guide spirituel; ascension;nouvelle terre;aide des anges

  • Transition (3) : vivre sa (dure) réalité terrestre pendant la transition

    Transition (3) : vivre sa réalité terrienne pendant la transition

     

    SI je leur ai posé cette question, c’est parce nombreux parmi vous (y compris moi) souffrent encore et encore pour des raisons diverses et variées, toutes liées à l’interdépendance humaine où, si il est facile de dire je me détache, il est à peine plus compliqué de voir la moindre évolution concrète autour de nous. Certes nous nous rendons compte d’un changement à l’intérieur et qui émane, provoquant des processus positifs (même si en dents de scie), mais nous continuons de peiner parfois. L’un sous une souffrance affective, l’autre matérielle (non, manquer n’est pas simple) et les peurs nous assaillent, même si peu à peu nous nous en éloignons. J’ai dans ma clientèle, des gens tout à fait merveilleux, de belles âmes, très élevées et néanmoins elles sont impactées, alors c’est pour tous ceux qui ont compris, perçu ou entamé le processus que je questionne ce matins les anges qui m’accompagnent.

    Vous avez également compris qu’ils demeurent sans nom, j’ai reçu le nom de mon accompagnateur perso alors que j’avais 30 ans, il me le répéta tant et tant de fois que j’ai bien dû admettre que c’était lui : il se fait appeler Emmanuel. en contact une seule fois avec l’amour christique lors d’un voyage de l’autre côté, j’en suis restée brulée de l’intérieur, comprenant parfaitement l’image des mystiques qui vous disent qu’une lance leur a percé le cœur. Cet amour est incommensurable. L’étape qui nous concerne, dans un premier temps consiste tout simplement,  dans la dualité (et en attendant celle d’après) à demeurer dans le service à autrui, la joie, le lâcher-prise et l’amour inconditionnel lorsque nous y arrivons (souvent nous commençons par y arriver avec nos enfants ou nos parents, puis nos amis de toujours ou conjoints (attention, là le terrain est souvent miné). Voilà pour tout ce qui m’a amené à cette question et écoutons-les à présent.

     

    Chère petite fille, tu sais comme nous t’aimons et comme nous vous aimons tous, y compris lors que vous pataugez parfois dans les fragilité du corps humain, qu’elles soient physiques ou psychiques. C’est tout notre immense amour que nous vous envoyons afin d’adoucir vos douleurs !

    La transition ne se fait pas de la même façon pour tous et une part de l’humanité choisira sans aucun doute de continuer le chemin que vous nommez la 3D, la séparation des 2 mondes, ou des 2 terres, se fera progressivement, les uns passant par la mort physique et une réincarnation dans des conditions adéquates, les autres évoluant à un stade tel qu’ils resteront par amour dans la 3 D pour soutenir ceux qui peinent – ce sont vos saints modernes – Et d’autres encore irons vers des conditions de vie 5D de façon naturelle et évidente. Nous vous le répétons, chacun sera à sa place juste à l’instant T pour lui (et qui n’est pas celui de quelqu’un d’autre).

    Vous vivez à l’heure actuelle des départs d’êtres chers qui doivent partir parce que leur corps ne peut plus assumer quoi que ce soit dans ces conditions. Ils reviendront parfois vous aider et ne perdrons pas toujours tous leurs souvenirs selon la forme prise. Vous perdez des hommes et des femmes qui s’éloignent de vous (ou dont vous vous éloignez) : divorces, ruptures. Et nous savons que c’est grande grande souffrance ! Tout notre amour encore si vous pouvez le percevoir (j’ai alors des frissons partout et sens ostensiblement leur présence). Mais l’amour, le vrai, accepte le départ car il sait qu’en fait la séparation n’existe pas hors de votre sphère duelle. Vous ne resterez pas seuls, même si à l’instant T, ce sentiment est comme un arrachement du cœur.

    Vous vivez les derniers soubresauts de la condition 3D (de la séparation du Divin) afin d’en comprendre, de façon définitive, la saveur amère et le difficile apprentissage. Priez, rejoignez-nous en conscience, pour acquérir la force de l’acceptation. Ce qui vient à vous sera au-delà de vos rêves, l’union totale avec le Divin contient toute la joie du monde. Aspirez à la retrouver et pardonnez à ceux qui vous blessent, profitez de vos souffrances pour aimer inconditionnellement l’âme qui rame en arrière et vous verrez que ce qui doit s’éloigner, s’éloignera, mais que de nouvelles opportunités s’offriront à vous, plus adaptées à votre stade actuel.

