C'était pré-vu pour dans 5 ou 10 ans, et où en est on ?

  • Par egaia
  • Le 10/02/2024

Chers Tous,

Vous vous souvenez, j'avais fait toute une série d'article sur la façon dont ils voulaient faire évoluer le monde et où nous risquions d'arriver dans les 5 à 10 ans. Ca date un peu, je vous laisse faire vos recherches ....

Hélas, c'est en train de se réaliser et à vitesse grand V, je fais donc un point sur leurs projets actuels, ils rejoignent mes pires nouvelles dystopiques (certaines écrites chez Pierre Templar, taper Elizabeth sur son moteur de recherche, d'autres sur ce site)

 

Pour résumer, les gardiens de l'Ombre sont en train de nous faire comprendre que nous sommes de trop. Très clairement.

Mais ne vous laissez pas effrayer par le début de l'article

Parmi les projets en cours et perceptibles avec une grande clarté :

  • Remplacement de la viande par de la viande construite par imprimante 3D et développement de la nourriture à base d'insectes
  • Valorisation importante par une communication spécifique des régimes végans et végétariens
  • Suppression de la petite agriculture et de la filière élevage au grand complet (au grand complet)
  • Disparition progressive de la filière Bio sous la forme actuelle, et développement d'une bio-industrie avec un cahier des charges différent
  • Inaccessibilité des terres agricoles pour les besoins particuliers
  • Disparition  de la filière des animaux dits de rente (chevaux, moutons, chèvres, lapins, poules, canards, oies, etc...) - Interdiction sans doute pure et simple pour les particuliers et conservation de fermes pédagogiques ou de la filière sport pour les chevaux
  • Supression de l'ensemble des animaux domestiques
  • Suppression des maisons particulières et ré organisation des espaces de vie en ville  10 minutes (tout est à disposition à 10 minutes maxi de vélo)
  • Appartements limités à 20 m² par personne, mais sans doute avec 10 m² par personne supplémentaire
  • Espaces de co-working et de sport, voire cuisines collectives
  • Chauffage régulé en collectif à 19°C de jour, 17 pour la nuit
  • Interdiction ou forte limitation des véhicules individuelles
  • Limitation de l'usage des transports collectifs
  • Forte limitation des voyages et trajets par avion
  • Forte limitation d'achats de vêtements et objets personnels
  • Usage des réseaux sociaux connecté à un système de crédits sociaux
  • Disparition progressive de la propriété
  • Sans doute une stérilisation partielle de la population
  • Mesures d'euthanasie étendues (voire le Canada avec l'euthanasie de personnes handicapées ou de personnes droguées, sans leur accord)
  • Disparition de tout système de chauffage individuel, dont le bois bien entendu
  • Accès régulés et organisés à la nature sur des circuits prévus hors zones protégées ou exploitées (soit 95% de la surface)
  • Usage de l'eau en collectif, température modérée et quantité régulée, 2 litres d'eau potable, toilettes/broyeurs/composteurs sèches et douche limitée en temps et avec jets économiques
  • Electroménager standard pour tous, et mise à disposition numérique de telle sorte que le choix et le type d'échanges reste limité
  • Espaces de détente plus ou moins calqués sur le modèle de Center Parc, disparition progressive de la possibilité d'accèder librement à la mer ou à la montagne ou à la nature, sauf justification par des pratiques sportives encadrées ou diplomantes
  • Travail sans doute rebaptisé pour part en rôle ou implication sociale, avec possibilité d'objecter, mais un grand inconfort, même si la survie est assurée
  • Monde de l'entreprise 100% géré par de grands consortiums (Labo, Défense, Agro-alimentaire) ou de grandes enseignes (Telles Ikéa, Décathlon)
  • Disparition de la petite revente (leboncoin) sauf troc officiel de recyclage

Les premiers symptômes

C'est J. (elle se reconnaîtra) qui a attiré vraiment mon attention avec l'entreprise - site - consortium "2tonnes.org" qui sont clairement installés là pour nous aider à prendre Leur tournant à Leur façon et selon Leurs règles.

