans plusieurs grandes villes, tandis que d'autres semblent noyées ou broyées. Beaucoup de conséquences sur tous les plans : logistique, circulation des biens et des personnes.

    A noter : la recrudescence, dès 2024, de tremblements de terre et d'éruptions volcaniques sur notre hémisphère. Je vois des tas de gravats. Il y a peu de monde, ce sont donc des zones habitées, mais peut-être non denses. Ou peu de secours.

    Ca vibre de partout. Comme si la terre vibrait. Une année de cataclysmes géo-physiques en tous cas. Gare aux lignes de failles à mesure que notre voyage cosmique nous rapproche d'un grand astre invisible (sauf aux infra rouges) ou d'un point de matière sombre qui constituera le point focal de notre rencontre avec nous-même .... (en route vers les 3 jours et le grand avertissement)

    Je vois de droles de manifestations dans le ciel : pour une fois on en parle. Les lumières blanches à oranges qui circulent. Même en France on en parle. Le ciel me parait agité, des nuages, des éclairs, et des trucs .... Un pseudo contact officiel E.T. n'est pas exclu, on parlerait d'espoir. Etc.... ce serait une fois la guerre terminée.

    Ressources terrestres 2024 2025 : On va beaucoup évoquer le fait qu'il n'y en a plus. On en parle plus que de raison. Cela contribuera à faire accepter de nouveaux plans d'actions qui s'orientent tous dans le même sens : diminuer la consommation de "tout" . Dans la même veine, une grosse campagne de communication, mondiale, sur les engagements à dépolluer : taxes, retaxes et re re taxes. Le drame est que cette pollution n'est pas d'origine de la petite activité matérielle individuelle (même si non neutre); mais d'une activité globale ultra industrielle de transformation qui dure depuis bien trop longtemps.

    Comme ça je dirais qu'on reste sur un plan d'action visant une diminution drastique de la population humaine. Mes propos ne visent pas à être conspirationnistes, c'est ce que je perçois en tant que voyante. Je ne souhaite pas affoler les gens en disant ça, mais c'est leur objectif.

    Elections Américaines

    Une campagne perturbée par un état général de troisième guerre mondiale et de risque militaire maximum. J'ai le sentiment qu'elles seront repoussées pour cause de guerre et/ou de loi martiale. Trump se présentera, je le sens néanmoins en mauvaise santé avéré, autant que plus ou moins grillé dans sa politique de communication (on va dire qu'il aura perdu des points de ce côté là). Durant cette tragique période, le peuple semblera se ranger derrière sa Présidence, même si sénile avérée. Par contre il pourrait être laissé en place, avec une présence officialisée de Michelle Obama (????). En tous cas le couple Obama n'est pas loin derrière, tandis que Hillary Clinton semble finie en politique (Michelle Obama aurait alors plus l'image de la mère de la Patrie, contre le discours plus agressif d'H.C.) Globalement, l'état profond continue sur la même lancée .... En tous cas, une femme jouera la carte de l'exemplarité, même si ce n'est, de loin, pas le cas.

    Elections Européennes :

    Les Européens s'en battent les c****es .... A tort ou à raison, l'Europe agace le bon peuple (dont nous faisons partie) et lorsque nous regardons nos dirigeants Européens comme VdL, nous avons le sentiment de contempler le Diable en Jupons (c'est de la voyance, c'est là le sentiment partagé par beaucoup d'Européens en Juin 2024). Nous avons la tête ailleurs, sortant de soucis financiers graves pour entrer dans un conflit non moins grave. Mais l'Europe voudra défendre l'idée d'une défense qui joue collectif, alors que nous nous serons déjà étripés en début d'année ou en fin 2023 sur le cours des céréales, de l'énergie et de l'eau .....

    Monnaie numérique :

    Le remplaçant naturel aux espèces continue son chemin. Il sera bientôt efficient (2024) pour une utilisation informatique qui  évoluera en parallèle avant de prendre la place de l'Euro. Ce mouvement sera sans doute bien vite international. Il ira de pair avec la sécurisation des données et interactions, via la proposition d'implants à l'essai chez des volontaires.  L'implant systématique n'arrivera, à mon sens, avant 2025.

    En Europe :

    Italie

    Feu, Volcan, Migrants et Emigrants qui quittent des villes difficiles, comme Rome et Naple, mais pas que .... L'Italie connait une lourde période de crise, soeur de souffrance avec la France et sans-doute nos f rères en Europe : Allemagne, Espagne, Grande Bretagne et Europe du Nord.

    Grande Bretagne

    La Royauté semble désavouée par son peuple. Le Roi est impopulaire et leur train de vie semble lourdement remis en question tandis que le peuple semble souffrir de la faim. La Couronne tentera de se rattraper pour éviter le pire, en offrant beaucoup à ses sujets. Mais l'embellie sera de courte durée

    Allemagne

    Des manifestations, mais plus calmes. Beaucoup de rancoeur au pays de Goethe .... Des mouvements extrêmistes fleurissent en Autriche et contaminent une jeunesse Allemande qui n'a pas souvenir de grand chose, mais souffre de beaucoup de difficultés matérielles. Le temps du miracle Allemand est derrière et Olaf est très contesté. Il pourrait se voir contraint à chambouler le gouvernement pour sauver sa tête.

    L'Espagne

    Naissance d'un petit fils de l'une des soeurs du Roi. Cette naissance masculine fera parler d'elle dans ce pays encore emprunt de traditions patriarcales. Beaucoup de Feu en Espagne durant la belle saison qui sera bien trop chaude, beaucoup de conflits aussi, et un détroit très compliqué au Sud. Beaucoup de difficultés donc sur Gibraltar (de façon générale , ce ne sera pas l'année des Détroits ...)

    De façon générale, les pays qui bordent la mer Méditerranée vont avoir quelques cheveux blancs à se faire. Comme je vous le disais, les Détroits vont devenir de véritables bombes à retardement (le processus est enclanché, cela peut donc survenir n'importe quand)

    2024/2025, c'est aussi une révolte sociétale et mondiale. La royauté perd plus ou moins ses lauriers et devient progressivement strictement consultative, une histoire de traditions plus que de quoi que ce soit. Mais ils devront parfois se protéger, quel que soit le pays.

    Les Balkans et le Bosphore

    En géopolitique, il semblerait qu'ils jouent un rôle important, Je ne saisis pas tout mais une triangulation : Bosphore - Balkans - Turquie/Russie ... C'est là que va se jouer un grand moment de rupture diplomatique. (ou pas si tout le monde est intelligent). Comme ça je dirais un nouvel enjeu maritime (passage marine de guerre ???). En tous cas, et bien que je ne vois pas de décès important dans les Balkans, comme il est dit dans les visions d'Alois Irlmaier, j'y perçois un sacré souci à démêler.

    Dans le même Esprit, il y a 2 Europes en Europe : celle qui suit l'Otan, et l'autre ....

    Israël-Palestine, les suites du conflit

    Un conflit destructeur qui peut se transformer à tout moment en drame sans possibilité de retour. Tout dépend de ....

    Je ne reviens pas sur la voyance récente que je viens de faire - la vraie question que nous avons tous aux lèvres, c'est comment cela va-t-il tourner au final ???

    Pour moi il y a plusieurs étapes, la phase actuelle, destructrice, puis une phase de discussions mondiales, suivie potentiellement d'une reprise avec Force armement et menaces. Le risque, c'est l'étape d'affrontement direct des 2 blocs via le conflit presque devenu un prétexte. Il pourra y avoir un traité de paix et quelques Shalum entonnés avant de reconstruire. Mais pour combien de temps.

    A l'heure actuelle, lorsque je me connecte : aucun dirigeant ne souhaite de guerre atomique. Tous semblent réfléchir et personne ne suivrait un dirigeant solitaire et fou.

    Tout cela devrait nous mener jusqu'au Printemps que je voudrais calme ...

    Le Nouvel Ordre Mondial et Pyramidal

    Il arrive ! Pour de vrai, il s'agit de l'Antéchrist qui n'est pas loin et aux commandes. Et si on vous dit qu'il faut attendre encore, perso, je n'y crois pas. Mais il se peut aussi que chaque époque le fasse sortir de son Enfer pour venir nous réduire en esclavage si possible. néanmoins je le sens là ! A l'affut ! Comme le Serpent guette la souris dodue qui a trop grossie pour courir vite et se sauver.

    Je sens plus que jamais qu'"ils" sont aux commandes du bateau ivre. Les KS et compagnie,  les Bildeberg, Forum Economique and Co.... Ils ne se sentent pas non plus à l'agonie, mais plus prêt que jamais de la solution (finale). Il va donc être temps de nous effrayer pour de bon et 2024/2025 vont être des grands crus de la terreur pour le Moldu moyen qui cherche la vérité sur BFM. D'ailleurs les Moldus Français ne voient rien venir pour le moment (j'ai des sondes ....)

    Au programme : un discours plus vibrant que jamais, la terre agonise, serrons nous la ceinture, bridons la démographie et mettons nous au travail, tout en épargnant de trop longues souffrances aux vieux, handicapés et autres poids sociaux. Tout en nous serinant que les progrès scientifiques formidables donnent, plus que jamais, un espoir exceptionnel aux générations de demain, si nous daignons mourir plus vite pour elles.