    Vous perdez des parents merveilleux et le manque est cruel. Réjouissez-vous de leur départ, ils ont assez souffert et méritent une transition rapide ! Facile à dire ? Oui nous le savons, mais chaque soir avant de vous endormir, ou lors de chaque méditation, connectez-vous à eux et dites leur combien vous les aimez, mais combien vous êtes heureux de les savoir libérés.

    Rendez donc leur liberté à tous ceux et celles que vous aimez, parfois sans retour, afin de couper les liens qui vous retiennent dans la dualité.

    Demandez nous de l’aide, elle vous arrivera le plus souvent sous la forme soit de force psychique toute neuve, soit sous la forme de joies et bonheurs qui vous aideront à passer à l’état d’acceptation. Nous vous ferons rencontrer des personnes merveilleuses qui vous aiderons. Donnez et il vous sera rendu beaucoup plus.

    Nous abordons maintenant le difficile chapitre de la souffrance physique, de la maladie et du corps qui peine. Chacun en ce monde doit l’expérimenter, tôt ou tard et croyez nous, lorsque c’est tardif, c’est encore plus difficile. Le corps physique actuel a été hélas programmé pour se détériorer assez vite puis se détruire. Il en sera autrement dans l’avenir, mais il vous faut patienter avant que toutes les portes ne soient passées. N’hésitez pas à vous soigner concrètement, y compris avec des médicaments (ils sont parfois nécessaires) et n’allez pas culpabiliser parce que vous ne seriez pas assez « libérés » pour pouvoir tout supporter sans rien ressentir. Les gourous qui vous proposent cela, prennent néanmoins un Doliprane lorsqu’ils ont mal à la tête. Seuls quelques vieux sages dans le monde sont en mesure de transcender la souffrance. La plupart d’entre vous doit accepter de se soigner, tout en évitant absolument de focaliser sur la douleur – soit en donnant du temps ou de l’énergie aux autres, soit en se ressourçant dans la nature aux bons soins de mère Terre, soit en s’offrant des joies amicales ou de l’Amour en général.

    Vient enfin la souffrance matérielle, le manque, le stress matériel, les soucis pros, les peines de ne pouvoir subvenir aux besoins des siens (la culpabilité engendrée). Nous savons que c’est une école rude. Acceptez l’idée de vivre sous un pont (nous ne sommes pas en train de vous dire que cela va être le cas) et vous prendrez conscience qu’il n’y a dans le fond aucun risque réel. Que peut-on prendre à l’homme qui est conscient qu’il n’a rien en réalité ? Voilà l’état de conscience qu’il vous faut absolument mettre en place. Vous n’êtes propriétaire de rien, la propriété et l’argent sont les plus grossières illusions de la 3D. Mais vous êtes propriétaire de tout si vous prenez conscience du fait que votre regard embrasse le monde.

    N’enviez pas ceux qui ont beaucoup, car pour eux la transition sera bien plus rude lorsque les évènements les priveront de leurs exigences matérielles.

    Vers quoi allez-vous ? Un ensemble ou une somme d’évènements qui correspondra pour chacun à très exactement ce qui est nécessaire pour passer le cap. Les vagues d’énergies permanentes qui déferlent vous rendent sans doute nerveux, fatigués, mais elles aident à la transformation alchimique de l’humanité, elles aident au choix en conscience.

    N’exigez rien, donnez tout ce qui vous est possible.

    Penser à vous alimenter avec respect pour les végétaux et les animaux. Mangez le nécessaire, n’abusez pas, mangez lorsque vous avez faim et buvez en conscience l’eau de la terre. Cette conscience vous mettra à l’abri de bons nombres de petits poisons libérés par la société actuelle. Cette nourriture en conscience vous aidera à vous alléger.

    Bon courage, nous sommes là, nous ne lâchons rien et vous non plus !

  • C'est si long : ils nous répondent !

