Voyance 1er Mars 30 Juin

Nous sommes sur un ligne temporelle très virevoltante, le temps se dilue ou se contracte sans cesse, sans doute parce que je ressens une position cosmique particulière. Cela rend les prévisions dans le temps très difficiles à faire. C’est comme si il pouvait se passer 1000 choses, et que nous soyons parfois envahis par un sentiment de vide ou de creux.

Le début de l’année est fort. 2020 tient ses funestes promesses.

 

 

Que devient la nature ?

 

Avancée du virus de la tomate (poivrons et piments) et on continue la destruction des abeilles et autres espèces. Le prix du miel va donc monter (le vrai, pas le liquide de couleur ambré parfois vendu comme tel) et on parlera sans doute de défaut de pollinisation. Les mauvais insectes eux (tiques, maladie de Lyme, puces, poux, criquets en Afrique subsaharienne et autres denrées) continueront leurs dégâts.

Je ressens un trouble sanitaire et alimentaire autour de la viande.

Les incendies vont reprendre de plus belle dans l’hémisphère Nord et le climat continuera son errance. Je crains les coups de gel tardifs qui ne nous ferons pas profiter d’une avancée maraichère. Donc le prix des denrées fraiches va encore augmenter, puis aussi celui des céréales, sans doute vers la fin du printemps.

Les agriculteurs toujours pointés en boucs émissaires de nos soucis environnementaux dont ils ne sont pas 100% responsables, étant donné qu’on a exigé d’eux des rendements monstrueux à des prix de revient ridicules pour un salaire qui n’excède pas le SMIG, et des semaines de 70 heures. Donc ceci nous amène au second point

La France connaîtra quelques séismes, mais je ne ressens rien de majeur, quoiqu’il ne faille rien de majeur pour troubler le fonctionnement.

 

Que devient le climat social ?

En France, il est délétère ! Aucun secteur n’est épargné. La crise devient la suivante : ceux qui veulent embaucher ne trouvent pas et ceux qui veulent travailler correctement ne trouvent pas. Donc les mouvements sociaux continuent. Peut-être freinés par des conditions internationales dégradées. Je perçois donc des blouses blanches, des costumes bleus, des robes noires, mais pas de révolution jaune.

La délinquance augmente.

La réforme des retraites ira à son terme – doucement, mais surement ! Et je ressens de façon évidente les 2 objectifs de ceux qui nous dirigent : faire disparaitre la retraite et l’entretien des personnes inutiles, ainsi que le droit à la propriété et l’autonomie.

Si, comme je l’ai perçu/ressenti, les uniformes verts et bleus entrent en lutte, ça sera sans doute pour des ordres jugés irrespectables par les bleus. Les verts n’auront pas d’état d’âme. Je ne suis pas en mesure de dire si cela est pour le printemps ou l’automne. Mais le printemps ne m’étonnerait pas avec un renforcement des mesures de surveillance des citoyens Français, mais pas que.

Je perçois des Français toujours plus fauchés et ayant de plus en plus de mal à remplir le caddie de produits de qualités.

Nous entrons de plein pied dans une nouvelle aire où le goût du travail, de l’engagement et du respect des règles va fluctuer, ce jusqu’à l’apothéose de la crise (2022 ? 2023 ?)

 

Coronavirus

Cette saleté tout droit sortie de l’enfer n’a pas fini de faire parler d’elle. Elle est sans doute l’explication de la chape grise qui recouvrait, dans les visions, la Chine, la Corée (sud et nord), l’Inde et l’Afrique. Cette chape grise symbolise également la rupture de la communication à venir et les troubles géopolitiques qui vont aller en s’amplifiant.

La Chine ment et elle n’est pas la seule. Le Covid 19 n’est pas une souche conventionnelle et je le sens avancer dans l’ombre.

Si tout le monde se tait, c’est aussi pour épargner les réseaux d’approvisionnement et les cours boursiers. Au titre de la sauvegarde de l’économie mondiale, on risque de commettre un meurtre taille XXL.

Je ne ressens pas non plus de pandémie atroce qui tuerait 30 ou 50% de la population. Simplement un processus très difficile à comprendre et à contenir que la panique rendrait encore plus dangereux.

Je vous disais que 2020 verrait de nouveaux virus. Et je maintiens que le Covid 19 ne sera sans doute pas le dernier à faire parler de lui.

Je perçois qu’il peut être responsable de mesures militaires d’ampleur.

 

Economie mondiale

Sur le fil du rasoir : tombera, tombera pas ? Maintenue artificiellement en vie, elle finira par « péter », mais je ne perçois pas de krak traditionnel. Je n’arrive pas à percevoir la forme, mais pour nous tous ce sera une lente agonie financière. L’image d’un peuple grognon et pas gai. Le Français avec sa baguette et son litron est bel et bien mort.

Nous pourrions avoir une sorte de coup d’état financier dirais-je comme ça

 

Géopolitique

Ca s’agite ! Ca “goume” …. Ca fait des petits bouillons, mais qui finiront par exploser : au propre ! Poutine cache son jeu, la Chine retient ses griffes, le moyen orient est déjà en train de sauter, et je continue de sentir une tension centrée sur l’Iran, même si la Syrie fait office de punching-ball pour tous les vendeurs d’armes du monde.

 

En conclusion :

Avoir un peu faim, se faire rouler dans la farine par l’état, puis piquer ses ressources via des règles barbares et des réformes surprenantes sur le plan monétaire mondial. Si ce monde parle de paix, ce n’est qu’une façon de nous laisser ignorer qu’il se prépare à autre chose et notamment à la disparition d’une quote-part de notre espèce humaine jugée envahissante.

Pendant ce temps, la nature, la terre et le cosmos se fâchent de façon claire. A qui la perte de sa forêt, à qui de sa maison pas remboursée par les assurances qui n’en peuvent plus et que je sens en danger.

Le printemps ne peut pas être mieux exprimé que par le fil d’un rasoir qui oscille dangereusement …..

Je continue de vous conseiller d’avoir 15 jours de réserves chez vous.

 

voyance printemps 2020

×