    C'est, plus que jamais, le moment de nous vendre un tas de technologies qui vont faire leur apparition dans notre quotidien : domotique, robotique, cerveau augmenté, techniques pour redonner la vue aux aveugles, l'ouïe aux sourds et l'intelligence aux crétins qui se feront implanter en désespoir de cause. La vaccination n'épargnant aucun scandale continue pourtant de faire l'objet de toutes les promotions. Le temps du social pur est fini et l'ouverture galactique fait parler d'elle. Ce n'est pas une blague, ce que je perçois, c'est que ces années verront arriver d'incroyables technologies pour réparer les déficiences cérébrales. Puis des circuits électriques entiers : une paralysie, un handicap .... On en parlera brièvement bientôt, comme d'un espoir. On en parlera après la guerre dans le monde de demain qui ne sera ni blanc ni noir tant que nous ne serons pas passé par la porte du grand avertissement ou des 3 jours.

    Je vois, première vision il y a quelques jours, suivie d'autres .... un groupe de lumières, à travers les branches des arbres, comme au loin dans le cosmos ou dans l'atmosphère. Puis les lumières se dispersent et disparaissent. Mais je sais que c'est partout dans le monde. Quand ? Je ne sais pas. Depuis, je scrute le ciel. Le projet Blue Beam, conspiration reine, serait-il en approche ? Possible. Je n'ai, pour de vrai, pas le droit d'aborder le sujet. 

    En tous cas, ce n'est pas Jésus Christ qui approche dans son vaisseau doré, ça c'est sur ..... !!!!

    D'innombrables réformes promises et qu'ils vont nous promettre avec beaucoup de conviction : alimentation, habitat, conduite, etc..... A nous la sauterelle grillée au confit de cafard roti dans le miel de fourmi.

    Ce nouvel Ordre, semble dirigé par des sortes de démons. Gardiens noirs. Inutile de se connecter. A haut, très haut niveau, tout cela n'a plus grand chose à voir avec l'humain ordinaire. Quoi qu'ils proposent, il est indispensable de se dire que ce n'est en soi ni bon ni mauvais dans l'esprit : travailler oui, se motiver oui, préserver la planète bien entendu. L'esprit est bon. C'est l'objectif final qui l'est moins. Parmi les choses qu'ils vont proposer, il y en a une qu'il faut souligner : la méritocratie. Travailler fort pour avoir plus de bien-être. Il y aura des esclaves 3 étoiles. C'est aussi leur meilleure forme de corruption, que de faire croire à une sélection par le mérite, alors que ce n'est pas le cas. Dans leur terre de demain, on sera utile ou pas. Néanmoins, la pyramide a été construite sans porte entre chaque niveau. A savoir avant de croire q ue l'on peut quitter la base ....

    Les Cataclysmes

    2024 et 2025. Grand cru également, pas toujours de victimes, heureusement, mais beaucoup d'eau et de Feu, de pierres qui broient et de régions qui se redessinent. Les grandes Caldeiras semblent se moquer et rester au calme, mais c'est un maître volcan qui explosera en causant beaucoup de tracas. Fumée et Gaz toxiques se répandent et contraignent les populations à évacuer d'urgence. Les avions contournent les zones "pyrolitiques" où le feu semble vitrifier l'environnement, tant les températures montent. Ces zones ne semblent pas habitées d'origine et la vitrification n'aura pas une grande incidence.

    Attention à New York et à sa statue de la liberté, plus que jamais menacée par de grandes submersions qui sèment le désordre.

    Attention, pour de vrai, aux Impulsions Electro-Magnétiques, plus que jamais d'actualité. Comme si la terre subissait je ne sais quelle force cosmique.

    Je ne vois pas de Big One à l'Est des States, mais je peux me tromper. De même que la Caldeira  du Yellowstone reste à peu près calme, mais je n'irai pas la visiter à cause des gaz toxiques qui, à mon sens, émergent dans une sorte d'image jaune souffrée (Yellow stone veut dire rocher jaune, de la couleur du Souffre).

    Naple attention par contre.

    Les tremblements de terre seront accrus, et nous risquons, en France, quelques effondrements. Sur de l'ancien. Peu de dégâts par rapport à d'autres.

    La troisième guerre mondiale

    j'ai déjà longuement travaillé dessus. Mais regardez ce qui se passe en Mer, c'est en Mer que les choses vont se décanter et les signaux apparaitre. Ainsi qu'une étrange lueur dans le ciel d'Europe. Comme une tâche de sang qui coule dans les nuages. 

    Législations nouvelles

    Je sens un grand courant de renouveau qui ne va pas vraiment dans notre intérêt. Anéantir la propriété, zombifier les terriens afin de les rendre plus obéissants que jamais. Marginaliser les courants indépendants, comme l'on fait mourir une morte qui se transforme en marécage avant de sécher et disparaitre (une morte est une branche de rivière, mais qui est en train de mourir, de se reboucher).

    Il va devenir, dans les 2 ans à venir, de plus en plus compliqué de rester dans une conduite normale tout en évitant les piquouzes infernales et autres misères prévues au menu.

    Nous devons donc respecter les législations, sauf celles qui consistent à condamner à morts nos droits légitimes. Et il risque d'y en avoir quelques unes qui sont schizophrènes de nature : les droits de l'homme vont devenir les droits de la Terre.

    Alors comment vivre normalement ?

    Ce travail de voyance, réalisé en méditation profonde, et en projection de conscience nous dit que nous sommes à la fin d'un voyage et que nous sommes en train d'en faire le bilan. C'est à nous qu'il appartient d'interprêter les résultats en témoignant de nos propres règles et valeurs.

    2024/2025 pourraient ressembler à de belles années de progrès social, technologique et humanitaire. Mais les chances que ce soit le cas sont de moins de 5% à mon sens.

    Par contre, quels que soient les évènements, nous aurons la possibilité de garder le sourire à bien des reprises.

    Ce que je ferai pas ou peu en 2024/2025 : voyager, prendre l'avion, bouger inutilement.

    Ce que je ferai prioritairement : voir page résilience

     

    Je répondrai aux questions complémentaires via le forum, sauf travail sur les zones (ce travail ayant déjà été fait). Ce travail a nécessité plusieurs séances et n'est sans doute, malgré tout, pas complet. Tout ne peut pas avoir été dit et le libre arbitre a un gros pouvoir de distorsion sur les évènements, si nous voulions bien nous faire, tous ensemble, un bel avenir.

    A partager (le lien)

    Je vous embrasse

    Elizabeth

     

     

  • L'immigration (voyance pure)

    Chers Tous,

    Nous regardons Lampedusa comme le Pétrolier regarde un puit prendre feu ! Cette grosse quantité d'hommes (essentiellement), jeunes (essentiellement), qui viennent en France, Europe, Italie, Angleterre (souhaitent arriver en), avec une diversité d'objectifs et une culture très différente, ne vont pas manquer de créer des processus nouveaux dans le temps.

     

    Lampedusa versus joyau de la Méditerranée, carte postale habituelle

    Lampedusa, versus accueil d'immigrés, images devenues habituelles

     

    Généralités en voyance pure (questions juste après) :

    Les arrivées ne seront pas régulières, sans doute pour des raisons de saisonnalité, mais ils amènent "la mort" dans leurs baggages, et rien d'autre au départ. A terme, dans le temps, il y aura un vrai succès d'intégration. Mais à quand le terme ? L'Europe continuera de les accueillir, et la paix ne se fera que lorsque les populations se seront mélangées avec les notres, notamment via le couple et la famille. Certains sont venus avec un esprit guerrier et ils se livreront à des actes violents que l'on peut qualifier d'attentats. Littéralement je perçois que certains veulent mettre "le feu" à la France, ils ont la tête chargée de reproches sur la façon dont, soit ils ont été colonisés ou maltraités par les pays riches (dans leur patrie d'origine), soit nous les cantonnons à des zones parking et un rôle social au rabais. Certains d'entre nous (les Occidentaux) chercheront à les employer et les aider, mais pour autant cela sera sans grand effet sur l'état d'esprit général. Il n'y a, dans l'état d'esprit de beaucoup de ces jeunes hommes au passé difficile, que violence et colère. Nous les nourrirons, mais il trahiront la main qui les nourrit. Nous tenterons de communiquer avec eux, tandis que les Français en particulier, et les Européens en général, se mettront en colère à cause de la sévère crise économique qui commence à vider les frigos. Assez vite, ils seront remontés les uns contre les autres et la France souffrira jusqu'au sang de ces luttes de deux populations devenues des ennemis. La rupture sera totale lorsque surviendra une nouvelle épidémie dont ils seront accusés, avec ou sans preuve, tandis que la France sera en crise majeure (sans doute comme pas mal de pays). Il y aura une vraie épidémie de délinquance aussi, sur le monde de la consommation : boutiques, centres commerciaux, parcs de loisirs, zones luxueuses. Outre les vols, je perçois toutes sortes de violences, et les gens chercheront à fuir à la campagne. La campagne, plus que jamais, sera perçue comme un Eldorado., une zone protégée, "Safe".

    Les gouvernants tenteront de les mettre au travail, et de leur offrir, réellement , une vie à l'occidentale. De fait il y aura plutôt nivellement par le bas ....