    C’est long : ils nous répondent

     

    Chers vous, nous savons que pour beaucoup, ces temps de tribulation deviennent insupportables et qu’ils sont en train de perdre le sens de leur vie à chercher ou attendre des secours ou des évènements qui ne viennent pas, les laissant dans l’ombre d’une période d’égoïsme et de matérialisme intolérable.

    Gardez espoir : nous voulons poser du réconfort dans chacun des cœurs qui nous lisent et vous serrer dans nos bras de lumière et vous faire entendre la musique céleste d’une énergie que vous finirez par connaître ou plutôt reconnaître.

    Nous savons que du point de vue de beaucoup, il ne se passe presque rien, pourtant, mois après mois, les conditions se dégradent et vous craignez de voir l’état de droit qui devrait être le vôtre se transformer en état répressif qui vous épuise et vous vole toutes vos ressources.

    Nous vous demandons de nous faire confiance : vous aurez les ressources du cœur : celles qui seront toujours suffisantes pour pourvoir aux besoins de ceux que vous aimez et de ceux avec qui vous voulez partager. Dieu/La source connait les cœurs et il sait qui a besoin de quoi sans aucune possibilité de vous cacher derrière un paravent d’hypocrisie ou de masquer, au contraire, votre sincère détresse vis-à-vis de vos liens en tous genres. Vous êtes aimés et nous pourvoirons à tout le nécessaire.

    Vous et Nous n’avons certes pas la même idée du nécessaire, mais comprenez que nous veillerons sur vos besoins fondamentaux, qu’ils soient de nature affective ou alimentaire tout simplement.

    Viendra le jour de la totale perte de liberté, du contrôle quasi absolu. Mais il ne durera pas et la terre reprendra ses droits comme elle commence déjà à le faire. Dans l’attente de voir es éléments cosmiques et naturels remettent « les pendules à l’heure », ne craignez pas l’érosion de vos forces et consolez-vous en sachant que nous sommes bel et bien là pour vous.

    Que toute personne qui doute sincèrement demande « son » signe et elle l’aura, à condition d’ouvrir ses yeux, ses oreilles et son cœur pour recevoir les mains tendues qui sont autour d’elle.

    Nous savons que tout est progressif et que tout semble si long. Ce n’est pas pour rien que vos vieilles prophéties parlent de tribulations. Croyiez-vous que la transformation se ferait en un coup de baguette magique ? Hop, version Poudlard ? Il n’est pas possible de transformer le plomb en or sans vous faire passer par ce creuset qui permet de fondre toutes ces parties endurcies de vous-même. Vous pensiez être un saint ? Un être évolué qui n’avait plus qu’à « ascensionner » ? Non, vous êtes humain et il vous faut cheminer sur les routes de la compassion non pas uniquement en vous apitoyant sur vous-même, mais en reconnaissant vos frères et vos sœurs comme tels.

    Nous ne vous demandons pas d’aimer tout le monde, ce n’est pas encore possible car vous ne percevez pas encore avec infinie tendresse le diamant qui brille au fond de chaque être, si corrompu soit-il en surface. Mais ne perdez pas de vue que cette période de dépouillement qui est si longue et complexe vous aide à comprendre la douleur de chacun en prenant conscience de vos immenses ressources : un petit progrès chaque jour, ce sont les barreaux de l’échelle de la véritable ascension.

    Le miracle, c’est vous. Mais nous vous tendons la main à tous les instants.

  • Patience, le bout du chemin est là

    Face à l’impatience

     

    Comme tout un chacun, j’attends avec une certaine impatience que le monde bouge

    Notre chère petite rame comme beaucoup d’entre vous, elle souffre des conséquences des modifications terrestres qui impactent à la fois votre cerveau et tout votre corps, donc votre conscience par voix de rebond.

    Certains d’entre vous se lèvent avec une profonde tristesse, une absence d’envie de continuer ainsi, alors même qu’ils s’étaient couchés en bonne forme et ont bien dormi. Cela est dû, comme tant d’autres symptômes aux changements magnétiques profonds que subit l’être humain ainsi que les organismes vivants de la planète terre. Il vous faut prendre tous ces symptômes pour de pures manifestations physiques que vous pouvez contrer en travaillant votre conscience, ancrée dans le quotidien, en vous répétant que tout cela n’est qu’une sorte d’illusion cérébrale et rien de plus.

