Articles de egaia

  • Isaïe et l'Apocalypse : depuis Hier jusqu'à demain

    Chers tous,

    Lorsqu'un affolé du génocide commence à citer Isaï, c'est qu'il est temps de s'y intéresser.

     

    Ceci dit, les choses vont si vite .... Mais quelle horreur, je vous en prie, préparez vous ... Spirituellement, Psychiquement, Physiquement et Materiellement.

    Conversation intéressante hier soir entre ma fille et son mec (rassurez vous, le jour où il lit le blog, c'est que les poules ont des dents). Il tombe par hasard sur les travaux d'un mathématicien concernant une baisse probable de la population. Et là commence une discussion sur les non moins propbables soucis à venir. Après quelques tergiversations, ma fille lui dit, qu'importe, si on est ensemble on fera face (je l'ai bien élevée cette petite merveille des merveilles (comment ça je suis subjective ?)) et lui conclut : une vie sans internet et sans mon confort, je préfère mourir. Bah voilà, il est pas bô le Moldu moyen ? (Moldu chercher sur google pour ceux qui n'ont pas lu Harry Potter). Comme je vous le disais, c'est le moment de discuter avec les proches, vous n'allez pas tarder à savoir qui est qui ....

    Brève de comptoir, revenons à Isaï, comme ça, c'est un prophète genre trèèèès réputé.

     

     L'histoire d'Isaï est essentiellement l'histoire d'un grand conseiller politique à qui l'on prêtait une vision de la volonté divine. La preuve de son existance avérée est certainement la somme de ses écrits retrouvé dans les manuscrits de la mer morte. Car pour le reste, on est sur un conditionnel (je ne veux pas choquer, il s'agit juste de ce qu'en disent les historiens)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Rouleau_d%27Isa%C3%AFe

    Si vous n'avez pas encore lu les manuscrits de la mer morte, je ne peux que vous les conseiller, il en existe plusieurs éditions et elles ont l'avantage de ne pas avoir été trop trafiquées. Ces manuscrits n'ont strictement rien de prophétique en soi (exception faite du jugement dernier), ils sont, par contre, une fidèle relecture juive de l'ancien testament et ils intègrent les canons hébraïques, toutes tendances tribales confondues. Ils ont constitué, à priori, la base de l'enseignement qui a été donné à Jésus, qui les cita, semble-t-il, stricto senso lors de son examen à la synagogue - condition sine qua none de la validation de son initiation de futur Rabbi, soit Docteur de la loi Juive.

    Les manuscrits de la mer morte sont aussi un excellent condensé des croyances spirituelles de l'époque, qui comme aujourd'hui, étaient relativement apocalyptiques : Comme la plupart des écrits religieux, ils se terminent tous par une intervention divine, Dieu, lassé des horreurs de ses créatures, met un terme à tout cela et ouvre le royaume des cieux sur terre (la nouvelle Jérusalem) à ses enfants, tandis que l'ivraie a été éradiquée. Il est aussi possible de considérer que les manuscrits de la mer morte seraient une version plus authentique de la Bible Hébraïque.

    Globalement, si l'on considère Jérusalem comme l'épicentre de la culture Juive. Ses prophètes concentrèrent leurs efforts sur son devenir - tout comme nos propres mystiques Français le firent avec notre pays : la fille ainée de l'Eglise, etc.... etc..... Il est d'ailleurs évident qu'un prophète-mystique-voyant va d'abord parler de ce qu'on lui demande : à savoir le devenir de son pays, son Roi, son peuple, son Lieu de vie. Exception faite des prophètes modernes (Akita, Luz de Maria) qui Dieu Merci, savent que le monde existe ailleurs que chez elles.

    Isaï, ou Esaïe, a vécu au huitième/septième siècle avant Jésus-Christ. De lignée Royale, il était, à temps plein, le conseiller des rois du Royaume de Juda, très en lutte avec la puissante Assyrie, à l'époque. Ses conseils étaient stratégiques et, comme cela devait obligatoirement être le cas, calqués sur les devoirs hébraïques qui constituaient la trame vive de la vie des hébreux.  Une lecture approfondie permet de décrypter les propos d'un fin stratège, sans doute là pour parler à la place de Dieu, face aux vicissitudes guerrières de l'Assyrie. Ses prophéties les plus célèbres portent sur l'arrivée de l'Emmanuel (fils de Dieu), prophétie Messianique si il en est et qui devait aussi annoncer l'Apocalypse et la naissance de la nouvelle Jérusalem. Il ne fut ni le premier, ni le dernier à prophétiser l'arriver de l'Emmanuel.

    Je vous propose cet excellent article sur la prophétisation de l'arrivée Messianique dans l'ancien testament : 

    https://www.jepense.org/annonce-messie-ancien-testament/

    Et à sa relecture, vous verrez qu'il n'y a somme tout que peu d'écart philosophique avec les propositions d'ascension et de nouvelle terre actuels.

    Par ailleurs, plusieurs grosses, mais alors très longues conversations avec des Chrétiens particulièrement formés à la théologie (dont l'un au moins avait échangé avec le pape, m'on permis de comprendre que les Apotres, du temps de Jésus, vivaient, à leur sens, l'Apocalypse ! Et que, pour eux, l'arrivée du Christ signifiait la fin de ce monde  dont Jérusalem était la victime depuis si longtemps (au moins plus de 8 siècles). Dans la même veine, ces théologues avaient lourdement insisté sur le fait que Jésus devait scrupuleusement respecter les canons hébraïques et qu'il était sans doute marié et père de famille. Mais aussi que les propos d'Isaï avaient constitué la base de son enseignement, tout comme celui de sa famille, d'autant plus qu'il était "de la lignée de David".

    On peut même imaginer ..... (ces propos n'ont pas pour volonté d'atteindre les croyances religieuses, mais de redonner un contexte) que la famille de Jésus choisit d'organiser la naissance à Béthléem, à toutes fins de respecter les anciennes prophéties royales : l'arrivée du fIls de DIeu qui annonçait l'Apocalypse pour certains, et donc la révélation et la libération de Jérusalem (des Romains polythéistes). Au regard du contexte politique, on peut bien imaginer que son succès était devenu une gêne politique bien trop importante et qu'ils ont d'abord tout fait pour le marginaliser, puis obtenir que les Prêtres hébraïques eux-mêmes le renient, afin de conserver leur pouvoir spirituel ET temporel.

    Pour revenir à Isaï, on peut raccourcir, mais à peine, en disant qu'il n'a pas connu autre chose qu'un état de guerre permanent. Tout comme c'est le cas à notre époque pour notre Jérusalem. Que B.N. s'y réfère n'a en soi rien d'étonnant, c'est aussi et sans doute pour lui, une façon de tenter de ressouder la nation autour de sa trame culturelle religieuse, et de valider une vision victimisée d'Israël ; 

    En Voici un court récit historique (site nationalgeographic) : 

    C’est pendant le règne d’Ezéchias qu’Isaïe a pris toute sa place. Conscient de l'inutilité d'affronter la puissante Assyrie, le prophète dénonça ceux qui « descendent en Egypte sans me consulter, Pour se réfugier sous la protection de Pharaon, Et chercher un abri sous l'ombre de l'Egypte ! La protection de Pharaon sera pour vous une honte, Et l'abri sous l'ombre de l'Egypte une ignominie », car une telle ouverture n'apporterait « ni aide ni profit, mais honte et opprobre » (Isaïe 30: 2,5).

    Il s'est avéré avoir raison. Vers 701 avant notre ère, le nouveau roi assyrien Sennachérib (704–681 avant notre ère) dirigea une puissante force d'invasion visant à réprimer révoltes en Phénicie et en Palestine, suscitées par les Égyptiens. Le prisme en pierre de Sennachérib, qui détaille les triomphes du roi, déclare que « comme pour Ézéchias, il ne s'est pas soumis à mon joug ». Le mastodonte assyrien se lança dans une nouvelle conquête, portée par des dizaines de chars, de béliers et de machines de siège. « La quatorzième année du roi Ezéchias, Sanchérib, roi d'Assyrie, monta contre toutes les villes fortes de Juda, et s'en empara », note avec regret le deuxième Livre des Rois (II Rois 18:13).

    Ézéchias se précipita auprès du roi assyrien pour le rassurer. Il a mis à sac le Temple de Jérusalem pour rassembler une rançon conséquente et proposer à Sennachérib « tout l'argent qui a été trouvé dans la maison du Seigneur » (II Rois 18: 15). Mais Sennachérib n'était pas intéressé par l'argent ; il voulait Jérusalem elle-même.

    Paniqué, Ezéchias se tourna vers Isaïe. Que faire ? Ne fais rien, répondit Isaïe ; « Il s'en retournera par le chemin par lequel il est venu, et il n'entrera pas dans cette ville, dit l'Éternel » (II Rois 19:33). Et en effet, le siège de Jérusalem par Sennachérib échoua.

    La raison de cet échec n'a jamais été établie de manière convaincante. Le deuxième livre des rois explique que « l'ange du Seigneur sortit et frappa » 185 000 soldats dans le camp assyrien (II Rois 19:35). Les chercheurs y voient une indication selon laquelle les soldats de Sennachérib devaient avoir contracté une sorte de maladie. Quoi qu'il en soit, le siège fut levé et Sennachérib retourna en Assyrie. Mais la Judée était en ruine, une grande partie du pays étant maintenant sous contrôle assyrien.

    Globalement, nous ne faisons aujourd'hui, que répéter inlassablement les guerres d'alors. Et à la reprise de l'histoire, il est aussi possible d'extrapoler le fait que B.N. tente une sorte d'inversion : Jérusalem attaquée, victime du monde Arabo-Musulman de l'époque d'Isaïe - et défendant une sorte de siège géopolitique.

    Ce que B.N. tente de vendre au Monde, ce sont, ni plus ni moins, des prophéties apocalyptiques à terme ..... Dans les faits, nous sommes sur la énième répétition d'un scénario guerrier dont les peuples sont immanquablement les victimes. Qu'ils soient Israéliens ou Palestiniens. Et là il ne s'agit pas du siège de Jérusalem, mais de Gaza  : Attention B.N., tu te fourvoies ou tu nous prends pour des cons .....

    Reste ce que cela sous-tend : et c'est sans doute plus grave ....

    Il n'y a sans doute pas une, mais plusieurs Apocalypses, au sens charnière civilisationnelle. Et il est probable que nous vivons l'une d'entre elles. Etant donné que nos moyens technologiques sont plus avancés que du temps d'Isaïe, les risques sont bien plus importants. Le fait que B.N., comme d'autres actuellement, y fasse référence, ne peut être lu que d'une seule façon : nous vivons l'Apocalypse et le sacrifice est inévitable afin que naisse la nouvelle Jérusalem.

    Hélas, pour avoir mis mon nez là-dedans par projection de conscience, il n'est pas le seul à penser que le temps du ménage est venu et qu'il faut moissoner, séparer le bon grain de l'ivraie et enfin créer un nouveau monde elitiste et moderne.

    Longtemps je me suis fais la réflexion de leur besoin en main d'oeuvre. Aujourd'hui, avec le développement de la robotisation et de l'I.A., les besoins diminuent ....

    Mais alors au fait, il manque un acteur ????? Quid de l'Emmanuel, qui ramène la paix divine ?

    Si Jésus n'a pas obtenu la reconnaissance Juive (ce qui leur évite d'avoir massacré le fils de Dieu en personne), qu'en sera-t-il de l'homme qui viendra célébrer la reconstruction de Jérusalem ??

    B.N. ne serait-il pas en train d'annoncer, à sa façon, l'arrivée de l'Antéchrist ? Sous couverture Hébraïque puisée dans les racines géopolitiques de son pays.

     

    Si cela est le cas (ce que je ressens hélas puissance 10), la temporalité sera à peu près la suivante :

    1°) Grand Eclair à l'Orient (et destruction de Jérusalem) - Shalum et accords

    2°) WW3 (de courte durée)

    3°) L'Antéchrist se dévoile comme l'Emmanuel

    4°) Trois jours puis reconstruction

    Le tout dans une ambiance Apocalyptique sur le plan terrestre et cosmique. Avec, de façon prévisible, des impulsions électro-magnétiques au menu.

    Alors, le retour de Jésus ? Certains promettent un retour en chair et en os. Je n'y ai trouvé que le développement de CHristos en chacun d'entre nous. Le Christ présent, bien entendu, mais faut-il qu'il s'incarne ?

    Reste l'arrivée des E.T. dans tout ce fatras. L'histoire, et notamment la théorie des anciens astronautes, n'a fait qu'entériner le fait qu'ils se seraient déjà montrés à quelques reprises, notamment également en Afrique et en Amérique. Mais cela fera l'objet d'un autre article de réflexion (à défaut de vous envoyer une vidéo de la soupe aux choux)

    Pour conclure les propos de ce Fou de Dieu, hélas il ne fait qu'officialiser .....

    Je vous embrasse

    Elizabeth

  • Les risques de la guerre à prévoir (et les risques et la guerre)

    • Par egaia
    • Le 25/10/2023

    Chers Tous,

    Un article sans rapport avec de la voyance, mais avec tous rapports à ce que je perçois de moins en moins loin. L'idée, comme l'article précédent, est de se préparer (c'est possible) afin de minimiser les risques, voir de les réduire à presque 0. Cet article s'adresse justement à ceux et celles qui comme moi, sont innocents (non non, défense de se marrer) et ne sont pas des guerriers confirmés. Monsieur et Madame Tout le Monde.

     

    Ceux  qui savent plus et mieux : anciens militaires, forces de l'ordre, ce sera le moment d'aider les plus démunis, soit grâce à vos connaissances que vous pouvez transmettre, soit en tendant la main. Ceci n'étant pas une histoire de politique pour ou contre, mais de compassion. Vous pourrez également, dès à présent, dans le forum, donner des conseils avisés. Ou des liens utiles

    La France étant bientôt la championne du monde de ceux qui se mêlent des affaires des autres et qui envoient leurs soldats à peine loin, les emmerdes ne vont pas tarder à arriver.

    2024 sera, de toute évidence, une année difficile sur plusieurs plans, dont l'économie et le climat social, le tout dégradé par une situation géopolitique aggravée et un besoin de surveillance accru la nos projets de Jeux Olympiques.

     

    Avertissement : Cet article n'est pas fait pour vous faire peur, mais parce que parler en temps de paix permet de mieux anticiper. Il ne s'agit pas de se faire peur, mais au contraire de mieux maîtriser son cerveau, plus tard, en situation de crise. Il ne s'agit pas non plus de s'acheter 25 gadgets survivalistes, tous inutilisables sans expérience voire habitude.

    Quels sont les risques en temps de guerre civile ou internationale ?

    • La réquisition des hommes et des femmes en possibilité d'agir pour le pays
    • La réquisition des biens qui peuvent servir l'objectif de guerre : notamment des biens agricoles, bétail, récoltes, etc...
    • La réquisition de certains biens immobiliers
    • Les agressions innombrables en ville, dans les magasins, chez vous, par une personne, un petit groupe ou un grand groupe
    • Les bombardements
    • Les tirs ennemis, mais aussi alliés
    • Les tribunaux sauvages, militaires, milices
    • La surveillance XXL
    • Les comportements violents ou erratiques
    • Les tentatives de pillage
    • La pollution NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique, CHimique)
    • Le Manque de .... (je ne dirai rien de plus sur ce sujet, voir la page résilience)

    1. les réquisitions

    Il ne vous sera que très difficile de résister à une réquisition administrative de votre maison (un peu grosse pour être cachée). Pour le reste, mafois, avec 1 métro d'avance, chacun pour juger en son âme et conscience de ce qu'il veut faire. Personnellement, je ne laisserai personne toucher aux jambons de ma Capucine (et ceux qui l'ont vue, savent de quoi je parle), pas plus qu'aux beaux yeux de ma Katy.

    380482401 263581326643433 8251321948063109751 n

    Ma Katy,  elle et moi 12 ans d'amour déjà

     

    La guerre va vite, trèèès vite, très vite l'état sait que vous n'allez pas vous précipitez pour servir de chair à canon. Donc anticiper la réflexion à ce sujet me parait plus que normal. Parlez en maintenant

    2. Les agressions extérieures

    Le problème le plus simple ... dans le domaine des agressions ! On ne sort plus, en période de crise, faire un groos caddy dodu (même si ce n'est que de la farine, du lait et des boites de conserves) ; on ne se promène pas avec de beaux vêtements, mais habillés comme tout le monde ; les jeunes et jolies femmes restent protégées. De façon générale, on sort si indispensable. et On passe sous les radars avec un comportement calqué sur celui des autres.

    Parmi les instruments défensifs, il y a les sports de Self, puis les petites armes non létales de défense, puis enfin les armes catégorisées. Il vaut mieux ne rien utiliser que de vouloir se la jouer grand guerrier qui va inutilement mettre en rogne vos agresseurs. Donc soit on est compétent, soit on s'abstient. Devenir compétent n'est pas le truc qui s'apprend en une après-midi au soleil dans la prairie.

    3. Les réactions de votre cerveau

    Votre cerveau aura 2 types de réactions : Fuir ou attaquer. Mais comme vous avez une conscience, il vous proposera aussi de manipuler, négocier, ou chercher la moins mauvaise de toutes ces solutions.

    Attaquer d'égal à égal, dans le cadre légitime d'une défense juste et proportionnée est possible. Dans le cas contraire, qui va être de loin le plus courant : tirez vous !!!! Parlementer n'est pas toujours possible et contrairement au confinement, ce n'est pas 135 euros que vous risquez, mais votre vie. Envisagez donc la fuite comme moyen numéro 1 de vous défendre.

    Rien, matériellement, ne vaut que vous mourriez pour le protéger.

    Réservez votre sacrifice éventuel à la protection de ceux qui vous sont chers.

    Reste que votre cerveau, face à une situation imprévue et trop lourde, peut entrer en état de "sidération". et voilà .... Fin de l'histoire .... Ce sera le cas pour beaucoup qui n'auront pas pris la peine d'envisager en conscience ce type de situation.

    En tous cas, vous n'êtes ni des héros, ni des soldats, donc on fuit, on se planque, on fait le mort ....

    4. Face à une agression qui touche le domicile

    La guerre officialise les pillages et vols de toutes sortes. 4 types d'agressions

    • Une personne isolée qui tente de marauder pour s'en sortir
    • Une famille
    • Un binôme
    • Un groupe armé

    Face à un groupe, il vaut mieux abandonner le terrain avec ce qu'il y a de plus précieux, quitte à revenir par la ruse. Attention à la famille ou au binôme, parfois prêts à en découdre et qui se motivent entre eux pour se chauffer .... Il vaut donc mieux, d'après ceux ou celles qui l'ont vécu, les laisser dehors et ne pas accorder de grande confiance vis à vis de ceux qui se présentent de façon polie pour réclamer votre aide.

    Commencez par aider ce que vous connaissez, et pour les autres soyez particulièrement prudents. Attention aussi aux enfants qui arrivent seuls à la porte.

    Le réseau de famille, amis et voisins ou relations vous permettra de faire le tri entre ceux qui doivent attirer votre compassion, et les autres, prêts à vous envoyez en aller simple chez le Père, pour récupérer votre point de vue. Et même pour ce qui est des proches, prenez en compte le fait que durant la seconde guerre mondiale, la plupart des résistants sont morts suite à une dénonciation.

    Se taire, être prudent, passer sous les radars, encore ....

    La personne isolée, si elle l'est vraiment, peut être simplement quelqu'un qui fuit et/ou a faim, ou tout à fait autre chose. La prudence consiste également à ne pas sortir ou la faire entrer. Un dialogue à distance peut suffire. 

    Reste le cas de l'agression en plein jour dans votre jardin, ou chez vous par surprise. Si la personne ne vous a tout simplement pas tiré dessus, il sera possible de se défendre de façon juste et proportionnée.

    Comment aider alors ?

    En temps de paix c'est facile. En temps de guerre ...... Mieux vaut que ça se passe à l'extérieur, exception faite de votre fonction de refuge, mais qui devrait passer par un intermédiaire se portant à peu près garant. Et lorsqu'on vous demande si vous n'avez pas ci ou ça : vous pouvez répondre que vous allez vous renseigner et non pas "Mais oui bien entendu, tu en veux combien".

    Dans le temps de petits réseaux se mettent en place. Mais gare aux infiltrations.

    5. La Self-Défense

    On peut l'apprendre et développer des micro compétences. Reste qu'en situation dégradée, avec le plein d'émotions, votre réaction risque de souffrir d'une grande émotivité. Pour éviter cela, il faudrait s'entraîner et s'entraîner encore ....  Il existe d'innombrables méthodes dont les arts martiaux. Mais comme me disait mon prof : la règle, c'est l'absence de règles .... 

    Certains outils tactiques peuvent aider :

    • Bombes lacrymo (attention au vent), Gel
    • Lampes tactiques : action stroboscopique ou électrique
    • Revolver à produits incapacitants

    Voyez la législation à ce sujet. Ils suffisent face à une personne non armée et/ou non expérimentée. 

    Ces modestes possibilité de défense peuvent vous donner du temps, un temps précieux pour se tirer ..... Elles peuvent suffire face à un agresseur unique.

    Pour info : une arme de point ne suffit pas face à un agresseur armé d'un couteau et qui sait s'en servir à moins de 10 mètres de vous.

    Ceci n'est qu'une courte information, afin de titiller la réflexion à ce sujet. Toutes c es méthodes ont fait leurs preuves en ville face à des agresseurs simples. En temps de guerre, ne comptez pas uniquement sur votre arsenal anti-agression  pour vous protéger.

    Enfin, vous aurez souvent, et c'est tout à votre honneur, un temps de réflexion. Lui ou elle pas.

    6. L'utilisation d'armes à feu par les chasseurs / Tireurs sportifs / Soldats

    Pendant la seconde guerre, beaucoup d'hommes et de femmes sont morts bêtements. Parce qu'on pense qu'il est impossible de se faire tirer dessus sans raison valable.

    On ne peut pas grand chose contre un homme ou une femme lourdement armé. Et contrairement aux films, une table renversée ne vous protège pas. Même un mur peut ne pas suffire (si ce n'est à ce que vous ne soyez pas visible).

    Certains d'entre vous sont armés. Attention aux soucis de légalité en mode défensif.

    Certains d'entre nous sont armés, mais peuvent carrément développer de mauvaises intention si leur famille est dans le besoin. Attention à tous les lâches qui se croiront dans un moment de non-droit pour faire usage de leurs armes à leur bénéfice.

    Beaucoup d'agresseurs potentiels sont lourdement armés et vous ne pourrez rien. Si ce n'est éviter qu'ils viennent jusqu'à vous.

    Se défendre avec une arme ?

    En temps de guerre, ou en temps très dégradé, il est bien évident qu'il peut être nécessaire de se défendre. N'omettez par contre pas les points suivant :

    a) Vous faites du bruit

    b) Une personne est repartie, 10 peuvent revenir ....

    Là aussi, à réfléchir, anticiper.

    La problématique des tirs alliés

    Combien sont morts, tirés comme des lapins par leurs propres alliés .... On est pas dans une partie d'air soft entre potes. Donc mettez vous à l'abri, en cas de danger, et n'allez pas croire qu'une personne armée soit à l'abri de se tromper.

    7. Les risques NRBC

    Il est possible de consulter la littérature à ce sujet. Mais globalement, quelques règles de base peuvent aider. En temps de guerre, je peux préférer boire l'eau de mon puit que celle de mon robinet, par exemple. Ou encore la filtrer, ou encore la bouillir. Même si à priori pas de risque.

    Quelques petits outils pas si chers peuvent aider : compteur geiger par exemple, qui vous permettra de faire le tri entre les rumeurs et la réalité de terrain, station météo (l'action du vent).

    Et enfin on ne mange pas n'importe quoi sous prétexte que ..... Fuyez donc les boites de conserve gonflées, ou les aliments avariés. 

    On n'en parle que trop peu : les rats. Ils envahissent beaucoup les lieux de stockage et leurs urines polluent tout ce qu'elles touchent. Lavez donc les extérieurs avant d'ouvrir quoi que ce soit.

    8. Les milices sauvages

    Presque chaque conflit connait ses milices créées de toutes pièces par des locaux effrayés et qui veulent se protéger, monter la garde etc.... Mais ces milices peuvent aussi servir de révélateur à des comportements violents qui, en temps de paix, se cachent.

    9. Les bombardements

    Les armes actuelles étant très puissantes, la cave peut ne pas suffire. Mais sera mieux que derrière une fenêtre qui risque d'exploser. Globalement, et dans certaines situations, il sera peut-être nécessaire de murer les fenêtres.

    Il n'y a rien à faire pour se protéger de l'attaque  d'une armée. Quand on en est arrivé à ce stade, il vaut mieux se barrer pour rester en vie. Regardez les vidéos qui relatent les effets de la guerre sur le Donbass

    10. La surveillance XXL

    En temps de guerre, tout le monde peut surveiller tout le monde. A l'ère des drones et de l'internet, la plus grande prudence de communication est à envisager. A contrario, il vous est possible de surveiller les alentours de votre maison avec un drone (si elle est isolée).

    Attention aux caméras de surveillance par wi-fi : c'est aussi la porte ouverte de votre chez vous.

    La règle, face à un sytème totalitaire ou une surveillance exagérée, par, par exemple, un gouvernement ennemi, est de passer sous les radars.

    11. Les comportements violents ou erratiques

    Les guerres fabriquent des situations de panique, d'excès ou de deshinibition : toutes facilitent la transformation de votre paisible voisin, en fou furieux. La violence est un poison puissant ou une maladie contagieuse très grave. Mettez vous à l'abri et évitez les lieux publics si possible. La plupart des Snipers célèbres pour leurs coups furieux dans les rues des villes en guerre, étaient des p'tits gars calmes avant .....

    Pendant une guerre, la ville ne se vide pas des gens biens pour se remplir de fous. C'est une proportion (faible, - de 5%) de gens calmes qui deviennent affreux. Ils l'ont toujours été de fait. Mais ça ne se voyait pas.

    Dans une situation dégradée, on devient plus que jamais ce qu'on est.

    12. Le pillage

    Bah oui, un homme ou une femme qui a faim va réagir en fonction de son cerveau Reptilien (tronc cérébral réflexe : survivre). Rien de méchant ou personnel en soi.

    A cela il faut ajouter la tendance horrible des armées à piller gratos, violer, bruler, violenter tout le possible. Le pire ne vient pas forcément des envahisseurs qui parfois mènent aussi une guerre de communication pour obtenir l'adhésion des civils. 

    Peut-on éviter les pillages : oui partiellement en ne laissant rien de visible : ni potager, ni poules, ni jolie fille. Bien entendu vos voisins le savent bien. D'où l'utilité de créer un réseau de partage. 

    Après, que peut-on contre une armée qui, se sentant toute puissante, pille sur son passage ? Rien. Donc il convient de ne pas laisser quoi que ce soit d'apparent et même d'être en mesure de déplacer de qui compte avant le passage de la dite armée.

    13. Parce qu'il faut toujours un chiffre 13, symbole de l'imprévu

    On ne peut pas se prémunir de tout. Sauf moralement. Etre mentalement prêt, et physiquement en bonne santé.

    Vous l'avez vu : un seul titre est en rouge : c'est la réaction de votre cerveau. Il est potentiellement le meilleur ami de votre conscience, mais aussi, et le plus souvent, un sacré farceur, un organe qui pré-interprête la situation à l'insu de votre plein gré. C'est donc là qu'il faut commencer par agir en vous posant les bonnes questions sur vos aptitudes mentales et celles de votre famille.

    De fait, si vous êtes tous de grands émotifs peureux, il n'y a aucun mal à ça, cela fait partie de votre humanité. Mais prenez le en compte tout simplement. Idem pour chacune de vos caractéristiques.

     

    L'imprévu est toujours surprenant

    Je n'ai pas fait de rappel sur les moyens, dont nous avons longuement déjà parlé. Mais n'hésitez pas à faire passer vos propres idées sur le sujet. Pour finir, une réflexion sur la pauvre et horrible situation des juifs pendant la seconde guerre mondiale. Dans certaines zones, les seuls survivants sont ceux qui ont pris la poudre d'escampette quand c'était encore possible (soit des mois avant la purge). La majorité s'est laissée conduire calmement à l'abattoir, et toujours en supposant qu'il vallait mieux obéir pour ne pas irriter les gourvernants. Jusqu'à la douche, pour se laver.

    Cette malheureuse propention de l'humanité à se laisser conduire faire partie d'un biais qui s'appelle le besoin de conformation sociale. Il est tellement fort et difficile à déconnecter que beaucoup préfèreront mourir que d'y échapper. La dernière fois que cela s'est produit, c'était pour un certain vaccin. La peur en est l'un des leviers, car naturellement "le groupe sait ce qui est bon pour moi".

    Soyez donc ceux qui réfléchiront en toute indépendance : seul vous savez ce qui est bon pour vous. Dans un monde où la corruption dépasse les bornes des limites, la confiance à accorder doit résulter d'un mécanisme factuel de réflexion.

    Enfin pour finir, ma propre fille, mon adorable Jade, me demandait, après avoir lu les infos, si il ne fallait pas  qu'elle soit armée chez elle à Besançon .... Réponse de sa mère : Non, tu n'es ni entrainée, ni en mesure de résister sur le plan émotionnel. Sauf exception, tu te tires si tu as tel, tel ou tel élément symptomatique. Et je viens te chercher à tel point de RdV à défaut d'avoir pu venir te chercher chez toi.

    En conclusion : le cas de Blue Beam, des Evacuations, etc...

    Et autres théories de la conspiration. Vous savez ce qu'on dit : c'est que la différence entre une théorie de la conspiration et la réalité, c'est 6 mois de délais. j'ai beaucoup apprécié le film "la cinquième vague". Basée à la fois sur le besoin de conformation, le test de milgram, la résistance aux apparences, etc.... Et le mythe (qui n'en est pas un) de l'évacuation en bus ou en train par les gentils soldats venus nous tirer de ce mauvais pas.

    En ce moment, on parle beaucoup, beaucoup trop d'extra terrestres. Je dis ça, je dis rien.

    Alors il ne s'agit pas de voir des conspi reptiliennes partout. Mais de garder en toutes circonstances, un raisonnement froid, lucide et clair. Et de se poser quelques questions de base (sans réponse complète d'ailleurs)

    A quel moment avons nous été sauvés ?

    L'armée est vu dans quelle situation en général :

    • a) en train d'aider les vieux à traverser
    • b) en train de faire gouter du chocolat aux enfants
    • c) armée, en train de protéger le pays
    • d) en train de se battre

    Qu'est-il arrivé au sauveur de l'humanité ?

    L'état et moi

    • a) Il m'a soutenu en toutes circonstances
    • b) Ses lois justes et adaptées aident la France à s'en sortir
    • c) L'administratif me fait jamais peur
    • d) Un contrôle de police, c'est pour mieux assurer ma sécurité

    Avec un peu d'humour, il vous sera possible de distinguer la licorne qui fait popo des arcs en ciel, de la réalité du quotidien, ou de cesser de croire que ce sont vraiment les marmottes qui emballent le chocolat dans le papier d'alu ....

     

    Grosses biz

    Elizabeth

    N'oubliez pas de complétez mes infos absolument non exhaustives

     

  • Au bord de la troisième guerre mondiale, Que Faire ? Et quoi dire aux enfants ?

    • Par egaia
    • Le 23/10/2023

    Chers Tous,

    Quoi faire et Quoi dire ?

    Les temps sont venus et même si tout ou presque a été pré-vu (2010 pour la Méditerranée en Feu et les portes-avions qui se font face, mais re vu à d'autres reprises). Traitée d'esprit un peu cinglée à pas mal de reprises, voire de farfelue, ou de Cassandre...... j'ai répété à tant de reprise qu'il fallait se préparer, faire du jardin, élever ses 3 poules, se faire un réseau de copains corrects, que j'en suis fatiguée.

    La fin du monde selon... - Page 6 - Dossiers Cinéma - AlloCiné 

    Pendant ce temps, 90/95 % de la population est en hypnose et s'émeut à peine des images qui surgissent sur le petit écran, entre 2 pubs bud light et la nouvelle serviette hygiénique qui pompe tout, même votre fric.

    Les débats sur youtube sont essentiellement intellectuels, toutes les grosses têtes du moment ouvrant le sujet, la tasse de café à portée de main et le verbe prudent - sait-on jamais, si on se faisait censurer pour mauvaise réflexion ?

    Si aujourd'hui vous ne faites pas le nécessaire, il sera trop tard demain. Pour l'immobilier ce fut le cas il y a quelques mois. Maintenant, c'est pour tout le reste. Le divin veille sur nous, c'est une évidence, mais n'oubliez pas que si vous avez le libre arbitre, ce n'est pas pour qu'il fasse vos courses à votre place. La survie et celle de votre famille sont de votre ressort, pas du sien, qui se borne à observer le rôle de l'Amour dans tout ça.

    J'ai vu, il y a quelques temps, à 2 reprises pour être exacte, le Christ en préparatifs.

    La première fois, j'étais encore jeune et con (35 ans), success-full petite consultante, lorsque j'ai été précipitée sans avertissement, dans une sorte de salle de réunion, où l'on demandait au Christ de reconsidérer ma connerie et que j'allais servir à quelque chose (c'est dire ....) dans un avenir incroyable. Il faut dire que mon boulot consistait à ramasser le pognon et à le dépenser encore et encore. Je me rappelle de son regard sévère de l'époque. j'avais honte et je me demandais ce que je faisais là.

    La seconde fois, j'ai été encore précipitée, et il est venu me voir, ses yeux d'Amour pur, puis  il est reparti. Alors que je le cherchais, on me montra des salles complètes d'âmes incarnées (autrement dire de terriens ou futurs terriens) qui se préparaient aux grands évènements à venir. Clairement, il faut considérer que l'esprit Christique prépare toutes les âmes qui le veulent et le peuvent, à aborder le grand tournant.

    La rencontre avec l'Amour pur est terrible, quasi traumatique, on en garde cet extrême conscience qui vous éloigne du superflu.

    Ce que je peux vous dire, c'est que tout ce qui se passe est bel et bien prévu par le Divin et qu'il a donné à ses soldats de l'amour tous les outils possible pour soutenir et passer le grand portail. Notre rôle à tous commence maintenant.

    Entre temps, mes visions dramatiques de 2008, 2010 (et 2012) parlaient de guerre, de ténèbres, de killshot, mais aussi de sacrifices sataniques et d'une caste pervertie. A peu près tout y était ..... Mais comme dirait la chanson, j'y pense et puis j'oublie. La société s'est lentement dégradée, transformant les passions humaines en champ de mines.

    J'ai donc troqué mes propres passions contre l'apprentissage difficile du potager et du petit élevage, appris la diététique et relu Machiavel pour finir. Je crois qu'ils n'ont rien à lui envier hélas.

    La bonne nouvelle : nous n'allons pas tarder à toucher le fond de la piscine, après on remonte :)

    Que faire ?

    Si vous n'avez rien fait du tout, c'est toujours possible, mais il faut tout de même se bouger le c*l. Car à la moindre vraie grosse alerte (une bombe nucléaire sur Israël par exemple, même une toute petite petite),  tout risque de se figer en matière de logistique et d'échanges. Et cela peut arriver du jour au lendemain.

    • Plan épargne boites de conserves, packs d'eau,
    • Bougies, allumettes ou briquets, lampe frontale
    • Le nécessaire en médicaments, produits de soins
    • Le nécessaire en produits d'hygiène (et un paquet de copeaux pour faire des toilettes sèches en urgence)
    • Une tenue de sport par personne ( avec chaussettes, et culottes coton) , et un sac à dos par adulte qui peut porter
    • Une carte de son environnement (ign 25/000)
    • Vélo si possible et remorque à vélo pour les petits ou les baggages (ou le chien)
    • Adresse de secours quand c'est possible
    • Filtres à eau ou tablettes micropur
    • Du matériel de camping sauvage : tarp/bache, duvet, camping gaz, casseroles adaptées (plus nos lampes), rouleau de papier H et 2 briquets quasi neufs
    • La possibilité de bouger "safe" sans dépasser 10 kg de baggages par adulte qui peut porter (sans entrainement, ce serait encombrant)

    Notre page résilience est bien plus complète, mais si vous n'avez rien prévu, tout ce qui est listé ici suffira.

