Ennui, doute ou souffrance : ils nous parlent avec précision du phénomène d'ascension

Notre Hiérarchie céleste nous parle de l’ascension face à nos doutes, notre ennui ou notre souffrance

Bulles bleues

Cette image correspond exactement à celle de l'un de mes rêves les plus marquant où je percevais un globe bleu énorme dans le ciel et des petites bulles bleues qui enlevaient les humains, ceux-ci devenaient alors éthériques et avaient l'air très heureux - je sais, c'est naif, mais j'ai juste fait ce rêve sans que rien ne m'y ait préparé.

Cette séance fait suite à une journée de doute où règne une certaine confusion : finalement je n’ai la preuve de rien et c’est un peu pour tout le monde pareil.

Chère enfant, le doute est salvateur il est la forme de pensée non subtile qui tisse des barricades pour que vous restiez ancrés à la terres et ne vous évadiez pas dans un monde imaginaire où il ne se passe plus rien pour vous. Pas de doute, pas de conscience !

Oui l’excès de doute vous paralyse et vos projets pourraient bien ne pas résister à cette fatigue de l’âme qui pose un non à toute forme de terrestre projection attendant la fin comme une forme de suicide alors qu’il vous ait demandé de vous investir dans l’amour jusqu’à la dernière minute.

La fatigue de l’âme survient lorsque les épreuves terrestres conjointes au phénomène de manque et/ou de fatigue générale vous ont abattus et que l’âme n’arrive plus à vous redonner de l’espoir et à vous tirer de l’avant, c’est donc votre corps terrestre qui s’enfonce dans une forme de dépression, aspiré par le doute, par l’ennui voir les deux.

Non, c’est l’âme qui prime sur le corps dans le cas d’une incarnation réussie, réussissant à faire conserver au sujet humain la validité de ses objectifs jusqu’à l’ultime instant où il saute la barrière. Mais lorsque l’incarnation est fatigante et comporte beaucoup d’épreuves, c’est le sujet humain qui tire l’âme vers le bas et s’enfonce dans une léthargie qui aujourd’hui, et c’est inquiétant, touche de plus en plus de monde.

Chère enfant, le temps de l’ennui et du doute va prendre fin. Nous comprenons votre soufrance et nous l’entendons, cette période est douloureuse pour tous et nous vous demandons un ultime effort. Nous savons qu’il y a une prise de maturité chez bon nombre d’entre vous et qu’à cause de cela vous vous sentez isolés à vous demander ce que vous faites dans cette société ultra matérialiste qui ne vous correspond plus. Mais ce qui ne vous correspond plus va prendre fin, comme c’est à chaque fois le cas si vous regardez votre vie en arrière et sans qu’il n’y ait besoin de passer par le chemin de la mort ou des catastrophes. Comme nous l’avons dit précédemment : autant de mondes sur terres que d’humains pour y vivre et chacun aura la réponse à ses questions puisque vous vivez le temps des révélations.

C’est un fait l’apocalypse est avant tout le droit du condamné à savoir, de comprendre avant de faire un choix en toutes connaissance de cause : voilà ce qu’est l’apocalypse, aucune source ne permettrait que vous fassiez un choix par défaut sans avoir la totalité des informations à votre connaissance et même si certains trainent des pieds parce qu’ils doutent : ne craignez pas, vous transformerez l’essai en but dès que le signal du départ sera donné !

Quel signal de départ ? Tu le reconnaîtras chère enfant, nous ne pouvons pas t’annoncer les choses par avance car tu te désinvestirais tout à fait de cette vie qui te fait pleurer presque chaque jour, au moins les larmes de l’âme qui est à la peine. Mais si su pouvais voir l’avenir, ton regain de confiance serait suffisant pour que tu puisses attendre sereinement en pesant, comme tu le fais actuellement, tes nouvelles valeurs pour les mettre au travail comme tu comptes mettre au travail tes juments adorées.

Alors toi, tes amies, et même celui qui ne comprend pas : attendez en paix et vivez ce temps comme le dernier de ce type avant de retrouver un sens çà la vie.

