Blog

  • VOyance Janvier (Février-Mars) 2023

    Chers tous,

    2023 commence dans quelques jours et la trève des confiseurs se termine dans la foulée...

    N'hésitez pas à re-consulter la voyance 2023, pour les grandes lignes et les grandes tendances.

    Je vous redonne le lien : 

    Grande voyance 2023/2024

    Après contrôle, l'esprit est bien le même. Cette femme blonde qui mène la danse, ou dumoins pour le moment, après avoir interprêté une femme à la présidence (ce qui a failli se passer, mais les compteurs ont tourné en sens inverse, c'est ballot), je pense qu'il s'agit de la fameuse VDL qui tente de driver l'Europe comme un cheval rebelle. L'écurie qu'elle lui réserve ressemble plus à un abattoir.

    On parlera beaucoup en Janvier et aux infos, mais ne prêtez pas trop attention à cette communication effrayante : en hommes et femmes prévenus, vous aurez la possibilité de gérer les choses au fur et à mesure sans catastrophisme;

    Tout sera progressif et je crois que c'est volontaire. Que l'on parle de pénuries, de chômage, de crise ou de froid, ces  rois maudits iront côte à côte .... Commençons par l'électricité et le chauffage.

    Energie et Chaleur

    Oui il y aura des pannes, certaines bien volontaires et mises en place, et d'autres dues à des intempéries fortes, pour ne pas dire violentes. Mais pas de blackout sur tout le pays, ni de panne assez durable pour devenir grave. Pour les appartements ou maisons chauffés à l'électricité, un petit chauffage d'appoint peut aider, pour les autres types de chauffage, le refroidissement est plus lent.

    Les congélateurs ne seront normalement pas touchés.

    Je perçois par contre une hausse des incendies. Que ce soit dans des immeubles peu entretenus, ou dans des endroits très mal agencés, squattés, etc.....

    Dans le secteur énergie, le carburant ne va pas baisser de prix, mais plutôt faire comme le reste ...

    Quant au chauffage bois, il sera question de reglementation, mais sans doute pas cette année, je le perçois comme un projet et non comme une réalité. D'ailleurs le bois n'est valable qu'à la campagne, ailleurs, il sera hors de prix et non légitime.

    Autant le dire : il n'y a pas de solution pour le moment au problème de l'énergie.

    Pénuries alimentaires

    Elles seront faibles en Janvier, vous disposerez de quasi tout, même si vos marques préférées manquent. 

    Par contre les prix flambent et rendent les achats tout aussi difficiles, ce qui a le (faux) mérite de limiter les pénuries. Cette flambée est progressive, mais visible à l'oeil nu, un peu comme sur les plantes vertes : d'un jour à l'autre on voit la différence, ce qui choquera profondément l'opinion.

    Malgré des appels à l'aide par les grands centres sociaux de distribution (Croix rouge, restaus du coeur etc....), les dons vont diminuer et ils ne seront plus en mesure d'apporter l'aide habituelle. Le problème s'aggravera et vous en entendrez parler aux infos de type 20h.

    L'engouement du foot, de Noël et du 31 étant derrière, la réalité sera saumatre et  fera naître des contestations. J'en vois encore assez peu en Janvier

    Climat social

    Comme je vous le disais, assez peu de contestations, mais le climat va se tendre, et pour moi il se tend plutôt du côté des cités ou des délinquants (sans amalgame). Donc casse, pillages, cambriolages des magasins alimentaires et/ou de carburant, vols d'énergie, voitures brulées, mobilier urbain détruit et même, ça je le vois bien, des stratégies plus complexes avec occupation des forces de l'ordre d'un côté de la ville, pendant que l'autre fait l'objet d'un pillage en règle.

    Incendie avec pillage également. Sans doute en banlieue parisienne. (ou d'une grande ville si j'interprête mal)

    Je ne vois pas encore la masse des Français bouger. Ils ont froid, je les vois malheureux, inquiets, mais immobiles. Quelques chèques de 100 balles et la vie continue.

    Hélas je craignais moins les gilets jaunes que les hordes qui sont en train de se mettre en ordre de marche ....

    Travail

    Ouille ! J'aurais du commencer par l'économie. Pas d'économie, pas de travail. Je vois des chômeurs qui perdent leurs droits, des familles à la rue, ou de retour chez les parents avec le bébé et les valises. Je vois des tonnes de loyers impayés, des situations sociales inextricables, du désespoir. Je vois des gens qui auront beau traverser la rue, et ne trouveront rien.

    Certes, il y aura quelques emplois, mais delà à justifier un déménagement avec famille et enfants pour un salaire de base ?

    De toute façon, le dysfonctionnement se met en place en Janvier et on risque d'en parler toute l'année. Janvier (et Février, Mars) a ça de particulier qu'il fait froid. Le réconfort va manquer, les aliments agréables sont hors de prix, le travail bien payé est introuvable.

    A l'inverse, je perçois des licenciements qui, bien que suivis d'une période de chômage payé, me font m'effet d'une vague noire. Une grosse vague noire qui va engluer le pays, voilà ce que je perçois.

    Je vous invite à ne pas vous endetter.

    Par ailleurs, l'état, ou plutôt les états vont remettre en cause la rémunération "gratuite". Oui au salaire universel, mais aussi au service public ......, à un niveau bien faible ..... Là aussi, j'y vois une tentative de création d'un monde très autoritaire pour la grande majorité.

    Economie

    Un Tsunami d'entreprises qui vont menacer de s'arrêter. L'état commencera donc rapidement à parler de plafonnement du coût de l'énergie, mais le temps que ça se mette en route ..... Pas en Janvier en tous cas ! Je vois la baguette qui augmente, je vois un tas de prix flamber, et je ressens ce scénario trop long, trop lent, trop tiède, et qui fait plonger le titanic .....

    Janvier fait plonger le monde dans des eaux bien froides, au propre et au figuré, l'eau qui noit.

    Et rien qui ne semble donner envie aux entrepreneurs de relancer la machine. Une inflation à 2 chiffres, pas sur un mois bien entendu, mais quand même.

    Pour moi, il n'y aura pas de hausse des taux sur Janvier, mais les crédits sur le long terme seront tout de même stoppés et réservés à des gens qui disposent d'ultra garanties.

    Donc l'immobilier va commencer à légèrement décroître, parce qu'il devient compliquer d'acheter ou vendre. Quelques bruits bien audibles sur les agences immobilières qui trinquent ! Ce n'est pas le moment d'en acheter une. Je vois aussi le mot crise des subprimes qui revient, comme si on faisait une comparaison avec 2008. Mais ce n'est pas justifié à mon sens. Les banques parleront d'emprunts à taux progressifs. Mais je ne pense pas que cela se mettra de suite en place.

    J'aurais tendance à dire qu'il ne faut pas acheter. Mais louer. Acheter maintenant, j'ignore pourquoi, mais sauf belle aisance, ça me semble vraiment dangereux. Un peu comme si vous plongiez avec une pierre attachée aux 2 pieds ...

    La nouvelle tendance ? Elle va commencer à pointer son nez : le tout en location, depuis Netflix, jusqu'à la machine à café en passant par Deezer ! Beaucoup d'achats devenant difficiles, les industriels vont proposer de plus en plus de produits à la location. Bien qu'en Janvier on en parle encore peu, je vois que ce sera évoqué comme un nouvel art de vivre, plus souple, genre je me loue un tableau et demain un canapé .... Que je rends lorsque je déménage. Attention, j'y vois un risque d'absolue perte de liberté. Une sorte de lien difficile à briser. La vie en location.

    Comme vous le voyez, on parlera de beaucoup de choses, surtout d'ailleurs, pour étudier nos réactions. J'y ressens un véritable outil sociologique.

    Le climat en France

    Pas chouette : froid, humide, venteux. Janvier sera glacial. Mais rien d'anormal dans les températures. On va continuer de nous vendre du réchauffement et de s'effrayer pour du - 10°C

    Dans les faits, aucune aberration dans les températures. un - 15 ou - 20 en plaine reste possible, voire un record de temps à autre, mais ce qui m'embête ne réside pas dans les températures, mais dans le vent et la glace.

    Un peu de prévention avant que ça soit la pénurie : du sel pour vos chemins et sorties de garage ! Et ne pas partir en déplacement en cas de crise, là aussi, les victimes seront les innocents qui n'auront pas anticipé.

    Des tempêtes : possibles dès Janvier, et quelques évènements destructeurs. mais pas sur tout le territoire. Pour ceux qui peuvent : vérifiez que votre assurance couvre ces dommages là.

    Par contre on va continuer de nous parler beaucoup de notre consommation Co2. Beaucoup trop. Comme vous pouvez le lire, depuis que j'ai commencé cette voyance, en Janvier on parle beaucoup, il ne se passe pas grand chose de plus. Mais il est tout de même nécessaire de prendre en compte car les paroles de Janvier seront les réformes de Septembre ..... (passées le 15 AOût)

    La géophysique

    Ca continue de trembler et de sauter. En Europe, l'Italie devrait être la quasi seule concernée par de vrais risques, surtout au Sud. Ailleurs les tremblements de terre seront, il me semble, bénins. Pour être franche, je ne vois pas grand chose de ce côté là en Janvier. Le calme, en tous cas en Europe.

    Attention : Oubli, ce n'est pas l'Europe politique, mais l'Islande pourrait noircir le ciel de l'Europe, j'ai un souci de temporalité, mais de ce que je ressens, c'est n'importe quand à partir de maintenant !

    Vaccins et Covid, Virus

    Je suis inquiète quant à l'avenir de la Chine que je sens à l'arrêt en Janvier. Côté vaccins, c'est un vrai ralentissement. Les Français se font tirer les oreilles et pourtant, je n'ai pas du tout l'impression que le passe repasse ..... Je dirais comme ça que ce n'est plus le but, le vrai but est désormais ailleurs. L'identité numérique, la monnaie numérique .... après la vie en location, vous la percevez la mauvaise dystopie ? Moi clairement je la ressens et elle me dégoute.

    Ceci dit, pour moi, le covid est fini, même si on va bien tenter de nous vendre des dégâts sur le long terme. Quelques scandales vaccinaux dans le monde par contre. Mais pas de vraie campagne de justice en France. Pas en Janvier.

    Par contre, le futur Virus attend son heure. Je le sens comme on sent le serpent caché dans l'herbe. J'ignore qui, quoi ou comment. Pas en Janvier, pas encore .....

    C'est maintenant par contre que nous payons les dégâts économiques du covid. En janvier, la maintenance électronique devrait franchement ralentir. L'usine du monde est en panne.

    Il y aura bientôt, un désintérêt pour les grands acteurs du covid : les grands profs, les grands rebelles. Un peu comme si finalement, il y avait bien pire à voir. La crise leur volera la vedette. Pour un temps. Beaucoup d'associations créées pour l'occasion disparaitront en 2023, et seront quasi muettes dès Janvier.

    Evènements

    La guerre continue et l'opinion ne soutient pas Z (ni P), mais je sens que l'Ours nous voit nous dévêtir avant l'hiver et que cela l'amuse beaucoup. Il nous convoite. Je sens son regard sur nos terres riches. La tension avec l'Otan ne devrait faire que croître, bien que je ne puisse pas vous dire quand viendra l'évènement qui marquera le début de la fin.

    Pour moi toujours et encore de pseudos accords ..... qui se rapprochent, surtout en hiver. Mais notez bien que Poutine n'a pas du tout l'intention de faire la moindre concession.

    Sachant que tout peut aller très vite, je ne suis pas en mesure de vous donner plus d'indications temporelles. Mais avant cela, un dirigeant devra mourir avec un fort soupçon d'assassinat. Ce que je perçois comme s'approchant désormais.

    Il y aura alors une sorte de configuration étrange : Crise économique XXL, bourse effondrée, dirigeant mort et rappel des cabinets diplomatiques, il ne vous sera pas possible de ne pas le voir venir. La situation elle-même sera un gros marqueur temporel.

