Billets de egaia

  • Le temps des folies

    Chers amis,

    Nous entrons dans une période de folie.

    Fini les gâteaux apéritifs et l'entrée, le plat principal (le premier) va être servi.

    On va dire que je ressens la fureur des éléments, la haine des dirigeants occultes de ce monde, la puissance de la terre, tout cela va se conjuguer.

    La France n'est pas le pays où l'on souffrira le plus, mais je perçois des routes coupées, des ciels noirs, des hommes et des femmes affolés, des militaires qui préparent leurs affaires et des mères de famille qui pleurent de stress. Je perçois la mort et les cérémonies raccourcies, des cortèges de cercueils et l'obligation de l'incinération. Je perçois la peur, celle qui rend les hommes parfois fous, égocentriques ou haineux. Je perçois la haine des hommes de couleur face aux hommes blancs, et vice versa. Je vois le sang qui coule, les visages tordus.

    Ces visions montent en puissance, mais elles ne signifient pas que ça soit la fin du monde. Mes visions sont presque toutes métaphoriques, là pour me donner une direction où regarder et non pour m'informer comme le ferait une caméra vidéo. Mais ça sent l'atmosphère de guerre, je ne peux pas le décrire autrement.

    Bien que tout ceci fasse, à priori, peur, je ne vous raconte pas cela pour vous inciter à trembler de trouille : bien au contraire ! Ceux qui me lisent sont habituellement des âmes fortes, résilientes, qui veulent tenir debout face à la marée montante. Il s'agit donc d'anticiper, sans dramatiser.

    Je peux aussi vous écrire le monde de demain, à partir de 2024 (environ .....). Mais, immanquablement, nous aurons révisé notre copie. Ceci dit, assurément, la terre sera moins peuplée en 2050, qu'en 1950. Pour ceux qui me demandent des dates précises, sachez que c'est très compliqué. Je ne fais que ressentir la proximité, comme l'oiseau sent la tempête arriver.

    Fuyez la haine. La haine est un moteur, mais c'est un moteur doté de "super pouvoirs" qui vous brulent de l'intérieur ! Bien entendu, il vous est difficile d'aimer tout le monde, et surtout le voisin haineux, le collègue haineux, etc.... Mais le mieux que vous puissiez chercher à faire, est de vous soustraire à leur contact quand c'est possible. Quand ce n'est pas possible, prenez conscience de vos émotions (qui ne sont que des indicateurs) et gardez l'information tout en remettant l'émotion à sa juste place d'indicateur (pas de conducteur d'installation) et surtout ne vous engagez pas dans d'inutiles conflits. Ce qui n'exclue pas l'idée de ne pas se laisser emmerder bien entendu. Pensez paix et regardez la "carte" pour savoir où aller. Je sais que c'est difficile de me suivre dans les métaphores, mais c'est aussi comme ça que me parlent mes guides.

    Vous avez assisté à tout le processus de mise en place de l'identité numérique, de marquage de la population, de son fichage, et bientôt sans doute de sa destruction. Si vous lisez encore ceci, c'est que vous en êtes conscient. Ne croyez pas que nous n'ayons pas d'aide : nos guides, frères de toutes sortes, sont là. Mais bien que l'humanité attende un sauveur, ils exigent de nous que nous soyons fermes dans nos valeurs ("Je vomirai les tièdes par ma bouche" synthèse Apocalypse 3:15). Croyez moi, ils fabriqueront eux-mêmes les chemins pour ceux et celles qui résistent. C'est mon cas presque chaque jour, vue l'aide immense que j'ai reçu. Je ne m'en serai jamais sortie toute seule !

    La population terrestre grandit de façon exponentielle. Ils veulent donc la réduire. Les médias officiels sont devenus leurs outils de communication. L'histoire du monde regorge de ces grands récits de populations obéissantes, acceptant l'inacceptable, puis fusillant les chapeaux qui dépassent, après coup, histoire de se laver la conscience. Comprenez ce qu'il y a à comprendre.

    La perception que j'ai des élections de 2022 est que rien n'y sera normal. Encore moins le résultat. Je suis effarée de voir des candidats pointer leur museau comme le petit loir à la saison des fruits. Ne rêvez pas sur les petits nouveaux au discours plaisant. Pas plus que sur les vieux barons (d'ailleurs qu'ont-ils fait depuis 2 ans). L'heure n'est plus à la démocratie. Je perçois donc un flou, une zone grisée, qui pourrait se traduire par une absence d'élections, une loi martiale ou au mieux un simulacre. (Bravo à tous les collègues qui voyaient Macron démissionner ..... on en est loin)

    D'ailleurs, si je fais cette allusion grossière aux innombrables vidéos de voyants voyant (justement) Macron démissionner, c'est pour vous dire que malgré l'optimisme béat de certains médiums, le nouveau monde passera tout de même par un "ground zéro". La mort me laisse personnellement de marbre, car passer de l'autre côté est souvent la meilleure chose que vivions .... Mais les souffrances sont à éviter. Donc oui, hair nos dirigeants, les extremistes, ou qui que ce soit, ne sert à rien. Mais subir n'est pas nécessaire. L'humanité est un enfant à qui on a donné un fusil d'assaut. Donc il va ya voir de la remise en ordre et notre cours de récréation - la terre - va être remise en état. Préparez vous.

    Je vous redonne la petite liste des trucs à prévoir :

    • Chauffage d'appoint type poele à pétrole et 20 litres d'avance
    • Lampe torche et quelques bougies, briquet, allumettes
    • Camping gaz avec quelques bouteilles d'avance
    • Mes médicaments pour 15 jours (mini, surtout si vous avez des dépendances, coeur, insuline etc...)
    • 15 jours de stocks alimentaires divers et hygiène (non ne pillez pas le pq)
    • Un petit panneau solaire de randonnée pour recharger le telephone portable peut rendre service
    • Une petite radio à manivelle (ou à pile)

    Si vous avez une possibilité de retraite à la campagne si ça chauffe trop dans votre coin, regarder comment vous pouvez vous y rendre (1 jerricane de carburant), pour ceux qui ont un jardinet, achetez quelques graines potagères.

    Bon, sur ces propos optimistes, je vous souhaite une agréable journée :)

    Biz du Jura à tous

    Elizabeth

  • Voyage dans le temps - spectateur à Jérusalem

    Chers tous,

    J'ai hésité un long moment à partager ce dernier voyage dans le temps que j'ai souhaité (comme beaucoup) sans jamais en bénéficier jusqu'à dernièrement

    Il existe, à mon niveau, 3 types de voyages dans le temps :

    • Celui sur notre propre ligne, qui permet d'avoir un aperçu de ce qui sera dans la continuité de ce qui est (une des 2 grandes possibilités)
    • Celui dans un autre univers, à une fréquence très différente
    • Celui sur une autre sphère, à un niveau non matériel (je vous en parlerai une autre fois, j'avais reçu, en plus, une énorme preuve matérielle ....)

    Celui que je vais vous raconter ce matin, pourrait faire partie de la première catégorie, mais il se déroule dans un lointain passé, dont il est temps de se souvenir ...... 

    Avant de vous en faire part, je prie les fervents anti-croyants de déménager, (je ne parle pas des non croyants), car quoique je raconte, ils s'inscriront en faux. 

    Pendant cet immense instant qui m'a été offert, j'ai été le témoin subjuguée, de plusieurs scènes incroyables. Je ne pourrai pas toutes vous les raconter en une seule fois. Lorsque je voyage dans le temps, je suis un peu hors de celui-ci, j'ai donc accès à plusieurs plages sur une courte période. Jusqu'ici, j'ai toujours été acteur, là, je n'ai été que spectateur.

    Cela se passe au temps du Christ, avec le Christ (je vous rappelle que je ne suis qu'un humble témoin sans importance et qu'il ne s'agit  pas du tout d'une canalisation ou d'une vision).

    A l'arrivée, je me retrouve, seule de mon équipe, dans un groupe d'hommes et de femmes qui mangent et qui parlent dans un lieu extérieur. Il fait nuit, il y a bien un petit feu, mais je vois pal le paysage. Il fait très doux. Un peu de brise, on dirait une nuit d'été sur la côte Française, mais du peu que je vois, je sais que je suis bien plus au sud : la terre est sèche, il y a bien des arbrisseaux au loin, mais pas grand chose sur place. Nous ne sommes pas très nombreux : sans doute une grosse dizaine, moins de 20 personnes.

    Je suis immédiatement électrisée par l'homme qui parle, son énergie, que je connais par ailleurs, est comme un immense phare perdu à l'intérieur des terres. Il débat avec une femme qui a - grosso modo - son âge. Presque immédiatement et dès mon arrivée, il me regarde, sourit et me salue. Je connais ce sourire. Il a une trentaine d'années, plutôt assez grand et mince, vétu comme tous d'une sorte de tunique qui pourrait être faite de lin. Il a un type caucasien et non oriental. Ses cheveux sont mi-longs, comme tous ceux des hommes ici. Il est d'une grande beauté.

    Je suis paralysée. De peur, de joie, d'autre chose, je ne sais pas ......

    Il continue à s'adresser à cette jeune femme qui porte une cape rustique sur une robe plutôt fine de ce que j'en perçois. Elle ne ressemble pas du tout aux locaux. Autour d'eux, les hommes (essentiellement, mais pas que) mangent, boivent et rient. Pourtant ils vont bientôt perdre tout ça, mais en sont-ils conscients ? J'écoute la conversation dont je suis le témoin direct et je vous en retranscris le principal (que je noterai soigneusement dès mon retour).

    • Regarde les, Maître, comment peux tu parler du Royaume de ton Père en te promenant avec ces hommes et ces femmes qui te décrédibilisent.
    • Tu dois apprendre à aimer l'humanité. La graine en devenir ne ressemble pas à l'arbre fruitier.
    • Tu sais que tu es en danger, non seulement tu ne cotoies pas les bonnes personnes, mais en plus, en te faisant l'ami du peuple, tu te fais des ennemis qui ont du pouvoir.
    • Tu me parles de ton mari ? Des prêtres ?
    • Mon mari n'a rien contre toi, il tente de maintenir l'ordre, et tes propos dérangent. Les prêtres cautionnent l'ordre, mon mari doit donc cautionner les prêtres.
    • L'homme cherche à gérer l'homme, mon Père n'a rien à voir avec tout cela.
    • Mais tout le monde boit et s'amuse, en quoi cela peut-il changer ce monde qui te déplait tant
    • Ce monde ne me déplait pas, je suis les yeux et la bouche du Père, et il regarde ses enfants jouer. Bientôt ils vont affronter leurs propres peurs, alors il est bon qu'ils se détendent encore un peu. Juges tu les enfants aprce qu'ils ne savent pas encore marcher, lire et écrire ?
    • Fais attention à toi ! Les jours sont comptés, tu devrais fuir et te faire oublier si tu veux que ta parole dure plus longtemps que la saison des oliviers
    • Je vais bientôt partir, mais toi, fais attention à toi, tu devrais m'oublier si tu veux garder ta position, n'oublie pas que tu es aimée du Divin, comme chaque parcelle de ce qui est.

    Je ne peux pas vous dire tout ce que j'ai entendu, mais la conversation ne dura pas plus de 5 minutes. A la fin, et lorsqu'elle se leva, il en fit autant et lui prit les mains dans les siennes. Ce que je lus dans leur regard m'émut énormément. Il n'y avait rien de sexuel bien entendu. Mais un immense amour. Puis la jeune femme repartit et je l'accompagnais comme si c'était ma place. Il me regarda encore une fois - ce regard, ce sourire, l'amour terrestre est tellement peu ..... Puis je regardais encore une fois le petit groupe avant de marcher en silence. La ville se rapprochait et la jeune femme  recouvra sa tête de la capuche de sa tunique. Les bâtiments qui nous faisaient face étaient propres, avec de larges fenêtres et des gardes (des soldats romains, de toute évidence) à toutes les portes extérieures. La femme enleva sa tunique avant d'entrer et les soldats la saluèrent. Puis je la suivais - étais-je seulement visible ? Ou positionnée comme une servante.

    Nous arrivâmes dans une grande pièce bien éclairée par de multiples torches, avec de nombreux tapis et quelques meubles ressemblant à des sortes de méridiennes. L'homme allongé nous jeta un regard froid. Il avait une quarantaine d'années (moins de 45 ?), pas très grand, ni très mince, un début de calvitie. J'étais assez marquée pour ne pas ressentir l'étrangeté de la scène. Je les voyais se faire face comme un Lion et une Tigresse.

    Là aussi je vais vous retranscrire une partie de la communication, que je comprends comme si cela était ma langue (ça ne l'est pas plus que celle employée juste avant)

    • Tu es encore aller écouter ses sornettes
    • Tu m'as encore fait suivre
    • Pour ta sécurité. Que crois tu qu'il t'arriverait dans la vieille ville si quelqu'un se rend compte de qui tu es
    • Ce qui est certain, c'est que si nous n'avions pas atteri dans ce pays de misère, la question ne se poserait pas
    • Crois tu que j'ai eu le choix
    • Non, mais si tu avais eu un peu de savoir faire politique, l'empereur n'aurait pas signé ton expatriement - et le mien ! Et maintenant, tu vas condamner à mort tous ceux qui dérangent tes plans
    • Tu sais bien que ce n'est pas comme ça que ça se passe. Le San'hedrin est très fâché de l'influence de celui que vous appelez "le maître" et qui sape leur autorité. Si je n'ai pas l'appui du San'hédrin, la paix ne va pas durer bien longtemps. Le peuple est nerveux, les soldats se font cracher dessus, nous sommes à la limite d'un mouvement qui deviendrait incontrôlable - ce que l'empereur ne me pardonnera pas, si il doit envoyer des troupes. Et puis crois tu que l'empereur - ton cher parent - puisse tolérer très longtemps qu'un jeune prodige essème les miracles en se faisant appeler le fils de David ? Ou veut-il en venir ?
    • Ce n'est pas un homme de pouvoir, il court les rues de misère pour soigner les indigents et il se promène avec des moins que rien et c'est ça qui vous effraie ?
    • Tu oublie que les 3/4 de la population sont des indigents et que beaucoup pensent qu'il va finir par les convaincre
    • Donc tu vas le faire assassiner !
    • Je n'ai rien contre lui
    • Ah non, mais tu es une pauvre poule mouillée qui voit le renard et qui appelle le chien au secours
    • Tu vas trop loin - que t'a-t-il fait pour que tu perdes le sens de ton rang
    • Il parle d'Amour, de paix, de partage - mon rang parle de guerres, de conquêtes et d'apparences
    • Tu devrais faire attention à ce que tu dis en public

    La jeune femme tourna les talons et je sentis mon corps se "diluer" avant de revenir à mon époque - totalement marquée, et assez misérable. Croyez moi, sentir sa présence, c'est avant tout se sentir assez minuscule ..... Pas glorieux. Il me fallut des heures pour récupérer, et un long long moment pour arriver à comprendre les implications de ce que j'avais entendu et vu.

    Je venais d'assister à un bref moment, celui où la politique allait condamner l'Amour à disparaitre. En tant que terrienne actuelle, j'avais le sentiment d'un éternel recommencement. J'éprouvais une immense tristesse, le sentiment d'avoir peut-être peu évolué moi-même. Je re-pensais aux propos de François Hollande, les "sans-dents", je re pensais au mépris de notre Président pour les gilets-jaunes. Je pensais à moi bien entendu, qui ait pris le large pour ne pas subir de trop cette période difficile. Il serait plus courageux de manifester que de se terrer à la campagne en profitant de la fin de l'été.

    Mais le message était clair, les enfants allaient grandir et nous finirions par quitter la cours de l'école pour vraiment entrer dans l'âge adulte. De ce que j'ai ressenti sur place - à l'instant T - la vie, la mort, la richesse ou la pauvreté, tout cela n'avait finalement que très peu d'importance. C'est aussi ce qu'avait compris cette femme (visiblement Claudia, l'épouse de Ponce Pilate) qui était "convertie". En sa présence, il était évident que l'amour divin était tout.

    Alors que le monde des mediums s'agite en parlant d'ascension, j'avais, en revenant à mon époque, l'obscur sentiment que nous avions tout raté. Un message de mes guides dans les jours qui suivirent, me calma un peu, et non : nous n'avons pas tout raté. Mais si le Christ revenait, il y a fort à parier que ça se passerait de la même façon.

    Alors soyons clair, je ne demande pas aux incrédules de me croire (et d'ailleurs j'en ai un peu rien à faire) et l'avis des ricaneurs me laisse de glace. Mais si je vois des insultes ou des propos incorrects je vais tout de même les virer ..... En tous cas, c'est un peu à nous, qui attendons de voir le bout du tunnel, de faire ce qu'il faut pour (au moins avec nos proches) : gentillesse, partage, simplicité etc..... ce qui ne signifie pas qu'il faille tolérer l'intolérable ou tendre l'autre joue ...... Je persiste et signe tout de même, qu'il ne faut pas confondre spiritualité et religion. 

    Ce bref moment en terre de Jérusalem fut là - juste à temps - pour me (nous) rappeler l'Essence, la seule chose qui compte vraiment. Ce qui me semble très ( mais alors trèèèès) éloigné du scandale actuel autour du clergé catholique. Je préfère encore voir des hommes en guenilles trop boire et manger. Hélas, de nos jours, le pouvoir rime souvent avec les abus de toutes sortes.