    A partir de maintenant, votre choix est quasi fait, c’était déjà le cas il y a quelques mois, mais vous allez devoir affronter la colère des éléments et des peuples, en fonction de l’endroit dans lequel vous habitez. La plupart d’entre vous allez surtout devoir affronter une profonde déstabilisation, un sentiment d’insécurité, une peur et un mal-être pas toujours cohérents avec votre vie.

    Sachez que tout cela n’est qu’une épreuve dont les amis de Dieu savent qu’elle est passagère et, nous vous le répétons, illusoire !

    Quels sont ces symptômes ? Ils sont très variables d’une personne à l’autre : vertiges, nausées, troubles psychiques, migraines tenaces mais peu fortes, digestion perturbée, angoisses récurrentes etc…. Ce qui caractérise ces symptômes est l’absence de cause concrète ou d’explication plausible. La perturbation du champ magnétique trouble le fonctionnement complet de vos cellules et plantes, animaux ou hommes subissent des modifications physiologiques qui ne vont pas s’arranger dans le temps.

    Votre climat est à présent très déréglé et ce que vous vivez n’est pas comparable à ce que vous avez vécu dans les siècles passés, quoi qu’on vous répète. A raison, sachez que l’eau ira sur les terres et de nouvelles terres sortiront de l’eau, mais ce processus par à-coups progressifs vous laissera un temps d’adaptation. Sauf quelques accidents inscrits dans la destinée.

    La terre est destinée à se dépeupler partiellement, comme ce fut le cas régulièrement et même si ce cheminement passe par de nombreuses morts, elles seront le plus souvent localisées et collectives, de telle sorte que les séparations d’avec les proches seront réduites au maximum.

    Réjouissez-vous malgré tout, car le chemin est très avancé et vous êtes presque arrivés !

    Ceux qui lisent ces textes sont tous, sans exception, en mesure de faire la transition, sans affolement.

    N’hésitez pas à partager via les commentaires ou le livre d’or vos symptômes : être plus nombreux à résister est bien plus simple ! Elizabeth

  • Le Coaching des Anges : partie 3, Concrétiser l'éveil en vous

    L’éditorial des Anges : la reconstruction,  « le coaching des Anges », La concrétisation de l’éveil (partie 3)

     

    Pour la plupart de mes contemporains, l’éveil est une donnée abstraite, plutôt mystique. Pour eux c’est avant tout un changement de priorité qui ne peut se faire que lorsque la toute-puissance de l’égo s’efface.

    Votre égo vous fait prioriser votre petite personne, tandis que la grande personne sommeille en vous en attendant son heure qui viendra bientôt de gré ou de force.

    Si la force détruit l’égo, ce sera comme si la chenille était écrasée avant qu’elle ne devienne papillon, il faudra recommencer un cycle, même bref, pour terminer les « devoirs ». Mais si vous précédez le mouvement par votre volonté éveillée de parvenir à l’objectif, alors il n’y aura, pendant, ou après les évènements, qu’un envol de l’étoile qui vous représente.

    Ce que nous vous proposons dépassera la notion de Soi, telle qu’on l’entend sur terre. Au début, il se peut que cela vous demande un effort. Dans le temps, les choses deviendront progressivement un réflexe et le jour J, votre jour J à vous (car vous n’avez pas tous le même), vous saurez quoi faire.

    Dans un premier temps, détendez-vous et souvenez-vous des exercices faits durant les 3 dernières semaines. Votre souvenir laisse émerger 3 mots qui vous sont de grande Valeur et qui illustrent le chemin que vous parcourez sur cette terre.

    Laissez votre corps s’en imprégner et chaque cellule, la plus petite et la plus innocente, en prendre conscience. Car la cellule a une forme de conscience, et un minuscule Ego qui la pousse à survivre.

    Pour chacun de ces mots vous allez réaliser le processus suivant, à raison de 1 par jour ou par semaine selon votre disponibilité, pas plus :

    Visualisez un objet de couleur, de belle couleur, que vous tenez au creux de vos mains, il représente ce mot, cette valeur qui vous est chère. Serrez vos mains contre votre cœur et visualisez la place que prend ce magnifique objet à l’intérieur de vous-même. Ressentez comme il grandit en vous pour occuper tout l’espace. A présent, comment vous sentez-vous en communion intime avec cette partie fondamentale de votre conscience éveillée ?