    Dans les évènements, possible observation d'Ovnis à 2 ou 3 endroits différents : Sud et Nord de la France, Belgique, Strasbourg. Rien que le gouvernement valide, mais des articles dans les journaux et un petit mot d'humour à la téloche, puisque tout le monde sait que nous sommes les seuls habitants de l'univers.

    Attentats : le risque est là. Pourtant, même si il rode, je ne sens pas de chose précise. Par contre, les immigrations de plus en plus massives vont générer, dès Janvier, de plus en plus de contestations et d'actes regrettables.

    Enfin, on parlera bientôt de la fin de la gratuité de certains services, je ne sais pas vous dire lesquels, mais certaines plateformes comme youtube, pourraient parler de fin de la gratuité complète. D'autres également, y compris sur certains réseaux. Partout partout, une CB pour accéder au service . On en parle beaucoup en Janvier, et on commence peu de temps après.

    On parlera à nouveau d'un vrai soin du cancer, ou des cancers.....

    Le soignants ne seront pas encore ré intégrés, mais on en parle .... sous conditions ......

    EN conclusion

    Vous l'avez vu, ça parle .... Trop. Le chat étudie la souris, avant de la croquer. Blablabla - Krok !

    Soyez donc attentif à ne pas vous laisser pieger. 

    • Ni par de la propagande
    • Ni par un crédit trop lourd
    • Ni par la tentation de manifester (ça ne servirait à rien)

    Pendant que ça parle, préparez vous. Avant Mars, ça risque d'être plus factuel. Et connectez vous au DIvin pour protéger votre esprit grâce à votre conscience supérieure.

    Je vous embrasse

    Elizabeth

     

     

  • Brève de fin de semaine

    Chers tous,

    Quelques points essentiels à soulever :

    1°) Malgré la communication infernale du gouvernement, les ruptures de courant seront, vues de ma casquette de voyante, non graves pour cette année, sauf zone sinistrée.

    2°) J'ai vu, pour 2023/2024 (sans doute plus en 2023), un incident générant un soulèvement dans de nombreuses cités. Nous nous en rapprochons  ...., pas pour Décembre je pense, mais les énergies se "ragroupent", je continue de vous conseiller de vous tenir éloignés de toute forme de manifestation et d'éviter de sortir si le climat social est perturbé

    3°) Comme prévu, l'identité numérique se met en place en Australie et le crédit social qui va bien et permettrait de couper le net aux mauvais citoyens. Je ne pense pas que ce processus ira au bout dans le monde entier. En tous cas, j'envisage, en tant que voyante, un temps de repli nécessaire, mais pas éternel du tout.

    4°) Attention à la météo : comme prévu hiver glacial en vue, froid, humide, venteux.

    Je vous embrasse bien fort et sort ma doudoune pour aller faire "les bêtes"

    Elizabeth

  • Se sauver nous même ? (canalisation)

    • Le 12/12/2022

    Chers tous,

    Je suis heureuse de vous voir débattre, sur le forum, de la légitimité (ou non) de voir ce qui se passe chez les affreux !

    Un bas relief très présent dans d'autres cultures (chez nous Saint Michel terrassant le dragon), dont les ailes et la svatiska font discrètement penser à la tradition sumérienne.

    Pour certains ce n'est pas indispensables, pour d'autres il faut connaître l'ennemi, et de toute façon ce n'est pas plaisant à lire (je suis d'accord avec ça)

    Voici, une réponse brève des guides : à qui j'ai demandé leur avis, parce que finalement, ils sont censés être plus sages que nous mêmes.

    Début de canalisation

    Ne pas voir l'ombre, c'est ne pas la voir en soi. La regarder, c'est aussi comprendre en soi ce qui est inacceptable pour votre âme - à terme - lorsque vous rentrerez à la maison. Il vous est possible de repousser l'échéance, et de contempler la lumière pour se donner du courage, de gouter de l'amour céleste pour devenir plus solide au fond de son Soi terrestre. Mais tôt ou tard, vous franchirez les dernières barrières, les vôtres propres, celles dont personne ne peut vous sauver à votre place.

    Ce que vous nommez le bas, est, somme toute, aux yeux du divin, tout comme le haut. Il n'y a donc rien à faire de spécifique pour revenir à Dieu, pour être de DIeu. Ceux que notre instrument appelle les gardiens noirs reviendront un jour, dans la paix et l'amour.

    L'écart, entre le haut et le bas, est une unité temporelle strictement liée à l'état de création - ou créature. Dans cette dimension divine incréée et parfaite, tout ceci n'existe pas.

    Néanmoins, parce que vos ancêtres ont déjà travaillé sur le sujet, il serait vain de nier que le temps terrestre compte pour joies et souffrances, physiques et mentales. La matrice de la création pour n'être à considérer que comme un état limité, n'en est pas moins réelle pour l'ensemble de la création qui y vit ses propres expériences. Vous pouvez donc y séjourner le temps nécessaire pour quitter la lourde carapace des épreuves de la matière, ou choisir de courir sur le parcours. A chacun son choix, tel que le Divin l'a ordonné.

    Personne ne prendra donc de décision à vôtre place, ni n'agira dans la matière par la voie directe. Le sauveur, fut, en son époque, le porteur de messages. Et désormais, dans l'équivalent de votre temporalité, l'aide ne vient pas de vaisseaux ordonnant à vos dirigeants de cesser le combat, mais d'âmes incarnées pour amener plus de lumière. Elles sont venues par vagues complètes, certaines sont là pour aider à la transition matérielle, d'autres seront des politiques dans le monde de demain, certaines portent le glaive de la protection et d'autres encore vous tendront la main individuellement, lorsque vous aurez assumé une bonne part du chemin et affirmé vos choix valeureux.

    Dieu, l'Ultime, celui qui Est au delà de tout, ne se contente néanmoins pas d'un simple choix de l'esprit terrestre. Car pour lui, qui n'est d'ailleurs pas dans l'attente, car l'attente n'existe pas hors du temps, l'esprit terrestre est là pour donner vie à votre corps de chair. Mais avec vos mots, nous dirions que Dieu a créé la terre pour vous permettre de faire des choix concretisés dans la matière.

    En cela, votre regard peut embrasser la création, et se regarder au travers elle, comme dans un miroir, afin de mettre au monde, sur cette terre, sa conscience supérieure.

    Ce que nous vous invitons à faire. La souffrance, l'ombre, ne sont là que pour vous montrer du doigt la lumière en vous. 

    La prise de conscience du vaste combat (à votre niveau, car ce n'est qu'une forme d'expérience) qui mène votre terre à sa révolution, vous aidera à créer, car vous êtes dotés de l'esprit créateur, la force d'amour qui vous mène à l'étage supérieur.

    Fin de canalisation.

    Une réponse qui leur ressemble, subtile. Néanmoins j'ai aimé ces paroles Christiques ramenées par Mathieu. Sachant que la glaive (cette parole ayant été considérée comme prophétique par bon nombre de théologiens) n'est pas qu'une arme de défense, mais aussi ce qui coupe l'ancien du nouveau (comme les épées dans le Belline), trancher, c'est décider, couper, et se donner la possibilité de refonder (ce que nous allons faire :) ). Quand à cette autre parole ramenée également par Mathieu : demandez et l'on vous donnera etc...., personnellement je l'ai toujours interprêtée comme le fait que recevoir une aide était postérieur à la démarche. Il fallait donc exercer notre volonté.

    A méditer en tous cas, lorsque notre vie nous le permet

    Je vous embrasse

    Elizabeth

     

  • Les gardiens noirs (connection/projection)

    Chers tous,

    J'ai hésité un bon moment .... Dois-je ou non en parler ? Cela apporte-t-il une aide ou au contraire risque-t-il de vous saper le moral ? Cela fait une semaine que cet enregistrement de mon temps de connection traîne .... Les esprits sensibles peuvent s'abstenir.

    Au final je me dis que j'ai 2 bonnes raisons de vous en parler : vous aider à anticiper et bien entendu vous aider à garder le moral dans ces temps difficiles en vous disant que nous avons une raison de nous bagarrer pour tenir debout, car si nous ne luttons pas pour transmettre à nos enfants ce qui peut, alors ce monde partira en c ..... (cacahuètes bien entendu). Je sais que perso, j'ai plus la pêche lorsque je lutte que si je me contente d'être passive ....

    Les temps à venir vont être très compliqués (2023/2024 en pic de crise). Si nous nous laissons aller à une baisse de moral, il n'en ressortira rien de bon. Beaucoup de femmes me lisent et savent que derrière chaque mère il y a une tigresse. De plus en plus d'hommes me lisent (ils sont souvent plus rationalistes, donc l'aspect voyance leur parle moins) : pour aider leur famille, ils sont prêts à développer une force incroyable ! Et par dessus  tout, nous avons tous ensemble d'incroyables belles valeurs que nous voulons voir perdurer.

    Alors il ne s'agit pas de se battre à coups de poing, mais de se souvenir que nous savons fendre du bois, ou marcher 20 km pour aller chercher des oeufs pour nos enfants, gouter avec plaisir un petit Macvin (apéro du pays) fait dans un petit local peu déclaré, tuer le cochon 1 fois l'an (ceci n'est pas une critique du végétarisme, mais un symbole), partager durant la grande fête qui suit, et même monter la garde du potager, parce qu'il y a un abruti qui vient faire des prélèvements nocturnes !

    Je pense aux citadins. Je ne les oublie pas, étant Chrétienne, j'ai tendance à dire prions pour eux et surtout (très efficace) : que chaque campagnard sache accueillir ses familiers citadins, ou, à défaut, les aider matériellement à tenir le coup.

    Mon intro est-elle pessimiste ? Non, lorsque je regarde en arrière, mes voyances ont toujours été presque en deça .... Là sincèrement, je sais que nous allons prendre cher. Surtout si nous mettons la tête dans le sable.

    J'ose me rappeler et vous transmettre l'une des valeurs clefs de l'enseignement que j'ai reçu pendant mes études : toujours plutôt collaborer qu'entrer en compétition. Il n'y a donc pas d'ennemis dans mon monde. Mais il y a (et il y aura de plus en plus) des délinquants, et  cette tirade de l'un de mes profs ne veut pas non plus dire qu'il faut tendre l'autre joue.

    La connection qui suit est une connection à risque. "ils" sentent lorsqu'on se connecte. Même si vous en avez la possibilité, évitez ce type d'exercice si vous n'êtes pas rodé. Je me souviens d'une séance où je drivais ma petite soeurette de coeur (elle se reconnaîtra) dans les méandres de l'esprit de je ne sais quoi de profondément mauvais. Puis le truc a pris le contrôle et j'ai vu le visage de S. se modifier, son regard devenir incroyablement vicieux. Bien entendu j'ai viré l'intrus et récupéré la soeurette qui ricanais méchamment en mode l'exorciste. Et l'intrus n'est jamais revenu. Mais toute forme de connection est un contact intime.

    Pour finir cette longue intro, c'est la démission de William Saurin qui m'a aidé à prendre la décision. Il s'agit de l'un des géant de la boite de conserve. On peut se réjouir de voir l'agro industrie souffrir, mais pas trop quand même. Parce qu'il n'y a pas assez de nourriture vertueuse pour tout le monde. Ce premier incident grave ressemble à l'arbre qui cache la foret.

    Bonne lecture.

    Les gardiens sombres

    J'évolue d'abord dans une sorte de brouillard ombreux, avant de localiser une première entité. Cette entité réfléchit. l'amour ou les émotions ne font pas partie de son vocabulaire. Son cerveau, ou sa cérébralité n'est pas plus avancé que le nôtre, et pourtant il nous prend pour des animaux. Il (ou elle, car je ne sens pas grand chose de ce côté là) nous méprise. J'entre dans sa tête, non pour le trahir, mais pour le comprendre. A présent je vais regarder le monde avec ses yeux.

