Interprêter les rêves (psychologie ou ésotérisme), et s'y retrouver

Chers tous,

Nous vivons parfois des rêves incroyables et ce que je lis sur le forum me dit qu'il y a des choses à partager.

En ce monde difficile nous n'avons parfois guère plus que notre temple intérieur pour nous réfugier dans le silence de la nuit ! Les rêves en sont parfois l'habitacle, mais pas que !

 

Durant la première partie de l'expression de mon métier de psy, j'ai écouté bien des rêves. J'ai aussi appris à les écouter d'une oreille prudente autant qu'attentive : que veulent ils nous dire ? Quel est le message et qui est le messager ? La partie la plus profonde de mon inconscient ou celle la plus élevée de mon énergie incarnée ? Ou encore un guide, un ange, un pur esrit qui profite de ce moment de grande disonibilité pour m'instruire ? A moins que ça ne soit un démon farceur ....

Quelle est l'origine des rêves ?

Multiples ....

  • Mon corps se reprogramme et remet les compteurs à 0, même les animaux rêvent et en ont besoin
  • Mon inconscient s'exprime et défoule parfois ce que j'ai pu dénier ou ignorer
  • J'exprime des besoins importants qui n'ont pas été satisfaits
  • Mes proches décédés viennent me faire un coucou
  • Mes peurs aussi .... parfois accompagnées de vilains petits démons farceurs ( qui les utilisent)
  • Mes guides bien entendu, pour me parler plus facilement si je leur ai demandé de l'aide
  • Des informations qui sont entrées dans l'énergie et ne vont pas tarder à se matérialiser (prémonition)
  • Des petits mélanges de tout ça car mon cerveau s'en mêle

On appelle cauchemar le truc qui fait peur, et rêve le truc sympa ou neutre.

 

Comment les interprêter ?

C'est à la fois simple et complexe. Tout y est symbole, y compris les éléments matériels. Et la seule personne en mesure de dire ce que le symbole signifie est le rêveur, sauf si son peu d'attrait et de ressources lui rend l'exercice impossible.

Certains grands classiques comme la perte des dents sont classiquement traduits par une forte crainte/angoisse pour son intégrité physique, voire psychique, mais c'est un pur exemple et les dictionnaires des rêves sont remplis de poncifs parfois bien faux et qui tiennent plus de la psycho de comptoir que de l'analyse.

 

Le plus compliqué va être de catégoriser le rêve en question !!! Et de résister à prendre pour argent comptant ce qu'ils proposent. La prudence est de mise ! Si je devais, à la louche, évaluer la proportion de rêves psychiques par rapport aux rêvese ésotériques, ce serait tout de même du 95/5%. Nous rêvons beaucoup et toutes les nuits. Nous voyageons également dans les mondes éthérés d'à côté, mais n'en gardons que peu de souvenir, même si nous rejoignons des amis, des proches, voire le Divin. Pourquoi cet oubli ? Pour la même raison qui nous fait oublier tout ce qui appartient à autre chose que notre Terre.

C'est au rêveur qu'appartient de faire cette subtile distinction, ce qui requiert là encore beaucoup d'habitude interprétative :

  • Noter ses rêves afin d'en devenir l'acteur (tous les jours, comme un carnet de voyage)
  • Passer au rêve lucide, afin de pouvoir l'analyser in vivo
  • Repérer les acteurs réellement étrangers à votre monde à vous : c'est une symbolique qui ne vous appartient pas et dont vous n'avez même pas connaissance

Peut-on distinguer avec certitude mes messages ésotériques ?

Oui d'une certaine façon sur des ressentis très clairs. L'Amour extatique par exemple. Mais il reste très tentant d'attribuer des messages à des entités que nous avons envie de rencontrer, quand bien même ce n'est pas elles.

Idem pour les messages prémonitoires : il faut parfois des années pour se rendre compte qu'il s'agissait vraiment d'un message. D'autant plus que notre conscience supérieure aussi nous envoie des messages qui, pour le coup, ne concernent que nous.

Peut-on se tromper gravement ?

