Les lumières vont s'éteindre pour Noël ?

Chers Tous,

 

Temps difficile que ce début de saison froide, venteuse et humide au milieu de soucis bien plus graves encore .... Une synthèse des semaines à venir en utilisant la voyance, l'aide des guides, mais aussi la sociologie.

 

 

 

Fut un temps, sur le site de Pierre (Templar) où l'on disait que "lorsque les lumières vont s'éteindre" il faudra bien avoir prévu quelques bougies .... voire des bougies de 12. Pierre tu nous manques avec ton parler vrai, et je vais t'appeler pour prendre des news ! Nous y sommes et attaquons, après 3 années étranges, une nouvelle phase, celle des révoltes. Elle était pré-vu et avec elle un cortège de problèmes pénibles, voire dangereux à mortels - une pensée pour ces 3 morts à Paris, qui venaient passer un bon moment dans la ville des Lumières (qu'elle n'est plus depuis un certain temps, colonisée par les rats et autres punaises).  Je suis infiniment triste devant ce désastre, regardant l'humanité s'enflammer et le bruit des hommes qui crient leur colère et leur revanche.

Bientôt les milices qui vont se multiplier et les quelques Français qui n'ont pas rendu la pétoire de grand papa, et vont tout de même lui mettre un coup de graisse avant chambrer non pas le bon vin, mais la munition précieusement conservée parfois sur 2 générations.

Il est évident que le gouvernement fait tout le nécessaire pour que le chaos enflamme le territoire. Qualifier le meurtre du jeune Thomas de non raciste, ne pas venir à ses funérailles ... Ne prenez pas cela pour de la peur ou un semblant de neutralité. Ils n'en sont pas là. Ils mettent le feu aux esprits et laisseront les esprits mettre le feu à la France. Trop tard pour faire marche arrière ? Oui répondent les guides, car tout a été préparé avec soin : l'insatisfaction des uns et des autres qui viennent se rencontrer au bon moment et au bon endroit.

Et qu'il sera facile, après un épisode tumultueux et dangereux, de rétablir la paix avec des larmes et du sang, puis surtout des mesures numériques qui sont officiellement au point pour les J.O.

Si les Renseignements perçoivent une potentielle tuerie de masse, j'en perçois d'innombrables, comme d'innombrables têtes de mort sur le territoire. Alors pas forcément de masse, mais de tout ce qui est possible. Nous sommes entrés dans un terrorisme d'opportunité. Nous allons voir des racailles de toutes sortes, prévoir des coups d'éclats et parfois passer à l'acte un jour pas comme un autre parce qu'ils auront entendu un truc à la télé. 

Je recommande hautement de s'éviter, si possible, les trucs festifs en ville. Mais ça peut taper n'importe où !  Je ressens les cibles suivantes :

  • Marchés de Noël
  • Eglises (et cérémonies)
  • Centres commerciaux
  • Gendarmeries (et forces de l'ordre, ainsi que leurs voitures)
  • Salles de spectacles
  • Monuments
  • Mais aussi points de convergence d'énergie

Si vous avez suivi les liens sur la page d'accueil, vous avez vu qu'ils ont arrêté des jeunes racailles qui voulaient (du côté de Brest) massacrer des villages entiers. Ce qui me renvoie directement à l'interview d'Aton, qui insistait beaucoup sur ce risque et le pointait expressément du doigt. Il est bien évident qu'ils y ont pensé, y pensent encore, et finiront, tôt ou tard par devenir plus que créatifs.

Les choses vont évoluer assez vite. Les guides percevaient quelques mois entre la révolution 2.0 et la troisième guerre mondiale. Je vous laisse les maths, nous y sommes. 95% de la population va subir, écouter BFM et Antenne 2, et sortir faire ses courses de Noël le samedi matin entre 9 et 11, comme il se doit avant les fêtes. Il reste 4% qui vont devenir prudents, attentifs et éviter les ennuis. Le dernier 1% risque de devenir lui-même violent, vengeur, milicien convaincu etc....

Globalement, la population ne changera ses habitudes qu'une fois la terreur installée. L'état ne tolerera pas que ses citoyens se défendent, je crois que cela vous l'avez compris. Pour eux, pour les gouvernants, mais surtout pour ceux qui tirent les ficelles de la grande scène, nous ne sommes que des punaises de lit installées sur une Terre qu'ils veulent nettoyer et protéger de nos dégâts potentiels ou avérés. Ils vont donc, sous le prétexte de ce qui s'en vient, avoir la volonté de nous priver de notre confort, de nous déstabiliser, puis de nous conduire sur des rails à l'issue incertaine.

 

Camp type FEMA en Australie

Complotiste ? Moins que Christine Deviers-Joncour qui évoque en termes clairs les projets génocidaires avoués par Jacques Attali pendant ses repas parisiens dans les années 80. ( écoutez ou ré écoutez les interviews de France Soir ou Nexus). Alors veut-elle faire le Buzz ???? Non répondent les guides - tristement - elle n'a plus rien à perdre et souhaite, avant de mourir, nous transmettre sa vérité. Sa Vérité ? Oui j'entends la nuance. Mais tout de même, je repense à ce livre écrit par Serge Monast (journaliste d'investigation conspirationniste, théoricien du complot, mort en 1996 d'une crise cardiaque malheureuse), dans les années 80, sur une future campagne vaccinale mortelle avec des produits contenants des cristaux actifs ..... Je dis ça, je dis rien.

Alors oui, je marche sur le fil, entre théorie du complot et visions dystopiques et préfèrerais me tromper. Mais faut bien avouer que depuis 3 ans, ils ne font rien pour me décourager de faire du potager !!!

Bref, revenons à nos moutons : les mois à venir vont être chauds.