    Son énergie est froide et sombre. La lumière n'est pas le but. Il s'agit de se développer et de saisir la planète terre pour sa communauté. Rien de moins. Sa cérébralité est telle qu'on a l'impression d'être dans un cerveau sur pattes. Il me donne le sentiment vertigineux d'avoir des millions d'années. Ce n'est pas le cas, mais la génétique est très ancienne. Il a la mémoire des choses me dit-on. Mais il a perdu la lumière il y a bien longtemps. D'abord il (ses ancètres) a souffert, puis il a décidé de se bagarrer pour la survie, c'est là qu'il a perdu le soleil. Je vois des luttes grandissimes, des explosions planétaires, des bruits cosmiques effrayants, ses guerres furent horribles. Il en garde le sentiment (acquis pour son espèce) que tout est question de lutte entre l'espèce dominante et l'espèce dominée (ou la caste).

    Il me méprise assez pour me laisser la voie libre .... l'espèce dominée : c'est nous. Nous sommes, à ses yeux, une sous-espèce, un groupe de parasites, des sauterelles sur son champ de blé : la terre. Tous justes bons à servir, lorsque c'est possble, pour les meilleurs d'entre nous. Il ou elle pense qu'ils étaient là avant. Que nous sommes une erreur qui s'est trop multipliée. Notre génétique est la grande coupable selon lui.

    J'entre à présent en relation avec lui. Il n'a pas de méchanceté vis à vis de moi. Il me regarde comme nous regardons la sauterelle isolée, sans nécessité de l'écraser, elle fait partie de la nature après tout. Le dialogue qui suit, est donc celui d'une sauterelle et d'un jardinier.

    Dolores Cannon parlait des jardiniers de la terre. Mais elles les percevaient positivement. J'aurais tendance à dire que pas que .....

    La terre est un énorme enjeu me dit-il. Nous avons tenté, à plusieurs reprises, d'ordonner votre troupeau, et nous avons failli réussir avec l'avènement de ce que vous avez appelé le nazisme. Il serait resté une souche génétique convenable, en quantité raisonnable et à la reproduction maîtrisée. Nous vous aurions aidé à progressé sur tous les plans : physiques et psychiques, mais votre nombre raisonnable aurait servi nos objectifs. Nous aurions, pour ainsi dire, collaboré.

    Il m'envoie alors une sorte de vidéo (de propagande). Je vois des hommes et des femmes grands et plutôt beaux, visiblement très en santé. J'en vois dans les champs, j'envois dans des salles de contrôle sophistiquées, je vois des enfants calmes et ordonnés qui font ce qu'on leur demande. Leur maître mot est obéissance et responsabilité. Je ne sens aucune joie, aucune lumière dans cette humanité proposée. On vit, visiblement en bonne santé, et on fait ce qu'on nous demande de faire.

    Je réponds que le nazisme proposait un tri horrible. Il me répond avec cette sorte de condescendance qui caractérise les siens. Le tri est nécessaire. Incontournable. C'est ce que la terre fait pour tous les organismes qui vivent à sa surface. Les lions fragiles meurent tués par de plus forts qu'eux, les oiseaux mangent les insectes les plus innocents. Mais l'homme lui, refuse le tri, il veut vivre et faire des petits, et encore des petits, qui dévorent ses pauvres forces. Il refuse la souffrance, il refuse le travail, il n'aspire qu'à vivre et consommer. L'homme est une monstruosité - me dit-il.

    Je lui répond que nous avons aussi l'amour, le partage, la force de la survie (l'instinct). Il me répond que si nous avions vraiment l'amour, le risque de guerre nucléaire serait inexistant, mais qu'Hiroschima est sans doute un gage de notre capacité à aimer.

    Tout d'un coup, je m'aperçois qu'ils sont plusieurs en fait. Et que tous écoutent. Pourtant je ne suis pas en danger. Ils ne pratiquent aucune émotion ni sentiment, donc il n'y a pas de détestation non plus. Je suis un non-être à leurs yeux. Un non-danger. Il(s) me dit que le processus lancé depuis maintenant une quarantaine d'années - pour la dernière phase - est trop avancé et qu'il n'est plus nécessaire de se méfier des minuscules foyers de résistance/survivance. Il me dit même que dans un sens, effectivement, le tri c'est aussi ça.

    Je lui demande comment ils font, ce qu'ils veulent. Ils veulent une terre raisonnablement peuplée. Il me dit que les Gorgia Guidestone étaient effectivement la bonne proposition. Que nous aurions du la regarder de plus prêt, plutôt que de la faire sauter. Il me dit que le nazisme souffrait d'amateurisme. Que désormais "ils" sont plus directifs et prennent les choses en main. Qu'il n'est plus nécessaire de créer des savants fous, car l'espèce humaine en produit une bonne quantité. Nous n'avons qu'à activer vos propres leviers de destruction. me dit-il.

    Mais, alors pourquoi ne pas utiliser votre brillante technologie en mode invasif/destructif ? Parce que vous êtes incroyables contre un ennemi déclaré - répond-il ! Vous seriez capable de tous vous unir et de nous chasser avec une telle force. Puis vous reprendriez le cours de votre existance, entre guerres et abus. Nous n'avons d'autre solution que de vous aider à vous auto-détruire.

    Mais qui êtes vous ?

    Vous en quelque sorte. Ou plutot ce qu'il en reste dans une autre dimension temporelle. 

    Effectivement je sens bien ce flou extra-dimensionnel .... Ils sont donc une sorte de ligne de temps pourrie qui revient à l'origine pour la modifier ?

    Oui. Dans l'avenir, vous maîtriserez toute la technologie de vos meilleurs films. Vous voyagerez dans le temps, l'espace temps et les dimensions. Assez rapidement, quelques centaines d'années. Mais d'ici là, vous aurez également perdu votre planète qui ne sera plus qu'un déchet habité. Certains partiront chercher d'autres lieux, mais ils ne reviendront pas.

    Je vois des lieux sous-terrains, des trucs glauques, une vie extrêment triste et sombre.

    C'est là que nous avons compris que cette version n'était pas tolérable.

    Mais les lignes de temps sont multiples ?

    Oui et Non, la souffrance est. La joie est. hors temporalité. Le temps est une option créée pour distinguer les oeuvres de la création. Le temps est comme une éprouvette de laboratoire. Et vous êtes l'éprouvette d'un épouvantable virus. L'homme moderne.

    Vous n'étiez donc pas là avant nous ?

    Si, vous avez subi des modifications génétiques. Vous êtes une expérience que l'on prolonge. Trop. Vous êtes d'ailleurs si fragiles. Une durée de vie courte, un vieillissement rapide, une période optimale brève, un cerveau doté d'une très petite mémoire. Mais une incroyable capacité à se comporter comme un prédateur.

    Et que faites vous de la prise de conscience actuelle ?

    Elle a lieu sur une infime part d'une population qui n'a ni faim, ni soif. Ddans peu de temps vous prendrez conscience de la réalité de votre existence : vous n'êtes rien, une goutte d'eau dans un océan d'humanité dégénérée.

    Et dont vous êtes issus ?

    Nous sommes issus des meilleurs d'entre vous. Dans un futur hors de votre portée, l'humanité améliorera considérablement les cerveaux de ceux qui sont à la tête du monde. Avec cette capacité cérébrale enfin digne de ce nom, nous réformerons la planète. Mais quelques uns entreront en conflit et mettrons l'intelligence au service de la destruction. Alors autant en finir maintenant, les dégâts seront moindres avant ce que vous appelez la grande réinitianisation.

    Vous suivez nos actualités ?

    Nous sommes pour part vos actualités. Nous veillons à ce que tout se déroule sans accroc.

    Et c'est quoi le "tout" ?

    L'arrêt des flux nourrissiers, la guerre totale, la destruction, puis la réinitialisation.

    Il n'y a pas de sélection dans ce processus ? Seuls les plus chanceux vont s'en tirer ? Ou les plus mauvais ?

    Non. Lorsqu'un nuage de sauterelles arrive sur une terre brulée, ce sont toujours les meilleures qui tiennent et assurent la génération suivante. C'est une règle de la sélection naturelle.

    Et vous allez faire repartir la terre avec une génération de sauterelles sans coeur et sans âme ?

    Il n'est pas question d'âme sur votre terre. Vous venez au monde, vivez et mourrez. Votre terre n'a pas de dimension spirituelle.

    C'est faux, vous n'êtes pas sans le savoir. La terre s'éveille et l'homme avec.

    Tu verras de tes yeux d'humaine ce qui va suivre. Et aucun Dieu n'apportera de pain chaud et frais aux enfants qui meurrent de faim.

    Il me montre des villes incendiées, des magasins pillés, vitres cassées, des images de dévastation, des ruines fumantes. Il me montre aussi des images d'hiver glacial, de la neige, de la galce, du vent et des visages tristes autour d'un pauvre petit feu. Je lui oppose des images de visages rayonnants qui boivent autour d'un beau feu.

    Bientôt il n'y aura même plus de bois pour le feu, me dit-il. Et l'assemblée qui l'entoure entre en sorte de délibération. Il faut interdire la consommation de bois de chauffage. Oui mais progressivement répondent-ils (ils échangent par télépathie). Il ne faut pas créer de résistance en allant trop vite - me dit-il - c'est le principe directeur de la gestion de l'humanité. La brutalité entraine une réponse réflexe de lutte pour la survie. Nous avons donc retenu la leçon de l'échec du nazisme. Il n'y aura aucune brutalité de notre part.

    Oui mais nous allons nous brutaliser nous même - si j'ai bien compris - ?

    En effet. Mais nous veillons à canaliser ce processus.

    Le climat ? C'est vous ?

    Non, l'homme maîtrise encore très mal la gestion du climat à l'échelle d'une planète. Le climat, c'est ce qui nous a fait choisir votre zone de temporalité. Vos modifications climatiques vont gêner considérablement le phénomène de résilience. Vous êtes encore des apprentis. Si on vous laissait faire, vous conduiriez la Terre à sa perte.

    Et le transhumanisme ?

    C'est l'évolution prévue. Transformer votre pauvre cerveau. Lui donner des ressources. Cela modifiera tout le destin de l'espèce humaine.

    Et si on n'en veut pas ?

    Quelques uns en veulent déjà, et cela suffit. Ils vous dirigeront et vous conduiront. A votre perte, pour leur salut.

    Je vois que vous me laissez vous contacter et échanger avec vous ? Cela ne vous dérange pas ?

    Tu es une pauvre puce, dans un vieux parquet, hanté par des millions de puces de parquet. Nous finirons par vous tuer. Mais dans l'attente, il est intéressant de vous étudier. Car certaines d'entre vous quittent le parquet et envisagent un autre monde. Nous envisageons de laisser cette ligne temporelle subsister, à titre expérimental.

    Puis il boucle l'échange. La brume noire se vide. Je me retrouve seule dans un flottement de conscience.

    L'atterrissage fut long. Quelques heures de notre temps (et du café)

    je suis bien consciente que tout ceci est peu rationnel. Sauf que ça nous rattrape.  Et c'est une sale dystopie dont nous ne voulons pas.

    Ne faites pas de cauchemar. C'est inutile. Opposez le soleil Christique à l'ombre de vos hantises.

    C'est ce que je fais.

    Je vous embrasse

    Elizabeth

  • L'électricité : Paniquer ou Prévoir ?

    • Le 07/12/2022

    Chers tous,

    et voilà, c'est reparti pour le discours anxiogène et dévastateur avec les malades sous respirateur en train d'agonier lentement .....

    Putôt que de paniquer, il vaudrait mieux se préparer. De toute façon, ça fait 2 ans que j'en parle : c'est inévitable ! Parce que l'énergie manque d'une façon ou d'une autre, et que nos besoins augmentent de façon exponentielle. Considérons cela comme une sorte de répétition.

    Fut un temps, où certains de mes amis se moquaient de moi (derrière mon dos), traitant mes visions de folie. La folie s'en est venue hélas. Et je me reproche parfois d 'être optimiste.

