Créer un site internet

Krach;crise monétaire;volcans;inondations;tsunamis;révolte;guerre civile

  • Le temps de l'avertissement

    25 Septembre, 1 heure du mat.

    Chers amis humains,

    Vous avez choisi cette délicate période charnière pour vous incarner et tenter, vous aussi, de quitter tout à fait ce que vous nommez la matrice. Et considérez ce que vous vivez comme une chance, celle de comprendre, de vous éveillez à un large champ de conscience et de faire en une seule vie ce qui en aurait peut-être nécessité une multitude. Mais cette chance a ses exigences, dont celle, et pas des moindres, de demeurer en acceptation par rapport à des évènements très perturbants pour les enfants du 20ième siècle. Vous qui lisez ce blog, êtes nés dans une relative aisance, et vous avez, jusqu'ici, sans doute mangé à votre faim - ou presque - tous les jours. Le froid ou le chaud ont été relatifs, vous avez même eu le temps de vous ennuyer parfois.

    Ce temps est terminé. Mais considérez encore et encore, avec l'esprit curieux et ouvert, en repoussant la peur d'un revers du bras, que ce qui s'en vient est avant tout un professeur d'excellence. Certains vont partir, c'est sur. Mais pour reprendre une de vos expressions (très contestables bien souvent) "c'était écrit". Vous possedez un libre arbitre très relatif (car dépendant d'un tout qui avance sans vous demander votre accord) pour les actes de votre vie, mais le véritable libre arbitre n'est pas de ce monde, il est du monde de la Source. Mourir n'est donc pas un choix que vous pouvez faire ou refuser sur cette terre, sauf suicides, mais qui, d'une certaine façon, sont également prévus. Certains vont donc partir.

    Nous ne sommes pas en train de vous dire qu'il va y avoir de terrible peste emportant l'humanité ou de comète ravageuse, par pour le moment en tous cas, et bien que vous vous référiez souvent aux textes de l'apocalypse, ils sont hautement métaphoriques et ne sauraient être interprêtés de façon matérielle, sauf quelques indices, laissés ça et là, pour aider les guides à guider.

    Nous en sommes donc aux temps de l'avertissement - dans tous les sens de ce mot. Mais comme l'on avertit un enfant qu'il va passer au collège et que tout va changer dans la façon de travailler. Après quoi il ira dans les grandes classes et passera de la compréhension du 2+2, à celle de la relativité qui ébauche ce que vous appelez la physique quantique, si loin encore, de votre imagination pour la plupart.

    En quoi va consister cet avertissement et de quoi vous avertit-il ?

    Ils vous avertit que le monde de la dualité est fini. Dualité riche/pauvre, Dualité chaud/froid, Dualité gentil/méchant. Votre éveil consistera à comprendre que ces notions n'existent pas ailleurs que dans votre matrice. Et donc d'y renoncer - à toutes fins de gagner du temps, un temps qui lui aussi se modifie et passera progressivement d'une compréhension linéaire à une vision élargie et souple.

    Cet avertissement comprend plusieurs grands chapîtres, comme tout "manuel" à destination des utilisateurs humains :

    1) La fin du monde de l'argent, qu'il soit en dur (métal), en papier ou virtuel. Cet effondrement progressif des valeurs connues passera néanmoins par une période de transition assez rapide dans laquelle un effort d'adaptation vous sera demandé. Cet effort sera facile pour ceux qui en ont peu. Ils sera très compliqué pour ceux qui en ont beaucoup. Imaginez pour cela que l'on mette la folie en courbe : pour le moment elle grimpe chaque jour un peu plus, et bientôt beaucoup plus, et puis, d'un coup, elle tirera une droite vers le ciel, de façon à ce que vous lachiez prise.

    2) La fin de la paix climatique et géophysique. Les phénomènes vont s'amplifier, sur le même mode que ce que nous venons de vous décrire. L'eau potable sera rare et hors de prix, les récoltes vont devenir très compliquées, y compris dans les pays dits à climat tempérés. Les inondations vont anéantir certaines régions et les tremblements de terre marins, encore non prévus, lanceront la mer à l'assaut de la terre sur des zones habitées. Le premier péhnomène sera progressif, le second sera brutal. Les circuits électriques et d'eau courante seront donc impactés. Et non nous ne souhaitons pas vous effrayer, ce ne sont que des processus naturels. Il n'y aura pas de mort massive telle que l'on vous le dit parfois, 1 tiers ou 2 tiers de l'humanité - pas du tout. Mais une grande question qui sera où habiter ? Et qui pourra y prétendre ? La délicate question de la migration climatique, mais version XXL diriez vous.

