Voyance 2023 2024

  • Le voyant, son esprit et le message : comment ça marche ?

    Chers tous, pour répondre à une question qui revient encore assez souvent en mp ou autre,

    Quel est le rôle de l'esprit chez le voyant? Fait-il de la voyance parfois de la politique, parfois de l'analyse ou encore de la psychologie de comptoir ..... Certains pensent aussi que le voyant devrait avoir l'esprit pur, demeurer hors de toute forme d'information, qui pourrait l'influencer. On en trouve encore parfois, dans les villages de campagne profonde, souvent des femmes simples, qui reçoivent sur un coin de table de cuisine, et tirent les tarots, parfois merveilleusement. D'autres se choisissent un voyant/conseiller, qui maîtrise la lecture du bilan et la fiscalité. Pour quelques uns, c'est un voyant/guerisseur/énergéticien ; sans oublier le voyant/médium qui vous donne parfois des nouvelles de grand'papa : il y a autant de type de voyants que de besoins.Enfin le voyant s'adapte, au cas par cas, à l'esprit de son interlucuteur, avec qui le dialogue est suffisant pour valider ou invalider les informations, mais non excessif (sinon ça devient de la thérapie).

    Comment cela a-t-il toujours fonctionné dans l'histoire ?

    Fut un temps lointain où parfois (il y a peu d'exemples en fait) les voyants étaient parfois isolés et tenus à l'écart de la socité, comme l'Oracle de Delphe, une femme âgée et vivant en ermite qui délivrait des visions traduites ensuite par des prêtres (politiquement avisés, eux). Mais dans la majorité des cas, la plupart des rois ou seigneurs avaient leurs mages/voyants attitrés, qui vivaient au coeur du système et en connaissaient tous les mécanismes. Certains de nos Présidents de la République avaient, de façon connue, leur voyante personnelle, et lorsqu'on remonte en arrière, il est difficile de trouver un contre exemple à l'inquiétude des regnants quant à leur avenir personnel ..... Parmi les voyants les plus célèbres, Nostradamus (qui n'était pas du tout voyant à la base).

    Le peuple de son côté avait aussi ses propres devins, diseurs de bonne aventure, tarologues et autres astrologues. Et comme pour nous à l'époque moderne, il y en avait de toutes sortes.

    De façon générale, le voyant est choisi en fonction de ce que l'on souhaite trouver, mais Madame Irma, et sa célèbre boule de cristal, donnant l'avenir dans une obscure caravane et sans jamais faire erreur, n'a sans doute quasi jamais existé. (si ce n'est dans la tradition gitane, mais sans caricature)

    Comment vient au monde un voyant ?

    Comme tout le monde .... il hérite d'un esprit, plus ou moins affuté, et d'un don de voyance qui se fait remarquer à peine plus tard dans sa vie. Naturellement, toute sa vie durant, il vit, travaille, aime et construit avec son esprit. Idem pour la voyance. Son esprit interprête ses informations de voyance et ,ce qu'il en perçoit, et vous restitue, est une traduction.

    La neutralité de la perception n'existe donc pour ainsi dire pas. Le voyant vient au monde dans une culture, avec une éducation, puis un certain nombre d'expériences qui vont l'influencer dans sa vision des choses.

    Les voyants célèbres, comme Nostradamus, avaient souvent un esprit d'une grande richesse, ainsi qu'énormément de savoir-faire en terme de communication/psychologie, à toutes fins utiles, y compris pour rester en vie (d'où parfois les vers cryptés). Les voyants qui prédisaient de mauvaises choses, ont parfois été exécutés, et le régime Hitlérien a fait quelques victimes chez mes anciens confrères ..... Un voyant grandit donc en apprenant à manier le langage, la prudence, tout en restant très observateur des signes avant-coureurs éventuels, d'un sauve-qui-peut général, si il est trop proche du sommet.

    Qu'est-ce qu'un bon voyant ?

    C'est quelqu'un qui tient son contrat, tout simplement ! Les informations qu'il vous donnent se réalisent à plus de 60%.

    Quel que soit sa source : visions, voix, sensations, supports (cartes, runes, boule etc....), il vous la traduit en termes clairs et accessibles, ainsi qu'acceptables et éthiques. Il est capable de répondre également aux questions.

    Enfin, ni catastrophiste, ni noyé dans la béatitude du nouveau-né, il délivre un message équilibré, factuel et le plus clair possible. Il est également structuré et vous ressortez avec les idées claires.

    Si, en plus, il est expérimenté, il a un véritable savoir-faire dans l'art de traduire ses informations, ce qui est un gros plus.

    A la suite d'une bonne voyance, vous n'êtes pas seulement rassuré, mais en mesure d'anticiper ou de faire face. Vous aurez acquis un éclairage supplémentaire sur vos enjeux, et vouss sentirez plus à même d'aller à la conquête de vos objectifs.

    Qu'est-ce qu'un mauvais voyant ?