    Il n'est pas dit que vous deviez bouger, mais le prévoir ne mange pas de pain.

    Ayez vos papiers d'identité à jour.

    Vous aviez prévu de faire un voyage en Chine ? Est-ce le moment ? Traverser l'Europe à cheval vers la Mongolie ? (c'est mon projet) Est-ce une bonne idée ?

    C'est le moment de tisser des liens et de parler avec ses voisins et amis afin de mesurer leurs opinions et de tisser un réseau. Si votre voisin de pallier s'est fait vacciner 12 fois et qu'il vous dit qu'il adore écouter BFM, mafois ......

    C'est aussi le moment d'aller, chaque jour, chercher des informations fraîches sur des médias très différents afin de ne pas tomber sous l'influence exécrable de la propagande des uns ou des autres.

    C'est aussi le moment de se poser quelques questions intéressantes :

    • Que faire pendant une soirée en famille ou entre amis sans télé, ni électricité, ni grand confort ?
    • Je ferais quoi si ma carte bleue était subitement bloquée ? Ou que les magasins n'acceptaient que les espèces ?
    • Si je suis en panne de carburant et que je veux rejoindre la tante Berthe à Bouzeu le Têtu, comment je m'y prends ?
    • Le chauffage et l'électricité sont coupés dans l'apparte et tout le monde a froid, on fait quoi ?
    • Y'a des barbares qui viennent d'entrer dans l'immeuble et je les entends dans l'escalier, c'est quoi ma réaction ?
    • Y'a des émeutes en ville, et je ne peux pas faire les courses ni aller chercher les gosses à l'école ?
    • Demain on ascensionne, mais aujourd'hui les gosses ont faim et s'ennuient (ouille épreuve maximale réservée à un guerrier averti) ?

    Enfin viennent les questions d'ordre moral :

    • Les voisins d'immeuble veulent exclure la famille d'Ahmed parce sa place est la la ZUP ?
    • Ma fille adolescente passe son temps à poster sur facebook notre trajet à la campagne pour garder ses put**ns de followers ?
    • Mon fils embarque sa réserve de chichons pour la route ?
    • Ma belle-mère refuse de bouger et ma femme refuse de bouger sans sa mère ?
    • Mon mari me dit que je suis cinglée quand je réclame le droit de faire des courses de stocks ? Et il en rajoute : tu ferais mieux de te vacciner si tu veux rester en vie.
    • Mes voisins que je connais et apprécie, n'ont plus rien (rien prévu) et sont dans la merde ?
    • Mon mari me dit que jamais l'état ne laissera faire "ça" ?
    • La grand-mère adorée de tout le monde ne peut pas descendre à la cave en cas d'alerte à la bombe ?
    • Faut mettre les gosses à l'école, mais les infos disent que les méchants sont à la frontière ? Ou qu'il y a eu 3 explosions dans des écoles cette semaine ?
    • On nous évacue en bus militaire pour alerte nucléaire ? Je fais quoi ?

    Etc.... cette liste est conjugable à l'infini.

    Tout ceci peut arriver demain. Ou jamais bien entendu. Je n'ai pas toutes les réponses, seulement les miennes et elles sont sans valeur pour autrui. Nous allons cependant vers des temps de guerre, d'une guerre moderne qui peut nous couper du confort auquel nous sommes (trop) habitués. Regardez Gaza : eau coupée, électricité coupé, siège urbain, voies d'évacuation bouclées. Cépapareil ? Bah .... enfin, comme vous voudrez. Les guerres sont cruelles et préviennent peu.

    L'un des principaux problèmes, ce sont les enfants. Nous voulons le meilleur pour eux. Et eux sont parfois très peu conscients de nos gros soucis, en regard de leurs préoccupations d'enfants, ou d'ados, ou de grands ados. Les familles peuvent vite se déchirer à cause d'eux ou pour eux. Tout le monde excuse le père de famille qui chasse la conserve pour nourrir ses gosses. Pourtant ..... Nous devrions en tous cas envisager de nourrir tous les enfants du quartier ou de l'immeuble afin d'instaurer la paix sociale et la solidarité entre nous.

     

     

    Que dire aux enfants

    Ce que je peux être excédée par la sempiternelle scène à la con des films catastrophe, ou le père fait de mi-tour à cause du nounours de son mome qui braille à s'en décrocher la machoire, parce que doudou a été laissée dans la maison en train de s'effondrer. Mais vraiment si vous en êtes là, c'est que vous êtes bien avancés sur le chemin de la zombification. Vos enfants ne sont pas des petits princes qui ne survivront pas à la perte d'un objet, fut-il de transfert.

    Autre truc pourri des scènes d'évasion : toute la famille kasscou cachée sous le faux coffre du pickup, avec la petite Lola kasscou qui a peur, ou mal, ou a un rhume et va bien entendu se mettre à brailler, ou à éternuer, au passage du contrôle.

    Ma mère a failli faire tuer ma grand-mère pendant la seconde guerre mondiale. Ma grand-mère était à la gare avec une valise pleine de viande dans une main et ma mère dans l'autre. Et voilà pas que la petite imbécile, lors d'un contrôle, dit au Monsieur en uniforme que sa maman elle a été chercher à manger pour toute la famille .... Dieu merci le soldat avait un coeur.

    En temps de guerre, les enfants sont en danger, et parfois peuvent vous mettre en danger. Il est donc nécessaire d'évaluer le danger, et de leur parler, ou de tout faire en prenant en compte leurs besoins et leurs limites. Quand c'est possible. 

    Leur dire quoi et quand et à quel âge ? C'est là toute la question.

    Avant 7 ans

    Rien ou que des propos très rassurants : genre papa et maman super héros vont te garder en sécurité. C'est un gros jeu, on doit se taire, chuuuuuut ...... Evitez lui d'avoir peur, ou faim, ou soif. Il ou elle ne dispose que d'un cerveau peu mature qui ne comprend encore que très mal les notions de vie ou de mort. Ces notions s'assoient progressivement à partir de l'âge de 7 ans (environ) et c'est aussi pour cette raison qu'un enfant de moins de 7 ans ne doit pas traverser la route tout seul. Néanmoins il peut avoir peur, et dans ce cas sera dans l'impossibilité de la maîtriser, pas plus que d'autres émotions ou besoins.

    Il ne maîtrise encore que très mal la notion de frustration, même si il est intelligent, éveillé, que c'est un HPI HPE, un zèbre ou la réincarnation d'Einstein. Il peut donc hurler pour Doudoux lapin en peluche que je vous recommande de ne pas oublier. Il peut aussi avoir des réactions de frustration vis à vis de tout désir. Mais si il craint votre capacité à l'éduquer, il viendra à bout de sa frustration.

    Si votre petit chéri a 3 ans, mais que déjà c'est une semence d'étoile qui comprend tout, je recommande de lui donner la carte ign et de prier "Je suis" avec lui pour qu'il nous guide vers l'escalier de l'ascension qu'il est précisément venu nous montrer.

    Mauvais humour mis à part : il doit y avoir, pour lui, à boire ou à manger de façon régulière, et aussi la possibilité de lui faire faire pipi/popo, ou encore de le changer en express, ou encore d'avoir la couche qui va bien pour le transporter. Lui parler, c'est le rassurer, et non l'informer honnêtement de ce qui se passe.

    Entre 7 et 10 ans (environ)

    Votre enfant est en mesure de comprendre consciemment ou non, qu'il y a un danger. Il est donc nécessaire de lui en parler afin de dévérouiller une méfiance instinctive et des réflexes malheureux (surtout si il a trop regardé la télé). Parler n'est pas non plus crier à la catastrophe. Ce sont des choses simples à comprendre comme :

    Dans le quartier il y a trop de gens qui ont un comportement agressif, nous nous en allons chez Tante Berthe, ou, la porte doit rester fermée à double tour etc....

    Un cours de géoolitique n'est pas entendable et  il faut simplifier : les Juifs ont bombardé Gaza il s'en fout au pire et au mieux c'est abstrait. "Dans la rue, la sécurité des enfants n'est plus suffisante pour que tu sortes seul", ça il peut l'entendre. Lui dire nous sommes en guerre tout en allant faire caddy plein pour les fêtes lui parlera surtout de vos incohérences. Lui dire, nous allons bientôt traverser une période difficile, alors j'ai envie qu'on se fasse un beau Noël en famille lui parlera plus. Mais si il vous répond à 9 ans, vaudrait pas mieux qu'on fasse des réserves ? Ne vous étonnez pas, il a sans doute déjà peut-être plus écouté radio youtube ..... Ce sera aussi à vous de répondre : a) c'est fait ou b) on s'en tape. Bref, entre 7 et 10, on installe un dialogue lucide et sincère, sans dramatiser ni mentir. Question de bon sens.

    A cet âge, si la frustration n'a pas été maîtrisée, il hurlera pour avoir un Iphone de dernière génération et ne supportera pas de respecter vos limitations.

    C'est par contre l'âge où on met en place les Valeurs sur lesquels on souhaite l'ancrer dans la matière : Amour, etc......

    Il sait donc ce qu'il veut ou pas, dans une moindre mesure, car il n'a, de loin, pas terminé sa croissance cérébrale.

    Les films font souvent état de gamins surdoués qui survivent à tout avec une raison incroyable et dans des conditions ultra dégradées. Oui Mais .... Ce sont des films. Dans la vie, il arrive qu'un gosse de 9 ans mette le feu à sa chambre parce qu'il voulait démonter la prise, jouer avec un briquet, ou voir si le plafond pouvait bruler. C'est aussi l'âge des expériences conscientes et des recherches de limites.

    C'est donc à vous de fixer ces limites et de lui faire savoir que si il les dépasse, ça va ch**r !

    Au-delà de 10 ans, jusque vers 18 ans environ

    Il s'agit d'un pré-ado, ou d'un adolescent, voire d'un jeune adulte. Le dialogue doit avoir été établi et peut parfois se perdre dans l'incompréhension réciproque. Ce qui a été acquis avant, va rester : résistance à la frustration, respect des limites. Ce qui n'a pas été fait va ressortir version XXL.

    Et pour la situation qui s'aggrave, en plus il est dans une période où, pour ainsi dire, il a d'autres chats à fouetter : transformation de son corps, puberté, premiers émois, passions d'ado etc....

    Il est pourtant nécessaire de lui faire sentir qu'il est déjà bientôt un adulte, capable de comprendre, voire prendre des responsabilités (en accord avec ses moyens physiques et mentaux). On peut donc lui parler sincèrement et avec des mots d'adulte en expliquant les conséquences possibles des évènements. Sans dramatiser.

    Dans certains pays on leur apprend à tirer à la Kalach. Pourvu que ça nous arrive jamais.

    Il ou Elle peut aussi réclamer son droit à voir, comprendre, entendre et répondre. C'est possible, mais pas pour tout. Il ou Elle n'a pas votre vécu, ni votre solidité mentale. Ce qui est un secret doit donc rester un secret. Car il pourrait le partager sans vouloir mal faire. Il pourrait aussi mal comprendre et interprêter.

    On peut donc dire beaucoup, mais certainement pas Tout.

    Comment les rassurer ?

    Quand ils sont petits, les jeux fonctionnent bien, à condition d'une relative maîtrise de l'anxiété chez vous. Quand ils sont grands, vous êtes l'exemple : si vous savez rester calme, et tenir des propos rassurants : ils vont s'apaiser. Mais si tout votre comportement traduit la panique ..... Car très vite, l'enfant possède un cerveau apte à mesurer la situation de très plaisante à très désagréable ou risquée. Et le premier de ses indicateurs, c'est vous. Inutile de se le cacher, si vos nerfs craquent, il ou elle le verra.

    Chez vos ados, ils vous connaissent parfois mieux que vous-même. Donc le mensonge est compliqué. Mais l'exemplarité marche très bien, c'est peut-être même la seule chose qui fonctionne. Car le "faites ce que je dis, pas ce que je fais" ils vont vous le coller dans la figure très vite.

    Comment se rassurer ?

    Au final, c'est vous qui avez les cartes en main. Si vous avez un peu prévu les choses, vous êtes plus rassuré. Donc plus calme. 

    L'autre bon moyen est de ne pas être seul dans la difficulté, l'homme étant un animal grégaire dans les moments compliqués.

    Une famille ou un petit groupe uni par les liens d'Amour et/ou de confiance, ayant compris et un peu anticipé la situation sera donc en mesure de faire face et de soutenir les enfants. Reste que dans une situation complexe, il est important que les enfants soient en mesure de comprendre - surtout les grands ados - que la situation mérite d'éviter les débats idiots habituels, sur le droit de sortir manger des sushis ou un kébab.

    Un peu d'autorité ne nuira point, sauf si c'est la première fois de votre vie.

     

    Un petit mot aussi pour dire qu'une bonne part des enfants Hyperactifs, HPE/HPI, zèbres, arc en ciel etc.... sont souvent essentiellement des gosses mal éduqués. Ce qui ne retire rien à leur intelligence, mais beaucoup à votre capacité à leur apprendre à s'adapter à la planète Terre.

    On se tient informés

    Gros bisous

    Elizabeth

  • Grande Voyance 2024/2025 : Cataclysme ou grand Changement

    Chers Tous,

     

    2024 et 2025 s'annoncent comme des années d'Apocalypse. Non pas la fin du Monde, mais la fin d'un Monde.

    Apocalypse, Cataclysmes ....... Mais tout simplement aussi grand changement vers une toute nouvelle civilisation qui verra s'impliquer des extra terrestres, un ordre mondial, des réformes incroyables, des nouveautés en terme de santé, d'alimentation et de vie, mais aussi, ils tenteront : de limiter la population à un nombre plus restreint et dans des conditions de liberté, qui font se perdre l'orthographe même du mot en question. Iront-ils au bout de ces réformes ? C'est ce que je cherche à déterminer, car 2024/2025, c'est la scission définitive entre 2 lignes de temps, et nous en avons la responsabilité. Donc le libre arbitre jouera un rôle majeur dans l'évolution karmique de chacun.

    De toutes les voyances que j'ai pu faire, celle-ci est sans doute la plus à risque de voir se dérouler sous nos yeux, de nombreux bouleversements.

    En France : le climat social

    Le risque de guerre civile est immense. Les visions sont mortifères : du sang, des couteaux, des coups de fusil, des bagarres qui finissent dans les couloirs des immeubles des villes ou des cités, des rafales : un bruit assourdissant et des frissons de peur. Le sang coule et coagule, semblant former sur le sol, des plaques épaisses et noires. Lorsque le bruit des émeutes montera dans le ciel, à la même vitesse que les feuilles mortes tombent des arbres, : rentrez chez vous et n'en sortez que pour le strict nécessaire si vous habitez en ville ou en banlieue. Ceci dit ces visions de sang ne sont sans doute pas étrangères au risque global de guerre mondiale.

    Des gangs se forment et sèment la terreur. Le feu éclate de part et d'autres, et les forces de l'ordre ne peuvent rien faire. Il y aura mort de gendarmes et d'autres refuseront d'aller assumer l'ordre dans des endroits trop à risques.

    Hélas, les réactions anti-migrants et racistes prennent de l'ampleur et aucun des 2 groupes ne veut se calmer. Chaque groupe estime que l'autre agit de façon illégale et égoïste.

    D'autres manifestations/émeutes prennent sale tournure : des pères de famille, mais aussi des femmes, des mères, qui viennent hurler leur manque de ressources.

    Il n'y a plus de bon travail. Beaucoup d'entreprises ont fait faillite et celles qui restent sont très exigeantes. Les gens ne veulent donc tout simplement pas de ces postes et un turn over terrible se met en place. L'état assoit de nouvelles sanctions pour les fraudes aux aides sociales et au chômage (dont une pression max sur les bénéficiaires d'allocations chômages), mais ça ne change pas beaucoup : un jeu de chat et de souris se met en place et de nombreux jeunes et moins jeunes cherchent leur autonomie à travers les méandres des aides sociales.

    Au plus fort des risques, le gouvernement quitte Paris par hélicoptère et les élus, maires y compris, ont tendance à se mettre à l'abri. Tout le monde pourra suivre le ballet des hélicos en Ile de France (sans doute via une résidence périphérique plus facile à protéger ou tout simplement inconnue.. La République quittera donc brièvement Paris, comme Louis XVI en son temps, l'innocence en moins ....

    Ce mouvement n'est pas que Français, mais il semblerait que nous montrions le (mauvais) exemple.

    En parallèle au climat social débordant : la police scientifique fera de gros progrès qui serviront à traquer le responsable de la moindre casse ou du moindre débordement public (ou en bus, métro, ou encore en ville etc...) ce poids, nouveau pour nous, ne sera pas sans nous rappeler les caméras et les crédits sociaux à la Chinoise. Globalement, notre conduite sera épiée. La censure sur les réseaux sociaux, post émeutes, sera drastique (il sera avéré qu'ils auront servi à battre le rappel)

    Ne prenez pas part à ces débordements, émeutes ou conflits urbains. A tort ou à raison, ils seront sanctionnés au-delà du raisonnable et bien plus qu'un coupable de violences pédophiles. D'autant plus que les J.O. pointent à l'horizon ... avec l'objectif d'une ville exemplaire ...

    Energie

    Le secteur est gravement plombé. Le prix du carburant monte en flèche à la pompe et personne ne peut suivre. Ca devrait commencer bientôt et ne pas s'arranger du tout. Les Français vont avoir froid cet hiver et il sera difficile de garder la température de 19°C.

    Ne pas rouler, Ne pas se chauffer, et mal manger ..... Les transporteurs sont aussi à la peine et je vois des files bloquées de poids lourds à l'arrêt. Parfois sans le vouloir.

    Quel que soit le moyen de chauffage, c'est la m***e. Seul le bois, en campagne, peut aider. Le gaz et l'électricité sont hors de prix ou bloqués : de toute façon pas assez pour s'en sortir.

    Il y a quelques centrales arrêtées, comme d'hab, mais là n'est pas le souci. La logistique de l'énergie est mal en point. L'Allemagne, dans la mouise, commence également à manifester, mais tristement, et non pas comme nous : bruyamment.

    Nous ne sommes pas confinés, mais finalement, ça revient un peu au même : nous roulons peu. Et les personnes âgées isolées sont encore plus mal en point. Nous allons donc nous restreindre, par choix, mais aussi sous la contrainte financière. L'industrie du Tourisme est également en berne en 2024/2025, attention donc à ne pas s'endetter pour monter une structure touristique.

    L'eau : ce n'est pas une énergie, mais globalement le même procecssus est prévu : compteurs intelligents, contrôle de la consommation, surtaxe et projets d'écorécupération des eaux usées - blablabla .... Comme pour la pompe à chaleur, il y aura des projets partiellements pris en charge. Hélas Je ne vois pas cette affaire suivie d'effets, sauf pour le contrôle de l'usage de l'eau qui risque d'être lourdement pénalisant. Ce problème sera général en Occident.

    Attentats 

    Beaucoup de grosses armes sortent, je vois une arme d'épaule, un truc lourd qui tire sur un hélico et une voiture. Les cibles sont des élus. Je vois des groupes en robes et barbes qui se préparent dans l'effervescence. Il y a un climat de haine assez horrible. Je vois aussi des endroits, comme des grottes ou des caves avec des caisses et des caisses d'armement.

    Conformément à ce que nous craignions lors des vagues de migrants, des agents dormants sortis de nulle part semblent s'exposer pour parler de lutte. Ce mot Lutte Armée que nous n'avions pas entendu depuis fort longtemps en France

    Beaucoup de citadins fuient dans la famille un peu plus éloignée.

    On n'ose plus prendre le bus, le train.

    Je vois des portails d'écoles fermés. Les écoles seront parfois fermées et les parents retrouveront les conditions du confinement.

    Il règne une forme de psychose.

    Le gouvernement fait état de découvertes de planques d'armes et de préparatifs terroristes. Ce n'est pas partout et tout le temps, mais assez pour que beaucoup de gens rentrent chez eux.

    A fortiori, ces phases de lutte terroriste et de quasi guerre civile font que la rue reste parfois tout à fait déserte.

    Pendant les phases de révoltes ou d'attentats (voire des 2 en même temps). Les citoyens s'en prendront, comme pendant le confinement, aux radars, mais pour moi il y aura des actions  très violentes, un peu à la Corse, sur des centres URSSAF, IMPOTS, etc...... Des actions destructrices.

    Climat

    C'est vraiment difficile, je perçois d'énormes tempêtes, du vent qui arrache, des tornades, une pluie abondante, mais trop abondante,et des orages très violents. Quelques morts en France. Et la mer qui se fache avec des vagues submersives assez hautes pour que l'on puisse parler de tsunamis. Pas question de se ballader sur la côte. Je vois de l'eau sur le trottoir, assez haut, on marche en botte, un peu partout. Les démolitions sont importantes et beaucoup pleurent.

    Vent/Froid/Pluie ..... : des zones complètes doivent être évacuées. Le moindre ruisseau est regardé de travers. 

    Je vois une route coupée, des bois autour, mais le terrain a lâché (sorte de glissement), du coup la désorganisation gagne du terrain.

    L'armée, la gendarmerie et les pompiers se relaient pour aider. 

    Ces phases dures alternent avec les autres.

    Attention aux villes maritimes. Je vois de l'eau sur des pavés. Dans le même temps, on découvrira une activité cosmique étonnante et le ciel fera état de trucs étranges ( je reviens dessus plus loin)

    Economie

    C'est l'horreur. Pas mal de circuits lâchent. Le mot pénurie était employé pour pas grand chose, et là par contre on en parle peu, mais beaucoup de choses manquent au point de bloquer les processus.

    C'est un processus lent, mais inexorable : on a de moins en moins, mais la France semble ruinée. D'autant plus que malgré des récoltes bonnes et des cours encore assez bas, les prix rendus sont encore plus lourds, la paysannerie Française n'en voyant pas la couleur. Pire que ça, une fois de plus, nous allons alimenter je ne sais qui : je vois des wagons chargés de blés partir, quitter le pays (je pense que cette vision est métaphorique)

    Le monde du luxe est déjà lourdement touché, mais le monde parallèle des loisirs l'est encore plus. On entend parler de structures qui doivent fermer, tandis qu'on tente de changer les idées des gosses en réinventant des plaisirs simples.

    Les structures de protection tentent l'impossible, mais l'état continue de prélever un max et ce qui est donné de la main droite est repris de la gauche. Il n'y a donc qu'une protection sociale minime et insuffisante. On entend parler de Français qui quittent le pays et émigrent dans l'hémisphère Sud.

    L'ambiance, dans les villes, la nuit, est dystopique : faut pas traîner : des feux qui tournent mal, des bagarres qui tournent mal. Les hommes de la rue ont faim et je vois des morts, et des zombies alcoolisés ou drogués qui s'attaquent à n'importe quoi.

    Un petit chapitre sur les banques

    Dire que l'on carbure à la planche à billets tient à la fois du pléonasme et de la porte ouverte enfoncée .... Les crashs tests n'ont plus de sens et les banques Françaises, bien que ne faisant pas faillite, suppriment à la fois services, agences et distributeurs. Beaucoup de fonctions de conseillers disparaissent et les agences se dépeuplent, quand il y en a. Globalement, le faux argent sauve le vrai et la paix bancaire règne sur un monde d'ordinateurs et de projets virtuels. Reste que bientôt tout cela prendra fin.

    Le monde des finances travaille à supprimer les espèces. Cela semble inéluctable. On en parlera, mais je pense hélas que cela fera partie des campagnes de communication de l'Antéchrist (et c'est un autre sujet, surtout 2025)

    Le mouvement Woke

    Il est un peu enterré ... Les familles semblent se ressouder. Le)s partis politiques qui défendaient les minorités (LGBT par ex.) perdent du crédit et commencent à changer de discours. Je vois le Leader de LFI bouder seul dans un coin, comme rejeté, puis j'entends le mot mort. Mélenchon va-t-il se faire assassiner ?

    Plusieurs hommes ou femmes excentriques se font agresser.

    Les homosexuels tentent de trouver une voie légitime et quittent plus ou moins le mouvement LGBT qui devient synonyme d'emmerdements pour qui le fréquente de façon ostensible : il se marginalise.

    La sexualisation des enfants continuera ... par le biais de l'éducation sexuelle.

    Solidarité

    Certains quartiers commencent à créer des mouvements solidaires, mais aussi, hélas, des services de garde de nuit, ou de jour. Les dérives ne sont pas loins et je voie des enfants qui en profitent, mais hélas aussi des personnes isolées et rejetées (j'ai la vision d'une femme âgée qui réclame et se fait brutalement rejeter par des hommes qui en sont à avoir peur de tout)

    Santé

    Les soins sont rares et chers, les médicaments, même importants, commencent à manquer et un véritable marché noir va se développer. Beaucoup ne peuvent même pas se faire opérer pour de bonnes raisons. La sécurité sociale à la Française est morte. Les honoraires supplémentaires des chirurgiens font un scandale et certains se font malmener dans leur propre établissement.

    On parle de désert médical, mais c'est surtout que beaucoup de médecins font grève ou refusent de travailler plus. Idem les dentistes, Idem les spécialistes.

    Le pharmacien en vient à faire de la bobologie et pas seulement des tests. Il se met à prescrire pour certains cas, les plus courants. Je vois de grandes manifestations en blouses blanches : jeunes médecins, chir, internes, etc.... Ces manifestations seront toutefois rares. Et ne serviront pas à grand chose.

    On continue de dérembourser certains soins.

    Confinement ? Non

    Pass ? Non

    Epidémie : probable. Elle est inscrite dans les lignes, et touchera les enfants (mais pas que). Je la sens moins étendue que le Covid. Mais plus dangereuse. Attention aux symptômes neurologiques. Mais pas que. Encore un cousin de la Varicelle ? Je vois des boutons ou des plaques rouges. Des infections cutanées pouvant aller jusqu'à la nécrose. On parlera peut-être d'attentat biologique ou chimique.

    La contamination de l'eau reste au programme. Soyez donc prudents à la première alerte. Disposez d'un filtre ou de pastilles (de type micropur).

    Tous ces évènements seront entrecoupés de périodes plus calmes.

    D'autres maladies prennent d'incroyables proportions, dumoins en parle-t-on plus ... surtout d'antibiorésistances, ce qui sera prétexte à réglementer encore plus les antibiotiques, au point de voir des gens mourir sans soins. Les suites vaccinales font parfois causer, mais ces bruits restent à l'état de rumeurs et la plupart des citoyens considèrent que ce sont des "Fakes"

    Guerre

    Oui, hélas comme participants sur le mode offensif et défensif. A voir ci-après

    Immobilier

    La croissance de la taxe foncière finit par faire s'ouvrir des débats inutiles. Les taux continuant de monter d'un point de vue mondial, les prêts sont pour bonne part inaccessibles à la plupart des revenus standards Français. Aux USA, la rumeur enflera sur une crise des subprimes numéro 2 bien que ce ne soit pas le cas. En tous cas, le secteur du bâtiment va médiocrement et lorsqu'on prononce le mot projet immobilier, il est accompagné du mot taux, chauffage et taxes .....

    Jeux Olympiques

    La question est loin d'être claire, il ressort qu'ils se déroulent en temps de guerre ..... et qu'ils ne sont pas pertinents car tous les athlètes n'y sont pas. Par contre, l'état de grâce des rues vides et propres aura un coût monstrueux dans tous les sens du terme. Cette action me renvoie à une image de Monstre qui hurle .... Est-ce le Français qui souffre ? Oui bien entendu, mais pas que. Les dirigeants de ce monde là sont prêts à tout.

    Les Jeux Olympiques deviennent au sens littéral, un marqueur temporel de la Guerre. Eté 2024.

     

    Le Monde

    Un monde Multipolaire à 2 blocs : Occident et BRICS - Iran contre Israël ou plutôt ces 2 pays comme représentant symboliquement les 2 blocs. Il se pourrait que les Musulmans s'unissent ....

    Les petits malheureux du truc, c'est nous .... L'Europe est quasi morte officiellement. La plupart des pays Européens font ce qu'ils peuvent.

    Vu de ma fenêtre, la Méditerranée est en Feu sur toute sa moitié Est. (Italie jusqu'au bout). Les passages sont tous l'objets de conflits et l'énergie est aux premières loges des conflits.

    Il y aura des périodes d'accalmie, mais 2024/2025 semble représenter un pic. Après quoi, ça devrait aller bien mieux.

    Il y a du Feu partout. Parfois même sur des zones qui ne sont pourtant pas concernées. Fuir l'Europe ou le bassin Méditerranéen semble une évidence.

    Je perçois des mouvements de population de ci et de là. Certains à la demande des autorités, d'autres spontannés.

    Comme pré-vu la guerre est polyfrontale. Tous contre tous. Ce qui aggrave la condition économique générale. Il y a des explosions dans plusieurs grandes villes, tandis que d'autres semblent noyées ou broyées. Beaucoup de conséquences sur tous les plans : logistique, circulation des biens et des personnes.

    A noter : la recrudescence, dès 2024, de tremblements de terre et d'éruptions volcaniques sur notre hémisphère. Je vois des tas de gravats. Il y a peu de monde, ce sont donc des zones habitées, mais peut-être non denses. Ou peu de secours.

    Ca vibre de partout. Comme si la terre vibrait. Une année de cataclysmes géo-physiques en tous cas. Gare aux lignes de failles à mesure que notre voyage cosmique nous rapproche d'un grand astre invisible (sauf aux infra rouges) ou d'un point de matière sombre qui constituera le point focal de notre rencontre avec nous-même .... (en route vers les 3 jours et le grand avertissement)

    Je vois de droles de manifestations dans le ciel : pour une fois on en parle. Les lumières blanches à oranges qui circulent. Même en France on en parle. Le ciel me parait agité, des nuages, des éclairs, et des trucs .... Un pseudo contact officiel E.T. n'est pas exclu, on parlerait d'espoir. Etc.... ce serait une fois la guerre terminée.

    Ressources terrestres 2024 2025 : On va beaucoup évoquer le fait qu'il n'y en a plus. On en parle plus que de raison. Cela contribuera à faire accepter de nouveaux plans d'actions qui s'orientent tous dans le même sens : diminuer la consommation de "tout" . Dans la même veine, une grosse campagne de communication, mondiale, sur les engagements à dépolluer : taxes, retaxes et re re taxes. Le drame est que cette pollution n'est pas d'origine de la petite activité matérielle individuelle (même si non neutre); mais d'une activité globale ultra industrielle de transformation qui dure depuis bien trop longtemps.

    Comme ça je dirais qu'on reste sur un plan d'action visant une diminution drastique de la population humaine. Mes propos ne visent pas à être conspirationnistes, c'est ce que je perçois en tant que voyante. Je ne souhaite pas affoler les gens en disant ça, mais c'est leur objectif.

    Elections Américaines

    Une campagne perturbée par un état général de troisième guerre mondiale et de risque militaire maximum. J'ai le sentiment qu'elles seront repoussées pour cause de guerre et/ou de loi martiale. Trump se présentera, je le sens néanmoins en mauvaise santé avéré, autant que plus ou moins grillé dans sa politique de communication (on va dire qu'il aura perdu des points de ce côté là). Durant cette tragique période, le peuple semblera se ranger derrière sa Présidence, même si sénile avérée. Par contre il pourrait être laissé en place, avec une présence officialisée de Michelle Obama (????). En tous cas le couple Obama n'est pas loin derrière, tandis que Hillary Clinton semble finie en politique (Michelle Obama aurait alors plus l'image de la mère de la Patrie, contre le discours plus agressif d'H.C.) Globalement, l'état profond continue sur la même lancée .... En tous cas, une femme jouera la carte de l'exemplarité, même si ce n'est, de loin, pas le cas.

    Elections Européennes :

    Les Européens s'en battent les c****es .... A tort ou à raison, l'Europe agace le bon peuple (dont nous faisons partie) et lorsque nous regardons nos dirigeants Européens comme VdL, nous avons le sentiment de contempler le Diable en Jupons (c'est de la voyance, c'est là le sentiment partagé par beaucoup d'Européens en Juin 2024). Nous avons la tête ailleurs, sortant de soucis financiers graves pour entrer dans un conflit non moins grave. Mais l'Europe voudra défendre l'idée d'une défense qui joue collectif, alors que nous nous serons déjà étripés en début d'année ou en fin 2023 sur le cours des céréales, de l'énergie et de l'eau .....

    Monnaie numérique :

    Le remplaçant naturel aux espèces continue son chemin. Il sera bientôt efficient (2024) pour une utilisation informatique qui  évoluera en parallèle avant de prendre la place de l'Euro. Ce mouvement sera sans doute bien vite international. Il ira de pair avec la sécurisation des données et interactions, via la proposition d'implants à l'essai chez des volontaires.  L'implant systématique n'arrivera, à mon sens, avant 2025.

    En Europe :

    Italie

    Feu, Volcan, Migrants et Emigrants qui quittent des villes difficiles, comme Rome et Naple, mais pas que .... L'Italie connait une lourde période de crise, soeur de souffrance avec la France et sans-doute nos f rères en Europe : Allemagne, Espagne, Grande Bretagne et Europe du Nord.

    Grande Bretagne

    La Royauté semble désavouée par son peuple. Le Roi est impopulaire et leur train de vie semble lourdement remis en question tandis que le peuple semble souffrir de la faim. La Couronne tentera de se rattraper pour éviter le pire, en offrant beaucoup à ses sujets. Mais l'embellie sera de courte durée

    Allemagne

    Des manifestations, mais plus calmes. Beaucoup de rancoeur au pays de Goethe .... Des mouvements extrêmistes fleurissent en Autriche et contaminent une jeunesse Allemande qui n'a pas souvenir de grand chose, mais souffre de beaucoup de difficultés matérielles. Le temps du miracle Allemand est derrière et Olaf est très contesté. Il pourrait se voir contraint à chambouler le gouvernement pour sauver sa tête.

    L'Espagne

    Naissance d'un petit fils de l'une des soeurs du Roi. Cette naissance masculine fera parler d'elle dans ce pays encore emprunt de traditions patriarcales. Beaucoup de Feu en Espagne durant la belle saison qui sera bien trop chaude, beaucoup de conflits aussi, et un détroit très compliqué au Sud. Beaucoup de difficultés donc sur Gibraltar (de façon générale , ce ne sera pas l'année des Détroits ...)

    De façon générale, les pays qui bordent la mer Méditerranée vont avoir quelques cheveux blancs à se faire. Comme je vous le disais, les Détroits vont devenir de véritables bombes à retardement (le processus est enclanché, cela peut donc survenir n'importe quand)

    2024/2025, c'est aussi une révolte sociétale et mondiale. La royauté perd plus ou moins ses lauriers et devient progressivement strictement consultative, une histoire de traditions plus que de quoi que ce soit. Mais ils devront parfois se protéger, quel que soit le pays.

    Les Balkans et le Bosphore

    En géopolitique, il semblerait qu'ils jouent un rôle important, Je ne saisis pas tout mais une triangulation : Bosphore - Balkans - Turquie/Russie ... C'est là que va se jouer un grand moment de rupture diplomatique. (ou pas si tout le monde est intelligent). Comme ça je dirais un nouvel enjeu maritime (passage marine de guerre ???). En tous cas, et bien que je ne vois pas de décès important dans les Balkans, comme il est dit dans les visions d'Alois Irlmaier, j'y perçois un sacré souci à démêler.

    Dans le même Esprit, il y a 2 Europes en Europe : celle qui suit l'Otan, et l'autre ....

    Israël-Palestine, les suites du conflit

    Un conflit destructeur qui peut se transformer à tout moment en drame sans possibilité de retour. Tout dépend de ....

    Je ne reviens pas sur la voyance récente que je viens de faire - la vraie question que nous avons tous aux lèvres, c'est comment cela va-t-il tourner au final ???

    Pour moi il y a plusieurs étapes, la phase actuelle, destructrice, puis une phase de discussions mondiales, suivie potentiellement d'une reprise avec Force armement et menaces. Le risque, c'est l'étape d'affrontement direct des 2 blocs via le conflit presque devenu un prétexte. Il pourra y avoir un traité de paix et quelques Shalum entonnés avant de reconstruire. Mais pour combien de temps.