    3) Le temps des guerres civiles - tout proche lui - et donc le temps du non-droit. Oh oui vous craignez le non-droit, mais de notre point de vue, il est déjà là, nous osons même vous dire en face à face qu'il va vous falloir conquérir votre véritable liberté et que celle-ci est un droit inaliénable que l'on tente de vous prendre - ce que nous ne laisserons pas faire, car une expérience non libre n'a aucune valeur pour votre essence divine. Ce que vous avez connu, avec les gilets jaunes, n'était que l'avertissement de l'avertissement. Le clivage actuel ou l'ultra dualité sont en train de ronger l'ultime barrage qui retient les eaux de la colère. Celle-ci sera brutale et ascentionnelle.

    Vous comprenez, chers humains, qu'il ne vous sera pas possible de n'être que des spectateurs. Mais il vous sera possible en revanche, de vivre ces évènements sans peur. Et pour ceux qui ignoreront la grande peur de votre époque, les souffrances seront moindres et la joie sera immense de voir le monde aller vers une meilleure version de lui-même. Une version qui vous profitera à vous et à vos enfants et à toutes les génération future.

    Vous subirez sans doute - mais la date est sans importance réelle - ce que vous appelez le "grand avertissement", il sera inutile, d'aller je ne sais où, à la suite de cela, attendre le "grand miracle" - croyez vous que la Source ait besoin d'un endroit physique pour guérir qui doit l'être ? Le grand avertissement n'est pas de Dieu - pas comme vous l'entendez. Avant de parler de Dieu, sachez qu'il existe un nombre certain de factions influentes qui tentent de jouer un rôle majeur sur terre. Nous ne parlons pas nécessairement d'extra terrestres, nous ne parlons pas dans ces termes. Nosu évoquons les différentes puissances spirituelles qui peuvent être de toutes natures, incarnées ou non. Le grand avertissement n'est que l'une de ces expressions. Mais si vous l'abordez avec la paix de l'âme et la certitude que la Source ne punit pas - jamais - vous passerez dignement cette épreuve en rassurant les vôtres et en les protégeant. Nous reviendront là-dessus en temps et en heure.

    Au-delà de ces évènements prévisibles, nous insistons sur la paix du coeur. Que risquez vous au fond ? SOuffrir durablement ? Non ! Mourir ? Parfois, mais très vite - Voir mourir vos proches ? Pas plus que d'habitude dirions nous ? Car les choses sont ainsi faites que beaucoup de familles partiront ensemble - sauf inévitables exceptions. La pauvreté n'a jamais tué, sauf celle du coeur qui ronge tout, même le diamant le plus pur. Si certains enfants meurent de faim à votre époque, c'est parce que votre système ne les considère pas. Ne répondez pas que ce n'est pas possible ! Oui ça le sera dans l'avenir. Bien entendu, cette démarche ne peut être que collective et dans l'acceptation de tous.

    Tout cela très rapidement à présent. Gardez vous bien de vous ruer dans les magasins faire d'inutiles immenses stocks de panique. Ce n'est effectivement que la panique que vous stockeriez. Nous avons prévu des refuges dans certains cas, les refuges du coeur. Ne prévoyez pas de vous ruer sur les armes, les armes ne tuent pas la peur, elles la fabriquent, ainsi que la souffrance. Nous ne vous demandons pas de vous laisser malmener et il vous sera parfois nécessaire de vous abriter ou fuir si vous préferez, voir de vous défendre lorsque le tigre sera au bord de la forêt en cherchant son repas. Mais n'en faites pas une priorité des priorités. Là aussi vous serez prévenus.

    Vous serez toujours prévenus. Si votre coeur et votre esprit restent ouvert à l'immensité incréée de la Source. Car c'est le temps de l'ouverture.

    Nous sommes là, prêts nous aussi, à vous aider de nombreuses façons !

    A très vite, nous vous serrons dans nos bras de lumière

    Le collectif