    Peut-être sentez-vous des frissons, du plaisir, de la joie, ou pensez-vous à un magnifique paysage, une musique angélique ? Prenez quelques instants de la durée de votre choix pour méditer et profiter. Puis revenez ici et maintenant pour continuer cette très belle démarche vers l’éveil.

    Mettez de la musique agréable à un niveau de volume bas afin de ne pas gêner votre concentration

    A présent, écrivez sur un papier de bonne qualité. Ecrivez ce mot et en quoi il est si important pour vous, ce qu’il représente de capital pour vous, mais aussi pour le monde, vos proches, votre famille, vos enfants, votre amoureux et même vos animaux de compagnie. Le texte fait peut-être une vingtaine de lignes, un peu moins ou un peu plus.

    Allumez une bougie pour éclairer votre texte. Il est le fruit de 3 semaines d’une réflexion différente.

    A présent, nos attentes vont devenir très concrètes. Vous allez choisir entre 3 et 5 actes concrets et personnels, ne dépendant que de vous, pour accompagner ce texte. 3 à 5 façons de mettre en œuvre l’idéal auquel vous aspirez. 3 façons qui peuvent être modestes, comme, par exemple, de sourire à ma voisine chaque matin en passant devant chez elle pour participer à l’effort de paix. Ou plus intenses, comme de faire un bon repas chaque jour à ceux que vous aimez pour porter votre objectif d’Amour.

    Ecrivez les en dessous de votre texte initial, précédés de la petite phrase suivante : Voilà ce que je vais faire pour accompagner personnellement cet objectif dans mon monde.

    Chaque acte devra répondre aux critères suivants :

    • Il est positif
    • Il n’engendre aucun inconvénient, ni pour vous, ni pour autrui
    • Il est réalisable par vous-même et ne dépend pas de quelqu’un d’autre

    A présent que vous avez accompli cette démarche, au son d’une musique agréable, sous la lumière d’une bougie, goutez l’instant et la joie de l’Eveil d’une première partie de vous-même.

    Recommencez pour chacune de vos valeurs clefs. A votre rythme, en prenant soin de commencer de suite la mise en œuvre de votre petit plan d’action individuel.

    Nous saluons votre effort et vous observons attentivement, nous aiderons chacun ou chacune si il nous le demande. Nous vous aimons chacun, tel que vous êtes.

    A très bientôt

    Vos anges de protection

  • Le Coaching des Anges : partie 2, Retrouver sa mission et ses grandes valeurs

    L’éditorial des Anges : la reconstruction,  « le coaching des Anges », La Mission de votre âme et Les grandes valeurs (partie 2)

     

    C’est un fait, même et surtout lorsqu’on a un objectif têtu en tête comme par exemple de récupérer sa bonne santé ou de rencontrer l’âme sœur, on oublie un peu le reste. C’est de cette façon que le monde tourne en rond autour de nos objectifs quotidiens et que nous oublions l’essentiel : ce qui compte pour nous ? Et comment penser à l’essentiel pour notre âme lorsque notree incarnation physique crie au secours en recensant ses manques ?

    Chère petite fille, tu as raison et tort, tu as raison car chacun est pris par ce qu’il croit être ses priorités : avoir de quoi vivre, faire partie d’une tribu heureuse, soigner son corps et préserver son esprit de la douleur. Nous avons insisté la semaine dernière sur la nécessité de raisonner de la façon suivante :

    1°) Qu’est-ce que je ne veux plus dans ma vie

    2°) Que puis-je vouloir à la place

    Sachant que votre unique objectif reste le bonheur à la condition sine qua none qu’il soit partagé car le bonheur, le vrai, n’est jamais unilatéral ou conquis aux dépens d’une tierce personne ou d’un autre groupe.

    Aujourd’hui nous allons vous demander de trouver un moment de recul dans votre quotidien, afin de poser sur le côté vos préoccupations urgentes ou prioritaires qui ne sont pas oubliées, mais simplement au repos, laissant à votre âme le soin de vous rappeler vos véritables objectifs, vos véritables valeurs.

