Ascension;nouvelle terre;révélation;apocalypse

  • Ils nous parlent de l'alimentation du futur

    Très chers habitants de la terre,

     

    Nous sommes bien conscients que vous recevez de très nombreux messages contenant de nombreux avis sur l'alimentation qui convient à une âme en pleine progression et un humain qui souhaite éveiller sa conscience. Nous souhaitons vous ré itérer des pratiques de bases et insister sur les règles éthiques autant que les besoins fondamentaux :

    1°) Tout animal qui va être abattu pour la consommation humaine devrait être traité avec respect et bienveillance, et remercié

    2°) Tout végétal consommé devrait également être traité proprement dans la pleine conscience de ce avec quoi vous allez nourrir votre corps

    3°) Tout repas devrait être, dans l'idéal, partagé avec ceux qui manquent

    4°) Tout excès est nuisible

    5°) Toute carence est nuisible

    6°) Toute règle trop drastique devrait être regardée avec discernement

    Nous voulons revenir sur les principes végétariens ou végans, 2 courants qui se développent très rapidement. Nous applaudissons, des 2 mains que nous n'avons pas, le principe de manger moins de viande ou strictement le nécessaire en ne tuant que le minimum d'animaux. Nous respectons infiniment le choix de ceux qui souhaitent se passer de viande, mais votre organisme humain a besoin de protéines de qualités et les protéines animales sont difficiles à supprimer sans risquer de grave carences. De simples oeufs suffisent et les oeufs ne présentent pas de danger, même à raison de 2 par jour ce qui suffit à un adulte.

    Le lait n'est pas un aliment dangereux au point de l'éradiquer et de le remplacer par le soja non fermenté qui contient des ingrédients tout aussi délicats d'usage (nous parlons de ce que vous nommez les phythormones). Il s'agit donc plutôt de modération et d'usage de produits fermentés, toujours de façon modérée.

    Une grande part de vos protéines peuvent être choisies dans le règne végétal, notamment dans les légumineuses (Fèves, Pois) qui en contiennent souvent des taux intéressants et assimilables. Mais le régime Végan n'est pas adapté à l'humain sous sa forme génétique actuelle.

    Le règne animal vous offre sans regret ses produits de base tel que le lait, les oeufs et leurs dérivés. Mais faut-il pour autant priver le veau de sa mère ? Cela nous semble tout à fait excessif ! Faut-il mettre les poules en batterie, certainement pas !!!

    La solution consiste donc à manger avec modération, en petites quantités et des produits sains en évitant les transformations indutrielles qui détruisent toute vie dans l'aliment et nuisent à ses apports. Malheureusement, ceci ne pourra être mis en pratique qu'avec un partage errigé en règle de vie à défaut de quoi les exclus de votre société ne pourront pas avoir accès à tous leurs besoins de base.

    Nous insistons sur la nécessité de protéger le règne végétal que vous pillez et détruisez sans vergogne. Un légume n'a pas de conscience telle que vous la concevez, mais il existe une forme de vie sensible qui désapprouve les mauvais traitements que vous lui faites subir. Et si un animal tué est une alimentation morte, il en va de même pour un légume bien entendu.

    Vos abattoirs sont à 99% répréhensibles. Comment pourriez vous éveiller votre conscience si vous tuez irrespectueusement des animaux ou si vous les consommez (ce qui revient à accepter le système). Comment manger un peu de viande alors ? Et bien tout simplement en boudant les produits industriels, quite à en manger beaucoup beaucoup moins. Et il n'est pas tenu rigueur à tous ceux qui ne peuvent pas faire autrement. Quant à l'hypocrisie qui consiste à ouvrir sa barquette de viande tout en maudissant l'élevage industriel, nous pourrions en rire.

    En synthèse : vous voulez ascensionner ? Commencez par revoir votre régime alimentaire en introduisant une notion de simple respect.

    Dans quelques dizaines d'années, il vous sera possible de dépasser ce stade et de renoncer au règne animal, dans quelques milliers d'années, vous vous nourrirez sans doute, nous l'espérons, d'énergie ou de fluides. Mais dans l'attente, vous devez subvenir à vos besoins dans le respect de ce que vous utilisez et dans la bienveillance par rapport à tout ce qui vit, végétaux inclus.

    Vous parlez souvent de "main verte" concernant ceux ou celles qui plantent et récoltent toutes sortes de végétaux. Mais savez vous que la seule différence entre eux et les autres réside dans l'amour qu'ils portent aux végétaux ? De l'amour, ce qui inclut la notion de bons soins.

    Quant à vos addictions alimentaires, elles en disent hélas long sur une société finalement peu heureuse où manger reste l'une des rares activités agréables dans vos sociétés occidentales. Alors vous abusez, pendant que d'autres meurent de faim. Et vous privez ne sert à priori à rien. Car le partage part de chez vous et doit s'étendre, le partage et la mesure. La juste mesure. Lorsque les gouvernements commenceront à communiquer et eux-mêmes à partager, lorsque cette règle de bienveillance/respect/amour deviendra universelle, alors l'humain s'élevera. Pour le moment, avouez que bien souvent il en est loin.

    Nous nous inscrivon en faux contre toutes les méthodes extrêmistes qui visent les boucheries ou les Mac'Do comme vous dites. Cela n'amènera rien.

    Nous vous rappelons que vous êtes ce que vous mangez : le bien manger est donc une très grande priorité pour ceux et celles qui veulent apercevoir et ressentir la lumière. C'est donc l'énergie de l'amour qui doit guider votre fourchette.

    Votre avenir passera pas un usage très différents des terres agricoles disponibles. Mais avant, bien avant, vous vivrez des évènements qui vous rappellerons que la question n'est sans doute pas de faire un choix entre Véganisme, Végétarisme et Alimentation omnivore.

    Nous voulons aboder la question du "crudivorisme" cette tendance qui consiste à manger cru et boire des jus de légumes. Nous ne sommes pas contre, mais là aussi cette méthode nécessite du discernement et de la mesure. Manger cuit n'est pas absolument dangereux, et votre société vous a fragilisé, les aliments crus demandant souvent une ré adaptation de votre système digestif. Une soupe de légume n'est donc pas une sorte d'aliment mort et dénué de nutriments. Elle vous réchauffe, vous apporte des fibres. Et quelques fruits ou légumes frais ou fermentés vous apporteront le reste. Sachant que votre surgélation rapide ou vos conserves industrielles sont très loins d'être négatives. Ces méthodes modernes privilégient la conservation de vos vitamines. C'est en amont, dans la culture que d'immenses progrès doivent être faits pour préserver la terre de vos intrants chimiques. 

    Vous êtes en train de tuer la terre, autant que vous tuez les animaux. Alors comportez vous en consommateurs conscients et exigeants, qui refusent tout produit obtenu par le biais de conduites répréhensibles tant que le règne animal que végétal. C'est à ce prix que vous progresserez spirituellement. Nous vous prions instamment de faire passer ce message qui nous semble particulièrement important, même si il reste peu de temps.

×