Créer un site internet

Crise sanitaire;mort;confinement;covid-19;coronavirus;

  • Avertissement

    • Par egaia
    • Le 20/09/2020

    Coucou chers tous !

    Une double transe hier en fin de journée. Presque un travail en double aveugle et le même avertissement 2 fois de suite.

    Nous risquons, prochainement, une crise sans précédent. Je n'ai pas reçu plus de détails que ça, mais la mort était omniprésente, pas nécessairement en tant que telle, mais parce que le système risque un effondrement partiel dans très peu de temps.

    Cette crise systémique, sans doute due à la crise sanitaire sera très brutale quant à ses mesures. Nous risquons d'être confrontés à une autre sorte de confinement et/ou de rupture sociétale. J'ai ressenti la très grande proximité chronologique des évènements, même si je ne peux vous les dater. Je percevais nos prises de décisions rapides.

    Potentiellement, ces évènements graves et très soudains n'étaient pas tous ciblés par la crise sanitaire. Il est possible qu'il y ait des soucis d'un autre genre. Mais que je n'arrive pas à déterminer. (la voyance générale est la plus compliquée à cause de la multiplicité des scénarios possibles jusqu'au dernier moment)

    Par ailleurs, en 2008, j'avais vécu une projection de conscience dans un avenir peu déterminé où la côte d'azur était désertée. Lors de ma voyance 2020, puis confirmé il y a peu par mes guides, inondations et tsunamis rongeaient les bords de mer. Les incidents d'hier me laissent à croire que ces évènements sont en cours de réalisation. Il ne s'agit pas d'une brusque montée des eaux, mais le résultat est plus ou moins le même. Certaines zones vont devenir progressivement inhabitables. Les incidents y seront de plus en plus répétitifs. Quelques mesures prudentes pourront largement aider ceux qui y vivent. Quant à acheter sur la côte, perso je m'abstiendrais.

    Je vous rappelle qu'il ne s'agit pas de vous effrayer, bien au contraire. Plutôt de vous préparer, avec très peu de précautions et un peu de philosophie ou de sagesse, cette autre crise passera sans dommages. Et si nos enfants n'ont pas la même vie que nous, ce n'est pas nécessairement un mal !

    Je vous rappelle les précautions de bases : un petit chauffage d'appoint (et son bidon de pétrole), quelques lampes torches à 3 sous, 15 jours d'alimentation et un peu d'eau en bouteille. Vos médicaments habituels aussi si vous en avez. Il s'agit d'être apte à rentrer dans sa coquille pour quelques jours. Le temps de laisser passer la tempête.

    Amitiés à tous.