    A l'heure actuelle, lorsque je me connecte : aucun dirigeant ne souhaite de guerre atomique. Tous semblent réfléchir et personne ne suivrait un dirigeant solitaire et fou.

    Tout cela devrait nous mener jusqu'au Printemps que je voudrais calme ...

    Le Nouvel Ordre Mondial et Pyramidal

    Il arrive ! Pour de vrai, il s'agit de l'Antéchrist qui n'est pas loin et aux commandes. Et si on vous dit qu'il faut attendre encore, perso, je n'y crois pas. Mais il se peut aussi que chaque époque le fasse sortir de son Enfer pour venir nous réduire en esclavage si possible. néanmoins je le sens là ! A l'affut ! Comme le Serpent guette la souris dodue qui a trop grossie pour courir vite et se sauver.

    Je sens plus que jamais qu'"ils" sont aux commandes du bateau ivre. Les KS et compagnie,  les Bildeberg, Forum Economique and Co.... Ils ne se sentent pas non plus à l'agonie, mais plus prêt que jamais de la solution (finale). Il va donc être temps de nous effrayer pour de bon et 2024/2025 vont être des grands crus de la terreur pour le Moldu moyen qui cherche la vérité sur BFM. D'ailleurs les Moldus Français ne voient rien venir pour le moment (j'ai des sondes ....)

    Au programme : un discours plus vibrant que jamais, la terre agonise, serrons nous la ceinture, bridons la démographie et mettons nous au travail, tout en épargnant de trop longues souffrances aux vieux, handicapés et autres poids sociaux. Tout en nous serinant que les progrès scientifiques formidables donnent, plus que jamais, un espoir exceptionnel aux générations de demain, si nous daignons mourir plus vite pour elles.

    C'est, plus que jamais, le moment de nous vendre un tas de technologies qui vont faire leur apparition dans notre quotidien : domotique, robotique, cerveau augmenté, techniques pour redonner la vue aux aveugles, l'ouïe aux sourds et l'intelligence aux crétins qui se feront implanter en désespoir de cause. La vaccination n'épargnant aucun scandale continue pourtant de faire l'objet de toutes les promotions. Le temps du social pur est fini et l'ouverture galactique fait parler d'elle. Ce n'est pas une blague, ce que je perçois, c'est que ces années verront arriver d'incroyables technologies pour réparer les déficiences cérébrales. Puis des circuits électriques entiers : une paralysie, un handicap .... On en parlera brièvement bientôt, comme d'un espoir. On en parlera après la guerre dans le monde de demain qui ne sera ni blanc ni noir tant que nous ne serons pas passé par la porte du grand avertissement ou des 3 jours.

    Je vois, première vision il y a quelques jours, suivie d'autres .... un groupe de lumières, à travers les branches des arbres, comme au loin dans le cosmos ou dans l'atmosphère. Puis les lumières se dispersent et disparaissent. Mais je sais que c'est partout dans le monde. Quand ? Je ne sais pas. Depuis, je scrute le ciel. Le projet Blue Beam, conspiration reine, serait-il en approche ? Possible. Je n'ai, pour de vrai, pas le droit d'aborder le sujet. 

    En tous cas, ce n'est pas Jésus Christ qui approche dans son vaisseau doré, ça c'est sur ..... !!!!

    D'innombrables réformes promises et qu'ils vont nous promettre avec beaucoup de conviction : alimentation, habitat, conduite, etc..... A nous la sauterelle grillée au confit de cafard roti dans le miel de fourmi.

    Ce nouvel Ordre, semble dirigé par des sortes de démons. Gardiens noirs. Inutile de se connecter. A haut, très haut niveau, tout cela n'a plus grand chose à voir avec l'humain ordinaire. Quoi qu'ils proposent, il est indispensable de se dire que ce n'est en soi ni bon ni mauvais dans l'esprit : travailler oui, se motiver oui, préserver la planète bien entendu. L'esprit est bon. C'est l'objectif final qui l'est moins. Parmi les choses qu'ils vont proposer, il y en a une qu'il faut souligner : la méritocratie. Travailler fort pour avoir plus de bien-être. Il y aura des esclaves 3 étoiles. C'est aussi leur meilleure forme de corruption, que de faire croire à une sélection par le mérite, alors que ce n'est pas le cas. Dans leur terre de demain, on sera utile ou pas. Néanmoins, la pyramide a été construite sans porte entre chaque niveau. A savoir avant de croire q ue l'on peut quitter la base ....

    Les Cataclysmes

    2024 et 2025. Grand cru également, pas toujours de victimes, heureusement, mais beaucoup d'eau et de Feu, de pierres qui broient et de régions qui se redessinent. Les grandes Caldeiras semblent se moquer et rester au calme, mais c'est un maître volcan qui explosera en causant beaucoup de tracas. Fumée et Gaz toxiques se répandent et contraignent les populations à évacuer d'urgence. Les avions contournent les zones "pyrolitiques" où le feu semble vitrifier l'environnement, tant les températures montent. Ces zones ne semblent pas habitées d'origine et la vitrification n'aura pas une grande incidence.

    Attention à New York et à sa statue de la liberté, plus que jamais menacée par de grandes submersions qui sèment le désordre.

    Attention, pour de vrai, aux Impulsions Electro-Magnétiques, plus que jamais d'actualité. Comme si la terre subissait je ne sais quelle force cosmique.

    Je ne vois pas de Big One à l'Est des States, mais je peux me tromper. De même que la Caldeira  du Yellowstone reste à peu près calme, mais je n'irai pas la visiter à cause des gaz toxiques qui, à mon sens, émergent dans une sorte d'image jaune souffrée (Yellow stone veut dire rocher jaune, de la couleur du Souffre).

    Naple attention par contre.

    Les tremblements de terre seront accrus, et nous risquons, en France, quelques effondrements. Sur de l'ancien. Peu de dégâts par rapport à d'autres.

    La troisième guerre mondiale

    j'ai déjà longuement travaillé dessus. Mais regardez ce qui se passe en Mer, c'est en Mer que les choses vont se décanter et les signaux apparaitre. Ainsi qu'une étrange lueur dans le ciel d'Europe. Comme une tâche de sang qui coule dans les nuages. 

    Législations nouvelles

    Je sens un grand courant de renouveau qui ne va pas vraiment dans notre intérêt. Anéantir la propriété, zombifier les terriens afin de les rendre plus obéissants que jamais. Marginaliser les courants indépendants, comme l'on fait mourir une morte qui se transforme en marécage avant de sécher et disparaitre (une morte est une branche de rivière, mais qui est en train de mourir, de se reboucher).

    Il va devenir, dans les 2 ans à venir, de plus en plus compliqué de rester dans une conduite normale tout en évitant les piquouzes infernales et autres misères prévues au menu.

    Nous devons donc respecter les législations, sauf celles qui consistent à condamner à morts nos droits légitimes. Et il risque d'y en avoir quelques unes qui sont schizophrènes de nature : les droits de l'homme vont devenir les droits de la Terre.

    Alors comment vivre normalement ?

    Ce travail de voyance, réalisé en méditation profonde, et en projection de conscience nous dit que nous sommes à la fin d'un voyage et que nous sommes en train d'en faire le bilan. C'est à nous qu'il appartient d'interprêter les résultats en témoignant de nos propres règles et valeurs.

    2024/2025 pourraient ressembler à de belles années de progrès social, technologique et humanitaire. Mais les chances que ce soit le cas sont de moins de 5% à mon sens.

    Par contre, quels que soient les évènements, nous aurons la possibilité de garder le sourire à bien des reprises.

    Ce que je ferai pas ou peu en 2024/2025 : voyager, prendre l'avion, bouger inutilement.

    Ce que je ferai prioritairement : voir page résilience

     

    Je répondrai aux questions complémentaires via le forum, sauf travail sur les zones (ce travail ayant déjà été fait). Ce travail a nécessité plusieurs séances et n'est sans doute, malgré tout, pas complet. Tout ne peut pas avoir été dit et le libre arbitre a un gros pouvoir de distorsion sur les évènements, si nous voulions bien nous faire, tous ensemble, un bel avenir.

    A partager (le lien)

    Je vous embrasse

    Elizabeth

     

     

  • Quels seront les derniers signes visibles avant le chaos, ou les 3 jours

    • Par egaia
    • Le 16/10/2023

    Chers Tous,

    L'idée, à priori, ce n'est pas de gémir, mais de se préparer, de façon à ne pas être pris au dépourvu.

    L'idée n'est pas non plus de se déguiser en prepper de la dernière heure, quoique .....

    Un exercice en voyance (ou issu de mes voyances et visions)

    J'ai perçu plusieurs signes qui doivent nous alarmer. Tous nous laissent plusieurs heures d'avance et il est probable que je vais en trouver d'autres afin d'arriver à obtenir 2 jours de délais (si Dieu le veut).

    Commençons par les anciennes visions :

    Les 3 jours : Il faisait beau à priori, un grand soleil, avant de voir le ciel comme s'ouvrir pour dessiner une fenêtre noire qui semblait déverser sa noirceur sur la terre.  Puis l'ensemble des écrans se sont tus. Plus rien, ni la traditonnelle TV, et encore moins les ordis et les téléphones portables. Sur la TV, un brouillard comme lorsque plus rien ne fonctionne en terme de transmission. Le ciel devient progressivement noir et la noirceur n'est pas celle que nous connaissons, celle qui s'illumine quand on allume la lumière. C'est plutôt tellement noir qu'on ne peut pas l'éclairer. C'est à ce moment que vient la dernière limite pour rentrer se cacher en fermant toutes les issues et volets, voire en masquant les fenêtre avec quelque chose de type papier kraft ou sacs poubelles skotchés.

    Nous disposerons de quelques heures pour aller chercher, prévenir, avertir. Mais les téléphones seront vite out. (1 heure ?  2 ?) Je ne parierai pas non plus très longtemps sur l'électronique. Le mieux serait de prévenir nos liens que si ils voient ceci ou cela, ils se planquent. Aucune chance d'aller chercher des enfants à 500 ou 700 km, on peut, par contre, en rejoindre sur 2 heures de route, mais en anticipant le fait que les gens vont paniquer.

    Durée : 3 jours et 3 nuits

    Nibiru : A priori, il y a des symptômes similaires (au point qu'au départ, pour moi c'était Nibiru qui causait le reste, ce que je ne peux affirmer avec certitude), il y a une particularité : la naissance d'éclairs violents sui frappent la terre, la nuit totale, de plus en plus d'éclairs et l'impossibilité de faire autre chose que de se terrer chez soi. Il y aura comme un grondement sourd permanent, celui-là même qu'on entend au loin dans un orage, mais tout le temps. Et de violents tremblements de terre, mais pas partout. Ce sera donc nocturne, invivable et terrifiant. Pas possible de s'y tromper.

    Le délai sera de quelques heures, sans préavis, et l'informatique/électronique ne marchera pas non plus. Donc mêmes remarques que pour les 3 jours, au point que pour moi ces 2 phénomènes n'en font qu'un seul. 

    Le killshot (tempête solaire XXL avec émission de rayons gamma qui frappent ce qui est vivant) : à priori le killshot survenait à l'issue des 3 jours lorsque nous sortions de la nuit. Mais mettons que je me trompe. Les premiers touchés seront les oiseaux qui tomberont au sol ou percuteront les vitrages avant de mourir. Les premiers qui sentiront le truc arriver seront les rats qui voudront à tout prix rentrer dans les maisons (ainsi que d'autres animaux).

    Préavis : il s'agit d'un lever de soleil - donc le phénomène  est perceptible avant le "plein éclat" de l'astre. Je dirais comme ça, qu'au premier rat ou au quelques premiers oiseaux, il faut filer s'enterrer aussi loin que possible et ne pas rester derrière ses fenêtres. Le préavis n'est que de 1 heure ou 2 grand maxi. Dans mes visions le killshot survenait après les 3 jours, mais il ne s'agit peut-être que d'un amalgame. Le soleil paraissait se lever du mauvais côté. 

    Etant donné que j'ai été gratifiée des 3 phénomènes en une seule et grosse vision, j'avais le sentiment que tout était lié, ce qui n'est peut-être pas le cas. Mais les symptômes sont clairs.

    Grand éclair en orient : c'est le dernier avertissement avant la troisième guerre mondiale. Mais de façon générale, c'est l'embrasement de la pointe Est Mediterranée. Il restera sans doute moins de 48 heures si une bombe de nature douteuse éclate. Voici un peu plus de détails : La nouvelle de la bombe ou de l'explosion arrive immédiatement en Occident et l'on espère que le conflit va s'arrêter là. Il y a pourparlers immédiats et beaucoup de paroles qui vont à la paix et l'apaisement (le Shalom ???) - et cela semblera effectif. Ce serait donc à ce moment que nous aurions la réalisation de la prophétie du Shalom (si je ne fais pas erreur, ce qui reste toujours possible). La France voudra encore s'en mêler et proposer d'organiser les signatures de traités ou d'accords. De fait tous les experts et plénipotentiaires de tous les gouvernements impliqués se prépareront pour régler le problème. Puis la mort déboulera sans crier gare. Autre "détail", la crise battra son plein en Europe (faillites, chômage, pénuries et soucis alimentaires, délinquance etc...)

    Délais : quelques jours tout au plus. Mais suffisant pour rapatrier la famille et s'organiser. Insuffisant pour aller faire des achats car il y aura des paniques au pied des hypermarchés et les livraisons risquent de ne plus être assurées. Le grand éclair surviendra après que le conflit ait duré sans trouver de solution. Comme ça je dirais que c'est maintenant qu'il faut se préparer.

    Les émeutes en France et la guerre civile : Nous en avons eu un échantillon, ce s era ça, mais version XXL, partout en même temps, dans toutes les villes. Un peu comme une grangrène ; le pays est vite infecté/affecté. Très vite on tente des pourparlers avec les différents leaders. (le très vite est difficile à comptabiliser, mais on va dire comme ça quelques jours d'horreur). Après un bref cessé le feu civil, les choses reprennent de façon brutale et violente. Pour finir le gouvernement lancera l'armée et d'énormes moyens/ Nous assisterons alors à une répression sanglante, tout en supportante un très haut niveau de délinquance. Le pays sera bloqué : donc pas de lirvaisons, pas ou peu de déplacements possible.

    Délais : lorsque le conflit démarrera, vous aurez 24 à 48 heures tout au plus (je tablerais sur 24 heures, nuit comprise) pour rapatrier les gosses ou la famille. Faire des courses de dernière minute n'est pas conseillé. Se faire livrer un truc par amazon sera impossible. Il est probable que la poste sera également freinée à stoppée. Le conflit global ne durera sans doute que quelques semaines. De ce que j'ai perçu il précède ww3

    ww3 - la troisième guerre mondiale : postérieure au conflit de l'Est Méditerranéen, elle arrive sans crier gare. Postérieure à la ruine économique Européenne, l'ennemi arrive brutalement et sans discrétion. Il attaque son front Ouest et aussitôt beaucoup veulent fuir. Par ailleurs les armées diverses et variées sont occupées un peu partout et le discours présidentiel tourne autour de la reconstruction (ce qui tend à prouver que pas mal de trucs se sont déjà passés). Pas mal de migrants repartent dans l'autre sens (et touchent même des primes pour ça). La France n'est pas touchée immédiatement, donc sur le papier, nous aurions quelques jours. Les gens ne sont absolument pas dans la croyance d'une guerre. Beaucoup ont même une sorte de croyance en une bonne Russie. Dans les temps qui précèdent immédiatement, la Russie aura fait une très jolie guerre de la communication. Avec succès. Ce qui ne fera guère qu'un clivage de plus. Voici la vision que j'ai eu et qui précédait la généralisation du conflit :

    Une vision terrible, sur une route parisienne qui est sans doute celle qui contourne Versailles vers la Banlieue Ouest, une grande 4 voie. Dessus passent des chars qui pour moi ne ressemblent  pas à nos voeux modèles à chenille : ils ont es grosses roues sont compacts, on dirait des gros véhicules tous terrains, mais avec un canon. Je vois également des missiles qui partent, mais aussi qui arrivent. Les missiles sont au ralenti, je les vois passer avec pas mal de détails munis d'ailettes, avec du blanc et du rouge ou de couleur beige. Ce ne sont pas tous des missiles intercontinentaux maisune majorité de petits, sauf un gros modèle avec 4 ailettes et qui ressemble à une fusée. Il serait dans le sens arrivée ????

    A ce niveau, les routes sont en bonne état et il me semble qu'aucun bombardement ne nous a affecté. Il sera donc temps de se barrer des lieux stratégiques. Il est probable que l'Ukraine et la Russie auront passé des accords (Ukraine vaincue de fait dans la réalité). Là aussi Shalom ....... Puis les invasions commenceront (j'en ai fait une description détaillée dans un article précédent) :

    https://www.elizabeth-voyance.com/blog/voyages/troisieme-guerre-mondiale-quand-et-comment-en-voyance.html

    Délais : là aussi quelques jours après ces symptômes, sachant que nous avons récupéré 95% des marqueurs temporels ...... Se préparer au dernier moment sera impossible. Il s'agira de récupérer les gosses et les proches. Ou d'y aller.

    Déclaration d'arrivée de l'Antéchrist : je n'ai eu que peu ou pas de "vision" réelle de l'A.C., à mon sens il n'est pas une personne, mais un groupe, sous la direction ou avec l'aide de l'I.A. Il sera populaire et semblera apporter de vraies bonnes solutions à la majorité des citoyens. Il sera populaire. Il rétablira la paix dans le monde et proposera d'unir les efforts. La plupart des gens trouveront que ses solutions seront incontournables. Il actera aussi la fin des religions monothéistes et proposera que le culte soit quelque chose d'intime vécu pour Soi et ne nécessitant ni célébration, ni rituel, ni clergé ...... Il semblera tout à fait logique, rationnel, efficace.

    Au point où nous en sommes, il ne sera plus question de préparation. Sauf à renoncer à vivre dans la société : plus de soins, plus de courses, plus de sous. Cela ne durera heureusement pas, mais peut vous mettre face à un choix : avec ou sans la marque de la bête ??? (puce dernier cri, matériel que l'on ne peut pas ôter)

     

    Bon, en conclusion : faites ce qu'il faut maintenant pour les préparatifs globaux.

    Je vous embrasse

    Elizabeth

     

  • Entretien avec Aton, membre du GIGN, Auteur de "se préparer au pire"

    • Par egaia
    • Le 12/10/2023

    Chers Tous,

    Aton m'a été présenté via un lecteur du blog. En clair c'est grâce à vous si ça bouge !

    Alors pourquoi cette interview ? Et bien parce que vous et moi nous posons les mêmes questions pour notre avenir proche : comment allons nous faire ? Comment se préparer, comment réagir, comment rester Soi, éthique et dans la compassion, tout en défendant peut-être sa famille, ou ses proches ? On sait que ça va dérailler, la question du quand restant posée. Comment éviter le pire ? Et c'est quoi le pire ? La plupart d'entre nous ne l'ont pas connu .... 

    Lorsque notre contact m'a parlé de son livre,  j'ai lu, voire dévoré ses 2 ouvrages, dans leur ordre chronologique :

    Puis :

    Je voulais y trouver quelque recette nouvelle du "tenir contre vents et marées" .... J'y ai sans doute trouvé plus que ça ! Le premier livre m'a stupéfaite sur le degré de motivation, et la force mentale des membres du GIGN en général et de Aton en particulier . Nous sommes, à côté de ces soldats, de petites créatures fragiles .... Rien ne semble laissé au hasard, les connaissances, dans leur domaine, sont poussées à fond. L'entrainement est au paroxysme des capacités physiques humaines. Le mental semble élastique : capable de passer du froid et serein, à la démarche explosive qui sollicite toutes leurs forces. Tireuse sportive comme d'autres sur le blog, fille d'un combattant en Algérie, je pensais avoir appris des trucs : que neni ...... pas grand chose en fait !

    Mais pourtant pas question de tomber dans un survivalisme extrême qui prend pour un pigeon d'argile tout ce qui passe à portée de 12. Il s'agit de survivre, mais dans une certaine Foi. la Foi est intime et individuelle, pas question non plus de vous faire un petit chapitre religieux. Foi en Soi, Foi en la Solidarité, Foi en des valeurs ....

    Ceci dit je m'étais rendue à Paris le fameux we des gilets jaunes, celui où ils ont marché sur l'Arc de Triomphe. J'y étais surtout en tant que conférencière et sociologue pour comprendre comment ça se passe les émeutes : j'ai été servie ....

    17 pompiers de paris

    Des flammes, partout, de la fumée, des lacrymo, mais aussi de vrais incendies, de la casse, partout, de la violence, pavés d'un côté, LBD de l'autre .... Les personnes avec qui j'étais partie le matin (une trentaine de jurassiens), étaient pourtant toutes décidées à aller manifester en paix. Une foule dit l'adage, ne réfléchit pas : elle croit ! Le commandant de gendarmerie avec qui j'ai échangé m'a dit qu'il n'avait jamais vu un boxon pareil en France depuis 20 ans.

    Il est donc possible de verser dans les émeutes les plus torrides en un pauvre petit déclic. Depuis, nous en avons eu la certitude à plus d'une reprise.

    En quelque sorte, et parce que nous avons tous envie de participer à un monde plus juste et plus beau, il ne s'agit pas de se laisser détruire par les épreuves qui ont l'air de nous attendre au coin de la prochaine rue.

    Le second livre "se préparer au pire", s'inscrit dans la même lignée que NRBC de Pierro S.G. Pourtant, après avoir lu les deux, le livre d'Aton et Riva, surtout à la suite de leur premier ouvrage, me semble très réaliste. Il sent le terrain .... Il sent tout ce que nous voudrions bien ne jamais sentir de toute notre vie. Je n'irai pas dire que Piero S.G. est un intello courtois à côté, mais si de fait : ces hommes là savent mieux que quiconque de quoi ils parlent. Lorsqu'ils parlent de guerre, on est pas dans les pavés portés à bout de bras par des G.J. arrivés en métro, après un café à Paris. Lorsqu'ils parlent de résistance, on est pas dans la désobeissance civile de Louis Fouché (pour qui j'ai la plus grande estime).

    Alors pour s'en sortir et mener sa famille plus loin, j'ai eu super envie de questionner Aton, de mieux comprendre ce qu'il voulait dire ? Et surtout, en le découvrant, il est bien évident que nous ne sommes pas des héros à la Marvel et que nous ne défendrons ni nos convictions, ni notre pré carré, en volant dans les airs avec notre super laser :

    Aton, la parole est à Vous :

    Une Interview pour SE PREPARER AU PIRE

    Des mots pour le dire !

    « On voit ça au loin on en prend pas la mesure, il y a un problème de conscience de la gravité »

    « Si chacun partage un petit peu ce qu’il sait ou ce qu’il peut ! J’adore écouter, voire changer d’avis sur une bonne base argumentaire, parce que j’apprends »

    « Pour la majorité d’entre nous, la situation n’est pas viable »

    Aton, c’est aussi  une conscience aiguisée par le vécu, une humilité non feinte. Son expérience en France et au Moyen-Orient, au GIGN, lui donne un regard et une analyse dont nous avons grand besoin pour comprendre. Et nous préparer.

    C’est Aton qui ouvra la première porte sur les réactions émotionnelles, épidermiques des Français quant à l’actualité (sa remarque n’était pas limitée aux Français) : j’y pense et puis j’oublie, comme dirait la chanson ….. Pour chaque drame, l’opinion se mobilise et concentre toute son attention, avant de tourner la page, passer à autre chose. Au final, la population ne semble pas avoir conscience de ce qui est en train de se jouer dans le monde. Difficile de qualifier cette aptitude à l’oubli, mais Aton et moi-même, en conversant, avons souvent utilisé le mot Déni. Déni de réalité ….. D’autres mots également, comme  mouton (pour sa laine, bien évidement) ….. « On s’insurge de manière éphémère » et « tout est sujet à nous diviser » Via l’opinion à chaud et dans l’émotion !

    Ce qui suivit fut passionnant, (pour vous dire, j’ai lu 2 de ses livres en 5 jours …. Pourtant le soir, avec la fatigue, je ne suis pas vraiment plus concentrée que ça ….)

    Ma première question porta sur l’actualité. Le drame du conflit Israélo-Palestinien. Je demandais à Aton si il avait été surpris par la  barbarie de l’agression du Hamas (bébés découpés en 2, enfants brulés vifs etc…). Aton ayant pas mal grenouillé au Moyen-Orient en tant qu’OPS du GIGN et sur un plan personnel.

    Non ! Dit-il. Ces peuples, pour un tas de raison, se comportent comme ça dans les conflits. On peut trouver des raisons, une vie très difficile, des souffrances importantes, une histoire globale de conflit, de guerre, trop d’horreurs :  ils ont développé une aptitude à la Barbarie et ce qui se passe en Israël et en Palestine n’est absolument pas surprenant. J’ai vu, en opération, le regard de Daesh, on sent qu’ils sont complètement déshumanisés, dans la haine, comme possédés. L’humanité a quitté leur corps. J’ai vu les frères Kouachi, j’y étais, il a fallu leur mettre des balles encore et encore, pour qu’ils tombent, il a fallu vraiment insister. J’ai pu lire le contenu de la caméra gopro de Mohamed Merah, ce sont des bêtes sauvages, dans l’horreur ils n’ont aucune limite, pour un être humain normalement constitué, qui a été aimé, qui a un minimum d’interactions : c’est tout à fait inconcevable !!! Il y a quelque chose qui a effacé l’humanité. On peut pas tirer sur un enfant qui vous regarde au sol en pleurant et qui met la main devant le canon.

    Dans la foulée et toujours parce que c’est très – trop – actuel, je l’interrogeais sur le risque de compter, parmi les très nombreux immigrant, des hommes qui soient de fait venus faire de la casse en Occident.

    Oui ! Y’en a et ils sont sans doute nombreux. Pour le moment ce sont presque des cellules dormantes. Ils viennent la plupart du temps parce qu’ils cherchent une solution à la misère vécu dans leur pays d’origine et qu’on leur a raconté que c’était l’Eldorado. Mais il y a un pourcentage certain d’hommes venus attendre la moindre occasion de se livrer aux pires exactions. Certains sont peut-être même de vrais agents dormants.

    Ces gens ont vécu l’atrocité chez eux et ils ont perdu l’humanité. Ils ne croient plus en l’humanité. Ils sont déçus de l’homme à un point qu’ils veulent parfois l’exterminer. Quand on est acculé, attaqué et qu’on a tout perdu, il y a une faiblesse et je pense qu’ils sont récupérés par des réseaux ou des idéologies. Quand ils viennent chez nous et  se sentent parfois rejetés, alors qu’ils pensaient pouvoir s’adapter, trouver un travail et s’en sortir, la déception se transforme en haine.

    C’est extrêmement dangereux. Ils se sentent volés, trompés, trahis. Ils vont développer une haine du Français ! Leurs sentiments vont se retourner contre nous.

     Donc Oui, nous avons sans doute raison de nous faire du souci, surtout en ville dans un premier temps, mais aussi à la campagne, d’autant plus que l’état est en train de les replacer un peu partout afin de désengorger la capitale (notamment pour les Jeux Olympiques).

    Concernant les Jeux Olympiques, Aton est plus partagé, oui il pense que ça ne sera pas comme d’habitude, une trêve sportive universelle. Mais que tout peut arriver. Je ne pige pas – dit-il – qu’on empêche un sportif, qui a passé toute son existence à se préparer, de participer. Oui au fait que l’on refuse l’entrée du pays à Poutine par exemple, mais non au rejet des sportifs Russes, qui n’y sont pour rien.

    « Je reste optimiste, on va droit dans le mur, mais il en ressortira quand même des bonnes choses. Il y aura beaucoup de pertes, beaucoup de tristesse, mais ce sont des cycles inévitables et que l’on peut mettre à profit pour construire quelque chose de bien »

    « Il va y avoir de la casse »

    « Face à mes peurs, j’ai toujours trouvé des clefs »

    Votre avis face au désarmement des Français ?

    Comment ça va se passer ?

    « Nous on explique (dans le livre) que ces gens-là ne prendront pas les armes pour défendre la France, mais pour piller les Français qui se sont bien établis. J’expliquais à une femme, qui vit dans le 92, aux portes du 9-3 : votre département c’est quasi la cible du 93, il y a un vivier de réseaux djihadistes, délinquants. Vivre dans les tours c’est compliqué et vous êtes le département riche d’à côté. C’est très simple pour eux de venir faire une descente chez vous, vous déloger : ils prendront vos maisons, vos voitures, auront l’écran plat plasma et tout ce qui va bien. Ils vont prendre votre place. Si ils ne vous tuent pas et ne violent pas les femmes, vous aurez de la chance. Vous n’allez pas résister longtemps, car il n’y a même pas de cohésion dans ces départements-là, vu que ces gens se dénoncent entre voisins quand il y en a un qui a construit un abri de jardin sans permis !

    Dans ces zones aisées, il y aura très peu de résistance.

    Comment résister ?

    C’est déjà avoir des armes. Car contre des armes je ne vois pas comment on peut se défendre avec des pelles et des pioches ou des arcs et des flèches. Les politiques Français ont félicité la résistance en Ukraine, parce que le boulanger défendrait son pays avec le fusil du grand-père ; mais dans le même temps on a retiré aux Français toutes les armes de collection, des tireurs qui n’étaient plus inscrits ! On a retiré le vivier d’armes des potentiels résistants.

    Je pense qu’en Haut-Lieu, ils savent ce qu’ils font ! Je me demande, à un moment donné, quel est donc le but à tout ça ???

    Pour se défendre, il faudra vraiment s’organiser ! On va tomber dans des techniques quasi militaires. Être solidaires entre nous. Chacun doit trouver son utilité au sein d’un collectif. Chacun avait un rôle dans la résistance, mais il faut déjà le trouver en temps de pseudo-paix… Moi ma capacité c’est l’informatique, ou l’électricité, etc….. Et constituer des petits réseaux d’entraide locale et de voisinage. Et pour la défense, moi j’ai un tracteur, moi j’ai des plaques d’acier (qui peuvent par exemple servir de blindage). Moi j’ai des fusils, ou je suis tireurs sportif, chasseur, ancien militaire …

    Mais par exemple, j’ai de nombreux contacts, bien que non locaux. Et à côté de chez moi, les gens sont plutôt dans le Déni. Ils pensent qu’il ne se passera rien de plus.

    Je n’ose plus trop en parler …. J’ai peur qu’il y ait des hordes de délinquants, voire de djihadistes qui viennent à 50 ou 100, piller un village. Le mieux serait d’avoir une Safety Room (ou panic room) pour faire le mort et les laisser piller et constater qu’il n’y a plus rien ni personne. Sinon fuir, si c’est possible. Même si j’ouvrais le feu, par exemple, je ne vais pas résister longtemps face à des kalach …..

    Avoir des endroits, comme avaient les résistants : des trappes sous les planchers, des trous, des planques ….. Mais ça a un cout, ça nécessite des travaux et les gens n’en voient pas la nécessité.

    Dans une interview récente (avec le Point), la journaliste m’interroge sur le fait que je dis dans mon livre que nous risquons à la fois la guerre civile et la guerre mondiale. Et je lui ai répondu « je maintiens ». La guerre mondiale est à nos portes, on est un pays qui s’affiche, et prend position pour l’Ukraine, pour Israël.

    Là je réplique perso que je ne pige pas cet engagement imprudent de la France. Et Aton répond qu’il  ne comprend pas non plus, bien que n’étant pas expert. Pourquoi la France s’engage-t-elle de façon si forte ?

    Je pense que le gouvernement agit en pleine conscience. Je ne comprends pas où ils veulent en venir. Je n’en sais rien, mais je me demande si ils ne recherchent pas le chaos, histoire de rebattre les cartes … Qu’ils veulent peut-être un gros matraquage de masse, et derrière, ce qui restera, ce seront des bons moutons qui serviront.

    Je pense, à contrario, que les gens qui vont être aguerris à une guerre ou à des conflits, ne seront pas des bons moutons. C’est là ou je pense qu’il y aura encore une autre donne et que les gens feront des groupes locaux, et qu’il y aura deux mondes sur la planète : plusieurs collectifs auto-gérés à leur échelle, et une puissance globale qui tentera de reprendre la main de temps en temps.

    Une autre question : pourquoi, lors de l’attentat au Bataclan, il n’y a pas eu d’intervention immédiate ???

    Aton : Il y a eu 1h30 de flou artistique, de battement. Nous avions été largement prévenu (15-21 jours avant) qu’il se préparait quelque chose de gros dans un lieu public, type salle de spectacle, 8 à 12 djihadistes. Mais on nous avait répondu qu’il s’agissait sans doute de rumeurs infondées. Néanmoins, nous étions prêts, en tant que sous-officiers, on a quand même réduit nos temps d’alerte. Et le 13 Novembre nous étions prêts, on était quasi sur les lieux (à la garde Républicaine) ! Et lorsque nous avons été sur le départ pour intervenir, nous avons reçu un ordre, un ordre qui venait du Préfet, pour ne pas le faire. Parce qu’une autre unité devait intervenir pour, elle aussi, obtenir ses lauriers … Sauf que l’unité en question n’était pas prête. Nous étions 3 types d’unité pour intervenir le RAID, le GIGN, le BRI. Et c’était au tour de la BRI d’obtenir ses lettres de noblesse. Le temps que les gens de la BRI se mettent en Branle pour intervenir, ça a mis du temps, beaucoup de temps.

    Il y eu une enquête parlementaire de 600 pages qui explique assez bien les choses, mais comme personne ne lit les enquêtes parlementaires. Derrière il y a eu des réformes, mais c’est passé à la trappe. L’opinion publique sur réagit sur l’instant, mais elle oublie vite. On est passé à autre chose.

    Le gouvernement le sait très bien et joue là-dessus. On nous a abruti avec les portables, les réseaux sociaux et internet et ça fait le jeu de – je ne pense même pas que ce soit le gouvernement – c’est au-delà de ça ! On bosse toute notre vie, et, à priori, la durée de vie est en train de baisser, comme les Q.I. (coefficient intellectuel) et là on arrive à la fin d’un cycle. On veut nous abrutir, nous exterminer et ce qui reste sera asservi à fond. On mettra l’écologie en avant, il y aura des espaces dédiés à la population pendant que d’autres feront des voyages dans l’espace …..

    (bien entendu, Aton émet là une opinion, que nous sommes nombreux à partager, eut égard à nos observations et ce qu’il nous semble en ressortir).

    Que dire aux gens et qui habitent en ville ? Ils ne savent pas comment faire ?

    Déjà, quand on habite dans un immeuble, il faut dire bonjour à tout le monde, tisser des liens du réseau. Il s’agit pas de se faire des barbecues tous les WE, mais quand même, c’est bien de créer du lien et une petite entraide, être en mesure d’appeler les gens par leur prénom. Partir à la campagne oui, mais attention à l’isolement ; y aller sans connaître personne, ce n’est pas bon. Je pense que les campagnes seront épargnées dans un premier temps, mais pas toujours. Les migrants sont dispatchés un peu partout, dans toutes les petites villes de France. Je pense que malheureusement, il n’y a nulle part de sécurité absolue. Que faire pour les personnes âgées ???

    Vu comme la France s’engage, on est pas à l’abri d’un gros truc qu’on ne verra pas venir, comme d’habitude, parce qu’on sera encore dans le Déni ….

    En 2015 avant les attentats, j’ai fait une conférence pour prévenir du fait qu’il fallait prendre des précautions, notamment sur les salles de spectacle, car la politique de Hollande était extrêmement violente (engagée). Et ce qui nous est arrivé est dans la norme d’un conflit. Le terrorisme, c’est l’arme du pauvre, donc à un moment donné : vu les dégâts collatéraux, il y a eu des enfants tués par les bombes Françaises, faut pas s’étonner du terrorisme. La question n’est pas de savoir si c’est juste.  Mais ce qui est incompréhensible, c’est de ne pas le voir venir, quand on s’intéresse un peu à la politique étrangère Française.

    Moi je veux bien, qu’on bombarde ci et là, mais le problème, c’est que lorsqu’on bombarde un immeuble pour abattre une tête de réseau, le gars, il ne vit pas tout seul. Et les immeubles d’à côté ils prennent aussi. Et la haine des Français se repend. C’est le retour du baton.

