Le Don et la Dette, du Divin au Malin

Chers Tous,

Un truc que j'ai eu envie de poser, en vous lisant sur le forum, notamment sur le don de guérison, et en me disant que de partager avec vous cette looooonnnngue expérience ésotérico-humano-étrange, et de faire le point sur l'influence Divine ou Diablesse, cachées derrière ces dons, parfois prodigieux.

 

Lorsque j'étais une jeune étudiante, encore toute pimpante de ses idées et certitudes, nous avions un prof (j'ai commencé ma vie en LEA/Sciences Eco et par la suite travaillé plusieurs années en contrôle de gestion, ce qui a construit une personne pragmatique, merci la vie) qui disait : il y a la dette, et il y a le don. Nous étions dans du Marketing. La dette, c'est ce que l'on doit, le Don, c'est ce que l'on offre, et qui fait que c'est plutôt chez nous qu'on va venir acheter ses courses (il s'agissait d'un haut responsable de la grande distribution).

  • Le camembert, de bonne qualité, au bon rapport qualité prix, c'est la dette.
  • Le parking gratuit où se garer, c'est le don.

Voilà, Fin de l'histoire, ou presque. (Non mais elle se moque de nous la p'tite dame). Le Don, dans sa vraie nature, est réciproque, j'ai reçu de manière gratuite, et je redonne, de manière toute aussi gratuite. A partir du moment où, sous prétexte de qualité reçue gratos, on fait du mercantilisme à la sauce consumériste, il n'est plus possible de parler de Don. Et c'est là que le Malin (et DIeu seul sait qu'il est malin le Malin) intervient, tel un petit mephisto posé sur notre épaule : Tssssss mon petit ...... mais  avec ça tes soucis financiers seront finis .... tsssssssss, et DIeu ne t'a pas donné tout ceci pour ne rien en faire ....... Comble les et comble toi .......

Vous l'entendez ? La vipère moyenne ? (Pardon Madame Vipère, je sais bien que vous n'êtes pas si méchante, sauf au poing)

 

Une belle affaire de commerce

Alors oui, il nous faut vivre dans un monde de matière et donc il nous est parfois impossible de ne pas nous faire rémunérer un tant soit peu pour nos dons. Mais de fait : est-ce là, en ce cas, du don dont on parle ? Ou de la dette ? Le parking ou le camembert ?

De fait, lorsqu'un professionnel passe une heure ou deux avec un Consultant/Client/Patient, il ne vend pas juste un don (et ça aussi nous allons en reparler), mais de son temps de vie, de sa disponibilité, de son travail et parfois de la bonne migraine qui peut en résulter. Il y a donc parfois et de façon légitime, un travail qui accompagne l'usage du Don et le faire rémunérer n'est pas malsain en soi, tout étant question de bon sens.

Exemple concret (mais approximatif) :

  • 1 heure, de 30 à 80 euros, ok, Dieu aussi souhaite que vous ne mourriez pas de faim
  • 1 heure de 80 à 200 euros, bof ......., son altesse royale le Malin se frotte les mains

La seconde question étant : mais est-ce un don ? Que de voir, prédire, guérir, etc..... ?

Oui un peu, je parlerais plus d'une sorte d'application pour laquelle nous n'avions, de base, aucune responsabilité. Ce qui, vis à vis de certains, nous mettrait en dette de rembourser par de bons et généreux services. (réponse chapitre du dessus). Mais le don se travaille, car sans travail, il se rapetisse, devient ténu et inutile, perd de sa consistance, et repart aux dossiers archivés.

Vous allez me dire, Oui mais le Christ, Maître Philippe, etc...... : je vous propose de ne pas les inclure dans le débat, nous sommes sur des incarnations quasi divines, baignées de lumière céleste, rien à voir avec l'humain standard. D'ailleurs la vie de ces grands guérisseurs a toujours été un véritable chemin de croix.

Donc il y a une sorte de Don, au même titre que la capacité à courir vite, penser loin, avoir une tête à faire des maths et être créatif. Et cela n'inclut pas, je pense, que le Malin soit ou non derrière ces dons. Mais comme on ne l'explique que très mal, on en vient parfois à des pensées qui frisent la superstition : le Diable nous tente, ou Dieu me guide, etc....... Dieu donne, le Diable tente, mais dans tous les domaines. Il est trèèèès probable que ce don s'expliquera de manière complète un jour et que l'on verra en clair comment le guérisseur soigne, le voyant voit, etc.... De façon générale, l'affaire tourne mal lorsqu'on transforme ce que l'on a en appat pour gogos en mal d'ésotérisme bon tain et de guérison gratuite (entendez sans effort).