Seulement si l'on commence à devenir le jouet de ses rêves et à faire ce qui semblerait nous être demandé. Car nous nous engageons alors sur une perte du libre arbitre qui n'est que très rarement l'oeuvre de purs esprits angéliques.

Dans le cas contraire, on peut interpreter ses rêves chaque jour et l'analyse subtile se développera de manière claire et précise. Il sera alors nettement plus aisé d'y voir une intervention ésotérique.

Pourquoi peut-on recevoir des messages pendant les rêves ?

Tout simplement car nous  sommes bien plus disponibles et proches de notre conscience supérieure.

Quoi faire du résultat ?

Nous les avons notés, analysés, répertoriés et nos carnets de voyages deviennent pertinents. Alors j'en fais quoi ? J'y réfléchis sans m'embarquer illico dans l'interprétation. Si ils ont été notés, avec le ressenti d'accompagnement, la lecture la plus pertinente se fera à froid, plus tard. Si ils n'ont pas été notés, ils vont, sauf expériences avec le Divin (ou le Malin), se diluer jusqu'à disparition.

Le merveilleux contact avec le pur Amour, ou l'Horreur absolue du contact avec son contraire laissent non pas des souvenirs, mais des sortes de cicatrices psychiques. Les unes rappellent sans cesse l'Esprit à Dieu, les autres nous torturent longuement de peur. Elles marquent pour la vie. C'est aussi une façon de les reconnaître sauf personnalité délirante qui, hélas, ne peut pas faire la distinction entre une expérience réelle et une hallucination (problématique de la Schizophrénie et de toutes les formes de psychoses en général). Dans le temps on appelait ça des fous, et croyez moi, dans le milieu ésotérique, il y en a tout de même qui sont bien murs pour l'H.P. Prudence toujours et rester ancré à la terre ....

Beaucoup de rêves "du milieu" seront difficiles à interprêter : pour moi ? pour tous ? pour l'avenir ? à cause de mes angoisses ? Vouloir recevoir des prémonitions n'est pas une bonne idée car les petits démons farceurs vont en profiter pour nous inonder de Fake à leur sauce ..... Prudence toujours.  En contrepartie, si les guides ont une info importante à faire passer et que vous n'avez pas bien compris : il suffit de leur dire que si c'est eux c'est pas clair et que vous préfereriez une info claire en plein jour. Ils vous fourniront alors une évidente synchronicité pour confirmer (ou infirmer).

Une méthode fiable consiste à demander à qui l'on souhaite (au Christ, ou au protecteur de sa pratique personnelle) de vous protéger de toute influence maléfique. Visualisez alors un petit cocon de lumière Christique qui vous entoure avant de vous endormir. Cela vous évitera, peut-être, le trop de trucs étranges.

 

Si c'est un proche disparu et grandement aimé, alors il se manifestera avec clarté, ça peut être une promenade à 2, une expérience à 2 ou son sourire et quelques mots. Bien entendu, cela peut toujours être votre inconscient, mais là, c'est sans danger. Dans les faits, ils adorent entrer en contact avec nous pour nous rassurer si nous nous faisons du souci pour eux, ou si ils nous sentent fragilisés. Mais ils ne le font que rarement, toujours la fameuse barrière ... Qui plus est ils ne doivent pas coller à la matière, mais plutôt s'élever, ce qui peut donner l'illusion de l'éloignement.

Si j'ai un certain nombre de choses qui me sont vraiment non familières (et non lues ou vues sur un écran), il est possible que j'ai reçu une information, message, prémonition, que je vais pouvoir lire à tête reposée. Il est également possible de recevoir des messages exprimés via des images archetypales qui appartiennent à notre culture profonde ou notre religion. Cela ne valide pas une religion plus qu'une autre, mais notre cerveau utilise sa matière et la mémoire cellulaire qui y est inscrite.

La plupart du temps, le rêve récit qui met en scène ma vie courante, mes enfants, mon décor, avec un petite charge d'angoisse, correspond à l'expression de ma psychée. Mais si les personnages me sont tout à fait étrangers, cela est peut-être plus du ressort du message.

