Voyance 2019, vers 2020

Voyance 2019 

 

L’année 2018 a été « captée » par projection de la conscience sous état hypnotique. Comme vous pourrez aller le vérifier, les résultats ont été exceptionnellement bons, sauf quelques imprécisions et sans doute quelques faits qui n’ont pas encore eu lieu ou qui sont seulement en cours.

France étranglée socialement, scènes d’émeute entre Paris et Moscou (plutôt entre Paris et Strasbourg, mais également en Allemagne, Belgique, Hongrie, Bulgarie etc….), Euro en cours de chute face au dollar qui reste la monnaie de référence, Trump qui se maintient, Amérique du Sud à feu et à sang avec phénomènes de guerre civile ou de répression, frontière Mexicaine qui reste calme (jusque là), volcans et autres tremblements de terre en augmentation sur la ceinture de feu, année d’eau et inondations innombrables (partout), incendies et tremblements de terre à l’Ouest des USA (Tremblements ET incendies catastrophiques), côte Est inondée au Sud (mais pas jusqu’à New York) par les ouragans et des sortes de mini tsunamis ; inondations jusque dans le désert ; Volcan et tremblements en Italie. La Corée du Nord a enfin cessé ses essais nucléaires, mais a trop tardé et le site d’essais est en train de s’effondrer avec quelques dégâts radioactifs. Le bassin méditerranéen, coté moyen orient, a été le théâtre d’innombrables attentats et bombardements, dont 1 au chlore au croisement exact d’une ligne qui passe par la Syrie à l’horizontal et descend de Moscou à la verticale (je travaille avec ce type de localisations en projection de conscience) – De même que beaucoup d’émeutes et d’attentats se sont déroulés sur une ligne horizontale entre Paris et Moscou.

Comme prévu également, l’Europe n’a pas encore réussi à supprimer les espèces (mais on voit bien que c’est en cours), les migrants continuent d’affluer et de créer un véritable rejet de la part des Européens, sur la fin de l’année 2018 les marchés boursiers sont en nette baisse (et ce n’est qu’un début d’après les spécialistes), et il devient urgent de prévoir comment se prémunir soi ou son épargne. Comme prévu, Macron a rencontré le Président Allemand (un dirigeant important) à Strasbourg pour lancer la commémoration de 14/18.

Ce qui ne s’est pas encore passé : une série de tremblements de terre aux USA, il y en a eu, mais ça n’était pas généralisé. J’avais vu la statut de la Liberté brisée, soit elle-même ou New York ou encore l’image des USA, ça n’a pas encore été le cas et l’inondation de la côte Est s’est limitée au Sud, bien que New York ait subi 3 inondations et tente officiellement de trouver une solution à la montée inexorable des eaux. J’avais perçu une forte tempête solaire (très exactement un dégât électrique ou magnétique solaire) et il n’y a eu que de modestes tempêtes, mais c’est toujours en devenir je pense. Nous nous en rapprochons

L’économie est, comme prévu, dans un état désastreux, même si nous tenons le coup : arrêt des Q.E. par la banque centrale Européenne, remontée des taux par la Fed, chutes des principales bourses, le Portugal est toujours en crise, même si on parle de rebondissement …. Les Espagnol sont toujours plongés dans la précarité et seuls les grands acteurs industriels sortent la tête de l’eau, sans que le peuple ne s’en rende vraiment compte. Comme prévu donc, un gouvernement mondial semble tirer les ficelles de l’économie de marché et des flux financiers, mettant en coupe de plus en plus d’Européens à l’exception des grands patrons et des investisseurs. Le populisme et le protectionnisme progressent sur un plan électoral.

Je n’avais pas vu la couleur jaune des gilets et sa multiplication en France et dans 22 pays du monde, même si le mot émeute était bien choisi. J’ai, sur certains points, manqué de précision, ce qui est immanquablement le cas lorsqu’on fait un tour du monde en quelques heures …..

 

Comment va se passer 2019 ?

Je vais travailler en état de conscience légèrement modifié, sans support (ils peuvent être limitatifs). J’emplois le plus souvent l’expression « je vois », mais qui correspond à j’entends ou je perçois ou je ressens.

Ce qui avait été prévu et reste à l’ordre du jour :

  • Une économie Européenne brisée, pas mieux sur le plan boursier
  • Une généralisation des tremblements de terre et des inondations
  • Un choc à la fois sur New-York et les USA
  • Un choc magnétique/électrique d’origine cosmique

Ce qui me semble notoire :

De prévoir l’avenir sur un mode précautionneux, plus que jamais !

