2024 : un grand choc attendu

Chers Tous,

2024 sera, pré-vu, mais à repréciser, une année de choc.

Une année où la plus part des moutons satndards vont prendre si peur de ce qui se passe, qu'ils exauceront les voeux de leurs dirigeants, semblant proposer une solution raisonnable.

Une année de puissantes "découvertes" (révélations), comme le mot Apocalypse le suggere.

 

Nous commençons, n'avons même pas fini de présenter nos voeux, que le terrible agenda se met en place. Alors que va-t-on découvrir ?

1°) La puissance du sionisme, qui n'est pas à confondre avec, ni le judaisme, ni la nationalité israélienne, ni le fait d'être ou non Juif de souche. Le souci est double, d'une part, nous avons une souche sioniste qui se prend pour l'élite originelle ; et d'autre part, la réaction la plus banale, lorsqu'on en prend conscience, est de lutter contre les juifs, ce qui est inhumain et sans intéreêt. Les sionistes n'ont jamais fini dans un camp de concentration. Ce que je perçois est donc un choc de type messianique, mais au mauvais sens du mot. N'oubliez pas, lorsque cela va se produire, que le CHrist n'a jamais été leur Messie. Tout ceci encore, n'a rien à voir avec la Religion. Je ne sais pas encore à quel point ce choc ira loin.

2°) J'en ai parlé à plusieurs reprises, et je revienss sur la surmédiatisation des E.T., surtout aux States. Non non non, ils ne vont pas vraiment nous envahir en mode guerrier. En tant que voyante je ne perçois pas de lutte armée avec une faction extra terrestre. Mais alors pas du tout ..... Mais de nous en inventer une fausse, oui, de plus en plus possible. Alors mettez un super hologramme de dernière génération (plus vrai que vrai) avec une vraie arme derrière, et vous avez votre E.T. Dans les faits, ceux qui souhaiteraient prendre le contrôle de la terre, sont déjà là depuis des éons et font partie intégrale des gardiens de l'ombre. Leurs influences sont démoniaques.

Par contre, si cette faction fait son coming-out, ils ne seront pas les seuls et la terre deviendra , pour un temps, le terrain d'une guerre sans précédent et dont nous aurons peu conscience. Nous sommes déjà, de fait, dans une giga guerre entre le bien et le mal, ajoutez y cette seconde version du bien et du mal, et ce sera de plus en plus compliqué de nous faire croire à la normalité. La quelle ? La leur ou la votre ?

Le dernier incident médiatisé aux USA il y a quelques jours, a fait témoigner des policiers, de la présence avérée (mais non photographiée) de créatures très grandes et pas très locales. Ils ont d'ailleurs bouclé le périmètre pour les avions.

Nous allons donc subir un choc, sans doute international, et il vaut mieux s'y préparer en se posant ses propres questions :

  • Et si ça arrive, que dois-je faire pour ma famille et moi ?
  • Dois-je suivre les préconisations que l'on va nous donner à la radio ?

Nécessaire aussi de prendre conscience et ce la fait partie d'un trajet planétaire normal et prévu de longue date.

3°) Le choc de la guerre au niveau international ! Nous sommes déjà en ww3, bien qu'elle ne soit pas tout à fait sur notre sol. Déjà nous en subissons les conséquences économiques et la vie devient difficile à organiser selon les règles d'échanges, qui nous ont été fixées. Ce choc va s'accentuer, par à coups brutaux, tandis q ue les gouvernants ne s'en cachent d'ailleurs pas (voir l'article sur le forum, proposé par Isabelle). C'est là aussi l'un des grands paradoxes de ce monde étrange : on nous dit clairement ce qui va se passer et nous le traduisons toujours de la même façon : le gouvernement a des devoirs régaliens et c'est pour notre bien.