Je vois surgir sans surprise les termes "ratonades" et c'était évident de prévisible !!! Les excès des uns vont entrainer les excès des autres. A part ça, l'être humain ascensionne dans la lumière.  enfin, une petite part fait le choix de s'éloigner de toute forme de violence et j'espère en faire partie.

Pendant que l'arc se tend, le gouvernement s'attaque aux prestations de chômage (c'était pré-vu), continue de détruire le régime de retraite (pré-vu) et de saboter les libertés (pré-vu hélas de façon répétée). Nous allons donc en finir avec une France servie par un état généreux qui assistait les plus démunis, secourait la veuve et l'orphelin ou prenait en charge les malades et défaillants. Vous remarquerez que les choses se sont déroulées vite et sans incident. Et là, tandis que les actes malveillants vont se multiplier, l'état fera passer sous la fourche caudine de ses décrets ou de ses 49.3, les citoyens qui souhaitent rester dans la norme citoyenne.

l'A.C. n'est pas encore officialisé, seuls ses valets sont au boulot ! Mais ils bossent avec énergie et se battent contre la montre Divine qui sera, de toute façon la seule à l'arrivée. Car non, ils n'iront pas au bout de leur projet de dépopulation. Oui il y aura des morts bien entendu, et sans doute beaucoup pour plein de raisons, mais pas pour leurs raisons (sauf si on parle d'une certaine soupe). Si l'on prend l'exemple de la soupe en question, nous avons tous été prévenus. Nous avons pu éviter, prendre des mesures. Il en sera toujours de même.

C'est une promesse des guides que de nous permettre de rester libre de nos décisions. Mourir parfois, mais en âme libre et libérée.

 

Cette lutte pernicieuse entre une minorité qui se bat pour rester elle-même, motivée, libre, généreuse, altruiste, enthousiaste et souriante , et une majorité qui cherche à gagner des points en nous désespérant d'y arriver, c'est une lutte de l'esprit, une lutte spirituelle, bien plus que matérielle. Je n'ai donc pas le moindre conseil à donner, sauf celui des rester vous-même et pour commencer de savoir qui vous êtes. Les guides insistent sur ce point : votre plus beau cadeau de Noël rappelle, tout comme la naissance du Christ, de le reconnaître en vous, en vous rappelant qui vous êtes.

Revenons à nos moutons, qui se font voler par des communautés Roms du côté de Nantes ..... Mais pourquoi n'ont-ils pas encore de chiens ???? L'éco-paturage ne fonctionne qu'à ce prix et encore, pas trop prêt des villes. Les choses vont lourdement s'aggraver dans les mois à venir :poules, potagers, etc.... ce sera caché, protégé, ou pas. Hélas, le fait d'avoir des chiens de protection avec son troupeau coute cher et les jeunes agriculteurs peinent à tout payer pour une viande qui se vend mal, très mal (en regard de l'agneau de Nouvelle Zélande). Donc aucune activité paysanne actuelle ne pouvant rester rentable sans les sacro saintes primes du gouv, ça va aussi devenir compliqué. Ici, dans mon paisible Jura, 2 paysans en sont venus aux armes (mais oui) pour une parcelle qui était accompagnée de 60.000 euros de primes annuelles. Vous voyez le combat ???

Le château de carte est tenu par des colonnes de soutien en fausse monnaie sonnante et trébuchante, mais dans peu de temps, ils vont retirer les colonnes. Boum badaboum. Ce qui fait partie d'un vaste mouvement géopolitique de démondialisation et accompagnera les guerres à venir. Alors seulement, nous pourrons remettre l'Eglise au milieu du Village, dans tous les sens de cette expression. Dans l'attente, il va falloir serrer les fesses pour passer entre les mailles du vaste filet à gogo qu'ils sont en train de tendre.

Dans le même temps, ils continuent, comme pré-vu, leur sinistre projet de diminution des animaux domestiques. Et ils vont partiellement y arriver, une épidémie par ci, un risque par là, une ou deux petites législations au passage et 85% des familles vont rendre médor ou minet. La filière vétérinaire va s'éteindre en partie, la filière d'élevage va crever sur place et c'est une bande de célibataires osant à peine dire qu'ils sont hétéro, refusant de s'engager, et indemnes de virus, chat, chien et poisson rouge (oui, le poisson pollue), qui rejoindront les villes 10 minutes, aussi sécurisées que possible. Attention, la législation sur les chiens et chats en divagation, va se durcir.

Là aussi, soyez en paix, les guides indiquent que nous aurons la possibilité, si nous le souhaitons, de sauvegarder notre famille à poils, plumes, becs, écailles et autres griffes ! Il en va de ceci comme de la soupe et du reste, la volonté, c'est 95% de la solution, les 5% de chance, c'est ce que distribue le Divin à qui le réclame.

En attendant, il va donc falloir se préparer à un Noël émaillé de coups durs. Ce qui est de fait une simple mesure de prudence. Et de résilience. La meilleure des défenses commence déjà par le fait de ne pas se mettre au milieu des ennuis si possible (je dis bien si possible). Pour le reste, plus vous serez autonome dans votre tête (et donc de plus en plus d'un point de vue matériel), plus vos décisions seront simplifiées.

D'un point de vue spirituel, accueillons Christos pour Noël, et veillons à laisser plus de place à l'Esprit Divin qu'à nos pulsions de matière. Ceci vaut quelle que soit notre religion, j'utilise le terme Christos, qui renvoie au Messie ou à l'Oint, soit habité par l'esprit Divin. Et concerne donc tout un chacun, religieux, athé, agnostique etc.....

Je vous embrasse

Elizabeth

 

 

 

Apocalypse;émeutes;guerre civile