Que l’année 2019 sera la même que 2018, mais en plus fort, plus violent, sur presque tous les points

 

Travaillons par secteur :

Crise économique : je vois des gens mendier ou avoir faim, en Europe, en France. Sur fond de violences sociales et de répression forte. En France et pas seulement. Beaucoup de pays riches voient leur population touchée par le chômage et la précarité. Le chômage ne s’inverse pas sauf trucage des indicateurs, mais à contrario, les petites entreprises n’arrivent pas à embaucher car les petites rémunérations n’intéressent plus les Français qui n’y voient pas de réel moyen de vivre correctement. Le revenu universel continue de faire son chemin. Le mouvement des gilets jaunes continuera de co-exister à la grogne sociale, mais, même si il est à l’origine d’une grosse explosion de colère, je pense qu’elle se fera sous une autre forme. Je ne perçois pas de réussite politique pour les Gilets Jaunes dont ce n’est d’ailleurs pas l’objectif sauf pour quelques-uns qui nourrissent une ambition personnelle mais ne les représentent que très peu ou fort mal. L’opposition fait son profit du mouvement, même si elle ne peut pas le récupérer ou s’unifier derrière. Je ne ressens pas de vraie bascule gouvernementale, même si il existe une chance que cela se produise. Cette hypothèse est de 50% - rien n’est écrit – sauf la répression sociale et l’explosion qui en résulte, mais dont je n’arrive pas à dater l’issue (2019 ou 2020 ???) – comme déjà dit sur 2018, le vrai pouvoir n’est pas chez Macron ni chez les gouvernants connus. Armée ou CRS ? 50% aussi sur 2019 car mettre l’armée en place signerait l’aveu d’une guerre civile. Des moyens drastiques de surveillance, d’enquête ou de répression en amont, seront mis en place à un point que vous n’imaginez pas. Nous allons pour de vrai vers une police de la pensée.

Les Migrants : le processus s’aggrave partout dans le monde et à terme nous parlerons également de migrants climatiques. Le racisme de fond va s’aggraver en 2019, les actes de délinquances seront mis en exergue et pousseront les gens au rejet. L’état nettoiera les grands rassemblements et vous ne verrez plus guère de sites, comme la jungle de Calais, s’installer durablement. Vous ne reverrez plus ces migrants qui prendront le bus, j’ignore où ils vont. C’est un peu comme si ils disparaissaient, même si une petite portion est officiellement abritée dans des foyers corrects. C’est un peu comme si il existait un circuit qui est maitrisé (et que valide le pacte de Marrakech) avec un % de migrants intégrés et pris en charge (la minorité) et une majorité silencieuse que je ne perçois pas ou plus.

La Retraite : elle est repoussée et maltraitée d’année en année et 2019 verra s’officialiser le travail « des vieux » qui vont devoir arrondir les fins de mois pour vivre correctement. Dans les années à venir, l’insécurité les gagnera d’autant plus que je ressens fortement une diminution du droit à la propriété et qu’avoir/garder un toit sera de plus en plus taxé, difficile, impossible quant au paiement lourd des charges ou des droits de succession que certains voudraient majorer au point d’éradiquer le principe même de succession. Il deviendra très difficile de payer une « maison » à son parent et beaucoup vendront leurs biens pour pouvoir survivre. La jeune génération est happée par l’égoïsme et ses propres difficultés.

L’intelligence artificielle progresse de plus en plus et pénètre dans nos maisons et dans nos industries. Beaucoup vont capituler et s’en remettre à elle concernant leurs décisions. Si le choc solaire et cosmique prévu ne s’en venait pas ou tardivement, l’homme serait managé par l’I.A. et perdrait toute véritable liberté et créativité, il finirait sans doute même par être très limité sur le plan de la démographie, au nom d’intérêts supérieurs. Mais nous n’en sommes pas là. Je ressens une vraie pénurie de moyens intellectuels : la plupart des citoyens renonce à réfléchir sainement et à l’écart du système. Les gens grognent, explosent, mais obéissent et souffrent. 2018 était un début, 2019 est dans la continuité plus plus. Le rouleau compresseur des moyens mondiaux de conduite des humains continue sa course folle.

Viendra un choc, que je ressens, qui rendra à chacun son droit de décider si cela doit ou non continuer ainsi. Mais je ne peux pas dater de ce choc. Je sais que nous nous en rapprochons, que c’est un temps d’éveil qui m’a été mainte et mainte fois confirmé. De mon point de vue éloigné dans le temps, l’I.A. est une menace plus qu’une aide pour le moment car elle est au service de forces bien sombres.

