Créer un site internet

Trump, Le Pen et les autres, ce qu'en pense notre céleste hiérarchie

Trump, Le Pen et les autres…… ce qu’en pensent notre céleste hiérarchie - 29 Janvier 2017

Nous ne pouvons-nous réjouir des formes d’ultra nationalisme qui sévissent de par le monde quel qu’en soit le but. Le nationalisme est une forme de repli sur soi et le repli sur soi n’a jamais été pourvoyeur de solutions. Vous vous enfermez, croyant vous mettre à l’abri des influences et charges extérieures, mais vous ne vous mettez non seulement pas à l’abri, mais vous augmentez progressivement les tensions de à travers le monde en octroyant aux êtres humain un statut, non pas terrien ou universel, mais de race de sexe ou de religion.

La source 01 

Certes vous ne pouvez pas réduire le gouvernement Trump à une simple forme de nationalisme sans aucun autre objectif. Mais cette affirmation de l’identité nationale dans l’objectif de recréer un tissus industriel gratifiant, du travail pour tous et la paix sociale ne peut pas s’obtenir grâce aux énergies de la guerre, de la destruction et du repli.

Les USA ont déjà traversé des siècles d’un racisme exacerbé auquel succède une autre forme de racisme mais qui ne fait que relancer un processus que nous aurions voulu voir éteint. Le progrès passait par le partage, la séparation en castes, races et autres classes sociales ne fera que renforcer le sentiment d’injustice chez ceux qui en sont les victimes et le sentiments de danger, la nécessité de s’isoler dans le non partage chez l’establishment et les milieux sociaux favorisés qui finalement connaissent fort mal la situation des pauvres gens.

La tentation est forte, lorsqu’on manque de tout et surtout du principal, à manger, de quoi se couvrir et des soins, de trouver/nommer un coupable extérieur. La France est sur le point de commettre la même erreur en voulant trouver à l’extérieur d’elle-même ou de soi-même tant les solutions au mal-être que les causes de son mal être.

Lorsque vous avez peu, il est simple de définir un contexte dans lequel vous avez peu de responsabilité et d’évacuer le contexte sans toucher à ses habitudes. C’est ce qui vient de se passer dans ce grand pays que sont les USA : l’industrie est partie progressivement, tout comme en France, la pauvreté s’accroit, tout comme en France et le tissu économique délité ne suffit plus à nourrir une masse pauvre qui n’aspire d’ailleurs qu’au repos et à la prise en charge.

Non, les anges ne parlent pas politique et nous n’avons pas de programme ! Mais si vous continuez dans cette voie sinistre de la prise en charge, de la déresponsabilisation et de l’accusation des autres au lieu de regarder « la poutre dans votre œil », alors vous allez aboutir à des tensions nationales bien trop fortes, puis à des tensions internationales que vous ne serez pas à même de gérer, puis à des conflits bilatéraux dans lesquels France et USA seront unanimement imbriqués et où leurs 2 peuples vont souffrir un peu plus.

Tant là-bas qu’ici, vous devriez relever les manches et considérer ensemble qu’il faut apporter ensemble une solution commune dans laquelle chacun prend ses responsabilités. Concrètement, dans une société évoluée, cela peut prendre la forme d’un travail équilibré par chacun et pour tous et d’un partage tout aussi équilibré des ressources. En cela les lobbys et le complexe militaro industriel ne respectent évidemment pas la clause de partage.

N’accusez pas le « Seigneur » de vous porter un coup, ou une punition, lorsque les conflits commenceront, accusez plutôt ceux qui ont agrippé bien plus de biens qu’il était nécessaire, depuis tant de milliers d’année et qui ont créé un tel sentiment de frustration chez ceux qui n’avaient rien que désormais la messe est dite.

