Vegetarien

  • Se nourrir
    Se nourrir

    le 24/11/2022 à 18:13 Citer ce message

    Bonsoir
    J’ai aimé le dernier article, un peu survivalisme et pleins d’astuces.
    Je suis vegetarienne depuis la naissance, meme le poisson c’est rare, preuve que l’on peut vivre sans viande pendant 49 ans, alors oui a l’adolescence on est anémié, c pas grave, un peu de paleur et de fatigue, un coup de fer et ca repart, donc pour ceux qui se poserai la question c faisable sur du long terme.
    Bisous a tous
  • Vivi
    Vivi

    le 24/11/2022 à 18:14 Citer ce message

    Ah oui c Vivi…pas nourrir …quelle andouille parfois Mdr
  • Coco
    Coco

    le 24/11/2022 à 18:52 Citer ce message

    Vivi, dommage qu'on ne puisse plus mettre des emoticônes :)))))
    J'ai bien rigolé :)))
    Moi aussi j'ai apprécié le dernier article, je les apprécie tous, j'adore quand il y a des nouveaux billets.
    Le régime végétarien, ça doit convenir à certains seulement car moi ça ne me réussit pas trop ... après une semaine et demie, je sens que je n'ai plus de jus et je n'avance plus.
    C'est curieux d'ailleurs, car le jeûne me fait l'effet contraire.

    Sinon, en page d'accueil, moi aussi Elizabeth, je fais comme vous pour les économies d'énergie, j'ai arrêté le repassage !

    Bises à tous
  • isabelle
    isabelle

    le 25/11/2022 à 16:03 Citer ce message

    Quelques questions concernant l'article se nourrir: pour la farine, si bio: apparition des vers après combien de temps ? Et est ce qu'on peut lui faire subir un traitement par le froid comme pour le riz et les légumineuses ?
    Pour les poules, comment gérer vous leur autonomie alimentaire Elizabeth ? Vous faites poussez quelques céréales ? Troc ?
    Et question indiscrète: sur quelle surface avez vous récolté vos pdT ? La productivité semble XXL...
    Je ne mange pas souvent de viande, mais j'avoue que j'apprécie bien, et j'espère que nos petits producteurs locaux, bio ou pas, vont résister et qu'on ne viendra pas décimer leurs troupeaux...sous des prétextes farfelus et mensongers.
    Pour l'aspect satiété, il y a la soupe, mixée ou avec les légumes en morceaux dedans : des milliers de recettes possibles, pour peu que l'on ait quelques légumes à sa disposition. Avec du pain .. et un petit morceau de fromage fermier... ça fait un repas, espérons donc qu'on pourra encore en trouver, j'ai toujours trouvé les pays sans fromage non civilisés....C'était bien de traiter l'aspect social et psychologique: les plats de pâtes des ados m'ont rappelé des souvenirs (!!) et c'est très juste que pas mal d'hommes ont tendance à y aller franco quand ils se servent...
  • Elizabeth :)
    Elizabeth :)

    le 25/11/2022 à 18:15 Citer ce message

    Coucou Isabelle, pour la farine bio, après quelques semaines seulement, ça peut vite faire des sortes de toiles immondes ...., le congélateur ne tue pas les oeufs, en tous cas, essai sans succès chez moi (alors que je congèle mes semences avec succès pour tuer ce qui pourrait les grignoter). Pour les poules, je suis en milieu rural et je paye mes céréales à 250 euros la tonne, sachant que mes poules consomment 4 kilos pour 40 oeufs pondus (environ), (à la semaine), et que je troque des oeufs pour d'autres choses. Elever des céréales est complexe à tous points de vue, donc je ne fais pas. Par contre avec mon voisin agriculteur, on troque les services et les céréales. Mes poules ont un parc avec des petits vers dodus, ça aide, et quand il fait froid, je récupère des croutes de pain de la maison de retraite, avec un vin pas bon, et un peu de sucre = une grosse patée qu'elles adorent ! Pour les pommes de terre, on va dire 1 m², 4/5 plans, 4/5kg mini une bonne année, des courges en abondance (potirons, potimarrons, courgettes, concombres et melons), c'est difficile de les rater (et ça sert à tout, depuis la salade jusqu'à la soupe et le dessert en passant par la purée). A côté : tout le reste, donc 20m² de Pdt, 20 m² de courges, 40 m² du reste, des plants de tomates de partout, peu ou pas de salades ou juste dans les trous, pas mal de betteraves, et de cotes de bettes (même famille, très solide et productif), des choux raves, des carottes (bon rendement et facile à conserver). plus du choux, des radis, et pas mal de bricoles, mais à très petite échelle. Rien de miraculeux : du fumier de cheval composté une fois l'an, le cochon qui retourne tout passé la saison des récoltes, électroculture, et travail manuel. Ici dans mon coin, on se rend service dans le voisinage, de façon souple, si il y a possibilité de troc on le fait et on se fait travailler, pour autant ce n'est pas le paradis, mais on essaye de s'aider. C'est vrai qu'il y a plein de recettes délicieuses pour 3 fois rien :), hier lard sauté avec des oeufs et un bol de riz, miam, ce soir soupe de potiron crème fraiche et curry, ce matin lait frais du pis de la vache : 3 bols et même pas honte .... Bizzzz
  • Vivi
    Vivi