    Après un temps difficile, les choses rentreront dans l'ordre.

    Comment vont-ils réagir face à la guerre qui s'en vient ?

    Globalement, je dirais qu'ils se tiendront à l'écart en disant qu'ils étaient un peu là par hasard et que bon, ils ne sont pas concernés. Certains repartiront afin de se mettre en sécurité, d'autres en profiteront pour tenter de trouver un intérêt commercial bien immonde, et ils iront jusqu'à renvendiquer des avantages. Ce qui crééera de la colère chez les locaux. C'est d'ailleurs pendant ce même temps que se déclanchera une autre épidémie et que l'état cherchera à confiner, bloquer les populations pour régler, en même temps, plusieurs problèmes sociaux.

    Nous aurons donc, à un moment donné, un tableau clinique assez mortifère en France .....

    Quelle sera la dimension des potentiels attentats ?

    Ces hommes ne sont pas, pour grande part, venus avec l'esprit de guerre. La grande majorité cherche simplement une nouvelle patrie afin d'être heureux et en paix. Ils n'y aura pas ou peu, de leur part, d'attentats organisés comme c'est le cas avec les organisations djihadistes. Ce seront donc plus des actes de colère ou de revanche face à la déception de n'avoir pas trouvé l'Eldorado, ni même de pouvoir y accéder à un emploi digne. On essayera de leur vendre le fait qu'ils peuvent jouer un vrai rôle en France, bien que globalement, on ait pas grand chose à leur offrir. Les incidents, même très violents, seront plus le fait de la pauvreté que d'une immigration clandestine de djihadistes fous.

    Quelle sera la dimension de la révolte ?

    Oui il y aura de la révolte et l'état tentera d'engager des négociations qui n'aboutiront à rien ! Ils seront, dans un premier temps, impossible à intégrer dans la vie professionnelle (pour un tas de raisons). La plupart des locaux les considérerons comme des ennemis à cause du développement des vols, délinquances et autres cambriolages. Certains seront bien entendus incarcérés. Mais manque de place. Je ne vois pas beaucoup d'expulsions. Plus le temps avancera et plus l'état tentera de les amadouer à grands renforts de contrats sociaux. Mais globalement, le projet est ruineux et la France se porte mal. Le contrat social ressemblera à une sorte de amrché : on vous nourrit, vous vous tenez tranquille, sinon on vous remet dans le bateau. C'est à ce moment là que certains d'entre eux rentrerons dans le rang, et qu'une autre proportion deviendra ultra violente.

    Il va de soi q ue l'état se servira de cette situation pour faire diversion .....

    Quelle sera la dimension de la délinquance ?

    On pourrait parler d'un comportement de casseur incendiaire ..... de type blacks blocs ... Ils ne font rien et passent l'essentiel de leur temps à revendiquer. Nous nous apercevrons que leur ennui est une bombe à retardement. Certains s'intègrent vite, mais la plupart se comportent comme des ennemis de la République. Le climat social se déteriore lentement, mais surement. C'est à ce moment que nous chercherons à comprendre ce qui fait que certains s'intègrent vite et d'autres pas du tout. Pendant ce temps, la haine locale monte et l'extrême droite fait des émules.

    Quel que soit le contrat proposé, hélas il y a récidive et les violents du départ se cachent désormais pour perpétrer leurs forfaits.

    Comment réagiront-ils en période d'épidémie ?

    Ils tenteront d'en profiter !!! Ne voyant pas le danger de la même façon que nous. Ils ajouteront donc une dimension de délinquance à la contrainte sanitaire ... Les Français réclameront des expulsions et il y en aura quelques unes. Puis les choses se calmeront. En compensation, l'état tentera de calmer le jeu en distribuant des primes et des avantages de toutes sortes et à tout le monde (achat de la paix sociale).

    Il y aura une nouvelle campagne de communication sur le fait que notre intérêt est de nous comprendre et que tous les habitants du territoire forment une grande famille face aux difficultés qui nous concernent tous.

    Comprenez bien que lorsque je dit "ils" ce ne sont pas tous. Il suffit de 5% d'entre eux pour mettre le feu aux poudres.

    Comment pourrons nous les intégrer à la vie Républicaine standard ?

    Il faut savoir que beaucoup d'entre eux ont vécu un début de vie particulier. Une intégration à l'occidentale n'est donc pas gagnée d'avance !

    1°) Campagnes multiples de communication

    2°) Des expulsions exemplaires, en cas de grande violence, surtout en Italie d'ailleurs.

    3°) On leur donnera le choix : boulot et intégration ou désintégration ....

    4°) La future épidémie nous fera encore tout de même gagner quelques points

    5°) On va créer des emplois et des contrats sur mesure, mais quelques uns refusent ou ne peuvent tout simplement pas se former (niveau scolaire trop différent)

    6°) On tentera le choix entre confinement absolu, voire emprisonnement ou aides sociales et intégration (on vous parque ou vous vous intégrez et respectez les régles Républicaines)

    7°) Certains locaux quitteront les zones les plus difficiles pour rejoindre des coins plus paisibles.

    Chaque campagne nous permettra d'intégrer un petit pourcentage d'entre eux.

    Sont-ils responsables ? Conclusion

    Non certainement pas ! Dans ce monde de fous, chacun a une part de responsabilité sur le désastre collectif.

    Les immigrés ne doivent donc pas devenir les juifs d'hier. Ce n'est pas de leur faute. Même si certains sont des hommes violents venus en découdre.

    Beaucoup d'entre eux ont tout laissé et comptent s'en sortir, puis faire venir leur famille après. Ils ont une image très fausse de l'Europe, et c'est le fait ou la volonté de Politiciens véreux qui organisent la déstabilisation générale en comptant sur ces processus pourris pour créer un chaos de circonstances.

    Lorsque je pose la question des responsables, la réponse jaillit comme un torrent furieux : les gouvernants ! Ce sont eux qui sont en train de créer le désastre actuel, dont l'immigration ne représente qu'un petit pole parmi bien d'autres. La réponse qui suit est tout aussi l'impide : un nouvel ordre jaillira du chaos. Ordi ab Chaos ....

    Un nouvel ordre que vous et moi allons connaître et influencer si nous le voulons bien. Car entre leur nouvel ordre et la nouvelle terre, il n'y a qu'un pont à franchir.

    Je vous embrasse

    Elizabeth

  • Immobilier - 10 ans à venir

    Chers Tous,

    L'actualité est chamboulante ! Les choses vont si vite, elles se précipitent. Tout comme le soleil qui risque de ne pas épargner notre électronique un de ces 4 matins.

    L'immobilier a valeur de refuge dans les pays Occidentaux, où il est aussi très largement identitaire. Il fait rêver les jeunes couples, fatigue les vieux qui entretiennent, exacerbent les problèmes de succession, aggravent les divorces - et accessoirement il nous sert d'habitat. Parce que nous avons longtemps eu beaucoup, pour beaucoup d'Occidentaux, l'immobilier n'est plus, de loin, une simple grotte moderne, mais un petit prodige culturel qui unit dans son lit tous les fantasmes, depuis celui de la couette douillette, jusqu'à la piscine enterrée de 6*12, ou encore le grand garage qui abrite LES voitures familiales.

     

    Plus basiquement, nous l'aimons, nous y réfugions, le décorons à notre façon, le meublons avec amour et y faisons beaucoup le ménage. Nous devons également payer pour les emprunts, les réparations, les taxes, l'entretien. A savoir aussi : la lutte contre les effractions et autres cambriolages.

     

    Dans les films ou les  séries du petit écran, les propriétés lumineuses défilent comme les vedettes de la haute couture, évoquant bien cette envie que nous avons, d'avoir pour nous et nous seuls, un bel endroit où nous aurions recréé une bulle de sérénité et d'harmonie. Pendant qu'à l'autre bout du monde, une petite hutte de toile ou de paillis, ou encore de terre séchée, abrite un hamac, 3 poules et quelques casseroles à côté d'un bidon d'eau.

     

    Pourtant, le plus heureux des 2 n'est certainement pas toujours celui qu'on imagine.

    Enfin, trève de philosophie de bistrot : retour à la réalité, L'immobilier est en train de faire faillite - pour longtemps - si ce que je perçois est exact. Et pas uniquement pour une question de taux bancaires. Comment cela va-t-il se passer ? Et cela va-t-il avoir des effets sur notre bonheur ?

    Les Taux

    Ils ne baisseront pas, mais là n'est pas le plus gros souci. Les taux, c'est la pointe émergée du problème. A savoir que nous ramons sur un océan de fausse monnaie et qu'être propriétaire d'un bien acheté sur 25 ans avec un taux de plus de 5% en échange d'un gros tas de fausse monnaie - c'est une illusion. Il est possible que les banques, en refusant de plus en plus de crédits (ce qu'elles vont faire), rendent service à un paquet d'accédants qui risquent de se briser le dos en escaladant une montagne de dettes.

    En clair, je ne les vois pas redescendre de si tôt. Ce que je perçois, c'est plus une sorte de grosse faillite du système, mettant fin à la politique des crédits actuels. Je perçois des achats pour un temps, on ne serait propriétaire que pour un temps, après quoi il faudrait le restituer, ou renouveler son bail.