    Notre position avec l’Ukraine, avec l’Israël, c’est déjà compliqué en France, car notre population est divisée, on a des gens pro-Hamas, d’autres non. Ce que l’on voit là-bas, c’est du terrorisme. Je pense que le Hamas voulait juste mettre le feu aux poudres. Tout ça, c’est de la manipulation. Mais nous on va prendre en interne par des gens qui sont en France, qui vont faire des actions.

    Pour Poutine, c’est pareil, si on continue de le titiller, soit on fera partie des dommages collatéraux, soit on sera carrément visés. C’est une question de mois ou d’années avant que ça bouge.

    A ce moment de l’interview, j’explique à Aton que j’ai une une vision d’une grande route 4 voies à côté de Versailles (et Satory) avec des tonnes de blindés sur roues qui partaient, ainsi que des missiles dans les 2 sens.

    Voici ce qu’il répond : plusieurs causes possibles. Satory est aussi le camp de répétition des cérémonies du 14 Juillet. Donc pas étonnant de voir des « défilés de chars ». Mais c’est aussi le lieu de départ des blindés de la gendarmerie, ceux-là même qui vont contrer les manifestations de violence. Aton conclut en répondant que la vision était tout ce qu’il y a de plus cohérent et qu’il avait fait quitter Satory par sa famille en 2016, lui en 2018, car Satory constituait naturellement une cible stratégique et qu’il valait mieux vivre ailleurs.

    La question suivante : Les cellules dormantes !!! Peuvent elles se réveiller ? Bah oui, elles n’attendent qu’une seule chose, c’est qu’on soit affaiblis ! Et là c’est imminent, les jeux Olympiques, je croise les doigts pour que ça se passe bien ! Les jeux Olympiques, ça me parait flou, je n’arrive pas à les imaginer concrètement. C’est possible qu’il ne se passe rien, mais en même temps, je ne serais pas surpris qu’il y ait quelque chose de grave ? J’ai le pressentiment que ce ne seront pas des jeux Olympiques « normaux ». Normalement, le sport est apolitique.

    Le livre que nous avons écrit, c’est à lire entre les lignes. Les médias ne font pas relai car ils le trouvent trop anxiogène. Nous apportons des réponses pour anticiper : ce n’est pas la fin du monde, mais nous voulons aider à éviter, anticiper de manière à ce qu’il n’y ait pas de drame.

    J’ai envie de croire au partage, à l’anticipation, à la préparation qui permet d’éviter le pire !!!

    Personnellement, cette interview, et la lecture de ces livres, m’a fait un bien fou, ça m’a rappelé que chaque problème a sa solution – mais surtout tous ensemble !!!

    Je termine sur un ouvrage d'Aton qui a peu soulevé de médiatisation, mais qui répond pourtant aux points de questions soulevés suite à ses livres :

     

     

     

    Merci à mon correspondant, Merci à Aton, Et soyons plein de courage et d'amour pour aborder cette tranche d'histoire

    Je vous embrasse : Elizabeth

     

  • Israël : le début des grandes tribulations

    • Par egaia
    • Le 09/10/2023

    Chers Tous,

    Octobre déroule son tapis d'horreurs et lorsque nous quittons un écran sali par le sang, c'est pour en regarder un autre pire encore.

    Israël est sans doute le pays le mieux "renseigné du monde", comment a-t-il pu ne rien savoir de ce qui se passe ? L'envergure du conflit dénote une grande préparation, beaucoup d'acteurs et un risque de fuites trop important. Et puis d'où viennent les armes ??? Et de quelle taille va être la riposte face à cette "humiliation".

    Symboliquement et comme perçu, Octobre semble frapper à notre porte pour nous rappeler que beaucoup de choses sont vaines en ce bas monde.

    Je ne vous propose pas d'analyse politique ou financière, d'autres vont très bien (mieux) le faire, mais une voyance sur le sujet. Ce que je crains, n'est pas cette guerre, mais son élargissement comme pré-vu  à la pointe Est de la Méditerranée, un conflit Israël/moyen Orient, un conflit plus tendu que jamais.

    Si il s'agit de CE conflit là, soit le grand conflit de l'Est Méditerranée, alors oui, il s'agit vraiment du début des grandes tribulations. Celui-là même qui précédait la troisième guerre mondiale, puis le grand avertissement, les 3 jours etc.... Ce qui ne veut pas dire que tout ceci est pour Novembre - pour moi, c'est 2024 l'année à risque majeur. Mais d'autres enjeux rodent ....

    Un conflit durable : les choses ne vont pas s'éteindre comme un feu de paille. Je perçois plutôt différentes étapes alternant les menaces et les passages à l'acte, avec un élargissement en Mer et aux puissances annexes. Les grandes puissances (les 2 grands blocs) vont tenter de modérer les ardeurs des combattants, et ce système de freinage assisté devrait être pour part efficace. Néanmoins, il me semble que si le conflit semble s'éteindre par moment, ce sera pour reprendre en trahissant d'autres accords.

    L'usage d'armes affreuses (mais non nucléaires, biologique possible) : pour finir, Israël sortira des armes modernes et l'on pourra parler de coup définitif porté à la Palestine. Ce qui constituera un crime aux yeux de l'Iran, et des pays Arabes, qui seront au moins d'accord sur ce point. Ce processus engendrera encore plus de migrations de type politiques.

    L'Iran a-t-il armé le Hamas ? Pas que mais Oui sans aucun doute .....

    La Russie est-elle pour quelque chose dans ce conflit connexe ? Oui dans la mesure où le bloc Ouest va avoir du mal à soutenir un nouveau front. Mais le résultat dépasse leurs attentes.

    Cette attaque va progressivement raviver tous les vieux conflits locaux, remettre à l'ordre du jour les anciennes alliances et détruire les fragiles accords qui avaient été passés entre Israël et ses voisins arabes, démonter les actions préalablement réalisées.

    La situation va se tendre au-delà du raisonnable. Mais, à priori pas d'internationalisation sur ce point là malgré, comme en Ukraine, la présence d'acteurs des 2 grandes puissances. Notamment en mer méditerranée. Je vois des bateaux de guerre, plusieurs flottes. Et des enjeux largement communs avec ceux déclanchés par l'Ukraine : marché de l'énergie et détroits Méditerranéens, d'où, rapidement, la présence de plusieurs flottes de guerre. Mais qui n'interviennent pas officiellement.

    Comment va réagir Israël ?

    Israël parlera de trahison et remettra en cause l'ensemble des accords passés avec le monde Arabo-Musulman. La première riposte se fera sans grosse escalade, car les enjeux sont énormes. En clair, B.N. voudra évoquer une réponse proportionnée, une sorte de droit à se défendre, un Déni de conflit colonial. Tandis que dena le monde entier, les soutiens à Israël se font plutôt modérés .....

    Le Hamas est-il armé pour une seconde tentative ?

    En fait, le Hamas ne sera pas longtemps soutenu en armements. Globalement il peut encore s'engager une fois sur le même niveau, mais pas plus. Le coup joué consistait plutôt à réveiller le conflit de fond, qu'à gagner une guerre. De son côté, Israël est malade de la mauvaise perception internationale, et d'alliances pas assez  fortes, personne n'ayant envie de se mouiller dans un conflit international qui ferait des producteurs de pétrole ou de gaz un ennemi direct. Israël pris au dépourvu, l'on cherchera tout de même si ce n'est pas une opération de victimisation visant à déstabiliser la politique internationale au moyen-Orient, à toutes fins de se donner des autorisations belliqueuses.

    Nous allons donc assister à un jeu de putes dupes (oups)

    l'Iran en profite pour communiquer, mais pas d'usage Atomique. Il prendra part aux négociations. Israël voudra sécuriser son territoire et nettoyer Gaza, mais pas d'usage d'armes atomiques non plus (par contre armes modernes oui et possible technologie biologique). Les pays arabes ne se mêleront pas non plus du conflit armé, mais prôneront le retour à la paix.

    Le conflit lui-même ne semble pas déraper dans le temps : il dure avec des rebonds, il inquiète parfois, mais n'est pas, en lui même, à l'origine de la troisième guerre mondiale.

    Regardez tout de même la mer, c'est vraiment par là que les choses importantes se passent !!!!

    Ce conflit exacerbé n'est pas, vu de ma fenetre, à l'origine du grand éclair à l'Orient. Il marque surtout la fin possible, pour le moment, du respect d'accords bilatéraux. Il marque aussi l'importance stratégique des positions en Mer Mediterranée et une sorte de fin de la théorie de la super puissance microscopique en taille, mais énorme dans l'esprit. Ce ne sera donc pas David contre Goliath et la symbolique reste forte.

    L'économie moondiale marquera le coup, mais ce ne sera pas non plus l'apocalypse.

    J'ai peur par contre, d'une grosse vague de départs de Palestine pour une paix illusoire ailleurs.

    Gaza sera, plus que jamais, une prison ; Même si Israël va surtout mener une guerre de communication.

    Pas de millions de morts donc.

    Un conflit Hautement symbolique. N'oubliez pas de regarder attentivement la Mer.

    Je vous embrasse

    Elizabeth

    A noter : l'outil informatique vous propose la relecture d'une voyance 2022 qui percevait ce conflit, j'y parlais alors d'une arme chimique et non biologique, aujourd'hui l'inverse. Le doute personnel provient du fait que j'y vois les gens bien malades (et donc non capables de se défendre)

  • L'immigration (voyance pure)

    Chers Tous,

    Nous regardons Lampedusa comme le Pétrolier regarde un puit prendre feu ! Cette grosse quantité d'hommes (essentiellement), jeunes (essentiellement), qui viennent en France, Europe, Italie, Angleterre (souhaitent arriver en), avec une diversité d'objectifs et une culture très différente, ne vont pas manquer de créer des processus nouveaux dans le temps.

     

    Lampedusa versus joyau de la Méditerranée, carte postale habituelle

    Lampedusa, versus accueil d'immigrés, images devenues habituelles

     

    Généralités en voyance pure (questions juste après) :

    Les arrivées ne seront pas régulières, sans doute pour des raisons de saisonnalité, mais ils amènent "la mort" dans leurs baggages, et rien d'autre au départ. A terme, dans le temps, il y aura un vrai succès d'intégration. Mais à quand le terme ? L'Europe continuera de les accueillir, et la paix ne se fera que lorsque les populations se seront mélangées avec les notres, notamment via le couple et la famille. Certains sont venus avec un esprit guerrier et ils se livreront à des actes violents que l'on peut qualifier d'attentats. Littéralement je perçois que certains veulent mettre "le feu" à la France, ils ont la tête chargée de reproches sur la façon dont, soit ils ont été colonisés ou maltraités par les pays riches (dans leur patrie d'origine), soit nous les cantonnons à des zones parking et un rôle social au rabais. Certains d'entre nous (les Occidentaux) chercheront à les employer et les aider, mais pour autant cela sera sans grand effet sur l'état d'esprit général. Il n'y a, dans l'état d'esprit de beaucoup de ces jeunes hommes au passé difficile, que violence et colère. Nous les nourrirons, mais il trahiront la main qui les nourrit. Nous tenterons de communiquer avec eux, tandis que les Français en particulier, et les Européens en général, se mettront en colère à cause de la sévère crise économique qui commence à vider les frigos. Assez vite, ils seront remontés les uns contre les autres et la France souffrira jusqu'au sang de ces luttes de deux populations devenues des ennemis. La rupture sera totale lorsque surviendra une nouvelle épidémie dont ils seront accusés, avec ou sans preuve, tandis que la France sera en crise majeure (sans doute comme pas mal de pays). Il y aura une vraie épidémie de délinquance aussi, sur le monde de la consommation : boutiques, centres commerciaux, parcs de loisirs, zones luxueuses. Outre les vols, je perçois toutes sortes de violences, et les gens chercheront à fuir à la campagne. La campagne, plus que jamais, sera perçue comme un Eldorado., une zone protégée, "Safe".

    Les gouvernants tenteront de les mettre au travail, et de leur offrir, réellement , une vie à l'occidentale. De fait il y aura plutôt nivellement par le bas ....

    Après un temps difficile, les choses rentreront dans l'ordre.

    Comment vont-ils réagir face à la guerre qui s'en vient ?

    Globalement, je dirais qu'ils se tiendront à l'écart en disant qu'ils étaient un peu là par hasard et que bon, ils ne sont pas concernés. Certains repartiront afin de se mettre en sécurité, d'autres en profiteront pour tenter de trouver un intérêt commercial bien immonde, et ils iront jusqu'à renvendiquer des avantages. Ce qui crééera de la colère chez les locaux. C'est d'ailleurs pendant ce même temps que se déclanchera une autre épidémie et que l'état cherchera à confiner, bloquer les populations pour régler, en même temps, plusieurs problèmes sociaux.

    Nous aurons donc, à un moment donné, un tableau clinique assez mortifère en France .....

    Quelle sera la dimension des potentiels attentats ?

    Ces hommes ne sont pas, pour grande part, venus avec l'esprit de guerre. La grande majorité cherche simplement une nouvelle patrie afin d'être heureux et en paix. Ils n'y aura pas ou peu, de leur part, d'attentats organisés comme c'est le cas avec les organisations djihadistes. Ce seront donc plus des actes de colère ou de revanche face à la déception de n'avoir pas trouvé l'Eldorado, ni même de pouvoir y accéder à un emploi digne. On essayera de leur vendre le fait qu'ils peuvent jouer un vrai rôle en France, bien que globalement, on ait pas grand chose à leur offrir. Les incidents, même très violents, seront plus le fait de la pauvreté que d'une immigration clandestine de djihadistes fous.

    Quelle sera la dimension de la révolte ?

    Oui il y aura de la révolte et l'état tentera d'engager des négociations qui n'aboutiront à rien ! Ils seront, dans un premier temps, impossible à intégrer dans la vie professionnelle (pour un tas de raisons). La plupart des locaux les considérerons comme des ennemis à cause du développement des vols, délinquances et autres cambriolages. Certains seront bien entendus incarcérés. Mais manque de place. Je ne vois pas beaucoup d'expulsions. Plus le temps avancera et plus l'état tentera de les amadouer à grands renforts de contrats sociaux. Mais globalement, le projet est ruineux et la France se porte mal. Le contrat social ressemblera à une sorte de amrché : on vous nourrit, vous vous tenez tranquille, sinon on vous remet dans le bateau. C'est à ce moment là que certains d'entre eux rentrerons dans le rang, et qu'une autre proportion deviendra ultra violente.

    Il va de soi q ue l'état se servira de cette situation pour faire diversion .....

    Quelle sera la dimension de la délinquance ?

    On pourrait parler d'un comportement de casseur incendiaire ..... de type blacks blocs ... Ils ne font rien et passent l'essentiel de leur temps à revendiquer. Nous nous apercevrons que leur ennui est une bombe à retardement. Certains s'intègrent vite, mais la plupart se comportent comme des ennemis de la République. Le climat social se déteriore lentement, mais surement. C'est à ce moment que nous chercherons à comprendre ce qui fait que certains s'intègrent vite et d'autres pas du tout. Pendant ce temps, la haine locale monte et l'extrême droite fait des émules.

    Quel que soit le contrat proposé, hélas il y a récidive et les violents du départ se cachent désormais pour perpétrer leurs forfaits.

    Comment réagiront-ils en période d'épidémie ?

    Ils tenteront d'en profiter !!! Ne voyant pas le danger de la même façon que nous. Ils ajouteront donc une dimension de délinquance à la contrainte sanitaire ... Les Français réclameront des expulsions et il y en aura quelques unes. Puis les choses se calmeront. En compensation, l'état tentera de calmer le jeu en distribuant des primes et des avantages de toutes sortes et à tout le monde (achat de la paix sociale).

    Il y aura une nouvelle campagne de communication sur le fait que notre intérêt est de nous comprendre et que tous les habitants du territoire forment une grande famille face aux difficultés qui nous concernent tous.

    Comprenez bien que lorsque je dit "ils" ce ne sont pas tous. Il suffit de 5% d'entre eux pour mettre le feu aux poudres.

    Comment pourrons nous les intégrer à la vie Républicaine standard ?

    Il faut savoir que beaucoup d'entre eux ont vécu un début de vie particulier. Une intégration à l'occidentale n'est donc pas gagnée d'avance !

    1°) Campagnes multiples de communication

    2°) Des expulsions exemplaires, en cas de grande violence, surtout en Italie d'ailleurs.

    3°) On leur donnera le choix : boulot et intégration ou désintégration ....

    4°) La future épidémie nous fera encore tout de même gagner quelques points

    5°) On va créer des emplois et des contrats sur mesure, mais quelques uns refusent ou ne peuvent tout simplement pas se former (niveau scolaire trop différent)

    6°) On tentera le choix entre confinement absolu, voire emprisonnement ou aides sociales et intégration (on vous parque ou vous vous intégrez et respectez les régles Républicaines)

    7°) Certains locaux quitteront les zones les plus difficiles pour rejoindre des coins plus paisibles.

    Chaque campagne nous permettra d'intégrer un petit pourcentage d'entre eux.

    Sont-ils responsables ? Conclusion

    Non certainement pas ! Dans ce monde de fous, chacun a une part de responsabilité sur le désastre collectif.

    Les immigrés ne doivent donc pas devenir les juifs d'hier. Ce n'est pas de leur faute. Même si certains sont des hommes violents venus en découdre.

    Beaucoup d'entre eux ont tout laissé et comptent s'en sortir, puis faire venir leur famille après. Ils ont une image très fausse de l'Europe, et c'est le fait ou la volonté de Politiciens véreux qui organisent la déstabilisation générale en comptant sur ces processus pourris pour créer un chaos de circonstances.

    Lorsque je pose la question des responsables, la réponse jaillit comme un torrent furieux : les gouvernants ! Ce sont eux qui sont en train de créer le désastre actuel, dont l'immigration ne représente qu'un petit pole parmi bien d'autres. La réponse qui suit est tout aussi l'impide : un nouvel ordre jaillira du chaos. Ordi ab Chaos ....

    Un nouvel ordre que vous et moi allons connaître et influencer si nous le voulons bien. Car entre leur nouvel ordre et la nouvelle terre, il n'y a qu'un pont à franchir.

    Je vous embrasse

    Elizabeth

  • Brève de Voyance d'Octobre 2023

    • Par egaia
    • Le 05/10/2023

    Chers Tous,

    Démarrage à la fraîche ! Ici nous profitons agréablement du petit délire climatique local ..... Lundi 30°C dans le Jura, lol, le climat ne change pas que certains disent ... Beaucoup de puits sont à sec, les pluies torrentielles ont quand même été à l'origine d'une repousse grasse d'herbe d'automne, mais sans remettre à niveau les nappes phréatiques. Bref, mon voisin Gabriel a fait les regains (seconde coupe d'herbe pour les réserves en foin) en Octobre, non sans me dire que les regains en Octobre, c'est nouveau.

    D'un point de vue général, nous préparons l'avenir : ici coupe du bois à tenir prêt (nous le stockons en 1 mètre et le réduisons en 33 pour la saison), conditionnement des légumes et de la viande et délice de fruits de saison, généreux et variés ! Nul ne pourrait penser que nous sommes à l'aube d'une crise planétaire, tant les choses ont une apparence normale : la guerre est loin, y'a à manger, on est encore soignés et le covid tente une percée de communication, mais avec peu de succès chez nous.

     

    A quoi se préparer ?

    1°) Pour commencer, un petit extrait des dernières prophéties de Luz de Maria (dont je vous ai déjà parlée), en date du 30 Septembre :

    "Enfants de Notre Roi et Seigneur Jésus-Christ, on a fabriqué des armes plus dangereuses que celles qui existent déjà, dans le but de les utiliser contre l'humanité elle-même - des armes d'une grande portée et d'un grand danger pour l’être humain, des armes mortelles...

    Les puissances utiliseront ces armes contre leurs frères, ignorant qu'une grande puissance possède une arme qui balaie tout ce qu'elle touche et qui fera reculer ses ennemis. La grande terreur viendra au milieu de la guerre et causera la perte de milliers de vies : une poussière causera la mort."

    Adresse web : https://revelacionesmarianas.com/FRANCAIS.htm

    Ce qui me rappelle hélas ce que j'ai perçu : les Russes stoppés dans leur offensive terrestre, en Allemagne, par une substance jaunâtre (ça rappelle le souffre) et parfaitement mortelle. Luz de Maria a un taux de réalisation de 80% sur les choses terrestres (pour 2 années de suivi). Pour le cosmique rien pour le moment.

     

    2°) Octobre, c'est l'été Indien de nos vacances, rentrée passée et premiers impots ou difficultés matérielles en vue. La pression sociale monte progressivement, mais je ne perçois pas de danger pour qui reste sangement chez soi pendant les mouvements sociaux. L'état annoncera de nouveaux "kdos" et parlera de contrat social. Du coup, les Français se tiennent à peu près calmes (tout démarre très lentement)

    3°) Les alliances continuent de se construire des 2 côtés : bloc Oriental (Russie/Chine etc.... voire BRICS) - bloc Occidental (States, Europe). La France tente des opérations de charme et s'allonge encore un peu plus devant les USA. La vieille Europe est entre le marteau et l'enclume sur bien des points dont économiques ...

    4°) Biden n'est pas destitué, mais je sens qu'il aura de grandes difficultés à se représenter (raison de santé mentale, générale), mais il est soutenu, comme un vétéran. Les élections vont s'annoncer chaudes. C'est Obama qui gère en arrière plan et apporte son soutien. Je le perçois comme quelqu'un qui prépare la guerre. Trump va également encore connaître des difficultés, rapidement.

    5°) Aux USA toujours, je perçois un mouvement féminin, plutôt moins armé qu'à leur habitude, mais bruyant et vindicatif.

    6°) Attention à l'instabilité climatique qui frappe en France : violence des vents et des éléments en général. Attention aussi aux petits tremblements de terre chez nous. Attention également aux orages hors saison, violents et brutaux

    7°) On mettra sans doute l'accent sur des préparatifs déjoués d'attentat. Sans doute des arrestations. Côté arrestations, encore de la corruption. Bienvenue en Réublique Bannanière

    8°) Coût de l'électricité : violent ..... mais l'état proposera des aménagements et fera quelques cadeaux sociaux. Globalement, le chauffage et l'usage de l'électricité (cuisson, lumière, eau chaude) seront ruineux cet hivers et c'est en Octobre que beaucoup vont commencer à ouvrir les yeux.

    9°) Taxes foncières : Ouille, ça augmente à un point qu'on se demande si les impots locaux n'ont pas fini leur course dedans : lourde pénalisation des propriétaires qui sarifieront beaucoup pour le rester. Cette histoire, en plus des autres, augmentera la grogne générale.

    10°) L'état paye la paix sociale et ça marche pour le moment.

    11°) Beaucoup tentent encore l'exode vers la ruralité, pensant y trouver une autre vie. L'autonomie alimentaire revient à la mode et on en parle aux infos : petits potagers et vie simple. Ca reste tout de même anecdotique pour le moment ou plus à l'état de projet. En évoquant le sujet, l'état distille de l'espoir et des micro solutions qui préservent la paix sociale

    12°) Côté immobilier : Capri, c'est fini ..... Un stand-by douloureux. Le bâtiment exprime son inquiétude et l'économie chancelle : l'état va prier certains organismes de jouer le jeu et de relancer quelques enveloppes pour les acheteurs potentiels, histoire de ne pas voir tout un secteur à plat. Mais les acquisitions deviennent compliquées.

    13°) Covid et Santé : Virus en vue ! Pas trop méchant, ne vous faites pas de souci. Mais l'état en profite pour faire de la comm et relancer la vaccination avec quelques contraintes pour stimuler les citoyens récalcitrants. Malgré les doutes, la vaccination continue de faire l'objet de promotion.

    14°) Scolarité et enfance : Campagne vaccinale à l'école, mais rien sans l'assentiment des parents à priori - sauf quelques cas locaux de zèle. L'accent sera mis sur les difficultés scolaires et les zones sinistrées de ce côté là. L'état ré évoquera de nouveaux moyens éducatifs - blablabla.

    En France, Octobre est un grand mois de communication tous azimuts. Mais globalement, vous aurez le sentiment de plus en plus prégnant d'être en dictature molle, la main droite tend le chèque de 100 balles, tandis que la main gauche sort un nouveau décret de sa poche. Mais pour le moment nous ne faisons qu'ébaucher la révolte (tout de même perceptible). La guerre s'internationalise doucement, tandis que l'Ukraine se transforme en champ de ruines.

    En attendant c'est l'époque bénie des premières soupes de potimarron, butternuts et autres courges délicieuses, à la crème, au curry, poivrées, chaudes et onctueuses : profitez :)

    Grosses biz

    Elizabeth

  • Les 10 plaies de l'Occident (Canalisation et voyance)

    • Par egaia
    • Le 30/09/2023

    Chers Tous,

    Voyage temporel étonnant cette nuit, bien pire qu'un cauchemar, car trop réel. En Orient, dans des temps qui pourraient être lointains en arrière, mais pour lesquels les guides, qui m'ont ouvert cette porte du temps, n'ont pas donné d'autres précision que "des temps bibliques".

    Comme vous allez le voir, ils nous ont fait un bien beau cadeau au travers de ce message et de ces images/sensations offertes. Puis d'une projection dans notre temps futur proche.

    Première partie : le voyage

    Autour de moi des terres vertes et fertiles, recouvertes de plantes et d'innombrables parcelles de palmiers/bannaniers , un fleuve paisible qui courre comme un ruban au milieu d'une tapisserie appétissante. Je suis, dans un premier temps, séduite par ces abords d'abondance. Très rapidement, me voilà transportée au seuil d'une ville de petites maisons blanches, à toitures plates, dont émerge, visible de loin, un bâtiment ex-centré, beaucoup plus haut et brillant (marbre blanc ?).

     

    (image d'illustration un peu semblable)

    Rapidement, les guides me font entrer dans la ville et dans toute sa sensorialité. De fait l'odeur est tellement abominable que mon corps (semi-éthéré) tente la fuite pour se faire rattraper par mon souhait de comprendre. Mes sens subissent une forme de violence qu'il me semble n'avoir jamais connu. J'entends des hurlements, des sortes de longs pleurs multiples venant de partout. Mais le pire, c'est cette odeur extrêmement repoussante, de putréfaction, de cadavre. de souffrance ! Les cadavres, je ne les vois pas. Nulle part ! Du reste il n'y a quasi personne dans les rues que j'aurais imaginées animées. Rien à voir avec cette belle image de carte postale de plaines grasses et généreuses.

    Tu es au bord du Nil me disent-ils. Dans des temps très anciens, que vous qualifiriez de bibliques car ils correspondent à l'épisode "romancé" des 10 plaies d'Egypte. Puis je vois passer une escouade d'hommes absolument différents, portant des sortes de tuniques totalement ajustées se terminant en pantacourt sur sandales (difficile à décrire de fait). La couleur de peau des locaux est plutôt basannée, moyen-orientale typique, cheveux noirs. Les hommes qui viennent d'arriver ont tous la peau claire, la chevelure est plutôt chataîn claire, et coupée vraiment courte. Ils tirent (sans force) un engin haut et fermé dans lequel ils posent des petits corps sans vie. Le triste convoi est suivi par une horde de femmes en pleurs, celles-là même que j'entendais dès mon arrivée.

    ALors que je me questionne sur le fonctionnement de l'engin collecteur de cadavres, les guides me précisent que cette civilisation, représentée par les hommes à la peau claire, dispose d'une technologie avancée, et en a profité pour mettre le peuple en esclavage. Le climat y est tempéré précisent-ils, en me montrant un océan de verdure dans lequel semble noyé un palais aux proportions incroyables.

     )

    (Forme approximative des modules du palais dans ses jardins)

    Puis ils me prennent à nouveau par la main (c'est une image) et je me retrouve dans une autre zone de la ville, où les habitations sont plus hautes et les rues plus larges. Le quartier est entouré d'une sorte de mur peint et sculpté et les habitants ressemblent bien plus aux hommes "d'état" qu'aux locaux. Les femmes y sont porteuses d'un voile qui couvre toute la chevelure et une petite partie du bas du visage. Ici personne ne pleure, bien que tous semblent tristes et nerveux.

    Les guides m'invite à m'assoir afin de calmer mon niveau émotionnel qui est proche de l'intolérable (on va dire cauchemar XXL). Puis ils m'expliquent. Tu vois ici 2 civilisations, l'une dominante sur l'autre, et une troisième population issue des 2 premières et qui n'arrive pas à trouver ses propres marques. Ils sont rejetés par les locaux, et considérés comme des traitres ou des batards - d'où le fait que les femmes se voilent, car toute femme prise en flagrant délit de rapports avec la caste dirigeante est condamnée à mort par flagellation - mais ils  sont aussi rejetés par la caste dirigeante, qui cherche à plutôt en faire des sortes de contremaîtres, ou une sorte de classe moyenne intermédiaire et faisant barrage.

    Tu vois, me disent-ils, les choses n'ont pas beaucoup changé.

    Mais où sommes nous ?

    En Egypte, A 2 pas des pyramides que  le monde visitera plus tard. Et qui ont un age bien avancé. La cité du roi soleil n'existe pas encore et la caste dirigeante se fait honorer comme des Dieux. leur technologie est avancée, ce qui leur permet de diriger avec facilité, en se construisant temples et palais, afin d'assoir leur image de Dieux.

    Ce peuple d'hybrides, que tu vois évoluer dans ses quartiers, demande à partir pour construire sa propre cité avec ses propres règles, tout en bénéficiant d'aide technologique. Mais le Dieu des Dieux n'y a aucun intérêt. Il pourrait se retrouver débordé dans le temps par cette humanité en plein développement. S'en est suivi une période apocalyptique à tous points de vue, qui leur a permis de se libérer en profitant du chaos. Ils prirent la fuite et allèrent aussi loin que possible afin de ne pas être à proximité du territoire des anciens Dieux.

    Globalement, cette histoire se répète depuis la nuit des temps. Les envahisseurs sont toujours plus forts sur le plan technologique, mais ils finissent toujours par se heurter à une proportion de la population qui réclame son droit à évoluer librement. les périodes difficiles, comme celle que vous vivez, servent de révélateur et hâtent le processus de libération, après une période de chaos. S'en suit alors une nouvelle naissance.

    Les périodes de chaos sont cycliques sur votre terre. Et le resteront tant que vous n'aurez pas uni les progrès spirituels et les progrès technologiques.

    Mais alors pas de Moïse ?

    Oui et Non, pas tel que vous l'imaginez. C'est une faction des Dieux qui souhaite libérer ce peuple et qui se mutine contre la faction dirigeante. C'est aussi eux qui les aideront à fuir. Beaucoup, au sein de cette faction, ont des attaches affectives au sein de ce peuple hybride. Ils préfèrent les voir partir que de les voir réduits en esclavage, privés de soin et de technologie. Ce processus, que vous voyez ici, s'est déroulé à plusieurs endroits, et presque toujours de la même façon. Les grandes familles dites royales sont issues, de façon lointaine, de ces hybrides de première génération. Afin de préserver leur différence, ils refusaient de se mêler aux locaux. Certains Dieux continuèrent de vivre avec eux un temps. Avant de disparaitre à leur tour. Le plus souvent tout simplements morts. Car ils n'étaient pas immortels, mais avaient une grande longévité.

    Vous vivez un processus semblable. Une volonté de libération à grande échelle, de l'autorité malfaisante d'une petite minorité, qui se pense investie du droit à utiliser l'humanité pour son usage.Face à cette humanité, vos geoliers utilisent également tout un tas d'outils technologiques pour semer la peur et le chaos. Mais d'une façon ou d'une autre, votre libération est acquise.

    Je me réveillais (environ 4h30) en sautant dans mon corps avec cette sensation très désagréable d'être tirée en arrière et absorbée.

    Peut-être que pour vous c'est juste une histoire incroyable. Mais pour moi c'est plutôt une sorte d'épreuve difficile. J'en sors avec une migraine horrible, des douleurs partout, une sorte de dysfonctionnement physique général dont il me faut des heures pour sortir. Et j'en garde une sorte de cicatrice psychique.

     

    Seconde partie : le message

    Le message, en voyance à faire passer, c'est que nous aussi sommes en train de passer par nos 10 plaies Occidentales, avant de nous libérer.

    Le chaos climatique : d'origine mixte, technologique et cosmique. Il ne s'arrêtera qu'à la fin du voyage de notre civilisation. Les guides évoquent les éléments : Feu, Eau, Air, Terre

    Le chaos du règne animal : attaques d'insectes, attaques d'espèces dominantes, dans tous les pays dits civilisés. Les guides me citent les rats, les punaises, les moustiques

    Le chaos du règne minéral : Refonte des plaques tectoniques et de la structure porteuse. Les volcans et les tremblements de terre n'en sont que des symptômes

    Le chaos biologique : Virus et Bactéries, d'origine technologique, mais aussi conséquence de nos erreurs. Les guides me sitent la maladie de Lyme, mais aussi la dégénérescence programmée d'une partie de l'humanité. Cette partie de l'histoire n'est pas terminée du tout.

    Le chaos cosmique : Activité solaire et  Ténèbres qui seront plutôt positionnés sur la fin du processus

    Le chaos sociétal et humain : Guerres, Révolutions, Invasions etc.....

    De fait, nous sommes à bien plus de 10, mais ils confirment que ce n'est qu'une image, et que ces évènements pourraient mieux se passer si l'humanité avait été dans le partage et non dans le processus standard (une minorité dirigeante a l'ascendant technologique et psychique sur une majorité).

    Ils ajoutent que là aussi, nous avons de l'aide de la part de "grands frères" ou guides (ils ne m'en disent pas plus sur la nature des frangins) et que tôt ou tard nous allons nous libérer de ce joug, mais que nous ne devrions pas en profiter pour rejeter ceux qui ne nous ressemblent pas. A défaut de quoi, ce ne serait pas un éveil complet, mais cyclique.

     

    Je vous embrasse et vous souhaite un bon WE

    Elizabeth

     

  • Immobilier - 10 ans à venir

    Chers Tous,

    L'actualité est chamboulante ! Les choses vont si vite, elles se précipitent. Tout comme le soleil qui risque de ne pas épargner notre électronique un de ces 4 matins.

    L'immobilier a valeur de refuge dans les pays Occidentaux, où il est aussi très largement identitaire. Il fait rêver les jeunes couples, fatigue les vieux qui entretiennent, exacerbent les problèmes de succession, aggravent les divorces - et accessoirement il nous sert d'habitat. Parce que nous avons longtemps eu beaucoup, pour beaucoup d'Occidentaux, l'immobilier n'est plus, de loin, une simple grotte moderne, mais un petit prodige culturel qui unit dans son lit tous les fantasmes, depuis celui de la couette douillette, jusqu'à la piscine enterrée de 6*12, ou encore le grand garage qui abrite LES voitures familiales.

     

    Plus basiquement, nous l'aimons, nous y réfugions, le décorons à notre façon, le meublons avec amour et y faisons beaucoup le ménage. Nous devons également payer pour les emprunts, les réparations, les taxes, l'entretien. A savoir aussi : la lutte contre les effractions et autres cambriolages.

     

    Dans les films ou les  séries du petit écran, les propriétés lumineuses défilent comme les vedettes de la haute couture, évoquant bien cette envie que nous avons, d'avoir pour nous et nous seuls, un bel endroit où nous aurions recréé une bulle de sérénité et d'harmonie. Pendant qu'à l'autre bout du monde, une petite hutte de toile ou de paillis, ou encore de terre séchée, abrite un hamac, 3 poules et quelques casseroles à côté d'un bidon d'eau.

     

    Pourtant, le plus heureux des 2 n'est certainement pas toujours celui qu'on imagine.

    Enfin, trève de philosophie de bistrot : retour à la réalité, L'immobilier est en train de faire faillite - pour longtemps - si ce que je perçois est exact. Et pas uniquement pour une question de taux bancaires. Comment cela va-t-il se passer ? Et cela va-t-il avoir des effets sur notre bonheur ?