Oui tu te fais du souci et tu peines à trouver la joie, mais c’est pourtant dans ce creuset de solitude que tu as trouvé les forces en toi pour imaginer un avenir autrement, autrement que dans l’argent, la matière et le profit personnel, même si tu n’as pas tout mis en œuvre à ce jour.

Oui tu te demandes pourquoi tu n’accueilles pas de pauvres gens chez toi,mais viendra le jour où tu le feras naturellement et avec plaisir sans plus te poser de questions que cela. Sois donc en paix chère enfant, rien ni personne ne peut être autorisé à vous nuire sans que cela n’ait pas  fait parti d’un plan validé par l’âme pour grandir. Hors ces plans sont tous finis : les malheureux qui n’arrivent pas à se trouver auront d’autres occasions de le faire et les bénis qui savent, verront bientôt cette période difficile se terminer sans autre difficulté ou stress majeur que celui de partir à l’inconnu.

Nous vous aimons, toi, tes amies, et même tous ceux que tu connais et que tu ne connais pas encore, alors acceptez cet engagement de notre part à vous protéger au-delà de ce que vous croyez, même si vous avez le sentiment de subir votre vie sans autre agrément que celui de regarder l’heure dans la hâte de voir tourner l’aiguille de la montre ou de l’horloge.

Nous savons que beaucoup d’entre vous se sentent très seuls, d’autres manquent ‘argent et de travail, d’autre manquent de l’amour le plus élémentaire, surtout ceux qui n’en donnent pas car ils ne savent pas encore. Mais tout un chacun trouvera sa juste place dans l’avenir sans que les différentes sphères ne se polluent entre elles, la dimension d’après, c’est aussi ça : une forme de tri inconscient, mais collectif qui permet aux uns et aux autres de se trouver.

Tu nous poses de drôles de questions : mais nous répondrons que cela n’a pas une importance capitale et que tout ira comme il faut. Oui tu as bien entendu raison de continuer à vouloir t’organiser et mettre en place un système pérenne de protection des tiens, mais ne crois-tu pas que nous sommes plus efficaces pour cela ? As-tu manqué dans ta vie ? Oui, certes un peu parfois et souvent même d’amour, mais en grandissant ces douleurs ont diminué et tu devrais y voir à coup sur le fruit de nos interventions, comme c’est le cas chaque fois que nous pouvons et chez tout le monde. Oui tu fais bien de t’intéresser encore à ton avenir, mais tu sais que nous mettons sur ton chemin le bon panneau de direction et  que tu n’as rien à faire pour cela. Voilà la donc la règle et elle est toujours la même : en fonction de qui vous êtes, le monde se construit autour de vous et apporte la matière qui vous correspond. Faites pour votre avenir tel que vous l’imaginez et nous apportons ce qui manque.

La question revient souvent : à quand la comète ? C’est une plaisanterie entre toi et tes amies, nous le savons, une plaisanterie qui traduit votre trouble, votre douleur parfois et votre manque d’amour. Mais il n’y a pas de fin du monde versus 2012 au cinéma, ça sera à la fois plus simple, plus rapide et moins douloureux, nous éviterons aux adultes que vous êtes devenus la douleur de l’agonie ou un manque qui menace de vous renvoyer à votre bestialité, celle inscrite dans vos gênes et que vous n’avez eu de cesse de démolir en progressant.

Une révélation avant tout de vos valeurs, un monde qui se détermine et se reconstruit et une population bien à sa place grâce effectivement à des phénomènes tant humains que naturels et qui sont déjà en cours. Vois comme cela est déjà en route et comment la souffrance prend fin, comme parfois la vie, mais pour repartir sur de bonnes bases. La mort n’existe pas, seule l’agonie devrait vous effrayer et nous vous promettons d’en réduire au maximum la teneur pour ceux qui doivent partir. Aux autres, qui doivent rester, nous vous promettons de l’aide à mesure que vous formulerez des plans d’actions dignes des grandes personnes que vous êtes enfin devenues

Ne te pose pas la question des migrants comme un problème personnel, il deviendra personnel le jour où tu verras des migrants à ta porte. Quels qu’ils soient.

 

anges;ascension;apocalypse;révélation;fin du monde;signe

×