De toute évidence, ils ont créé une maxi structure destinée à "accompagner le changement" (vocabulaire employé ici en lieu et place de nous aider à avaler des couleuvres)

Du coup, j'ai voulu y voir plus clair et j'ai fait aussi le test de ma propre "carbonisation" à toutes fins d'analyser les résultats, je vous en livre le détail : 

Mon Bilan Carbone :

Officiellement 1 maison de 87 m² chauffée mixte PAC poêle à bois, 65 euros d’électricité par mois, 1 lit de moins de 10 ans ainsi qu’une armoire, 2 chiens 1 chat. Pratique de l’équitation et un jardin.

Dans la réalité, j’ai actuellement 10 moutons, 20 poules, 8 chevaux, 6 cochons, et 6,5 hectares de terres agricoles en fermage. Mais aussi 7 gros chiens (gardiens de jour et de nuit sur les 3 sites), 1 chat, des panneaux solaires et je n’utilise ma PAC que pour le chauffage de l’eau (Bois exclusivement pour la maison).

J’ai déclaré que je mangeais de la viande 3 fois par semaine (c’est le cas)

Et que j’utilisais ma voiture à raison de 10 km par jour (c’est le cas), mais sans préciser que nous prenions souvent la voiture de fonction de mon homme.

Globalement je produis ma viande et mes légumes, ce qui ne figure nulle part. Je nourris également une bonne part du reste de la famille et je fais pas mal de petits déplacements à cheval ce qui est impossible à quantifier

Un certain nombre de facteurs sont  importants, mais difficiles à réduire car paramétrés automatiquement. Et j’ai volontairement minimisé certains points.

Services sociétaux 1,5 T dont  - Pas de contrôle sur ce point

  • Services publics 1 300 kg – Non réductible
  • Services marchands 200 kg – Non réductible

                 

Alimentation 1,3 tonnes dont  - Déclaration de 3 viandes par semaine et boisson rare

  • Repas 1 100 kg – Non réductible
  • Déchets 150 kg – Non réductible
  • Boisson 120 kg – Difficilement réductible

                 

Divers 1,3 tonnes dont  (là on devrait avoir le triple en réalité sur les chiens, soit 2 tonnes en tout, et sans compter les chevaux et autres bestioles « polluantes »)

  • Animaux domestiques 650 kg – Déclaration de 2 chiens 1 chat, au lieu de 7 gros gros toutous
  • Textile 160 kg – 2 pantalons, 2 t-shirt et 1 gros vêtement par an et 1 paire de chaussure
  •                Loisirs 140 kg – Déclaration d’équitation, mais pas de mes 4 chevaux
  •                Produits manufacturés neufs 130 kg (quasi rien)
  • Électroménager 110 kg (4 congélateurs, 1 frigo, pas de télé)
  • Numérique 80 kg (Ordi, Tablette, Portable, 2 heures par jour)
  • Produits consommables 26 kg   
  • Ameublement 20 Kg (Déclaré des meubles de moins de 10 ans)

Transport 0,7 tonnes, dont (totalement sous-évalué, on devrait être au double)

  •  Voiture 700 kg (déclaré 10 km par jour sur une voiture Diesel)
  • Déplacements efficaces  22 Kg (déclaré le reste en vélo électrique)

                 

Logement 0,6 tonnes

  • Energie logement 450 kg (déclaré chauffage mixte bois PAC)
  • Électricité  110 kg (Déclaré 65 euros par mois pour 87 m²)
  • Extérieur (jardin, terrasse) 80 kg (le simple fait d’en avoir)

 

Si je vous raconte tout ça, ce n'est pas pour vous faire un descriptif de ma vie. Mais pour vous dire à quel point tout est biaisé. La vie normale y est décrite comme celle d'un semi citadin tout à fait normé selon leurs critères. La vie rurale y est tout à fait absente. Le jardin coute en bilan carbone, mais pour quelle raison ? Les animaux domestiques sont hyper lourdements taxés, comme les loisirs en extérieur, mais par contre, l'usage de l'informatique et de l'internet sont très peu pénalisés. Les services publics, et certains paramètres absolument indépendants de mes choix, sont très lourds (comme les services publics) et si on met bout à bout services publics et alimentation, on arrive de fait aux 2 tonnes maximum pour leur avenir selon leurs critères .....