    Les Taux

    Ils ne baisseront pas, mais là n'est pas le plus gros souci. Les taux, c'est la pointe émergée du problème. A savoir que nous ramons sur un océan de fausse monnaie et qu'être propriétaire d'un bien acheté sur 25 ans avec un taux de plus de 5% en échange d'un gros tas de fausse monnaie - c'est une illusion. Il est possible que les banques, en refusant de plus en plus de crédits (ce qu'elles vont faire), rendent service à un paquet d'accédants qui risquent de se briser le dos en escaladant une montagne de dettes.

    En clair, je ne les vois pas redescendre de si tôt. Ce que je perçois, c'est plus une sorte de grosse faillite du système, mettant fin à la politique des crédits actuels. Je perçois des achats pour un temps, on ne serait propriétaire que pour un temps, après quoi il faudrait le restituer, ou renouveler son bail.

    Ce passage, d'un fonctionnement à un autre, se fera doucement, à la fois par obligation (manque de moyens) et parce que finalement ce n'est pas si mal (opinion qui aura été optimisée par campagne de communication à venir rapidement)

    Le parc immobilier actuel

    De nombreux bien seront revendus. Ce parc ne sera, pour part, mais pour part de plus en plus importante, pas renouvelé de la même façon. Dans les années à venir, beaucoup de biens changeront de mains. Il risque même d'y avoir des abandons purs et durs. Plusieurs raisons à cela :

    1°) Le durcissement des conditions de maintien, il faudra payer - de plus en plus - pour tout et rien, eau, chauffage, entretien, conformité etc....

    2°) Le durcissement - la hausse de la fiscalité en fait - des successions

    3°) Une campagne de communication menée tambour battant pour des petites villes confortables, où la vie serait propre, bon marché et sereine .....

    4°) Une délinquance très importante qui fera se tourner les éventuels proprios vers des zones sécurisées

    5°) La fin d'une culture Occidentale du bel habitat - on ira vite (5 ans ??) vers l'habitat pratique, facile d'entretien, peu couteux, et donc plus petit.

    Les difficultés sociétales à venir (2024/2025)

    Guerre, Privations et difficultés autrement plus importantes qu'un (simple) souci d'emprunt, feront que les gens vont un peu se détourner de ce faux moyen de sécurité pérenne. Il va s'avérer que le toit sur la tête, si cher à nos parents et grands parents, sera un peu oublié ..... Trop d'emmerdes par rapport à un bénéfice discutable. Enfin, c'est ce qu'on en dira. Un toit oui, mais plus à la Chinoise.

    La crise du logement qui s'en vient ne fera pas s'agrandir le parc immobilier. Elle n'est pas d'origine financière, mais législative ou conditionnelle. L'immobilier locatif perd son attrait pour longtemps (je ne vois pas vraiment de retour, sauf sur du locatif d'état ou locatif social). Le logement loué ne remplacera pas non plus le logement acheté et vice-versa.

    L'état finira donc par se substituer à la défaillance qu'il a lui-même orchestré, en créant de nouvelles cités sur des zones qui furent industrielles ou sur des zones commerciales qui seront refondues. Le paysage urbain va donc changer après une crise pénible.

    Les familles qui ont des enfants en relogeront et crééeront une autre sorte d'habitat collectif semi séparé. L'habitat partagé devrait se développer, permettant à ceux qui ont de l'espace, mais pas de sous, de loger ceux qui ont quelques sous, mais pas assez pour gagner de l'espace à vivre.

    Dans un second temps

    Beaucoup de gros habitats seront découpés (2025 - 2030 ?) et la culture du gros disparaitra de 95% de la population. Ce sera progressif, mais permettra de trouver un compromis avec l'habitat partagé qui n'aura pas donné pleinement satisfaction. On utilisera donc les surfaces utiles qui seront potentialisées. Les jardins deviendront plus collectifs, puis individuels et très petits.

    La maison fermière avec ses poules, sa cuve à eau et son potager deviendra une rareté. Principalement pour des raisons législatives. Mais aussi parce que les gens, qui auront perdu la plupart de leurs repères, iront vers un modèle simple et peu contraignant.

    Les Baby Boomers seront très vieux et avec eux disparaitront la dernière génération post seconde guerre mondiale et pour qui la reconstruction fut synonyme d'abondance. La future génération post troisième guerre mondiale aura été terrorisée outre mesure et se laissera conduire vers un destin non pas choisi, mais offert, par un état  coordinateur forcé et un contexte difficile.

    En 2035, il est à priori possible que la maison individuel de bonne taille avec son grand jardin ait (quasi) disparu au profit de petites propriétés découpées et de cités de taille raisonnable. Mais tout ceci dépend aussi de nos choix collectifs, autrement dit de nos lignes temporelles. J'en ai perçu plusieurs, à effets différents, quoique quelques points communs, dont une modification substantlielle de la culture du gros habitat.

    Nos choix et nos lignes temporelles (2030 - 2035)

    Nous avons quelques options. La plus probable (40% ?) est que la population terrestre réduise, et que cette réduction dramatique (rapide) acte la fin totale de notre culture Occidentale. On pourrait alors s'imaginer qu'il va y avoir "de la place" - Mais non en fait, car les populations se regrouperont sur les zones acceptables. : migrations, redécoupage, solutions de secours et modification profonde du paysage au propre et au figuré - mais pas vraiment dans la paix -

    Une second possibilité (10/20%), également encore très potentialisée, serait que l'état mondial totalitaire voit le jour et procède au plan d'action que j'ai perçu, mais de façon autoritaire justement. Les 2 lignes temporelles ne pourraient en faire qu'une seule et la population terrestre serait réduite autant que contrainte. La propriété immobilière, celle de nos parents, voire la notre, serait difficile à conserver dès 2027/2030.

    Une troisième possibilité (5/10%) serait un chaos autoritaire (dirigé par I.A.) qui permettrait au dit état de mettre en oeuvre des mesures de logement du bétail humain. De logement ou d'éradication. Il s'agit d'un modèle dystopique qui, hélas, n'a pas encore disparu des possibilités, bien que je ressente qu'il soit fort probable qui cède la place à un modèle "raisonnable".

    La quatrième possibilité, dont les guides me disent qu'elle est finalement assez probable, serait que nous modifions tout dans le sens du partage équitable en fonction de paramètres nouveaux. Il y aurait alors un bref chaos, suivi d'une reconstruction,  mais avec de profondes modifications culturelles. Néanmoins la population mondiale baisserait.

    L'évolution optimisée (dès 2025)

    Les guides disent que c'est possible, mais pas fait pour le moment ! La modification de la culture post évènements apocalyptiques, serait bénéfique. Nous garderions le meilleur : Harmonie - Beauté - Sagesse, un peu à l'Orientale (le meilleur de l'Orient), avec une application suffisante sur de petits espaces privés. Un collectif équitable permettrait de faire disparaitre la faim et le manque de soins pour l'ensemble des terriens. Ce serait aussi ça la nouvelle terre. Les espaces privés seraient heureux et les espaces collectifs seraient sereins.

    Waooh, j'ai des frissons. Voilà ce qu'ils me font sentir, une telle paix.

    La culture religieuse marquée (celle qui est à l'origine d'intolérance) disparaitrait, tout comme la culture dite raciale et ses excès.

    Lorsque je demande ce qu'il manque encore, ils répondent que c'est plutôt l'égoïsme qui gêne. Ou le fait de vouloir avoir raison, l'égo.

    En tous cas, en conversant avec eux, il semble évident qu'il y aura une brève période autoritaire, à chaotique. De notre façon de nous gérer dépendra la suite des évènements.

    Comment rester heureux avec un immobilier qui va aller en se durcissant (en terme de conditions)

    De fait c'est possible. L'habitat partagé semble représenter la meilleure solution, le tout étant de trouver des gens avec qui on peut s'entendre. Le mieux étant un partagé avec de l'indépendance de part et d'autres.

    Les guides parlent de séparation de la zone de vie, de la zone de loisirs et de la zone de travail (y compris de l'autonomie alimentaire). La zone de vie est privée et 100% privée. La zone de loisirs peut être partagée avec plaisir.

    L'autonomie alimentaire devrait être collective et non individuelle, le collectif étant une donnée très variable. Elle disparaitra à terme, lorsque la ligne de temps aura été "choisie" (selon eux, c'est une solution de crise)

    La zone de travail hors autonomie sera quasi toujours collective, exception faite du travail à distance qui, durant un temps, sera stoppé (raison non donnée). L'esprit d'équipe se développera au sens noble du terme si nous faisons les bons choix. C'est en tous cas un axe de travail.

    A Priori, beaucoup de techniques vont être potentialisées et les futurs habitats remplaceront le volume par un grand confort et un aspect quasi individuel (pas plus d'informations que ça)

    En tous cas, ce peuple de demain n'a pas besoin d'une piscine bien à soi et d'une rolls royce pour se sentir heureux et existant !

     

    A bientôt et 2 photos d'un autre temps pour mon mariage 

    Je vous embrasse

    Elizabeth

    380482401 263581326643433 8251321948063109751 n

    La mariée, son papa (87) et ma fille devant, avant de faire descendre mon papa à la mairie :) - Devant c'est ma Katy, 16 ans qu'elle me porte ou me supporte :)

     

    380551416 6603570839763451 1066492807677647226 n

    Le marié (le barbu) arrive à la mairie porté par mes adorables cobs irlandais et le reste de la famille derrière

     

  • La Filière : Une niche d'informations utiles

    • Par egaia
    • Le 21/09/2023

    Chers Tous,

    Article d'exception, puisqu'il porte sur un livre et l'information qu'il contient et dont je vais vous faire une courte synthèse en partant d'une corrélation avec les propos des guides ....

    La Filière 

     

     

    Article court portant sur quelques points essentiels.

    1°) Les guides avaient annoncé que la troisième guerre mondiale avaient des points communs, en terme de lancement, avec la seconde. De fait, une bonne partie de l'action des Russes contre les Nazis s'est déroulée en Ukraine et a constitué le fer de lance de leur stratégie. Lorsqu'on découvre le déroulé de carrière du nazi Otto Wâchter, on y retrouve énormément d'ingrédients communs à la situation d'aujourd'hui. Stratégie en Ukraine, Pologne, etc.....

    Parmi la liste des points communs :

    • Une part de l'Autriche en extrême droit antisémite (la montée de l'extrême droite de manière générale dans l'opinion)
    • Idem en Ukraine, très Nazi de base,  pour pas mal de ses notables
    • L'Allemagne en difficultés économiques, les Allemands inquiets
    • La montée, en Europe, d'une colère contre un bouc émissaire (ici ce sont les Juifs)
    • Le rôle trouble des Etats-Unis dans les relations internationales

    2°) Au-delà des conspirations les plus sordides à priori, on découvre de vrais éléments de preuve sur l'action du Vatican pour exfiltrer les dirigeants Nazis vers l'Amérique du Sud ou l'Afrique. Ainsi, sur certains des membres du clergé de Rome, qu'un antisémitisme profond. Le degré de corruption était impressionnant et bien au-delà de nos conspis actuelles.

    3°) Extermination des populations : comment ne pas faire le lien ??? Mais le principal reste, à mon sens, dans les 2 points suivants :

              a) Les populations Juives, pour beaucoup, n'ont pas senti le vent venir et n'ont pas voulu fuir ou se cacher, il est probable que la progressivité des actions anti-juives ont permis à ceux-ci de " s'habituer " et de tenter de continuer à vivre normalement. Dans certaines zones, 95% des juifs ont été exterminés, et pourtant ils n'ont pas fui dans leur grande majorité.

              b) L'extermination s'est faite en plusieurs étapes qui ont toutes été camouflées sous d'autres raisons, mis à part la première qui était de les chasser du tissu économique, car l'Europe était très antisémite. Il y a eu une progressivité. Ces pauvres gens se sont donc, pour bonne part, laissés faire. Lorsqu'on lit l'ouvrage, on peut aisément se placer du côté des nazis et comprendre qu'ils ont toujours respecter le principe de la fausse bonne raison et un second principe tout aussi horrible : ci-dessous

    4°) Le respect de la loi ou de la règle est en mesure d'amener des humains à décréter la mort d'autres humains, tout à fait innocents, en le sachant, mais sous le simple prétexte de la loi. Comme ça j'enfonce une porte ouverte, mais en le relisant, c'était à peine plus subtile : oui je comprends bien mon bon Monsieur, mais ça n'a rien de personnel .....

    5°) Nous oublions, et pourtant les lois récentes nous le rappellent : le droit de réquisition !!!! L'accusé, et sa famille, ainsi que tous les dignitaires nazis, mais aussi les notables corrompus qui ont tourné leur veste, on tous vécus dans les richesses des autres qui se sont fait tout voler. Il n'y avait aucun respect de la propriété.

    6°) La résistance : quasi nulle au départ ! Et personne n'a vu venir Hitler au début de son installation politique. Les Européens continuaient à rêver de paix et à penser qu'il ne se passerait rien. Le démarrage était la plupart du temps, un endroit après l'autre, très brutal. Il faut le dire et le répéter : beaucoup de choses se sont faites avec l'assentiment des gens au départ, puis avec leur obéissance par la suite (ça ne vous rappelle rien toussa ?)

    7°) La difficulté à fuir ou à résister ! C'est en suivant la fuite du Dignitaire nazi, que l'on mesure à quel point il est difficile de s 'enfuir et de sortir de la vie publique. Cet homme a tout tenté, la "verte" (exode en haute montagne sauvage), la planque chez des proches, la cavale tous les 3 ou 4 jours, la fausse identité etc;... Il s'est fait rattraper et est mort - vous allez me dire que c'est justice et c'est vrai - Mais que ça s oit chez les bons ou les méchants : la fuite d'un régime est très compliquée car tout le monde répugne à casser ses liens familiaux et à oublier son passé. Et il y a toujours une partie de la famille qui est encore du mauvais côté de la barrière.

    A noter également : que lorsqu'on regarde ces hommes et ces femmes de la seconde guerre mondiale, beaucoup avaient une sacré trempe, autre chose que la grande majorité de notre génération qui se retrouve gavée de chips et de coca devant le foot ou netfllix (j'ai pas dit que je trouvais ça nul hein ! Moi aussi ça m'arrive, c'est une question de dosage).

    Enfin, l'auteur a fait un énorme travail de recherches historiques et de reconstitution. Un travail de fourmi. 

    8°) La relation trouble entre l'Ukraine et la Russie ! Là aussi un enseignement, on prend un peu les mêmes et on recommence ....

    9°) Les violences de la guerre, que nous avons tendance à zapper car ça ne se passe pas chez nous. Mais c'est un fait, dans un pays occupé ou en guerre, l'esprit Gestapiste règne en maître, y compris chez les locaux. Quant à la soldatesque, même si on parle aujourd'hui d'un semblant de règles, les pillages et les viols ne manquent pas.

    En conclusion : une vraie piqûre de rappel de ces principes simples, tandis que chez nous, les mesures se suivent et s'accumulent ....

    Je dis ça je dis rien, comme dirait l'autre ....

    Grosses biz, jour J moins 2 : méga gros stress organisationnel .....

    Elizabeth

  • Quatrième trimestre 2023

    • Par egaia
    • Le 17/09/2023

    Chers tous,

     

    Pour commencer, je vous redonne, en première partie, ce que j'avais fait sur les grandes tendances à venir de Septembre 2023 à 2024, vous verrez que certains évènements sont déjà soit réalisés, soit en cours : 

    Première partie

    Les évènements :

    Il sera très progressif. Nous verrons arriver, dès la rentrée, un lourd programme de réforme. L'état s'attaquera à de nombreux points fondamentaux, dont certains, très à risque de déclancher de grosses réactions épidermiques par les parties visées de la population

    1°) Une nouvelle révision des droits au chômage, plus drastique et qui sera annoncée rapidement après la dernière réforme dont on dira qu'elle est un succès

    2°) Une réforme annoncée des droits successoraux : jugés très ringards et injustes, ils auront surtout pour effet d'alourdir leur montant et de réduire la capacité des héritiers à garder les biens des parents, même directs. L'assurance vie perdra définitivement son statut de planquée de la succession permettant de mettre à l'abri tel ou tel être aîmé, indépendamment de son statut familial.

    3°) Une réforme monétaire forte qui aura pour objet (non dissimulé) de mettre un terme à notre système actuel en général et aux espèces en particulier

    4°) Une réforme forte (et très mal perçue) du droit du sol (c'est à dire de la nationalité acquise par naissance sur le territoire). Ce droit du sol serait acquis temporairement, sous réserve de ..... Ce point devrait déclancher pas mal de polémique alors que dans les faits, cette réforme n'aura justement que peu d'effets.

    Donc de grosses actions du gouvernement pour cette fin d'année jusqu'au premier trimestre 2024.

    La guerre se rapproche, mais prend son temps : pas de guerre mondiale pour cette fin d'année, enfin je voulais dire que la guerre reste localisée, bien que l'escalade continue.

    Le système va entrer en lutte contre la famille et le wokisme ne se suffira plus. l'impression, quelque part, que le Diable se déchaîne afin de nuire à ce qu'il reste de lien dans les familles et les couples. Idem pour la religion qui, en Europe, verra se profiler d'immenses réformes au sein de la Chrétienté : tout devrait être mis sur le tapis, depuis le mariage des prêtres, les femmes à la prêtrise et la modification complète de la pratique de la confession. Le pape François sera traîté d'Anti Christ. Mais il est bien soutenu ......

    Quant à notre Président, il ressemblera de plus en plus au p ortrait de Dorian Gray : semblant pouvoir tout réaliser sans trouver d'opposition sur son chemin, tandis que son âme tombe malade à sa place. Beaucoup le traiteront comme un Antéchrist, ce qu'il n'est pas du tout à mon sens. Il un simple agent d'un système qui avance comme une machine en broyant tout sur son passage.

    Je ne perçois pas d'épidémie très nouvelle, mais une pression à nouveau forte sur la légifération de la vaccination et de l'accès aux soins.

    Enfin quelques découvertes médicales, je dirais plus des effets d'annonce et des épiphénomènes qu'un semblant de vrai progrès.

    Les tremblements de terre et les épisodes fous continuent sur le plan géophysique, y compris en Europe, surtout dans le sud de l'Europe (potentiellement également dans notre grand Est), mais rien de très violent en France (je veux dire pas de ville effondrée avec des milliers de morts). Il va falloir vivre, désormais, avec cette épée de Damocles au dessus de la tête : la folie climatique s'installe et la terre convulse dans certaines régions. Les 2 processus sont liés. On en parlera.

    La réforme de l'énergie continue en Europe, à grands renforts de propagande, communication et l'état d'esprit général de la population se fragilise.

    Je continue, mais cette fois-ci en entrant dans le détail :

    1°) Risque de révolte

    Il est à son maximum. Il sera possible de prononcer le mot guerre civile, quoiqu' à mon sens les évènements seront de courte durée. Le rôle de la police ou de la gendarmerie ne me semble pas clairement acquis et il est probable que l'armée devrait intervenir. Je ne vois pas une cause qui se distingue, mais un ensemble de facteurs. Les cités devraient jouer un rôle majeur, mais elles ne sont pas seules en cause. Les choses seront donc troubles (la gendarmerie refusant ou non d'aller contre le peuple).

    Pour moi cette révolte se fera par temps encore doux, et non pas au coeur de l'Hiver. Mais il existe une possibilité de voir la temporalité s'étendre jusqu'au printemps 2024.

    Des gangs de mauvais garçons sèmeront l'horreur. Il s'agira donc d'être vraiment prudent et dans l'anticipation.

    Ce que je perçois est très violent, mais nous bénirons les forces de l'ordre car si elles n'étaient pas là, ces gangs sèmeraient le chaos.

    Pendant cette période trouble, il ne sera que très difficile de se déplacer en ville et d'aller faire ses courses, les flux pouvant être gênés.

    2°) Le climat

    Parfaitement instable, je vois des boules de feu et des aurores boréales. Du feu dans le ciel, de façon générale, avec de violents orages ou des orages électriques qui grondent jusque dans notre coeur.

    Mais ce que je perçois de plus inquiétant, c'est l'annonce officielle de l'intervention de l'homme sur le climat : cela a et aura des effets terribles. Une grande arnaque et la destruction de la stabilité qui aura été la notre durant ces 150 dernières années.

    Les évènements seront brutaux et destructeurs. Je recommande la plus grande prudence par rapport à ces évènements : on ne sort pas, on se protège soi et ses animaux pour ceux qui en ont.

    Dans les faits, l'homme va jouer à l'apprenti sorcier. Je dirais q ue le DIvin et les bons gardiens laissent faire. Cela fait partie d'un processus.

    Néanmoins des températures peu prévisibles et de grandes périodes très douces, d'autres périodes rendues invivables à cause du vent et de l'eau.

    Les guides (qui ne disent généralement pas grand chose quand je pratique la voyance) insistent sur le côté précieux de l'eau.

    3°) La santé

    On nous promettera de nouvelles avancées, sans doute venues des States ou de l'Orient (ou des 2). Ce sera une grosse fumette ..... Mais les gens en parleront. On lancera de grands travaux à la fois sur le plan de la recherche et sur le plan des réformes de santé publique. Tout ça coutera une blinde et il est probable que l'on débusquera une nouvelle affaire scandaleuse de pots de vins à un niveau mondial.

    On parlera alors d'assainir la santé.

    Une flambée de problèmes cardiaques et aussi de soucis liés à la reproduction : baisse de la fertilité des hommes et des femmes. Beaucoup de gens commenceront à penser aux effets secondaires, non pas du vaccin Arn, mais du Covid. Les personnalités les moins conventionnelles, également appelées complotistes, crieront à l'évidence du scandale, mais en vain.

    Il pourra y avoir une petite flambée de crève/grippe/covid/rhume quel 'on rendra également responsable de tout, à toutes fin d'une campagne de communication pré-hivernale sur les vaccinations grippes/covid qui auront des effets secondaires sans doute violents.

    Je ne perçois pas, pour le moment, de nouvelle épidémie tout à fait différente.

    4°) La guerre et la géopolitique

    L'Europe et les States via l'Otan, continuent de soutenir l'Ukraine à grands renforts de billets de banque et d'armement. Les alliances sont très claires et nous sommes dans une phase stratégique internationale, un peu comme si je voyais les joueurs poser les pions sur l'échiquier. Les vieilles querelles exploseront soudainement, notamment du côté de la Pologne, de la Bosnie, et de la Roumanie : des choses anciennes venues du passé et qui rendront les débats explosifs. Globalement, j'aurais tendance à dire que l'Europe de l'Est n'est pas la meilleure destination de vacances possible.

    Mais ces explosions qui semblent agrandir l'espace de guerre seront limitées dans le temps, même si elles se font le lit d'un conflit XXL

    D'innombrables incidents diplomatiques pour cet Automne ..... On mettra à jours pas mal d'affaires scandaleuses.

    Du côté d'Israël et de l'Iran, c'est plus  que tendu ..... On parlera bien trop d'armes nucléaires .... Bien trop ! Pour moi le conflit est latent, pour ne pas dire là tout court. Comme si un nouveau scandale nucléaire faisait jour entre ces 2 pays soudés par une haine atroce. Je vois la mort, la contamination, et pour ainsi dire la rupture des relations diplomatiques. Ce n'est qu'une question de temps avant que ça fasse boum. Israêl pourrit également les Palestiniens et beaucoup commenceront à critiquer le régime Israëlien. Y compris les Israéliens eux-mêmes. Le régime fera effet de dictature soft avec des relans d'espionnage à la James Bond. Sauf que le film s'arrête au bout de 2 heures avec une Happy End.

    6 mois de conflits divers et variés avec un noeud en Ukraine. Pendant ce temps là Biden est de plus en plus officiellement Sénile, mais non destitué. De fait sa présence sert juste de parevent à un gouvernement de l'ombre qui le sort pour faire genre. Le fils Biden s'en sort à moitié malgré les preuves accablantes. Biden ne sera donc pas ré-élu. Et la famille BIden la jouera discrète dans l'avenir, en échange d'une véritable amnistie ....

    Poutine est plutôt suivi par son peuple bien qu'il compte aussi des ennemis puissants. Un mouvement contre pourrait naître et se développer durant les prochains mois. Un mouvement qui nous laisserait croire qu'une paix est possible avec un autre régime, plus amical. On irait alors vers une mutation et des accords, mais qui, pour moi, seront rompus plus tard. Malgré un pouvoir à peine fragilisé, Poutine reste maître chez lui et maître des négociations. Ses adversaires plieront.  C'est bien Poutine qui nous déclarera la guerre. l'Europe deviendra alors une prison.

    Le régime Chinois connait quelques tracasseries en interne, voire un coup d'état, un nouvel homme fort pourrait sortir du chapeau, l'actuel étant vivement critiqué pour sa gestion du covid, et ses résultats économiques (ainsi que l'échec de la domination de Taiwan). Il pourrait donc être brutalement évincé (il le sera tôt ou tard d'ailleurs, c'est la temporalité qui me manque).

    Le nouveau bureau politique Chinois nous fera des grands sourires et nous mettra la carotte, la pression profond. La CHine va devenir un acteur majeur qui supplantera rapidement tous ses partenaires et s'achemine vers une maîtrise de la macro économie. elle ne sera pas notre amie. L'a-t-elle jamais été ? Le f ront de Taïwan devrait se tenir tranquille un temps. On calme le jeu. Les mers redeviennent calmes. Le nouveau régime prépare ses stratégie avec patience. La dirigeante Taïwanaise se sent en sécurité et protégée. Il n'est pas envisagé immédiatement de conflit armé. La nouvelle CHine semblera mettree l'accent sur la guerre économique. Taïwan pourrait subir une vague épidémique. Son régime ressort affaibli. La nouvelle Chine tentera une conquête douce. En isolant les USA et en leur volant toute forme de domination économique ou militaire.

    La Chine fait son beurre en Afrique et s'installe en colonisateur avisé des ressources naturelles. Bien meilleur que ne l'a été la France, elle bichonne le peuple, tout en appliquant là-bas les recettes qui ont fait son succès ailleurs. La France qui est de plus en plus mal perçue, fait ses baggages avec célérité ! Sa présence devient anecdotique, même si les services secrets bossent comme des fous. La Russie cherche également à créer des liens solides, mais dans le temps, c'est la Chine qui est la plus proche. (la guerre va sans  doute gêner la Russie)

    Il va de soi que ce sont des tendances et non un truc qui sera achevé dans les 6 mois.

    Les States deviennent le continent des scandales et de la drogue. Sur le plan touristique, ce n'est plus une destination enviable.

    Les USA cherchent tout de même à garder l'ascendant sur certains pays d'Amérique du Sud en leur promettant des technologies et des investissements, dans les faits, ils perdent également de leur influence.

    Pas de monnaie mondiale dans les 6 mois, mais oui à terme .... (bien au delà). L'Otan devient le dernier bastion des States et l'Ukraine le dernier enjeu en terme de crédibilité. Ce qui rend tout le monde nerveux. 

    Qant à notre fichu, bien aimé Président, il tentera de souffler le chaud et le froid dans les mois à venir, tantôt la paix (sa paix), tantôt la guerre (son autorité), en promettant aux Français, lors de ses voeux 2024, de rendre aux Français le bonheurs qu'ils méritent ...... Pas de destitution non plus ... Le gouvernement français prendra sans doute ses quartiers ailleurs pendant les temps de révolte : méfiez vous alors de ce qui se passera après.

    Il faut également compter avec l'Inde dont le peuple reste globalement pauvre, mais qui n'est plus  une province du tiers monde.

    Géophysique et variations cosmiques

    Les volcans et les tremblements de terre ne préviendront pas ...., mais il me semble que c'est surtout en mer que ça va bouger du côté des plaques tectoniques. Avec des risques modérés de tsunamis. Il y aura des morts, c'est certain, mais  pas en France. J'ai des doutes sur Naples et la Sicile. Je serais très prudente là-bas, n'hésitant pas à partir à la première alerte.

    En tous cas les signaux seront là, de quelque chose qui bougera plus tard.

    La ville de Strasbourg est sur un terrain instable, mais là aussi ça va encore attendre un peu.

    Côte Ouest Française et Portugaise : le risque de submersion est loin d'être nul, mais pas non plus de catastrophe grave dans les mois à venir.

    C'est un peu comme si la cocotte minute commençait à bouillir, mais le couvercle tient encore. 

    A l'Est (moyen Orient, Est Turc), ça continue, encore et encore. Leurs terres deviennent instables. Le prochain tremblement de terre est attendu. Encore bien des souffrances que je perçois dans une zone déjà touchée par la pauvreté, le désert et le manque de moyens.

    Risque d'Impulsion Electromagnétique : il devient majeur .... il préviendra, mais peu ... rendant nos circuits et nos communications instables, mais bien géré globalement. Pour cette fois ... ce sera du à une crise solaire. Les autorités savent et tentent de prévenir le risque, c'est aussi pour cette raison que tout ne passe pas par satellites. L'activité du Soleil devient tout de même mortelle et je commence à penser que les rayons gamma vont devenir de plus en plus perceptibles : ils seront responsables de cancers en pleine multiplication et qu'on peinera à expliquer.

    Ces premiers diagnostics arriveront après l'été et les états argumeneteront sur cette base pour aussi justifier leurs interventions sur le climat. 

    En tous cas, perso, je n'irais pas faire de l'exposition de plage recto verso. Il y aura également des conséquences sur les animaux, notamment à peau blanche ou rose.

    Ce n'est qu'une phase normale de l'activité solaire, mais la population mondiale ayant beaucoup grossi, l'accent sera mis dessus.

    Globalement : cette période des 6 prochains mois est, pour ainsi dire, une période test. A nous d'en faire notre profit à notre usage.

    Les 3 jours approchent ... à grands pas ....., et pas plus que les autres, je ne sais vous dire le jour et l'heure. Mais ça approche, soyez en conscient. Il faudra considérer ce passage comme un cadeau fait à l'humanité. Même si il y aura des morts.

    L'argent, le travail et l'abondance alimentaire en France

    L'argent va manquer. Les Français sont mals .... Mais la femme, la mère me dit on, a le pouvoir de rendre le bonheur à sa famille

    L'alimentation est compliqué car beaucoup de produits souffrent tout simplement de manque total (blocages des pays exportateurs), nosu entrons dans une période plus difficile sur le plan alimentaire : tout coute et si ce n'est pas l'argent qui manque, c'est le produit.

    Le gouvernement continuera de communiquer positivement sur la nécessité que les Français s'emploient au propre et au figuré à résoudre les problèmes (comme si ils y étaient pour quelque chose), Il y aura donc un tas de mesures pour contenir les compteurs du chômage, et réduire la possibilité matérielle d'y rester, tandis que les bons jobs manquent ....

    Je perçois une nouvelle déflagration économique et une nouvelle déflagration dans le droit du travail : boum. Ca fera pas mal de bruit et on commencera à vanter les mérites de la mobilité géographique, y compris pour les boulots peu rémunérés. C'est donc une mutation sociétale que l'on va tenter de nous vendre : un Français qui déménage là où on lui promet du boulot, et qui trouve très rapidement un nouveau lieu de vie adapté, et tout aussi flexible. Je vois le beau discours sur ces jeunes souples et vites déménagés. Mais la vie de famille sera rendue encore plus compliquée.

    Beaucoup choisiront d'obéir, pour éviter la disette. Noël sera triste.

    Est-ce que le travail manque ? Bah non, le souci, c'est l'argent et les compétences : on a besoin de gens à tel endroit et pour tel métier. D'où cette communication sur une espèce de plan d'emploi : formation, mutation, nouvelle vie.

    Dans la même veine, on verra arriver une jolie communication sur de petits habitats  très mignons et bien conçus, avec très peu de charges. (j'ai une vraie image des infos du 20h)

    Pendant ce temps, la guerre de l'énergie continue. Le Français réduit tout : courses, pleins de carburant, plaisirs.

    Economie globale, Macro économie

    L'économie semble tenir sur le fil de l'aiguille, mais l'argent se dévalorise beaucoup. Les banques centrales tiennent bon pour éviter l'effondrement. On sent bien que la bête est malade, mais on la tient avec un acharnement thérapeutique d'une rare intensité. Ca lachera d'un coup, mais la numérisation de l'argent va permettre de minimiser les symptômes, tandis que notre continent s'enfonce dans sa décadence économique.

    Le secteur automobile va souffir et on entendra parler de licenciements et de refonte du secteur. On parlera de changement au long cours : moins de pollution, moins de déplacements, plus d'écologie etc.....

    La Bourse tient encore, parce qu'on la soutient. Les flux tiennent et c'est heureux. Car, comme je vous l'ai déjà dit, ce que je ressens, à terme, est un trou noir avec un courte interruption des flux.

    Ce que les états veulent éviter, c'est un chaos incontrôlé. Et pour ça ils doivent maintenir les flux, à tous prix. Durant une mutation sociétale qu'ils savent et veulent profonde.

    Les échanges internationaux continuent, même si parfois inconstants ou en crise ! A terme tout notre fonctionnement industriel sera réformé, mais sans doute pas avant la guerre qui actera la fin de notre civilisation. C'est plutôt une bonne nouvelle, car un effondrement rapide et hors de contrôle serait juste horrible. Donc l'atterrissage un peeu plus en douceur (quoique là je ne parle que des 6 prochains mois) n'est pas plus mal.

    Risques NRBC (chimiques, biologiques, nucléaires pour faire simple)

    Pour les 6 prochains mois, je vois une situation insatisfaisante sur le plan biologique (l'eau et l'alimentation), mais non dramatique, également insatisfaisante sur le plan de la sécurité nucléaire, mais également non dramatique. Partout, le risque semble géré, même si parfois mal géré. Je ne vois pas d'explosion nucléaire.

    Ce que je perçois est plus de l'ordre de l'attentat (sur l'eau ou les aliments, mais ce sera revendiqué) et sur des actes de guerre isolés et à faible impact, ainsi que sur des incidents nucléaires réels, mais finalement gérés (la maintenance de nos centrales, en France, fera encore l'objet d'un plan de blabla)

    j'aurais tendance à dire que le vrai scandale, ce seront les composants qui arrivent dans notre eau et dans notre assiette, mais de façon légale.

    C'est valable pour la France, mais pas partout. Une période calme de ce côté là, mais qui permet justement de préparer des lendemains sans doute moins calme.

    Je ne suis pas en mesure de localiser les incidents, mais de ce que je perçois, c'est dans une grande ville, et de façon partielle.

     

    Temporalité :

    L'effondrement est progressif et prend son temps : les gouvernants souhaitent orchestrer un chaos contrôlé où la population reste calme et obéissante. D'où une ligne temporelle qui semble s'étirer. Mais cette période permet de faire un test presque grandeur nature sur notre préparation mentale et physique à résister à des temps compliqués. Le risque majeur des 6 prochains mois réside dans une sorte de révolte / guerre civile qui créera un gros climat d'insécurité. Le reste : géopolitique, géophysique, économie macro et micro, tiendront, comme tiennent les marionettes avant que le marionettiste n'éternue. les différents personnages chancellent. Mais ne tombent pas. Pas de suite. Ce qui a le mérite de nous laisser vivre quasi correctement, mais aussi de prolonger l'illusion d'un monde qui pourrait redevenir comme avant. Ce qui n'est vraiment pas possible.

    Il y a 48 heures, j'ai effectué une sorte de voyage temporel (ce n'est pas moi qui gère). L'aperçu que j'ai ramené était si différent que j'en étais chamboulée. Sur le moment j'aurais pu vous décrire un vrai monde de science fiction. Mais dans la foulée, j'ai été plongée dans une sorte de catalepsie avec oubli quasi total (c'est la règle). Il s'agissait de notre ligne temporelle et croyez moi, notre monde, notre nouvelle terre, n'aura que peu à voir avec l'ancienne. Mais je ne peux hélas rien vous en dire de plus, car la règle sera que nous la construisions librement.

    Le travail récent que j'ai fait sur les 24 mois était très très en dessous de notre future réalité dans les 20 à 50 ans.

    En attendant, si l'on vous fait croire qu'on ascensionne et que l'être humain va quitter la matière sombre, croyez bien que ce n'est pas comme ça qu'il faut le dire. Oui tout va changer. Mais pas comme ça. Et 85/90 % de l'humanité n'est pas dans l'éveil de conscience, mais dans une vie vécue de façon peu choisie et finalement peu libre.

    Fin de la première partie.