Enfin, de tous temps, les guérisseurs et les voyants ont toujours été regardés de travers par l'Eglise qui y voyait matière à éloigner les petits tontons (moutons) de Monsieur le curé ou du Roi, donc exit le Don de Dieu. Il fallait diaboliser l'affaire et quelques sorcières branchées sur la phyto ont tristement fini sur le bucher. D'où ce Roi DIvin qui guérissait, l'autorité guérit, c'est bien connu ..... Et quand on regarde la somme de Rois immondes qui ont régné sur la France, violé, tué, découpé, abusé et surimposé leurs sujets, on peut, bien entendu, affirmer qu'ils sont devenus Rois par la grâce de Dieu .... Hein ....... Donc cette invention de Roi de nature Divine ou nommé par Dieu est une autre histoire d'autorité. Dieu ne nomme pas les Rois. Et il ne nomme sans doute pas tous les prêtres non plus, surtout pas ceux qui courrent derrière les petits enfants innocents.

 

Ne voyez pas d'insulte sous cet humour iconoclaste

Bref, la thèse du Don de Dieu ou du Diable ne tient pas la route. Dieu donne tout. A nous de choisir ce que nous en faisons. Le Diable, c'est comme Lavoisier : rien ne se perd, rien de se créée, tout se transforme. Et votre Don, il en fait une affaire de Business. Et comme la terre est basse, le don ne disparait pas pour autant. Voire il continue de progresser : parce que vous le travaillez tout de même. Ironie Divine ? Non - Libre arbitre. Alors pourquoi le Don des salops de marchands est-il parfois si fort ???? Parce qu'ils sont motivés ! La force de la motivation, c'est ce qui déplace les montagnes. Motivation d'autant plus renforcée qu'en face, le malade, il est tout aussi motivé pour guérir vite et fort de sa souffrance. Les labos, ils appellent ça aussi l'effet placebo : 30%. Non il n'y a pas que ça, mais c'est puissant, ce que votre cerveau sait faire lorsqu'il est décidé.

Par exemple, si je vous place sous hypnose profonde et insinue que je vous brule la main, il est bien possible de voir apparaitre une rougeur, voire une cloque. Cas d'école de débutante, j'avais déclenché une crise d'asthme chez mon sujet .....

Rien de diabolique là-dedans. Le diable, je le connais bien (voir mes livres), il se niche dans les détails : selon que vous serez généreux, altruiste, ou profiteur, les choses seront aisées ou non. Il vous désespère, puis il vous tente. Vous recevez une amende de 90 euros pour avoir dépasser la vitesse autorisée de 5 km/h, puis voilà le gogo qui arrive et vous demande de le guérir en posant vos mains, non pas sur le volant, mais sur sa douleur. Fin de la Diablerie.

Bref : si Dieu prenait des décisions à notre place sur l'usage de nos dons, il n'y aurait pas l'Ukraine, ni Gaza, ni le reste.

 

Le Don, c'est de recevoir cette vie avec tous ses attributs et attributions. La dette, vis à vis de Dieu, ce serait d'en faire bon usage ...... Ou comment passer du marketing à l'ethique. Nous sommes donc bien plus sur un souci d'éthique que de quoi que ce soit d'autre.

Et si, quelle qu'en soit l'origine (voir forum), vous avez reçu un Don, il n'y a pas de mal à ça, c'est l'usage qui peut corrompre, selon qu'il devient, ou non, une affaire propre ou non.

Mais revenons à la magie générale du Don, à l'ésotérisme, à l'inexplicable (partie 2 de ce dossier dominical).

Incompris, parfois variable, insaisissable, le Don flotte comme une icone que l'on vénère parce qu'on n'est jamais certain qu'elle sera là demain, au même endroit et de la même façon.

L'humain est ainsi fait que lorsqu'il ne comprend pas, il craint, vénère, cherche ou fuit etc..... Et cette part de magie du monde, d'énergie peu palpable et bien moins concrète que mon histoire de camembert et de parking, lui fait tourner la tête.

Le monde ésotérique est bourré de tous ces chercheurs de l'invisible, tantôt émerveillés de voir tout ce qui peut se produire, tantôt effrayés, tantôt crédules, tantôt surpris.

Je me rappelle bien d'une soi-disant théorie sur le fait que lorsqu'on quittait l'éthique, on perdait son don, c'était une école de cristallothérapie qui racontait ça à ses élèves . Wahhhhhhaaaaaaahiiiii : et re je me pisse dessus à force de rire. Le mec qui m'a raconté ça et qui sortait de l'école est le plus gros commerçant d'ésotérisme de la région et il se fait des machins en or. Rien de bien magique là-dedans.

Donc non, dans l'ésotérisme, le meilleur n'est pas toujours protégé et le pire jouit parfois d'un statut gratifiant et gratifié par une popularité sans faille et sans limite, même si le père Placebo a pris toute la place du merveilleux.