La solution réside évidemment dans un partage actuel, même modeste, une forme d’accueil, une collaboration mondiale dans le sens d’un apport réciproque au lieu de demeurer dans le vol de technologies par les uns ou la prise de pouvoir sur les marchés par les autres. En ce sens oui, la mondialisation telle que vous l’avez créée est pour le moment un échec car il n’y a que le seigneur argent qui s’octroie la plus belle part tandis que la très grande majorité continue de faire des taches inintéressantes pour des revenus modestes tandis qu’une petite part, mais alors très petite possède bien plus que l’indispensable.

Les projets de Trump commencent par porter un coup de plus aux plus démunis avant même de parier sur une réinstallation du tissu économique dans les localités. Mais une fois que les plus démunis auront dépassé le seuil de pauvreté (à la baisse), il sera difficile d’attendre d’eux qu’ils mettent le coup de fourche nécessaire pour ôter la couche de fumier qui a envahi tout le pays.

La même histoire risque de se dérouler en France et même si nous approuvons l’idée d’un revenu universel sur le principe, nous ne pouvons adhérer à l’idée qu’il contient d’une déresponsabilisation totale de la population ce qui mettra un frein sévère à l’accomplissement du minimum nécessaire à l’équilibre national (projet Hammon). Si au contraire Madame Le Pen devient Madame la Présidente, alors nous aurons un résultat similaire à celui des USA et la dégradation sera rapide. Rapide ou lente, aucune solution actuellement proposée n’aboutira à autre chose qu’une dégringolade de votre beau pays dans lequel une minorité toujours plus avide et inquiète continuera de manger la laine sur le dos de ses moutons sans se préoccuper du fait qu’ils vont avoir froid en hiver.

Nous n’avons pas encore émis de critique directe à l’égard des autres candidats aux présidentielles Française, mais à vrai dire nous ne pensons pas qu’aucun d’entre eux ne comprenne votre urgence mondiale et le peu de temps qu’il reste avant une forme d’implosion qui partira des USA et s’étendra comme une gangrène aux autres pays civilisés.

Nous restons persuadés que les abus de l’Europe en tant qu’entité sont à l’origine du Brexit et qu’ils seront à l’origine d’autres Brexit sous toutes les formes qu’en cela ce n’est pas l’union Européenne qui en est la cause, mais les petits délits quotidiens, petits abus et autres manque de compétences des fonctionnaires ou dirigeants tous azimuts de l’Europe qui ont oublié que leur mission était d’unir et non d’appauvrir les uns pour offrir une planche de salut aux autres.

Aucun système de redistribution, le plus souvent payante d’ailleurs, ne comblera le vide béant entre les riches et les pauvres. On ne peut contenir la pauvreté avec une simple redistribution, il est nécessaire de l’investir, de la reconsidérer, de lui donner des moyens de subvenir vraiment à ses besoins et l’auto-entreprise en France reste un modèle correct de redistribution qui pourrait bien, pour un temps encore, sauver la mise économique sur le terrain des plus modestes.

Les uns et les autres, à peine nés, oublient (c’est un autre sujet) leur mission de base et si Monsieur Trump autant que Madame Le Pen, Monsieur Hammon, Monsieur Fillon (et les autres) avaient bien un objectif positif qui était de remettre un peu d’ordre (sans lequel aucune structure terrienne actuelle n’est en mesure de se gérer) tout en offrant des moyens élémentaires à tous, ils ont sans doute focalisé sur de l’électoralisme de base au lieu de penser le monde comme une assemblée de frères.

Actuellement aucun candidat d’aucun pays n’est un modèle du genre, et non les anges ne font pas de politique, mais vos dernières chances de partage voient le jour. SI au lieu de ça vous durcissez votre comportement à l’égard de ceux qui n’ont rien, vous aurez à faire à une assemblée de revanchards ne voyant dans la source de leur misère que votre seule responsabilité, et même si chacun devrait assumer sa part si modeste soit-elle, mais il n’y a pas de part modeste à un niveau ultime, il n’y a que le plaisir d’aider la communauté.

 

Trump;Le Pen;Elections Françaises; guides célestes;écriture automatique;partage;mission politique;gestion du monde