    Je vous embrasse fort depuis mon Jura sauvage

    Elizabeth

  • Création d'un espace de parole et d'infos libres

    • Par egaia
    • Le 08/10/2021

    Chers amis,

    Cela manque et il me semble que nous pouvons nous apporter des choses entre nous : ouverture d'un forum (voir menu) pour communiquer au fil de l'eau sur les sujets qui nous touchent, échanger liens et infos (bonnes adresses aussi). Je reçois pas mal de liens intéressants vers des vidéos ou des sites vraiment bons, de cette façon tout le monde pourra en profiter.

    Bien que ce site ne subisse pas la censure, je vous recommande un tout petit peu de prudence dans votre communication : parole libre bien entendu, mais futée :)

    Ce petit forum tous sujets ouvrira une porte d'air (de plus, car il y en a pas mal), je risque de mal maitriser l'outil les premiers jours, ne m'en voulez pas :)

    Mode d'emploi : vous pouvez, au choix

    • Créer un sujet
    • Enrichir un sujet déjà créé

    Je vous recommande de limiter la création de sujets trop proches (par exemple, vaccins et covid : faire un seul sujet), je vais créer 3 ou 4 sujets de base :)

    Attention : je n'ai pas mis en place de modération, mais je peux dépublier en cas de grave manquement aux valeurs de respect et de tolérance ! Je ferai un recueil tous les jours :)

    Amitiés et biz du Jura

    Elizabeth (je vais faire un sujet d'essai pour voir comment ça marche)

  • Voyance intermédiaire, soutenue par mes guides

    Chers ami (e)s,

    Je retrouve le plaisir de communiquer avec vous ! Ce déménagement fut un peu "galère", ne m'en voulez donc pas trop .... Je vais donc entrer en communication avec mes guides, afin de soutenir et compléter mon travail de voyance.

    Couleur générale : Rouge, planète Mars, mais aussi Pluton, le Sang, la mort, la peine.

    Ces 3 derniers mois de l'année devraient constituer une étape test pour nos gouvernants. A ce titre, la communication sera renforcée, une énième vague devrait nous être vendue et de toute évidence les grippes vont être mauvaises.

    Comme pré-vu, malgré les désormais multiples protocoles de soins sur le covid (je parle de soins allopathiques), le pass est officiellement maintenu.

    Courte information sur les traitements allopathiques :

    Le protocole médical est au minimum le suivant : azithromycine (dosages habituels), Corticoïdes, et au bas mot, anti-agrégant plaquétaires (pour éviter les thromboses). Le virus peut être (selon de nombreux médecins), efficacement combattu, en traitement précoce, par de l'ivermectine ou de l'hydroxychloroquine. Vous  trouverez facilement de l'ivermectine dans les vermifuges pour vaches ou pour chevaux (vérifier dosage et ingrédients), à défaut de quoi que ce soit d'autre. L'ivermectine est utilisée dans le traitement de la gale, mais pas encore d'AMM pour le covid. Après en avoir parlé (longuement) avec plusieurs membres du corps médical (médecins agés et compétents, pharmaciens), l'azithromycine (antibiotique très efficace sur le système respiratoire et aussi sur les dents) a un "double effet kiss cool" bien connu, à savoir diminuer l'état inflammatoire des poumons en même temps que réduire les effets de la surinfection. (pardon, ce sont mes mots et ma culture médicale n'est pas parfaite pour vous faire la restitution).

    De nombreux médecins utilisent au moins le protocole de base pour soigner leurs cas covid. Et traiter par le fameux "un doliprane matin et soir puis on avise" est, à présent on le sait, quasi criminel. C'est hélas encore souvent le cas de la part de médecins timorés, craignant plus le conseil de l'ordre que leur propre mort. Le covid existe et ne pas le traiter revient à prendre un risque. Dénier le truc n'est pas vraiment la solution. J'ai déjà donné une recette (auto-testée) d'huiles essentielles + vitamine C + Vitamine D (ou simplement plein air abondant) pour les anti-allopathie.

    L'usage de l'argile verte etc.... est sans aucun doute positive pour aider l'organisme à se défendre, mais ne sous-estimez pas ce virus (d'origine militaire ?). Je ne maîtrise pas l'homéopathie.

    Avertissement légal : ne vous soignez pas par vous-même et consultez votre médecin dès les premiers symptômes, ceci n'est que de la culture urbaine.

    Retour à la voyance :

    Octobre voit revenir comme pré-vu, et après un mois de Septembre doux, le vent de tempête et la pluie. L'hiver, me disent-ils, demande à être préparé, à tous points de vue. Climat, pénuries, difficultés diverses. La neige et le verglas me dérangent moins que la brutalité des mmodifications météo, leur aspect de moins en moins cohérent et prévisible. Les réparateurs en tous genres risquent de buter sur des lenteurs de livraison de leurs pièces de rechange et je vous recommande un camping gaz (20 euros chez Décath) ainsi qu'un chauffage d'appoint, genre poele à pétrole avec 40 litres d'avance. Pour les campagnards, poële à bois bien entendu. (et bois). Pannes d'électricité également, attention à de possibles soucis sur le plan de l'eau potable (les circuits).

    Sur le plan financier, je maintiens un fort risque d'effondrement boursier. Il ne préviendra que peu. Personnellement, je maintiens la nécessité, si vous avez des sous en trop, de les placer plus sur de l'or que sur des actions. Je pense qu'un petit plan épargne populaire reste sans danger si tout le reste est prévu.

    Mes guides me font répéter qu'une personne souple sur le plan mental (adaptable, paisible) ne souffrira pas de cette période. Ils me font également répéter que l'amitié est un baume contre le froid.

    Prévoyez couettes et couvertures, bouillotes (1 par personne au foyer). La nuit, il est indispensable de couper les moyens de chauffage d'appoint (poêles divers et variés) pour des raisons de sécurité.

    N'oubliez pas notre très grande dépendance à l'électricité. Un petit kit solaire, même pour randonneur, permet au moins de charger son téléphone et son ordi.

    Vous verez sans doute de grandes catastrophes de part le monde. Je n'ai jamais senti cette tendance aussi proche. Mais il me semble que la France ne sera touchée que par petites touches. Mais aux 4 directions.  Le risque le plus effrayant reste le tsunami. Ou la mer qui déborde sur les côtes. C'est aussi un sentiment trouble de danger qui me fait éviter les côtes. Les volcans continueront de se réveiller, mais je ne sais pas vous dire, en terme de temporalité, à quand "La" grosse catastrophe qui détruira de façon majeure un bout de l'Italie (entre autres). 

    Il s'agit donc, pouor la météo, d'un trimestre de prudence ...... (rien de plus) !!!

    Du côté du gouv.

    Comme pré-vu, les annonces se suivent et s'empilent, en terme de privation de liberté, après les adultes les enfants, après la seconde dose la troisième, etc..... et l'obligation pure et dure après les élections. Ne soyez donc pas surpris. Et si vous avez décidé de faire des concessions dans un premier temps, à toutes fins de conserver un peu de normalité, ça ne suffira pas. Souvenez vous, comme je l'écoutais ce matin dans une vidéo, que 80% (90 en fait) de la France était Vichyste. Il en  va de même. 90% de nos concitoyens sont covidistes, par conviction, faiblesse, sentiment d'obligation ou influence des proches. le "petit reste" se doit d'être prudent, tolérant, discret, mais efficace.

    Les premiers camps d'internement se construisent (j'ai vérifié sur google earth, plusieurs sites).

    D'ici la fin de l'année, les mesures vont donc se renforcer, état après état, ou pays après pays. Vous pouvez envisager de quitter votre coin, mais c'est à peine tard. La peur peut rendre votre voisin hostile.

    Ce n'est pas une catastrophe et on s'habitue à tout, y compris à la dictature. Vous continuerez donc de vivre, même si votre marque préférée de pâtes ou de conserves, viennent à manquer.

    Là aussi les guides me rappellent que la meilleure des solutions reste la souplesse d'esprit. Et la solidarité juste derrière. L'absence de jugement vous mettra à l'abri des conflits inutiles.

    Les aides sociales vont diminuer et le gouvernement ne va pas renouveler tout ce qui est en place depuis le début de la "pandémie". Le climat social se déteriore et la grogne monte, mais je ne sais pas vous dire combien de temps il faudra aux Français pour exploser comme une cocotte minute trop chauffée. Pour le moment, tout reste tolérable. La désinformation et la propagande permettent de maintenir le climat social à un niveau correct.

    La propagande s'appelle "pédagogie". Et le gouvernement attend que les Français "jouent le jeu". Mais les mesures les plus difficiles vont tomber dans les semaines à venir, rendant l'acceptation à peine plus compliquée pour les esprits éveillés.

    Mortalité

    Je ressens une belle vague de départs du côté de Novembre. Il y en aura d'autres. Je ne sais pas vous dire la cause. On vous vendra le covid et la grippe. Mais j'en doute. Un départ n'est pas un drame, rappellent-ils, sauf la douleur du manque. Des personnes âgées ou fragiles seront les premières victimes, mais pas que .... je ressens autre-chose. Je continue de percevoir un risque nouveau, sur le plan viral. Pas juste une mutation. Je ne crois pas au Nipah Indien.

    Il ne s'agit pas de s'isoler - disent-ils - mais simplement d'avoir du bon sens (inutile de rouler une pelle à votre amoureux si il est malade comme un chien) et de se maintenir en bonne forme morale et physique. Sortir, marcher, semblent trèèèès important. Et conserver une vie sociale malgré les mesures actuelles.

    Bref, pas mal de morts d'ici la fin de l'année, de toutes les façons possibles.

    Le travail

    Un sujet qui fâche .... des mesures d'aide (chômage) de plus en plus restreintes et l'obligation, pour les chômeurs, de prendre n'importe quel job le cas échéant. Ca va être compliqué. Beaucoup d'industries dans le rouge, beaucoup d'entreprises en faillites.  Il est bien possible qu'ils viennent grossir les rangs des manifestants.

    Beaucoup d'impayés également, attention donc dans votre propre camp.

    Loyers impayés innombrables à partir du 15 octobre (et pour toute la période hivernale), attention donc aux conséquences et à l'effet domino.

    Je perçois une incroyable morosité qui touche quasi tout le monde. Ayez toujours une petite enveloppe d'espèces chez vous. Et pourquoi pas un petit jerricane d'essence.

    En conclusion :

    Une vraie morosité. Sauf chez les éveillés qui sauront se contenter de peu, et sourire malgré la tempête. Je ressens, dans mes cheveux, le vent de la tempête, le froid et la pluie glaciale, et le peu de moyens disponibles pour se remonter le moral.

    L'amitié sera une vraie force, même si pas profonde, juste de quoi échanger et garder le sourire. Attention toutefois à une potentielle augmentation de la délinquance.

    Il n'est plus vraiment temps de déménager, saauf si tata ou tonton vous laisse sa maison dans un trou à la campagne. Les banques vont restreindre les crédits. Mais les zones urbaines vont devenir peu agréables à vivre.

    J'oubliais : grosses tensions internationales ..... Israël, Iran, USA, Turquie, Chine, Inde etc..... et la France malencntreusement engagée au mauvais endroit au mauvais moment. L'est commence à s'engager pour s'appuyer sur l'Ouest. L'armée jouera un rôle étrange .... attention à une potentielle action de la force Européenne sur la France et l'homme de la situation (à valoir pour tous les apprentis candidats) devraient se voir offrir le lot de consolation. Un scandale sur Philippot ? (false flag) - Pour le moment maintien du candidat Macron en tête de liste. Marine Le Pen n'arrive pas à convaincre (Zemour ne sera pas Président), Mélenchon plutôt cuit (je le perçois comme non crédible), les innombrables petits candidats font diversion. Pas de vraie surprise. Par contre, l'Antéchrist s'approche, mais j'ignore sous quelle forme ... (comme le sentiment que la force noire débarque en masse) : attention à toute personne se présentant, avec l'accord de tous, comme l'homme (ou la femme) du changement.  Ca va donc être le boxon à tous points de vue : financier, matériel, politique, professionnel, géopolitique et géophysique.

    Je vous embrasse tous

    Elizabeth

  • Le pied du mur

    • Par egaia
    • Le 07/09/2021

    Canalisation du 07/09/2021, 4h30

    Voici ce qu'ils me disent sans mot couvert ni tabou.

    Chers amis terriens,

    Le temps est venu et vous avez largement dépassé l'expression populaire "du pied du mur". Nombreux sont ceux d'entre vous qui ont été surpris de voir la transformation, sous leurs yeux, de ceux ou celles, amis, collègues ou membres de leur famille, qui disaient blanc et font l'inverse pour un tas de raisons qui leurs appartiennent.

    Ne les blamez pas et n'allez pas accroître la fracture sociétale qui a pour but de tuer toute forme de solidarité. Aimez les pour ce qu'ils sont et qu'ils ont toujours été. Certains ont peur, d'autres cherchent le confort, d'autres encore ont besoin de l'approbation d'une autorité. 

    Les temps qui viennent sont durs. Très durs. Viendra celui où chaque main comptera. Inutile de tourner le dos à la grande majorité de la population, comme ce fut le cas durant votre histoire, pour chaque moment de soumission à la propagande. Vous subissez une propagande de nature à induire les meilleurs en erreur. Et si vous résistez, croyez bien que nous vous admirons d'autant plus, que la vie sur votre terre n'est pas simple, même lorsque tout semble aller "de soi".

    Vos résistants sont ceux, peut-on dire avec facilité, qui sont en mesure de résister. Ils n'en ont pas moins de mérite, mais n'ont pas à blamer ceux ou celles qui craquent et suivent la file d'attente vers un enfer bien pensé. Et nous pesons nos mots.

    Croire que cette ultime piqure permettra de retrouver la normalité, c'est un peu comme croire au père Noël. Il y aura une mesure après une mesure, et ainsi de suite, car l'ombre n'a de cesse que de haper la moindre parcelle de liberté, comme si celle ci était synonyme de Foi et de Lumière. Et si le combat vous semble perdu d'avance, sachez qu'il s'inversera, avec fracas.

    Le monde connu disparait par petites touches, et fera place à d'autres versions de votre civilisation. Gardez la Foi en un nouveau jour radieux qui ressemblera à un lever de soleil printanier. La terre va reconquérir son propre organisme, tout comme vous, en éliminant l'inutile. Il se peut que l'homme soit parfois inutile, et même souvent dangereux. Qu'importe si vous passez de l'autre côté de la barrière, votre âme en sortira grandie et épanouie au-delà de ce que vous pouvez imaginer.

    Il n'est donc plus question du choix, qui est fait pour la plus grande majorité des terriens, mais de tenir une conduite cohérente en vous posant les bonnes questions. Il n'y a pas d'héroisme à avoir, même si certains se comportent comme des héros. Il y est question d'Amour... Vos enfants, Vos conjoints, Votre famille, Vos amis ..... Quel monde souhaitez vous pour eux ?

    Nous vous le répétons : nous protégeons et apportons une aide concrète (même si vous ne le percevez pas) à ceux et celles qui tiennent haut le drapeau de la liberté d'être Soi. Et nous ne parlons pas du vaccin en particulier, mais de l'ensemble d'une conduite dans un contexte général.

    Ceux qui voient , avec joie, ce nouveau monde dictatorial s'établir, ne sont pas conscient de l'horreur qu'il représente et du destin réel qu'on leur promet. Les dirigeants sombres de la planète n'ont pas pour objectif de vous sauver d'un virus circonstanciel, mais de vous bannir, de vous réduire, de vous transformer en outils atones d'un monde dystopique dont ils seront les seuls maîtres.

    C'est à vous de choisir si vous mettez un terme à ce scénario - ou pas -

    Beaucoup pensent que l'homme est en trop grand nombre sur votre planète. Et c'est d'autant plus exacte qu'elle va modifier (considérablement) sa géographie connue et ses aires climatiques. Mais votre vie ne se limite pas à une existence en 3D sur une planète unique parmi des milliards. Certains continueront donc leur route ici, et d'autres ailleurs. En fonction de leurs affinités.

    La vie sur terre sera différente, quoi qu'il en soit. Tergiverser autour de la normalité ne vous sera d'aucun secours.

    Nous vous recommandons simplement d'être vous-même, soit de prendre conscience de qui est votre personne. Et de son choix en terme d'Amour.

    Nous vous aimons, chère humanité. Du premier ou dernier des vivants.

    Vos guides et frères.

    Note : chers tous, je vais être coupée du net à partir de mercredi ou jeudi matin, et pour une semaine. Ne soyez donc pas étonnés si vous n'êtes pas publiés ..... La gestion de mon site via la 4G de mon téléphone est quasi impossible ..... mon déménagement, dans sa phase critique, commence demain, et je vais donc rester silencieuse. Je pourrai surveiller et répondre brièvement à mes mails, et pour le reste : le nez dans mes cartons. Je pars dans un endroit ravitaillé par les corbeaux poussés par le vent :) Biz du Jura

  • Voyance quatrième trimestre 2021 - Janvier 2022

    Cette voyance fera l'objet d'une vidéo .... quand j'aurai un peu de temps.

    Aspects généraux

    Le mot fort de ces mois d'automne et de début d'hiver est "Tempête", à tous points de vue, climatique, humain, économique.

    Pendant encore 1 temps, l'état reste souverain, mais la cinquième république est agonisante et ça sent le sapin.

    Je perçois une notion de vacances obligatoires pour de nombreux citoyens qui vont se retrouver au chômage sans vraiment être au chômage. De fortes manifestations, qui finiront par être réprimées (quasi dans le sang), bien que l'état fasse des concessions. Le gouvernement valsera sans doute, mais pas la Présidence.

