Rencontre mystique avec le Christ

Chers Amis,

Bien que rationnelle et méfiante (y compris de mes propres canalisations), j'appartiens à la famille des mystiques. Je ne m'étale jamais là-dessus, mais pour cette fois, une petite exception. Pourquoi ? Parce que son message simplissime ne peut pas ne pas être retransmis à cet instant où précisément, nous manquons presque tous d'Amour ou de présence, voire des 2.

Cette nuit j'ai été "emmenée" (dans le temps on disait "ravie"), ne me demandez pas comment. Et non ce n'est pas un rêve, c'est un vécu authentique qui modifie beaucoup de chose au retour.

Je me trouve sur un chemin, plutôt étroit, presqu'un couloir et "il" est là, simple, habillé, mais pas de robe blanche ou de bure, juste il n'est pas nu. Dans ses bras il porte un enfant, il ne me dit pas un mot, mais sourit et je pige qu'il ne laissera jamais cet enfant seul, pas un instant. Je suis mise en contact avec son Amour incommensurable et, immédiatement, la seule chose qui compte à mes yeux, c'est rester à son contact, voir ses yeux et son sourire, sentir ce que je sens et qui n'a besoin de rien d'autre. Pour une durée qui n'est pas de notre monde, je reste avec Lui, simplement là, en face de son regard. Il ne lâche jamais ce bébé qui n'est d'ailleurs pas en âge de marcher. Si cela ne tenait qu'à moi, je ne partirais jamais. Je resterais là à contempler son Amour.

 

Bien que tirée d'un film, cette image est ce qui est le moins dissemblant de son visage : mince, une moustache fine, mais il souriait la bouche fermée. Je l'ai toujours perçu avec cette fine moustache et ce visage très mince, mais ce n'est qu'une apparence donnée pour communiquer avec nous.

Je dois comprendre que l'enfant, c'est un peu nous, vous et moi, et qu'il ne nous a jamais lâché. Je dois aussi comprendre que nous ne devons pas lâcher nos enfants.

La voie, le couloir, qui a un aspect qui tend au labyrinthe, c'est ce qui nous arrive, cette drôle d'époque où nous avons bien du mal à trouver notre chemin tout en ressentant une sorte d'enfermement.

Cet instant, c'est mieux que toute possession matérielle, c'est incomparable face à l'amour terrestre.

Bien entendu, je suis ramenée dans la maison terrestre, éveillée et, comme à chaque fois, brulée à l'intérieur de ce Feu qui est sa marque.

Dans ce moment où nous doutons de tout et de tous, il vient seulement de nous redire que l'Amour est la seule voie. D'ailleurs il ne m'a pas offert de vision paradisiaque, seulement son amour, et je veux bien m'en nourrir pour l'éternité. Puissiez vous vous souvenir que cette marque de fabrique est inimitable et que si un jour vous la touchez du doigt, rien ne pourra plus vous en éloigner.

Pour connaître également les contacts dits démoniaques et les faux guides (une mystique médium voyage beaucoup), rassurez vous : la signature est très différente !!!

Si un jour venant, vous ressentez ce feu qui brule tout, alors vous serez prêt à tout abandonner pour le rejoindre.

Je vous embrasse, c'est Dimanche, jour du Seigneur diraient les CHrétiens ......

Elizabeth

 

Christ;Jésus;Amour du Christ;Amour divin

×