     

    Dans quels domaines 

    • Se chauffer
    • Chauffer l'eau
    • Faire la cuisine
    • Eclairer
    • Charger les petits appareils
    • Tenir en route les équipements obligatoires ( du congélateur au respirateur)
    • Wifi, alarmes, caméras, fermeture ou ouverture des volets non solaires

              Mais aussi, en cas d'arrêt total (ces systèmes sont tous archi sécurisés par des systèmes indépendants)

    • Amener l'eau courante
    • Communiquer en 4G
    • Gestion des égoûts

    La réalité du besoin

    • Se chauffer (50% du temps suffit à tenir un habitat)
    • Se laver
    • Faire la cuisine 3 fois par jour
    • S'éclairer environ et maximum 12 heures par jour, dans les faits et vu que nous dormons pour part, c'est plutôt 4 heures par jour
    • Charger les petits appareils : 2 heures maxi par jour
    • Tenir en route les congélos : 12 heures par jour
    • Monter et fermer les volets (2 fois 10 minutes)
    • Wifi, alarmes, caméras, effectivement, 100% dépendant du jus
    • Et à savoir que tous les secteurs vitaux (acheminement de l'eau) sont doublés, voire triplés normalement

    En clair : 1 fois ou 2 fois 2 heures par jour n'ont pas de vraie importance. Quasi aucune. Il faut le dire tout de même. J'ai vécu (à cause de mes travaux) pendant 1 mois et demi avec 1 ligne pour sauver ce qui pouvait (1 rallonge en 2,5), et franchement, ça n'a pas été une catastrophe, avec le poêle à bois bien entendu.

    Relativisez donc ces annonces tonitruantes.

    Comment se passent des pannes de 2 heures, même 2 fois par jour

    • La maison chute de 1, maxi 2 degrés, (quelle que soit la chaudière, pellets, pompe etc..., elle ne se met pas en route) - Il n'y a que le poêle sans circulateur
    • Le ballon d'eau chaude reste chaud
    • Votre portable est en général chargé
    • Les congélos ne bougent pas
    • Les volets non plus, pas de chance si vous ne les avez pas ouverts/fermés quand c'était possible
    • Netflix est en panne durant la panne :) on devrait survivre
    • Le sanibroyeur est en panne : popo ailleurs
    • L'alarme tient le coup, mais ne transmet pas les données en cas de télésurveillance
    • Le travail via internet est coupé
    • La lumière est coupée durant la panne, ce qui n'est pas grave en plein jour
    • C'est déjà moins grave, même si on avait 2 fois 2 heures de délestage

    Le problème des respirateurs artificiels

    Il faut (presque) relativiser, la plupart du temps et hors hôpital, les gens ne sont pas sous respirateur, mais sous oxygène. Car pour des raisons x, y et z, ils ne maintiennent pas leur saturation. Un arrêt de 2 heures ne devrait pas changer la donne. Les gens sous véritable respirateur sont en soins intensifs, parfois peut-être en HAD (Hospitalisation à domicile). Il y a sans doute peu de cas sur le territoire, de gens en HàD et Respirateur. Et pour ceux qui rêvaient qu'on allait épargner tout un quartier pour une personne, je vous rappelle que durant la phase dure du Covid, on exécutait les petits vieux au Rivotril .... 

    Le souci des respirateurs est donc un non problème dans la mesure où ils sont prévenus et déplacés.

    Un souci moins prévu par contre

    • Les boulangeries : Ouille .... groupe ou arrêt.
    • Les entreprises diverses et variées ..... groupe ou arrêt
    • Les acteurs de la grande distribution ont équipé les magasins de groupes. Pas pour tous. Les enseignes de taille petite à moyenne pourraient se trouver contraints de fermer (plus de caisses, plus de congélo, donc à maintenir fermés, plus de lumière, plus de caméras etc....)
    • Les usines sont toutes équipées, en général, d'un groupe indépendant

    Soyons factuels : 2 heures par mois, ce n'est rien - 2 heures par semaine, c'est un souci économique de plus - 2 heures par jour, c'est un problème grave avec des conséquences importantes sur de nombreux plans.

    En tant que voyante, pour le moment, je ne sens pas d'arrêts prolongés, sauf dans certaines zones accidentées par le climat ou la géologie. Je sens bien ces arrêts de quelques heures, et pas tous les jours. par contre, ce n'est que le début d'une vaste crise dans laquelle être prévoyant me semble nécessaire.

    Comment prévoir un avenir avec peu d'électricité

    Chauffage : pour les pannes courtes (quelques heures à quelques jours), un chauffage d'appoint de type poêle à pétrole suffit. Pour les pannes longues, voire la pénurie, un poêle à bois est idéal (c'est ainsi que je me chauffe)

    Eclairage : pour les déplacements, et le bricolage nocturne, ou la surveillance, de bonnes frontales (voir chez Décathlon) à batteries. Pour les repas, soyons romantiques, bougies ! Ou petits éclairages de camping chargés au solaire pendant le jour (attention, pendant l'hiver et sous nos latitudes, c'est compliqué)

    Lavage : gant de toilette, et 1 casserole d'eau chaude. (lavage du linge à la main)

    Eau chaude : camping gaz ou poêle à bois

    Cuisine : idem ..... Prévoyez des cuissons courtes si possible et faites tremper le riz ou les haricots secs depuis la veille

    Popo pipi : si vous avez un sanibroyeur, vous êtes dans la m***e. Prévoyez des toilettes sèches, idem pour les "micro stations" électriques ..... (fosses sceptiques nouvelle norme)

    Volets électriques non solaires : pas de chance .....

    4G : pour quelques heures, ce n'est pas un souci. Pour plus, prévoir une batterie de secours pour le portable, solaire si possible

    Congélos : moins de 12 heures ça le fait très bien, plus de 12 heures il vous faut un groupe. Après quoi, il faut mettre les viandes au saloir et les légumes en conserve (prévoir du sel et des récipients)

    Le groupe électrogène : je suis pour, mais beaucoup s'inscrivent en faux. Ca rend bien service et je m'en suis servie à l'occasion d'une grosse panne de 3 jours dans le Jura. Prévoir le fait que c'est bruyant et qu'il vaut mieux partager avec ses voisins (tirer un câble pour que chacun sauve son congèle ou son poêle à pellet) si la puissance est suffisante. Un usage modéré, 12 heures par jour pour les congélos, ou quelques heures pour tout le reste, résoud bien des problèmes. La cuisson électrique restera difficile, la pompe à chaleur également. Attention, les ordis n'aiment pas le jus irrégulier. Je vous oriente vers cet article très complet : http://survivreauchaos.blogspot.com/2022/01/le-groupe-electrogene-pour-le.html

    Acheter tout ça ?

    Là maintenant, c'est difficile, autant vous dire que les magasins sont dévalisés. Vous trouveriez tout, mais au prix fort. Travailler l'autonomie ne se fait pas en quelques jours. Mais ce que vous pouvez faire par contre, c'est trouver quelques bougies et lampes frontales, ainsi qu'un petit poêle à pétrole, camping gaz et cartouches de rechange.

    Pour cet hiver, ça devrait suffire ! Mais prenez soin, de vérifier, lister tous vos besoins chez vous : anticipez !

    Mais le problème est loin d'être simple dans le temps, donc réfléchissez y à nouveau à la belle saison, lorsque les prix vont redevenir normaux.

    Une fois de plus, c'est en ville que le problème risque d'être le plus crucial : difficile d'avoir un poêle à bois, difficile de se faire livrer du bois, difficile de faire fonctionner un groupe.

    Un avenir sans électricité ?

    Non. en tant que voyante, je suis formelle. L'énergie finira par revenir, libre et abondante à terme.

    La crise que nous traversons n'est pas définitive. Mais elle peut avoir de lourdes conséquences. Viendra un temps, même si non durable, où l'énergie manquera durement. Je vous invite donc à prendre des précautions et à travailler votre autonomie (pas que sur ce point d'ailleurs).

    Une explosion nucléaire dans la stratosphère pourrait créer un IEM. Imaginez alors que tout s'arrête ..... depuis la pompe à essence, jusqu'aux communications téléphoniques, en passant par l'eau potable. Un jour nous serons confrontés à cela aussi. Notre dépendance est donc à regarder avec attention .....

    Le danger du gaz et des bougies

    Tous les ans, il y a des incendies dus à des bougies ..... La bougie chauffe incroyablement fort sur une hauteur à vérifier au cas par cas ! Une bougie sur une étagère en bois est donc une hérésie. Le camping gaz n'est dangereux que parce que souvent accessible au niveau de la flamme. Ou bien placé pour tomber .....

    Quant au feu improvisé et au mauvais pôele non vérifié : attention aux intoxications au monoxyde de carbone.

    Il va donc falloir des tonnes d'attention, surtout si vous avez des enfants ou des adultes peu conscients ou non préparés.

    En conclusion

    Les états sont de moins en moins providentiels. BIentôt la consommation fera l'objet d'une surveillance constante. Le droit de consommer sera un privilège, peut-être réservé à des personnes dûment pucées/vaccinées/bénies (par quoi ?). C'est ce vers quoi nous cheminons. Il s'agit de mon sentiment intense en tant que voyante.

    Un jour proche viendra où les états seront l'ennemi déclaré d'un humain qu'ils estimeront en surnombre.

    A partir de là, il vous faut compter sur vous-même et savoir que nos enfants auront besoin qu'on les soutienne.

    Nous n'avons pas fini de voyager  dans ce monde de fous. Mais ce voyage est aussi une belle expérience qui nous permet de créer/penser le monde de demain. Je veux donc bien apprendre à revoir mon mode de vie, si cela permet à mes enfants de créer un monde meilleur et plus éthique. Peut-être même qu'à l'issue, les vraies valeurs d'Amour et de Partage, prendront les premières places d'un podium d'exception. Et si nous le voulons, nous y arriverons !!!

    Note : mon article n'est pas exhaustif, vous completerez les recettes et autres bonnes infos dans le forum :)

    Je vous embrasse

    Elizabeth

  • 2025 et au-delà : la reconstruction (voyance)

    • Le 03/12/2022

    Chers tous,

    On nous la promet, cette période de paix et d'amour qui suivrait la catata en cours !

    En tant que voyante, je la sens, la perçois, elle prend forme dans les âmes engagées et se manifeste déjà dans le champ énergétique perceptible par les voyants. Il y aura donc des lendemains heureux, des larmes séchées, des enfants qui rient et des adultes motivés et sereins.

    La période qui suit va finir par provoquer (selon les prophéties quasi généralisées de toutes les cultures) une dépopulation mondiale et un arrêt des hostilités, faute de combattants. Heureusement, cet espèce de cauchemar aura eu un début, un milieu (nous y sommes) et une fin, sans doute, approximativement, dans 12/24 mois.

    Dès lors que nosu aurons mis un pied sur la nouvelle terre, peu importe si tout est là, le soleil reviendra dans les esprits.

    Je n'ai jamais perçu le monde idyllique que voit, par exemple, Monique Mathieu (ceci sans la moindre critique), autrement dit, je ne nous voit pas passer de l'enfer au Paradis, comme ça, hop ! Je sais que ce monde existe, j'y ai déjà voyagé, mais il n'est pas vraiment dans notre dimension (à mon sens, mais là aussi erreur possible). Je me rappelle de Feu Dolores Cannon, qui avait demandé à une de ses sujets profondément en transe, si elle connaîtrait la nouvelle terre. Le sujet a répondu oui, mais a sans doute omis de préciser que ce ne serait pas de son vivant.

    Dans notre cas (et à tous ceux et celles qui m'ont posé la question en privé), je parle bien de notre vie de chair. La matière va évoluer, mais non disparaitre. Et c'est bien de ce voyage dont je parle.

    Tout commencera à se modifier après les 3 jours/killshot (c'est sans doute le même processus), les hommes sortiront de chez eux, et sauront que la guerre est finie, que la lutte est derrière, qu'on peut se retrousser les manches et faire de notre planète, notre petit paradis de respect, d'amour, de paix et de bonheur bien entendu. C'est comme si c'était, pour longtemps, un premier jour de printemps. Et ça coïncidera sans doute avec la proximité du printemps, je ressens la nature, les forces primaires, les élémentaux, et l'envie de bien faire.