    Un homme "de la situation" semble surgir et unir l'opposition, sans passer par la notion de partie. Mais il sera vraiment combattu par le système. C'est un homme déjà présent et qui n'est pas un débutant (Florian Philippot ????). Ce serait l'un des rares à s'exprimer vraiment, et qui n'est pas médecin. Les gouvernants tenteront de diaboliser l'opposition de la salir grâce à des scandales bien trouvés.

    Je n'ai pas le sentiment que cet homme (sans avis sur F.P.) ne fasse vraiment preuve d'autre chose que d'opportunisme. Il n'a pas le pouvoir de changer les choses en tous cas. Mais il a le mérite de communiquer. De maintenir éveillée une partie d'entre nous.

    La politique d'aides gouvernementale va fortement fluctuer : avec ou sans obligation vaccinale, avec ou sans confinement. Ce qui occasionnera d'autres mouvements sociaux difficiles à contrôler et donnera lieu à une autre forme de répression et d'autres négociation, en coulisses, pour tenter de garder le contrôle sur un pays où tout semble partir en Vrac cet automne.

    Je perçois une nouvelle politique de soins face à une nouvelle vague qui nous est vendue comme catastrophique. L'émergence de nouveaux protocoles ne semble pas nous soustraire à l'obligation vaccinale masquée par un pass. Notre société est sur le point de se transformer radicalement. Le printemps sera sans doute lié à de nouveaux projets, très différents, et à la continuité de tentative d'exode rural. Peu possible (l'exode).

    Nous sommes donc sur le point de voir notre monde se métamorphoser.

    Je perçois de très grandes fausses promesses électorales sur les 3 points occupant tous les esprits :

    • Le traitement du covid
    • L'obligation vaccinale (pardon, le pass sanitaire)
    • La gestion du conflit social

    Ainsi que sur 3 attentes de la part des Français

    • La paix
    • Le bien-être
    • Les garanties financières

    Aucune de ces promesses ne pourra être tenue, personne ne ramènera la paix en 2022 à mon sentiment.

    Je pars à présent sur le détail.

    Le monde du travail :

    Beaucoup de faillites et de chômage, voulu ou non, avec une tentative (avortée) du gouvernement, de retirer tout ou partie les droits au chômage des licenciés pour raison vaccinale. Face à la réaction populaire, il est probable que le gouvernement fera demi-tour au moins partiellement. Je vous recommande donc la plus grande prudence matérielle.

    Economie : Fin des haricots ..... Point mort. pas de redémarrage, le système est à l'arrêt et la consommation est une ligne plate sur la valeur zéro. La planche à billet tente de boucher les fuites, mais c'est une opération à corp perdu. Ce n'est donc pas le moment de créer une entreprise, sauf rurale et pour soi, ou sur la base de services et bien tangibles ou nécessaires.

    Vaccination :  nous allons continuer de vivre un véritable chantage aux sous. C'est pass sanitaire ou rien, mais le processus semble freiner malgré toutes les propositions visant, soit à effrayer, soit à encourager la vaccination. Beaucoup vont se soulever par principe. L'état menacera sans doute de cesser de soutenir "les entreprises ou les hommes et les femmes qui ne jouent pas le jeu" - souvenez vous de cette phrase. Les dégâts sociaux seront intenses.

    Virus et Santé : un nouveau problème, ennuyeux, viendra pimenter notre fin d'année. Soit un nouveau virus, soit une mutation bien résistante (à la vaccination). De ce fait, cette vague là fera parler d'elle à tous points de vue. Malgré des découvertes incroyables sur le plan du protocole face à l'épidémie, et des soins avérés  efficaces, beaucoup continuent d'avoir peur, mais beaucoup d'autres se révoltent, car les mensonges sont mis à jour les uns après les autres. Néanmoins, des morts.

    Climat : tempête ..... submersions sur les côtes, et après un mois de Septembre doux à souhait, un climat qui dégénère à nouveau sur le plan mondial (et Français). Inondations ou secheresses ? Les terres conservant un bel équilibre seront rares. Je perçois de grandes villes bloquées par de grandes pannes et de gros incidents. eau, électricité, éboulements ..... En 1 mot pas mal de catastrophes. Soyez donc bien assurés.

    Macron : je ne perçois pas de démission. élections 2022 ???? Je ne sais pas. Mais je ne ressens pas vraiment de processus normal. Il va sans doute tenter de nous faire prendre des vessies pour des lanternes en changeant de premier sinistre et autres pantins. Mais malgré de jolies paroles, il ne modifie pas sa politique. Et même lorsqu'il fait une promesse, il n'hésite pas une seconde à faire le contraire. Il finira sans doute par s'enfuir ou être arrêté dans l'avenir - lui et bien d'autres - Je perçois d'ailleurs une nécessité de mise à l'abri du gouvernement - hors de Paris.

    Ce sera le signe de quelque chose de plus grave.

    Climat social : La Kata. J'espère que vous avez bien profité de votre Noël 2020, car 2021 ne sera pas un bon cru. Beaucoup, beaucoup de mouvements sociaux, très réprimés. Une vraie solidarité entre toute une catégorie de la population qui s'unit sur la base du mot Liberté. Bien que ces mouvements soient peu organisés, ils ne pourront pas être stoppés dans leur spontanéité et la colère populaire risque de gronder. Je perçois toujours la sortie d'un homme - et d'une femme - qui font leur profit de cette prise en otage de la société. Mais sans succès.

    Je perçois toujours les bleus contre les verts, soit sans doute une tentative avortée d'utiliser l'armée contre les Français. Reste à savoir comment sera utilisée la force Européenne ?  Attention aux morts pendant les manifestations. Et aux blessés graves. Je ne perçois pas de renaissance des gilets jaunes. Même si certains sortent en jaune.

    Confinement : nous allons devoir entendre une nouvelle proposition : confinement ou pass ? Afin de diviser les Français. Mais il semblerait qu'aucune politique claire puisse à nouveau être mise en place : les Français refusent le confinement, le pass est contesté et l'économie ne peut plus rien supporter. Le maître mot politique sera : Mensonge.

    En conclusion

    Cette fin 2021 est la première étape d'une transformation sociétale vers un nouveau modèle et une nouvelle organisation. Pour reprendre des propos prophétiques ... "la République mourra dans l'opprobe".

    La société de demain tentera de cumuler sagesse, reconnaissance et équilibre. Mais dans l'attente, nous allons subir un sacré moment de dictature sauce intelligence artificielle.

    Attention aux faux amis et à l'homme de la situation. De toute façon, bien que le gouvernement soit mort, il tentera d'éliminer toute menace politique. C'est eux ou rien. Ce sera donc Rien

    Le début du chaos devra vous inciter à prendre des précautions et à cesser de rêver de conserver une pseudo normalité. Inutile d'organiser vos futures vacances sur les iles. Organisez plutot de quoi être en sécurité pour vous et votre famille. L'exode rural ne sera plus possible au-delà des ventes qui vont se réalisées dans les mois à venir. Faites attention aux mensonges et faites appel à votre bon-sens.

    Attention aux propositions simplistes de type "yaka". Elles n'aboutiront pas.

    Résistez à la tentation de vous engueuler avec tout le monde à cause de divergences d'opinions.

    Certains points restent en prévision, mais peu fixés sur le plan temporel : guerre impliquant la France - tempête (et orage) XXXL nous plongeant dans de noires ténèbres plusieurs jours d'affilée - tempête solaire impliquant l'arrêt des communications et de l'électronique. A terme, l'humanité risque de réduire un peu. Le "à terme" est de moins en moins éloigné. A répéter aussi : les risques de frottements tectoniques vont devenir majeurs durant ces modifications cosmiques et telluriques.

    Biz  et à bientôt

    Elizabeth

  • Accepter ?

    Je leur donne la parole, suite à une question récurrente chez mes lecteurs, une question à laquelle je suis bien en peine de répondre moi-même, car il est compliqué de formuler le moindre conseil.

    Vous pensez qu'il est possible de retrouver votre vie en acceptant votre seconde dose. C'est ainsi que l'on vous vend votre "droit" au travail. Laissez nous vous dire que votre vision du travail est faussée. Le travail n'est pas un droit, mais un devoir de contribution à la communauté. Dans votre société, il est devenu une prestation imposée par un complexe économique et industriel qui ne sert plus la communauté. Oui, vous bénéficiez d'hopitaux, d'écoles, de loisirs et de vacances (en moindre proportion). On vous maintient artificiellement avant que l'âge ne vous rattrape. On vous enseigne quelques fausses informations, ou très restreintes, sans apprendre à votre jeune cerveau, ce qu'il devrait vraiment savoir.

    Votre système vous a muselé bien avant la création du masque. Crédits, temps de repos réduits, rêves inatteignables qui viennent alimenter vos crédits et corrompre votre liberté ou droit à la décision personnelle. Vous aviez tant rêvé de cette superbe piscine vantée par vos écrans, entourée d'une terrasse de rêve, avec de beaux enfants souriants, derrière une jolie maison entourée de végétation et sous un ciel bleu azur. Aujourd'hui, vous savez que si vous perdez votre travail, vous garderez votre crédit, bien que votre réalité ne ressemble en aucun cas à ce que vous avez espéré en achetant la très belle piscine vendue par vos écrans.

    Il en va de même pour le vaccin, vos écrans vous font miroiter le retour des habitudes en échange d'un tout petit geste. Mais il n'en sera rien.

    Nous sommes au regret de vous dire que vos dirigeants ont des vues fort sombres sur l'avenir de l'humanité et qu'ils ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin.

    Après la seconde dose, si vous ne faites rien, viendra la troisième. Puis la suppression potentielle des acquis sociaux. Au point qu'il vous sera impossible d'espérer manger, travailler et dormir sans avoir accepté d'impensables efforts que vous auriez jugés dignes d'un mauvais film de science fiction.

    Accepter l'inacceptable n'a jamais  été une solution. Il s'agit d'un manque de courage. A l'instant T, vous vous dites faire cela pour que vos enfants gardent l'accès à l'école, et aux loisirs. N'est-ce pas plutôt vous qui avez peur de perdre vos repères ? Car vos enfants se moquent de perdre l'école, ce qu'ils veulent garder, c'est du bon temps, des amis, des moments de joie. Comme vous, ils ont appris à disposer librement de 5 à 10% de leur temps de vie. Ils dorment, vont à l'école, puis font leurs devoirs, et enfin s'amusent librement, si ils ne sont pas focalisés sur des écrans qui leurs vendent de belles piscines. Ou d'autres écrans et moyens de connection.

    Accepter, chers humains, est inacceptable.

    Il n'est pas nécessaire de manifester avec violence pour renverser cette force sombre qui tente de vous détruire ou vous réduire. Mais il est nécessaire de faire preuve de courage, de Foi, d'espoir en une autre société, plus juste, plus fiable, dans laquelle vous vous investirez librement et avec joie. C'est à vous de prendre cette décision.

    Nous, peu importe le nom que vous nous donnez, conservons le contrôle partiel de leurs desseins. Mais il vous appartient de prendre vos décisions. Attendre d'être sauvés ne vous sauvera pas. Nous vous l'avons déjà dit à plusieurs reprises, il est indispensable que vous exerciez votre libre arbitre pour que nous puissions faire le pas suivant. Il en va de l'intégrité de votre âme. Vous ne vous êtes pas incarnés pour rouler sous la vague, mais pour vous dresser contre vents et marées. Certains vont effectivement mourir, pour de très nombreuses raisons. Mais est-ce donc si important ?

    Soyez donc libres, adaptables, passez sous le vent, mais ne cédez pas à la tentation que l'on tente de vous vendre par tous les moyens : pression, propositions, avantages, punitions.

    Si vous acceptez, demain sera bien pire qu'aujourd'hui. Et l'inéluctable se produira tout de même.

    Vous n'avez pas de troisième voie, qui consisterait à garder ce qu'il vous plait et laisser le reste. Le système ne fait pas de promotions. 

    Les étapes suivantes seront très graves.  Troisème dose, quatrième, nanotechnologie permettant de vous pister en identifiant le moindre de vos mouvements et fin du droit à la propriété, puis dossier embarqué dans le nanomatériel : droits financiers, droits sociaux, état de santé, situation personnelle, crédits sociaux, niveau intellectuel ou capacités selons leurs paramètres. Vous serez parqués comme des animaux, comme du bétail, ce que vous êtes à leurs yeux.

    Vos pires dystopies sont en dessous de la réalité à laquelle ils espèrent vous contraindre.

    Il n'existera même pas de bonheur possible, en échange de votre aquiescement. Ce ne sera qu'un droit à l'existence physique, le temps de les servir.

    Alors nous vous posons la question : voulez vous cela ? Non bien entendu. Mais vous espérez que tout se fasse sans vous. Ce qui n'est pas possible, car Vous êtes à la fois le problème et la solution. L'espèce humaine a été physiquement dégradée pour servir leurs besoins. Qui sont-ils ? Dites vous seulement qu'ils ne vous ressemblent pas, même si ils sont parfois à même de vous faire croire qu'ils sont humains. L'espèce humaine a néanmoins gardé la liberté de servir ses propres valeurs. Elle a beaucoup perdu, santé et longévité, mais aussi vitalité psychique et autres aptitudes qui auraient du pouvoir être utilisées. Elle a souvent préféré la molesse aux efforts, à moins d'y être contrainte, mais ce que nous vous demandons n'est pas de travailler comme des brutes ! Seulement de respecter qui vous êtes au fond de vous.

    Certains acceptent l'état actuel, tout à fait en accord avec qui ils croient être. Bien que ce soit très illusoire, nous respectons cela.

    Mais comment venir en aide à ceux qui violent leur propre corps ou leur propre esprit ?

    Bientôt va venir le temps des révolutions, et nous vous le disons : ce sera aussi le temps du sang et des larmes.

    Votre planète traverse un champ d'ondes aussi bénéfiques pour l'esprit que terribles pour sa surface. De grandes perturbations attendent les esprits tièdes et les cataclysmes finiront par toucher des zones habitées. Inéluctablement, votre climat se détruit, laissant place à un état difficilement prévisible et gerable. Le meulleur sortira de cette révolution là. Vos plus grandes aptitudes, vos capacités psychiques les plus pertinentes. Certains vont partir, que ce soit pour revenir dans d'autres conditions, ou pour se reposer "sous d'autres cieux". Certains ne reviendront pas car trop attachés à ce type de monde, ils le chercheront et seront comme aimantés par ce type de civilisation. Mais votre civilisation a fini son chemin, tout s'arrête là, ce qui viendra est autre chose. Nous insistons sur le fait que ce n'est pas la fin du monde, mais la fin d'une civilisation basée sur l'argent, le pouvoir, la possession. Le monde nouveau se cherchera au travers des valeurs de ceux et celles qui auront passé la vague et  résisté au courant.

    Soyez de ceux là, nous vous le demandons. Et nous  seront alors là pour faire des miracles au quotidien. Nous réparerons les blessures et panseront les esprits.

    Fin de canalisation.

    En relisant ce que j'ai écrit, j'ai le sentiment, qu'ils durcissent le ton. Ils exigent que nous prenions position. Ou sans l'exiger, insistent sur le fait que la  tiedeur n'a plus sa place. Je vais bientôt me concentrer sur la voyance du 4ième trimestre 2021. Déjà je sens que ça va être chaud .....

    Grosses biz du Jura

    Elizabeth

  • Chaos et Résistance

    • Par egaia
    • Le 29/07/2021

    Chers tous,

    S'en vient le temps du chaos. Les lumières vont s'éteindre. Cela renforcera la Foi de certains qui, sans trop de peur, préfèreront l'amour à toute autre solution.

    L'amour ne nourrit pas le corps, mais il rend l'âme lumineuse. Une âme lumineuse est un bon guide pour ce corps physique à date de péremption plutôt courte.

    Le processus a bien commencé et les symptômes sont éloquents. Le temps se tord, les sensations physiques se modifient. L'ombre tente de "rattraper le coup", mais ne sauvera pas sa position dominante sur la planète terre.

    Affronter l'étape finale, qui durera de 3 à 4 années maximum, si mon ressenti en terme de temps est encore valide, c'est affronter l'initiation.Il n'y a ni jugement, ni notation, ni examen de passage, mais le constat factuel de ses propres capacités face à l'adversité profondément perverse, qui pense manager votre âme avec votre corps, quand bien même seul l'inverse devrait être possible. Vous voilà donc en haut d'une piste de ski de couleur noire (c'est ce qu'ils me montrent), verglacée, un mur, et vous êtes redevenu un petit enfant qui n'a jamais skié. 

    C'est à vous de trouver la solution - ajoutent-ils. "Certains apprendront à voler, plus vite que d'autres". Ce qui veut dire que la solution n'est pas celle que nous imaginons.

    Sortir du chaos, c'est donc résister à la peur de l'enfant qui ne sait comment entreprendre sa descente. Et chacun doit avoir sa propre façon, créativité, pour le faire. Il n'existe pas une "recette" pour résister, mais un diamant à multiples facettes qu'il faut polir. Chaque facette est une solution.

    J'aime leur langage métaphorique qui permet à chacun de se faire sa propre traduction .....

    Certains manifestent, et c'est un bon choix, car c'est leur expérience choisie. Retenez que la notion de choix prédomine. Certains refusent le vaccin et renoncent, le renoncement est une voie initiatique très intéressante pour un humain, car il y a une dominationde vos pulsions. Certains sont dans l'évitement, et c'est une stratégie de fuite ou de survie qui a son utilité. D'autres encore, boycottent le commerce, autre forme de renoncement et de manifestation, qui illustre à la fois le choix et la maîtrise. Beaucoup utiliseront plusieurs méthodes, en fonction de l'instant, et mèneront, au travers de cette révolution (nous pesons nos mots), une expérience personnelle intense et riche.