    Ce passage, d'un fonctionnement à un autre, se fera doucement, à la fois par obligation (manque de moyens) et parce que finalement ce n'est pas si mal (opinion qui aura été optimisée par campagne de communication à venir rapidement)

    Le parc immobilier actuel

    De nombreux bien seront revendus. Ce parc ne sera, pour part, mais pour part de plus en plus importante, pas renouvelé de la même façon. Dans les années à venir, beaucoup de biens changeront de mains. Il risque même d'y avoir des abandons purs et durs. Plusieurs raisons à cela :

    1°) Le durcissement des conditions de maintien, il faudra payer - de plus en plus - pour tout et rien, eau, chauffage, entretien, conformité etc....

    2°) Le durcissement - la hausse de la fiscalité en fait - des successions

    3°) Une campagne de communication menée tambour battant pour des petites villes confortables, où la vie serait propre, bon marché et sereine .....

    4°) Une délinquance très importante qui fera se tourner les éventuels proprios vers des zones sécurisées

    5°) La fin d'une culture Occidentale du bel habitat - on ira vite (5 ans ??) vers l'habitat pratique, facile d'entretien, peu couteux, et donc plus petit.

    Les difficultés sociétales à venir (2024/2025)

    Guerre, Privations et difficultés autrement plus importantes qu'un (simple) souci d'emprunt, feront que les gens vont un peu se détourner de ce faux moyen de sécurité pérenne. Il va s'avérer que le toit sur la tête, si cher à nos parents et grands parents, sera un peu oublié ..... Trop d'emmerdes par rapport à un bénéfice discutable. Enfin, c'est ce qu'on en dira. Un toit oui, mais plus à la Chinoise.

    La crise du logement qui s'en vient ne fera pas s'agrandir le parc immobilier. Elle n'est pas d'origine financière, mais législative ou conditionnelle. L'immobilier locatif perd son attrait pour longtemps (je ne vois pas vraiment de retour, sauf sur du locatif d'état ou locatif social). Le logement loué ne remplacera pas non plus le logement acheté et vice-versa.

    L'état finira donc par se substituer à la défaillance qu'il a lui-même orchestré, en créant de nouvelles cités sur des zones qui furent industrielles ou sur des zones commerciales qui seront refondues. Le paysage urbain va donc changer après une crise pénible.

    Les familles qui ont des enfants en relogeront et crééeront une autre sorte d'habitat collectif semi séparé. L'habitat partagé devrait se développer, permettant à ceux qui ont de l'espace, mais pas de sous, de loger ceux qui ont quelques sous, mais pas assez pour gagner de l'espace à vivre.

    Dans un second temps

    Beaucoup de gros habitats seront découpés (2025 - 2030 ?) et la culture du gros disparaitra de 95% de la population. Ce sera progressif, mais permettra de trouver un compromis avec l'habitat partagé qui n'aura pas donné pleinement satisfaction. On utilisera donc les surfaces utiles qui seront potentialisées. Les jardins deviendront plus collectifs, puis individuels et très petits.

    La maison fermière avec ses poules, sa cuve à eau et son potager deviendra une rareté. Principalement pour des raisons législatives. Mais aussi parce que les gens, qui auront perdu la plupart de leurs repères, iront vers un modèle simple et peu contraignant.

    Les Baby Boomers seront très vieux et avec eux disparaitront la dernière génération post seconde guerre mondiale et pour qui la reconstruction fut synonyme d'abondance. La future génération post troisième guerre mondiale aura été terrorisée outre mesure et se laissera conduire vers un destin non pas choisi, mais offert, par un état  coordinateur forcé et un contexte difficile.

    En 2035, il est à priori possible que la maison individuel de bonne taille avec son grand jardin ait (quasi) disparu au profit de petites propriétés découpées et de cités de taille raisonnable. Mais tout ceci dépend aussi de nos choix collectifs, autrement dit de nos lignes temporelles. J'en ai perçu plusieurs, à effets différents, quoique quelques points communs, dont une modification substantlielle de la culture du gros habitat.

    Nos choix et nos lignes temporelles (2030 - 2035)

    Nous avons quelques options. La plus probable (40% ?) est que la population terrestre réduise, et que cette réduction dramatique (rapide) acte la fin totale de notre culture Occidentale. On pourrait alors s'imaginer qu'il va y avoir "de la place" - Mais non en fait, car les populations se regrouperont sur les zones acceptables. : migrations, redécoupage, solutions de secours et modification profonde du paysage au propre et au figuré - mais pas vraiment dans la paix -

    Une second possibilité (10/20%), également encore très potentialisée, serait que l'état mondial totalitaire voit le jour et procède au plan d'action que j'ai perçu, mais de façon autoritaire justement. Les 2 lignes temporelles ne pourraient en faire qu'une seule et la population terrestre serait réduite autant que contrainte. La propriété immobilière, celle de nos parents, voire la notre, serait difficile à conserver dès 2027/2030.

    Une troisième possibilité (5/10%) serait un chaos autoritaire (dirigé par I.A.) qui permettrait au dit état de mettre en oeuvre des mesures de logement du bétail humain. De logement ou d'éradication. Il s'agit d'un modèle dystopique qui, hélas, n'a pas encore disparu des possibilités, bien que je ressente qu'il soit fort probable qui cède la place à un modèle "raisonnable".

    La quatrième possibilité, dont les guides me disent qu'elle est finalement assez probable, serait que nous modifions tout dans le sens du partage équitable en fonction de paramètres nouveaux. Il y aurait alors un bref chaos, suivi d'une reconstruction,  mais avec de profondes modifications culturelles. Néanmoins la population mondiale baisserait.

    L'évolution optimisée (dès 2025)

    Les guides disent que c'est possible, mais pas fait pour le moment ! La modification de la culture post évènements apocalyptiques, serait bénéfique. Nous garderions le meilleur : Harmonie - Beauté - Sagesse, un peu à l'Orientale (le meilleur de l'Orient), avec une application suffisante sur de petits espaces privés. Un collectif équitable permettrait de faire disparaitre la faim et le manque de soins pour l'ensemble des terriens. Ce serait aussi ça la nouvelle terre. Les espaces privés seraient heureux et les espaces collectifs seraient sereins.

    Waooh, j'ai des frissons. Voilà ce qu'ils me font sentir, une telle paix.

    La culture religieuse marquée (celle qui est à l'origine d'intolérance) disparaitrait, tout comme la culture dite raciale et ses excès.

    Lorsque je demande ce qu'il manque encore, ils répondent que c'est plutôt l'égoïsme qui gêne. Ou le fait de vouloir avoir raison, l'égo.

    En tous cas, en conversant avec eux, il semble évident qu'il y aura une brève période autoritaire, à chaotique. De notre façon de nous gérer dépendra la suite des évènements.

    Comment rester heureux avec un immobilier qui va aller en se durcissant (en terme de conditions)

    De fait c'est possible. L'habitat partagé semble représenter la meilleure solution, le tout étant de trouver des gens avec qui on peut s'entendre. Le mieux étant un partagé avec de l'indépendance de part et d'autres.

    Les guides parlent de séparation de la zone de vie, de la zone de loisirs et de la zone de travail (y compris de l'autonomie alimentaire). La zone de vie est privée et 100% privée. La zone de loisirs peut être partagée avec plaisir.

    L'autonomie alimentaire devrait être collective et non individuelle, le collectif étant une donnée très variable. Elle disparaitra à terme, lorsque la ligne de temps aura été "choisie" (selon eux, c'est une solution de crise)

    La zone de travail hors autonomie sera quasi toujours collective, exception faite du travail à distance qui, durant un temps, sera stoppé (raison non donnée). L'esprit d'équipe se développera au sens noble du terme si nous faisons les bons choix. C'est en tous cas un axe de travail.

    A Priori, beaucoup de techniques vont être potentialisées et les futurs habitats remplaceront le volume par un grand confort et un aspect quasi individuel (pas plus d'informations que ça)

    En tous cas, ce peuple de demain n'a pas besoin d'une piscine bien à soi et d'une rolls royce pour se sentir heureux et existant !

     

    A bientôt et 2 photos d'un autre temps pour mon mariage 

    Je vous embrasse

    Elizabeth

    380482401 263581326643433 8251321948063109751 n

    La mariée, son papa (87) et ma fille devant, avant de faire descendre mon papa à la mairie :) - Devant c'est ma Katy, 16 ans qu'elle me porte ou me supporte :)

     

    380551416 6603570839763451 1066492807677647226 n

    Le marié (le barbu) arrive à la mairie porté par mes adorables cobs irlandais et le reste de la famille derrière

     

  • Brève de voyance de la rentrée

    Chers Tous,

    Cartables et boites mail de retour, parents au taquet et gamins en stylos et chaussures neuves ! Mais au-delà de cette apparence de normalité, que se passera-t-il juste après ce petit moment de diversion ?

     

    Je ne reviens pas sur l'ensemble du trimestre que j'ai déjà fait il y a peu, mais j'en profite pour faire un point sur ce que cette ligne temporelle bien entamée nous annonce pour les semaines à venir !