    Nous vivrons ces modifications de l'intérieur, avec ce sentiment que la pression retombe enfin, que le temps de l'oppression générale est fini, que la cupidité et autres démons du 21ième, se sont rangés pour un temps.

    Le climat

    La terre va mettre du temps à se stabiliser et je sens bien que vents et marées vont l'agiter un sacré moment avant que nous ne puissions reprendre nos marques. Je sens une Europe plus continentale avec des hivers potentiellement froids et des vagues d'eau que nous prendrons l'habitude de potentialiser. Certaines régions mondiales seront délestées au profit de parcelles plus accueillantes. Le centre de la France me parait heureux, mais si je devais faire une carte, je sens bien que c'est au cas par cas et que surtout, cela dépendra de la perception de chacun. Les hauts plateaux du Larzac, par exemple, ne feront pas le bonheur de tous. Mais le berger amoureux de la nature brute, de son chien et de ses brebis, y trouve une paix à nulle autre pareille.

    La terre

    Il y en aura pour tout le monde (et pour cause, la population aura maigri) et les rôles pourront donc être répartis sans stress. Dans un premier temps, et suite à nos traumatismes actuels, nous serons nombreux à pratiquer l'autonomie et le retour au source. Mais, rapidement, les coeurs d'agriculteurs reprendront leur fonction, avec tout le respect qui leur est dû. Et chacun commencera à se trouver, et réfléchir à la vie qu'il a envie d'avoir. Le temps des intrants phytosanitaires barbares aura pris fin, faute d'une industrie en mesure de le faire. Mais il subsistera une sorte de mode raisonné, faisant raisonnablement appel à des techniques industrielles positives pour préserver et redévelopper les récoltes. Ce sera une sorte de nouvelle agriculture bio, qui va se chercher de nouvelles technologies, plus respectueuses, mais sans obsession. Fin de l'agro-industrie bourrée de sucres et de gras.

    Le régime alimentaire

    Les hommes vont se chercher et la consommation va se réguler. Le maître mot va être le " juste ce qu'il faut". Je ne perçois pas des terres vides de vaches et autres chevaux, mais c'est certain, il y en a bien moins. Je vois encore des grosses laitières et des moutons, et aussi plein d'autres animaux qui se mangent. Mais il y en a de moins en moins. Nos habitudes vont vers le moins carné. Et pas non plus vers les insectes. Je ne perçois pas d'insectes à consommer de façon obligatoire. C'est un peu comme si cette idée là avait fondu. Mais nos besoins en viande aussi.

    Nous allons vers une alimentation que je qualifierai (en ressenti pur) de vertueuse pour le corps et l'esprit : ni trop; ni trop peu, la voix de la raison. Du fait de la disparition progressive des excès industriels, l'obésité diminue, ainsi que pas mal de pathologies. Les gens semblent juste en forme.

    Alcool, chocolat et autres douceurs du dimanche, n'ont pas disparu, mais on le savoure sans s'en gaver.

    Le tabac semble exister, mais là aussi de façon très modérée, il chute, tout doucement ..... l'idée d'une pipe au coin du feu, mais pas d'un mégot suspendu au coin de la bouche.

    La famille, le couple, les enfants et la sexualité

    Je perçois que nous gardons l'ouverture à toutes sortes de modèles d'amour et de famille, mais nous chassons les frivolités indécentes. On a envie de construire, pas juste de faire des parties de crêpes. Les femmes sont moins anxieuses, les hommes moins réactifs. L'amour fait vite son petit bout de chemin dans les coeurs. Les enfants semblent assez libres de courir, après ce que je perçois rester et bien rester : une sorte d'enseignement bien structuré et qui reprend du poil de la bête dès la sortie des évènements. Je vois de  jeunes enfants dans la campagne. Ils font des cabanes et sont sales. Mais épanouis. La responsabilité vis à vis des enfants semblent plus collective et moins culpabilisante.

    La sexualité est libre et librement consenti, je ne ressens plus cette pression du genre ou du choix. Les violences semblent comme avoir disparu. Avec les disparus.

    L'habitat

    Il se réorganisera de façon conviviale, je perçois toujours cette volonté de conserver des espaces individuels, mais dans des structures parfois partagées. Comme si chacun pouvait se ressourcer seul, ou profiter d'un peu de présence. Rare sont les grands isolés comme notre société a su en fabriquer. Je ressens un rapprochement, mais volontaire. Il va s'écouler des années avant que chacun ne trouve ses marques bien à lui ! Je sens ce cheminement, comme une quête. Villes, villages ou hameaux subsistent, mais je ne trouve pas la mégapole de jadis. Il y a comme un morcellement des mégapoles de jadis. Je ne vois plus  certaines grandes villes. Tokyo, New-York et bien d'autres. Ont-elles disparu en tant que telles ?

    Je ne vois pas non plus de spectacle post apocalyptique tel que montré par nos films hollywoodiens. Ils existent peut-être, mais pas dans mon champ de perception

    L'argent

    Il y aura un moment destructuré, puis on finira par replanter un décor à peine différent, et variable selon les lieux. Je ne vois pas une seule solution, mais plusieurs. Il y a un trucs, non 2, qui semblent avoir fondu : les banquiers et les crédits. Mais pourtant je la sens cette nouvelle organisation, mais je n'arrive pas à la définir avec précision. C'est la nouvelle génération (qui a 20/30 ans aujourd'hui) qui voudra la peaufiner. Je les vois réfléchir, s'animer, avoir appris de nos erreurs. Comme il y a de la place pour tout le monde, les choix matériels ne sont pas le fruit d'une obligation.

    Le travail

    Oui tout à fait, mais là aussi, la motivation n'est plus le salaire, mais la vie courante. Il semblerait que ce soit des petites tâches sur le territoire, où s'organisent les communautés, puis les modes se précisent et chacun prend un rôle selon ses prédispositions. Je ne vois pas d'humain couché devant Netflix ou Youtube : rien, nada. Finitos. Pourtant nous ne retournons pas en arrière, la technologie n'est pas perdue, et même elle continue un chemin qui me semble vertueux. et il y a aussi des temps de repos, de loisirs. Mais le Rien Faire a vécu.

    Personne n'aura envie de prendre en charge personne, mais inversement, personne ne sera laissé pour compte. C'est un fragile équilibre qui se construira avec un système de soins plus apaisé - moins action réaction..

    La santé

    Certaines pathologies disparaitront. Juste parce qu'elles sont le fruit d'une société qui aura vécu. Moins de dépressions. Moins de fibromyalgie. Je vois des gens qui vont plutôt bien. Même si on meurt tout de même, mais en paix.

    Il y a des médecins, des pharmaciens et tout le reste, et le progrès continue. L'accès aux soins finira par être universel, mais la contribution aussi.

    Les maladies qualifiables de désordres cellulaires, comme le cancer, vont régresser. Puis, on finira par les soigner tout à fait, mais c'est hors de mon champs temporel clair (10/20/30 ans ?). On agira plus sur les causes en amont.

    La médecine ira vers l'holistique. Assez vite. Il y aura consensus sur le fait qu'il faut d'abord conserver la santé, avant de soigner la maladie.

    La durée de vie

    Elle s'allongera doucement, au fur et à mesure, mais pas en une seule fois. Chaque génération gagne 10 ans ? C'est l'idée de ce que je perçois. Mais surtout on reste  actif, vif et motivé. L'idée de la retraite va mourir presque tout à fait. C'est comme si, à chaque âge, correspondait une tranche de vie différente. Et un investissement différent pour la communauté. Mais avec liberté. Si votre choix, c'est de vous faire ermite dans une grotte, personne ne vous en empêchera.

    Cette façon d'envisager librement sa vie (en assumant les conséquences de son choix) fera que beaucoup se feront des expériences différentes au cours d'une vie.

    Les jeunes enfants seront beaucoup pris en charge de façon plus générale, collective, enseignés et suivis par des personnes que je perçois plus âgées.

    La mère de famille seule avec ses 3 enfants et une vie de course en attendant la fin du mois, celle là, elle va disparaitre.

    Le couple et l'engagement

    Je perçois des engagements plus modestes, mais plus sages. Le mariage en grand tintouin, celui-là il fera sourire. Fêtes modestes, stabilité vécue comme une réussite, mais aussi tolérance pour des moments à 2 non définitifs. Je la ressens, cette sagesse, mais aussi cette capacité à aimer. Oui pour le meilleur et assumer le reste à 2, parce qu'on est plus fort. La solitude sera un choix, un droit, mais pas une contrainte. Tout cela est progressif également, comme un glissement, d'une société à une autre.

    Comme un fil lumineux que l'on suit.

    Le gouvernement

    Je perçois le chaos, je perçois l'après, et si il y a bien une gouvernance, je n'en ressens plus la centralisation dans son absolu actuel.

    Après notre période de chaos, même les forces de l'ordre ne voudront plus entendre parler de repression. Donc la gouvernance va, de fait, vers une volonté d'élever les zones, pays, continents. Les gouvernants ne seront plus égotiques et avides. Ceux-là, on n'en voudra plus.

    Pourtant je perçois des forces de l'ordre, on ne va pas au Paradis, mais vers une terre plus ordonnée : et les délinquants, personne n'en veut ..... donc il y aura des règles et on fera beaucoup de préventif. Depuis le plus jeune âge. La violence, le vol, ce sera combattu, parfois durement au début.

    La religion et la culture

    Visiblement, je peux regarder 10 fois : j'ai 10 résultats différents. Donc sans doute une énorme mixité. Là aussi, on ne se la fait plus idéaliste ou extrême. Il semblerait qu'après le chaos (et les désordres religieux extrêmes qui en feront partie), plus personne ne veuille entendre parler de religion. Alors quand elles vont se réinstaller, ce sera plus light. une sorte de droit personnel à la spiritualité de son choix.

    Je ne perçois pas de célébrations religieuses : vont-elles être stoppées un temps ? Possible. Elles se redessineront après, mais ce que je ressens est allégé.

    La technologie

    Elle ne disparait pas. Elle fait comme les poissons dans la vase pendant l'hiver. Puis elle ressort et reprend son chemin. Il sera beaucoup question de technologie vertueuse. Les choses stagneront pendant quelques temps (1 à 5 ans ???), puis hop, ça repartira, dans certains coins ça sera très rapides, dans d'autres moins. Puis ils paratgeront leurs recherches, je vois ces jeunes gens avides de partage et de découvertes. Ils sont légers, éthiques, doux.

    La technologie leur ressemblera.

    Un monde idéal ? En combien de temps ?

    Non pas idéal, la dérive finira par se réinstaller, je la sens comme une ombre qui guette. Mais nous seront en paix pour longtemps (1000 ans ? :) ) !

    Le monde connaîtra une nouvelle ère et progressera, mais de façon progressive. L'ordre après le chaos, mais un ordre souple et bienveillant. Sur combien de temps, comme ça je dirais de 5 à 50 ans selon les secteurs. Après quoi ce sera facile, mais pas éternellement. Il y aura d'autres cycles d'errances, j'y ai déjà voyagé.

    A 60 ans bientôt, je sais que j'integrerai directement l'équipe des vieux qui réflechissent plus vite qu'ils ne courrent. Mais je sais aussi que je n'ai certainement pas fini de galoper sur mes purs-sangs, dans la campagne rieuse et sauvage du Jura. Cette certitude, c'est celle que l'apocalypse n'est pas un phénomène de destruction totale, mais de refonte. Une chance de presque détruire la copie sale, pour écrire une plus jolie histoire.

    Je vous embrasse

    Elizabeth

     

  • Voyance sur les invasions et les migrations à court et moyen terme

    Chers tous,

    Cette voyance n'est pas centrée sur 2023/2024, mais si une partie des phénomènes se déroulent sur cette période. Certains évènements sont à plus 5 voire plus 10 ans.

    Méthode : projection et supports pour recoupements. Brève intervention des guides. 

