Créer un site internet

Pas le moral : Ils nous répondent et nous réconfortent

Pas le moral : Ils nous répondent et nous réconfortent

 

Cette séance suite pourtant un épisode douloureux d’attaque le jour précédent :

Mercredi matin, je me lève de mauvais poil. Pourtant je ressens en moi ce besoin familier de me connecter à la Source réconfortante qui la plupart du temps donne un sens à ma vie. Là je reçois un message violent m’expliquant que si mes soucis ne sont pas résolus, ils vont me rappeler à eux (en clair que je vais mourir) et point à la ligne ….. En clair : t’arrive pas à résoudre tes problèmes ma cocotte, on te fait mourir.

Interloquée et vraiment démoralisée, je décide d’aller réparer des clôtures dans mes prés (j’ai un pré pour mes chevaux de trait) en me disant de toute façon que j’avais des responsabilités (enfants, ami (e) s, etc… et même chevaux, poules et moutons) et que je ne partirais pas volontiers en laissant tout ce petit monde. Puis tout doucement la pression a cédé et j’ai senti que je me déconnectais de cette source qui n’était que le fruit de ma descente dans une sphère pas terrible …..

Leçon de chose : ne pas accepter ou créer une connexion lorsque moralement on est pas en état de sérénité. Parce que là, nous sommes trop « bas » et nous captons de la m***e …..

Je rends la parole à mes anges préférés …..

Chère sœur, il est pédagogiquement très positif que tu aies compris cette expérience et que tu en aies tiré un profit partagé : le bon appelle le mieux, la petitesse amène au pire ou le pire et c’est une loi universelle : vous vous rapprochez ou vous vous éloignez de la source vous-même sans que nous ne puissions y faire grand-chose car même si nous le percevons et vous hurlons aux oreilles que ça va aller mieux, vous ne nous entendez point.

Oui tu cours le risque de voir s’installer un cercle vicieux ou un cercle vertueux sans que nous n’intervenions, mais ce cercle vertueux ou vicieux ne pourra perdurer que si ton comportement se dégrade. C’est toute la problématique du suicide : la noirceur de l’égo appelle une sorte de voile sombre qui inonde la pauvre victime presque innocente et personne sinon elle-même ne peut être à l’origine de sa guérison.

Oui nous entendons ta question : quoi faire e cas de sinistrose, car ce sont tes mots ! La sinistrose arrive à tous le monde, sauf peut-être à ceux que vous appelez les frères ascensionnés, mais vous n’en êtes pas là pour la très grande majorité ! C’est la force d’ignorance de ce processus sombre qui va vous sauver la mise : ignorez le Diable, c’est le plus mauvais tour que vous puissiez lui jouer. Nous entendons par diable l’ensemble des forces obscures qui gravitent autour de votre monde.

Ignorez les mauvaises pensées, ignorez vos envies de critiquer, ignorez vos soucis (faites ce que vous pouvez pour les résoudre) et tournez absolument votre comportement vers du positif pour changer votre sphère de travail. Le monde fonctionne par sphères d’influence, le mauvais vit donc côte avec le bon et c’est votre très grande liberté de choisir à chaque instant vers quelle porte vous tourner.

SI, lors d’une attaque sournoise de la partie obscure, vous imaginez une sphère de lumière et même que vous renvoyez de la lumière à ceux ou celles qui vous ont fait des misères, vous mettez fin au processus de « Karma » et l’endettement de tout un chacun est immédiatement stoppé, peut-être même les problèmes résolus. Oui c’est aussi simple que ça en apparence, même si il n’est pas facile, vu de chez vous, d’ignorer l’attraction énergétique puissante de la sphère de l’ombre.

Votre travail dans la matière consiste à maîtriser les forces de la dualité. Lorsque vous y êtes parvenu, l’attraction de l’ombre prend fin, mais aussi les décorations de sapin de noël auxquelles on peut comparer tout à fait légitimement les apparents bienfaits de la sphère terrestre. Vous perdez alors l’attraction de la matérialité, si positive soit-elle. C’est ce que les Bouddhistes originels appelaient la fin de l’attachement. IL ne reste que l’amour pur et l’amour pur laisse vivre sans intervenir, il aime sans accrocher, il donne sans attendre de retour, il ne cherche pas non plus la gratification et il ne souffre plus d’une simple dégradation matérielle tant que l’essentiel demeure.

Lorsque au contraire, vous développez colère et ressentiment, la vague d’énergie créée retourne à l’envoyeur faire votre sale travail et vous tissez avec cette personne un lien d’attachement funeste que vous allez conserver, même si, à priori, vous en étiez la victime. Notre conseil serait donc de laisser filer les affreux et autres méchants qui vous gênent car c’est à eux-mêmes qu’ils doivent être confrontés et non pas aux conséquences de votre pouvoir de destruction personnel.

Pour revenir à nos moutons, une apprentie comme tu l’es encore doit se départir des attaques auxquelles elle va faire face jusqu’à un niveau ultime ou son mental sera assez fort pour ne plus se laisser atteindre par les courants énergétiques (comparables à des courants marins) qui circulent en tous sens et finissent par noircir l’atmosphère.

Nous savons que tu attends aussi de notre part un mot de réconfort : et bien sachez tous, vous ici les lecteurs assidus de ce blog, mais aussi ceux et celles qui fréquentent notre canal, que nous vous aimons tous de façon égale, pleine et entière et que nous tendons presque toujours un parachute pour vous éviter la trop grande douleur ! Nous ne pouvons pas empêcher les bêtises et les suicides, mais nous veillons toujours à vous donner des outils de reconstruction lorsque vous voulez bien appuyer sur la touche « reset » de votre programmation négative personnelle ….

Chère soeur / un petit mot que tu as oublié d'écrire : nous donnons autant des coups de pouce au destin lorsque vous êtes sur la bonne voie !

 

peine;deuil;suicide;réconfort;sphères énergétiques;dualité;courants énergétiques;pouvoir de l'ombre;ascencion