Il faut aussi compter avec les messages de ma conscience supérieure qui fait appel à toutes les techniques pour nous rappeler l'objectif validé avant de venir en incarnation.

Quelques exemples

Je suis dans la rue, surchargée de paquets lourds, fatiguée, il pleut, et un jeune homme adorable vient me soulager et m'aider à porter les paquets : certainement un gentil message pour nous dire que l'on a bien perçue que votre vie était lourde, peut-être également une façon de nous dire de ne pas trop nous charger ....

Je nettoie la maison et le lave-vaisselle tombe en panne, et je cherche, en vain, à le réparer, puis c'est la machine à laver le linge qui refuse de marcher : sans doute, pour une personne fatiguée, un rappel du fait que la panne d'énergie est proche.

Je me sens poursuivie et cherche à courir, toutefois sans avancer : un grand classique d'angoisse !!! Typique dans les cas de harcèlement

Je vais prendre le train et je rate une marche et m'effondre sur un quai vide : attention de ne pas vouloir aller trop vite

(je rappelle que ce sont des exemples d'interprétation)

Ma grand-mère vient prendre le café avec moi et amène de délicieux gâteaux : à coup sur un adorable coucou, et même si ce n'est pas le cas, c'est que l'énergie de l'Amour nous unit toujours

Je roule, très vite, en voiture, et un enfant qui traverse vient percuter mon pare brise : attention, ma conscience supérieure m'explique que vraiment, je roule trop vite et que je risque de tuer quelqu'un. Cela peut directement être une prémonition avertissement

Mes enfants jouent dans le jardin, le ciel devient noir, ultra menaçant et je vois des boules de feu qui tombent de plus en plus prêt : cela peut être une angoisse quotidienne de plus en plus prégnante pour la vie de mes enfants, avec la perception d'un danger (école, autre parent, etc...), mais aussi une sorte de prémonition qui incite à devenir attentive aux dangers extérieurs (sans virer parano non plus)

Je viens de voir un gros film sur les E.T. et je rêve d'un gris bien immonde : sans doute du matériel onirique récupéré par mon cerveau, reste à savoir ce que mon inconscient raconte avec ça.

Je ne me suis jamais, mais alors jamais interessée à la couture, et je me vois en train de rapiécer soigneusement une robe très ancienne, le décor est également ancien et l'entourage n'est pas de mon époque : souvenir perdu ? Possible.

Je suis en ville, en train de marcher, au milieu de plein de monde, et tout d'un coup ils se mettent à paniquer et me bousculent, tandis que j'entends le bruit d'une explosion et voit du feu partout. Cela est difficile à interprêter, nécessite un contexte et de retracer la vie quotidienne du sujet. Seule une analyse pertinente permettra de différencier une décharge d'angoisse d'une prémonition. Suis-je angoissée, fatiguée ? Ou non ? Exemple de contexte : j'ai pas mal d'amis et le w-e, nous carburons à des trucs pas zen, chichon, alcool, sexe, ce rêve est alors une sorte d'avertissement qui me concerne moi et mes excès. Mais si je suis en forme, vivant au milieu des vaches, heureuse et à 1000 lieues tout "tout ça", cela peut être aussi une inquiétude pour, par exemple, la vie de ma soeur à laquelle je suis très attachée, etc..... Et enfin, cela peut-être une prémonition destinée à me prévenir. Dans tous les cas, si une première partie de la scène surgit dans mon quotidien, ce n'est alors pas un hasard.

Comme vous le voyez, beaucoup d'interprétations possibles, en fonction de .....

 

Les rêves-messages à destination de tous, voyances, prémonitions générales

La très grande plupart du temps, lorsqu'on doit être prévenu ou prévenir, ça ne se passe pas en rêve, mais dans la période clair-obscure qui suit ou précède le sommeil, en état modifié de conscience, tandis que le cerveau est passé en mode Alpha.