Leur vie idéale se réduit donc à manger, se chauffer (mais peu), écouter l'internet et bosser. Le reste est déjà de trop, quant à la vie rurale, elle n'est pas paramétré, donc sans doute pas envisagée, pas imaginée, sauf à la faire disparaitre. Par contre la jouissance des services régaliens (l'état) est vraiment très chère, et non négociable ..... 1984 .....

Que se passerait-il si on mesurait ma taxe carbone ? Pour de vrai ? Je ne sais pas. Outre la bêtise du truc, car de la production de carbone dépend tout de même la survie des végétaux. Et la véritable pollution n'est pas forcément là. En tous cas on me dirait que j'ai trop de chiens, que c'est à la Police de faire la surveillance plutôt qu'à mes chiens (Lol, surtout contre les Loups, ils sont remarquables), que je n'ai pas à élever des moutons car l'agneau de nouvelle Z. est moins cher en prix de revient (même si il fait des milliers de km en bateau et en congélateur), que mes chevaux ne servent à rien car la mécanisation est plus efficace (mais hors de prix et générant un endettement massif des agriculteurs). On me dirait que mes terres seraient mieux exploitées par l'industrie que pour ma pomme car on y produirait bien plus et que mon indépendance coute cher à la société, et enfin que mon confort de vie, 87 m² pour moi avec un jardin, n'est pas applicable à tous et qu'il faut donc arrêter cette débauche de luxe.

Je pourrais répondre que j'ai bossé comme une forcené et payé plus de charges qu'à mon tour, sans doute 10, 20 ou 30 fois plus que la plupart des gens qui ne peuvent pas travailler, Cela ne compte pas à leurs yeux. A leurs yeux, nous sommes des parasites, qu'il faut réguler. Et un parasite indépendant, c'est une calamité.

Voilà le vrai bilan carbone. Si je reprend ma dernière expérience céleste, il est évident que la nouvelle terre va considérablement évoluer, mais pas pour les raisons qu'ils prévoient : il n'y aura pas d'Industrie de l'armement, les Laboratoires seront vertueux, ceux qui ont un talent le partageront etc..... Et là, on fera une vraie économie de matière première !!!!!!

Ce que l'on nous propose, c'est bien pire que la stratégie collectiviste de Staline. C'est l'annihilation de droit de décision autonome. 1 modèle de vie, 1 pensée, 1 énergie commune, collective gérée comme une assemblée de rameurs  qui suivent les instructions.

Est-ce que cela va se produire ?

No ! Pour plusieurs raisons :

1°) Il y a tout de même une part de gens qui s'éveillent et font tache d'huile (bénéfique). La communication s'accroit de jour en jour et vous faites partie de ces relais de l'information vertueuse qui veut une humanité meilleure, mais avec son libre arbitre

2°) La guerre qui se prépare va être destructrice sur le plan des structures. Hors un gouvernement mondial collectiviste et dictatorial est très centralisé en dépendant tout à fait de ses structures (d'où peut-être leur évaluation du cout carbone de l'état)

3°) Les incidents cosmiques à venir mettront bon ordre dans ce qu'il reste de leurs horreurs.

Donc il n'y a pas lieu de désespérer, il nous faut au contraire, être sources d'espoir pour la nouvelle génération.

Alors non, je ne vous propose pas de modèle, car il me semble que c'est bien la diversité qui fait la richesse de ce monde. Mon modèle n'est pas ni le meilleur; ni celui qu'il faut comparer : chaque modèle a sa richesse du citadin absolu, au paysan, en passant par l'objecteur de conscience et le philosophe. Mais clairement, il ne s'agit pas de leur vision des choses, quoiqu'ils vous diront que le philosophe assis devant son écran ne les dérange pas, mais que le paysan vole les ressources de l'industrie ...... Ils ont la volonté de tout unifier, y compris (et surtout devrait on dire) la Religion. Des temples uniques (en cours), un rite unique, et une louchette de pieuses pensées pour avoir le courage de repousser le bonheur après la mort. Puis enfin d'accepter qu'on appuie, à votre place, sur la touche off lorsqu'il est dit que vous ne servez pas leurs intérêts.

Courage, chers Tous, c'est à vous tous de participer à l'éveil général, de la façon de votre choix !

je vous embrasse

Elizabeth

 

Pénuries et restrictions;nouvel ordre mondial