    Hélas, dans un monde de loups noirs, il faut apprendre à hurler et la résistance, même forte, est requise, c'est l'apprentissage du guerrier. Expérience toujours ponctuelle pour l'âme, que d'apprendre à s'investir sous de multiples formes avant de se recueillir dans sa nature Christique.

    Beaucoup, une majorité, ne comprennent pas les enjeux et subissent un mensonge sanitaire. Le mensonge sanitaire n'est pas, ni la maladie, ni le vaccin, mais l'interprétation qui en est faite. Le passage, lorsqu'il a lieu, demande une justesse d'interprétation, avec les yeux de l'amour. Iriez vous priver de soin ou de nourriture un enfant qui refuse de ranger sa chambre ? Peu importe la justesse de votre thérapie génique, ou la vision morbide de cette attaque virale, le principe de vos évènement réside dans l'infantilisation de la population par un groupe d'humains qui obéissent à leur part d'ombre.

    Nous ne vous disons donc pas quoi faire. Ni comment ou quand. Mais d'écouter votre coeur de parent aimant, ou d'enfant. S'agit-il de contrainte ? De rétorsion ? Est-ce cela le soin ?

    Nous voulons aussi répondre à ceux et celles qui doutent face à la notion de responsabilité.L'on vous vend une solution binaire : tout le monde ou personne, couverture vaccinale, citoyenneté. Une vision binaire appartient à un langage archaïque utilisé comme un argument de communication. Il n'est pas utile que nous vous fassions un cours de médecine préventive. Votre corps, comme celui de la planète terre, est un système. Vaincre un virus, ou une protéine mutante (comme votre prion), ou encore le cancer, relève d'une vision systémique ou holistique. Tout comme leur cause est à chercher de multiples façons. L'homme est un apprenti sorcier qui ignore tout à fait les risques qu'il prend. D'innombrables générations pourraient payer un tribut à ces décisions expérimentales dopées par un gouvernement agissant de façon punitive au titre du bien commun. Nous sollicitons de votre part, une réflexion plus vaste, plus large, celle du vigneron qui, si son vin n'est pas bon, étudie à la fois le terrain, la faune et la flore, ainsi que le climat, sans ignorer la qualité de ses pieds de vigne. C'est cette diversité de réflexions, cette liberté de l'esprit, qui fait de votre planète un endroit merveilleux d'apprentissage pour l'âme désireuse de grandir.

    En tout état de cause, suivez les panneaux de direction que vous donnera votre coeur. Il vous guidera sûrement vers vous-même, qui êtes votre propre maître. Rien ni personne ne doit saisir ce rôle, comme le barreau saisit la fenêtre. Nous vous aimons assez pour vous attendre toute une éternité. 

    Je reprends ma plume, après leur avoir céder, sans même vraiment m'en rendre compte. N'allez pas croire que sache moi-même toujours où j'en suis. Je suis si désolée de voir mes amis ou proches se cliver. Et argumenter de sert à rien. Personne n'écoute personne. Je sais, je sens, vois et perçois, ce temps de chaos à nos portes. 

    Biz du Jura

     

    Elizabeth

  • Préparatifs

    • Par egaia
    • Le 26/07/2021

    Bonjour chers tous,

    Il est temps de se préparer me disent-ils. Car presque tout est dit, les lions sont avec les lions, les poissons avec les poissons et les oiseaux avec les oiseaux. Autrement dit, chacun est à sa juste place. Ils ajoutent qu'il n'y aura pas de "récompense" pour ceux et celles qui soutiennent l'ombre. Car l'ombre ne récompense jamais.

    Ils insistent sur le fait que nous vivons dans un monde de matière et qu'un miracle général ne va pas transformer nos problèmes en solution si nous ne faisons rien.

    Aide toi et le ciel t'aidera ajoutent-ils.

    Nous avons donc notre part de responsabilité dans ce qu'il va nous arriver. Mais chacun n'a que sa propre part des responsabilité et éventuellement celle de ses enfants qui ne sont pas en âge de prendre une décision.

    Je vois une fumée noire qui circule à terre et entre partout en s'infiltrant. L'ombre étire ses tentacules dans nos logis, mais jamais sans notre invitation. La bataille est rude. Le timing est serré.

    Les énergies sont turbulentes et destinées à nous déstabiliser. De fait, elles sont déstabilisantes. Je vois le soleil au zénith. Il éclabousse la terre de sa force bienveillante. Mais je vois aussi un flot de particules qui entrent dans l'atmosphère. La terre est chahutée.

    Les chances de marche arrière sont nulles - me disent-ils.

    Je vous fais donc un petit récap - de leur part - sur le quoi et comment le préparer pour cet hiver :

    Electricité :

    Il y aura des pannes, dans certains cas, elles peuvent durer plusieurs jours. Prévoir un petit groupe électrogène pour sauver les congélateurs et un minimum de services. Dans le même ordre d'idée, un petit poële à gaz ou pétrole et un réchaud de camping.

    Comptez quelques bougies et des allumettes ou un briquet

    Santé

    • Pour ceux qui ont un traitement, prévoyez 15 jours à 1 mois d'avance.
    • Prévoyez des antalgiques (paracetamol) et éventuellement des anti inflammatoires (Ibuprofène par exemple)
    • Si vous avez des corticoïdes (cortisone) en stock, c'est parfait pour les allergies sans infection.
    • Un désinfectant basique liquide, quelques compresses et de quoi faire des pansements

    Pour votre information, la majorité des médocs se gardent plus de 2 ans après leur date de péremption, sauf certains antibios (la famille des tétracyclines).

    Boisson

    de l'eau. pour boire (une panne électrique généralisée entraîne l'arrêt de la distribution d'eau potable, ça s'est produit l'année dernière en Montagne. En cas de panne prévue, remplissez ce que vous pouvez, baignoire comprise. Si vous êtes à côté d'un cours d'eau, prévoyez un paquet de micropur pour la désinfecter. Les amateurs de choses très bien faites peuvent investif dans un filtre.

    Alimentation

    15 jours d'alimentation, pour faire court, selon vos gouts, mais qui se garde. Attention le chocolat et les biscuits, ainsi que les huiles de noix ou de noisettes, ne se gardent pas très bien.

    Le divers et varié

    • 1 micro boite à outil
    • 1 jerricane de carburant
    • 1 lampe frontale

    De façon à pouvoir bouger en cas de blocage devenu trop sensible.

    Pour des conseils plus pointus, le blog de Pierre Templar est trèèèèès fourni avec un bon moteur de recherche http://survivreauchaos.blogspot.com/ Je n'irai pas plus loin sur ce blog et en tant que voyante, je suis absolument persuadée que ceci suffira dans la majorité des cas. Après, si vous habitez à côté d'un volcan qui pète ...... La question ne se pose pas. La liste que je viens de vous donner est réalisable partout le monde. Et le coût par personne est inférieur à 200 euros (soit moins d'un paquet de clope par jour et par mois).

    Quand - Ou - Comment en voyance pure

    Quand : 2 mouvements : l'un plus lent, de montée en pression sociale, l'autre plus brutal par crises de toutes sortes et dans de multiples endroits. La plupart du temps il vous sera possible d'anticiper.Je ressens toujours ce mois d'Octobre comme le premier qui devient compliqué.

    Comment : Violence physique, Violence géophysique et Violence géopolitique - c'est le mot violence qui est martelé dans ma tête. Gardez vous de participer aux violences, sauf esprit militant dont c'est l'esprit. Les choses, en France, débuteront sur le plan social. Ailleurs, ça pourra être autrement.

    Où : principalement dans les villes de plus de 50.000 habitants intra-murros. Mais la petite délinquance risque de se propager un peu partout. Je vois des zones rouges un peu partout en France, Lyon, Paris, Marseille, Strasbourg, Lille, Nantes et ces zones s'étendent. En France, je continue d'être prudente en zone côtière.

    Il ne s'agit pas de dramatiser, je n'ai pas vu de destruction massive comme en Syrie. Seulement une grosse perturbation sociale dans un premier temps. Le climat, version trèèèès perturbée, viendra aggraver les choses. Je ne vois pas non plus de version de type Sarajevo avec Snipers et privations longue durée. La guerre qui démarre est une guerre différente. Aux enjeux différents. Je ne perçois pas non plus d'exode rural.

    Ils me disent qu'il n'est pas nécessaire de chercher un "guide" extérieur à soi-même, mais que nos valeurs sont notre propre guide. Chacun aura donc ses propres panneaux de direction. Ils me disent également que chaque zone du monde aura ses propres difficultés.

    Je perçois, que dans les prochains mois, les religions (et notamment la religion Chrétienne) vont être mises à mal. Ce qui fera une crise de plus.

    Argent

    L'argent risque d'être un souci : quelques espèces chez soi, ça serait bien, sans tomber dans l'excès. Les placements risquent le pire : évitez ce qui n'est pas garanti. L'or est une bonne idée, mais par très petites quantités pouvant être troquées.

    Voilà pour votre petit topo préparatifs ..... Il me semble que l'ingrédient le plus utile sera votre force mentale de résilience. Sans excès, ni violence, nous n'allons pas rejouer Walking dead !

    Bisouuuuus

    Elizabeth

     

  • Nouveau confinement à la rentrée ?

    Hello tous,

    On me pose de plus en plus la question : va-t-on reconfiner ? A la rentrée ?

    Sincèrement, ce n'est pas comme ça que je le sens. Vu de ma fenêtre, ce sont surtout un ensemble de mesures restrictives qui, au premier regard, permettent de circuler librement, mais seulement au premier regard.

    Dans les faits, la campagne de dramatisation du Delta (et ses futurs potes) vient seulement de commencer. Les relations humaines vont se tendre et la peur globalement augmenter. De sorte que, même si une minorité s'exprime contre les mesures liberticides, la majorité risque de les approuver.

    Je persiste et signe sur le fait que l'obligation vaccinale n'est pas encore là.

    Ce que je perçois est un filet, comme une toile d'araignée, bien tissée et invisible, dans laquelle de plus en plus de citoyens vont tomber.

    La question des écoles va donc se poser dès la rentrée et l'hypothèse d'une classe à 2 dimensions.

    En Septembre, le citoyen devrait donc être donc quasi libre d'aller et venir par ses propres moyens, mais sans pouvoir aller nulle part. Un beau "bordel" à venir, passez moi l'expression. Une majorité des salariés seront prêts à se faire vacciner pour garder leur job. Mais je continue de voir une économie en faillite complète et la fermeture de nombreuses entreprises.

    Cette "normalité" devrait avoisiner les 50% de fonctionnement. Ce que je ressens est purement et simplement catastrophique. Une sorte d'apocalypse financière, pour reprendre les propos de Pierre Jovanovic. Socialement, malgré les mouvements actuels, je ne perçois pas de véritable ampleur avant Octobre. Je peux tout à fait me tromper. Je perçois des Français déroutés, dans le doute, et qui ne se coordonnent pas, sauf quelques rares mouvements organisés ou politiques.

    Je ne crois pas non plus aux actions en justice contre le gouvernement. Bien qu'il oeuvre dans l'illégalité, il peut se réfugier derrière l'urgence sanitaire, qui fait office de passe-droit. Je ne vois aucune action locale (je veux dire Française) sortir gagnante de cette épreuve.

    La France va continuer de se scinder en 2 groupes, mais dont la dimension fluctue. Le groupe des anti-vax va se réduire comme peau de chagrin, essentiellement composé de ceux et celles qui souhaitent protéger leur liberté. Beaucoup se rangeront sous la pression multiple des proches, des médias, de la famille et des amis, voire de leurs enfants.

    Cette minorité ne suffirait pas à elle-seule à faire bouger quoi que ce soit. Hélas, un groupe toujours plus important de malheureux et de malheureuses qui ont tout perdu finiront par les rejoindre. Faillites, restrictions, fin des perfusions, un peu de tout cela. Il y aura bien quelques petits débrouillards qui vont trouver des plans B, mais pour beaucoup, habitués à un monde structuré et simple, ce sera juste très difficile.

    Dans une même famille, le mari et la femme peuvent être en désaccord profond sur la situation des enfants, ou même la leur. Un enfant peut trahir ses parents sans le vouloir en s'exprimant à l'école.

    La campagne présidentielle 2022 ne sera donc pas "normale" et je n'ai qu'un immense sentiment trouble lorsque je tente de me projeter. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, Macron est loin d'être déstabilisé, même si très seul. L'effet dictature on va dire. Seul, mais avec le pouvoir.

    C'est donc à la rentrée que les vrais soucis vont s'enclancher avec les enfants, puis poursuivre avec les finances ..... Pas besoin d'attestation, mais de QR code très difficile à contrôler. Seuls les pestiférés (tests positifs) risquent l'auto-prison. Si j'étais vous, je n'inscrirais pas les enfants dans les loisirs de l'année. 

    Nous risquons, par contre, une vraie campagne d'attentats divers et variés. Comme si l'énergie virait au rouge vif. Explosions, Incendies etc.....

    A partir d'Octobre, le monde connu et banal, aura sans doute vécu. il sera toujours possible de se raccrocher à un job, un vaccin un compte en banque, et vivre comme un Chinois en France, mais le chaos sociétal finira par s'étendre, même si, à la base, une minorité de la population se soulève. L'armée et les CRS risquent d'être partout.

    Et pendant ce temps, la terre continuera de jouer des tours aux terriens ......

    Bon, y'en a qui vont encore dire que je suis pessimiste. Mais le but, c'est d'anticiper, pas de voir ce scénario s'appliquer à soi-même. Anticipez donc une rentrée bouleversée et préparez vos 15 jours d'isolement alimentaire (et de pannes d'électricité - et de soucis d'eau courante). Ne vous endettez pas inutilement, ne réservez pas de couteux voyages. Ayez quelques espèces de côté.

    Prenez une louchette de bon temps pour profiter encore, mais avec la conscience que le bonheur de demain ne sera pas le même. Le bonheur de demain sera magnifique, d'amour, de simplicité, de rapports humains. Mais il faudra du temps à beaucoup pour le comprendre.

    Biz du Jura à tous

    Elilzabeth

     

  • Vaccin : âme coupée or not ? Conséquences ? Voyance et canalisation

    Chers tous,

    Pas une journée, pas une minute sans entendre parler de ce pu***n de pass/vaccin etc......

    Mes "collègues" sont très partagés

    1°) Ceux qui disent que l'humain va être coupé de son âme

    2°) Ceux qui disent que c'est pas si grave

    3°) Ceux qui disent de résister autant que possible

    J'appartiens à la troisième catégorie, pour plein de raisons, dont ma sacro sainte liberté. D'un point de vue analytique, je suis entourée de gens vaccinés et ils n'ont pas changé. Pas du tout.

    Lorsque je questionne les guides, ils sont formels :

    • L'effet réel n'est pas immédiat, mais progressif et accentué par le nombre d'injections
    • Le but n'est pas de tuer toute la population
    • L'âme ne peut pas être "coupée" du corps, vous en mourriez (ces expressions de mes collègues sont sans doute imagées)

    Mais .....

    Le système est marquant, c'est à dire qu'il garde une trace indélébile et détectable trèèèès longtemps (selon le nombre d'injections), selon la réponse de l'ADN, la trace ne sera pas la même et il y aura donc une forme de "tri" par les effets (un peu comme on trie du bétail). Ce tri sélectif contient la réponse (me disent-ils).

    D'autre part, le vaccin sensibilise à un type d'ondes qui pourront le transformer en système de commandes embarquées. Ce système de commande est génétiquement ciblé. Il n'aura donc pas les mêmes effets sur toutes les populations. Ils n'ont pas répondu à la question du pourquoi et quel tri. 

    Le vaccin fait partie (avec un ensemble de mesures) d'un plan supprimant vraiment la notion de libre arbitre, de la même façon que si on vous injecte certaines substances chimiques, vous allez avoir telle ou telle réaction. Mais seulement le jour où il sera "activé".

    Je suis bien consciente du fait que mes propos sont tout à fait conspi, et vous voudrez bien m'en excuser ou quitter la lecture du propos si il vous choque.

    Donc, d'une certaine façon, effectivement, il vous coupera de votre conscience supérieure, à terme, et en fonction de votre "catégorie" génétique.

    Ce ne sont pas les humains qui sont à l'origine de ce truc. Cette technologie de génie génétique a été concédée à l'humanité. Par des grands frères galactiques plutôt pressés de voir la terre sauvée de ses parasites endémiques à démographie XXL

    Ceux qui ne croient pas aux E.T. peuvent aussi changer de chaîne :) (et me traiter de farfelue)

    Ils me donnent une comparaison que je peux comprendre : celle des robots de traite des vaches. Hop : tout le monde sur google ..... La vache mange de l'herbe et part au pré quand on lui demande, rentre se faire traire quand c'est l'heure et prend le couloir B lorsque elle a fini son job, ou le couloir A pour véler.

    Ils ajoutent que nous serions naïfs de croire que ce type de vaccin est apparu partout dans le monde, quasi au même moment, tous les grands labo en ayant sorti une version plus ou moins adaptée. Ils ajoutent que les chercheurs des labos ne sont pas du tout conscients de ce qu'ils fabriquent et restent de bonne foi. Ainsi que la plupart des politiques. Exceptés ceux qui sont vraiment à la direction des pays souverains.