    Contexte prophétique

    Bien des prophètes ou des voyants ont dessiné ou évoqué des cartes de France et des invasions. J'en ai vérifié 3 (père Pel, Abbé Souffrant, et MJJ)

    Par l'Abbé Souffrant et MJJ, mais dessinée et interprêtée par le Marquis de la Franquerie et le Général d'Armée Maxime Weygand

     

    Effroyable !!! La Prophétie du Père Pel concernant les châtiments pour la France !  Carte-10

    Par le père Pel

    Aloïs Irlmaier évoque une invasion en un éclair, suite à l'assassinat d'un chef dans les Balkan, ce produisant une colère du dirigeant Russe.

    Notre-Dame de la Salette confirme que nous serons en guerre

    Le troisième secret de Fatima évoque sans aucun doute la responsabilité de la Russie dans un drame à venir.

    Précision : j'ai vérifié les prophéties après la voyance, afin de ne pas me pourrir le cerveau.

    Nature de la recherche

    Je fais le distingo entre les phénomènes d'immigrations (également prévus par MJJ) et l'invasion du territoire par une force guerrière.

    Voyance sur les phénomènes d'immigration

    Avertissement : cette voyance est factuelle et n'a aucun caractère xenophobe.

    L'image que l'on m'envoie est celle d'une nuée de sauterelles sur un champ de céréales sèches et noircies. La France qui subira cette immigration sera donc en piteux état et pas à même de nourrir qui que ce soit (nous non plus de toute évidence). En me projetant sur le terrain, je perçois des voitures brulées, des citées parsemées d'incendie, et des centres-villes cassés de partout. Partout on s'affronte et les forces de l'ordre ne semblent pas vraiment pouvoir y faire grand chose. Je suis désolée de confirmer que cette population en révolte est multicolore ! Je perçois des sortes de courants, un peu comme les courants de plusieurs grands fleuves qui se rejoignent dans une grande marée : Est, grand Est, moyen Orient et Afrique. Mais il y a aussi des Français bien de chez nous, quoique j'ai 2 images, et lorsque je place 6 mois entre mes 2 projections (ça je peux faire, mais je ne peux pas dater le démarrage), j'ai un début Franco-Français de tous bords, puis, lors de ma seconde projection, c'est très invasif/extérieur. Donc une révolution, mais en plusieurs temps, et dans un second temps une révolte immigrée.

    Lorsque je demande aux guides pourquoi ces immigrés se révoltent et cassent tout, ils me répondent qu'ils ont le sentiment d'avoir été trompés, chassés, et laissés pour compte. Ils ajoutent que les âmes peu conscientes en profitent pour faire l'expérience de la violence.

    Je perçois plusieurs types de violence : des hommes blonds en treillis, qui sortent des armes, et qui tuent ou violent sans retenue, je parlerais plus de criminels à ce stade, que de révoltés. Certains sont ivres : ivres de violence ou ivres tout court. Mais par ailleurs, je perçois aussi des pilleurs, casseurs, voleurs de toutes sortes, moins armés (pas d'armes automatiques visibles), mais des couteaux et du sang. Enfin, ce que je perçois, ce sont des hommes en habits islamistes, ils sont dans des sortes de lieux de réunion, et ils font le point. Ils se préparent, de toute évidence. Comme ils ne semblent pas me percevoir, je peux continuer l'investigation : ils sont calmes et estiment que la situation ne se prête pas à une prise de pouvoir par l'Islam. On dirait qu'ils repoussent cette idée. L'un d'entre eux est inquiet : les cités ne sont plus du tout maîtrisées, donc impossible de s'organiser. Fin de la projection. Je me sens mal, envie de vomir. Sans doute due à cette somme d'inconscience que je perçois, cette brutalité.

    La seule solution sera d'éviter les lieux de révolte. A la question où : j'ai une France tout à fait et entièrement sous le coup de cette violence, mais quoique généralisée, pas partout en même temps. J'avais perçu un incident qui démarrait le truc, mais j'en perçois un second, qui pourrait bien être un marqueur temporel : l'éclair lumineux d'une gigantesque bombe à la pointe Est de la Méditerranée (ce n'est pas la première fois que j'ai cette image) : grand éclair à l'Orient ? En tous cas, après cela, des hordes barbares (c'est ainsi que l'on nomme historiquement les envahisseurs de l'Est).

    Faut-il rapprocher cet ensemble de visions de la carte numéro 2 ? La France à feu et à sang, exceptée sur sa pointe Ouest ??? Je reste dans la prudence car pour moi, la Bretagne est peut-être épargnée, mais pas Nantes au Sud de celle-ci.

    Si j'entre un tout petit peu dans l'analyse : La troisième guerre mondiale devrait provoquer sur l'un de ses fronts (Iran, Syrie, Turquie, Israël et pays frontaliers) de terribles combats et bombardements. Une part de la population n'aura d'autre choix que de fuir se réfugier dans n'importe quel pays plus à l'Ouest. Nous ne seront plus en mesure de faire face à la quantité et aux exigences. Avant cela, il semblerait qu'il y ait un premier bout de révolte par les locaux (les Français) exaspérés par les pénuries et la politique. Pour rappel : si 5% des Français adultes se révoltent, ce sera une guerre civile horrible. Je ne vois pas de guerre civile horrible, les Français seront vite remis à leur place. Mais la vague étrangère sera fatale à notre climat social.

    Je complète ma voyance par un tour en campagne et petites villes : il semblerait que même une ville de la taille de Dole (30 000 habitants) soit concernée. Mais la campagne reste calme. Je ressens toute fois une très grande méfiance des locaux. Y'en a quand même qui ont gardé le 12 de grand papa .... Visiblement ! Ca surveille sec derrière les fenêtres.

    Le conseil perso : filez dans votre famille si possible et famille à la campagne, et surtout déménagez les gosses, tanpis pour l'école, ce sera de toute façon très perturbé.

    Voyance sur l'invasion (Russe ?)

    Avertissement : dans la mesure où la carte issue de MJJ a été dessinée par des externes, dont  militaire, je ne suis pas certaine que les visions aient été bien interprêtées. Reste qu'on ne sait pas quelle guerre est concernée (seconde ou troisième). Pour rappel, les seules prophéties que je me suis tapées dans tous les sens, sont celles de MJJ, le moindre mot y est passé et je confirme : tout était temporellement mélangé. Donc il n'est pas certain qu'il faille lier cette carte à l'avenir.

    Contexte : ce que j'ai perçu de cette ww3, est une guerre expresse, ce qui va dans le sens d'Alois Irlmaier. Brutale, technologique, vite importante puis finalement vite stoppée.

    Lorsque cela arrivera, la France sera déjà une ruine. Je ne vois pas beaucoup de quoi que ce soit : soldats, gendarmes, ou autre. Une des dernières interventions sera sans doute par cette fameuse entité de robocops habillés en noir. Puis la Russie fondra sur nous (je perçois un aigle (même si c'est un ours) qui fond sur la souris. C'est instantanné, mais pas terrestre : je ne vois pas les forces terrestres. Je vois des avions, des bombardements (mais ciblés, comme sur une centrale électrique), je vois d'immenses troubles et la France à genoux suppliant qu'on l'épargne. Là aussi je perçois un gouvernement planqué, pas à Paris en tous cas. Paris s'est vidé : pas un député, pas un membre du gouv. Mais les forces terrestres avancent. Malgré leur vitesse, je les vois à Berlin en 2/2, puis je ne les vois plus : demi tour. Pourtant il ne fait pas froid, et l'armée ne manque de rien, alors que notre pauvre armée est inexistante. Un marqueur temporel : nos soldats sont barrés partout. Donc personne dans les casernes Françaises. C'est juste la misère. On riposte comme on peut, mais on peut peu. Les USA ne sont pas là. Il semblerait que je perçoive des forces de l'Otan, mais c'est juste de la figuration. Par contre, je perçois tout de même une sorte d'arrêté de loi martiale. Un truc diabolique. C'est limite si on a le droit de se défendre.

    Puis tout s'arrête - quasi comme ça, immédiatement. Attention à tout faux arrêt et ne restez pas à Paris. Pour moi Paris est vouée à destruction et ce ne sont pas les prophéties qui vont me changer les idées : tous les prophètes, depuis les plus anciens, sont  d'accords sur le sujet, Paris - Boum !

    Pour cette guerre, comme pour celle d'Ukraine, je perçois toujours ces faux accords de paix et cette attaque fulgurante juste après. C'est possiblement là qu'il y aura une attaque nucléaire. Je perçois la Grande Bretagne en grand danger, avec un truc qui ressemble à un Tsunami. La guerre s'arrêtera, presque faute de combattants. Pour moi, la Russie, sur le plan terrestre, ne dépasse pas Berlin (ou sa latitude).

    Le mot des guides : il nous semble que vous pouvez regarder le phénomène Ukrainien, comme un préalable, une introduction. La guerre est sale, et il ne peut pas en être autrement. Il n'existe pas de motif légitime de guerre.

    Est-ce que je perçois des armes biologiques : Non, Chimiques : Oui, de la radioactivité : Oui localement.

    Nous finirons cette guerre exsangues. Sur de nombreux plans. A rappeler que les guides m'avaient parlé d'un  délai entre la révolution et la guerre : la première précédait la seconde.

    La carte de MJJ : bof .... désolée, mais elle ne m'inspire pas et j'ai peut-être tort. Si des avions arrivent via l'Italie : ce sera à partir de la Mediterranée. Sinon via l'Est oui bien entendu, mais ce seront alors surtout les points stratégiques qui seront visés. Je ne vois pas de troupes terrestres entrer en France. Bien entendu, je peux lourdement me tromper.

    Un avenir lumineux

    C'est après cette guerre horrible que nous transiterons sur le plan cosmique, via le trajet des 3 jours. Puis nous entrerons dans une période lumineuse qui nous verra reconstruire mieux et autrement. Nos erreurs profiteront à nos enfants. Mais nous pouvons encore avoir la sagesse de nous tenir à l'écart et de retenir, voire mettre à l'abri, nos jeunes enfants qui méritent mieux que de servir une cause qui n'est plus la leur depuis longtemps.

    Il nous faudra beaucoup d'amour entre nous, pour garder le sourire et tenir bon moralement. Mais la suite vaut le coup - haut les coeur donc.

    Grosses biz du Jura

    Je tente, prochaînement, une voyance sur la période de transition post ww3. Cela me passionne d'avance et sera bien plus heureux.

     

     

  • Allopathie, médecine de guerre ? Quoi préparer

    • Le 27/11/2022

    Chers tous, (Attention, article long, certains bouts peuvent être lus en diagonales et mis de côté, c'est de la culture allopathique)

    Pourquoi ce titre si dramatique ? Et bien parce que notre Président (bien aimé) passe son temps à employer le mot guerre à toutes les sauces, et ne croyez pas qu'il fasse ça sans une vraie bonne raison, à savoir nous préparer moralement à une descente progressive pour enfoncer la carotte dans le cul nous faire admettre les pénuries à venir.

    Précision aussi : cet article a une intention modeste : aider chacun a faire ses choix de préparation dans un domaine médical qui est en perdition, ce n'est pas, en aucun cas, un petit cours de médecine pour les nuls. Ce qu'il faut, c'est juste, à la fin, se sentir les idées plus claires pour prendre ses décisions : ce que je fais, ou pas, etc..... Malgré les apparences, ça ne veut pas être une formation de quoi que ce soit.

    A la fin, je vous donnerai 2 exemples complets de médecine de guerre, mariant en première et seconde intention, les techniques alternatives et la médecine allopathique. Ca ne veut pas dire que j'ai raison - mais alors là pas du tout - mais que ce sont les choix que je ferais en situation de pénurie ou de désastre dans ce domaine.

    ----------------------------------------

    Avertissement : cet article parle d'allopathie, il ne dit pas que la réponse allopathique est la meilleure, mais il propose d'y avoir parfois recours. Tous les conseils donnés doivent être confirmés par un médecin, et tout devra toujours se dérouler sous la supervision d'un médecin. Tout recours personnel sans avis médical est dangereux, tout soin d'autrui, même pour aider, est un usage illégal de la médecine. Cet article ne constitue pas un encouragement à ne pas respecter ces règles.

