Créer un site internet

Nouveau confinement à la rentrée ?

Hello tous,

On me pose de plus en plus la question : va-t-on reconfiner ? A la rentrée ?

Sincèrement, ce n'est pas comme ça que je le sens. Vu de ma fenêtre, ce sont surtout un ensemble de mesures restrictives qui, au premier regard, permettent de circuler librement, mais seulement au premier regard.

Dans les faits, la campagne de dramatisation du Delta (et ses futurs potes) vient seulement de commencer. Les relations humaines vont se tendre et la peur globalement augmenter. De sorte que, même si une minorité s'exprime contre les mesures liberticides, la majorité risque de les approuver.

Je persiste et signe sur le fait que l'obligation vaccinale n'est pas encore là.

Ce que je perçois est un filet, comme une toile d'araignée, bien tissée et invisible, dans laquelle de plus en plus de citoyens vont tomber.

La question des écoles va donc se poser dès la rentrée et l'hypothèse d'une classe à 2 dimensions.

En Septembre, le citoyen devrait donc être donc quasi libre d'aller et venir par ses propres moyens, mais sans pouvoir aller nulle part. Un beau "bordel" à venir, passez moi l'expression. Une majorité des salariés seront prêts à se faire vacciner pour garder leur job. Mais je continue de voir une économie en faillite complète et la fermeture de nombreuses entreprises.

Cette "normalité" devrait avoisiner les 50% de fonctionnement. Ce que je ressens est purement et simplement catastrophique. Une sorte d'apocalypse financière, pour reprendre les propos de Pierre Jovanovic. Socialement, malgré les mouvements actuels, je ne perçois pas de véritable ampleur avant Octobre. Je peux tout à fait me tromper. Je perçois des Français déroutés, dans le doute, et qui ne se coordonnent pas, sauf quelques rares mouvements organisés ou politiques.

Je ne crois pas non plus aux actions en justice contre le gouvernement. Bien qu'il oeuvre dans l'illégalité, il peut se réfugier derrière l'urgence sanitaire, qui fait office de passe-droit. Je ne vois aucune action locale (je veux dire Française) sortir gagnante de cette épreuve.

La France va continuer de se scinder en 2 groupes, mais dont la dimension fluctue. Le groupe des anti-vax va se réduire comme peau de chagrin, essentiellement composé de ceux et celles qui souhaitent protéger leur liberté. Beaucoup se rangeront sous la pression multiple des proches, des médias, de la famille et des amis, voire de leurs enfants.

Cette minorité ne suffirait pas à elle-seule à faire bouger quoi que ce soit. Hélas, un groupe toujours plus important de malheureux et de malheureuses qui ont tout perdu finiront par les rejoindre. Faillites, restrictions, fin des perfusions, un peu de tout cela. Il y aura bien quelques petits débrouillards qui vont trouver des plans B, mais pour beaucoup, habitués à un monde structuré et simple, ce sera juste très difficile.

Dans une même famille, le mari et la femme peuvent être en désaccord profond sur la situation des enfants, ou même la leur. Un enfant peut trahir ses parents sans le vouloir en s'exprimant à l'école.

La campagne présidentielle 2022 ne sera donc pas "normale" et je n'ai qu'un immense sentiment trouble lorsque je tente de me projeter. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, Macron est loin d'être déstabilisé, même si très seul. L'effet dictature on va dire. Seul, mais avec le pouvoir.

C'est donc à la rentrée que les vrais soucis vont s'enclancher avec les enfants, puis poursuivre avec les finances ..... Pas besoin d'attestation, mais de QR code très difficile à contrôler. Seuls les pestiférés (tests positifs) risquent l'auto-prison. Si j'étais vous, je n'inscrirais pas les enfants dans les loisirs de l'année. 

Nous risquons, par contre, une vraie campagne d'attentats divers et variés. Comme si l'énergie virait au rouge vif. Explosions, Incendies etc.....

A partir d'Octobre, le monde connu et banal, aura sans doute vécu. il sera toujours possible de se raccrocher à un job, un vaccin un compte en banque, et vivre comme un Chinois en France, mais le chaos sociétal finira par s'étendre, même si, à la base, une minorité de la population se soulève. L'armée et les CRS risquent d'être partout.

Et pendant ce temps, la terre continuera de jouer des tours aux terriens ......

Bon, y'en a qui vont encore dire que je suis pessimiste. Mais le but, c'est d'anticiper, pas de voir ce scénario s'appliquer à soi-même. Anticipez donc une rentrée bouleversée et préparez vos 15 jours d'isolement alimentaire (et de pannes d'électricité - et de soucis d'eau courante). Ne vous endettez pas inutilement, ne réservez pas de couteux voyages. Ayez quelques espèces de côté.

Prenez une louchette de bon temps pour profiter encore, mais avec la conscience que le bonheur de demain ne sera pas le même. Le bonheur de demain sera magnifique, d'amour, de simplicité, de rapports humains. Mais il faudra du temps à beaucoup pour le comprendre.

Biz du Jura à tous

Elilzabeth

 

 

Covid19;coronavirus;apocalypse;fin des temps;grandes tribulations;krach boursier