    Et enfin, ils tiennent, pour finir des propos rassurants :

    Il n'est pas prévu que ce plan puisse être mis en oeuvre jusqu'au bout. Et tant que l'activation n'est pas complète, l'homme, même vacciné, restera libre. Mais ce n'est pas une raison suffisante pour tout accepter. Il y a dans cette vaccination, une épreuve du libre arbitre. C'est donc à nous de faire notre choix. Céder à la première campagne de pression reviendrait donc à devoir redoubler une classe. Ceux qui ont voulu le vaccin par choix personnel ont conservé leur libre arbitre et ne sont donc pas concernés par le redoublement. (ils précisent que cette notion de choix n'est pas jugée par qui que ce soit d'autre que soi-même sur un autre plan)

    Ils ajoutent que les propos des dirigeants tiennent du bluff plus  que de la mise en oeuvre concrète. Et qu'il ne faut pas anticiper un drame, mais une façon de vivre différente pour un temps. Il existe, selon eux, des solutions au cas par cas. C'est à chacun de trouver la sienne.

    Ils précisent que l'acceptation progressive de la déportation sous Vichy n'est pas pire que l'acceptation du pass. Cela revient à accepter de  faire sauter de la roche de Solutré les plus faibles pour bénéficier d'un confort personnel que l'on souhaite sauver par dessus tout.

    La contagion vaccinale : pour eux, elle est tout à fait insuffisante pour marquer un individu. Elle est partiellement transmissible par les fluides et la sexualité, mais dans une faible mesure. Il en faut une "certaine" quantité pour que les effets soient complets. Il serait par contre important de ne pas faire d'enfant sous influence vaccinale. Les effets seront réversibles tant que la fin du programme n'a pas été actée.

    Ce que je vois :

    Je continue obstinément de voir un paquet de morts, mais pas à cause du vaccin en direct. Et surtout, il m'est impossible de percevoir un avenir où l'homme aurait perdu toute liberté et serait devenu un robot biologique. Je ne perçois hélas pas non plus d'efficacité vaccinale. Autement dit, je ne suis pas en mesure de voir la fin de l'épidémie. Nous entrons dans la période des "nouvelles pestes" et cela fait partie du scénario.

    Donc, il semblerait que :

    1) Le vaccin ne stoppe pas le covid (qui devrait encore muter et faire des vagues), et que celui-ci devrait être considéré comme faisant partie de notre vie, au même titre que d'autres maladies

    2) Qu'il ne va pas tuer l'humanité

    Je continue de percevoir un grand risque civil sur la France (et pas que), avec un grand flou sur les présidentielles (je n'ai pas encore fait de projection là-dessus, mais de toute évidence, je ressens un souci)

    Le truc sain à faire serait de ré inventer sa vie et de savoir si, oui ou non, on est ok pour s'aligner ou pour défendre sa liberté, puisqu'il s'agit de ça.

    En tous cas, tout à fait inutile de faire la gueule aux proches pour des raisons vaccinales.

    Je vous embrasse tous :)

    Elizabeth

  • Comment ça va se passer ? (voyance et canalisation)

    Temps de sortir du temps ce matin .... 5h00 .... Mes guides sont présents, à une heure où rien ne viendra déranger nos échanges et ma disponibilité psychique. Je suis également encore assez dans le "gaz" pour capter avec le moins de filtres possibles, une vision de l'avenir, et leurs propos ou commentaires ..... Bon plongeon dans l'eau bouillonante de nos mois à venir.

    Il est l'heure - me disent-ils. L'heure de savoir ce que l'on veut et ce que l'on est prêt à faire ou supporter pour être en accord avec soi-même. Il n'est pas nécessaire de se révolter, d'aller dans la rue, ou de bruler des voitures et des poubelles. La révolte est parfois silencieuse et prend l'allure du renoncement.

    Le refus de la marque, sera d'abord un renoncement. Certains en mourront, mais seulement ceux pour qui c'est écrit. Pour la très très grande majorité de ceux qui refusent d'être marqués comme du bétail (et la comparaison va plus loin que vous ne le pensez), le renoncement sera affaire d'inconfort.

    Je perçois des images de feu et de rues bruyantes, de foules qui crient, de gaz et de panique. Mais pas juste pour "ça", il y a autre chose derrière. Je ressens du désespoir et de la peur. Des attentats ? Il serait possible qu'il y ait un attentat avec usage du gaz, peut-être comme explosif. Dans une artère passante d'une ville très importante. Je pense à Paris, mais je peux me tromper. Je ressens aussi la colère montante, non pas à cause du covid, mais de ses conséquences économiques. Des gens qui pensent ne plus rien avoir à perdre.

    Si vous le pouvez, tirez vous des grandes villes. Même si un exode à la campagne parait difficile pour tous. De totue façon tout le monde ne lit pas ce blog.

    Ils me disent que le vaccin est avant tout un marquage. Un marquage ADN et un marquage tout court. Ils reviennent sur le système de commandes embarquées. Mais une âme bien trempée pourrait être "vaccinée" et conserver sa résistance. Ils précisent que peu en sont vraiment capables. Ils ré affirment que l'obligation absolue n'est pas programmée. Tout réside sur notre consentement progressif. Le covid est également un outil de peur précisent-ils. Beaucoup de virus tuent, mais la peur du covid a un caractère irrationnel créé de toute pièce.

    Ce ne sera pas le seul tueur des temps à venir. D'autres encore. Plus féroces. les prochaines mutations atteindront tout le monde : petits et grands. Le monde économique ne reviendra pas à son fonctionnement d'avant. Il existe des protocoles, mais ils ne sont pas utilisés. De façon générale les anti-parasitaires sont une voie de première intention. Toute personne saine et soignée immédiatement devrait pouvoir en guérir (me disent-ils). La peur est votre pire ennemi. La non-peur est presque suffisante à vous protéger.

    Nous entrons dans le vif du sujet. Comme pré-vu à partir de Septembre et non avant. Le gouvernement ne bougera quasi pas en Juillet/Août. Sauf par effet d'annonces.

    Il est très difficile, ajoutent-ils, et nous le comprenons, de sortir du système tout ou partie. C'est à chacun de décider de ce qu'il juge indispensable - ou non - mais un simple effort de résistance de quelques mois (2 maxi 3) suffirait à stopper le processus dirigiste. Si cela n'est pas fait, s'en suivra un monde difficile. Ils me montrent des visages sombres qui marchent sans émotion. La lumière est absente. Les âmes sont éteintes (et non pas disparues).

    Il existe une poignée de terriens qui continueront d'être joyeux à l'intérieur. Ils suffiront à rallumer le feu de la vie. mais plus cette poignée sera de taille et plus rapide sera le retour de la vie.

    Je leur pose la question du "survivalisme". Ce n'est pas un mouvement réel, car ils ne sont ni dirigés, ni coordonnés. La crainte du gouvernement n'est pas de les voir lutter, mais de les voir développer une volonté contagieuse de vivre libres, y compris avec un certain inconfort matériel. Mais ils continueront d'être surveillés. Non pas pour ce qu'ils sont, mais parce qu'il suffira d'un rien pour mettre "le feu aux poudres".

    Je leur pose la question du clivage. La guerre de tous contre tous répondent-ils; Musulmans contre chrétiens, vaccinés contre non vaccinés, etc.... Diviser pour régner. La bête au milieu. Qui met tout le monde d'accord. Et c'est à ça qu'on la reconnait.

    La fatigue ? Elle continue à s'étendre. Ce sont des ondes. Aller dans la nature la plus vierge possible permet de se ressourcer. S'éloigner des écrans ou du réflexe d'y rester trop longtemps. 

    Est-ce que tout va s'arrêter ? Non. Absolument pas. C'est un ralentissement. Assez fort pour troubler les circuits classiques, mais pas assez pour générer une pénurie totale et générale.

    Je perçois tout de même une partie de population persuadée qu'elle n'a plus rien. Ce qui n'a rien à voir avec le plus rien des pays pauvres. Je sens également le vent, la pluie, le froid et les difficultés de chauffage, les problèmes électriques, les pénuries de gaz. Si vous le pouvez, quelques bouteilles d'avance, quelques bougies et lampes frontales avant l'hiver.

    Comme pré-vu, le climat déraille complet et ça va continuer. Entre chaleur torride et flot d'eau ou de boues. Puis entre froid glacial et sautes de températures. Les récoltes seront très mauvaises. Les prix vont s'envoler sur certains produits de base. Le coût alimentaire sera important à partir de Décembre (Novembre à Janvier), puis le restera longtemps.

    Pour une minorité, ce sera une révélation d'eux-mêmes : solidaires, pleins d'amour.

    Côté révélations, nous entrons dans l'aire des scandales et des affaires cachées. à une grande échelle. Mais seulement une minorité s'y intéressera. Les grandes révélations ne se feront qu'après la grande peur. Et la grande peur viendra du ciel (et aussi de la terre pour part, mais pas partout). Attention aux inondations des terres côtières ou basses. Les morts seront là pour rappeler aux vivants qu'ils devraient s'entendre plutôt que de se combattre.

    Je vois des scènes de violence inouïe. Des jeunes qui tapent et tapent et poignardent et brulent. Certaines zones deviendront infréquentables.

    Au sein de l'armée, je ressens le doute.

    Notre président est seul. Son équipe ne sait pas quoi faire car il est ressenti comme finalement peu prévisible, ultra décideur et très rapide dans ses actes. Le conseil des ministres ressemble à un acte de subordination des ministres. L'exécutif se limite à un seul homme. Et un premier cercle opportuniste et désireux de satisfaire son chef. Notre président connait bien le job et tire les bonnes ficelles. Il va à son objectif et n'en dévie pas d'un pouce. Croire qu'il fait une annonce et revient dessus dès le lendemain, c'est croire au Père Noël. Il sait communiquer.

    Les gouvernants savent que tout repose sur une campagne de communication, bien plus que sur de l'autorité pure et dure.

    Non, je ne vois pas de gilets jaunes dans la rue, ou peu. Je ne perçois pas non plus de signe de ralliement. Pour le moment c'est la carotte et le baton, mais dès que plus de 80% de la population sera soumise à la règle générale, ce sera le baton. Si ce que je ressens est exact, nous avons de grandes chances de changer de ligne de temps avant cette phase.

    Contrairement à certains confrères, je ne perçois pas de majorité éveillée. Plutôt une minorité, mais je peux me tromper.

    Je m'arrête là pour aujourd'hui et vous embrasse tous :)

    Elizabeth

  • Vaccin et dictature.

    • Par egaia
    • Le 13/07/2021

    Hello tous,

    Petit mot bref ce matin.

    Ils nous ont prévenu, nous avions des choix à faire. Voilà, nous y sommes.

    On survit très bien sans resto, sans train, sans concert.

    Pour le travail, ma fois, je supposes que ça va donner des licenciements .... du chômage ..... ou des gens en arrêt maladie .....

    Je sais que c'est raide. A vous de voir. A chacun de voir, sans juger l'autre qui fait autrement.

    Hier, je revenais de Bretagne où vit ma fille. J'étais en train de penser à ce phénomène de l'apocalypse, au chiffre de la bête et de me dire que peut-être tout cela était une illusion. C'est alors que mon compteur rétrograde de GPS afficha qu'il me restait 666 km à faire. Puis, 30 secondes plus tard, je passais devant une affiche sur l'autoroute : le tableau de l'apocalypse. Je suppose que c'est un hasard, qui, comme vous le savez, existe.

    Nous avons été prévenus, briefés, nous savions que nous allions être au pied du mur. Je pense, je pré-vois sincèrement que l'énorme bordel à venir d'Octobre va venir troubler les pré-visions de notre bien-aimé Président. Dans l'attente, comptez plutôt sur votre choix personnel, la force de vos convictions,  qui, sont toutes respectables.

    Je vous aime tous, parce que c'est une richesse qu'on ne peut ni atteindre, ni ôter :)

    Elizabeth

     

  • Nombre de la bête et lignes de temps (voyance)

    • Par egaia
    • Le 05/07/2021

    Hello à tous,

    Je tente de trouver des infos omptimistes à court terme .... Difficile.

    Si : 1 : On devrait être à peu près au calme pour les 2 mois de Juillet et Août. Prenez vos vacances, un bain de bonnes choses, faites vous plaisir.

    Le Covid

    Il va continuer son cheminement. il sera sans doute suivi par un variant effrayant ou vendu comme tel. Je crains, plus que le covid, une autre pandémie. Mais peu importe, viendra le temps où tout le monde sera concerné par le risque. Ce sera une période sombre pour ceux et celles qui vivent dans la peur et que le vaccin ne protegera pas. Cette noirceur démarre en Septembre (fin) et Octobre. Donc post-rentrée scolaire.

    Suites vaccinales

    La mort n'est pas le but de ce vaccin, j'ai beau chercher, il ne me semble pas que le vaccin tuera. Il peut être le vecteur d'autre chose de létal par contre. Vous allez me dire que ça revient au même, mais non. Je ressens le vaccin comme un système de commandes embarquées. Que ceux qui ont toujours leurs oreilles entendent. Le plus grand danger, à mon sens, et immédiatement, réside dans le clivage de la population. En tout état de cause, ni les vaccinés, ni les non vaccinés, ne sont des pestiférés. Le truc est plus subtile que ça. Je sens que, derrière le vaccin, il est surtout question d'obéissance et d'illusions.

    Obligations vaccinales

    Pour le moment, il ne s'agit que de pressions. Viendra le temps où le vaccin sera obligatoire, mais sans doute pendant les 12 à 18 mois de noirceur. Assortie de chaos social, cette période délicate offrira à chacun la possibilité de faire ses propres choix. Mais pas dans le confort incroyable de la bénédiction des autorités. La très grande majorité préfèrera se ranger et accepter le package de "sécurité sanitaire", signer en bas à droite, et continuer de regarder Netflix en HD (bon moi aussi je mate Netflix). Les non vaccinés seront une stricte minorité. Les véritables révoltés qui vont mettre le feu aux poudres, ne le feront pas à cause du vaccin d'ailleurs.

    Je suis certaine qu'il ne faut pas s'affoler et gérer le truc au cas par cas dans les mois à venir.

    Le nombre de la bête

    Pour moi, j'en suis certaine, il s'agit du QR code. Devenu une sorte de Sésame, c'est avec lui qu'on pourra acheter ou vendre. Hélas. La plupart préfèreront y sousscrire, car ils n'ont pas de vision de l'avenir personnel, hors des sentiers battus de notre normalité. Les enfants ne savent plus comment étudier, les ménagères comment faire leurs courses, et les travailleur de travailler. Hors ce QR code s'étend comme une peste. Je ne perçois pas le phénomène se mettre si facilement que ça en place.

    Pour le moment tout dépend encore de notre choix et il suffirait de 5% de refus de tel ou tel point, pour que les autorités soient contraintes de faire marche arrière (sauf dans les pays totalitaires).

    D'un point de vue global, je suis persuadée que l'obligation restera surtout une question de pression à laquelle la très grande majorité cèdera, comme un barrage usé.

    Je sais qu'il existe un lien entre code barre, QR code et le chiffre 666. Mais je ne me l'explique pas. On me répond que c'est sans grande importance. On me dit aussi qu'il faut comparer l'opération covid à une organisation qui mettrait un bracelet électronique à toute la population. Que cette opération est avancée à plus de 75%, mais qu'elle n'ira pas à son terme.

    Nous sommes peu nombreux désormais, à refuser que l'on se serve de notre corps à notre insue. Autour de moi, quelques uns. Il est même devenu "inconvenant" en société, d'en parler autrement que pour dire "ne craignez rien, je suis vacciné". La bise, la poignée de main et bien des choses en dépendent. Je recommande donc d'adapter sa communication.

    Révolte

    Oui ..... Septembre noir ? Octobre rouge ? Les clichés vont bon train. Evitez de prendre celui-là et pensez plutôt à rester à l'écart. Je recommande fortement de profiter de cet été pour s'organiser et ne pas rester sous le feu des difficultés en tous genres.

    Je n'ai pas la perception (il faudrait que je passe en transe complète) du détail des évènement, mais je ressens cette noirceur s'étendre comme un cancer : révoltes, guerres, armes, explosions, répression. Il n'y aura pas de tout cela partout, mais partout il y aura un peu de tout cela dans le monde.

    Je perçois donc une campagne électorale 2022 sous haute perturbation. Je n'ai pas encore travaillé sur le sujet Le Pen/ Macron, mais je ne perçois pas Marine Le Pen en tant que Président. Pas plus que je ne perçois un second tour Le Pen / Macron. Je retravaillerai plus en profondeur le sujet lors de la voyance 2022. Mais il n'y aura besoin ni de Macron, ni de Le Pen pour que ça soit le bordel.

    Une partie de l'armée n'est plus en accord avec les choix du gouvernement. De là à imaginer un soutien, il y a un grand pas que je ne franchirai pas de sitôt. Tôt ou tard, verts et bleus douteront des ordres et j'ai peur que ça ne soit pas si avantageux que cela.

    2022 Pourrait être une année "révolutionnaire" pour beaucoup beaucoup de points : climatiques, cosmiques, géophysiques et géopolitiques, ainsi que sociétaux.

    Le climat

    Parlons en .....Comme promis (sorry), le climat est de plus en plus anarchique et ça ne s'arrangera pas. Je ne sais pas si il faut envier ceux qui ont plus d'eau ou ceux qui ont plus de chaleur. Nous sommes en mutation et le grand changement est en cours. Il est donc délicat de prévoir quoi que ce soit, hormis un certain chaos.

    Pendant cette période : je recommande la simplicité des mises en oeuvre. Et des projets.

    Inondations violentes, secheresses et incendies, destructions.