    le 25/11/2022 à 18:19 Citer ce message

    Bonjour

    au sujet de l'eau, dans une commune proche de mon lieu de vie, (var) la mairie se fait livrer en citerne pour ensuite réapprovisionner les habitants car il n'y a plus d'eau du tout et il y a des restrictions sur la flotte en plus ! donc s'il ne pleut pas AVERSES avant le printemps/mars c'est foutu pour la saison d'été avec la sécheresse.ça craint

    Bisous
  • Etienne
    Etienne

    le 25/11/2022 à 18:47 Citer ce message

    Bonjour à tous,

    Quelques facteurs importants à prendre en compte quand il s'agit d'alimentation de survie en période (même courte) de chaos ou simplement de rupture d'approvisionnement.

    Vous voulez un potager, un poulailler et un petit cheptel d'ovins ou de bovins. Très bien mais n'oubliez pas que pendant que vous serez en train de bêcher vos parterres de légumes ou de vous occupez de vos bêtes :

    1- vous dépenserez beaucoup d'énergie physique donc vous aurez besoin de beaucoup de calories.
    2- vous serez vulnérables car occupés à autre chose que votre sécurité,
    3- vous susciterez la convoitise des autres,
    4- vous ne pourrez pas déplacer votre potager ou votre cheptel,
    5-vous aurez besoin de beaucoup d'eau,
    6- vous aurez besoin de beaucoup d'énergie ( électricité, gaz, fuel ou bois) pour préparer et conserver vos légumes ou votre viande,
    7-n'espérez pas vous improviser paysan en quelques semaines. Elizabeth vous le confirmera sûrement.

    Donc un stock d'un mois (minimum) de nourriture non périssable, consommable sans aucune préparation, chaud ou froid et facilement transportable est INDISPENSABLE en mode survie. Cela n'empêche pas bien sûr d'avoir sa petite base autonome durable mais, sans vouloir être chagrin, si vous ne l'avez pas encore, c'est un peu tard pour s'en occuper. En revanche vous avez encore le temps de vous constituer un stock de survie au cas où.

    Amicalement,

    Etienne
  • Elizabeth :)
    Elizabeth :)

    le 26/11/2022 à 05:45 Citer ce message

    Pas faux Etienne :), il m'a fallu des années pour "apprendre le job" ! Mais si on m'avait, à l'époque, donné les bons tuyeaux, ça aurait été mieux très vite. Ceci dit, tant qu'on pourra communiquer, il est possible de soutenir "le moral des troupes" et donner les bons tuyeaux en question. J'espère qu'il y aura en fait un tas de micro solutions : aucune suffisante, mais un petit tremplin par ci et par là : potager de toiture d'immeuble avec citerne, rucher de toiture également (existe déjà à Paris). Stock tournant bien entendu avec achats ou trocs opportunistes. Je crains beaucoup le chaos à venir, chaos contrôlé et destiné à faire muter le monde dans le sens qui les intéresse. Dans le fond, seulement 5% de la population résistera à la pression politique mondiale. Et la délinquance rendra service à la dite politique mondiale. Dans les stocks sympas et ultra utiles, je crois que j'ai oublié le thé, le café :) ! Par contre à éviter (pour un tas de raisons) les bovins ! Sauf si vous êtes déjà agriculteur bien entendu ! Amitiés :)
  • Isabelle
    Isabelle