    ----------------------------------------

    Beaucoup d'entre nous ont refusé le traitement officiel et allopathique proposé pour éradiquer le covid. Et (youtube ne pourra pas me censurer) nous ne nous en portons pas plus mal. A l'heure des comptes de la mortalité post vaccinale et des tristes découvertes sur les effets secondaires un peu partout dans le monde, la réputation des labos est cuite, et avec eux, malheureusement, celle de l'allopathie.

    L'allopathie, réponse de voyante, ne disparaitra pas de si tôt. Elle partira avec la matière (qui sera encore existente en 5D). Je perçois beaucoup de traitements pour l'avenir : des chambres d'énergie (à ne surtout pas confondre avec les chambres tachyoniques, qui frolent l'arnaque pure et dure par le créateur/vendeur des dites chambres), des capsules d'examen et de soin, une meilleure collaboration entre énergéticiens et médecins, le traitement de nombreuses maladies aujourd'hui difficiles à combattre : mais l'allopathie a encore un rôle à jouer, y compris dans notre meilleure version de nous même et les 100 prochaînes années (avec mes soucis de temporalité, ça peut être plus ou moins à bonne échelle).

    Bon, on en fait quoi? Les guides ont longuement insisté sur le fait que nous ne devons absolument plus raisonner noir/blanc ou vrai/faux, ce type de raisonnement n'a plus cours non plus dans le monde plus subtil de demain.

    J'ai vécu avec un médecin pendant 10 ans (et nous restons unis dans la bagarre actuelle) et si l'allopathie a des inconvénients, elle sauve beaucoup de vie : perte de glande thyroïde, coeur déficient, diabète 1 et 2, stabilisation du HIV et du cancer, tuberculose, lèpre, peste, etc..... Ce qui n'empêche pas de penser que les labos jouent au pompier pyromane.

    Dans certains domaines, comme les grandes douleurs chroniques, la médecine officielle est encore à la traîne, tout comme dans certaines pathologies peu ou mal reconnues comme la fibromyalgie, certains types de dépression, certaines maladies mentales ou particularités. Pour d'autres, elle est incroyablement bonne, même si progrès attendus.

    La médecine de demain ne chasse rien. Faisons en autant. 

    Les temps à venir (2023 2024) vont voir les conditions de soins se modifier  de façon pénible et grave. C'est à nous d'anticiper ! Aide toi et le ciel t'aidera, frappe et on t'ouvrira, cherche et tu trouveras. Jamais au grand jamais, mes contacts de type Christique ne m'ont dit qu'il fallait attendre une solution miracle. Le miracle, c'est nous. Parfois, et pour certaines raisons, nous en sommes gratifiés, mais souvent, il s'agit d'un coup de pouce au sein d'un parcours de soldat ( soldat de l'amour, soldat de lumière, soldat pour sa famille, etc....).

    Il nous faudrait prévoir 2 ans de stock ..... (compliqué) ou 6 mois de tampons .... La réponse des guides est simple : tout ce que vous pouvez faire, vous devez le faire. Ne nous affolons pas : avec de l'entraide, si chacun arrive à boucler 3/4 mois (surtout pour les pathologies chroniques), ça devrait le faire.

    Comment

    1°) Achat ... (ok c'est pas donné, mais bien moins cher que ce que vous pensez), des sociétés, comme Bastide médical, propose tout le matos en vente libre pour les professionnel (et non pro) - sauf les médocs - mais qui sont loins de représenter la majeure partie du quotidien. Il y a un Bastide à Dole, donc il y en a sans doute un peu partout, y compris par internet. Je vous listerai, après, tout ce que l'on peu stocker sans la moindre illégalité

    2°) Pharmacie (remboursé, mais parfois tatillons et surveillant, voire dénonçant les médecins). Il vous faut un médecin à peu près bienveillant à qui vous expliquez que vous partez 4 mois avec femme et enfants (ou homme ou ce que vous voulez hein, escargot, chèvre, etc....  !!!). Et là votre dialogue est clair : vous êtes généreux et comptez laisser vos surplus là-bas. Tout autre discours est voué à l'échec, même chez un médecin hyper cool. Le truc genre "docteur vous me comprenez" ou "j'ai peur de l'avenir" ou "vous vous rendez compte si il y a une rupture de stock" est à bannir, car votre toubib a appris à avoir peur ! Le conseil de l'ordre est odieux (et je sais de quoi je parle) et la confraternité a plus ou moins beaucoup maigri. Je ne peux pas vous donner légalement de posologie, c'est le job du médecin. Mais tous doivent être rangés à l'abri des enfants, et surtout rien aux femmes enceintes.

    3°) Achat sur internet : Attention, il y a une énorme majorité de fraude. Je déconseille (sauf certitudes persos)

    Pourquoi

    Depuis quelques années, les ruptures de durée brève sont innombrables. Certains médicaments ont tout à fait disparu, certains se sont vu interdire le territoire (je ne reviens pas sur HCQ). En tant que voyante je perçois des manques plus longs et plus graves et surtout une législation bien moins cool que celle qui nous a tout donné après guerre. La France fut un pays béni et reste un pays merveilleux, mais le plan global de nos dirigeants, ne ressemble pas à un conte de fée dont nous serions les héros. C'est plutôt le petit chaperon rouge.

    De façon surprenante, nos besoins, sur une année linéaire, sont moins élevés qu'il y parait. Et la médecine alternative, notamment l'aromathérapie, est souvent une extraordinaire médecine de première intention (c'est à dire à tenter à tout prix avant de sortir autre chose).

    Comment raisonner médecine de guerre (plusieurs exemples en fin d'article)

    Les médicaments sont rares et chers, et parfois dangereux, notamment si j'ose faire n'imp (il faudra toujours agir sur le conseil d'un toubib, jamais seul, hein !!!!). D'abord ne pas nuire.

    • Il existe toujours une obligation de montée en puissance : sauf grande urgence, on ne sort pas un canon pour faire un trou de 2 mm dans le mur et suspendre un cadre. C'est ce quui s'appelle l'intention : première intention pas d'antibio, seconde intention antibio généraliste, troisième intention antibio ciblé. (ceci n'est qu'un exemple)
    • On est vigilant et on attend pas que l'infection dégénère en septicémie pour réagir
    • On anticipe et on devient trèèèèès prudent, en évitant de se faire un tour de reins parce qu'on ne sait pas prendre soin de soi, prendre soin de soi : mot clef !!!

    Si ces 3 règles sont suivies avec zèle, vous serez votre meilleur atout, en évitant les soucis.

    La médecine de guerre, mais qui n'est pas sur le front, soit la médecine de pénurie, la médecine de siège, de blocage, d'isolement, ne ressemble pas à la médecine traditionnelle occidentale. Les problématiques sont différentes :

    • Gérer les grandes urgences (choc anaphylactique, souci cardiaque, hemoragie externe, blessures grave, douleur extrême, hypoglycémie du diabétique, choc  traumatique, abcès dentaire)
    • Gérer les fous et les addictions graves (alcool, cigarette ++, drogues de tous types)
    • Soigner les blessures, désinfecter et recoudre
    • Traiter les carries dentaires sans extraction (si non possible)
    • Traiter ou prévenir les gastro, d'origine virale ou par manque d'hygiène
    • Assurer les traitements de ceux dont la vie en dépend (diabète, coeur, thyroïde, schizophrénie, handicap, etc....)
    • Entamer le sevrage des traitements (presque) de confort (par exemple les antalgiques au long cours)
    • Gérer et organiser l'accueil des pétages de plombs en tous genres
    • Assurer la contraception ou le suivi des grossesses
    • Connaître la diététique de soin : pour les diabétiques par exemple, ou pour les reins fatigués (la goutte)
    • Savoir se regrouper autour d'un médecin qui aura pour tâche d'organiser les soins avec quelques relais et de pratiquer la petite chirurgie (par exemple sur un panari)

    La médecine de guerre, c'est aussi faire avec ce qu'on a .... Pas d'alcool de désinfection, je sors la gnôle de grand-papa, ou je me gargarise avec pour aider sur une angine (ça marche bien d'ailleurs). On est donc créatif.

    Concernant la médecine de guerre - ou de secours - la règle générale est le non égoïsme, autant que la vigilance vis à vis des rongeurs et autres invasifs. La panique peut transformer un gentil père de famille en salop de première. Inversement, de vraies belles âmes ont toujours su transcender les difficultés et devenir de vrais piliers lumineux. Dans une communauté, il faut des piliers, pour tenir la toiture.

    Liste des achats sans ordonnance

    Attention, la liste ci-dessous est en général fournie par le médecin ou l'infirmière - sauf si il ou elle n'en a plus - Il sera en ce cas reconnaissant de voir que vous pouvez fournir, voire l'aider. Nous avons pris l'habitude d'avoir tout ce qu'il faut à l'extérieur, mais si demain hopitaux et établissements de santé divers, sont partiellement inaccessibles, se débrouiller sera un must dans son petit réseau local. (a prendre chez un grossiste de type Bastide, surtout pas en pharmacie, ce serait hors de prix)

    • Alcool (un bidon de 1 à 5 L si possible)
    • Compresses non tissées et non stériles (pas cher)
    • 1 paquet de compresses stériles pour les pansements (1 paquet de 500 voire 1000, car vous risquez d'être les seuls de la famille ou du quartier)
    • Des gants  en latex (environ 8 euros le paquet de 500), ils sont souples et permettent de bien travailler
    • De la vaseline et/ou de la paraffine 
    • De l'alcool camphré (sur commande à la pharmacie), 1 à 2 L
    • Thermomètre
    • Appareil de vérification de la tension
    • Appareil de vérification du diabète (et ses bandelettes)
    • Appareil à fabriquer l'argent colloïdal (on peut le fabriquer soi-même)
    • oxymètre (appareil souverain dans la prévention des morts par pathologies respiratoires) pour mesurer la saturation en oxygène dans le sang
    • Micro champs chirurgicaux stériles (idéal pour la petite chirurgie, toujours l'exemple du panari)
    • Petits sets de couture (aiguille et son fil stérile), pas cher, prendre plusieurs tailles
    • Strips pour les petites entailles
    • Sets pour découdre ou coudre
    • Scalpels (ça sert à tout, y compris dans le bricolage, y compris électrique) de plusieurs types
    • Garrot (usage très délicat, je m'en sers pour tout sauf pour ça et j'espère ne jamais avoir à m'en servir)
    • Ciseaux et ciseaux de découpe d'urgence pour les vêtements (bout rond, incurvation)
    • Pince à écharde, pince à épiler
    • Seringues et aiguilles, y compris seringues à insulines (ça sert à tout, y compris à faire des dosages fins, à coller, à diluer avec précision), les seringues avec piston caoutchoux ou doublé
    • je termine par une très bonne lampe frontale pour voir clair en soins

    Comme vous pouvez le deviner, ce chapitre concerne en partie la problématique des blessures. Mais pas que .... Il ne s'agit pas de jouer au médecin, mais au secouriste. Un secouriste ++ qui doit aider en situation d'urgence ou de dénuement. Je ne dis pas que ça va être nécessaire, mais imaginez juste un monde qui rembourse mal, voire pas, pendant quelques temps. Là aussi aucune tentation de dramatiser. Et choisissez ce qui vous parle, laissez le reste. Personnellement, mon compagnon a un souci de diabète gras : donc j'ai de quoi surveiller. Voilà, c'est aussi simple que ça.

    Liste des médicaments (à offrir aux pays pauvres, dans leurs associations)

    Là aussi, vous ne pourrez sans doute pas avoir tout, mais à chacun de choisir en fonction de ses priorités. Lorsque je vous donnes des noms, ce sont des indications, des exemples, les listes sont énormes. Ne sortez pas cette liste à un médecin, il va hurler, sauf si vous dites que c'est pour une association à but humanitaire.

              Vos médicaments inévitables (diabète, thyroïde, coeur, HIV, aspirine à effet fluidifiant pour le coeur etc....)