    Seconde partie (Mise à jour)

    Climat : Suite de l'insensé, les tempêtes, les variations brusques, la pluie brutale ou le vent ; ne vous attendez pas à de l'ennui ! Le maître mot semble être variation et brutalité. Pour cet automne la transition sera brusque avec quelques constats évidents sur les troubles de la nature que je perçois comme perdue.

    Géophysique :  Les récents évènements du Maroc, que j'avais à priori bien ressenti (zone désertique et pauvre), ne sont qu'un prélude à ce qui gagnera le monde entier et surtout l'Europe dans les temps à venir. Je n'ai pas de sentiment de destruction sur la France pour ce quatrième trimestre. Je vois les côtes italiennes souffrir, l'eau à priori, sans vraiment employer le mot tsunami. La France prendra aussi sont petit lot de surprises, mais à priori sans morts. Je dirais dans l'Est. Les côtes Française (Ouest) ne seront pas épargnées, mais de façon prévue et du coup avec peu de dommages humains. Le Sud de la France reste calme, et les volcans Italiens ou Siciliens ne semblent pas faire de dégâts (pas encore). L'Amérique du Sud connaît de belles alertes et  la côte Est des States fait également parler d'elle.

    Economie générale : montée du chômage en France, mais diminution des droits de manière à contraindre les chômeurs à accepter n'importe quoi. Le pouvoir d'achat en berne et des manifestations de pauvreté tandis que le carburant peine à se stabiliser à des valeurs proches du record. Les manifestations continuent, mais mollement. Je ne pense pas que le signal du départ parte de là. Mais plutôt à nouveau d'une grande cité. Le débat sur Lampedusa et les migrants n'a pas fini de défrayer les chroniques au rythme des évènements encore à venir.

    Troubles étranges : je perçois d'étranges évènements cosmiques, visibles depuis le sol terrestre, comme une lueur différente et des phénomènes rares. Quand je ne sais pas, mais ça se rapproche. On leur attribura une cause naturelle et évidente; mais n'est-ce pas toujours le cas ? Une vierge, quelque part dans le monde, exprimera quelque chose : larmes ou sang ou larmes de sang. Je sens également le départ d'un (e) grand médium.

    Guerre : La mort par assassinat du Président Tchetchène me renvoit à cette prophétie de la mort d'un dirigeant dans les Balkans (pourtant éloignés), bien que je ne vois pas comment cela pourrait mettre le feu aux poudres. Il s'agit, néanmoins, pour moi, d'un marqueur temporel. On est sur la Mer noire et tous les soucis diplomatiques liés à la circulation de matières premières énergétiques ou spéculées (céréales). Bref, une instabilité qui, à mon sens, va desservir, encore plus, l'Europe.

    Santé : Comme pré vu, le retour des frimas et des emmerdes avec, pour moi, l'intervention maudite d'un oiseau migrateur. L'accent sera mis, malgré les évidents soucis, sur la vaccination grippe/covid. Pendant qu'on mettra aussi la pression sur les élevages de basse-cour. (Je perçois toujours le développement peu contrôlable d'une nouvelle forme de grippe, avec des symptômes neuro en sus). Tous les animaux seront encore suspectés et on reparlera encore de la légitimité des animaux de compagnie ou domestiques, et d'élevage.

    Ecole en France : mis à part la continuité de ce qui est déjà là, je ne vois rien de spécial. Les informations nous ont fait part de la vaccination automatique (sauf si réfutée) contre les papillomavirus. Les parents contesteront peu. Cela s'inscrit dans la continuité d'un courant visant à contrôler les enfants, y compris à l'écart des parents. Il y arriveront pour une majorité

    Je perçois, par contre, un vrai boxon quelque part dans les 1-9 mois (temporalité variable) qui rendra les villes et l'accès à l'enseignement difficile, y compris dans les universités. 

    Prix : on continue et on continue. Ce qui va engendrer des effets secondaires difficiles : loyers impayés, dossiers de surendettement, difficultés majeures dans les associations caritatives. La France continue sa paupérisation. Je ne perçois pas de contrainte à consommer des insectes qui, à priori, font leur entrée dans les régimes des animaux ou dans vos apéritifs chics (la communication) et décalés.Une nouvelle campagne de communication avec la naissance des premiers sites d'habitats futuristes, notamment en écho à la prévision des jeux Olympiques Parisiens.

    Sécurité : caméras, enregistrement, etc.... le système est de plus en plus complet à mesure qu'on avance vers le tout connecté. D'ici Décembre, cela n'empêchera pas l'insécurité dans les villes, mais on retrouvera les coupables plus vite. Surtout ceux qui font délit d'opinion :(. On avance de façon générale vers ce tout connecté qui est l'anti-chambre de l'Antéchrist. Lui échapper ne sera pas absolument compliqué, à condition de renoncer à quelques confortables solutions.

    Immigration : pour moi c'est maintenant que ça devient difficile. Croyez bien que je ne critique pas ces hommes ou femmes qui viennent. Quoi faire lorsqu'on manque de tout et que l'on vous promet un Eldorado quelque part en Europe ? Sauf que l'Eldorado est quelque peu fantasmé et que nous n'avons pas les moyens ni de doubler notre population, ni de prendre en charge plus que ce que nous prenons déjà (même en souhaitant partager). La majorité de la population est à la peine, les nouveaux retraités sont, pour beaucoup, pauvres et l'intolérance sera vite à son comble des 2 côtés. Je perçois aussi une vraie volonté de déstabilisation par une petite minorité qui est en mission commandée : déstabiliser totalement la vieille Europe afin de hâter le chaos.

    L'Ukraine s'enlise et la Russie, pour moi, n'est absolument pas en grosses difficultés. Mais on cherche encore et toujours à fabriquer des accords de paix demandant à Moscou de renoncer à ses acquis : croyez bien que quoi qu'il se signe, ça ne marchera pas. Beaucoup de choses vont se jouer bientôt, pour moi pas mal de choses autour de la Mer Noire. Surveillez le détroit du Bosphore et le comportement de la Turquie, que l'Europe rejète : c'est sur cette ligne horizontale que beaucoup de choses vont se jouer dans les mois à venir.

    Antéchrist : je ressens son avancée. Pour moi son règne n'est pas humain, même si on lui connait quelques vassaux bien aux ordres et à la tête de certains pays. Il sait (le terme Il est peu correct, mais on s'en contentera) que l'homme est corruptible : sexe, pouvoir, argent .... et il n'a qu'à utiliser ces outils pour détruire nos structures avant de nous asservir via les ondes et les réseaux. L'I.E.M. à venir ne lui rendra pas service et on pourrait quasi dire qu'il s'agit d'une limite Divine qui lui est imposée. Nous aurons rapidement de ses nouvelles, peut-être pour Noël, car il sent son pouvoir d'influence s'accroitre.

    On va partir à fond sur les vaccins Arn. Cela va devenir de plus en plus difficile d'y échapper. Les nanos particules seraient d'ors et déjà partout, et contagieuses ....  enfin je pense que Dieu protège les siens si ils se protègent eux-mêmes. Je ne pense pas qu'aucune nouvelle des effets secondaires ne parviendra à attirer l'attention des foules dans les mois qui viennent. Par contre je vois bien arriver une campagne XXL sur fond de saloperie de virus. Dans le forum, vous avez mis de nombreux renseignements sur les protocoles de nettoyage et je vous en remercie ! Je pense qu'il en va de ca comme de beaucoup de choses : la dose est fondamentale dans la nature des effets, donc inutile de s'affoler quand on n'a que quelques effets colatéraux. De ce que je ressens : ce truc est comme une extinction de la volonté. L'âme ne sera jamais en danger, mais ça rend l'éveil difficile.

    Pour les mois à venir : surveillez également, outre la ligne Horizontale qui passe par le détroit du Bosphore, le ciel. L'activité solaire, même débordante, n'explique pas, à mon sens, les anxiétés parfois étranges chez les animaux en ce moment. Quoi qu'il se passe, tenez vous à l'écart et abritez vous.

    En France, outre la crise du travail, la crise de la santé publique, et la crise du logement, il va y avoir, dès Octobre, un fort ressentiment. Pour ces raisons, préparez vous à devoir rester parfois chez vous un peu plus de temps qu'à l'habitude, y compris pour vos loisirs : cartes à jouer, jeux de société, livres etc....

     

    Désolée, pas le temps de faire de la mise en page

    Mais je vous embrasse fort et continue d'aller sur le forum pour lire et répondre :)

    Elizabeth

     

     

     

  • La campagne est-elle la solution miracle ??? Voyance et survie

    • Par egaia
    • Le 09/09/2023

    Chers tous, je vais mélanger les genres :) !

    La résilience en objectif, et la voyance pour trouver les meilleurs chemins dans le labyrinthe à venir !

     

    PARTIE 1 : BILAN CAMPAGNE ET PLAN D'ACTION

    On dit et on répète que la solution est à la campagne, BAD pour les adeptes de Piero ou Monastère pour d'autres, ou encore ferme, éco-lieu, etc..... Je ne suis pas certaine que cela soit exact en tous points. Certes la vie dans le Donbass ou à Sarajevo ont des relents d'enfer sur terre, et l'enfermement en milieu citadin durant la phase aigue d'une guerre brutale, n'est pas enviable. Mais cette phase aigüe ne dure pas autant que tous les aspects chroniques d'une guerre à la fois économique, sociétale et apocalyptique.

    Beaucoup d'entre nous ont été bercés sur la musique de la petite maison dans la prairie, en versant la petite larme d'émotion devant Charles Ingalls qui embrassait sa femme avant d'atteler le cheval et aller chercher le bois pour sa famille. C'est bôôôô ! Mais non, la vie à la campagne, la résilience, ne ressemble pas du tout à ça. Il n'y a pas de lien d'évidence entre le bonheur familial et la vie à la campagne !

    On fantasme donc une vie d'abondance et d'amour où tout est possible : autarcie, réserves inépuisables, petit élevage, potager généreux et fruitiers garnis sur tous les modes. Par beau temps, on imagine une ballade sous les couverts, entre étang et verdure. Tandis que pendant les frimas, on visualiste une cheminée douillette et un ragout fumant sur le poele à bois. On y est presque .... Mais à quel prix et pour quel prix ?

    Le bilan au jour d'aujourd'hui

     

    Concernant l'agriculture et la résilience, j'ai visionné, assez récemment, une vidéo (ne suis sans doute pas la seule à l'avoir vue) d'un couple avec pas mal de petits enfants, une grande maison, 11 hectares dont 7 de bois, des moutons, des poules en abondance, des chiens à l'élevage, et 2 vaches pleines. La maison était belle, grande, crépis neuf, toit en ardoise. Je me suis fendue d'un message pas hyper sympa pour signaler que leur chemin n'était pas du tout accessible, ni facile d'ailleurs (surfaces trop petites pour élever du bovin, capitaux de départ très importants, etc.....) Ils comptaient en plus sur les voisins agriculteurs pour leur faire leur miel en échange de 50% de la récolte, et leur faire leurs céréales (où ça ???) en échange de 50% de la récolte sur environ 5000 m² : looooool.

    D'autres connaissances, tout aussi pointues, se disaient, avec une grande naïveté (et un peu de vice), qu'ils allaient dévaliser un silo de blé pour semer et faire leurs propres récoltes, puis leur baguette. Loooool, stop, je vais me pisser dessus. Ca ne se passe pas comme ça, il faut du matos, des compétences, et de la graine à la baguette, il y a un certain nombre d'étapes. Parfois compliquées.

    Par ailleurs, nous avons, à la campagne, quelques désordres non résolus :

    Recrudescence des prédateurs, de tous types, qui dévorent récoltes, mais surtout graines (malgré enrobage ou protection), car le milieu a été durablement déstabilisé. Dans certaines régions de France, il y a tellement de rats taupiers, que la terre est non cultivable (Cantal). Le climat, déjà bien différent d'il y a 20 ans, et le déséquilibre général, sont à l'origine de maladies cryptogamiques graves et dangereuses pour l'homme (ergot de seigle par exemple). Les écarts solaires grillent parfois l'épis de blé avant sa maturité. Il ne rend tout simplement rien. etc...... Le secteur du bio récupère des droits aux produits phyto tous les ans, tandis que l'agriculture raisonnée s'arrache les cheveux à tenter de faire le meilleur, mais sans trop de poudre de perlinpinpin, histoire d'être rentable, entre 2 risques majeurs. Les lapins sont parfois atteints de virus hémorragique mortel, tandis que les poules fuient les poux en avalant de l'énergie et pas que, et les veaux attrapent plus souvent qu'à leur tour, une chiasse couteuse. 

    Toujours côté prédateurs, je sais que beaucoup applaudissent les loups des 2 mains. Pourtant, 5 veaux dévorés à 1 km de chez moi, en 2 fois. Plusieurs génisses un peu plus au Sud. Le garde chasse avoue une progression incontrôlable de 20% par an, même avec de la régulation. Donc le loup pourquoi pas, mais nous devons travailler avec des chiens et pas n'importe lesquels. Sauf que les gens ne comprennent pas ces chiens peu versés dans la démonstration gratuite d'affection, et que leurs aboiements, parfois nocturnes, leurs sont insupportables (même à 500 mètres). Donc conflits.

    Les cochons eux, doivent être confinés derrière quelques milliers de volts, à cause de la perste porcine, 100% mortelle et à nos portes. Tandis que la grippe aviaire décime tous les ans son compte d'élevages de volailles.

    Les fermes de petite taille sont préservées (petites quantité, risques gérés au cas par cas), mais pour combien de temps ? Les recettes naturelles sauvent la mise, avec de l'attention et des interventions manuelles ou mécaniques. La permaculture convient magnifiquement au particulier ou au professionnel de (très) petite taille. Tandis que les fermes à objectif commercial rament tant et plus pour beaucoup. Je discutais avec un ami maraicher, qui évoquait clairement la non rentabilité.

    Super fausse bonne idée, la ferme du Bec Hellouin est morte (financièrement) dans l'oeuf (à ma connaissance), mais a trouvé des sponsors qui l'ont sauvée et en ont fait un organisme de vitrine et de formation. Elle vend donc un modèle inexistant sur le plan alimentaire. Quand aux youtubers fermiers ou maraîchers, si ils ont du temps pour faire des vidéos et des formations, c'est que le produit de base est sans nul doute merveilleux, mais également insuffisant sur le plan commercial. 

    la ferme de permaculture2 

    Le Bec Hellouin, une merveille, mais combien de bénévoles au travail pour obtenir ce superbe jardin ?

     

    la ferme de permaculture1 

    Cheval, citrouille et jolies princesses : ça ne vous rappelle rien ?

    Les grosses fermes très mécanisées, 300 à 600 hectares, fonctionnent pas mal, mais il ne s'agit en fait que d'agro-industrie. Les paysans, même correctement mécanisés, font très attention et leur marge tient à peu de choses : météo, prédateurs, cours des céréales ou du lait, etc... Ils reçoivent de l'aide (primes), mais hélas en sont devenus dépendants, souvent très endettés sur le plan matériel (Les suicides restent très nombreux)

    Certaines structures modernes, de taille petite à moyenne, avec des produits variés et une certaine autonomie, s'en sortent bien. Mais c'est un petit pourcentage de paysans malins qui ont associé un tas de pratiques tels que production et vente locale, clientèle privilégiée d'AMAP, produits de la ferme en boutique, association de différents corps de métiers (céréalier, fromager, maraicher, boulanger) par exemple. Ou encore surf adroit sur les besoins et les tendances.

    Ne me faites pas dire que le monde agricole est naze : non ! Mais il est souvent fantasmé, et ce n' est sans doute pas nos amis de la ferme de Roc. qui me diront le contraire quant à la vie locale : guerre des terres, voisins chiants qui ne supportent ni le coq, ni les vaches, vacheries locales et parcelles qui disparaissent  au nom du développement.. Gros semenciers qui font disparaitre les petits, gros GAEC qui absorbent, tel un trou noir, tout ce qui se trouve à portée de SAFER;

    Et je ne vous parle pas de la SAFER ..... Dont on dit qu'elle sert d'abord les potes et les projets qui l'intéresse. Tandis que les jeunes ne trouvent pas un hectare pour s'installer.

    Si on évoque la permaculture ou l'électroculture, pour ne citer qu'elles, ça marche et même très bien, sol vivant, blabla etc.... sauf que ce n'est pas mécanisable à grande échelle. Pour donner un exemple concret : mes patates produisent 80 tonnes à l'hectare, ça fait chouette comme ça, mais je ne fait que 15 ou 20 m², donc hyper simple pour tout un tas de trucs. Quant à faire le truc superbe, vous savez la rosace qui fait envie à tout le monde quand on ouvre la page permaculture sur google : et bien pour de vrai, faut vraiment n'avoir que ça à foutre.  Alors on a construit un modèle éthique derrière tout ça et c'est super. N'empêche que ce n'est pas, actuellement, révélateur d'une quelconque vie à la campagne.

    Tiens : je vous raconte l'histoire de Gladys pour finir ! Gladys est bergère de chèvres. Non paysanne d'origine, elle s'est reconvertie et rêve d'une vie saine avec ses biquettes et ses chiens. On lui dit qu'on croit en elle et son projet, mais qu'en attendant de récupérer des terres, elle va faire de l'écopaturage en bord de ville. Et la voilà avec 40 biquettes et 3 boucs, plus 3 chiens, en zone HLM, histoire d'amener un peu de douceur : batteries volées, brulées, cables coupés, parcs arrachés (on garde les bêtes avec des parcs mobiles et électrifiés). Mais Gladys tient. Puis un jour où ses chiens aboient, on lui tire dessus : 1 balle pour le chien, 2 pour une biquette, ouf elle s'en tire. Puis elle se tire. Dépression, angoisse. L'agriculture et le social, ça marche mal.

    Parce que les terres appartiennent TOUTES à quelqu'un. Trouver une terre et se la rendre nourricière pour soi, c'est juste peu facile. La  maison dans les bois, bien à soi, comme sur youtube, est strictement interdite en France. Au mieux un terrain avec une ruine de maison et on se fait un petit coin.

    La vie  à la campagne, c'est un peu le bateau ivre. On flotte dans toutes les direction, aucune n'est vraiment acquise d'avance.

    Mais ça reste possible ! Sous conditions

    Ce qui va bien

    L'environnement est magnifique. La paix est là à proximité, on la voit, on la sent, on la touche. Rien que ça vaut le détour et même l'enracinement

    Si on a développé localement un peu d'entente et de réseau, on peu manger local, frais, de qualité, pour un prix honnête - mais non donné

    Si on a sa maison avec un lopin de terre, tous les rêves sont permis, le potager béni des dieux, les poupoules généreuses, le lapin en civet ou le gratin de côtes de bette en béchamel. Puis les herbes sauvages médicinales, et les potions naturelles, les fruits et les fleurs ...... Une cuve à eau et on se rêve autonome. Un feu de bois et l'horreur du froid disparait.

    Tout ça vaut bien des sacrifices. Un point sur lequel nous reviendrons.

    Si cette première partie parait pessimiste, ce n'est pas pour décourager les preneurs, mais pour prévenir de ce qui va venir bientôt. Perso, j'y suis et j'y reste, mais j'en assumerai les bons et mauvais côtés.

    Venir à la campagne et devenir autonome

    C'est possible aussi. Mais il y a :

    • Un gros apprentissage, souvent quelques années
    • Un prix à payer pour pouvoir s'installer, même modeste (sauf sur les coins pourris ou à réhabiliter)
    • Un réseau à tisser pour pouvoir y travailler correctement
    • Du temps (et souvent de l'argent) pour tout cela

    Il ne faut d'ailleurs pas confondre Autonomie et Autarcie. Confrontés à vos propres multiples besoins, vous n'allez pas tarder à vous apercevoir qu'il y en a un paquet pour lesquels vous avez besoin des autres. 

    Vous allez donc développer des priorités :

    • Boire
    • Manger
    • Se chauffer ou se protéger
    • Idem pour les animaux
    • Idem pour les légumes ou les fruits

    Puis viendront les priorités secondaires

    • Sauf si vous avez acheté des hectares et que vous êtes équipé : du foin et des céréales
    • Sauf si vous êtes formé : du miel chez les voisins apiculteurs
    • Sauf si vous élevez : des oeufs et de la viande chez l'agriculteur de la rue
    • Sauf si vous maîtrisez tout le circuit de production : de la farine dans le moulin du coin
    • Mais si vous êtes végan, quelques fruits et légumes et si vous êtes un saint, rien du tout.

    La plupart d'entre nous avons développé notre autonomie sur les points qui nous semblent important : électricité, abeilles, fruits et légumes, eau, oeufs pour un ami. Petit élevage, oeufs, fruits et légumes, eau, chauffage au bois, et domaine médical pour moi. Céréales, gros élevage et légumes pour mon voisin d'en face. Bucheronnage et spécialité dans l'électricité pour mon autre voisin. Chasse et pêche pour celui d'après. De la gnole, mais j'ignore où (je n'ai rien vu et je n'ai rien entendu) : tous ensemble nous sommes vraiment super bons ! 

    Ce qui veut dire que nous avons besoin les uns des autres. Et qu'il faut nous entendre. Ce qui est facile dans des conditions normales. Moins en conditions dégradées. Personne ne vous accueillera et ne vous rendra service sans vous connaître. Tout juste si on vous dira qu'on produit des trucs.

    L'AVENIR PROCHE A LA CAMPAGNE

    Ce second chapitre est de la voyance stricte : que va-t-il se passer ? Il reprend des éléments de voyance déjà donnés il y a quelques temps et ajoute les éléments nouveaux.

    1°) La propriété rurale

    Une maison, un puit, de la terre, un verger, un potager et quelques bêtes ? Possible encore à ce jour, mais c'est devenu une stricte affaire d'argent. Dans l'avenir ça va empirer car l'offre va se tarir rapidement et je ressens/pense que l'état va carrément fermer les vannes d'accès. Because of protection de la planète et bla et bla. Donc sauf terres à transformer en cités nouvelles, la propriété rurale deviendra une rareté à l'achat. Une histoire d'argent qui ne doit pas faire s'endetter à outrance car le sacrifice n'ira pas à son terme pour le résultat.

    le droit d'acquisition va considérablement se durcir et je pense/ressens, que d'ici quelques temps il sera strictement réservée aux professionnels déclarés et payant leurs charges. Puis dans un avenir plus lointain, les professionnels en question auront été obligatoirement formés et adoubés par l'état. Le petit élevage sera progressivement restreint, comme les armes à feu, puis, race après race, rendu impossible. On peut imaginer que ceux qui sont en place et ont quelques trucs vont pouvoir les garder un temps. Voire tout le temps en étant discret.

    3°) Législation sur les potagers et les semences

    Elle va également se complexifier. Pas d'interdiction formelle, mais d'innmobrables restrictions. Pour notre sécurité bien entendu. La production autonome de semences sera sans doute autorisée aux seuls titulaires d'un agrément, vaguement tolérée et interdite de commerce pour les autres.

    4°) Législation sur l'eau

    Elle s'est déjà bien durcie, vu qu'il est interdit de stocker de l'eau de récupération pour ses besoins. On tolère encore les cuves sous gouttière. Pour combien de temps ? Tandis que le prix de l'eau va sans doute bien bien monter, rendant son usage difficile pour l'arrosage ou le bien-être animal.

    5°) Législation sur le bois

    Je ressens/pense que le droit d'affouage restera en vie encore quelques temps, on va dire quelques années. Pas plus il me semble. Enfin, ils tenteront de le détruire. Puis le chauffage de type poêle à bois sera taxé. Il s'agira de réduire drastiquement la consommation de bois de la classe pauvre et moyenne.

    6°) Disponibilité de l'eau, climat et vie courante

    Pour moi, l'eau va réduire. Je sais que ce n'est pas crédible en ce moment, mais je ne peux pas vous donner autre chose que mon ressenti. Elle deviendra précieuse et fera l'objet de spéculations. Avec sa rareté, beaucoup de choses seront rendues moins faciles. Il faudra compter avec ce qu'on a.

    Le climat, à terme, toujours en ressenti, ira vers le froid. Il faudra travailler en mono saison. Ce sera compliqué à la montagne.

    Il ne faut donc pas compter avec le réchauffement et abandonner les moyens de chauffage

    7°) Développement de la délinquance

    La campagne subira de véritables assauts. Les campagnards seront perçus comme les nouveaux seigneurs. On les regardera avec envie ou jalousie. Mais on enviera pas notre travail. Juste nos ressources. Vols de potagers, ou de fruitiers, vols de matériel. Violence. Ce ne sera pas la règle, mais ça existera.

    On sera à l'abri des émeutes citadines et autres révoltes urbaines. Il sera possible de s'y promener, quasi tout le temps. On pourra bouger en liberté et elle deviendra un bien précieux.

    Actuellement : Vol de fruits chez mon voisin de gauche il y a 2 semaines. multiples cambriolages en une seule nuit dans le village d'à côté. Vols fréquents de bétail (moutons, vaches découpées sur place). Mutilation de chevaux : toujours ......

    8°) Disponibilité des biens nécessaires

    Oui ! On aura tout le temps ce qu'il faut. Il y aura, même en période difficile, plus d'abondance qu'ailleurs. Mais sachant cela, beaucoup se précipiteront.

    9°) Activité militaire

    Oui ! Risque de réquisitions tant pour les biens immobiliers que pour les animaux ou les denrées. Le pillage n'est pas exclu. Non pas par l'armée, mais par des espèces de pseudo milices.

    Néanmoins, on pourra s'en prévenir souvent et s'en sortir de toute façon. Il s'agira d'être discret en amont, diplomate pendant, organisé le reste du temps.

    Une règle précieuse : l'anticipation !

    10°) Disponibilité immobilière

    Elle va se restreindre. Ou plutôt s'éteindre. Tout doucement.

    Beaucoup de petits terrains seront tout de même à vendre et il reste possiblede faire une acquisition du petit bien qui n'intéresse personne : ce sera de toute façon un très bon investissement dans le temps. Fermes à l'abandon, terrains en friche .... souvent peu chers, même en ce moment.

    11°) L'accueil des citadins

    Il sera à priori mauvais. Sauf famille ou relations. Marché noir, mais pas de cadeau, et en cas de besoin pas de quartier.

    Je ressens fortement ce clivage Citadin/Campagnard qui risque de durer des années avant une quelconque réconciliation.

    AVOIR UN PROJET A LA CAMPAGNE

    C'est possible.

    Mais il faut donc anticiper ces points de détail : réseau, temps, compétences, et argent (au moins pour une location)

    La campagne n'est pas la panacée. C'est une merveille car la nature y est encore visible et pour part préservée. Mais personne n'attend personne sur place. Les agriculteurs sont en général méfiants et tous n'ont pas rendu le 12 de grand papa.

    Un projet de BAD est souvent très couteux et Piero San Giorgio a fait souvent fantasmer les foules avec son chalet Suisse (sans doute pas moind du million d'euros aujourd'hui). Dans les faits nous avons quasi tous une autonomie partielle sur les points qui nous intéressent. Et la volonté de s'abriter de tout peut nous transformer en victimes de la consommation.

    Une part de risque est inévitable et il n'y a pas de sanctuaire hors mis dans nos coeurs.

    Il vaut donc mieux un quartier citadin soudé qu'une localisation de campagne sans la moindre expérience ni relation locale. Et surtout il vaut bien mieux un environnement connu et maîtrisé, y compris en ville, qu'une campagne tout à fait inconnue.

    La ville va connaître des moments très dangereux : ça c'est plus qu'un flash, c'est un truc que je ressens en moi. Mais il suffira d'être en mesure de rester chez soi et de ne pas mettre le nez dehors. Ceux qui ont de la famille ou des amis à l'extérieur pourront partir, à condition de ne pas se mettre en danger en voulant sortir au mauvais moment.

    La campagne ne sera pas non plus à l'abri de tout. Par exemple, avec un carburant onéreux, la vie à la campagne peut vite couter des sous si il faut bouger pour le travail ou la famille.

    Donc, où que vous soyez, il y aura des solutions si vous y êtes restés. Je ne dis pas ça pour vous passer le message de rester en ville, mais parce que je ressens bien que les portes de la campagne vont se refermer, mais qu'elle est loin d'être le paradis perdu ou le dernier refuge.

    Il reste à peaufiner les solutions : Cuves sur les toits, jardins en toiture, ou en balcon, cultures sous UV, stocks non périmables, éclairages stratégiques et défensifs, petit groupe électrogène, filtre à eau et quelques packs, vêtements chauds et chaussures de sport tout de même, vélo éventuel etc.... (voir la page résilience, enrichie de vos bonnes idées)

    En conclusion,

    Je ne veux pas vous décourager. J'espère que vous n'avez pas trouvé cet article dur ou pessimiste. je souhaite simplement relativiser le mythe de la campagne - celui là même qui se développe depuis le covid. La nature reste sublime et je la vois chaque jour comme une espèce de trésor. Reste que beaucoup le regarde avec de la cupidité !

  • Brève de voyance de la rentrée

    Chers Tous,

    Cartables et boites mail de retour, parents au taquet et gamins en stylos et chaussures neuves ! Mais au-delà de cette apparence de normalité, que se passera-t-il juste après ce petit moment de diversion ?

     

    Je ne reviens pas sur l'ensemble du trimestre que j'ai déjà fait il y a peu, mais j'en profite pour faire un point sur ce que cette ligne temporelle bien entamée nous annonce pour les semaines à venir !

    1°) Retour de campagne vaccinale

    Nous allons assister à un beau moment de communication et il ralliera, une fois de plus, une bonne grosse partie de la population. Mais pas toute. Un petit pourcentage aura réfléchi et on en parlera aux infos. En affirmant qu'aucune étude sérieuse n'a pu vraiment étayer ces pauvres coïncidences. Le souci des soignants de se réitérera pas. D'ailleurs beaucoup ne sont pas revenus. Partis sous d'autres cieux.

    2°) Pandémie ? Bah pas très loin ...... Mais en attendant, re campagne de communication autour du Covid variant X,Y ou Z, à moins qu'on ait fait le tour de l'alphabet. Je redoute tout de même, mais la question de la temporalité se pose, une épidémie de grippe matinée autre chose qui serait belle et bien dangereuse. Encore un truc pourri avec des potentiels troubles connexes. Les gens auront peur. Et beaucoup accepterons n'importe quoi.

    Attention aux frimas donc, et surtout aux oiseaux migrateurs.

    3°) Législation sur la vie à l'école :je ressens tout un monde de modifications, dont le port interdit de l'abaya n'est qu'un le bord visible de l'Iceberg. Gare à nos enfants qui vont devoir encore et encore se plier. Qant à l'école à la maison, elle est interdite, tout comme le départ de l'enfant de l'école, en cas d'alerte grave.

    4°) Guerre : ça avance, hélas. Je perçois des armes et des armes, des soldats qui se préparent, même si ils ne marchent pas encore. J'ai des images d'entrainement et je ressens la folie guerrière des hommes. Ils se préparent. Nous aussi si possible.

    5°) Argent : n'empruntez pas si possible, et si vous avez de l'argent non placé et des emprunts, remboursez les petits trucs. Achetez vous le nécessaire pour les temps à venir avant que l'argent ne devienne qu'un pauvre leurre et surtout un truc numérique tout à fait contrôlé. Car l'ultra constrôle se met en place très vite. Et les petits arrangements vont devenir compliqués. Fuyez la bourse. L'or pourquoi pas. La terre encore mieux, ou les pierres. Mais n'achetez pas pour acheter.

    6°) Climat : comme pré vu un été indien. Mais après moi le déluge, murmure-t-il à nos oreilles imprudentes qui pourraient encore prendre des tempêtes et de la grêle, des tornades et des glissements de terrain sur les parcelles annexes aux lits des cours d'eau. Soyez donc prudent et préparez vous à arrimer ce qui peut l'être, malgré les apparences fort douces.

    7°) L'automne commencera à faire sortir la crise du logement qui va prendre une sale tournure cet hivers. On en parlera beaucoup, et on exigera des propriétaires qu'ils payent des impots sur les appartements non loués (faute d'un diagnostic potable). Donc 2024 s'annonce très mal dans l'immobilier. De façon générale il y aura beaucoup de communication sur l'énergie avec, à priori, vu ce que je ressens, de la taxes surprise pour les chauffages gourmands.

    8°) Le carburant est acté à la hausse et ça va devenir insupportable, c'est d'ailleurs le but. Les gens ne sauront plus où se tourner.

    9°) L'inflation va battre son plein et les problèmes alimentaires vont continuer à s'accentuer. Comme pré vu, les associations caritatives pleurent déjà (Restos du coeur), mais ce sera bien pire. Beaucoup de gens vont vouloir y avoir recours.

    10°) La conséquences : les mouvements sociaux et la grogne généralisée

    11°) Attention à de nouvelles émeutes et à un nouveau départ d'incendie à ce sujet.

     

    Grosses bises de mon Jura préféré

    Elizabeth

     

  • Tout sur la Voyance : Le dossier du dimanche

    Petit article soft pour un Dimanche de retour de canicule sous nos auspices !

     

    Madame Irma, un mythe ridicule, mais sympathique

    La voyance a concerné les plus grands, depuis les temps les plus anciens, jusqu'aux temps actuels. L'homme étant mortel, il est un peu préoccupé par son avenir ..... On dit que c'est un don, bien que ce soit aussi et beaucoup une question de travail à comprendre comment il marche. La question la plus délicate et qui fait toute la différence entre un voyant et un autre, n'est sans doute pas le don, mais l'interprétation. quant à la restitution au consultant, c'est à coup sur un exercice délicat et de compassion.

    Ce n'est pas, à coup sur, une science exacte. Il y aura toujours un ratio de choses vues et qui finalement  ne verront pas le jour (ou plus tardivement), et d'évènements tout simplement pas perçus.

    Avec le temps, le ou la voyant(e) devient méfiant : il sait que, même si le consultant appelle la vérité, il n'a pas envie de toutes les entendre : plusieurs voyants et astrologues des grands nazis du Reich ont eu de tristes fins, et l'histoire contient pas mal d'histoires analogues, le messager, même de l'avenir, n'étant pas payé pour voir autre chose que le succès ou la recette du succès.

    Malgré un don souvent là, quasi génétique et prévisible, on n'est pas voyant de naissance, on le devient ! Du moins si on veut faire autre chose que de la m***e. Car la véritable difficulté n'est certainement pas d'avoir des flashs sur tous les modes, mais de les transformer en interprétation juste et acceptable. Ce n'est donc pas un job de gamin(e), même si certains semblent doués. Je suis assez souvent horrifiée, à la lecture (que je ne fais plus depuis bien longtemps) des vidéos de jeunes loulous ou louloutes qui se mettent en scène à grand renfort de bougies et d'angelots pour prédire l'avenir de toutes les flammes jumelles ou tous les sagittaires ou encore tous les "ceusses" qui choisissent la pierre rose, tandis que ceux qui préfèrent la bleue pourraient avoir plus de chance au travail et moins en amour. 

    Il n'existe pas une voyance, mais de multiples, en fonction de la personnalité de celui qui fait et de celle qui reçoit ; car les demandes sont tout aussi variables.  Enfin comment définir une bonne voyance ? Comme ça je dirais :

    Celle dont je ressors l'esprit clair sur ce que je dois faire, comment et avec qui, dans quelle attente ou pour quel objectif. J'ai également conscience de ce qui risque, en positif ou en moins positif, de m'arriver, et de comment l'appeler de mes voeux ou,au contraire, l'éviter si possible. Cerise sur le gâteau, si quelque porte doit se clore devant mon nez, j'ai déjà pré-connaissance de telle autre porte qui va s'ouvrir pour une autre, voire une meilleure opportunité. Enfin, un entretien clair me donne quelques, maxi 5 points, bien clarifiés et mémorisés, de façon structurée et bien consciente.

     

    Mais ça c'est ma vision des choses ...... et pas du tout celle de tout un chacun.

    Quelles sont les différentes demandes

    1°) La réponse à des questions concrètes

    C'est un cas de figure courant, surtout chez les hommes et femmes noyés dans le quotidien par différentes formes de stress. Ils ont accumulé un tas de dossiers délicats et souhaitent en avoir une perception plus claire, à toutes fins d'efficacité. C'est, pour ma part, un travail passionnant, car on travaille de façon efficace par anticipation.