    La géophysique

    Ca ne s'améliore pas non plus. Les volcans sautent les uns derrière les autres et ça va continuer. Ca ne concerne pas tout le monde, mais de petits tremblements peuvent affecter la France, à l'Est et au Centre, ainsi que dans le Sud-Est.

    L'Italie fera parler d'elle. Je maintiens cette pré-vision.

    Si la montagne sera à terme un endroit sympa, ça ne sera pas le cas dans les années qui viennent, pour les amateurs de confort absolu. Imaginez une panne d'électricité ou de chauffate, moins 20 dehors, 1 mètre de neige et les routes bloquées. Si vous êtes nerveux, ça va être compliqué.

    Le réchauffement climatique est un leurre. A terme, il s'agira d'une petite glaciation. Le réchauffement n'est qu'un intermédiaire. Je ne sais pas pour combien de temps : 10 ans ? 20 ans ? Ce serait donc dommage de ne pas prendre en compte le fait qu'il peut faire très chaud ou très froid dans un même lieu initialement tempéré.

    La double ligne de temps

    Ce que l'on peut croire : c'est que nous avons réellement 2 options.

    Ce qu'il ne faut pas ignorer : ce n'est pas en restant le cul dans votre fauteuil et en regardant si il a une jolie couleur que vous allez voir votre monde devenir merveilleux. La politique du laisser-faire (surtout sans rien foutre) ne vous donnera rien de plus. Il ne faut pas confondre lacher-prise et laisser-faire.

    Lachez-prise, mais ne concedez rien sur vos valeurs et vos décisions et mettez les concrètement en oeuvre. C'est à ce prix que vous pourrez participer à la co-création de ce monde nouveau (qui n'existe pas encore, ou seulement à l'état d'ébauche ethérique).

    Retenez la formule suivante : Dieu vomit les tièdes.

    La première option est un monde sans la moindre liberté et à population terrestre réduite d'au moins 30% (voire 50%), le progrès technologique sera étonnant, mais il n'est pas un ennemi en soi. Ce ne serait pas un monde malheureux, chacun aura accès à tout le nécessaire, mais il sera question d'eugenisme, d'être humain transcendé par l'I.A. La civilisation terrienne, libre, créative et expérimentant la matière dans le libre arbitre, aura vécu. Cette option peut être mise en place très vite (moins de 5 ou 10 ans). Ce monde resterait un monde de compétition.

    La seconde option est un monde assez libre, à population terrestre réduite de 30% environ (voire plus). Le progrès  technologique sera étonnant. Les hommes y seraient heureux, libres et créatifs, responsables et opérationnels. Le travail sous sa version actuelle n'y existera plus. Mais chacun aura tout de même un rôle à jouer. Cette option sera la plus longue à mettre en place (20 à 50 ans). La paix en serait le mâitre mot.

    Il existe des solutions intermédiaires. Mais en tout état de cause, et avant que nous ayons entamé notre ultime positionnement, il y aura une réduction de population (via plusieurs catastrophes) et un grand progrès technologiques. Lutter contre cela n'est pas là où je dépenserais le plus d'énergie. De ce que j'ai perçu, c'est que le progrès continue sa route et que la terre se modifie. 2 options conciliables et conciliées.

    Nous ne sommes pas seuls : des forces de lumière sont également là pour nous soutenir dans nos décisions, à conditions que nous en prenions. Ceux qui n'ont plus de rôle à jouer partiront. D'autres aussi, mais ceux qui sont impliqués dans un changement positif resteront et seront aidés. Même si ce sont des "contrats d'âme", il est possible de modifier ses choix jusqu'à l'ultime minute qui précèdera la catastrophe signant la fin du jeu.

    Il existe donc bien 2 lignes de temps dans l'éthéré : il vous suffit de choisir en conscience et de mettre en oeuvre ce que vous avez choisi. Le reste se fera alors.

    L'économie, le travail, l'argent

    Vaste sujet dans les mois à venir. Le monde a muté et bien des choses resteront dans le monde de demain : diminution de l'usage d'une voiture personnelle et utilisée pour une seule personne, télétravail, diminution progressive de la taille des habitations, abandon progressif d'un habillement très individualisé et culturel. Mais dans l'état actuel des choses, nous avons quelques évènements à encaisser :

    • Je maintiens la pré-vision d'un chaos boursier après une période de yo-yo
    • Je maintiens de vrais soucis de pénuries, mais jamais tout en même temps (il faudra donc anticiper)
    • Je maintiens une véritable crise du travail et l'arrivée proche d'un salaire universel, qui ne sera pas baptisé ainsi et qui passera par l'ouverture des droits à une forme de RSA à la majorité.
    • Je maintiens une très grande régulation des espèces avant leur disparition progressive (quand je l'ignore,1 à 3 ans ?)

    Je ne vois pas d'annulation rapide de la dette privée. La dette est l'un des principaux moteurs qui permettent de gérer l'humain. A terme cette notion, comme celle de la propriété n'existera plus, mais là de suite, évitez l'endettement à risque. l'inflation ne va pas faire se répéter le phénomène des 30 glorieuses, à savoir que les salaires augmentent et les dettes restent à l'identique. Nous risquons donc un effet inflation qui ressemble à une déflation. Je ne suis pas économiste, mais je perçois que tout augmente sauf nos revenus.

    Prendre l'habitude d'une vie simple basée sur d'autres valeurs que la consommation me semble la meilleure voie pour se tirer de ce mauvais pas.

    Les refuges

    Il y en aura. Et ce sont des valeurs humaine d'amour et de solidarité qui vous y conduiront. Nul ne sait où ils seront situés. Pas même ceux qui pensent en être les actuels propriétaires. Si il y avait une seule chose à faire actuellement, c'est de se constituer un réseau d'amis et d'entraide. Ce réseau ne sera pas dans l'obligation de vivre en communauté, ou seulement sur de courtes périodes.

    Mes guides conseillent un mental serein.

    Votre trésor actuel, c'est donc votre carnet d'adresse, non pas politique et professionnel, mais amical ou familial selon vos valeurs.

    Donc .....

    S'avouer fragilisé, stressé ou anxieux, n'est pas un aveu  de faiblesse. C'est un signe de conscience. La période est déllicate et il s'agit de travailler au jour le jour, en misant sur ses capacités d'adaptation. 

    Je voudrais à présent aborder un point délicat : l'immense fatigue dont beaucoup sont atteints.

    Cette fatigue n'est pas un cadeau "lumineux" d'un Dieu merveilleux. Il s'agit plutôt d'une forme d'attaque créée en utilisant les conditions cosmiques et climatiques actuelles. Bref, si vous ressentez les symptômes suivant :

    • Fatigue
    • Mal au ventre et/ou au dos du côté des lombaires ou des reins
    • Troubles cognitifs avec pertes spontannées de  mémoire
    • Difficultés à trouver une motivation et à entrer en action

    C'est que vous êtes sous l'influence de courants d'ondes qui touchent le système endocrinien. Il y a peu de moyens d'y échapper, sauf à aller faire un tour en pleine nature encore sauvage. En ce cas, les symptômes feront une pause et ça vous fera des vacances. Attention aux accidents de voiture pendant cette période. Car la perte d'attention peut être peu prévisible. Ce n'est pas une thèse conspi et je ne dis pas que je connais la source (si en fait, mais je ne le dirai pas). Donc ce ne sont pas des symptômes d'ascension, genre nouille age comme dirait l'un de mes lecteurs, avec humour, mais une raison de plus de devenir moins réactif. Le bon côté, c'est l'option lacher-prise, mais le mauvais côté, c'est le laisser-faire : encore une fois, la frontière est glissante.

    Sachant que ce sont les surrenales qui sont touchées, soit la production de cortisol et de noradrénaline, cela vous donne une idée de solutions possibles (non n'allez pas vous piquer à l'adrenaline), puisque c'est votre réactivité qui est atteinte. Je vous laisse creuser le truc.

    Il y a des années, nous avions déjà été avertis de ce risque. Nous y sommes. Reposez vous, faites ce que vous devez (et pas plus) et ne perdez pas de vue vos priorités.

    Nous sommes au pied du mur, 2 chemins s'ouvrent, l'un semble facile et bien tracé. Mais n'écoutez que votre coeur qui connait la réponse, si ce n'est pour vous, pour vos enfants.

     

    Biz à tous :)

    Elizabeth

     

     

  • Extra terrestres

    • Par egaia
    • Le 25/06/2021

    Mes chers amis,

    Quelques infos et recoupements !

    Je ressens, avec une quasi violence, la modification des énergies. En plus du climat et du reste. On va dire pour simplifier que ceux qui ne sentent ni ne voient rien sont aveuglés, sourds, et muets par dessus le marché, puisqu'ils aquiescent sans un son.

    Je sens, tout ce dont je vous au parlé depuis le début de l'année, se rapprocher à pas de géants.

    Personnellement, même pas peur, comme dirait l'autre. Que peut-il m'arriver ? Mourir ... bon, je m'y ferai sans doute. Plaisanterie mise à part, je ne me fais que du souci pour mes enfants.

    J'ai consommé pas mal d'énergie à me préparer à quitter ce monde de fous et je vais donc déménager dans un petit coin aussi isolé que rare. Non pas qu'un déménagement soit un impératif, mais c'est en tous cas le mien pour un tas de raisons. C'est donc que je sais, je sens, je perçois au plus profond de moi que les cavaliers arrivent.

    Je voudrais, à ce sujet, revenir sur le point important des extra terrestres. Pour certains ethnocentristes, c'est une légende, vous pouvez donc zapper le truc. Il existe des milliards de planètes, mais nous sommes la seule habitable ou la plus évoluée. Ameeennn.

    En tant que mystique, voyageuse de l'astral, ayant vécu d'innombrables expériences non habituelles, j'ai reçu, parfois "à l'insu de mon plein gré" des informations que je souhaite vous trnasmettre. Pas des messages, mais des informations. (ceux que ne me croient pas et pensent que je dois fumer de la très bonne, peuvent aussi se barrer)

    1°) Il n'y a pas que des gentils E.T., il y en a même des très féroces

    2°) Il existe effectivement des races E.T. qui nous mangent

    3°) Et d'autres qui apprécient notre sang, même avec un peu de gras mélangé, voir ce qu'il y a autour

    4°) Certains nous utilisent à tous égards, y compris pour de l'hybridation (mais c'est loin d'être le pire)

    5°) Certains sont capables de projeter une image d'eux tout à fait agréable et sans rapport avec leur apparence physique réelle

    6°) L'apparence physique n'a aucun rapport avec le degré d'évolution spirituelle

    7°) Evolution spirituelle et technologique sont 2 domaines non nécessairement liés

    Dans certains pays, les gens, qui habitent peu loin des bases (notamment au Brésil), quand ils voient un truc bizarre dans le ciel : ils se barrent. Et il est donc indispensable que vous preniez en compte le fait que, si dans les temps à venir, notamment à l'occasion de longues périodes nocturnes, il se passe des choses étranges : planquez vous. Ce sont peut-être des "démons", ou des "djinns", appelez les comme vous le souhaitez. Mais barrez vous. Et n'imaginez pas que de leur envoyer une pensée d'amour va régler le truc.

    Parlons à présent de l'esprit "New-age" et de la confédération galactique et du blabla de notre montée en vibration. Je crois en une forme d'ascension, oui bien entendu, mais pas au fait qu'il faut s'assoir par terre en priant pour attendre que ça se fasse, tout en envoyant des bisous d'amour aux licornes de l'invisible. La bonté, l'amour, ce ne sont pas que des mots. Mais des actes concrets. Out donc, certains gentils  qui nous racontent que nous sommes ressucités, sans nous en apercevoir (enfin si ils ont raison, on s'en aperçoit pas, dommage ! Je suis toujours ridée).

    Quant à cette toute puissante fédération galactique, pour le moment, ni vue ni connue. Que nous soyons protégés, oui bien entendu, mais pas au point que ça se voit tant que ça dans le monde. En tous cas, nous sommes en pleines tribulations, et pour le moment, personne n'a encore tendu l'échelle. Il est bien possible (et même certain) qu'un rude combat se mène entre anges et démonsd e toutes natures, mais si il y a combat, c'est que la victoire n'est pas si aisée. Soyons croncrets : j'aime bien l'adage "aide toi, le ciel t'aidera". La prudence est donc de mise.

    Qu'une partie de nous soit déjà en "5D", oui sans doute, car la prise de conscience grandit chez certains à mesure que les conditions se déteriorent, mais prétendre que la terre complète est en pleine ascencion, parce que la majorité des terriens a pris conscience de l'évidence Christique : désolée, mais ce n'est pas ce que me disent mes yeux et mes oreilles. Il y a des guerres partout, des meurtres, de sordides histoires d'argent, Haarp a été ré activé, etc...... Trump n'a pas été ré élu et j'en passe. Je pense, dans les faits, qu'une minorité a effectivement pris conscience des abérrations, mais tant que les gens se feront vacciner pour pouvoir aller en boite et au restau, c'est qu'il restera du taf.

    Venons en au Christ. Je l'ai rencontré. Je ne vous demande pas de me croire (je m'en fous complet), mais un simple regard, un contact avec l'amour, est comme une brulure qui ne vous quitte plus. Le rencontrer, c'est guérir. Ca n'empêche pas d'être rationnel. Mais le coeur est comme brulé. Une douleur dont bon nombre de mystiques ont parlé. Ce qui revient à se poser la question suivante : qui sont ces entités canalisées par les prophètes chrétiens et qui nous tiennent ce type de propos :

    Adorez moi, pratiquez ma religion, vomissez l'avortement et l'homosexualité, sinon je vais vous faire vivre une apocalypse atroce et ceux qui n'en mourront pas, me supplieront de les achever.

    Certes, là je fais un raccourci caricatural. Mais pas tant que ça. Je suis bon nombre de prophètes, car si je ne crois pas qu'ils soient de Dieu, je pense qu'ils n'ont pas toujours tout faux. Certains sont même très bons dans leurs prédictions. Mais Jésus est pur amour, d'une qualité qu'il ne m'est pas possible de décrire. Imaginer un seul instant qu'il puisse exiger qu'on l'adore ou qu'on soit CHrétien, ou que les homosexuels ou les femmes avortées soient des criminels, c'est une très grande aberration (c'est là qu'un certain nombre de mes lecteurs vont encore se casser).

    Jésus le Christ aime. Sans condition.

    Nous, on a encore quelques progrès à faire. Donc il ne donne ni conseil, ni injonctions, ni messages apocalyptiques. Et si Fatima a fait danser le soleil, ce n'est peut-être pas si virginal que ça. Je pense que l'Eglise le sait. Et si elle a financé l'un des plus gros téléscopes à infra rouge de la planète (aux USA), ce n'est pas pour rien et n'a pas grand chose à voir avec DIeu.

    Vous allez me dire que les vierges pleurent dans le monde entier. Mais pour les fréquenter de plus près que vous (dans votre majorité) : faire pleurer une statue ou créer une apparition, n'est qu'un problème de technologie.

    Donc oui nous allons avoir quelques soucis, mais non Dieu ne nous punit pas. Par contre oui nous sommes sans doute en train de nous faire menacer, car une population religieuse et effrayée est infiniment plus facile à manipuler. Et je ne suis pas certaine de la qualité de la motivation de ce qui nous menace.

    Alors parlons de Blue Beam. Blue Beam, c'est une des théories phares de la sphère complotiste. Mais ce n'est pas forcément complètement faux ou vrai. Partiellement vrai car nous sommes déjà manipulés par des illusions. (et cela peut m'arriver également). Mais partiellement faux car ça n'arrivera pas forcément de cette façon là :

    Rappel de Blue Beam pour les nuls : le ciel serait infesté de projections holograpiques de soucoupes volantes et de figures religieuses (dans tous les genres) nous envoyant un message de paix, dans l'objectif de nous manipuler. 

    Tout est possible en fait (comme à Fatima)  : de vrais faux ovnis, de faux vrais, et des messages par ondes et entendus dans toutes les langues.

    Une chose est certaine : le Christ n'apparaitrait pas pour nous dire quoi que ce soit sous la forme 3D. 

    Si le Christ apparait pour vous dire que vos derniers instants sont arrivés .... Ce n'est pas bon signe en tous cas.

    Et au moindre signe dans le ciel (croix, nuage incroyable, ou phénomènes étranges) : pensez à "ragrouper" vos gosses ou vos compagnons, et faites vous oublier.

    Le Christ reviendra peut-être en chair et en os (je n'en sais rien), ou pas, il est né, ou pas, mais vous n'imaginez pas à quel point il est loin de ce genre de méthodes. Il ne promet pas l'enfer, il souffre de nos souffrances, et il est probable que chaque fois que nous sommes plusieurs dans un lieu, il est au milieu de nous pour nous tendre la main. Au fond, il sait (si on peut parler de savoir) que tous, absolument tous, sommes sur le chemin du retour, mais chacun à son rythme.

    Et là je perds encore un bout de mes lecteurs qui se disent que je vire religieuse. Mais non, la religion est de l'homme.

    En synthèse :

    • Il est peu probable que des gentils galactiques vont vous sauver (et en tous cas pas de vous-même)
    • Personnellement, si soucoupe, je file dans la cave. Faites comme vous le sentez
    • La terre est peut-être en train de changer de dimension, mais pas partout, donc il va se passer, dans le monde, des choses difficiles.
    • Et si vous avez le sentiment d'avoir ascensionné : super ! Mais n'oubliez pas de rester concret et plein de bon-sens : evitez la souffrance.