    Pour certains, la conscience allégée qui précède le sommeil, en ondes alpha, sera un moment idéal. Pour d’autre ce sera en écoutant un morceau de musique, en se promenant en forêt, en s’allongeant dans l’herbe, etc… Mais en tout état de cause, les écrans seront tous fermés, les téléphones portables éloignés et inaudibles, les amis et relations, les enfants seront ailleurs, la sonnette de votre appartement éteinte. Nous vous recommandons un moment d’isolement. Il ne sera pas long pour une première fois, 15 à 30 minutes suffiront amplement à activer le souvenir.

    Aucun détail matériel ne compte vraiment sauf votre bien-être. Les plus malheureux ou les plus nantis auront des bénéfices identiques.

    Une fois installés dans cette église intime et unique rappelez-vous de ce qui compte vraiment pour vous. 3 points suffiront. Cet état d’auto hypnose légère allègera votre densité terrestre et nous communiquerons avec chacun d’entre vous qui voudra bien faire cette démarche. Laissez votre esprit libre de divaguer à l’intérieur de cette bulle de protection afin que surgissent les images, les mots, les odeurs, la musique et toutes les sensations ou émotions que vos urgences terrestres repoussent au-delà des frontières du concret.

    Vous mémoriserez 3 grandes valeurs, sous la forme de 3 mots, qui pour vous, profondément, auront un sens précis, le sens même de votre mission sur cette terre et de ce que vous avez à accomplir. Après l’espoir, ce début de reconstruction ouvrira le champ infini de votre conscience globale.

    Nous vous donnons un exemple concret :

    Immergés dans votre conscience intime et éthérée, vous percevez l’immense force de la nature qui, pour votre âme, est une expérience fondamentale à vivre. La Nature se développe en vous de même que vous puisez votre force en elle. Comment reconnaître et définir cette Nature que votre âme aime avec cœur ?

    « La Nature, c’est pour moi, un lieu de paix et d’harmonie à préserver et respecter, au sein de laquelle je veux vivre en paix et en harmonie également » - Voilà ce que votre âme va peut-être vous rappeler.

    Faites cette démarche 3 fois et ressentez votre espace intime qui grandit en beauté et en lumière. Vous vous êtes souvenu.

    Nous vous laissons à nouveau 1 semaine pour le faire, à l’issue de ces 2 premières semaines, vous aurez acquis 2 points essentiels : vous saurez ce que vous voulez d’un point de vue terrestre mais aussi ce pourquoi vous êtes venu vous incarner sur cette terre. Votre esprit tourné vers la lumière fera la synthèse entre les deux.

    Chers Anges, pourriez-vous nous donner des nouvelles du Monde ?

    Aucune que vous n’ayez déjà chère petite ! Il vous suffit d’observer. Les nouvelles sont là, le processus est largement commencé. L’homme s’active à sa propre perte, mais au-delà de ces pertes physiques, le processus d’éveil tirera les bons élèves du sommeil, à l’image de votre célèbre film « Matrix ». Nous vous proposons de sortir de vos illusions et limites.

  • Le Coaching des Anges : partie 1, Faire renaître l'espoir en vous

    • Par egaia
    • Le 14/09/2018

    L’éditorial des Anges : la reconstruction,  « le coaching des Anges », l’Espoir (partie 1)

     

    C’est une question qui tombe souvent dans mon travail, « comment aller bien, voire mieux, dans ce monde de fous ». Les gens sont en proie à de grandes souffrances et partout autour de moi, j’assiste à des épreuves énormes qui fragilisent même les plus costauds d’entre nous. QU’en disent-ils ? Et surtout que nous proposent-ils ?

     

    Vous subissez les assauts de l’ombre qui se défend de disparaitre fasse à une lumière envahissante qui vous vient des plus éveillés d’entre vous. Ceux-là même communiquent et s’ouvrent au monde, en masse, et sous plusieurs formes, évènements, channeling, contacts, livres, conférences, pointant du doigt vos dérives et l’espoir que vous pourriez en sortir de gré ou de force. De force, oui, nous ne reviendrons pas là-dessus, c’est un peu inscrit dans les livres du futur où la terre ne laissera plus les parasites grignoter sa surface vitale. Ils iront faire des dégâts ailleurs si possible. Mais de gré, à coup sûr ! Car vous recevez et recevrez toute l’aide nécessaire pour construire votre vie à l’image de ce que vous en imaginez. Votre pensée créatrice va s’activer bien au-delà de ce que vous pouvez croire. Pensez, et Créez un monde neuf de joie et de partage !