    1°) Retour de campagne vaccinale

    Nous allons assister à un beau moment de communication et il ralliera, une fois de plus, une bonne grosse partie de la population. Mais pas toute. Un petit pourcentage aura réfléchi et on en parlera aux infos. En affirmant qu'aucune étude sérieuse n'a pu vraiment étayer ces pauvres coïncidences. Le souci des soignants de se réitérera pas. D'ailleurs beaucoup ne sont pas revenus. Partis sous d'autres cieux.

    2°) Pandémie ? Bah pas très loin ...... Mais en attendant, re campagne de communication autour du Covid variant X,Y ou Z, à moins qu'on ait fait le tour de l'alphabet. Je redoute tout de même, mais la question de la temporalité se pose, une épidémie de grippe matinée autre chose qui serait belle et bien dangereuse. Encore un truc pourri avec des potentiels troubles connexes. Les gens auront peur. Et beaucoup accepterons n'importe quoi.

    Attention aux frimas donc, et surtout aux oiseaux migrateurs.

    3°) Législation sur la vie à l'école :je ressens tout un monde de modifications, dont le port interdit de l'abaya n'est qu'un le bord visible de l'Iceberg. Gare à nos enfants qui vont devoir encore et encore se plier. Qant à l'école à la maison, elle est interdite, tout comme le départ de l'enfant de l'école, en cas d'alerte grave.

    4°) Guerre : ça avance, hélas. Je perçois des armes et des armes, des soldats qui se préparent, même si ils ne marchent pas encore. J'ai des images d'entrainement et je ressens la folie guerrière des hommes. Ils se préparent. Nous aussi si possible.

    5°) Argent : n'empruntez pas si possible, et si vous avez de l'argent non placé et des emprunts, remboursez les petits trucs. Achetez vous le nécessaire pour les temps à venir avant que l'argent ne devienne qu'un pauvre leurre et surtout un truc numérique tout à fait contrôlé. Car l'ultra constrôle se met en place très vite. Et les petits arrangements vont devenir compliqués. Fuyez la bourse. L'or pourquoi pas. La terre encore mieux, ou les pierres. Mais n'achetez pas pour acheter.

    6°) Climat : comme pré vu un été indien. Mais après moi le déluge, murmure-t-il à nos oreilles imprudentes qui pourraient encore prendre des tempêtes et de la grêle, des tornades et des glissements de terrain sur les parcelles annexes aux lits des cours d'eau. Soyez donc prudent et préparez vous à arrimer ce qui peut l'être, malgré les apparences fort douces.

    7°) L'automne commencera à faire sortir la crise du logement qui va prendre une sale tournure cet hivers. On en parlera beaucoup, et on exigera des propriétaires qu'ils payent des impots sur les appartements non loués (faute d'un diagnostic potable). Donc 2024 s'annonce très mal dans l'immobilier. De façon générale il y aura beaucoup de communication sur l'énergie avec, à priori, vu ce que je ressens, de la taxes surprise pour les chauffages gourmands.

    8°) Le carburant est acté à la hausse et ça va devenir insupportable, c'est d'ailleurs le but. Les gens ne sauront plus où se tourner.

    9°) L'inflation va battre son plein et les problèmes alimentaires vont continuer à s'accentuer. Comme pré vu, les associations caritatives pleurent déjà (Restos du coeur), mais ce sera bien pire. Beaucoup de gens vont vouloir y avoir recours.

    10°) La conséquences : les mouvements sociaux et la grogne généralisée

    11°) Attention à de nouvelles émeutes et à un nouveau départ d'incendie à ce sujet.

     

    Grosses bises de mon Jura préféré

    Elizabeth

     

  • Tout sur la Voyance : Le dossier du dimanche

    Petit article soft pour un Dimanche de retour de canicule sous nos auspices !

     

    Madame Irma, un mythe ridicule, mais sympathique

    La voyance a concerné les plus grands, depuis les temps les plus anciens, jusqu'aux temps actuels. L'homme étant mortel, il est un peu préoccupé par son avenir ..... On dit que c'est un don, bien que ce soit aussi et beaucoup une question de travail à comprendre comment il marche. La question la plus délicate et qui fait toute la différence entre un voyant et un autre, n'est sans doute pas le don, mais l'interprétation. quant à la restitution au consultant, c'est à coup sur un exercice délicat et de compassion.

    Ce n'est pas, à coup sur, une science exacte. Il y aura toujours un ratio de choses vues et qui finalement  ne verront pas le jour (ou plus tardivement), et d'évènements tout simplement pas perçus.

    Avec le temps, le ou la voyant(e) devient méfiant : il sait que, même si le consultant appelle la vérité, il n'a pas envie de toutes les entendre : plusieurs voyants et astrologues des grands nazis du Reich ont eu de tristes fins, et l'histoire contient pas mal d'histoires analogues, le messager, même de l'avenir, n'étant pas payé pour voir autre chose que le succès ou la recette du succès.

    Malgré un don souvent là, quasi génétique et prévisible, on n'est pas voyant de naissance, on le devient ! Du moins si on veut faire autre chose que de la m***e. Car la véritable difficulté n'est certainement pas d'avoir des flashs sur tous les modes, mais de les transformer en interprétation juste et acceptable. Ce n'est donc pas un job de gamin(e), même si certains semblent doués. Je suis assez souvent horrifiée, à la lecture (que je ne fais plus depuis bien longtemps) des vidéos de jeunes loulous ou louloutes qui se mettent en scène à grand renfort de bougies et d'angelots pour prédire l'avenir de toutes les flammes jumelles ou tous les sagittaires ou encore tous les "ceusses" qui choisissent la pierre rose, tandis que ceux qui préfèrent la bleue pourraient avoir plus de chance au travail et moins en amour. 

    Il n'existe pas une voyance, mais de multiples, en fonction de la personnalité de celui qui fait et de celle qui reçoit ; car les demandes sont tout aussi variables.  Enfin comment définir une bonne voyance ? Comme ça je dirais :

    Celle dont je ressors l'esprit clair sur ce que je dois faire, comment et avec qui, dans quelle attente ou pour quel objectif. J'ai également conscience de ce qui risque, en positif ou en moins positif, de m'arriver, et de comment l'appeler de mes voeux ou,au contraire, l'éviter si possible. Cerise sur le gâteau, si quelque porte doit se clore devant mon nez, j'ai déjà pré-connaissance de telle autre porte qui va s'ouvrir pour une autre, voire une meilleure opportunité. Enfin, un entretien clair me donne quelques, maxi 5 points, bien clarifiés et mémorisés, de façon structurée et bien consciente.

     

    Mais ça c'est ma vision des choses ...... et pas du tout celle de tout un chacun.

    Quelles sont les différentes demandes

    1°) La réponse à des questions concrètes

    C'est un cas de figure courant, surtout chez les hommes et femmes noyés dans le quotidien par différentes formes de stress. Ils ont accumulé un tas de dossiers délicats et souhaitent en avoir une perception plus claire, à toutes fins d'efficacité. C'est, pour ma part, un travail passionnant, car on travaille de façon efficace par anticipation.

    2°) Une projection dans l'avenir

    C'est un entretien pour Soi, presque du développement personnel : avoir une projection dans le temps de ce qui va se passer pour sa pomme. Un point personnel, un moment privilégié : que vais-je vivre - et du coup comment. Il  n'y a bien entendu pas que du positif, mais un bon travail permet de voir quels sont les points forts qui permettront de minimiser, voire annuler, les passages obligatoires.

    3°) Entendre par une bouche autre, ce que j'ai envie d'entendre

    Demande finalement courante, et bien humaine. Mais hélas peu fructueuse dans le temps. C'est aussi celle qui dit que l'on a besoin d'être rassuré, parce que la souffrance est trop importante dans le cas contraire. C'est néanmoins un exercice difficile pour moi qui ait une sainte horreur de mentir. Certains collègues ne se gênent pas car ils se disent que de toute façon celui ou celle qui vient chercher ça, ira chez quelqu'un d'autre si on le lui refuse. Z'ont pas tort.

    J'ai eu une consultante qui consultait une dizaine de voyantes par mois pour se faire confirmer que son amoureux allait revenir...... C'était devenu de l'ordre de la névrose obsessionnelle? et qui a naturellement guéri lorsqu'elle a rencontré quelqu'un d'autre. Nous (les voyants locaux) avions tout essayé pour lui faire entendre raison, mais alors elle se fachait tout rouge et nous envoyait paître. De guerre lasse nous l'avons accompagnée durant environ 12 mois jusqu'à guérison.

    4°) Passer un moment rigolo entre copines ou pour se détendre

    Avec la crise, c'est une demande moins courante. Mais fut un temps où l'on voyait les amies (presque toujours des femmes) venir 2 par 2 pour rire ou sourire de l'avenir léger qui s'annonçait. Le ou la voyant(e) n'avait plus qu'à se laisser faire à présenter les choses sympas, en laissant en pointillés silencieux, celles moins sympas qui pourraient se montrer à la croisée des chemins

    5°) L'entretien site de rencontre

    Ca c'est encore assez courant. Les sites de rencontre font pas mal de victimes .... qui viennent nous voir pour tenter de gagner du temps. On se retrouve alors avec une liste de prénoms ou de photos afin de faire un pronostic ou un tiercé gagnant dans l'ordre. Parfois une dizaine de noms, tant la souffrance de la solitude est grande en ce début du 21ième.