Le message est clair, vous êtes lucide, et pouvez interagir avec les messagers, à moins qu'on ne vous livre direct une petite vidéo - comme ce fut le cas pour moi dans certaines visions du démarrage de la troisième guerre mondiale, ou des 3 jours. Mais ces interventions sont rares et heureusement. En théorie, notre vie se déroule en toute liberté, sauf si cette liberté a été bafouée. En ce cas, effectivement, une intervention peut avoir lieu pour ré équilibrer la "partie". 

Etre à l'écoute de ses guides est une bonne idée très saine. Mais devenir dépendante de leurs interventions va générer, de leur part, un grand silence.

Les contacts Christiques (peut importe la Religion, il s'agit de l'Esprit du Christ, soit Christos), sont exceptionnels et ne peuvent être confondus. Pas de confusion possible avec l'Amour Divin. Cela vous brule durablement de l'intérieur. Il s'agit d'un merveilleux cadeau qui nous recharge dans le bon sens.

Un classique : le rêve récurrent qui met en scène un évènement, par exemple, vous marchez dans une campagne florissante, et un jeune homme vient vers vous, vous prend dans ses bras et vous serre fort, ou au contraire vous montre le ciel qui devient rouge et chargé de nuages horribles : vous faites ce rêve depuis que vous avez l'âge de 12 ans et vous en avez 35, et ce n'est sans doute pas anodin. Dans le premier cas, on peut parler du rappel de l'énergie pure qui vous accompagne tout le temps, dans l'autre d'une sorte de sombre avertissement, mais aussi, pourquoi pas, d'un entourage violent ou incestueux (comme quoi il ne faut pas se jeter sur les interprétations qui nous arrangent)

Les importants risques d'erreurs

Il est tentant de se dire qu'on reçoit des messages et qu'on est spécial. Oui nous sommes tous, à notre façon, spéciaux. Donc attention au risque de se réfugier dans un monde qui n'est pas tout à fait réel.

Attention aussi à ceux ou celles qui vous disent recevoir d'innombrables messages et vous font part de leurs certitudes. Rien ne doit entacher votre libre arbitre et surtout pas les certitudes des autres (moi y compris)

Dans la vraie vie, nous sommes un quidam moyen d'envergure moyenne et moyennement valorisé ou reconnu par notre famille, nos collègues ou nos amis. Dans nos rêves, nous sommes l'acteur principal et parfois le héros du film. Il est alors tentant de préférer cette version là à celle du quotidien, rarement génial ....

Lorsque le message parait trèèèès important : demandez la protection du Christ et la confirmation par vos guides/anges gardiens.

Une histoire émouvante

J'étais une jeune psy et un jour j'ai reçu en thérapie une jeune femme (moins de 30 ans) qui venait de perdre son mari d'un cancer.

C'était un jeune couple très uni et heureux. La maladie avait été brutale et le jeune homme était mort dans son lit, brutalement, à côté d'elle, en se vidant. Un traumatisme affreux, une épouvantable douleur.

La jeune femme n'était absolument pas croyante ou Chrétienne et la famille à priori non plus.

Mais elle faisait un rêve qui se répétait : il venait la voir dans son sommeil, paraissait très en forme, et lui disait combien il l'aimait et il restait avec elle. C'était de merveilleux rêves de bonheur pur. Puis il terminait en lui disant que peu importe ce que les gens lui diraient, il était important qu'elle se reconstruise et continue sa vie. Puis il repartait en souriant.

Elle venait surtout me voir pour trouver, dans ce rêve, entre autres, un espoir. J'avais le sentiment, en l'écoutant, de voir ce jeune homme radieux, passé dans la lumière, et qui me disait qu'il fallait la réconforter et la pousser à aller de l'avant.

Elle s'est rapidement reconstruite et je l'ai aidée à ne pas culpabiliser de cette reconstruction.

 

Comme vous le voyez, l'interprétation des rêves est loin d'être aisée et le rêveur est le premier analyste. Mais il doit prendre gard aux pièges de l'art ..... N'oubliez pas, avant de vous endormir, de projeter vos pensées dans les bras de la lumière, afin d'y trouver repos et protection.

Je vous embrasse

Elizabeth

 

 

 

 

 

Interprétation des rêves;rêves prémonitoires