L’information vraie n’existe plus beaucoup en 2019 : elle est travaillée, modifiée, ré éclairée, présentée autrement et la censure s’aggrave jusque dans les transmissions privées si elles touchent des secteurs stratégiques. Les journalistes perdent encore de la liberté, alors qu’un courant de jeunes idéalistes conserve le droit de défendre les grandes causes qui ne font pas de mal : climat, paix dans le monde, santé, etc …. Mais ces idéaux sont tous exploités par les dirigeants du monde de la communication et servent également leurs intérêts. L’écotaxe en est un exemple flagrant, mais il ne sera pas le seul : ils font feu de tout bois et transforment vos idéaux en lignes de conduite obligatoire, comme les vaccins ou la voiture électrique. Progressivement, et ça démarre vraiment en 2019, l’être humain perd de l’autonomie, il renonce …. Sauf arrivée de l’électrochoc attendu.

Le paradoxe est qu’on nous retire tout, mais qu’une part obéit pendant que l’autre se révolte, j’ignore quelle va être la proportion : je pense que les révoltés ne dépasseront pas les 5% en Europe, mais que cela suffira à changer le paysage social. Les gouvernants s’en serviront pour effrayer les braves gens qui « prendront le bus » des réformes à venir.

En 2019, le courage de ses opinions ou de ses actes sera vraiment du courage. Je perçois de grosses restrictions sur les armements (chasse ou sport, plus le sport que la chasse qui accueille pas mal de dirigeants dans ses rangs), chaque attentat et chaque révolte permettant de tourner d’un cran la clé des mesures de restrictions.

Le marché noir et des espèces va devenir de plus en plus difficile pour les petits, les gros continuant le sale commerce de la drogue et des armements sans trop de gêne. Le travail au noir sera de plus en plus contrôlé sauf exécution des bricoles en local, sauf petit troc toléré.

Espèces : pour moi leur disparition est actée, ce n’est qu’une brève question de temps. Il va devenir de plus en plus facile de payer par téléphone ou carte ou simple clic, tandis que la mise à disposition d’espèces ne restera possible (pour des raisons de sécurité !!!) que pour de petites sommes. Ce mouvement devrait s’accroitre largement en 2019, voire aller à son terme dans certains pays d’Europe où on parlera de nette diminution de la délinquance.

Drogues : de nouvelles drogues sortent, hautement destructives et dangereuses. Attention, elles seront populaires avant d’être comprises. Idem certains médicaments, soyez donc prudents et attentifs et ne faites pas le cochon d’inde de labo ….

Droit à la contestation : il continue d’exister officiellement, car le désintégrer reviendrait à officialiser la censure, mais il sera très encadré par les médias officiels qui ne rateront pas une occasion de tuer par le ridicule ou la dé crédibilisation les revendicateurs éventuels, tandis que les idéalistes convaincus seront surveillés étroitement. On brandira encore et encore l’argument de la sécurité.

Santé : je ne perçois pas d’avancée majeure même si les pathologies classiques sont souvent mieux contenues (mais non guéries). Pas de remède miracle sur le cancer et le sida. Par contre de nouveaux virus mortels font leur apparition. Je ne ressens pas de pandémie en 2019. Mais je peux me tromper. Il finira par y en avoir une, mais j’ignore quand et sous quelle forme, je vois des gens recroquevillés sous des tentes, presque noircis. Je ne sais pas vous en dire plus, danger non immédiat. Par contre des bactéries féroces et des maladies étrangères font leur entrée dans nos pays dits civilisés (ou continuent leur progression : Tuberculose résistante, Ebola, Dengue etc….)

Attentat : gros attentat ? J’ai du mal à cerner le risque. Une entreprise de très grosse envergure est prévue ou à l’étude. Il y en aura une multitude de petits en Europe et potentiellement 2 ou 3 plus gros sur de grandes villes toujours sur l’axe Londres Paris Moscou. Les extrémistes veulent frapper un grand coup mais ils ne sont pas les seuls. Depuis que je sais qu’il est possible d’atteindre 17 personnes en quelques instants avec un homme seul armé d’un revolver 6 coups de 1892, je suis inquiète. L’inquiétude perturbe mes perceptions côté attentats. Je ne perçois donc pas avec précision.

Finances : aggravation, voir économie. Krach en vue. A terme krach d’ampleur mondiale, mais je ne sais pas dire quand exactement.

USA : Tout est tendu, notamment les relations au monde, les relations économiques, militaires, diplomatiques etc…. Le climat (géophysique) va être mauvais, les finances vont être difficiles et je ne saisis toujours pas pourquoi on parle de reprise économique. La tendance protectionniste est toujours là et Trump aussi.