    Comment opérer ce virage ? Et comment l’opérer avec le plus de sérénité possible ? En étant proactif dans votre vie à vous : tout ce qui dépend de vous peut être changé ou amélioré et chacun peut ainsi réaliser sa part du destin collectif en laissant à son voisin le soin de gérer sa propre pelouse.

    Nous vous livrons une ligne de conduite, que vous pourriez appeler le « Coaching des Anges », mais il ne diffère pas des meilleures méthodes à votre disposition sur terre. Il est seulement plus ambitieux, plus volontaire, plus attaché à changer vraiment les choses. Nous publierons cette méthode de façon synthétique en plusieurs messages, afin que vous puissiez commencer et faire perdurer cet effort personnel comme un cadeau que vous vous faites à vous-mêmes et dont tous seront bénéficiaires.

    La toute première marche sur laquelle vous devez grimper est celle de l’espoir que les choses s’améliorent pour vous, y compris si le monde va mal, y compris si vous traversez des difficultés majeures comme la maladie, la pauvreté, le divorce, la perte d’un proche, le chômage, etc…. Sachez que nous serons toujours avec vous, surtout si enformulez le souhait ou que vous êtes décidé à vous bagarrer contre la peine et pour la Vie Nouvelle que nous attendons tous sur Terre.

    L’Espoir, c’est dire « je veux aller mieux », c’est remplacer tout ce que je ressens de peine et de douleur par la volonté d’aller vers la Joie et la Forme physique. La première marche, c’est lorsque on formule les choses ainsi :

    « Mon mari (ou ma compagne) m’a quitté (e), je ressens une peine et une colère immense, mais je ne souhaite pas rester dans ce ressentiment douloureux. Je veux bâtir une nouvelle vie qui sera encore plus réussie que celle d’avant où tout n’était pas parfait »

    « Mon enfant est parti, c’est une peine atroce, la fin du Monde pour moi, mais il n’aurait pas voulu que je passe tout le reste de ma vie à le pleurer. A partir d’aujourd’hui, je décide de faire des choses dans le but de déclencher à nouveau, chez moi, le sourire et l’enthousiasme, je le fais pour moi et pour mon entourage »

    « J’ai une maladie terrible et je vais continuer de souffrir, d’ailleurs je n’en connais pas l’issue.  J’ai très peur et très mal. Mais je veux faire preuve de force et de courage pour surmonter au maximum la souffrance et trouver les moyens de me faire aider au mieux que possible »

    « J’ai perdu mon travail, j’ai terriblement peur de ne plus avoir les moyens de payer mon loyer, mes crédits, manger correctement. Plutôt que de me noyer dans cette peur, je fais vœux de mettre en place toutes les solutions possibles pour régler le problème. »

    Ce que nous vous disons, c’est que la peine, la peur ou la colère appartiennent à l’ombre, même lorsqu’elles sont légitimes, vous devez donc :

    1°) En prendre conscience

    2°) Comprendre comment vous tourner vers la lumière

    3°) Etablir la liste de tout ce que vous pouvez, vous personnellement, faire afin d’y arriver, y compris en vous faisant aider.

    Car seul, l’être humain est misérable. Et même si vous ne pouvez gérer que votre propre personne (vous utilisez l’expression « balayer devant sa porte »), cela vous fait tout de même beaucoup à faire de votre côté pour arriver à votre objectif.

    Dans cette première étape, celle de l’espoir, votre moral va aller et venir dans toutes les directions avant de ressentir, l’un après l’autre tous les déclics du changement profond en vous-même.

    Nous vous laissons 1 semaine pour bâtir cette étape. Nous vous conseillons de la coucher par écrit : ce que vous vivez et ressentez, ce que vous voudriez vivre et ressentir à la place. N’hésitez pas à chercher de l’aide et lorsque nous parlons d’écrit, tout cela peut-être symbolisé par des dessins, collages, peintures, et même des morceaux de musique !

    Nous vous aimons, individuellement, chacun d’entre vous et si vous lisez ces lignes, c’est qu’une part du travail est déjà en cours.

×