    Je tiens, pour finir, à vous rappeler cette parole du CHrist, très belle autant que rationnelle : c'est au fruit que l'on reconnait l'arbre.

    Gros bisous à tous ceux et celles qui ont lu jusqu'au bout :)

    Elizabeth

  • Climat et lacher-prise (canalisation/voyance)

    Chers tous,

    L'ombre des tribulations caracole, accompagnée, telle que Jean de Patmos nous l'a décrite, par Famine, Maladie et Guerre ..... Nous oublions les impacts qui ne nous touchent pas directement, mais c'est un tort, car ce sont de vrais "chevaux de course" et ils vont vite se battre pour passer le poteau en tête. Il y aura photo. Car ce sont des inséparables depuis la nuit des temps.

    Je continue davancer dans ce ressenti, en me gardant de faire une vidéo pour le moment et de me faire traiter de pessimiste alors que les choses vont encore plus vite que ce que j'ai osé entrevoir.

    Avant d'aller plus loin et de converser avec "eux", je voudrais ajouter qu'il n'y a rien de pessimiste dans ces voyances plutôt sombres. j'ai au contraire la perception du marathonien qui entame son dernier kilomètre et sait qu'il va être vraiment difficile, mais qu'au bout, il y a la fête, le repos, le bon repas, les amis, et en plus - cerise sur le gâteau - que tous ceux qui arrivent sont gagnants et reçoivent une grande louche d'amour et de joie profonde, avant de rejoindre leur nouveau terrain d'entrainement.

    Ceux qui n'en peuvent plus ne risquent rien de plus que de se reposer, avant de reprendre là où ils se sont arrêtés pour cette fois-ci.

    Il y a donc 0 risque. En tant que mère, je prie seulement pour que mes enfants ne souffrent pas. Je n'ai donc pas laché prise à ce sujet. C'est un tort, mais de ce côté-ci, je reste une tigresse prête à défendre ses petits avec férocité.

    A présent, je reviens sur ma communication de ce matin.

    Moi : Que se passe-t-il avec le climat ?

    Eux : Vous avancez vers le chaos climatique qui marquera l'entre-deux terres. Le déséquilibre occasionné par la mutation, engendre des phénomènes climatiques qui pour le moment ne sont que des désordres, mais deviendront progressivement difficilement gérables. Le règne du trop ou du trop peu, au niveau de votre climat, est en phase avec le comportement de l'homme qui peine à équilibrer son existence : trop de travail, pas assez de joie, trop  d'argent, pas assez d'amour, trop de contraintes, pas assez de don de soi, trop de victimes, pas assez de partage. Les conséquences vont donc aller dans le même sens que vos excès societaux, et le résultat finira par vous faire mesurer l'inconsistance de l'orgueil humain.

    M : Quelles conséquences ?

    E : L'homme va devoir renoncer au confort du prévisible. Les saisons disparaissent, les phénomènes climatiques vont aller crescendo, accompagnés par des orages violents, effrayants et parfois mortels. De 2 maisons, l'une sera touchée, pas l'autre. De 2 vaches dans un pré, l'une sera tuée et l'autre indemne. Le caractère imprévisible et aléatoire de ces frappes magnétiques, de ces inondations, ou de ces fortes chaleurs, qui brulent tout sur leur passage, ne vous laisseront pas d'autre choix que de lacher prise et de vous en remettre au Divin, et à la Foi.

    M : Vous savez que le côté Dieu vengeur etc.... je déteste par dessus tout et ce vocabulaire m'échappe tout à fait

    E : Il ne s'agit pas d'un Dieu vengeur ou d'un dogme créé pour qu'une poignée gère tout un peuple. Il ne s'agit pas de superstition. Il s'agit d'un phénomène céleste, cosmique, galactique, et prévisible si vous aviez le niveau requis. Vous imaginez une terre stable et presque immobile,  tournant immuablement autour du soleil. Votre terre modifie son inclinaison régulièrement, ainsi que la forme de son trajet et subit toutes les contraintes créées par un immense voyage dans votre univers connu. Votre soleil connait la même situation, ainsi que toutes les planètes qui vous sont familières. Vous pouvez, si vous faites quelques recherhces à votre portée, surveiller les effets non masqués sur des planètes désormais mieux connues, comme Mars, ou Venus. Votre atmosphère protège la vie, mais pas de façon immuable. De tous temps terrestres, des espèces et des civilisations sont nées, puis ont disparu. Remplacées par d'autres. La stabilité n'est pas de votre monde.

    M : que vient faire la Foi là dedans en ce cas ?

    E : Tu es de mauvaise humeur petite fille. La Foi n'est pas une solution matérielle. Elle est le sésame pour passer sans souffrance de l'autre côté de la rivière. Certains justes mourront, parfois de vieillesse, parfois d'atteintes virales ou de maladies, parfois tués par la chute d'un arbre ou noyés. Peu importe. Car ils seront accueillis, fêtés et guéris de l'autre côté du miroir, sur une fréquence plus éthérée. Les justes n'auront jamais  peur. Ils ne souffriront donc pas ou très brièvement sur un plan physique. La Foi ne va donc pas transformer votre maison en bunker, et même les églises seront parfois arrachées. Mais la Foi vous permettra de rester dans l'espace de votre coeur. La Foi n'est pas un paratonnere. La Foi est un soleil intérieur. Le père ou la mère qui a la Foi, préservera toute sa famille au mieux, réfléchira plus calmement et prendra les bonnes décisions. Il se peut donc que parfois, la Foi vous sauve physiquement. La Foi, mais jamais l'égoïsme qui consiste à sauver sa pauvre vie terrestre aux dépens des autres.

    M : Mais alors que se passe-t-il exactement ? C'est bien cette histoire de voyage dans l'univers, mais comment cela va-t-il se traduire vraiment ?

    E : Les phénomènes atmosphériques vont se multplier et prendre des proportions importantes. Très importantes. Vos récoltes seront affectées, des virus vont ré apparaître, l'homme moderne ne saura pas faire face à tout. Son pire ennemi sera la peur. Votre "Covid" a été une sorte d'entraînement, qui vous a permis de prendre position et d'y voir clair en vous-même. D'une certaine façon, il a été un révélateur photographique de votre civilisation. Dans un second temps, la terre entamera un nouveau cycle de modifications intrinsèques (déjà perceptible) et certaines terres seront purifiées (noyées ou brulées), tandis que d'autres se révèleront disponibles. Votre pôle magnétique a commencé à bouger. Votre noyau  est animé d'une énergie stimulée.D'innombrables sources scientifiques ont prévenu vos gouvernements qui ne peuvent pas prendre de véritable mesure sans risque de créer un état de panique généralisée.

    M : Pourquoi cette terminologie de "purifiée", on ne va tout de même pas bruler les sorcières .....

    E : Parce que le processus va éliminer les traces de pollution, laisser au repos ce qui doit l'être et permettre à la vie de se réinstaller à son rythme en neutralisant les substances qui empoisonnent votre sol ou vos eaux. C'est un processus rapide à l'échelle de la terre.

    M : Et à l'échelle de l'homme ?

    E : Les zones touchées le seront brutalement.

    M : Que faire ???? 

    E : Rien. Réjouissez vous de vivre une époque qui vous permet d'assister à la grande transition. Veillez sur les votres. Et priez lorsque les signes seront évidents. Cela ne changera pas grand chose à votre niveau matériel, mais tout sur un plan spirituel. Imaginez que le Christ a été crucifié en paix, cela vous laisse une marge de progression dans le domaine de l'abandon à Dieu, quel que soit le nom que vous donnez à la source de toute création.

    M : les précautions à prendre ? Je sais bien que vous allez me répondre que ça ne sert presqu'à rien, mais tout de même ..... un parapluie c'est bien quand il pleut !

    E : Nous vous l'avons dit : un peu de stocks sur l'eau potable et les aliments non périssables, mais pas une montagne. De quoi résoudre les pénuries momentannées. Personne ne pourra remplacer à lui- seul tout un système. Si vous offrez du pain à votre voisin, il se peut qu'il puisse vous donner un peu de lait pour le petit de la famille.

    M : Oui, bien entendu, mais personne ne peut partager avec tous les inconscients et les malheureux de sa ville ou de son quartier ? Nous risquons donc des phénomènes d'ensauvagement, comme ils disent ....

    E : Personne ne vous demande de vous sacrifiez pour tous. Et la violence va, effectivement, parfois se démultiplier. Mais pas toujours. La juste mesure est l'une des plus grandes voies de sagesse. Travaillez donc à cette juste mesure et soyez assurés que si vous y réfléchissez, vous recevrez de l' aide, car nous sommes là à vos côtés.

    M : Vous comptez remplir les frigos .....

    E : Petite fille, tu es vraiment de mauvaise humeur. En quelque sorte. Car chacun sera à sa juste place avec une infinie précision dont vous n'avez pas idée. Ce n'est pas vous qui réglez la danse, mais votre aptitude à concevoir le monde comme un tout cohérent, et vos frères humains comme une partie de vous, fera la différence.

    M : et les grands frangins galactiques façon les sauveurs en soucoupe ???

    E : Nous vous conseillons un grand discernement. L'ombre et la lumière se bagarrent le moindre bout de terrain, et il en va de même à tous points de vue. Mais là aussi, chacun ou chacune au bon endroit, au bon moment. Pensez juste mesure. Pensez Foi. Pensez Amour. Mais personne n'exige de vous de se jeter dans les bras d'un assassin. Ce ne serait pas de l'amour, mais de l'imprudence.

    Le reste de la canalisation fut plus personnel, donc je me le garde. Visiblement c'est vigilance Orange et pire si affinités concernant la météo .....

    Je vous embrasse tous

     

  • Un peu de lecture pour les plus sceptiques

    • Par egaia
    • Le 16/06/2021

    Un lien qui m'a l'air tout ce qu'il y a de plus sérieux

    https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1201971221003647

    Normalement, avec la traduction automatique Google, ça va tout seul ....

    Je vous fais des gros bisous Jurassiens .....

  • 3 Jours de Ténèbres : discussion avec mes guides

    Chers vous tous,

    Comme vous, je suis loin d'avoir toutes les réponses et je me pose 1000 questions.

    L'une d'entre elles me tracasse particulièrement, c'est celle des 3 jours de ténèbres. Tout le monde en parle ou en a parlé, et cette horreur faisait intégralement partie de mes premières visions de type apocalyptique en 2008. A ce jour, 50% des médiums connus dénient tout à fait cette information. Les autres 50% se posent seulement la question du quand ?  Les différentes interventions de la vierge (Fatima, Garabandal, La Salette etc....) en parlent plus ou moins clairement.

    Je me suis donc connectée à mes guides, mais en mode échange, afin d'avoir des informations plus claires, si ils acceptent toutefois de me les donner.

    Ce texte a été enregistré tard hier soir et je vous le restitue ce matin.

    Canalisation du 13 Juin 2021 22h30

    Moi : Alors ces 3 jours, finalement oui ou non ?

    Eux : Petite fille, ne doute pas que nous ayons alerté tous vos prophètes par tous les moyens possibles. Ces jours de noirceur sont inévitables et vous surprendront autant que vous terroriseront.

    M : mais pourquoi un Dieu dit "de bonté" laisse-t-il ses enfants se faire terroriser ? Et par quoi exactement ?

    E : Ces 3 jours appartiennent, non pas à un processus punitif, mais à un regroupement contextuel et cosmique de conjonctures, dont vous subissez les premiers effets. Votre terre voyage, comme tout l'ensemble du système solaire, au coeur de sa propre galaxie, elle-même tournoyante dans un univers en éternelle expansion. Rien n'est donc stable ou défini éternellement dans le royaume de la création. Il n'y a pas d'intervention punitive divine dans ce processus, et la seule souffrance pourrait être la peur, qu'une Foi solide peut vous éviter. Quantà la mort, elle fait partie du processus de vie et elle n'a rien de grave en soi.

    M : quels premiers effets ?

    E : La fin des saisons, les perturbations climatiques, les pluies inondantes et les secheresses dramatiques, le cycle des insectes très perturbé, la fin de nombreuses espèces, les glaciers qui fondent. Si vous ne voyez rien à ce stade, c'est que vous avez fait le choix de rester aveugle. Nous ne pouvons rien contre ce choix qui tient de votre libre arbitre. Les 3 jours représenteront le "pic sysmique" de cette transition. La terre  revêtira alors un nouvel habit, plus lumineux, et surtout plus propre.

    M : Il y a cette question bien trop mystérieuse à mon goût : quand ? Parce que ça fait des lustres que les prophètes en question nous racontent que c'est maintenant !!! DOnc plus personne n'y croit.

    E : Y croire ou non n'est pas la question. La vraie question est celle de votre abandon de toute peur et votre Foi en la réalité du monde de la source : le monde véritable. Le quand, sur une échelle mesurées en millions d'années ressortira toujours avec les mots "maintenant" à l'échelle d'une vie humaine. Ce processus a été amorcé il y a un certain temps et son démarrage lent a pu vous faire croire que tout cela n'était qu'une mauvaise blague destinée à vous pétrifier de peur dans la Foi. Hors c'est tout le contraire que nous attendons de vous : la Foi dans la non peur, soit par choix ! Et non par contrainte ou crainte d'un Dieu vengeur. L'image du Dieu vengeur n'a pu qu'aider une petite minorité à se tenir un peu plus longtemps sur ses gardes, au nom d'une puissance incroyable. Mais les buts : l'apprentissage de l'amour, de la compassion, de la générosité et du partage, ne doivent pas se faire par peur. Comme vous avez pu le constater vous-même, il y a une véritable accélération des changements climatiques. Ils sont à l'avant-garde du processus de nettoyage cosmique et cyclique de votre Terre. Nous pouvons donc vous assurer que les dés sont jetés (pour reprendre votre expression) et que les 3 jours sont proches : très proches. N'attendez pas de date de notre part. Mais ce temps se mesure en petites années, ou en mois. Il ne s'agira pas de la fin du monde, mais beaucoup le croiront.

    M : Mais pourquoi maintenant ? Et pourquoi nous ?

    E : Maintenant car il s'agit d'un cycle, ou plutôt d'un voyage initiatique de votre Terre dans l'univers. Ces évènements se sont déjà produits dans un passé lointain et d'autres civilisations se sont défaites. Certaines planètes ont cessé d'abriter la vie humanoïde, et d'autres ont entamé un processus d'ouverture à la vie évoluée. Vous pouvez y voir une transition, une initiation, une ascension, un changement de dimension, mais il s'agit toujours de l'évolution du monde créé et de l'opportunité que vous avez, en vous y confrontant, de grandir encore plus vite et de revenir à la source. C'est une épreuve difficile, mais extraordinaire, et que vous avez tous choisie pour cette génération.

    M : Y aura-t-il des signes concrets ? Un moyen de se protéger ?

    E : Oui, le ciel sera éloquant, il vous restera alors le temps de réagir et de vous abriter, ainsi que de protéger vos enfants et vos animaux familiers. Il n'existe pas de protection contre la fureur des éléments, nous parlons ici du Feu, de l'Eau et de l'Air. Mais certaines zones souffriront moins que d'autres et votre maison en dur suffira. A condition de fermer les volets et de s'éloigner des fenêtres.

    M : Pourquoi ?

    E : Parce qu'une fenêtre qui explose peut vous blesser. Et que si vous ouvrez un volet, vous serez détruits ou endommagés par l'un des 3 éléments (au moins)

    M : Pas de démons ?????

    E : tout dépend ce qu'on appelle démon. Tout a une forme de conscience. Et les éléments prendront littéralement vie. Il n'y a pas de démon ou d'ange à un niveau ultime, mais en choisissant de vivre la matière pour grandir et revenir à la source, vous avez accepté de vous confronter au bien et au mal. Ce ne sont que des éclairages au sein de la matière. Certains d'entre vous ont pris du plaisir à engendrer la souffrance, à saisir la vie d'autrui, et à exercer le pouvoir. D'une certaine façon, ce sont eux les démons. Quant à la force du Mal incarnée, oui ce sera son jour de sortie, ou plutôt, son jour d'expression, à savourer votre peur et à vous écouter la supplier. Mais ce ne sont que des illusions. Si vous conservez en tête cette notion d'illusion, vous mourrez peut-être, mais en paix. Ceux qui mourront l'on déjà choisi. Ceux qui vont continuer l'ont également choisi. La seconde solution est de loin la plus compliquée, mais aussi la plus chargée d'espoir.

    M : Que faut-il prévoir ?

    E : Il s'agit de 3 jours, pas d'une éternité. Donc inutile de prévoir une réserve de nourriture et de boissons haute comme vos immeubles. L'après sera bien entendu compliqué et demandera de la volonté, autant que le goût du partage, mais rien d'infaisable dans les zones de continuité. Vos gouvernants sont tout à fait au courant et ont déjà prévu - partiellement - de préserver de nombreuses espèces végétales et animales. Ils anticiperont autant que possible, mais ne peuvent pas se permettre de vous prévenir. Il suffit de voir votre réaction au Covid pour imaginer la panique en cas d'évènement cosmique et solaire inévitable. Personne ne viendra vous sauver de vous-même.

    M : les catholiques parlent d'enlèvement ?

    E : Nous ne pouvons rien vous dire à ce sujet. Il est évident que certaines factions non terrestres vont intervenir, mais à titre exceptionnel et pas toujours pour de bonnes raisons. Si vous êtes dans une zone préservée, votre cave ou votre maison feront aussi bien. La Source n'a pas, en tous cas, prévu d'enlèvement magique. Il se fera ce qui doit et qui a été prévu.