Parce que dans la guérison, il faut être 2 : Le guérisseur, qui veut être efficace, quelle qu'en soit la raison, et le guéri, qui veut être guéri, vite, bien et avec le plus de miracle possible à ce stade : il a déjà testé le reste et sait que même un mauvais guérisseur fera mieux qu'un vaccin encore plus diabolique que son Altesse elle-même.

Retour chez le magicien : tout le monde veut la même chose, et si elle se produit, peu importe le flacon, pourvu qu'il y ait l'ivresse. D'avoir été guéri par une sorte de suppot de satan - banquier, ne vous sera pas facturé en plus par son altesse. Ca se saurait, vu le nombre de guérisseurs à la CB qui trainent du côté de chez moi. 

Bref, guérissez vous, guérissez les et laissez vous toucher par la grâce : Dieu ne vous en veut pas si vous avez été guéri par un ignoble ésotérico-magicien du portefeuille.

 

Si à chaque escroc y'avait le Diable, ça ferait du monde .....

Alors oui j'ai entendu des trucs : lorsqu'on est guéri de la mauvaise façon, le DIable nous fait payer l'addition plus tard : et tout d'un coup tout va mal et voilàààààà !!! 

Noooon : j'ai une longue carrière ésotérique et je n'ai jamais vu ce genre de punition. La vraie punition, c'est la corruption de l'âme. Une fois de plus, il y a des superstitions qui datent de la période inquisitrice de l'église : loin de nous point de salut. Dans les faits, lorsqu'un charlot guérit un malade (ce qui arrive, vous l'avez compris, plus souvent qu'à son tour), le malade est content, il envoie d'autres clients et le charlot fait encore plus de blé.

Alors pourquoi le charlot guérit ????

  • Parce que Placebo
  • Parce qu'il a tout de même un don, et qu'il le travaille
  • Parce que tout le monde veut la même chose
  • Parce que Dieu est fan de la guérison

Et qu'à la base, le charlot n'était pas un charlot. Il y a donc une part magique des circulations énergétiques, et ce quelle que soit l'éthique du praticien, ce qui n'inclut pas de devenir la proie de l'ombre en contrepartie. N'oubliez jamais ceci : c'est la corruption de l'âme qui compte.

Et comment ce don peut-il survenir comme ça ? Parfois d'une drôle de façon ?

Pour des raisons sans doute, là aussi explicables, mais pas de la façon habituelle. Je vous conseille à tous la lecture des premiers ouvrages de Carlos Castaneda. La magie opérative y est tout bonnement incroyable, les enseignements sont "incredible" diraient les Anglais ! Aucune explication rationnelle à donner, si ce n'est à en conclure que nous ne savons pas tout expliquer, et surtout pas pourquoi le Lézard, créature mythique et chamanique, vient, comme prévu, parler à un Carlos en transe, qui pénètre un monde non pas onirique, mais codifié par les chamans.

Drôle de voyage qui ouvre les portes du cerveau ? C'est bien possible. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'on a expérimenté les qualités du LSD avant que ça ne devienne une drogue populaire. Certaines drogues lèvent certaines barrières de l'espace et du temps, mais sans certitude de prévoir lesquelles, chez qui, ni comment va se passer le retour. On a su pratiquer, durant les années 60, le voyage astral via la drogue, avec preuves à l'appui. Inutile de dire que l'armée a du en faire des pas mauvaises de ce côté là. On est en mesure de séparer la conscience du corps .... Et certains abductés disent qu'on a pu les menacer de retirer leur conscience et de la transbahuter dans un ailleurs.

Quant à moi, j'ai fait de bien drôles de voyages, et mon cerveau en est toujours bien revenu avec quelque chose.

Donc oui, certains voyages permettent de télécharger certaines applications non standards dans le modèle d'origine :) ! Pas de diablerie nécessaire. Le libre arbitre, l'éthique et votre âme sauront quoi en faire.

La dette : c'est à vous de la fixer, et à personne d'autre. Il n'y a pas de règle absolue. Vous savez faire quelque chose, vous voulez le vendre, ce n'est pas forcément ni ignoble, ni malhonnête. Tout est dans la mesure, dans les détails. Le don, pour le moment c'est une part pleine de mystère, mais tout comme un avion eut été mystérieux il y a quelques siècles.

Dans les temps à venir, l'éthique sera primordial. C'est là tout le piment de l'histoire. Le moindre Don sera utile, le moindre savoir faire sera béni, toute force en sera d'abord une. Puissions nous justement faire les bons choix et constituer un petit reste pour cet esprit Christique que nous vénérons tous, Religion or Not.

Je vous embrasse :)

Et m'en vais nourrir les bêtes .... ça c'est le don :)

Elizabeth

 

 

Esotérisme Don de guérison Don de voyance