    2°) Une projection dans l'avenir

    C'est un entretien pour Soi, presque du développement personnel : avoir une projection dans le temps de ce qui va se passer pour sa pomme. Un point personnel, un moment privilégié : que vais-je vivre - et du coup comment. Il  n'y a bien entendu pas que du positif, mais un bon travail permet de voir quels sont les points forts qui permettront de minimiser, voire annuler, les passages obligatoires.

    3°) Entendre par une bouche autre, ce que j'ai envie d'entendre

    Demande finalement courante, et bien humaine. Mais hélas peu fructueuse dans le temps. C'est aussi celle qui dit que l'on a besoin d'être rassuré, parce que la souffrance est trop importante dans le cas contraire. C'est néanmoins un exercice difficile pour moi qui ait une sainte horreur de mentir. Certains collègues ne se gênent pas car ils se disent que de toute façon celui ou celle qui vient chercher ça, ira chez quelqu'un d'autre si on le lui refuse. Z'ont pas tort.

    J'ai eu une consultante qui consultait une dizaine de voyantes par mois pour se faire confirmer que son amoureux allait revenir...... C'était devenu de l'ordre de la névrose obsessionnelle? et qui a naturellement guéri lorsqu'elle a rencontré quelqu'un d'autre. Nous (les voyants locaux) avions tout essayé pour lui faire entendre raison, mais alors elle se fachait tout rouge et nous envoyait paître. De guerre lasse nous l'avons accompagnée durant environ 12 mois jusqu'à guérison.

    4°) Passer un moment rigolo entre copines ou pour se détendre

    Avec la crise, c'est une demande moins courante. Mais fut un temps où l'on voyait les amies (presque toujours des femmes) venir 2 par 2 pour rire ou sourire de l'avenir léger qui s'annonçait. Le ou la voyant(e) n'avait plus qu'à se laisser faire à présenter les choses sympas, en laissant en pointillés silencieux, celles moins sympas qui pourraient se montrer à la croisée des chemins

    5°) L'entretien site de rencontre

    Ca c'est encore assez courant. Les sites de rencontre font pas mal de victimes .... qui viennent nous voir pour tenter de gagner du temps. On se retrouve alors avec une liste de prénoms ou de photos afin de faire un pronostic ou un tiercé gagnant dans l'ordre. Parfois une dizaine de noms, tant la souffrance de la solitude est grande en ce début du 21ième.

    Fait de l'époque : pas mal de grosses arnaques que l'on tente de débusquer afin de préserver les victimes, qui parfois ne veulent rien entendre et préfèrent rêver à leurs frais. 

    J'ai eu, il y a quelques temps, 2 femmes âgées (75 et 78), qui venaient chercher quelques précisions sur leurs amours sur le net. Les ficelles étaient grossières et l'une d'entre elles était la victime évidente d 'une bonne grosse arnaque made in Africa.  Agée de plus de 75 ans, elle était tombée amoureuse d'un homme plus jeune, beau, chef d'entreprise, plein de ressources, et qui lui chantait des mots doux du matin au soir. Bien entendu il n'arrivait pas à se libérer et avait d'incroyables problèmes. Je suppose qu'il a fini par lui demander de l'argent, mais je n'ai pas su la suite, car elle m'en a beaucoup voulu de lui dire que c'était du vent.

    6°) La grande question des rapports triangulaires (Monsieur, Madame, et la Maîtresse de Monsieur, ou l'inverse)

    C'est très fréquent  ! Et on peut avoir, au choix, Madame, Monsieur, l'Amant ou la Maîtresse .... ou le tout au pluriel. La question la plus douloureuse reste néanmoins aussi la plus fréquente : celle d'une femme jeune et isolée qui attend que l'homme (de sa vie) quitte Madame la mère de ses enfants, avec qui il n'y a plus rien sauf : les enfants, la maison, l'entreprise, la voiture, les vacances et la maison de famille ...... Je suis souvent horrifiée par la souffrance de ces jeunes victimes (c'est le cas le plus fréquent, on va dire du 85/90 %) qui attendent le moindre coup de fil, la moindre information, parfois très longtemps.

    Lorsque c'est évident, nous tentons parfois avec douceur, d'informer la malheureuse. Mais c'est souvent peine perdue. Je me souviens d'un salon de la voyance (nous mangions tous et toutes ensemble le midi), où l'une de ces malheureuses nous avaient presque tous consultés pour avoir à peu près partout la même réponse. Nous en étions émus et affligés. La réponse était hélas partout la même : il est pris, et bien pris ... pour ne pas dire prisonnier de sa situation. Et n'allez pas croire que les victimes sont des imbéciles : l'amour rend Con, même la plus fine des personnes.

    7°) Les successions

    Sujet majeur ! Les successions sont quasi toujours l'occasion de régler les comptes familiaux. Elles se passent alors très mal et font l'objet de procédures lentes, menées par des notaires mutiques et travaillant à la vitesse d'un escargot qui traverse un champ d'épines. Du coup, ces affaires sont véritablement des traumatismes, que nous sommes souvent amenés à accompagner pour aider à déjouer les pièges et autres chausses trappes qui se présentent à chaque croisement.

    Parfois l'un des héritiers a le temps de mourir et l'affaire repart de plus belle avec ses successeurs.

    8°) L'entretien mutique

    Une personne, souvent simple, à qui on a dit qu'il ne fallait rien dire, vient s'assoir devant vous et vous laisser parler pendant 1 heure. C'est casse-couilles. Parce que sans échange, un entretien est vite limité à de l'évènementiel hors contexte. j'avais une amie voyante qui avait son astuce à elle (ça me faisait mourir de rire), elle leur disait :

    " la haut, ils me disent que si vous ne voulez rien dire, vous n'en saurez pas plus"

    9°) L'entretien contrarié

    Vous avez, en face de vous, une personne qui répond invariablement : non non non, il ne se passe pas ça, ou il ne peut pas se passer ça c'est impossible. Parfois, au cours de l'entretien, vous vous apercevez que si, il se passe bien ça, et vous tentez de leur faire remarquer que bah si. Mais non quand même. Du coup, c'est compliqué et la plupart du temps ça ne mène à rien pour plusieurs raisons, entre autres d'incompatibilité.

    J'ai eu le cas d'une jeune femme d'origine Musulmane qui venait pour des questions floues, mais familiales. Je ressentais une grande violence et immédiatement elle infirma avec force. Peu après, j'apprends que la consultante s'était pris de vraies grosses bastons de la part de son père, avec injonction de se marier en prime. Et j'entend - à ma presque grande surprise (pas surprise de fait) - que Papa était un homme bon et juste. Ma fois ...... Elle clotura en me disant que j'étais très mauvaise. C'est vrai que j'ai du mal avec le fait de valider de la victimisation. Pardonner oui, subir, bof .....

    10°) Le consultant qui teste

    Il connait la réponse, il vous pose la question. C'est assez mignon en fait, et je peux tout à fait comprendre, que l'on teste un peu, pour se rassurer. Ca m'arrive quasi toutes les semaines.

    Par contre le test a ses limites : un client qui bâtit un faux entretien dans le but unique de piéger le ou la voyant(e), va effectivement y arriver, car nous n'avons pas de vidéo de son quotidien. En général, nous sentons en nous une forme de confusion qui nous coupe la chique. D'où la difficulté à réaliser des tests avec caméra et enregistrement : le stress nous est dommageable.

    Parfois le consultant teste uniquement un échantillon de questions pour valider vos réponses sur d'autres points. Ca peut être efficace, sous conditions de cohérence. Les hommes  ou femmes d'affaire font souvent ça, parfois de façon non consciente.

    11°) La consultation psycho-technique

    En général ce n'est pas ce que nous souhaitons, ce n'est pas notre métier. Mais vous avez des consultants en grande confusion, souffrance, épreuve personnelle. Et ils ne veulent pas juste avoir des réponses, ils ont envie de se sentir écoutés, compris, pris en compte, puis rassurés. Nous faisons alors de notre mieux pour trouver un équilibre, car il est délicat de jongler sur 2 métiers à la fois

    12°) L'entretien de Rancune, Rage et Rancoeur

    Il y a de pauvres âmes qui ont souffert et ont survécu dans l'énergie de la haine. C'est un moteur de survie. Hélas, en séance de voyance, c'est un peu compliqué, car toutes les questions se tournent vers le moteur de la vengeance au lieu de se tourner vers le bien-être du consultant. Que faire ? On tente, de temps en temps, de ré orienter l'entretien vers leur avenir à eux, mais ils reviennent, inlassablement, vers le droit à voir l'autre, le bourreau, souffrir enfin.

    13°) L'entretien loyal et sincère

    C'est idéal, mais c'est aussi une question de compatibilité. Le consultant vous offre sa confiance, ce qui vous ouvre de grandes portes et optimise les chances de précision. Le courant passe et du coup, les informations arrivent de façon fluide, comme par magie. Cela représente sans doute 80% des consultations, qui peuvent alors prendre telle ou telle tournure (voir plus haut), mais sans leurs inconvénients.

     

    Cette liste est non exhaustive, mais cela vous donne un aperçu de que sont les différentes variantes de notre métier. Il n'y a pas de bon ou mauvais entretien de voyance en soi, mais il y a des demandes plus fructueuses que d'autres. En l'occurance cela reste souvent une affaire de rapports de confiance.

     

    Quels sont les différents types de voyances :

    Tous les voyants ne font pas le même travail, malgré une dénomination assez commune.

    1°) Les médiums

    En ce moment, la terminologie est à la mode. Et il n'est pas rare de voir quelqu'un dire avec un air entendu "je suis médiums, pas voyant", traduire par, je vous passe les messages d'en haut, je ne vais pas vous tirer les cartes. Dans les faits, la plupart des "tireurs de cartes" sont médiums, ce qui veut dire moyen de communication et pas forcément envoyé de Dieu.

    Les médiums sont des cerveaux qui ont des antennes spécifiques leur permettant d'entrer en contact avec des sphères énergétiques différentes. Mais cela ne fait pas de nous (d'eux) des âmes d'exception.

    2°) Les cartomanciens stricts

    Ils lisent les cartes, certains le font tellement bien qu'ils vallent bien ceux qui prétendent être plus que plus que voyants. Je pense que leur expérience et leur renommée sont parfois tout à fait justifiées, bien qu'ils ne soient pas "voyants". Reste que beaucoup de voyants ne voient rien du tout et lisent les cartes, mais sans avoir l'honnêteté de le dire, ce qui n'en fait pas non plus de mauvais voyants.

    3°) Les astrologues

    Rien à voir avec de la voyance. Certains font un petit mélange éclectique : astrologie, voyance et cartomancie. Selon la qualité du praticien, cela peut être formidable ou vraiment un peu indigeste. Chaque pratique consiste à apporter un éclairage, un mélange des pratiques peut donc être intéressant, à condition d'avoir l'esprit de synthèse et d'y voir tout de même clair au milieu de toutes ces tendances.

    4°) Les bavards

    Des entretiens parfois longs, 90 minutes, 2 ou 3 heures, 3 tonnes d'informations en tous genre, et finalement la tête un peu gavée en sortant. La quantité et la qualité sont souvent mal mariées ..... Je redoute des collègues qui inondent le pauvre consultant qui a entendu tellement de trucs qu'il n'a finalement retenu que ce qui lui parlait et qui n'est pas forcément le meilleur.

    5°) Les narratifs évenementiels

    Ils vous racontent plein de trucs : vous allez casser votre stylo, un homme jeune va vous apporter une bonne nouvelle, on va vous dire qu'il y a un mort, vous allez avoir une panne de voiture et votre conjoint va avoir une difficulté au travail, puis pour finir, en traversant la route, vous verrez  une vieille amie que vous avez oublié. Ajoutez une dizaine d'infos de ce type et vous bénéficiez d'un effet diversion car votre cerveau tente de redonner de la cohérence à tout ça. Genre qui peut bien mourir, qui serait cette vieille amie, comment ça une bonne nouvelle, etc.......

    Puis, si vous cassez votre stylo, vous vous rappelez votre voyance en vous disant "la vache, il ou elle est bonne" (sauf qu'à l'ère des stylos bics, vous avez 95% de chance de casser un stylo dans l'année)

    Les spécialistes du micro évènement sont souvent au choix :

    • Des voyants désordonnés qui ont des flashs, mais ne savent pas les relier
    • Des cartomanciens qui lisent leurs jeux stricto senso
    • Des filous qui noient le poisson en se disant que dans le tas, ils vont tomber juste

    Le micro évènement a, à mon sens, peu d'intérêt. On peut y voir des marqueurs temporels, mais cela s'arrête là. Par exemple, vous rencontrerez votre future compagne après avoir passé un super séjour dans une jolie maison de campagne - ou - Votre mari va avoir une bonne nouvelle au boulot, ça va dans le sens d'une vraie bonification dans sa carrière et ça répond à telle ou telle question.

    6°) Les voyants stricts

    Ils ont des flashs de toutes natures : ressenti, visuels, auditifs, etc..... Ce qui est d'une grande richesse, sous condition de bénéficier d'une bonne interprétation. C'est en général là que les cartes, ou autre support, jouent leur meilleur rôle, en facilitant ce travail d'interprétation.

    Par exemple, je ressens une profonde tristesse avec un vague image de personne très âgée qui s'en va, et les cartes me sortent la combinaison de la mort. C'est là que l'importance de l'échange permet d'affiner. Si le consultant confirme que, par exemple, son père est très malade, il sera possible de lui dire qu'il ne reste pas tant de temps que ça. C'est aussi là que ça devient difficile si le consultant affirme : non non, je ne vois pas (malgré une évidence qui ressortira plus tard dans l'entretien). Cela peut-être aussi sans rapport direct avec le consultant, et vous ressentez qu'il n'y a pas de peine par exemple. Cela peut-être aussi un marqueur temporel, comme vu avant : lorsque cette personne sera partie, c'est alors que ..... etc.....

    Une voyance stricte sans support est souvent réduite.

    Lorsque j'étais plus jeune, il y a 30 ans de cela, j'avais été voir un théorique grand voyant Parisien qui bossait en voyance pure. Il avait un magnifique cabinet dans un beau quartier, et demandait une jolie somme pour un entretien assez bref (30 minutes ?). J'arrive, l'homme me prend la main et se concentre, puis il parle, sans poser la moindre question. J'entend quelques évidences, avec des réponses peu précises (genre pour vous aussi il y aura quelque chose de bien plus tard) et voilà ..... Fin de l'histoire. parce que des flashs purs sans investigation, ça ne va pas loin.

    7°) Les manipulateurs

    Y'en a, comme de la pomme dans le film des tontons flingueurs. Ils vous arrachent votre confiance avec quelques fausses vérités du passé et du coup, vous y voyez des certitudes d'avenir. Ils sont attachants, à l'écoute, aimables, voire compatissants. et vous la font à l'envers.

    Les fausses vérités ? En voilà une liste

    • Vous avez souffert ma bonne dame, oh là là
    • Oh oui, je sens qu'il y a eu un vrai chagrin d'amour
    • Quand vous étiez petit(e) vous êtes tombé et vous vous êtes vraiment fait mal (au choix brulé, tombé de vélo, tombé dans une flaque d'eau)
    • Oh vous, vous aimez la justice !
    • Oh vous avez tellement d'amour dans votre coeur et on vous a fait tellement de mal
    • Ah oui, je sens des gens malhonnêtes autour de vous, avec variants possibles : méchants, mauvais, malsains, etc....
    • Oh dans votre travail, quelle drôle d'ambiance, quelle mauvaise ambiance, y'a des salops, etc....
    • Ah je perçois de vrais soucis familiaux dans le passé
    • La vie n'a pas été tendre avec vous ? Pas vrai ?
    • Votre entourage ne vous comprend pas

    Etc.... Il va de soi que parfois c'est tout à fait le cas et justifié de dire cela, mais lorsqu'un voyant que vous ne connaissez pas vous sort des trucs comme ça, c'est peut-être le cas, mais pas absolument certain. Beaucoup de charlots ont une vraie aptitude à vous filer quelques évidences plaisantes à entendre afin de conquérir votre confiance et vous faire parler. Il ne restera alors qu'à vous dire 2 ou 3 trucs sympas et l'affaire de la confiance est dans le sac.

    Certains voyants manipulateurs sont surtout de fins psychologues. Ils ne voient pas grand chose, mais savent surfer sur la vague. Et ils finissent par vous dire ce que vous devez faire. Ce qui peut finir en prophétie auto-réalisée.

    D'autres sont de redoutables confesseurs qui transforment ce moment consacré à l'avenir en grande lecture de confidences. Puis ils vous attachent dans un vrai rapport de dépendance et deviennent LA personne à qui parler, à grand renfort de billets.

    Reste que certains consultants sont précisément dans cette quête et qu'ils en ont pour leur argent. Notamment tout ceux qui viennent chercher confirmation de ce qu'ils pensent ou croient.

    Le manipulateur est flou : je voooiiiis un lieu d'habitation avec des fenêtres et des murs, ah oui et un évier.

    8°) Les escrocs

    Il n'y en a pas tant que ça. Mais ça arrive ..... En  général ils ont une communication très agréable. Ils vous disent des choses rassurantes, puis ils glissent sur une touche biaisée

    • Tout va bien, Mais ......
    • On fait de la magie noire sur vous
    • Votre père décédé n'est pas monté dans la lumière
    • Votre ami vous a quitté parce qu'on l'a envouté (dans le fond il n'aime que vous, même si il est barré avec une autre)
    • Votre argent disparait parce qu'on vous force à faire des dépenses : c'est donc plus fort que vous
    • etc....

    Et tout ça peut se résoudre grâce à un travail par mes soins (bien entendu).

    De façon générale, toute personne que vous voyez à un rythme assidu et qui vous coute cher, doit vous faire vous poser la question de la légitimité du service. Tant que le service vous semble justifié (vous étiez vraiment mal et vous allez vraiment mieux), pourquoi pas.

    L'escroc est pire que flou : il est mystérieux .... Je voooiiiis bien une scène, mais on me dit de rien vous dire. Ca devra être une découverte pour vous.

    9°) Les plateaux (téléphonique ou de chat) de voyance

    En général, c'est de la merde. Pour avoir le service d'une vraie voyance, il faut payer une blinde, parfois jusqu'à 15 euros la minute. Ces professionnels surfent sur l'anxiété des clients qui font appel à leur service. Ils reçoivent des formations spécifiques pour faire durer la conversation, en terminant le temps de consultation, par l'arrivée d'un nouveau problème ou d'une nouvelle question.

    Certains petits plateaux sont l'exception qui confirme la règle, mais la plupart embauchent des hommes ou des femmes qui sont voyants comme je suis bonne soeur. Puis ils leur filent un logiciel de lecture de carte et zou, c'est parti. On leur apprend à ne jamais être précis et à ne jamais donner de trop mauvaise nouvelle - mais pas trop bonne non plus .... histoire de maintenir le suspense et le niveau d'angoisse.

    Bientôt, n'importe quelle I.A. en fera autant, voire mieux.

    La phrase magique : Ah oui, il y a un souci ...... (à 30 secondes de la fin), ou encore "je sais ce qui bloque", ou encore "Ah ça il faudrait en parler"

    10°) le ou la voyant(e) lambda

    Il n'est ni parfait ni un escroc, mais il peut faire des erreurs. Sa consultation sera, dans 95% des cas, à base de cartomancie et de flashs, à des degrés variables. Sa précision varie de 20 à 70%.

    Il a une sorte de gamme d'entretien tout à fait standard, qui lui permet de se glisser dans son monde, et il vaut mieux le laisser travailler, en réservant les questions pour la fin de l'entretien. Il ne vous propose pas de raconter votre vie, mais reste à l'écoute quand vous parlez.

    Il commence par travailler sans rien savoir de vous, mais un dialogue va s'installer et c'est, pour lui et vous, la source de plus de précision.

    La plupart des voyants de ma région sont comme ça, les plus prétentieux n'étant pas les meilleurs. Et si vous consultez et que l'on vous dit d'un ton péremptoire "Moi Monsieur, je ne me trompe jamais" - n'insistez pas .....

    Il y a Monsieur ou Madame Bonne nouvelle, qui vous chante un joli conte. C'est bon pour le moral. Je me rappelle d'une collègue, aujourd'hui décédée. Une femme adorable, je ramassais les consultants derrière : un peu étonnés que ça ne se passe pas comme ça : Je vois du bonheur pour vous venir ma bonne dame, et vous l'avez bien mérité. OOOh votre jeu est bon, excellent même. Ah oui, la reconnaissance, enfin, l'amour, le mariage, tout à fait ma bonne dame. Le succès, la renommée, complètement ! Ah mais oui, vous allez avoir la reconnaissance.

    Il y a la voyante à l'ancienne, sur la table de cuisine, entre le ragout de lapin et les pommes de terre sautées. Quand vous sortez vous avez au minimum faim. Parfois elles sont surprenantes, excellentes. Dans le temps on disait les diseuses de bonne aventure, parce qu'il y avait, dans certaines culture, une tradition magique et de voyance. Les résultats sont au cas par cas.

     

     

    La aussi, la liste pourrait être sans fin. Ce qui compte, c'est le résultat, au bout d'un certain temps. Un bon bouche à oreille, un entretien dont vous sortez l'esprit clair et un résultat clean à 70% et vous voilà sur un vrai travail de voyance bien cadré.

    Comment préparer sa voyance, et quoi demander ?

    Une voyance est un moment privilégié. Ca se choisit, ça se prépare, et enfin on l'utilise dans sa vie de tous les jours.

    1°) Choisir son praticien

    Plusieurs possibilité : les pages jaunes (sans garantie, si ce n'est d'avoir un praticien déclaré, donc expérimenté en théorie), le net (c'est le grand foutoir, mais avec un peu de perspicacité on y arrive, notamment en vérifiant les résultats anciens), le bouche à oreille (ce n'est pas garanti, car votre meilleur ami n'a pas nécessairement les mêmes attentes que vous). Globalement, avec un peu de chance, on ne risque qu'un coup pour rien.

    Je préconise l'aspect médium et cartomancien. Suis plus réservée sur l'astrologie pure, à moins d'un très bon professionnel.

    2°) Préparer son entretien

    Important : quels sont les sujets qui me tiennent à coeur, quelles sont mes questions. Vous pouvez faire une liste préalable et sur papier, car sinon vous oublierez. Réfléchir sur ce qui va ou pas, ou sur ses inquiétudes, est un préalable important. Si vous n'avez qu'une seule vraie question, la plupart du temps les voyants offrent des formules adaptées : question, domaine, entretien complet, super entretien annuel etc....

    Je trouve dommage de ne prévoir qu'une seule question, surtout pour le premier entretien. Mais pourquoi pas.

    3°) Vivre sa consultation

    Ne racontez pas votre vie en préalable : cela nuit à notre neutralité du départ, qui nous permet de partir sur un dossier vierge et sans à priori. Mais répondez à nos questions afin que nous nous engagions sur plus de précision.

    Par exemple, si je ressens un grosse énergie de séparation, je vais poser la question : en vous le disant franchement, je ressens une énergie de couple très perturbée, se passe-t-il quelque chose chez vous ? Ou chez vos proches. Si vous répondez non non, alors que c'est oui, vous m'induisez en erreur et je ferme ce dossier en me disant que je suis sur le mauvais chemin. Si vous me ditez, non rien de mon côté, je vais investiguer pour savoir pour quelle raison je ressens ça. Et peut-être vais-je vous aider à comprendre pourquoi votre fille ne vas pas bien, par exemple.

    Personnellement, je démarre par un travail évènementiel sur 12/18 mois. Il va me permettre d'ouvrir toutes les questions et les dossiers à traiter. Puis je vais au cas par cas, traiter chaque préoccupation. j'ai donc besoin que l'on valide les dossiers, afin, ensuite, d'aller dans le détail.

    Votre rôle, votre aide, c'est de nous guider dans votre vie. Car nous avons les clefs, mais parfois pas les portes. Ou l'inverse. Nous voyons la porte, mais vous avez la clef de compréhension. Votre confiance c'est de dire : oui effectivement il y a bien cette question, ou non ce n'est pas exactement ça, mais vous touchez à telle ou telle problématique.

    Le client qui vous dit - Moi je ne dis rien du tout - on est quand même tenté de répondre que ça va être un peu flou : des flashs et des interprétations partiels, sans fil conducteur. Le fil conducteur, c'est vous.

    Je perçois, par exemple, une jeune fille/femme qui est en colère et est à l'origine de disputes à l'école. Si vous me dites que ça se passe mal avec son père, je vais savoir où chercher les infos complémentaires. Et inversement. Si on me tient des propos sybillins de type : la gosse elle ne fout plus rien à l'école, je dis ça je dis rien - bah c'est le cas de le dire, ma bonne dame, vous ne dites rien. 

    Nous avons besoin de pouvoir formuler des questions précises et claires :

    • Pourquoi Emilie ne travaille pas bien à l'école ? Ou
    • Ses rapports avec son père ont-ils des conséquences ? Ou
    • Est-ce que ça va s'arrranger à l'école ? Ou avec son Père ?

    Ou, si je perçois un malaise avec son père, je vais vous en demander plus avant d'aller voir comment le rapport va se transformer dans l'avenir.

    Disons qu'il existe un bon compromis entre le fait de nous noyer sous vos infos, et de jouer la carte du mystère.

    La consultation se joue donc à 2, dans un rapport de confiance gagnant gagnant. Parce qu'un bon professionnel a vraiment envie de faire le meilleur, sans penser forcément à l'argent. Mais pour cela, un rapport humain de qualité est indispensable.

    4°)  Exiger la précision

    C'est avec cela que vous ferez la différence entre Votre voyant et celui qui ne vous correspond pas.

    Le praticien vous dit qu'il perçoit un problème au travail. Et là il se montre à peine mystérieux, l'avenir n'est pas écrit de façon claire. C'est à vous de poser le reste des questions

    • Est-ce mon travail ou celui de mon conjoint
    • Qu'est-ce qui ne va pas : entreprise ? Service ? Hiérarchie ? Collègues ? Contenu de fonction ?
    • Quels sont les risques ? 
    • Quelles sont les options ?

    Il va de soi que plus nous allons dans la précision, plus nous prenons le risque que les choses ne se déroulent finalement pas ainsi. Car le libre arbitre joue avec les lignes de temps, comme les gosses avec les petits cailloux. On peut largement s'y perdre. Mais vous aurez fait le tour des options et serez prêt à anticiper ! Et finalement à me donner tort si je dis qu'il y a un risque au travail : mais c'est le but justement !!!

    Exigez donc la clarté ! Si le voyant ne peut pas répondre, il doit vous le dire librement, sans que vous ne le prenniez mal. Il ne peut pas tout voir. Et si il voit autre chose que ce que vous savez, demandez lui pourquoi cet écart ? Par exemple, il perçoit un hiérarchique homme, alors que le votre est une femme. Mais parle-t-il de la même personne ??? Dans le temps proche ??? Combien de fois m'est-il arrivé de voir le successeur, pas du tout annoncé.

    5°) Enregistrer ou prendre des notes

    Peu de temps après l'entretien, nous avons, le plus souvent, oublié la majorité des détails. Sur 20 informations, il en reste 3 (statistiquement). Il peut être utile de prendre des notes qui resteront. Ou d'enregistrer si il ou elle est d'accord.

    Par la suite, ces notes permettront de valider la qualité de l'échange.

    6°) Tolérer une marge d'erreur ou d'imprécision

    Bah oui ! La voyance n'est pas du 100% ! Jamais.

    7°) Le service après-vente

    On a souvent oublié une question .... Et il est bon de pouvoir demander une précision complémentaire 8 jours après.

    Certains praticiens refusent absolument tout questionnement à postériori. A cause des abus. C'est tout de même pas sympa.

    Certains consultants vous prennent une consulte et vous questionnent non stop, à l'année, de toutes les façons : ce n'est évidemment pas possible non plus. Nous avons besoin, comme tout le monde, d'avoir du temps pour nous, ou d'argent en face de nos prestations. La gratuité ne peut pas être étendue à l'infini. Pas dans ce monde de matière.

    Comme d'habitude, c'est une question d'équilibre des forces.

     

    Conclusion

    La voyance est un outil fantastique qui permet de mieux gérer sa vie de matière et ses rapports aux autres acteurs du grand théatre.

    Personnellement, elle a toujours fait partie de ma vie et je n'hésite pas à y avoir recours. Comme je ne vois rien pour moi, je questionne un ou une collègue et parfois réciproquement. Nous nous entraidons. A bien des reprises la voyance m'a rendu service.

    Je tente, de toutes les façons, de rendre service aussi. Mais la vie est une farceuse et nos conditionnements nous jouent parfois des tours.

    Il me semble, avec un paquet d'années de recul, qu'une bonne voyance peut  éviter pas mal d'ennuis. Et nous économiser du temps sur les chemins de traverse. Ou encore nous éviter des illusions. Faut-il encore avoir le courage de regarder les choses en face. Nous aimons parfois nous leurrer.

    En tout état de cause, nous avons le libre arbitre et cela va continuellement changer la donne. Si vous me demandez si il va y avoir des travaux dans votre entreprise, et que je vous dis non (pour raisons financières), et que vous faites finalement oui quand même, c'est votre droit/choix à influer. Mais alors, anticipez bien le problème de l'investissement ..... Et c'est comme ça pour presque tout. La vérité est subjective.

     

    Bisous du dimanche

    Elizabeth

     

     

     

     

  • Pouvoir d'achat : bientôt un vieux souvenir ?

    Chers Tous,

    Nous vivons depuis si longtemps en pays d'abondance ! Nous avons envie, nous achetons et nous recommençons. Non pas tout le temps bien entendu, mais un projet en suggère un autre et la vie galope dans le sens de la consommation. C'est de la consomm'action .....

     

    Si je travaille en voyance aujourd'hui, sur ce sujet délicat, c'est que je ressens la grande urgence de prioriser nos besoins, avant de ne plus avoir de choix du tout.

    La temporalité

    C'est le sujet le plus délicat ! La décroissance est déjà largement commencée et je peine à croire que je paye un plein quasi 100 euros, soit environs 657 francs de l'ancien temps, ce que j'aurais trouvé tout à fait indécent. De fait, nous avons largement dépassé le stade des gilets jaunes au niveau de l'augmentation des prix du carburant.

    Je perçois comme 3 étapes différentes, avant la quatrième qui consistera à entrer en nouvelle terre (soit en refonte de notre monde, et non en débarquement au pays du Père Noël, avéles marmottes et le chocolat)

              1°) L'époque de la décroissance

    Elle est bien entamée et non achevée, mais je pense qu'elle devrait voir la fin avec l'année 2023 pour laisser place à autre chose

              2°) L'époque de la grande réforme des besoins

    C'est pour moi l'occasion d'un second temps !  La décroissance aura fait le lit de cette phase essentiellement de propagande, communication pour nous inciter à adapter nos besoins aux ressources disponibles, soit que l'on veut bien accorder aux gueux. Cette étape sera, à priori, courte, sans doute à cause de forts mouvements sociaux d'une part, puis de guerre d'autre part. Quelques mois ?

              3°) L'époque de la grande débrouille

    Le troisième temps, qui suivra le démarrage des véritables hostilités (rupture sociétale), verra notre consommation tout simplement s'adapter à l'exécution des strictes priorités personnelles ou familiales, ainsi qu'à une tentative de synchronisation entre le disponible et le besoin. Cette période s'étalera,  en fonction d'un ressenti difficile à évaluer sur le plan temporel, entre le second semestre 2024 et 2026/2027 (les années 2026 et 2027 sont sans doutes des années de refonte, mais pas d'abondance, enfin je ne crois pas, ce qui ne veut pas dire de malheur)

    La décroissance

    Nous vivons le début de la décroissance en Occident. Pour le moment, globalement, ce que nous voulons absolument (je ne parle pas ni du chateau, ni de la rolls, ni des diamants), nous pouvons encore l'acquérir (crédits conso, prêts, petits décalages, débits différés, etc....) Nous pouvons encore prendre de l'essence pour aller passer un we en famille et il est possible d'acheter le dessert de leur choix aux gosses, ainsi que la paire de tennis de marque à la rentrée.

    De nombreux petits arrangements permettent d'économiser à gauche ce que nous avons perdu à droite, sauf quelques sacrifices, comme les vacances plus courtes, voire pas de vacances, ou pas le super truc qui nous fait envie, mais qui n'est pas raisonnable.

    Ce sera bientôt un peu plus privatif que cela. Nous allons devoir tout baisser : température (pour de vrai) de chauffage, lumière, temps de chauffe des plats, déplacements, temps passé sous la douche, et disparition des petits plaisirs de type pizza le we, ou truc qui me faisait tant envie. On va bientôt serrer les boulons de la façon dont nous ne l'aurions pas imaginé. Pour 2 raisons :

    1°) l'état va mettre la pression, la vraie, de façon à nous pousser dans le sens de ses panneaux d'indication : 

     

     

    2°) De véritables mouvements de spéculation vont transformer les salles des bourses en marché de l'Enfer.  Et nous assisterons à des hausses parfois inflammatoires de certains produits pourtant basiques (sucre, farine, lait, oeufs). Tandis que nous serons dans l'obligation de renoncer à d'autres pour accéder aux premiers, car ils sont plus indispensables. Ce sera donc paire de chaussure ou plein d'essence, mais pas les 2. Gâteau ou steak.

    3°) L'hiver sera difficile, les privations nombreuses, la pauvreté risquant de s'étaler avec discrétion, chacun masquant, dans son quartier, sa difficulté à maintenir les évidences qui ne le sont plus.

    L'économie générale en souffrira et les petits entrepreneurs continueront de risquer la faillite à chaque faux pas.

    Pour moi (ce n'est pas parole d'évangile), la période à risque de gros mouvements sociaux, s'étend d'Octobre 2023 à Juin 2024.  Elle sera la conséquence des tensions sur les domaines qui servaient à soulager le stress : budget plaisir et budget alimentaire. Mais pas que d'ailleurs, car la révolte des cités reste possible, d'autant plus que les marchés de l'addiction vont être tendus.

    Nous devrions clore cette période par d'extrêmes tensions, puis par une guerre occidentale ouverte contre le bloc Est, pour ne pas le nommer.

    Préconisations : Il ne faut pas sous-estimer le poids des petites privations sur l'humeur. Pour tout un tas de gens, ce seront de vraies grosses privations, qui génèreront pas juste de la mauvaise humeur, mais aussi l'esprit de révolte et la gout de la revendication. Un période délicate et peu juste, à aborder dans le calme.

     

    La grande réforme

    Une période qui est la conséquence des pénuries, même si le chaos a été dûment orchestré ..... Cette réforme que nous ne voyons pas venir d'un bon oeil verra poindre 2 grandes influences que je peux quasi palper tant les énergies sont claires !

     

     

    La tendance des gardiens sombres

              Alimentation

    Elle consiste à nous alimenter comme du bétail. A nous contraindre progressivement à accepter des ingrédients de substitution à faible prix de revient et sans doute à faible intérêt nutritif, si ce n'est de nous maintenir en état le juste temps nécessaire en fonction de notre utilité sociale. Les catégories sociales favorisées pourront continuer un temps à vivre avec le confort alimentaire nécessaire, mais les autres devront se contenter de substituts parfois insuffisants ou non valides.

    Nous serons dans la ligne continue qui consiste à manager une sous humanité afin de la réduire ..... prions pour que cette horrible vision ne voit jamais le jour.

    Cette tendance verra le jour en théorie pour répondre aux besoins tout en contrôlant le carbone et blablabla ....... Ce ne seront que des débuts balbutiants, mais assortis d'une campagne de propagande, communication, digne de celles des vaccins covidesques

              Autres produits de consommation, pouvoir d'achat général

    Un maître mot : moins ! Sauf d'une chose peut-être : les écrans. Le sport gratuit restera préconisé et organisé, la santé standard sera également maintenue, et l'humain devra être maintenu en forme durant sa période optimale d'usage ..... Moins de surface, moins de choses, moins de véhicules, moins de terrain, moins de meubles et moins de vêtements, moins de voyages et moins de magasins - sauf peut-être, là aussi, pour les plus aisés.