    Il en existe de plusieurs sortes : 

    • Monsieur ou Madame bonne nouvelle, qui vous explique que votre vie va de venir un conte de fée
    • L'inverse, qui vous fout une trouille noire et vous voit ressortir en larmes ....
    • L'escroc, qui vous délivre un paquet de trucs qui n'ont aucun rapport avec l'avenir
    • Le voyant qui vous noit sous des informations contraires (il est certain de tomber juste) et vous baratine jusqu'à vous faire fuir
    • Le lecteur de cartes qui ne sait pas sortir de ses supports
    • Le visionnaire pur qui vous pompe une blinde (ou un pognon de dingue) pour vous décrire 2 ou 3 visions, qui sont peut-être célestes, mais insuffisantes
    • Le psychologue, qui vous dit ce que vous avez à faire et oublie de parler de l'avenir, car il ne le voit pas
    • Le jeune médium sans expérience qui ne sait pas interagir avec ses perceptions et ses consultants
    • L'astrologue qui vous casse les machins avec les positions des planètes (95%) et reste quasi muet (5%) sur votre vie future

    Etc...

    Quid de l'influence de l'esprit sur le voyant ?

    Il est bien évident que le voyant voit sous sa propre influence. Son éducation, voire  sa culture, sa religion et sa strate sociale, sa formation, son métier éventuel (ou ses boulots éventuels), ses expériences, ses valeurs, etc.... On appelle cela des filtres. Ils sont inévitables, mais ce que le voyant sait faire, lorsqu'il se connait, c'est séparer les choses : les perceptions d'un côté, les idées de l'autre. Puis, il les réunit dans ses messages, car il ne peut que difficilement travailler dans un autre modèle de référence, que celui qu'il connait. Par exemple, je serais peut-être une mauvaise voyante pour un martien, car dans la méconnaissance totale de son modèle.

    Nos valeurs, notre vision du monde vont donc influencer la forme du message.

    Il serait regrettable que le fond du message soit altéré. Mais, je ne connais pas, à titre personnel, de bon voyant, qui altère le fond du message de façon consciente.

    Le voyant subit-il l'influence de la connaissance du dossier (par ex. un consultant qu'il suit depuis des années) : oui c'est évident. C'est à la fois un plus et un moins. Un moins car il censure parfois ses messages, en se disant que c'est pas crédible ou pas à dire ; un plus car il délivre un message adapté et efficace.

    Mais je vais vous donner un exemple dans l'actualité (que je connais plutôt pas mal) : imaginons que je vois Poutine tenant un bébé à côté d'une jeune femme qui le regarde pleine d'amour. Je vais tout de même me dire que ce n'est pas possible que Poutine soit papa en ce moment, et vais donc partir sur une traduction métaphorique......

    Car la part qui revient systématiquement à l'esprit, c'est justement la traduction .... Voyant idiot, Résultat idiot ... mais sans aller jusqu'à l'imbécilité, il est évident que les erreurs de traduction sont vite arrivées.

    Existe-t-il des épreuves difficiles pour un voyant

    Alors oui, pour en avoir discuté avec mes collègues du coin (que j'apprécie) :

    1. L'exigeance d'une précision temporelle au jour près ....Je voudrais savoir, si vendredi prochain, à 20h ......
    2. L'exigeance d'une précision totale : Quel montant vais-je avoir pour ma retraite ? (dans 15 ans)
    3. Le mutisme absolu : pas un mot, Nada, rien, que dale ..... 1 heure de grande solitude. Par peur de m'influencer ou de "lacher des infos"
    4. La bêtise, la vraie ... (si si, elle existe), assortie de sa cousine la méchanceté

    Y'en a surement d'autres, mais je vous donne les principales :)

    Supports ou Visions : c'est quoi le meilleur ?

    Les 2 mon commandant : les visions seules sont souvent désordonnées et compliquées à interprêter. Les supports seuls peuvent se réveler décontextualisés et donc idiots. Donc un voyant n'est pas seulement un médium ou seulement un cartomancien, mais un peu des deux. Je connais d'ailleurs un cartomancien qui prétend ne rien voir, mais dont l'intuition se révèle totalement juste. Comme quoi ...

    Aujourd'hui, d'autres méthodes se développent : le remote viewing (valable à titre général), popularisé par le major Ed Dames, les états para hypnotiques (avec beaucoup de prudence), popularisés sur youtube.

    Les supports, eux, sont très variables et souvent culturels. chacun a ses marotes et c'est bien comme ça.

    Livres à lire

    Pour le sourire et une certaine justesse : Astérix et le devin

    Pour prendre un bain d'histoire ésotérique et pas que : Hitler et les sociétés secrètes : enquête sur les sources occultes du nazisme (excellent ouvrage)

     

    Reste que pour choisir un voyant, c'est une question de feeling, puis de retour dans le temps ..... Rien de bien compliqué. Mais quoi qu'on vous dise, une règle majeure à ne jamais transgresser : respectez votre bon sens et votre discernement. On ne brise pas sa vie, par exemple, parce qu'un voyant a dit que ..... Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, et la vision peut avoir été mal traduite. Donc prudence tout de même. (reste que pour limiter le risque, voir le réduire à 0, un voyant d'expérience ne délivre pas de conseil, et travaille par recoupement pour limiter les erreurs. Si conseil il y a, il est sans danger (comme d'aller passer un examen médical par exemple)

    Grosses biz à toutes et tous, une prochaine fois, je vous ferai un article sur les voyants et les prophètes. 2 membres connexes d'une grande famille

    Elizabeth