 

Le choc de la guerre est, dans un premier temps, matériel : pénuries, rayons vides et dysfonctionnements divers. Mais il n'en restera pas à ce stade là. Et il sera précédé d'encore quelques provocations sous faux drapeau, comme un gros assassinat à prévoir. Les prophéties parlaient des Balkans et je le sens bien de ce côté là, Zelinsky étant pour moi en grand danger. Mais je me trompe peut-être pour Z. Dans tous les cas, le pire scénario possible sera la mort d'un grand dirigeant Russe, ou Iranien, ou encore Américain.

Nous sommes en année pré électorale Américaine et les débats vont faire rage. Je ressens la grande puissance électorale d'une femme. Exit Bident, et je pense aussi Exit Trump. Mais le libre arbitre faisant, il est encore possible que je me trompe pour Trump.

) Les émeutes, dont les prophéties disaient qu'elles démaraient en France. Ce qui n'est pas le cas, les seuls qui se révoltent étant les paysans Allemands. Ils vont être vaguement suivis par les pays frontaliers aujourd'hui (bouclage prévu des autoroutes). Tôt ou tard, le pays va cependant céder à un gros énervement ingérable. Qui sera réprimé gravement. La question n'est donc pas si, mais quand. Il peut sembler paradoxal de voir que les foules se comportent comme des moutons affolés et sous hypnose, et qu'elles puissent se transformer en meute de chiens affamés et agressifs. Mais si ... c'est là le grand pouvoir de la foule, elle est compulsive et souvent difficilement prévisible.

Soyez certain que pendant tout ce fatras médiatique, les petites lois continueront de passer : plus de taxes, moins de droits, avec une lutte sans merci contre la propriété, et/ou toute forme d'autonomie, pire d'autonomie cognitive. A un moment donné, ils n'auront pas besoin d'exproprier les gens, ceux-ci vont renoncer. Tout simplement. Et il en sera ainsi dans chaque secteur : renoncer à sa maison qui coute trop cher, à sa voiture diesel qui est surtaxée, à son chien contre qui Monsieur le Maire a passé un arrêté municipal, à son club de tir ou on a le droit, désormais, de tirer à la carabine à plomb à 25 et 50 mètres. (ça va venir)

5°) Un choc, encore, que les retraites repoussées, et cle chômage raccourci (les droits) avec un tas de Français/Françaises qui risquent de se retrouver le bec dans l'eau. Des petits vieux sommés de trouver des jobs d'étudiants pour s'en sortir, et des étudiants qui ne trouvent pas de travail. Des citoyens de plus de 50 ans, qui peinent à accepter n'importe quoi, mais n'ont plus rien pour vivre.

6°) Encore un choc, avec la découverte exhibée du fait que beaucoup de dirigeants et gens de la haute, sont pédophiles, pédophiles satanistes ou pédophiles et sadiques. Beaucoup. Malgré parfois une forme d'officielisation de leurs cultes démoniaque, à la vue de tous, mais sans engendre la moindre prise de conscience. Comme, par exemple pour l'inccroyable cérémonie d'inauguration du tunnel du Gothard :

 

C'est pourtant clair non ?

Et celle là, elle dit quoi ?

Et bien qu'on va emmener une humanité nue et soumise dans des tunnels. Je psychote ? On prend le pari .....

 

7°) Le choc climatique qui nous a été présenté comme un réchauffement avec surabondance de CO². Lol. Non, ça ne va pas se réchauffer, à terme il va faire froid, très froid. Il vaudrait mieux  s 'y préparer que de céder aux  sirènes gouvernementales qui proposent des pompes à chaleur, coutant une blinde en électricité lorsque la température descend vraiment. Attention donc de prévoir le plan B pour le chauffage. Déjà, comme Pré-vu et abordé plusieurs fois, on assiste à un déplacement de l'eau : toujours violente, pas au bon endroit, ni au bon moment. Ce qui n'empêche pas les vieilles nappes phréatiques de s'épuiser. L'eau continuera d'être de plus en plus violente, ce qui rendra certaines zones inhabitables, ou inassurables (avec la ruine complète de petits propriétaires dont c'était "le toit sur la tête".

