Apocalypse;révélation;fin des temps

  • La joie de voir venir la fin des épreuves

    La joie de voir arriver la fin des épreuves

    Ce matin je suis joyeuse. J’ai reçu de nombreux signes qui indiquent que la fin des épreuves est proche et que l’humanité sera stoppée dans sa capacité à tout détruire dans un égoïsme insupportable. Je ne me place pas à part et moi aussi je lutte jour après jour contre cet égo sournois qui nous fait privilégier nos petits plaisirs plutôt que l’Amour avec un grand A. Aussi je leur demande un échange plein d’espoir parce que je ne veux pas jouer les « prophètes de malheur » qui sont très nombreux en ces temps difficiles.

    A soleil 

    Petite fille, tu n’es pas un « prophète de malheur », cette terminologie, de même que celle de prophète te va si mal. Tu t’éveilles et avec l’éveil de ta propre nature, tu tentes d’éveiller les autres ou plutôt de les réveiller car vous êtes endormis et marchez à l’aveuglette au bord du gouffre. Aussi nous prévenons vous de la proximité des ennuis qui vous guettent si vous ne vous réveillez pas.

    Hélas les grands de ce monde sont les plus endormis et leur égo a depuis longtemps pris le pas sur l’âme intrinsèquement bonne chez chacun d’entre vous. Le gouffre approche et le terme d’instant des instants est plus vrai que jamais. Plutôt que de se préparer comme des survivalistes canadiens en mal de guerre mondiale, nous vous recommandons de préparer votre esprit à recevoir sa divinité de face comme si pour la première fois de votre vie vous vous regardiez dans un miroir qui aurait la capacité à vous montrer le moindre grain de peau, mais aussi la moindre imperfection. C’est alors que vous prendrez conscience de la nécessité d’ouvrir votre cœur aux autres et à votre vraie nature et non plus de justifier votre conduite par des besoins inexistants tels que devenir propriétaire d’une jolie maison, d’avoir une belle télévision et de faire des soirées chics qui ne sont rien, mais alors rien du tout.

    Oui soyez en joie, même si ce qui vous attend parait très anxiogène et même si certains d’entre vous en profiterons pour partir sous d’autres cieux, soyez en joie car la tribulation ou grande tribulation signale aussi la fin des épreuves et le retour de l’enfant prodigue chez son père. Imaginez que vous avez quitté la maison familiale et que vous avez vécu bien des douleurs, la famine, la maladie, la douleur sous toutes ses formes. Combien l’instant est bon qui vous réunit à tous ceux que vous aimez et vous permet d’être enfin en paix, une paix profonde, une joie intérieure immense, un plaisir à chaque instant renouvelé.

    Alors ne craignez pas, réjouissez-vous, mais travaillez aussi à maîtriser ces désirs infinis qui prennent le pas sur tout le reste et vous éloignent de la reconnaissance de votre prochain. Votre comportement actuel plonge la terre dans l’enfer de la solitude. La plupart de ceux que vous connaissez souffrent en silence chez eux le soir et n’en disent rien, n’étant pas prêts eux- non plus à partager et chasser le splean en remplissant leur cœur d’un vrai amour pour la planète et ses habitants.

    Saluez votre voisin d’un sourire, aimez votre chien, votre chat et même votre poisson rouge, faites un bon repas pour les enfants qui rentrent de l’école et accueillez tous ceux que vous aimez chez vous pour transformer votre maison ou votre lieu d’habitation en lieu d’accueil et de joie. Lorsque vous stockez un peu de nourriture, pensez à vos amis, famille et voisins : pensez à tous, imaginez que vous le faites dans un but de partage et alors il vous sera donné plus de force le moment venu.

    Vous n’avez pas de véritable idée de ce qui vous attend, pour beaucoup le cauchemar a commencé et ils ne comprennent même pas de quoi il s’agit. Alors vous qui avez la chance de pouvoir encore lire ces lignes, couchez-vous chaque soir en demandant à être éveillés à temps pour recevoir la force divine en vous. Vous ne gagnerez pas au loto grâce à la force divine, mais vous récolterez cette paix intérieure qui vous manque pour vous éloigner de l’égo de la dualité et entrer dans la grande maison du 1 à l’infini.

    La grande demeure de la source divine, c’est le 1, l’absolu, l’incréé. Tout ce qui est, est et rien ne peut être dans la non existence. Aujourd’hui vous vivez dans la non existence, la limitation, le moteur bridé, mais si fortement que chaque pas, chaque geste, est douleur et effort alors qu’il devrait être joie et libération.

×