    Fait de l'époque : pas mal de grosses arnaques que l'on tente de débusquer afin de préserver les victimes, qui parfois ne veulent rien entendre et préfèrent rêver à leurs frais. 

    J'ai eu, il y a quelques temps, 2 femmes âgées (75 et 78), qui venaient chercher quelques précisions sur leurs amours sur le net. Les ficelles étaient grossières et l'une d'entre elles était la victime évidente d 'une bonne grosse arnaque made in Africa.  Agée de plus de 75 ans, elle était tombée amoureuse d'un homme plus jeune, beau, chef d'entreprise, plein de ressources, et qui lui chantait des mots doux du matin au soir. Bien entendu il n'arrivait pas à se libérer et avait d'incroyables problèmes. Je suppose qu'il a fini par lui demander de l'argent, mais je n'ai pas su la suite, car elle m'en a beaucoup voulu de lui dire que c'était du vent.

    6°) La grande question des rapports triangulaires (Monsieur, Madame, et la Maîtresse de Monsieur, ou l'inverse)

    C'est très fréquent  ! Et on peut avoir, au choix, Madame, Monsieur, l'Amant ou la Maîtresse .... ou le tout au pluriel. La question la plus douloureuse reste néanmoins aussi la plus fréquente : celle d'une femme jeune et isolée qui attend que l'homme (de sa vie) quitte Madame la mère de ses enfants, avec qui il n'y a plus rien sauf : les enfants, la maison, l'entreprise, la voiture, les vacances et la maison de famille ...... Je suis souvent horrifiée par la souffrance de ces jeunes victimes (c'est le cas le plus fréquent, on va dire du 85/90 %) qui attendent le moindre coup de fil, la moindre information, parfois très longtemps.

    Lorsque c'est évident, nous tentons parfois avec douceur, d'informer la malheureuse. Mais c'est souvent peine perdue. Je me souviens d'un salon de la voyance (nous mangions tous et toutes ensemble le midi), où l'une de ces malheureuses nous avaient presque tous consultés pour avoir à peu près partout la même réponse. Nous en étions émus et affligés. La réponse était hélas partout la même : il est pris, et bien pris ... pour ne pas dire prisonnier de sa situation. Et n'allez pas croire que les victimes sont des imbéciles : l'amour rend Con, même la plus fine des personnes.

    7°) Les successions

    Sujet majeur ! Les successions sont quasi toujours l'occasion de régler les comptes familiaux. Elles se passent alors très mal et font l'objet de procédures lentes, menées par des notaires mutiques et travaillant à la vitesse d'un escargot qui traverse un champ d'épines. Du coup, ces affaires sont véritablement des traumatismes, que nous sommes souvent amenés à accompagner pour aider à déjouer les pièges et autres chausses trappes qui se présentent à chaque croisement.

    Parfois l'un des héritiers a le temps de mourir et l'affaire repart de plus belle avec ses successeurs.

    8°) L'entretien mutique

    Une personne, souvent simple, à qui on a dit qu'il ne fallait rien dire, vient s'assoir devant vous et vous laisser parler pendant 1 heure. C'est casse-couilles. Parce que sans échange, un entretien est vite limité à de l'évènementiel hors contexte. j'avais une amie voyante qui avait son astuce à elle (ça me faisait mourir de rire), elle leur disait :

    " la haut, ils me disent que si vous ne voulez rien dire, vous n'en saurez pas plus"

    9°) L'entretien contrarié

    Vous avez, en face de vous, une personne qui répond invariablement : non non non, il ne se passe pas ça, ou il ne peut pas se passer ça c'est impossible. Parfois, au cours de l'entretien, vous vous apercevez que si, il se passe bien ça, et vous tentez de leur faire remarquer que bah si. Mais non quand même. Du coup, c'est compliqué et la plupart du temps ça ne mène à rien pour plusieurs raisons, entre autres d'incompatibilité.

    J'ai eu le cas d'une jeune femme d'origine Musulmane qui venait pour des questions floues, mais familiales. Je ressentais une grande violence et immédiatement elle infirma avec force. Peu après, j'apprends que la consultante s'était pris de vraies grosses bastons de la part de son père, avec injonction de se marier en prime. Et j'entend - à ma presque grande surprise (pas surprise de fait) - que Papa était un homme bon et juste. Ma fois ...... Elle clotura en me disant que j'étais très mauvaise. C'est vrai que j'ai du mal avec le fait de valider de la victimisation. Pardonner oui, subir, bof .....

    10°) Le consultant qui teste

    Il connait la réponse, il vous pose la question. C'est assez mignon en fait, et je peux tout à fait comprendre, que l'on teste un peu, pour se rassurer. Ca m'arrive quasi toutes les semaines.

    Par contre le test a ses limites : un client qui bâtit un faux entretien dans le but unique de piéger le ou la voyant(e), va effectivement y arriver, car nous n'avons pas de vidéo de son quotidien. En général, nous sentons en nous une forme de confusion qui nous coupe la chique. D'où la difficulté à réaliser des tests avec caméra et enregistrement : le stress nous est dommageable.

    Parfois le consultant teste uniquement un échantillon de questions pour valider vos réponses sur d'autres points. Ca peut être efficace, sous conditions de cohérence. Les hommes  ou femmes d'affaire font souvent ça, parfois de façon non consciente.

    11°) La consultation psycho-technique

    En général ce n'est pas ce que nous souhaitons, ce n'est pas notre métier. Mais vous avez des consultants en grande confusion, souffrance, épreuve personnelle. Et ils ne veulent pas juste avoir des réponses, ils ont envie de se sentir écoutés, compris, pris en compte, puis rassurés. Nous faisons alors de notre mieux pour trouver un équilibre, car il est délicat de jongler sur 2 métiers à la fois

    12°) L'entretien de Rancune, Rage et Rancoeur

    Il y a de pauvres âmes qui ont souffert et ont survécu dans l'énergie de la haine. C'est un moteur de survie. Hélas, en séance de voyance, c'est un peu compliqué, car toutes les questions se tournent vers le moteur de la vengeance au lieu de se tourner vers le bien-être du consultant. Que faire ? On tente, de temps en temps, de ré orienter l'entretien vers leur avenir à eux, mais ils reviennent, inlassablement, vers le droit à voir l'autre, le bourreau, souffrir enfin.

    13°) L'entretien loyal et sincère

    C'est idéal, mais c'est aussi une question de compatibilité. Le consultant vous offre sa confiance, ce qui vous ouvre de grandes portes et optimise les chances de précision. Le courant passe et du coup, les informations arrivent de façon fluide, comme par magie. Cela représente sans doute 80% des consultations, qui peuvent alors prendre telle ou telle tournure (voir plus haut), mais sans leurs inconvénients.

     

    Cette liste est non exhaustive, mais cela vous donne un aperçu de que sont les différentes variantes de notre métier. Il n'y a pas de bon ou mauvais entretien de voyance en soi, mais il y a des demandes plus fructueuses que d'autres. En l'occurance cela reste souvent une affaire de rapports de confiance.

     

    Quels sont les différents types de voyances :

    Tous les voyants ne font pas le même travail, malgré une dénomination assez commune.

    1°) Les médiums

    En ce moment, la terminologie est à la mode. Et il n'est pas rare de voir quelqu'un dire avec un air entendu "je suis médiums, pas voyant", traduire par, je vous passe les messages d'en haut, je ne vais pas vous tirer les cartes. Dans les faits, la plupart des "tireurs de cartes" sont médiums, ce qui veut dire moyen de communication et pas forcément envoyé de Dieu.

    Les médiums sont des cerveaux qui ont des antennes spécifiques leur permettant d'entrer en contact avec des sphères énergétiques différentes. Mais cela ne fait pas de nous (d'eux) des âmes d'exception.

    2°) Les cartomanciens stricts

    Ils lisent les cartes, certains le font tellement bien qu'ils vallent bien ceux qui prétendent être plus que plus que voyants. Je pense que leur expérience et leur renommée sont parfois tout à fait justifiées, bien qu'ils ne soient pas "voyants". Reste que beaucoup de voyants ne voient rien du tout et lisent les cartes, mais sans avoir l'honnêteté de le dire, ce qui n'en fait pas non plus de mauvais voyants.

    3°) Les astrologues

    Rien à voir avec de la voyance. Certains font un petit mélange éclectique : astrologie, voyance et cartomancie. Selon la qualité du praticien, cela peut être formidable ou vraiment un peu indigeste. Chaque pratique consiste à apporter un éclairage, un mélange des pratiques peut donc être intéressant, à condition d'avoir l'esprit de synthèse et d'y voir tout de même clair au milieu de toutes ces tendances.

    4°) Les bavards

    Des entretiens parfois longs, 90 minutes, 2 ou 3 heures, 3 tonnes d'informations en tous genre, et finalement la tête un peu gavée en sortant. La quantité et la qualité sont souvent mal mariées ..... Je redoute des collègues qui inondent le pauvre consultant qui a entendu tellement de trucs qu'il n'a finalement retenu que ce qui lui parlait et qui n'est pas forcément le meilleur.