En sus de ce choc de l'eau. Ajoutez le choc solaire : ses crises sont fortes et répétitives et le rende parfois toxique, même si nous en avons besoin. Nous fera-t-on croire qu'il vaut mieux s'en protéger totalement et rentrer à l'abri, dans nos maisons, avec le soleil proposé via Netflix, contre un abonnement ?

 

La ville 10 minutes (voire 15) : progrès social et ecéologique - ou parquage des moutons ?

 

Nous n'en avons pas fini avec l'eau et le soleil : c'est juste  un commencement. Encore sans doute 1 ou 2 ans avant que le soleil ne nous parvienne plus de la même façon. L'eau va sans doute sévir pendant un bon moment, engendrant une modification de nos habitudes.

Puis ce sera le froid, mordant, comme ce fut le cas au moyen-age. Mais avec une population sans doute encore importante.

8°) Le choc, également, de la prise de conscience, pour toute une génération, qu'il faut retrouver :

  • a) la motivation, l'envie de faire, créer
  • b) la force de travailler et construire (mais selon sa motivation)

Ca va être une véritable révolution pour tout un pan de la population occidentale qui, ayant perdu tout sens du mot travail, parfois pour de très bonnes raisons (travail extrêmement difficile, ou manque de reconnaissance, ou encore salaire indécent) , va devoir s'y remettre, sans doute par sa propre décision, afin de ré inventer la vie, celle qu'ils se choisiront. Mais dans un premier temps, il va falloir se débrouiller un peu pour manger, se soigner, se chauffer, et avoir la possibilité de bouger encore un peu, entre taxe et prix du carburant.

Bref, fin 2024, plus (dans le sens beaucoup) de vélo, plus de poêle à bois quand c'est possible, et de la débrouille ...

 

9°) Vient le neuvième choc : celui du tout numérique et connecté, dans un nuage d'ondes 6G. On nous y prépare plutôt vite et la fiction devient réalité. Outre le côté nuisible des ondes donse et réparties à 100% via des satelittes (Merci à Elon Musk pour ses propositions, la voiture électrique, bravo et les ondes via les satellites, merci). Ce choc, l'ultime préparatif à l'étape si bien annoncée dans le tunnel du Gothard, n'ira sans doute pas à son terme. Et ce que je perçois, en tant que voyante, c'est tout de même un bon gros blackout qui n'arrangera pas du tout leurs affaires. Voir pour ça mon livre T2

Mais alors après ? Après les 3 jours (qui auront l'immense avantage de remettre les compteurs à 0)

Après nous allons reconstruire, nous sommes, j'espère, en 2025 (certains médiums voient ça plus tard que moi), ou fin de l'hivers 2025/2026, et l'humanité a un peu vécu le pire. Le petit reste retrouve ses repères, réinvente tout : l'éducation, les soins, le partage et le travail. Un monde où l'on acceptera pas de se goinffrer si son voisin n'a rien. Non pas du communisme ou du collectivisme, mais simplement le gout pour une société juste et plus altruiste, mais où chacun est motivé pour se responsabiliser.

Il est probable que les contacts avec les extra terrestres auront choqué l'humanité, mais dans le bon sens : nous avons encore beaucoup à apprendre. Je ne rêve pas des grands-frères qui viennent nous apporter le medbed et le soin contre le vieillissement, mais nous pourrions avoir aussi de bonnes surprises.

L'humanité de demain sera également sans doute plus spirituelle et heureuse dans l'esprit. elle saura se réjouir de joies non consuméristes et de la beauté d'un sourire.

en ce sens, ces ultimes chocs auront été salutaires. Et il faut espérer que lorsque la leçon sera terminée, elle aura été définitive !

 

Je vous embrasse :)

Elizabeth

 

Apocalypse;ww3;troisième guerre mondiale;krach financier; sionisme;extra terrestres