    Cette période ne fait, là aussi, que commencer, soit s'inscrire en tant que tendance, qui j'espère, ne verra pas le jour. Mais le pouvoir d'achat sera très réduit, et l'on reverra les calculs économiques avec un autre indicateur qui sera une sorte de ratio santé économique / santé écologique / santé démographique

    La tendance de l'éveil

    Cette tendance, ce gout, pour la prise de conscience alimentaire, sera largement accéléré par la décroissance des marchés de l'alimentaire. L'adaptation se fera dans le sens d'une prise de conscience des bons ingrédients, de la bonne façon et au bon rythme. Ne me demandez pas lesquels, je ne le sais pas, juste que nous aurons progressivement la compréhension, les clefs de cette alimentation qui va se transformer doucement et de façon saine, sans aucun excès ni carence.

    Cette même faction de l'humanité ressentira progressivement une sorte de répulsion pour l'ultra consommation. Nous réduirons la notion d'indispensable à ce qui l'est vraiment. Mais ce sera une démarche volontaire qui consistera également à mieux accepter l'idée de partage.

    Finalement, cette petite part de l'humanité ne se différenciera que peu de la majorité qui acceptera l'idée de la réforme des besoins. Mais elle maîtrisera un nouveau mot de vocabulaire : la liberté. La simple liberté de décision qui fera que nous consentirons à réduire, mais non par obligation. Et pas pour accepter des barres protéinées façon soleil vert.

    Au final, cette faction d'éveil manifestera peu, voire pas. Elle étudiera sa façon à elle de révolutionner le monde de la consommation tout en vivant mieux et en partageant mieux.

    Ces 2 tendances verront le jour, mais ne se développerons sans doute pas tout de suite. Nous arriverons sans doute en période de chaos et il nous faudra veiller à assurer l'essentiel à nos familles. On acceptera alors par obligation de faire avec ce qui est possible.

    La grande débrouille

    Dès que les vraies hostilités mondiales vont démarrer, les circuits de distribution vont s'altérer. Se désorganiser. Se fracturer.

     

    Les flux  durant la guerre ......

    Notre société hyper consommatrice et hyper dépendante des flux et des importations va faire un gros plouf économique, assorti de pas mal d'effets secondaires. Je vois si bien les hyper qui hyper surveillent des rayons hyper vides ..... Le tout sous la pression administrative afin de tenter de réguler des populations pas toujours raisonnables.

    Après les premiers émois du chaos naissant, la population développera une forme de résignation. Surtout en Occident, où nous avons pu voir de nos yeux comment le citoyen lambda résistait vaillamment à la pression du confinement. Après la révolte, la tristesse. Et avec elle, la fin d'un système qui aura vécu. Les 30 glorieuses nous aurons trop fait rêvé d'une débauche de consommation frivole et décomplexée ; les années Fatima (dont la date anniversaire approche), soit celles du troisième secret, nous verront revoir à la baisse cette notion de consommation pour finir par bannir de notre vocabulaire le mot "pouvoir d'achat".

    Ce sera bien triste pour ceux et celles qui avaient bâti leur système de valeur sur ce fameux pouvoir d'achat ..... Pour les autres, les conscients on va dire, ce sera une sorte de passage obligatoire, compensé en général par l'aptitude à relativiser ce qui peut l'être, et à s'arranger pour le reste : résilience et anticipation seront de vraies qualité pour ce passage par un pont étroit.

    Et bien que ce pouvoir d'achat réduise, qu'on le veuille ou non, pour être remplacé par autre chose, nous n'irons pas non plus vers un scénario mad max. Je ne vois pas de totale coupure de jus. Je ne vois pas de totale coupure d'eau - mais je ressens toujours ces réserves dues à une pollution, sans doute biologiquement néfaste, et nous contraignant à un plan B.

     

    En conclusion

    Ce que je ressens, et qui est innovant, c'est que cette nouvelle terre se différencie non pas sur le plan matériel, mais sur le plan de la conscience. C'est réellement là que se fait la véritable diférence. Et sur ce point, nous sommes tous très égaux, toutes catégories confondues. Un bémol toutefois pour ceux et celles qui vivent dans la très grande précarité et pour qui il est parfois difficile de penser à autre chose qu'à une simple survie en évitant la souffrance.

    Mais c'est à ceux qui peuvent, autour d'eux, partager, que revient le rôle de la main tendue. Si nous ne le faisons pas, nous repartirons pour un nouveau cycle de destructions, à cause des inévitables combats entre ceux qui n'ont pas grand chose et ceux qui veulent garder leur presque trop.

    Parions que nous allons réussir :)

     

    Je vous embrasse

    Elizabeth

     

     

     

     

  • Canalisation : le rôle clef de l'alimentation dans votre avenir

    Chers tous,

    Un sujet auquel je ne pensais pas réellement .... mais ils ont insisté ....

     

    Début de canalisation

    Dans de tels temps de crise, il est évident que faire le difficile pour son alimentation, est presque indécent. Pourtant l'être humain a dégradé, en Occident, ses usages alimentaires comme jamais au paravant. Cela est si grave qu'il nous semble difficile de ne pas aborder le sujet, non pour vous contraindre ou vous dire ce que vous avez à faire, mais pour vous informer, ce que vos médias, et médecins, ne font pas.

    La créature humaine est partie de l'association génétique des ingrédients de la terre et d'un ensemencement. Il y a fort longtemps de cela. Elle a été conçue vieillissante, mortelle, contrôlable par ses besoins vitaux : un air sain avec une composition stable, une moindre résistance aux changements de température, des besoins alimentaires variés, mais stables, une grande sensibilité à la douleur, notamment dans le cadre de la reproduction. Elle aurait pu être créée de façon parfaite, mais ce ne fut pas le cas, pour un tas de raisons.

    Elle a de sévères difficultés à maintenir sa température corporelle, en partie du fait de sa nudité. Dotée d'une santé basée sur l'homéostasie et la régularité des flux, ainsi que la progressivité des changements, elle est à la fois adaptable et fragile durant les grands cycles de changement. Mêmes vos actuels changements de saison, en Occident, ne sont pas neutres. Quant aux cycles tropicaux, désertiques ou équatoriaux, ils ne lui sont pas favorables. Enfin son cerveau travaille sous l'influence d'une base animale réflexe que vous nommez cerveau reptilien en vertu de sa ressemblance aux cerveaux de la classe des reptiles.

    Le plus étonnant, dans le cerveau humain terrestre (d'autres espèces humanoïdes sur d'autres systèmes ne sont pas du tout dotées des mêmes caractéristiques) est sans aucun doute sa puissance d'influence sur vos choix, notamment alimentaires, mais également para alimentaires : substances addictives, tels que l'alcool, ou la consommation de végétaux psychotropes. Votre cerveau fait des choix qui n'ont aucun rapport avec l'état de conscience auquel songe une créature développée en conscience. Vous ne mangez pas en conscience, en clair, dans la très grande majorité des cas.

    Progressivement, votre masse cérébrale guide vos choix et oriente vos décisions à toutes fins de satisfaire son propre fonctionnement et non celui de l'organisme qu'elle est censée gérer et coordonner. Certains neuro-récepteurs priorisent la consommation des substances qui servent leur fonctionnement et leur développement, au point de leurrer le système tout entier et de lui faire croire que c'est une question de survie globale.

    Nous ne parlons pas du tout des conséquences de la drogue, mais d'ingrédients bien plus simples : sucre, gras, additifs appétents, sel.

    Tandis qu'une masse de créatures plutôt appauvrie lutte pour simplement survivre, les terriens nés du bon côté des barrières géographiques et culturelles, ont abandonné toute réserve par rapport à la consommation et au plaisir qu'ils peuvent en retirer, y compris dans les excès inverses : la privation extrême de toute ou partie des bases alimentaires.

    Dans le temps de ce que vous avez appelé votre révolution industrielle, le progrès technologique a été utilisé pour créer des produits agréables à acheter et à consommer à titre non plus alimentaire, mais récréatif. D'immenses besoins se sont progressivement substitués aux besoins de base, au point même qu'une partie des terriens ne consomme plus du tout d'aliments frais.

    Face à cette abondance, et en recherche de conscience, quelques factions se sont constituées : vous les appelez crudivorisme, végétarisme, végétalisme, mais nous ne citons là que quelques unes des principales, car vos exigeances culturelles n'ont pas tardé à faire le lien entre excès et état de santé, ou présence envahissante de cellules graisseuses. Vos médecins et vos industrielles, vos grands laboratoires, commencèrent à inventer des régimes spéciaux, dont certains visent à corriger les excès des premiers temps par l'apport d'autres substances de contrôle, et d'autres à consommer librement sans en subir les conséquences, soit à créer des modes alimentaires visant à perdre la masse grasse tout en fournissant un minimum vital à l'humain en faillite physique.

    C'est en Occident que la situation est le plus préoccupante. C'est donc eu Europe, entre autres (et aux Etats-Unis), que la faillite alimentaire est le plus avancée, malgré un dialogue général qui prone l'éveil de la conscience. Vous avez pourtant associé cet état d'éveil à de nouveaux choix alimentaires : ne plus consommer de viande, par exemple, ou de produits issus du monde animal. Toujours pour des raisons conscientes, vous avez parfois choisi d'abandonner des pans de la culture alimentaire : produits laitiers, ou présence de gluten, par exemple. Et de façon non surprenante dans ce chaos cérébral et culturel, vous développez des troubles du système immunitaire, et notamment des allergies graves à des substances de plus en plus nombreuses, y compris chez des enfants ne tolérant plus le lait maternel. Vous avez également développé, la faute à tout un ensemble, des troubles du réflexe alimentaire : boulimie, anorexie et troubles connexes.

    La créature humaine terrestre est devenue la victime de ses besoins, et ne croyez pas que cette tendance soit totalement nouvelle. Presque tous les peuples, de tous les temps et toutes les civilisations, se sont rendus au même point de non retour, lorsqu'ils ont été confrontés à l'abondance et à la nécessité d'apprendre à se réguler en conscience. Certains de vos historiens ont même établi un parallèle entre les excès et la fin de grandes périodes clefs.

    Si nous vous en parlons simplement aujourd'hui, en réalisant cette synthèse, avant d'aller plus avant, c'est pour aider à la prise de conscience qui doit prendre le relai dans les temps prochains.

    Cet état de fait, la déterioration de vos habitudes alimentaires, ou leurs conséquences, des choix ultra restrictifs parfois destinés à se priver de tout, y compris de la vitalité primordiale contenue dans le principe alimentaire, ne s'est pas faite tout à fait par hasard. Les contrôlants de l'humanité ont rapidement compris, à chaque époque où le problème s'est posé, que contrôler votre nourriture revenait à vous contrôler. Vos laboratoires ou même vos laboratoires d'idées ont créé une alimentation abondante et attirante, poussant votre cerveau à consommer et à réclamer toujours plus. Puis face aux dérives de santé publique, les mêmes grands laboratoires de votre monde ont créé des régimes spécifiques et spécieux, qui en répondant à une demande, créent un autre problème, car ils détruisent l'homéostasie à la base de votre fonctionnement cellulaire (primitif).

    Aujourd'hui, nous vous le disons clairement, l'alimentation a raison d'une bonne partie de la planète, dans son évolution vers un état de conscience dit éveillé !

    Un jour viendra où la matière va considérablement s'alléger. Mais ce n'est pas le cas pour le moment (cette notion de moment étant en fait une notion d'expérience à vivre pour l'âme qui choisit de s'incarner dans la matière jusqu'à son état d'éveil suffisant pour pouvoir s'en départir). Vos excès ou vos carences vous conduisent vers des impasses qui font de vous des créatures fragiles, incapables de réellement survivre en conscience, en faisant les bons choix, plutôt que de toujours se référer à l'alimentation comme simple panneau d'indication de confort de vie.

    3 types de comportements à risque vous conduisent vers un état de contrôle absolu par d'autres que vous-même :

    1°) La nécessité d'un apport constant et dérégulé d'aliments de confort en situation de confort (nous vous donnons, par exemple, le fait de manger sans cesse devant un écran qui maintient le reste de votre cerveau en état de sommeil, tandis que la consommation provoque la production de substances dites de récompense, vous plaçant dans un état léthargique agréable, qui ne demande qu'à être répété.)

    2°) Les addictions alimentaires de toutes sortes, soit l'excès caractérisé et hors de contrôle, de la consommation d'un ingrédient, ou d'un aliment en particulier (nous vous donnons, par exemple, le fait  de consommer des sucreries, de la charcuterie ou des plats industriels, ou encore des végétaux dopants ou psychotropes, ou encore de consommer des alcools de façon répétitive et régulière sans commune mesure avec les besoins de socialisation)

    3°) Les restrictions excessives de toutes sortes, qualitatives ou quantitatives, vous amenant parfois, à votre insu, à des états de conscience modifiés revenant à l'hypnose globale induite par des excès ou, pire encore, des excès devant écran. ( nous vous donnons, par exemple, le cas des différents types d'anorexie, parfois mariée à de la boulimie, ou à des pratiques extrêmes de sport). Certaines restrictions totales, comme ce que vous appelez le végétalisme, sont, malgré la bonne intention de départ, difficiles à intégrer par votre organisme, car vos progrès n'ont pas encore permis de lui offrir la même palette de substances via d'autres moyens (nous citons le végétalismen mais il en est de même pour toute forme de privation totale).

    La résultante de cet état de fait en Occident, là où la grande abondance aurait du, au contraire, permettre à la conscience de se développer plus librement que sous la pression des besoins alimentaires, vous êtes, pour part, devenus des créatures assujeties à leurs besoins. N'y voyez pas, de notre part, de jugement. Il ne s'agit que d'un état factuel sur votre ligne temporelle et dans votre position actuelle. Chacun choisissant son chemin, il est libre de séjourner un temps infini dans une configuration de son choix. Il s'agit du libre arbitre.

    Mais nous intervenons, car la liberté des uns entrave finalement la liberté des autres. Vos contrôlants ont bien compris et managent cette majorité anxieuse de ses choix alimentaires, ce qui stérilise pour part, la tentative par d'autres de se liberer des verrous de leur prison. Aucun être assujeti ne pourra élever sa conscience au point de se libérer de ses chaines. Pire encore, grâce à l'effet de masse, et à la pression sociale qu'elle exerce, ils (les êtres assujetis) contribuent à maintenir et pérenniser le contrôle sur leur générations et les suivantes.

    Il est donc nécessaire, aujourd'hui plus qu'avant dans votre histoire, de récupérer votre souveraineté alimentaire. Puis votre souveraineté tout court. Car l'éveil de la consciencee se fait au travers du biais des choix et des affirmations de ses choix. Pour le moment, beaucoup de terriens se laissent diriger par une sorte de parti politique de ce que vous nommez la "malbouffe", tandis que d'autres renoncent à la conscience et fuient dans des paradis artificiels qui, le croient-ils, leur évitent la souffrance de vivre dans la matière.

    Nous finirons en répétant des évidences, le lien du nouveau né au monde se fait grâce à la bouche grâce à laquelle il tête le lait maternel. La bouche est donc le premier organe sensoriel vital. Il est indispensable que vous redéveloppiez un lien sain et équilibré à vos besoins alimentaires, afin qu'ils ne deviennent pas de véritables conducteurs de votre vie, avant de vous amener doucement, mais surement, vers une réduction de vos aptitudes physiques et psychiques.

    Rien n'est bon ou mauvais en soi, dans vos choix personnels alimentaires. Mais ciblez les points de contrôle et rétablissez les priorités. Bientôt, ce sera le temps des manques, et il sera bon de se souvenir de l'art et la manière d'obtenir un équilibre.

    Enfin, une véritable révolution de vos besoins alimentaires, non pas indispensables, mais sociétaux et créés, constituerait une veritable arme pacifique contre toute entrave à votre liberté de conscience.

    Fin de canalisation

    Bon, faut que je réduise l'apéro saucisson/petit verre de vin moi ...... Enfin pas tout le temps quand même !

    Je vous embrasse

    Elizabeth

  • Accélération

    Chers Tous,

     

    Je ressens déjà l'accélération des évènements pour Septembre Octobre.

    C'est fort.

    Tous les acteurs sont en place et l'échiquier est prêt pour le dernier tour de course des cavaliers en soutiens du roi et de la reine de chaque côté.

     

    Nous avons presque tous fait le choix de nous interroger et de noux extraire de la partie, non pas en devenant des êtres marginaux et isolés, mais en travaillant à la fois sur notre résilience et sur nos valeurs. Cela ne fait pas de nous ni des saints, ni des anges, mais l'expression de ce que nous sommes. Ce qui est déjà pas mal, en rapport à ce que je perçois pour la plus grande partie des incarnés.

    La bête de l'évènement, pour reprendre les propos de notre P.R., est là, je la ressens. Elle n'est ni tapie, ni cachée, mais rugissante et  vorace. Elle a fait son lit de nos tristes délires sociétaux : pédophilie ou satanisme en tête de peloton, mais aussi consumérisme pour toute religion. Nous avons pourtant été avertis : on ne peut pas servir 2 maîtres, Dieu et l'Argent. Et c'est pourtant bien ce qui se passe.

    Je perçois une foule en état d'hypnose collective, réellement. Ce n'est ni une image, ni un effet de mon imagination, c'est ce que l'on me montre et pointe : des hommes, des femmes et des enfants (mais oui), qui avancent, sans plus regarder nulle part, guidés par quelque chose qui ne dit pas son nom et ne dévoile pas encore sa véritable énergie ou signature.

    Il n'y a pas, dans le combat terrestre, de lutte entre les blancs et les noirs, comme sur un échiquier. Le bien et le mal sont de chaque côté. Adroitement mélangés, de sorte que faire preuve de discernement est très compliqué.

    Il s'agit maintenant d'une pièce en 4 actes, qui précède le grand dénouement et l'accès à une nouvelle étape de développement.

    Premier acte : la guerre

    La guerre de tous contre tous prendra effet rapidement, à la fois dans une troisième guerre mondiale qui n'est plus très loin, et dans une guerre civile multipolaire qui touche et touchera plusieurs pays, dont la France et une partie de l'Europe. Toutes les cordes des arcs sont tendues à bloc. Les récents évènements chez l'Ours Russe ressemblent à un doigt pointé sur l'Occident, et qui lui dit qu'il fera preuve d'une très grande détermination. Bien qu'il n'ait pas officiellement déclaré la guerre, l'Ours Russe se sent plus fort que jamais, face à un Occident molasson et perdu dans des débats glauques et puants.

    Comme les guides l'avaient souligné, on retrouve de nombreux éléments du schéma qui avait précédé la seconde guerre mondiale, dans les positionnements politiques des différents voisins de la guerre Russo-Ukrainienne. Le rôle symbolique de la Pologne, qui est en train de se surarmer, ne fera pourtant pas reculer l'Ours, le jour venu.

    La guerre civile nous a fait croire qu'elle était déjà arrivée à bon port, mais les cités se sont réenfermées sur leur malaise, si ce n'est les récents évènements de Nîmes qui prouvent le contraire : à savoir que la cocotte minute va exploser bientôt. Je continue de voir du sang, et d'entendre des coups de feu. La prochaine fois sera bien plus compliquée à juguler que la première, d'autant plus que l'état va vouloir juguler le commerce de la drogue et reprendre en main la gestion des grandes cités. Un véritable combat de titans va se mettre en place, avec des explosions d'abord centrées, puis sans doute une inflammation qui gagnera du terrain rapidement sur tout le territoire.

    Il faudra se garder de la proximité des batailles qui se dérouleront bientôt.

    En même temps, la délinquance va se démultiplier sur tous les fronts. Il y aura, pour commencer, une délinquance de brigandage et de vice. Mais pour finir, je perçois des émeutes pour ainsi dire de la faim. Le départ de ce nouveau type de "réclamations" n'est pas nécessairement Français. Mais il finira par donner à cette forme de révolte une double coloration de mal-être social autant que de manques primaires.

    Il n'est donc plus temps de tergiverser, sans tomber dans le travers de l'overpréparation. La plus grande part est morale, ou mentale. La force mentale ou la motivation prendront toujours la tête pensante de vos incarnations.

    La maladie

    Je la sens couver, ou goumer, comme on dit en Franche Comté !

    Ne parlons plus de la traditionnelle relance du Covid, qui n'émeut plus grand monde. Mais d'autre chose qui, soit partira d'un variant et cherchera à s'étendre sur un plus large territoire qu'un syndrôme grippal ou rhumesque, soit touchera à la fois le respiratoire et autre chose. Je ressens la peau : c'est visuel, c'est effrayant, c'est exclusif (dans le sens ou ça provoque une exclusion).

    J'ai beaucoup de mal avec la temporalité, mais je pense à quelque chose qui viendra après les émeutes à venir. Je peux néanmoins me tromper, mais vous saurez aux premiers cas et symptômes d'un mal à double tête, qu'il vaut mieux, pour cette fois, rester trankilou chez soi et minimiser quelque peu les grosses réunions.

    Prenez donc dès maintenant vos précautions afin de ne pas vous trouver contraint de faire les boutiques ou les pharmacies en plein boum.

    Cette prochaine épidémie, sans doute préparée d'une façon ou d'une autre, par un Diable déchaîné ( au sens propre pour le coup), touchera tout le monde et il ne sera plus possible de dire qu'on n'est pas concerné. Le Covid a remis en cause la règle de vaccination, cette seconde épidémie provoquera l'effet inverse.

    La Famine

    Peut-être qu'elle ne ressemblera pas à celle des enfants du Sahel. Mais il sera terriblement contraignant, pour l'Occidental trop bien nourri, de ne plus pouvoir se régaler, choisir pour se payer le luxe de dire Non Merci.

    Les prix qui flambent, et certains produits qui manquent, le plus souvent à cause du prix, lui même sous la pression de la spéculation et d'une incapacité industrielle à continuer à fournir des produits bon marchés, abondants et de qualité. La sous-qualité n'en finira plus de gonfler, voyant se développer des tas de points de vente sous-référencés : origine, dates limites, qualité des ingrédients.

    On a tous pris l'habitude des publicités Lidl, visant à nous faire croire qu'ils font un miracle économique. Mais le marché verra apparaitre une nouvelle franchise (déjà plus ou moins embryonnaire à mon sens) qui recasera à bas prix toutes les horreurs du marché. Il y avait le second choix, il y aura bientôt le troisième choix. 2024 sera, en cela, une année de référence.

    Ces magasins sans âme, se développeront de façon tout à fait sécurisée, avec des systèmes de paiement directs dès que l'article sera posé dans le caddy et avec le référencement de votre CB, puis, plus tard, de votre statut et de votre identité numérique, et enfin de votre identifiant sous-cutané. Il sera réellement impossible d'acheter ou vendre, hors des circuits légaux. Tandis que la viande produite localement ou artisanalement fera l'objet d'une sorte de chasse aux sorcières hygiéniste et moralisatrice.

    Toutes ces mesures sont déjà dans les tuyeaux, qu'on se le dise .....

    On verra apparaitre une forme de sacrifice familial : le père ou la mère de famille qui fait tout, y compris mettre sa vie en jeux, pour "faire les courses".

    A terme je ressens une légifération stricte des livraisons de biens de consommation, nourriture inclue : à la fois inévitable et promue pour éviter de se faire remarquer, ou de payer du carburant, mais reglementée genre :  une livraison une fois par semaine par exemple.

    Les émeutes et la troisième guerre mondiale mettront tout de même un beau bazard dans ces projets funestes et soi-disant sécuritaires pour la planète comme pour nous. Mais ils tenteront de reprendre de la vigueur et nous  n'avons pas fini d'en entendre parler. Les 3 jours célèbreront, je l'espère, une nouvelle ère et sa prise de conscience générale, espérant que nous prendrons le grand tournant de la responsabilité collective.

    S'y préparer ? Oui par une plus grande autonomie, mais ils nous voient venir, nous et nos tentatives de résilience. Il s'agira d'être discret, et de ne pas faire pousser le potiron en bord de route ou de l'arroser gaiement.

    Le quatrième cavalier

    Souvent noir, dépeint comme celui de la mort, il n'est rien d'autre que l'Antéchrist qui chevauche derrière ses troupes.

    Pour le moment, nous voyons ses lieutenants oeuvrer, sans se cacher d'ailleurs. Mais il finira bien par sortir du bois et montrer son vrai visage. l'I.A. sera son amie, mais je perçois quelque chose de plus grand et sournois. Ni humain, ni terrestre, ou plutôt ni dimensionnel.

    Il apportera dans ses bagages, de vraies et bonnes solutions, à échanger contre notre loyauté.

    Je n'en sais pas plus pour le moment. Mais bien peu auront envie de défendre le village Gaulois.

    Ses propos, et propositions seront etayés, constructifs et ressembleront à une main tendue, pour tous ceux et celles qui souffrent depuis des années des égarements societaux version mondialisée.

    Il sera miséricordieux : le pardon à tous, et l'oubli de toutes les erreurs, avec remise à 0 des compteurs, pourvu que l'on signe avec notre sang ...... (ce ne sera plus tout à fait une image, puisqu'on parlera de signature Adn)

    Et il ouvrira une fausse ère de paix. Mais aussi de non-valeurs, d'hypnose ++, d'Oubli du Divin et de notre part Divine. Mais là je suis hors temporalité.

    Vous allez me dire que vous ne pigez pas, comment, après les 3 jours, une telle horreur peut encore se mettre en place ? mais parce que à ce moment là plus que jamais, l'humanité sera effrayée et fragile, prête à accepter, sous couvert d'un sauvetage, les mesures les plus incroyables. Les 3 jours casseront le rythme. Mais ils peuvent aussi briser les âmes les plus fragiles. Peut-être est-ce aussi pour cela que l'on parle de mini jugement. Non pas que Dieu juge (laissons tomber le vieillard barbu sur son trône), mais parce que l'humain oublie ses racines et perd de vue l'objectif de rentrer à la maison, se noyant dans la densité pour oublier carrément sa vie spirituelle.

    Le cavalier noir n'aura donc plus grand monde en face de lui. Les prophéties parlent d'un "petit reste". Ou de 144 000 justes (dans la logique non pas arithmétique, mais symbolique, du 12, le 13 étant toujours l'élément transitionnel).

    L'issue : 2025 à 2030 pour les fidèles de l'Esprit

    Bien que les 4 cavaliers galopent plein régime, les justes ou les valeureux (ceux qui ont fait un choix de valeurs), verront le bout du tunnel sans doute bien plus tôt. Ils constitueront alors une armée Christique, sans doute informelle au départ, qui entrera en lutte contre cette force sombre tentant de dénaturer l'humanité. Et les choses iront mieux pour eux. Donc pour vous.

    Je pense que passé ces premières épreuves, qui seront comme une sorte d'initiation, la peur disparaitra, et la joie ne s'appuiera plus sur la matière.

    En cela, et bien que je sois dans une vision à terme, les prophéties se réalisent sans leur traditionnel aspect dramatique : ceux qui ont su sauver la joie et la liberté continueront à le faire. Et j'espère alors que l'effet d'hypnose s'inversera. Notre lutte de l'Esprit prendra une autre forme.

     

    La vie continue

    Malgré des propos peu optimistes, la vie continue, soyez en certain : le quotidien succedera au quotidien et vous aurez souvent l'occasion de vous réjouir avec ceux que vous aimez. Tout sera toujours possible pour ceux et celles qui libèreront leur esprit de la castration chimique et magnétique qu'on lui impose progressivement. 

     

    Je vous embrasse

    Elizabeth

  • Connection à B. Obama, et quelques éléments de détails chronologiques sur les 3 jours

    Chers Tous,

    D'abord merci ! Merci de tout nos partages d'infos, qui me donnent le moral et m'aident à garder ma ligne de conduite en ces temps compliqués. Le forum est une mine d'infos, que je ne pourrais certainement pas trouver seule.

    Pourquoi lui ? et pas Biden .... ou Trump ....

    Un sujet délicat aujourd'hui, et très actuel. C'est en 2008, alors qu'il est sans doute en campagne, que je reçois cette vision du début du processus des 3 jours, avec un effondrement boursier et des guerres. Il est alors assis dans le bureau ovale avec moultes conseillers (dont au moins 1 militaire), particulièrement inquiet. La bourse de New-York est fermée, entourée d'un ruban jaune qui marque l'interdiction (et sans doute de fortes tensions sociales, qui obligent la ville à clore de façon très mécanique). Il parait inquiet et discute avec ses conseillers dans un grand climat d'inquiétude.

    Barack et Michelle Obama en 2008 

    Le couple Obama en 2008

     

    Les Obama dévoilent leurs portraits de la Maison Blanche 

    Le couple Obama en 2023, 15 années, pas une ride (please la marque de leur crème de beauté)

    Puis il devient Président des Etats-Unis et le reste vous le connaissez.

    A l'époque, je le ressens comme une sorte de prédateur. Ne me demandez pas pourquoi. Le temps passe et il semble disparaitre de la grande scène politique, restant le Président qui, il me semble, a lancé le plus de guerres dans le Monde, tout en recevant le Nobel de la Paix, grâce à un charisme et une popularité en partie dus au fait qu'il est noir. Sa petite famille fascine le monde, notamment ses 2 adorables filles et son immense Epouse qui fait la promotion du jardin potager bio. Bien des années plus tard, alors qu'il n'est plus président, il participe à une émission survivaliste (j'ai oublié le nom de l'explorateur, mais c'était genre Mike Horn) et les journalistes le filment en train de manger un bout de théorique poisson crevé, en spécifiant, de façon étonnante, qu'il avait accepté d'être filmé en train de manger, ce qui était étonnant car c'était - de base - tout à fait exclu - verboten - ! Manger me parait excessif, je dirais prendre de petits bouts de la créature morte et les porter à la bouche en souriant.

    Connection :

    Je perçois un homme effectivement sans âge et qui dort à la maison blanche (???), est-ce réel ? Sans doute oui, dort il souvent là-bas. Je perçois un dirigeant de l'ombre un homme qui tire les ficelles et pour qui Biden et Kamala  H. sont des marionettes du système. Il me parait serein, aucunement mal préoccupé par les guerres ou l'économie, néanmoins sérieux. Son mental est froid, très froid, peu d'émotion là dedans. Il semblerait qu'il se sente fort et le soit. Beaucoup de membres du  Deep State Mondial l'admirent ou le considèrent.

    Il se sent apprécié et peu atteignable, d'autant plus qu'officiellement il n'est rien. Vis à vis de sa famille, je parlerais du chef de meute. Et je continue de le percevoir commee un carnassier.

    Pour moi, en tant que Medium, il n'a rien de vraiment humain, il a été préparé pour ce rôle et son chemin était tout tracé depuis le départ. Comme ça j'oserais même dire qu'il a été conçu dans cet objectif. Une sorte de figure charismatique de l'ombre.

    Son service d'ordre est très discret et il ne se laisse pas du tout photographier de façon gratuite : tout semble mis en scène et sous contrôle.

    Je perçois un homme qui donne des ordres et participe à la direction profonde du pays, mais aussi du Nouvel Ordre Mondial, dans lequel il se projète. Sa froideur le rend peu réactif, dans les faits, je pense qu'il a peu d'émotions et peu de réactions non gérées, mais son ennemi n'aura pas besoin de voir sa colère pour essuyer les conséquences pour l'avoir faché.

    Il ne me semble pas foutu comme vous et moi, un être au demeurant bien sombre qui me semble n'avoir pas grand chose d'humain. En quelque sorte un intermédiaire entree les gardiens noirs de l'humanité et leurs dirigeants les plus courants.

    Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il est eux. Je ne sens pas de télépathie par exemple, ses aptitudes sont les notres : normales. Il n'a pas de capacité psychique particulière, bien que ses origines ne soient certainement pas celles que l'on croit.

    Ses objectifs :

    Obtenir une humanité cadrée et sous contrôle ! A tous points de vue, de façon à gérer la planète de façon harmonieuse, il me rappelle réellement les pierres du Georgia guides stones. Il n'est pas malveillant en soi, mais n'a que peu de motivation à préserver l'humain. On va dire qu'il est un défenseur de la dignité, mais aussi de la dignité à mourir .....

    Il est présent en soutien de la présidence, qui est en défaillance, mais sans plus occuper de fonctions. C'est un être travailleur et qui ne se laissera pas compromettre. Il éprouve du mépris pour ceux et celles qui se sont laisser embarquer dans des histoires glauques : il n'est pas exclu qu'il exerce une fonction moralisatrice .....

    Il souhaite ré équilibrer le monde en faveur des Etats Unis et éviter une prise de pouvoir par le bloc Est (ou par les BRICS)

    Lorsqu'il veut obtenir quelque chose, tous les moyens sont bons

    Sa famille joue le rôle de vitrine sociétale : regardez les vivre et vous saurez quel est le modèle qu'il souhaite promouvoir. Mais ne vous fiez pas à Michelle, son épouse, qui me semble largement aussi ferme que lui dans ses résolutions.

    Il y a quelque chose de malsain que je ne cerne pas, au niveau de la bouche .... Celle d'un prédateur. Je sais, c'est ridicule - à priori !

     

    Souhaite-t-il accéder à nouveau à la Présidence ?

    Non, ni par les urnes, ni par un coup d'état ..... Il se sent très efficace comme éminence grise. Un rôle très protégé. Tandis que Biden finit sa vie en servant de paravent ou de fusible.

    C'est un homme qui sert sa cause avec force conviction ! Mais en échange, je pense qu'il aimerait faire partie des gardiens sombres ; ce qui n'est pas le cas .....

              Obama et les 3 jours

    Pour moi ( en toute humilité), les 3 jours arrivent après la grande crise financière et le début de la troisième guerre mondiale, ainsi qu'un killshot potentiel avec un impact électro-magnétique (ces derniers éléments faisant plus ou moins partie du processus). C'est ainsi que j'en ressens la chronologie, sans être capable de la mesurer temporellement, mais beaucoup l'on évaluée à courte échéance avant 2025. Cee qui serait cohérent, car 2024 reste pour moi l'année de ww3.

    En tout état de cause nous devons nous préparer à cela, comme au reste et ces hommes ne sont pas nos amis ! Ni lui, ni ses paires !

    La rumeur de sa femme se portant candidat n'est pas vraiment fondée (toujours d'après mon ressenti), mais elle montre à quel point les States se cherchent un homme (ou une femme) fort pour sortir les citoyens américains de la crise grave et longue dans laquelle ils se sont fourrés. Sur ce prétexte hélas, beaucoup d'excès risquent de jouer la carte du contexte .... Pour revenir sur sa femme, Michelle Obama trouve toute sa crédibilité dans l'image qu'elle donne d'une femme noire-américaine qui a tout réussi avec travail, dignité et perspicacité, jusque dans son rôle maternel et familial. Peu importe que ça ne soit (ou non) qu'une façade. Les Obama jouent la sainteté .....

              Sont-ils aussi saints que ça ?

    Non je ne ressens pas de parfaits petits anges, mais un couple terriblement ambitieux qui souhaite arriver au sommet sans faire d'impair. Et leur sommet n'est en aucun cas un poste de président US, mais un poste de gouverneur du nouveau monde à terme. Et pour cela ils font des sacrifices.

    Le statut organique des Obama

    Certains auraient très envie de les traiter de portail organique, mais ce n'est pas du tout ce que je ressens. Pour moi ce sont de bons instruments pour leurs maîtres qui ne sont pas de ce monde. Et tenir la population fait partie de leurs objectifs. Mais ils sont bels et bien des êtres humains qui ont été préparés à ce rôle et qui le jouent très bien.

    Comment ont- ils été préparés ? Je l'ignore, mais je ressens un corps physique maintenu en pleine forme avec un vieillissement modeste.

    Sans être des êtres sans âme, on peut tout de même résumer en disant qu'ils n'ont pas d'état d'âme .....

     

    L'avenir des Etats-Unis ?

    Ce que je ressens est calamiteux ... et je ne voudrais pas y vivre en ce moment et pour les quelques années à venir. Il s'agit pour moi d'une terre qui sera comme maudite : tout s'y déchainera de façon ingérable.

    • Géopolitique, ils seront les grands perdants
    • Géophysique, idem
    • Financier : le point de départ d'un effondrement inévitable
    • Politique : une terre de scandales

    Et j'en passe. Je n'irais pas investir un kopeck là-bas.

    En conclusion,

    Garder un oeil sur le couple, car leur comportement trahira les objectifs du sommet de la pyramide et nous donnera de précieuses indications.

     

    Je vous embrasse

    Elizabeth