    M : pourquoi nos gouvernants sont-ils au courant et ne prennent-ils pas de mesure concernant les populations ?

    E : Ils en prennent, à hauteur du possible, et sans garantie. Certains pays se sont équipés. Mais ils savent que c'est une sorte de loterie car personne ne connait vraiment la localisation des zones préservées. Ils disposeront des informations au dernier moment. A savoir en fonction de la position des astres, des vents solaires et des forces d'attraction/répulsion créées par la position des planètes au jour J. Il est alors bien possible que certains bunkers soient noyés ou détruits, ou brulés par des torrents de lave.

    M : alors que certaines maisons resteront intactes ????

    E : n'est-ce pas déjà le cas ? Lorsqu'un volcan détruit sa région, le reste du monde continue de vivre.

    M : A quel déroulé faut-il s'attendre ?

    E : Dans un premier temps, les saisons vont devenir grotesques et les récoltes vont souffrir. Les conditions climatiques difficiles les rendront accessibles à toutes sortes d'attaques, notamment fongiques. Lorsque vous verrez le blé et l'orge noircir. Soyez certain que vous approchez du seuil. Puis il y aura ce ciel étrange dans le monde entier. Et des grondements, parfois avec, parfois sans tremblements de terre. Enfin le début d'une sorte de tempête orageuse d'une grande violence. Si vous n'avez pas pris de précautions à ce moment-là, il sera trop tard. Le reste sera non visible, car le voir de ces yeux signifie y être exposé. Sachez qu'il sera inutile de fuir. Le soleil reviendra au bout de 3 jours et 3 nuits. Il n'y aura plus acune électricité. Vos structures seront mortes. L'état aura réussi à préserver une partie des siens, mais pas tous les siens.

    M : Faut-il rentrer les vaches ????

    E : Oui en théorie, au moins dans leurs bâtiments en tous cas. En zone préservée, tout ne sera pas détruit. AIlleurs, ça sera rasé ou noyé ou brulé. donc la question ne se posera plus.

    M : Et là on répète tous en choeur : même pas peur ????

    E : Nous savons, petite fille, que c'est terrible. Mais tu nous a demandé une information claire et nous te la donnons. Ce sera aux veilleurs de communiquer et rassurer.

    Fin de la canalisation

     

    Comme vous pouvez le constater, c'est pas chouette comme message. Bon, on fera avec; en attendant que je m'en remette, je vous embrasse tous ....

    Elizabeth

  • Changement de paradigme (canalisation et voyance)

    • Par egaia
    • Le 03/06/2021

    Ce temps est fini.

    Voilà, en 4 petits mots très sobres comment ils m'ont résumé la situation .... Cette civilisation, telle que nous l'avons connue, ou bâtie, a entamé la fin de son cycle pour laisser la place à une nouvelle forme de vie. Si ces derniers mois ont été emprunts par la prise de conscience de ce que nous voulions vraiment, et ce grâce à tous les manques que nous avons tous subis, ce temps de réflexion est terminé. Ceux qui s'accrochent au passé et à leurs habitudes, risquent de souffrir de peur.

    Ce qui ne veut en aucun cas dire que l'humanité va disparaître, mais qu'elle va évoluer - ou non - vers une étape plus harmonieuse, mais en passant par le délitement du système actuel.

    Beaucoup sont prêts à beaucoup, pour ne pas dire tout, pour récupérer ces repères rassurants. Et la population est massivement prête à accueillir vaccin et pass sanitaire pour voyager et manger au restau ou simplement avoir le droit de travailler. Le pire n'étant pas qu'il y ait vaccin ou non, mais qu'une fois encore, les valeurs reculent aussi facilement avec une campagne d'influence. Nous avions 2 ans pour comprendre qui nous étions et ce que nous voulions vraiment et quelques pressions assorties de discours bien sentis viennent à bout du plus grand nombre.

    Je reçois de nombreux messages de craintes sur les conséquences de la vaccination et je les ai questionnés à plusieurs reprises, selon eux, la ou les conséquences ne portent pas sur la survie spirituelle ou sur le développement personnel. Le vaccin contient bien des nanoparticules, mais il n'est pas prévu de gérer l'humanité via la 5G et ces particules. Selon eux, toujours, il ne sera question que d'effets sur la santé. Ce qui est déjà suffisant.

    Je les ai également questionnés sur la pertinence des craintes dites complotistes concernant une éventuelle destruction de l'humanité. Et la réponse est : "ce n'est pas comme ça que ça va se passer".

    Ils me parlent de forces sombres qui, effectivement, ont toujours conçu une humanité non libre et non autonome. Mais la véritable liberté est intérieure, et ils ne metteront sous cloche que ceux ou celles qui préfèrent cette solution pour faire taire leurs craintes. Ceux qui s'accrochent à leur capacité de choix resteront donc en mesure de faire ces choix.

    Le "petit reste", comme ils disent, s'adaptera au fur et à mesure, et d'autant plus facilement, qu'il ne souffre pas de la peur du manque. Selon eux, toujours, il sera tout fourni à ceux ou celles qui croient fermement, et lâchent prise. A partir de maintenant, l'ascenseur émotionnel va commencer à grimper les étages, en laissant, sur chaque nouveau palier, une petite portion  d'humains qui ne souhaitent pas aller plus loin dans la perception du monde de demain.

    L'étage Pénurie et l'étage Inflation, à ajouter à l'étage Chômage seront des étapes clefs pour changer de paradigme et accepter la construction d'un système basé sur des valeurs novatrices et non pécunières. Tout y sera autrement : le confort, la douceur de vivre ou l'amour n'auront plus du tout le meme sens. Après une phase de transition (à mesurer en dizaines d'années), une nouvelle terre verra le jour sans la moindre trace de l'ancien monde. Les notions de Travail/Emploi, Dettes, Achat ou Mariage/Divorce auront tout à fait disparu. Ainsi que bien d'autres.

    La Crise qui va faire exploser le système amorcera son tournant assez rapidement et nous aurons récupéré le sens de notre vie avant la moitié de la décennie. Le reste du boulot se fera sur 1 à 2 générations. La terre connaîtra, ultérieurement, d'autres crises qui ne sont que des passages obligatoires pour aller d'un point A à un point B, mais celui ci semble l'un des plus violents car il met un terme à la notion d'identité sociétale, celle qui jusqu'ici, était définie par la place et le rôle que la société donnait à un homme en son seing.

    Même si les hommes n'ont pas pour objectif d'être égaux (mais complémentaires, ajoutent-ils), la notion de confort, et de besoins matériels, laissera la place progressivement au plaisir d'avoir une fonction par motivation et sans obligation alimentaire. C'est cette partie de l'évolution qui peut être la plus délicate car l'humanité ne grandit, depuis sa libération de ses anciens dieux, qu'au travers de cette notion de commerce. Il est faire commerce tout, me disent-ils, même de l'amour et du sexe, ainsi que de la spiritualité.

    Beaucoup vont "partir", mais je ne perçois toujours pas un truc aussi apocalyptique que les 2/3 de l'humanité; Sachant que je n'ai pas envie d'en entendre parler, il n'est quand même pas impossible que pas mal de terriens lèvent les bottines (ou sautent les piquets) dans les années à venir (enfin perso si ça m'arrive, ça ne me dérange pas plus que ça).

    La mort, ajoutent-ils, c'est le moyen, pour ceux et celles qui ne peuvent vivre le changement, de faire une pause, et de ré envisager les choses d'une autre façon. Certains refusent très clairement l'idée de renoncer à la soufffrance et ils en auront pour leur argent. (ils me parlent de la souffrance infligée).

    Je sens, dans la légèreté des sensations, que pour ceux ou celles qui vont faire le chemin jusqu'au bout, le choix est fait et bien fait.

    Je sens également, et c'est moins léger, que l'inflation, les pénuries et la fin de notre facilité industrielle sont au bout du prochain chemin, et ça ne va pas être très simple.

    La tentation de la guerre est de plus en plus forte sur la Méditerrannée.....

    J'ajoute, et cela j'en suis certaine, qu'il y aura toujours à manger pour ceux qui savent se contenter de l'indispensable et son prêts à le partager. Partage n'étant pas égal à Pillage, car il va y avoir une hausse de nombreuses formes de violence. peut-on se prémunir de tout ? Non ! Répondent-ils. Et ce n'est pas souhaitable, il y a  toujours cette notion de juste place qui est offerte à chacun selon ses choix conscients ou non conscients.

    Au final, l'affaire est non grave et plutôt particulièrement intéressante que de voir, d'assister à cette giga mutation sociétale et physique !!! Non grave, car il ne peut rien être fait de définitif à l'essence de votre être. Nous sommes une fois de plus dans l'expérimentation.

    Grosses biz de la campagne où le soleil brille toujours :)

  • L'ère des révélations (canalisation analysée)

    • Par egaia
    • Le 20/05/2021

    Mes chers amis,

    Mes guides sont désormais très proches, ils ont monté une sorte de service assistance et je crois que quiconque le demande peut capter leurs bienveillantes interventions. A condition de le demander et sous condition d'une motivation saine. Une question du type "mon connard de voisin va-t-il crever" restera sans doute sans réponse. (nous avons tous parfois ce type de pensées)

    Je vais vous livrer une synthèse de nos échanges - car oui, il s'agit maintenant de véritables échanges et non d'une dictée ! A mesure que nous entrons dans les grandes tribulations, leur soutien se fait de plus en plus fort et tangible.

    Apocalypse :

    L'ère des révélations, c'est aussi la fin du pouvoir du mensonge, le réseau internet qui a été aussi conçu comme le plus grand service de renseignement et de surveillance de la planète se retourne contre ses créateurs et les véritables informations sont toutes accessibles. La lutte des pouvoirs contre cette lame à double tranchant n'empêchera pas la vérité de sortir. Qualifiée de fausses nouvelles, la vérité finira par faire jour et vous apprendrez que le covid ne tient pas du hasard, pas plus que tout le reste. Tous les médias finiront par relayer les informations contre lesquelles ils luttent aujourd'hui.

    Guerre mondiale :

    Elle a démarré sur 2 fronts, sur le front économique, chaque camp tentant de priver l'autre de ses moyens de survie ; et sur le front méditerranéen. Les 2 guerres resteront larvées 1 temps, avant de monter en puissance et de dévoiler leur jeu. Les pays dits développés souffrent d'une grande inertie et ils ne comprendront que tardivement que le mal est très avancé.

    Covid :

    La maladie évolue, ne craignez pas la vaccination, car si vous n'en voulez pas, il vous sera possible d'y échapper, le système de contrôle ne peut et ne doit pas arriver à son terme. Quant à la mort, c'est un évènement programmé et non une conséquence de tel ou tel évènement. Le Covid n'agit donc que comme instrument de peur. La peur est l'arme du mal. La première des victoires est celle contre vous-même et votre propre peur. Le clivage du au covid, puis à la vaccination, est une arme redoutable qui évite de voir une population soudée et solidaire, 2 qualités contre lesquels personne ne peut rien.

    Les pénuries :

    Elles sont le fruits de 3 choses : la guerre économique d'une part, l'arrêt manuel des circuits d'approvisionnements d'autre part, mais aussi de l'épuisement de vos ressources minérales ou végétales. La terre nous a donné un préavis de grêve. Nous ferions bien de revoir nos besoins consuméristes à la baisse.

    Les refuges :

    Beaucoup de citadins se ruent vers les maisons de campagne. Il est exagéré de croire que l'on peut échapper à son destin et que celui-ci serait lié à ce paramètre. Il va de soi que chaque évènement ne touche que ceux ou celles qui avaient intrinsèquement prévu de le vivre. L'affaire de la survie est une question de fond liée à un ensemble de valeurs morales, liées - elles-même -  à des fondamentaux tels que la capacité à la compassion, la résilience du corps et de l'esprit; l'esprit de partage et l'intelligence du coeur. Lorsque de telles qualités sont réunis, il existe toujours un pont vers les refuges ou un créateur de refuge lui-même.

    A la fin du processus, il sera donné à chacun de comprendre et de savoir, les consciences seront illuminées et le choix aura un caractère presque définitif à ce stade. Ceux ou celles qui veulent se battre pour préserver leur confort, tandis qu'une majorité de terriens souffre, sont, soit ignorants, soit égoïstes. Car la terre ne peut en aucun cas supporter 8 milliards d'imbéciles heureux la détruisant et la pillant. Le mode de vie que vous connaissez sera donc réformé en profondeur.

    Aux questions subsidiaires : à savoir allons nous vers walking dead ou 2012, ils sont catégoriques, en aucun cas. Le vaccin ne va donc pas vous priver de vos âmes, vous transformer en zombies ou en bombes à nanoparticules. Quant à la terre, même si elle se fache grandement et fait le ménage, il ne s'agit pas d'une destruction civilisationnelle totale. Nous faisons face à une modification fondamentale des paramètres de vie et à une re répartition des cartes.

    Un petit chapître pour les parisiens, tous les citadins, et mon cher Arnaud : le kit anti-pénuries

    Ile ne s'agit pas de faire du survivalisme, le sujet est vaste et mon ami Pierre Templar le traite très bien sur son blog (survivreauchaos). Mais il s'agit de passer cette période étrange avec un peu plus d'adaptation ! Ceux qui veulent faire plus iront donc sur le blog de Pierre dont le contenu et les archives traitent quasi de tout en matière de survie "lorsque les lumières s'éteindront". Et non tous les survivalistes ne sont pas d'affreux psychopathes violentissimes, d'extrême droite, appartenant au KKK et rêvant de tuer et violer pour une boite de conserve.

    En revanche, l'histoire récente regorge d'anecdotes croustillantes sur ceux et celles qui se sont battus pour des paquets de papier H ou des pots de Nutella. Le problème est donc dans le camp de la normalité.

    Voyons notre kit basique (qui suffira si Dieu le veut) - pour 4 personnes

    • Mes médicaments avec un peu d'avance
    • 2 kilos de farine industrielle bien fermée, 1 kilos de sucre ou 1 de sucre et 1 de miel
    • 1 kilos de riz, 1 de pâtes 3 minutes, 1 de graine de couscous (pas forccément bio et bien operculé)
    • Pas mal de sauce tomate ou d'autres sauces sympas, 2 litres d'huile d'olive pas nécessairement bio, du vinaigre
    • Quelques boites de thon, sardines ou dans le même style, y compris des produits carnés en conserverie industrielle
    • Quelques boites de conserves de légumes (environ 12 à 15 variées)
    • Une vingtaine d'oeufs ( à faire tourner en permanence bien entendu)
    • 2 paquets de 12 rouleaux de Papier H ou de feuilles
    • De quoi se laver ou prendre soin de soi
    • 3 gros pacs d'eau (9 litres, soit 27 litres, soit juste l'eau à boire), un peu de sirop (je sais 27 litres pour 15 jours pour 4, c'est insuffisant, il ne s'agit pas de combler une pénurie complète)
    • Une radio manuelle
    • 1 paquet de bougies
    • 2 ou 3 briquets
    • 1 petit poele à pétrole et son stock de carburant sans odeur (se réchauffer en cas de panne de la chaudière ou du système électrique)
    • 1 petit gaz de camping et ses quelques petites bouteilles d'avance (parce que si panne d'électricité, c'est rapé pour la plaque à induction)
    • Quelques batteries d'ordi ou de portable, chargées en permanence, voire un chargeur solaire
    • Antalgiques basiques (paracétamol, Anti-inflammatoires), 1 paquet de chaque, pas une pharmacie, et aussi quelques pansements
    • 1 bouteille de gnole (calme aussi les abcès dentaires et les angines)
    • Homéopathie ou aromathérapie pour les connaisseurs ou utilisateurs
    • Des lingettes pour se nettoyer et des tampons ou serviettes périodiques pour les femmes, des capotes (ça sert à plein de trucs)
    • Des livres, des jeux de société, des cartes (y compris de voyance pour ceux qui le souhaitent)
    • 1 tenue confortable avec des chaussures de marche/sport par personne pour les éternels encostumés
    • Quelques espèces pour le dépannage (pas non plus 5000 euros sous le matelas avec 2 lingots d'or)
    • 1 couteau suisse et 1 ouvre boite pour les étourdis qui n'y ont pas pensé
    • Mes instruments spirituels habituels

    Je le répète : il ne s'agit pas de tenir un siège, mais de combler des trous ça et là ! Hors les appartements citadins manquent souvent de place et les congélateurs peuvent manquer d'électricité. Je pars du principe que chacun ira vers ses choix et son destin (en fonction de ses choix de valeurs, et non de boites de conserves). Le reste sera affaire d'intelligence (votre capacité à réfléchir et à prendre des décisions) et de solidarité (ne pas laisser la famille d'en face sur le palier crever de faim alors que vous avez tout sous la main), et enfin d'anticipation non exagérée.

    Ne stockez donc pas par peur : la peur, c'est l'ennemi dans la maison ..... c'est la porte ouverte aux excès et à la violence. La peur, c'est la mort. La prudence, c'est l'anticipation.

            Vaccination et pass

    Pas d'affolement, vous avez encore au moins 6 à 9 mois pour prendre vos décisions et agir en conséquent. Par exemple, je renonce à voyager en avion parce que mon choix n'est pas de prendre des risques pour le moment, ou je ne vais pas au concert gratuit où seront testées les derniers modèles de caméras à reconnaissance faciale (ouui oui, c'est officiel .....), je ne me fais pas vacciner si ma seule motivation c'est d'aller en boite de nuit. Sauf si je me perçois comme un, comment dire .... Moldu ????

     

    Bisous à tous