Chine : j’avais perçu une chape grise. Je ne sais pas si il s’agit de censure, d’austérité, de chimie ou de nucléaire. Ou même des cendres d’un volcan. Je ne sais pas, mais je crois qu’il y a un peu de tout ça au pays du soleil levant. Un régime austère, mais qui commence à faire plier le monde, par à la conquête de l’espace et possède une armée gigantesque ainsi que des vues territoriales ou commerciales sur les 5 continents. Par ailleurs ils auront eux aussi leur dose de désastres naturels, mais là-bas, les hommes souffriront en silence.

Corée du Nord : contenue pour le moment, il semble bien que le dirigeant soit « ficelé », un canon sur chaque tempe et une liberté restreinte au droit de faire souffrir son pays. Peu d’évolution en 2019, sauf implication mondiale, des dégâts physiques ou géophysiques au Nord-Est à la frontière chinoise. (avant la frontière, il ne s’agit pas d’un souci politique). Les Coréens rêvent toujours de réunification, je ne pense pas que cela se fera vraiment. Mais une toute petite amélioration de la liberté de circuler entre les 2 Corées.

Moyen Orient : Risque plus plus d’explosion brillante, fortissime, désastreuse ! Toujours les mêmes acteurs : Israël, l’Iran, leurs voisins, les grands en toile de fond. Le conflit Syrie/Kurdes n’est pas fini, de même que l’Etat Islamique fera encore et encore parler de lui. Les Russes sont très présents et veillent à leurs intérêts personnels, notamment à la circulation du gaz et du pétrole. Les Américains sont toujours là et le retrait des troupes de Syrie ou d’Irak me semble sonner très faux. Ils vont travailler sous couverture pour ne pas être tenus pour responsables. Mais ce pauvre Moyen Orient est un véritable punching-ball pour fabricants d’armes lourdes. Je perçois de très nombreuses destructions et quelques beaux scandales diplomatiques, notamment en Israël. L’Iran semble contenu, pour le moment, par la Russie qui lui a fait des promesses, ainsi que l’Europe. L’Iran attend son heure. Assad de son côté est maintenu en place.

La Russie : le pays de Poutine n’est pas amical. Il est moins patient que la Chine, plus violent que l’Occident, plus déterminé aussi à faire valoir ses droits de puissance dans le monde. Il est comme un océan qui attend l’attraction de la Lune pour sortir de ses frontières. Je perçois un peuple blessé et à peine vindicatif, fier et résilient. Il a repris quasi 100% de sa puissance militaire, a développé des armes redoutables et n’a pas d’état d’âme quant à leur utilisation potentielle. A terme je perçois un vaste conflit, en 2019 il s’agit plus d’une guerre glaciale et de quelques escarmouches en terre étrangère avec quelques impasses diplomatiques. Le renseignement Russe, je le perçois comme d’une force gigantesque, nullement corrompu par les besoins luxueux de l’occident, très organisé et obéissant. La Russie pourrait viser le triomphe. En tous cas elle ne le perd pas de vue et l’Ukraine ne fait que survivre. Je ne pense pas à une guerre mondiale jouée en Europe en 2019, enfin il ne me semble pas. Il manque un évènement majeur qui déclenchera le reste. Le dernier cran de sécurité qui saute, la petite goutte qui déborde. Je n’arrive pas à la toucher des yeux. Mais je sais que l’Ours et l’Aigle se regardent, c’est un round d’observation. L’Otan compte les points et pourrait bien finir par compter ses morts.

Retour à Macron : Tous les voyants de France et d’Europe font leurs prédictions. Je perçois bien un gouvernement aux abois, qui valse, une assemblée malmenée et des élections potentielles, mais pas de changement majeur. Le RIC est une belle idée, mais elle sera aménagée et dénaturée. La cinquième république ressemble  à un vieillard qui se bat pour vivre encore un peu. Comme je vous le disais, les Gilets Jaunes peinent à négocier et nommer une sorte de représentant (ou groupe de représentants), ils sont un témoin de la grogne, voire la grogne, mais très contenus et manipulés. 2019 n’est pas, à mon sens, une année de changement majeur, mais plus de dualité, soit de combat ou de dégradation sans vrai aboutissement. Hors un changement drastique de constitution ou de Président serait un vrai changement. Je perçois beaucoup de peine et peu de sourire. Y compris chez l’équipe gouvernementale qui sait que nous sommes sur le fil du rasoir. Là aussi, attente de l’évènement majeur.