    5°) Les narratifs évenementiels

    Ils vous racontent plein de trucs : vous allez casser votre stylo, un homme jeune va vous apporter une bonne nouvelle, on va vous dire qu'il y a un mort, vous allez avoir une panne de voiture et votre conjoint va avoir une difficulté au travail, puis pour finir, en traversant la route, vous verrez  une vieille amie que vous avez oublié. Ajoutez une dizaine d'infos de ce type et vous bénéficiez d'un effet diversion car votre cerveau tente de redonner de la cohérence à tout ça. Genre qui peut bien mourir, qui serait cette vieille amie, comment ça une bonne nouvelle, etc.......

    Puis, si vous cassez votre stylo, vous vous rappelez votre voyance en vous disant "la vache, il ou elle est bonne" (sauf qu'à l'ère des stylos bics, vous avez 95% de chance de casser un stylo dans l'année)

    Les spécialistes du micro évènement sont souvent au choix :

    • Des voyants désordonnés qui ont des flashs, mais ne savent pas les relier
    • Des cartomanciens qui lisent leurs jeux stricto senso
    • Des filous qui noient le poisson en se disant que dans le tas, ils vont tomber juste

    Le micro évènement a, à mon sens, peu d'intérêt. On peut y voir des marqueurs temporels, mais cela s'arrête là. Par exemple, vous rencontrerez votre future compagne après avoir passé un super séjour dans une jolie maison de campagne - ou - Votre mari va avoir une bonne nouvelle au boulot, ça va dans le sens d'une vraie bonification dans sa carrière et ça répond à telle ou telle question.

    6°) Les voyants stricts

    Ils ont des flashs de toutes natures : ressenti, visuels, auditifs, etc..... Ce qui est d'une grande richesse, sous condition de bénéficier d'une bonne interprétation. C'est en général là que les cartes, ou autre support, jouent leur meilleur rôle, en facilitant ce travail d'interprétation.

    Par exemple, je ressens une profonde tristesse avec un vague image de personne très âgée qui s'en va, et les cartes me sortent la combinaison de la mort. C'est là que l'importance de l'échange permet d'affiner. Si le consultant confirme que, par exemple, son père est très malade, il sera possible de lui dire qu'il ne reste pas tant de temps que ça. C'est aussi là que ça devient difficile si le consultant affirme : non non, je ne vois pas (malgré une évidence qui ressortira plus tard dans l'entretien). Cela peut-être aussi sans rapport direct avec le consultant, et vous ressentez qu'il n'y a pas de peine par exemple. Cela peut-être aussi un marqueur temporel, comme vu avant : lorsque cette personne sera partie, c'est alors que ..... etc.....

    Une voyance stricte sans support est souvent réduite.

    Lorsque j'étais plus jeune, il y a 30 ans de cela, j'avais été voir un théorique grand voyant Parisien qui bossait en voyance pure. Il avait un magnifique cabinet dans un beau quartier, et demandait une jolie somme pour un entretien assez bref (30 minutes ?). J'arrive, l'homme me prend la main et se concentre, puis il parle, sans poser la moindre question. J'entend quelques évidences, avec des réponses peu précises (genre pour vous aussi il y aura quelque chose de bien plus tard) et voilà ..... Fin de l'histoire. parce que des flashs purs sans investigation, ça ne va pas loin.

    7°) Les manipulateurs

    Y'en a, comme de la pomme dans le film des tontons flingueurs. Ils vous arrachent votre confiance avec quelques fausses vérités du passé et du coup, vous y voyez des certitudes d'avenir. Ils sont attachants, à l'écoute, aimables, voire compatissants. et vous la font à l'envers.

    Les fausses vérités ? En voilà une liste

    • Vous avez souffert ma bonne dame, oh là là
    • Oh oui, je sens qu'il y a eu un vrai chagrin d'amour
    • Quand vous étiez petit(e) vous êtes tombé et vous vous êtes vraiment fait mal (au choix brulé, tombé de vélo, tombé dans une flaque d'eau)
    • Oh vous, vous aimez la justice !
    • Oh vous avez tellement d'amour dans votre coeur et on vous a fait tellement de mal
    • Ah oui, je sens des gens malhonnêtes autour de vous, avec variants possibles : méchants, mauvais, malsains, etc....
    • Oh dans votre travail, quelle drôle d'ambiance, quelle mauvaise ambiance, y'a des salops, etc....
    • Ah je perçois de vrais soucis familiaux dans le passé
    • La vie n'a pas été tendre avec vous ? Pas vrai ?
    • Votre entourage ne vous comprend pas

    Etc.... Il va de soi que parfois c'est tout à fait le cas et justifié de dire cela, mais lorsqu'un voyant que vous ne connaissez pas vous sort des trucs comme ça, c'est peut-être le cas, mais pas absolument certain. Beaucoup de charlots ont une vraie aptitude à vous filer quelques évidences plaisantes à entendre afin de conquérir votre confiance et vous faire parler. Il ne restera alors qu'à vous dire 2 ou 3 trucs sympas et l'affaire de la confiance est dans le sac.

    Certains voyants manipulateurs sont surtout de fins psychologues. Ils ne voient pas grand chose, mais savent surfer sur la vague. Et ils finissent par vous dire ce que vous devez faire. Ce qui peut finir en prophétie auto-réalisée.

    D'autres sont de redoutables confesseurs qui transforment ce moment consacré à l'avenir en grande lecture de confidences. Puis ils vous attachent dans un vrai rapport de dépendance et deviennent LA personne à qui parler, à grand renfort de billets.

    Reste que certains consultants sont précisément dans cette quête et qu'ils en ont pour leur argent. Notamment tout ceux qui viennent chercher confirmation de ce qu'ils pensent ou croient.

    Le manipulateur est flou : je voooiiiis un lieu d'habitation avec des fenêtres et des murs, ah oui et un évier.

    8°) Les escrocs

    Il n'y en a pas tant que ça. Mais ça arrive ..... En  général ils ont une communication très agréable. Ils vous disent des choses rassurantes, puis ils glissent sur une touche biaisée

    • Tout va bien, Mais ......
    • On fait de la magie noire sur vous
    • Votre père décédé n'est pas monté dans la lumière
    • Votre ami vous a quitté parce qu'on l'a envouté (dans le fond il n'aime que vous, même si il est barré avec une autre)
    • Votre argent disparait parce qu'on vous force à faire des dépenses : c'est donc plus fort que vous
    • etc....

    Et tout ça peut se résoudre grâce à un travail par mes soins (bien entendu).

    De façon générale, toute personne que vous voyez à un rythme assidu et qui vous coute cher, doit vous faire vous poser la question de la légitimité du service. Tant que le service vous semble justifié (vous étiez vraiment mal et vous allez vraiment mieux), pourquoi pas.

    L'escroc est pire que flou : il est mystérieux .... Je voooiiiis bien une scène, mais on me dit de rien vous dire. Ca devra être une découverte pour vous.

    9°) Les plateaux (téléphonique ou de chat) de voyance

    En général, c'est de la merde. Pour avoir le service d'une vraie voyance, il faut payer une blinde, parfois jusqu'à 15 euros la minute. Ces professionnels surfent sur l'anxiété des clients qui font appel à leur service. Ils reçoivent des formations spécifiques pour faire durer la conversation, en terminant le temps de consultation, par l'arrivée d'un nouveau problème ou d'une nouvelle question.

    Certains petits plateaux sont l'exception qui confirme la règle, mais la plupart embauchent des hommes ou des femmes qui sont voyants comme je suis bonne soeur. Puis ils leur filent un logiciel de lecture de carte et zou, c'est parti. On leur apprend à ne jamais être précis et à ne jamais donner de trop mauvaise nouvelle - mais pas trop bonne non plus .... histoire de maintenir le suspense et le niveau d'angoisse.

    Bientôt, n'importe quelle I.A. en fera autant, voire mieux.

    La phrase magique : Ah oui, il y a un souci ...... (à 30 secondes de la fin), ou encore "je sais ce qui bloque", ou encore "Ah ça il faudrait en parler"

    10°) le ou la voyant(e) lambda

    Il n'est ni parfait ni un escroc, mais il peut faire des erreurs. Sa consultation sera, dans 95% des cas, à base de cartomancie et de flashs, à des degrés variables. Sa précision varie de 20 à 70%.

    Il a une sorte de gamme d'entretien tout à fait standard, qui lui permet de se glisser dans son monde, et il vaut mieux le laisser travailler, en réservant les questions pour la fin de l'entretien. Il ne vous propose pas de raconter votre vie, mais reste à l'écoute quand vous parlez.

    Il commence par travailler sans rien savoir de vous, mais un dialogue va s'installer et c'est, pour lui et vous, la source de plus de précision.

    La plupart des voyants de ma région sont comme ça, les plus prétentieux n'étant pas les meilleurs. Et si vous consultez et que l'on vous dit d'un ton péremptoire "Moi Monsieur, je ne me trompe jamais" - n'insistez pas .....

    Il y a Monsieur ou Madame Bonne nouvelle, qui vous chante un joli conte. C'est bon pour le moral. Je me rappelle d'une collègue, aujourd'hui décédée. Une femme adorable, je ramassais les consultants derrière : un peu étonnés que ça ne se passe pas comme ça : Je vois du bonheur pour vous venir ma bonne dame, et vous l'avez bien mérité. OOOh votre jeu est bon, excellent même. Ah oui, la reconnaissance, enfin, l'amour, le mariage, tout à fait ma bonne dame. Le succès, la renommée, complètement ! Ah mais oui, vous allez avoir la reconnaissance.