              La douleur, la douleur tue, rend fou, et vous vole votre vie

    • Les antalgiques (la douleur est une archi priorité) : paracetamol, paracetamol codéiné
    • Les antalgiques classés stupéfiants : morphiniques en tous genres, tramadol, actiskenan simple ou LP en 5mg (10 en LP), mais la liste est longue
    • Les antalgiques d'avant dernière génération : l'Acupan (nefopam)
    • Les anti-inflammatoires : ibuprofène, ketaprofène (LP), doivent toujours être utilisés au milieu du repas et avec un IPP, comme l'Inexium ou le Mopral
    • Les antispamodiques : spasfon
    • Les extincteurs de brulures d'estomac ! gaviscon par exemple, ou rocgel (bicarbonate de soude en cas de manque de tout)

              La grande urgence

    • Anapen 500 (Adrenaline), ne pas utiliser sans avis médical, choc anaphylactique
    • La cortisone (royale sur les allergies)
    • Outre les pansements et kits de couture : le serum phy, ultra nécessaire pour rincer un oeil ou une plaie
    • Les calmants et les anxiolytiques : Tetrazepam, Diazepam (Lexomyl ou Valium)
    • Biafine pour les brulures
    • Tout le matériel de couture
    • Les anesthésiants locaux (voir plus bas)

              Les diarrhées

    • Antispasmodique
    • Antidiarrhéique , smecta , météoxane, immodium
    • Désinfectant intestinal, antibiotique ciblé, par exemple le ciflox (jamais en première intention)
    • Dans le cas de la gastro adulte et non dégénérée, je passe de suite aux huiles essentielles, mais c'est un avis perso.

              Les blessures

    • De quoi nettoyer et faire un pansement (chapitre au-dessus)
    • Bétadine (pommade et liquide)
    • Hexomédine (idéal enfants, ne pique pas)
    • L'eau oxygénée, contre les bactéries qui ne survivent qu'en milieu anaérobie
    • Alccol
    • Sérum physiologique (hyper important, en avoir beaucoup en stock, genre 50 dosettes)
    • Mercurochrome (le vrai le rouge) en dosettes également - assèche et aide à la cicatrisation
    • Bleu de méthylène : produit royal pour aider à la cicatrisation sur des plaies longues ou étalées, a aussi une action anti fongique
    • Fucidine (pommade externe ou à avaler, voie interne si voie externe insuffisante ou plaies multiples), antibiotique spécifique
    • Pansements hydrophobes, permettant de passer sous la douche

    il existe des quantités impressionnantes de pansements spécifiques, je n'entre pas dans le détail, il existe aussi des difficultés de cicatrisation, qui méritent un article .....

              Les yeux

    Domaine ultra délicat .... souvent juste rincer et attendre l'avis médical, toute douleur durable est signe d'une m***e à gérer, d'une blessure, de quelque chose à examiner avec soin

    • Serum phy pour rincer
    • Collyres et collyres avec antibiotiques

              Les dents

    La plupart du temps, une douleur durable et qui lance = une infection quelque part, abcès sous couronne, carrie, etc....., puis ça devient intolérable

    • Désinfectant buccal (coton de gnole serré entre 2 dents : efficace, permet de gagner des jours)
    • Azythromycine (antibiotique ciblé, permet souvent de régler le truc si il n'est pas trop grave)

              Les infections ORL : otites, rhumes, sinusites, angines, bronchites, etc.....

    ok, un virus n 'est pas une infection, et un rhume est un virus. Voir un coronavirus. Mais la surinfection créée par le contexte doit être combattue si l'organisme ne la combat pas tout seul ou si la souffrance est trop importante (difficulté à respirer par exemple)

    • Cefpodoxime (antibiotique cîblé)
    • Cortisone
    • Nettoyage des naseaux à l'eau de mer pulvérisée (et propre)
    • Collyre pour les oreilles (ou petits tubes de pommade antibio)

              Antibiotique de première intention

    Son usage précède toujours les antibios spécifiques décrits avant. Sauf dans un cas, l'allergie à la pénicilline. Il s'agit de l'Amoxicilline, c'est donc en général le seul à avoir en priorité.

              L'estomac

    • Dans le cas de la gastro "haute", le vogalène pour les vomissements
    • Dans le cas des brulures et des productions d'acides ; Mopral ou Inexium
    • Le domperidone : pour aider au transit estomac/intestin

              Tendinites, contractures musculaires, blessures musculaires

    La zone est rouge, enflée, douloureuse ..... d'abord on ne fait plus le moindre effort là-dessus

    • Antiinflammatoire (voir au-dessus)
    • Pommade locale anti inflammatoire de type Flector
    • Bandage de soutien
    • Valium à très petite dose (1.25mg) pour détendre le muscle et alléger la souffrance
    • Repos absolu

              Grosse ouverture, découpe, blessure

    Attention : une plaie doit être nettoyée à fond, mais avec le moins de contact possible de votre main, instruments désinfectés.

    • Xylocaïne gel et/ou injectable (anesthésie locale)
    • Fil et aiguilles
    • Désinfectants
    • Pansements, compresses, etc.....

              Problèmes nerveux

    Les personnes déjà soignées devraient avoir quelques mois d'avance pour leurs traitements, notamment pour le soin de la dépression nerveuse

    • Des somnifères de type hypnotiques pour ceux qui les utilisent
    • Valium dans le cadre du sevrage brutal d'un alcoolique ou d'un drogué par stupéfiants
    • Lexomyl ou xanax dans le cas de pétage de plomb parce que situation intolérable
    • Antipsychotique de type Tersian pour ceux qui ont en soin un schizophrène (le Valium peut aider à stopper une crise grave)

     

    Je m'arrête là, ce pourrait être sans fin et sans intérêt. Il n'est pas question de se procurer tout ceci. Mais dans un quartier ou une famille, il n'est pas rare de trouver absolument tout ça. Il n'est pas question d'avoir tout ça, je vous donne ça à titre de réflexion, parce que c'est l'essentiel de la pharmacie allopathique de bobologie ++. Il s'agit plus de prendre conscience de nos éventuels besoins, si demain on nous explique que .... rupture de stocks, ou statut code barre pour y avoir droit. Vous allez me dire que de toute façon tôt ou tard tout manquera ? Non pour 2 raisons :

    1°) Il est finalement assez rare d'avoir besoin de chaque chose

    2°) La crise aigue ne dépassera pas, je pense, les 12 à 24 mois

    Exemples de soins multi-thérapeutiques (exemples stricts, sans caractère de formation)

    1/ Julian fait son bois pour la famille. Il y met du coeur et se tord la cheville en travaillant. Il revient avec la cheville enflée, rouge, et le temps du repas, la situation se dégrade, il ne peut plus poser le pied.

    Première intention : Repos absolu (et qui devra être maintenu longtemps, souvent plusieurs semaines, parfois plusieurs mois lorsque c'est grave), pas de massage, mais un cataplasme d'argile verte mélangée à un peu d'alcool camphré (2%), le tout enveloppé d'un linge à peine humide ou bandage, et pourquoi pas d'un film alimentaire (pour garder l'humidité). Pansement changé 1 à 2 fois par jour sans brusquerie. Pendant plusieurs jours, tant que la peau le vit bien. D'autres usages de H.E. complèteront en fonction de son profil

    Seconde intention : utilisation d'un anti inflammatoire simple de type ibruprofène ou d'un gel de type flector (d'abord le gel, ensuite la voie orale) - ajout de Mopral (IPP) pour protéger les effets sur l'estomac si prise par voie orale

    Troisième intention : utilisation d'un anti inflammatoire à longue action de type Ketaprofène LP + Mopral absolument ou Inexium et prise des AINS (anti inflammatoires non stéroïdiens) estomac plein

    Quatrième intention : le patient pète les plombs, râle qu'il a un mal de chien et n'en peut plus (surtout éventuellement les 2 premières nuits), valériane en H.E. ou infusion (l'infusion peut être donnée dès le premier soir si nécessaire), et seulement si la douleur continue d'être insupportable : Acupan, ou opiacé (tramadol, actiskenan 5mg) ou dafalgan codéiné, si un premier antalgique sans opiacé est resté inefficace (sous contrôle médical uniquement)

    Cinquième intention : il hurle que c'est gravissime et que le bois ne va pas se faire tout seul et qu'il ira le faire, même à cloche pied : Valium 2,5 mg ......, j'assome le travailleur fou et le colle au lit ......

    Alors pourquoi je ne détend pas le muscle de suite avec du valium ? Parce que le but de la contracture est d'éviter un effort et une déchirure supplémentaire. Donc à trop soulager le patient, vous allez le pousser à travailler. Parce que les médocs sont rares et chers, et que le risque est toujours de faire plus de mal que de bien. Enfin, attention aux opiacés (morphiniques, codéine comprise) sur Pierre Paul Jacques : tout le monde ne les supporte pas. Considerez ceci comme un pur exemple à faire sous contrôle médical.

     

    2/ Julie a pris froid dehors, après s'être déshabillée de façon imprudente suite à son jogging. Elle tousse, ne peut plus respirer, a mal aux sinus, mal à la tête, et aux oreilles, sa toux est grasse, la nuit elle dort mal et est très fatiguée et elle a 38,5°C

    Première intention : Repos réel, pas de sorties sous la pluie ou mal couverte, lavage des sinus, inhalation aux H.E. matin et soir, huile camphrée sur la gorge et la poitrine, prise de température qui doit très vite redevenir normale. Le matin vitamine C, Zinc et Vitamine D. Tisane anti-tussive au miel et petite cuillère à café de miel cru pour adoucir la gorge. Le soir, infusion pour aider au sommeil qui est réparateur

    Seconde intention : douleur aux sinus trop intense, respiration très bloquée : corticoïdes, mais attention, ils peuvent masquer l'infection, sous surveillance médicale et de la température, je continue les inhalations et le reste, afin de gérer l'infection modérée

    Troisième intention : malgré les soins, la température reste haute et Julie se sent mal, j'attaque à l'amoxicilline (elle n'est pas allergique)

    Quatrième intention : le progrès se fait vraiment attendre et 3 jours plus tard, on en est au même point ou l'oxymètre montre que Julie respire mal (elle était à 98%, elle est à 91%), le médecin décide de la changer d'antibio et cible avec autre chose.

     

    3/ Juliette a ses règles et a un mal de chien, et en plus une bonne migraine, par dessus le marché, elle a des règles trop abondantes qui la fatiguent.

    Première intention : Un point d'acupuncture sans risque, entre les 2 yeux (demandez la localisation exacte à une sage femme), plus une bouillotte sur le bidon et quelques plantes en infusion ou en gellule (Achillée millefeuille, Alchemille et Melisse). Le point d'acupuncture peut aussi être réalisé avec un cristal. Le massage de tête peut également considérablement apaiser et diminuer la migraine en redonnant de la mobilité aux os crâniens.

    Seconde intention : Basilid en H.E. (antispasmodique) et Paracetamol (pas d'anti inflammatoire, si il y a un stérilet, ça peut en annuler les effets)

    Troisième intention : Spasfon et Dafalgan codéiné  ......

     

    Je pourrais multiplier les exemples, et j'ai utilisé des exemples qui me parlent en fonction de ma culture paramédicale, mais vous avez les vôtres propres. Ne considérez pas cela comme un conseil à jouer au médecin. Mais plutôt une réponse à la question comment s'en sortir en cas de blocage momentanné du circuit. Sachant que si certains d'entre nous sont plus prêts que d'autres (connaissances notamment), c'est bien entendu eux qui ont la responsabilité de tendre la main.

    Cette compilation peut paraître imbécile. Nous ne sommes plus à Sarajevo. Là-bas certains sont morts d'une plaie mal gérée .... Et mon souhait le plus cher serait que tout ceci soit vraiment du temps perdu. Mais mon coeur de voyante voit bien que la situation suit de bien trop près les voyances .... Donc la prudence ne nuit pas et qui peut le plus peut le moins.

    Je compte sur vos apports complémentaires sur le forum qui est et doit rester une mine d'or de respect et de partage :)

    Je vous embrasse tous !

    Elizabeth