 

Géophysique et climat : Dégradation. Des excès climatiques sur les 2 moitiés du globe, mais peu durables pour cet Hiver chez nous (et leur Eté chez eux) : un peu comme si le temps faisait comme les bourrasques de vent : des à-coups brutaux auxquels il est difficile de s’acclimater. Le niveau des mers continue de monter et pour moi, les iles coulent doucement. Je n’irai en aucun cas vivre sur une petite ile. L’eau va et vient pour noyer certains pays et en quitter d’autres. Le froid en fait de même, la chaleur aussi, même si il me semble que certaines zones Européennes s’assèchent lentement. Je perçois cet assèchement comme des zones ocres parsemées dans le monde entier, et notamment chez moi …. Des fleuves secs, des animaux qui peinent. Tandis qu’ailleurs les eaux envahissent ! Résultat : de la peine aussi pour les récoltes avec beaucoup de traitements anti fongiques en occident et beaucoup de récoltes perdues. Les éléments se fâchent encore plus qu’en 2018, L’eau (inondations – sécheresse), L’air (tempêtes, ouragans), le Feu (Volcans et Incendies), la Terre (tremblements) et l’Ether (les forces cosmiques, mais qui sont en fait en amont dans le débat). En Europe, l’Italie toujours au cœur du débat, ainsi que les côtes Françaises. Nos îles connaissent des déboires. Le prix des assurances explose et bien des gens vont renoncer à s’assurer en Europe. Ils seront dépossédés à terme. Les USA connaitront encore bien des dégâts sur les 2 cotes et au centre, le Canada n’est pas épargné par les excès climatiques et l’Amérique du Sud par les séismes et autres volcans. Des zones épargnées ? Oui, la France ne peine guère par rapport à d’autres, mais c’est d’une autre façon que nous souffrons. Ca et là, bien des gens n’ont rien. Mais à terme tout le monde a sa dose.

2019 est une année de fatigue. Soit un déclencheur permet de passer à l’étape suivante et à chacun de prendre ses responsabilités, soit ça attendra encore. Après, ça sera sans doute pire, mais ça aura le mérite d’être clair et chacun pourra être pertinent à sa façon. 2019 est une année de renoncement pour beaucoup. Vous verrez bien des gens connus et âgés mourir, quitter le bateau.

Cet évènement majeur que je perçois est de 4 ou 5 ordres :

  • Social : Ras le bol ….. généralisé
  • Cosmique : ou électro-magnétique
  • Politique (au niveau mondial) : ??? quelques mots, Mort, Scandale, Pourpre.
  • Financier : Kraaaaak
  • Au-delà de ce climat conflictuel à tous niveaux, il existe une tension qui préfigure une guerre de civilisations car les richesses sont mal réparties et les différences mal comprises.

L’Eglise : la Religion ne sera pas ressource en 2019, enfin il ne me semble pas. L’Islam sent hélas le souffre à cause de la proximité de son cousin  extrémiste et la religion Chrétienne est polluée par ses incohérences ou ses scandales. Le nouvel âge provoque la moquerie tandis qu’un Dieu obscur, le Pouvoir, garde les manettes pour lui seul. Les pratiques de sagesse restent anecdotiques.

Comment bien vivre 2019

Vous devez me trouver affreusement pessimiste, pourtant je sais, suis certaine, que chacun d’entre vous vivra des joies et des peines tout à fait indépendamment des évènements. Vous ne souffrirez donc pas plus. Si vous vous considérez comme des spectateurs, vous ne souffrirez même pas du tout. Ce qui fait souffrir est d’ordre personnel, mais le global, partagé par tous, est souvent mieux compris et toléré que les ennuis individuels. L’exercice de la voyance fait souvent croire que l’on va vous promettre bonheur ou malheur, hors c’est radicalement faux car tout dépende de votre interprétation très personnelle des évènements. Je sais que certains d’entre vous vont devenir résilients, résistants. Je sais que d’autres trouveront des joies profonde dans l’amour, l’amitié, la famille ou même le Mystique. Ce qui vous blessera en 2019 comme avant sera l’égoïsme, la bêtise, l’ignorance ;

Ce que je ressens profondément est que nous vivons un cycle qui touche au but. Mais l’éternité, c’est long, surtout vers la fin, disait un ami plein d’humour !

Préparez-vous donc à vivre avec vos vraies valeurs plutôt qu’avec l’objectif de gagner au loto et tout ira pour le mieux.

 

voyance 2019;Visions 2019;Voyance;Visions;Remote Viewing 2019

×