    Il y a la voyante à l'ancienne, sur la table de cuisine, entre le ragout de lapin et les pommes de terre sautées. Quand vous sortez vous avez au minimum faim. Parfois elles sont surprenantes, excellentes. Dans le temps on disait les diseuses de bonne aventure, parce qu'il y avait, dans certaines culture, une tradition magique et de voyance. Les résultats sont au cas par cas.

     

     

    La aussi, la liste pourrait être sans fin. Ce qui compte, c'est le résultat, au bout d'un certain temps. Un bon bouche à oreille, un entretien dont vous sortez l'esprit clair et un résultat clean à 70% et vous voilà sur un vrai travail de voyance bien cadré.

    Comment préparer sa voyance, et quoi demander ?

    Une voyance est un moment privilégié. Ca se choisit, ça se prépare, et enfin on l'utilise dans sa vie de tous les jours.

    1°) Choisir son praticien

    Plusieurs possibilité : les pages jaunes (sans garantie, si ce n'est d'avoir un praticien déclaré, donc expérimenté en théorie), le net (c'est le grand foutoir, mais avec un peu de perspicacité on y arrive, notamment en vérifiant les résultats anciens), le bouche à oreille (ce n'est pas garanti, car votre meilleur ami n'a pas nécessairement les mêmes attentes que vous). Globalement, avec un peu de chance, on ne risque qu'un coup pour rien.

    Je préconise l'aspect médium et cartomancien. Suis plus réservée sur l'astrologie pure, à moins d'un très bon professionnel.

    2°) Préparer son entretien

    Important : quels sont les sujets qui me tiennent à coeur, quelles sont mes questions. Vous pouvez faire une liste préalable et sur papier, car sinon vous oublierez. Réfléchir sur ce qui va ou pas, ou sur ses inquiétudes, est un préalable important. Si vous n'avez qu'une seule vraie question, la plupart du temps les voyants offrent des formules adaptées : question, domaine, entretien complet, super entretien annuel etc....

    Je trouve dommage de ne prévoir qu'une seule question, surtout pour le premier entretien. Mais pourquoi pas.

    3°) Vivre sa consultation

    Ne racontez pas votre vie en préalable : cela nuit à notre neutralité du départ, qui nous permet de partir sur un dossier vierge et sans à priori. Mais répondez à nos questions afin que nous nous engagions sur plus de précision.

    Par exemple, si je ressens un grosse énergie de séparation, je vais poser la question : en vous le disant franchement, je ressens une énergie de couple très perturbée, se passe-t-il quelque chose chez vous ? Ou chez vos proches. Si vous répondez non non, alors que c'est oui, vous m'induisez en erreur et je ferme ce dossier en me disant que je suis sur le mauvais chemin. Si vous me ditez, non rien de mon côté, je vais investiguer pour savoir pour quelle raison je ressens ça. Et peut-être vais-je vous aider à comprendre pourquoi votre fille ne vas pas bien, par exemple.

    Personnellement, je démarre par un travail évènementiel sur 12/18 mois. Il va me permettre d'ouvrir toutes les questions et les dossiers à traiter. Puis je vais au cas par cas, traiter chaque préoccupation. j'ai donc besoin que l'on valide les dossiers, afin, ensuite, d'aller dans le détail.

    Votre rôle, votre aide, c'est de nous guider dans votre vie. Car nous avons les clefs, mais parfois pas les portes. Ou l'inverse. Nous voyons la porte, mais vous avez la clef de compréhension. Votre confiance c'est de dire : oui effectivement il y a bien cette question, ou non ce n'est pas exactement ça, mais vous touchez à telle ou telle problématique.

    Le client qui vous dit - Moi je ne dis rien du tout - on est quand même tenté de répondre que ça va être un peu flou : des flashs et des interprétations partiels, sans fil conducteur. Le fil conducteur, c'est vous.

    Je perçois, par exemple, une jeune fille/femme qui est en colère et est à l'origine de disputes à l'école. Si vous me dites que ça se passe mal avec son père, je vais savoir où chercher les infos complémentaires. Et inversement. Si on me tient des propos sybillins de type : la gosse elle ne fout plus rien à l'école, je dis ça je dis rien - bah c'est le cas de le dire, ma bonne dame, vous ne dites rien. 

    Nous avons besoin de pouvoir formuler des questions précises et claires :

    • Pourquoi Emilie ne travaille pas bien à l'école ? Ou
    • Ses rapports avec son père ont-ils des conséquences ? Ou
    • Est-ce que ça va s'arrranger à l'école ? Ou avec son Père ?

    Ou, si je perçois un malaise avec son père, je vais vous en demander plus avant d'aller voir comment le rapport va se transformer dans l'avenir.

    Disons qu'il existe un bon compromis entre le fait de nous noyer sous vos infos, et de jouer la carte du mystère.

    La consultation se joue donc à 2, dans un rapport de confiance gagnant gagnant. Parce qu'un bon professionnel a vraiment envie de faire le meilleur, sans penser forcément à l'argent. Mais pour cela, un rapport humain de qualité est indispensable.

    4°)  Exiger la précision

    C'est avec cela que vous ferez la différence entre Votre voyant et celui qui ne vous correspond pas.

    Le praticien vous dit qu'il perçoit un problème au travail. Et là il se montre à peine mystérieux, l'avenir n'est pas écrit de façon claire. C'est à vous de poser le reste des questions

    • Est-ce mon travail ou celui de mon conjoint
    • Qu'est-ce qui ne va pas : entreprise ? Service ? Hiérarchie ? Collègues ? Contenu de fonction ?
    • Quels sont les risques ? 
    • Quelles sont les options ?

    Il va de soi que plus nous allons dans la précision, plus nous prenons le risque que les choses ne se déroulent finalement pas ainsi. Car le libre arbitre joue avec les lignes de temps, comme les gosses avec les petits cailloux. On peut largement s'y perdre. Mais vous aurez fait le tour des options et serez prêt à anticiper ! Et finalement à me donner tort si je dis qu'il y a un risque au travail : mais c'est le but justement !!!

    Exigez donc la clarté ! Si le voyant ne peut pas répondre, il doit vous le dire librement, sans que vous ne le prenniez mal. Il ne peut pas tout voir. Et si il voit autre chose que ce que vous savez, demandez lui pourquoi cet écart ? Par exemple, il perçoit un hiérarchique homme, alors que le votre est une femme. Mais parle-t-il de la même personne ??? Dans le temps proche ??? Combien de fois m'est-il arrivé de voir le successeur, pas du tout annoncé.

    5°) Enregistrer ou prendre des notes

    Peu de temps après l'entretien, nous avons, le plus souvent, oublié la majorité des détails. Sur 20 informations, il en reste 3 (statistiquement). Il peut être utile de prendre des notes qui resteront. Ou d'enregistrer si il ou elle est d'accord.

    Par la suite, ces notes permettront de valider la qualité de l'échange.

    6°) Tolérer une marge d'erreur ou d'imprécision

    Bah oui ! La voyance n'est pas du 100% ! Jamais.

    7°) Le service après-vente

    On a souvent oublié une question .... Et il est bon de pouvoir demander une précision complémentaire 8 jours après.

    Certains praticiens refusent absolument tout questionnement à postériori. A cause des abus. C'est tout de même pas sympa.

    Certains consultants vous prennent une consulte et vous questionnent non stop, à l'année, de toutes les façons : ce n'est évidemment pas possible non plus. Nous avons besoin, comme tout le monde, d'avoir du temps pour nous, ou d'argent en face de nos prestations. La gratuité ne peut pas être étendue à l'infini. Pas dans ce monde de matière.

    Comme d'habitude, c'est une question d'équilibre des forces.

     

    Conclusion

    La voyance est un outil fantastique qui permet de mieux gérer sa vie de matière et ses rapports aux autres acteurs du grand théatre.

    Personnellement, elle a toujours fait partie de ma vie et je n'hésite pas à y avoir recours. Comme je ne vois rien pour moi, je questionne un ou une collègue et parfois réciproquement. Nous nous entraidons. A bien des reprises la voyance m'a rendu service.

    Je tente, de toutes les façons, de rendre service aussi. Mais la vie est une farceuse et nos conditionnements nous jouent parfois des tours.

    Il me semble, avec un paquet d'années de recul, qu'une bonne voyance peut  éviter pas mal d'ennuis. Et nous économiser du temps sur les chemins de traverse. Ou encore nous éviter des illusions. Faut-il encore avoir le courage de regarder les choses en face. Nous aimons parfois nous leurrer.

    En tout état de cause, nous avons le libre arbitre et cela va continuellement changer la donne. Si vous me demandez si il va y avoir des travaux dans votre entreprise, et que je vous dis non (pour raisons financières), et que vous faites finalement oui quand même, c'est votre droit/choix à influer. Mais alors, anticipez bien le problème de l'investissement ..... Et c'est comme ça pour presque tout. La vérité est subjective.

     

    Bisous du dimanche

    Elizabeth