Les 4 chevaux de l'apocalypse

  • Vision - Voyance - Canalisation

    • Par egaia
    • Le 10/12/2021

    Chers amis,

    Ca fait plusieurs jours que je cherche à zapper quelques visions qui me hantent, à la première salve, je me suis dit que je devais avoir mal à la tête. A la seconde, qu'il ne fallait pas prendre les choses au pied de la lettre. Puis la troisième - hier soir.

     Un paysage d'eau, des terres ensevelies, des colombes venant apporter la paix, les chevaux qui galopent pour échapper à l'eau et la cruauté d'une guerre. 

    Je questionnais silencieusement mes guides, en mode "expliquez moi". "Beaucoup vont partir", me répondirent-ils. "Les 4 chevaux symbolisent les grandes causes qui seront à la base d'une grande vague de mortalité".

    En tous premiers lieux, je percevais cette eau, ou plutôt cet anéantissement. L'eau ravageait, inondait, Les arbres couchés, les habitations détruites, les hommes et les femmes qui fuyaient. C'était une eau sale, noire, ou grise, boueuse, violente. Il y avait ces chevaux qui galopaient devant l'eau, comme pour lui échapper, mais ils étaient 4. Je ressentais la peur des hommes et des femmes, et l'impuissance face aux éléments. Ce n'était pas général, mais local, et l'histoire ne m'a pas dit où. Il y avait des sapins et de la montagne en amont. Pas de neige par contre. Quelques signes avant coureurs, mais si tardifs, les animaux qui fuyaient (c'est eux que j'ai vu en premier).

    Puis la Colombe et le rameau. Et là e me suis dit que j'avais du lire un texte biblique - mais non - rien de ça. Du coup j'ai peint cette colombe, ou plutôt ce couple de colombe, et le rameau.

    Tout semblait alors redevenir normal.

    Et tout d'un coup, une guerre de barbares. Comme revenue aux temps des hordes de Huns. De la cruauté. Du sang.

    Comme d'hab, c'est intemporel. Pourtant à priori, la vague de momrtalité, elle est très temporelle ! C'est maintenant que ça commence, me dirent-ils. Non par châtiment, car la Source ne chatie pas, mais parce que le cycle se termine et que beaucoup vont rejoindre d'autres classes, dans d'autres écoles.

    Pourquoi ces morts ? Pourquoi ce Tsunami ?

    Le Tsunami est à prendre au propre et au figuré, mais il représente la vague de morts qui ne peuvent échapper à leur sort. Le premier cavalier était celui de la Maladie (et/ou plutot de l'absence de soins, ou de soins inqualifiables), mais l'eau fera aussi quelques ravages. Localisés - pas de déluge général ! Puis les Colombes, comme si une paix trompeuse allait précéder le second cavalier, celui de la guerre. Une guerre qui vient encore et toujours de l'Est (la cause est à l'est). 

    Globalement, les chevaux galopaient ensemble, cela veut-il dire que les phénomènes seraient rapprochés dans le temps ? Il semblerait que oui. Que les cavaliers agissent de concert.

    Je n'ai vu le feu que très tardivement, des boules de feu. Finalement, elles semblaient dire que tout était enfin fini.

    Je vous livre leurs propos :

    Dites vous bien qu'il n'est pas de notre ressort de jouer les Cassandre. Mais il n'y plus guère d'échappatoire. Malgré les innombrables avertissements reçus, l'homme continue de nuire à l'homme et à tous les règnes de la Terre. Il l'y aura donc pas d'autre alternative que de voir cette civilisation se tarir, puis réduire à sa plus petite portion, d'où elle redémarrera sur la base d'un autre modèle, plus respectueux, plus durable. Aucun phénomène ne sera collectif. Sauf votre peur peut-être. Beaucoup mourront rapidement et sans souffrance, de sorte qu'ils passeront "en conscience" pour les plus avisés. Nous savons que la pire des souffrance n'est certainement pas la mort, mais la peur et le départ des proches ou des aimés. Aussi recevrez vous toute la force mentale nécessaire si vous en faites la demande. Les maux climatiques, cosmiques ou politiques vous rendront service, ils permettront à une part de vous de tenir haut le drapeau de la liberté. N'oubliez pas que vous avez été créés libres. En cela, le plan DIvin est parfait, car la mort n'existe pas, pas plus que la séparation véritable. Vos choix sont faits et ce temps est achevé. Vo décisions sont prises. Beaucoup vont suivre le courant qu'ils ont choisi et qui les mènera à la juste destination. Ne soyez donc pas dans la peur, mais dans la réjouissance d'assister à cet instant et de pouvoir "voter", pour reprendre vos terminologies.

    Je n'ai donc pas obtenu d'information plus précise pour le moment. Et loin de moi l'idée d'être catastrophiste. J'avais pré-vu un nouveau virus ou une nouvelle mutation, je crois qu'il ou elle est là, mais ce n'est pas Omicron. Pour le moment nous ne voyons pas les signes annonciateurs de la vague, sauf peut-être, le climat international tendu. Mais ce n'est pas la première fois. Je pense vraiment que la maladie (ou plutôt ses conséquences) va liquider pas mal de monde.

    Une fois encore, je vous recommande de faire de cette période délicate une période d'adaptation, où la moindre possibilité de fabriquer de la joie, sera exploitée.

    Il existe encore de multiples façons de fabriquer du bonheur. Se ballader dans la nature, porter à manger aux oiseaux, téléphoner à des ami(e)s qui souffrent, organiser un apéro sur le pouce, s'acheter un bon livre, regarder un super film avec des amis ou en famille, peindre, bricoler, faire un bon repas pour d'autres, etc..... Fuyez la peur plutôt que la vague. La peur pourrit tout. Et de toute façon, ne vous servira à rien.

    En temps normal, la peur ou le stress sont des activateurs de conscience et de moyens physiques. Mais là, vous avez déjà tout cela en vous, il vous est donc possible de dire que tous ici présents, vous êtes adaptables ! Costauds ! Aimants !

    Ecoutez les actualités et bénissez les catastrophes qui empêcheront nos gouvernants de mettre en oeuvre cette société de drones, de crédit social, de censure.

    Enfin, c'est clair : le climat va nous pourrir. Et le pire, c'est que cette eau n'empêchera pas de futures canicules. L'eau potable risquant de devenir un vrai problème : celle que je voyais était sale, polluée. Un filtre peut-être ? Et malgré la surabondance d'eau dans certains coins, des moyens de la collecter ?

    Notre principale force : notre Mental ! Notre joie à servir nos proches et aimés ! Notre capacité à éprouver de la Joie ! Personne ne peut rien contre celui ou celle qui se projète dans l'avenir avec sérénité, car il sait qu'il va, de toute façon, trouver des moyens de s'adapter et de fabriquer autant de joie que de solutions.

    Tous les jours apportant leur lot de scandales, depuis la pédophilie des grands de ce monde (affaire Epstein) à celle des prêtres, et tout le reste, il est temps de se détacher de l'idée saugrenue de dirigeants mondiaux justes et motivés par de bonnes intentions.

    Pendant que j'y suis : comme pré-vu, la bourse fait du yoyo. Attention à vos placements éventuels. Attention aussi aux monnaies tout à fait virtuelles.

    Bon, je vais finir la peinture commencée cette nuit : inspirée .... 2 colombes, 1 rameau .....

    Biz du Jura