    le 26/11/2022 à 07:53 Citer ce message

    Merci pour ces précisions bien utiles Elizabeth! Il est certain que l’on gagne bien du temps avec des conseils avisés . Étienne a raison, le potager ne fait pas tout surtout si on débute . Ceci dit quand on peut le faire il ne faut pas s’en priver , cela peut faire a minima un complément aux stocks/troc, tout en travaillant sa flexibilité en cas de besoin. De plus, contrairement à la région de Vivi l’eau tombe bien ( pas cet été , rien, mais nos cuves se sont bien remplies depuis 10 jours) . Par chez moi, 90 p cent de la population a des poules et un potager, certains de taille plus que respectable ( 50 pieds de tomates et courges , betteraves, etc à profusion ). Par contre ils partent essentiellement de plans type F1achetés au marché , pas de semis de graines reproductibles , , ce qui posera problème je pense. Il reste les 5 p cent et dans le petit bourg à côté à 5 kms ( 1000 habitants), un quota d’habitats sociaux qui posent déjà des soucis à l’école … donc oui danger en cas de chaos. Ce sont des gens qui ont quitté suite à « problèmes « la très grosse ville à 150 kms, puis la moyenne ville à 60 kms et ils finissent par atterrir dans nos trous perdus … mais ici 80 pour cent de chasseurs , au sanglier en particulier, ça risque de chauffer . Question totalement différente : avez vous connaissance de cette carte «  invasion » de la France, issue pour partie des dires de MJJ mais pas que : à t’elle quelque crédibilité ? Si oui, je ne suis pas au bon endroit…bonne journée à tous
  • Etienne
    Etienne

    le 26/11/2022 à 07:58 Citer ce message

    Bonjour Elizabeth,

    Tout à fait d'accord avec vous. Je crois effectivement que dans les sociétés occidentales le pourcentage de personnes qui essaiera de ne pas courber complètement l'échine sera à peu près égal à celui des personnes ayant refusées l'obligation vaccinale déguisée en passe-sanitaire. A court terme l'avenir paraît bien sombre mais je reste persuadé qu'un futur lumineux nous attend. Merci à vous de rappeler régulièrement à vos lecteurs que rien ne nous tombera tout cuit dans l'assiette et que même si nous recevrons une aide spirituelle puissante de l'énergie christique, il nous faudra toujours faire preuve de travail, d'efforts, de patience, d'empathie, d'entraide et de sagesse pour espérer récolter le fruit sucré de nos actes. Sans cela, ce fruit risque de nous sembler bien amer. N'oublions pas que l'Amour, qui est une énergie et pas un sentiment, peut soulever des montagnes.

    Amitiés
  • Vivi
    Vivi

    le 26/11/2022 à 17:30 Citer ce message

    Bonjour,

    Isabelle : oh que je te comprends c'est pas évident de trouver et surtout de garder un coin tranquille sans gens à problème à proximité ! Dur de trouver une région qui convienne sans délinquance, avec suffisamment d'eau et une bonne terre tout en ayant du soleil ! tant qu'a faire pour que ça pousse ! lol

    Bonne mentalité Etienne, j'espère que l'on passera le cap tranquilo avec amour oui.

    Bonne aprem à tous
  • Elizabeth :)
    Elizabeth :)

    le 26/11/2022 à 18:24 Citer ce message

    Jolies paroles Etienne, ça me touche de les entendre et ça fait du bien ! Je rebondis aussi sur les propos d'Isabelle, avec qui je suis hélas d'accord ! Pour précisions, MJJ a prophétisé sans doute les 3 guerres mondiales et dans le désordre, puis cela a été ré interprêté, notamment les fameuses cartes. Car MJJ était peu capable de les dessiner. Pour moi, les cartes sont dans la catégorie peu fiables. Je peux me tromper bien entendu, mais je ne ressens pas le danger tel qu'il est décrit dans ces cartes. C'est plutôt sortons des grandes villes, grands axes et points stratégiques : ce qui d'ailleurs s'est déjà vérifié en Ukraine. Et c'est de la logique. Donc pas de panique sur les cartes de MJJ .... Pour moi, (je peux me tromper), l'invasion sera stoppée bien avant la France, sur le plan terrestre, ce qui n'exclue pas les frappes et les autres merdes, mais pas d'invasion de ce type (d'un autre type par contre, que les prophéties appellent les barbares) Bizzzzzz du Jura

Répondre à ce message