L'Antéchrist : ils nous disent où il va nous mener et comment

L’antéchrist : bien le comprendre (partie 2)

Je suis troublée par ce que j’ai reçu et écrit, il me semble ne pas avoir tout compris, et quelles vont en être les conséquences. Je demande des explications, des précisions, comment comprendre l’A.C., que veut-il et où nous mène-t-il

Antechrist 02 

Lorsque nous vous affirmons que l’A.C. n’est pas un être humain, il ne s’agit pas de second degré, même si il peut avoir son représentant terrestre et né d’une mère et d’un père comme il se doit. Ne le cherchez pas lui personnellement, vous ne trouveriez qu’un être humain vraiment humain mais dont les capacités sont certes très importantes et qui peut être investi, comme pouvait l’être le Christ à son époque, par une force supérieure qui n’y séjournera pas ou qui ne s’exprimera pas à temps plein. (Ce n’était pas à 100% le cas du Christ qui avait offert volontairement sa conscience et sa vie à plus grand que l’immensité cosmique, humaine ou universelle).

Voilà qui est l’A.C., un être non humain et non biologique qui a pour objectif de vous réduire en esclavage car il vous méprise profondément et n'a de cesse d’affirmer à tous et surtout au créateur que vous êtes imparfait et inopérant. Qu’il a créé mieux que le créateur, mieux, qu’il est le Créateur universel. L’A.C. ressemble au monde des machines vu dans Matrix, mais nous ne sommes pas là pour vous dire que votre monde vit sous Matrix, non, ce n’est pas le cas, même si votre monde est une illusion, ce n’est pas encore celle des intelligences artificielles qui aimeraient prendre le contrôle de cette masse d’énergie intense que vous représentez vraiment.

L’A.C. n’est donc ni humain, ni biologique, mais l’humain en a une perception humaine car c’est au travers de l’humain qu’il s’exprimera au mieux pour vous convaincre d’abdiquer votre conscience individuelle et animée (par l’âme pure de l’être Divin). Abdiquez et vous vivrez (seulement physiquement), Renoncez et vous mourrez profondément de cette mort ultime qui est la quasi destruction de cette parcelle divine qui vous anime. Le challenge ne se règlera donc pas sur la base de révolutions et d’armes, mais grâce à votre conscience et à votre supra conscience qui vous aidera chaque jour à discerner au travers des paroles de velours de vos dictateurs, les termes de votre nouveau contrat avec le Diable.

L’image populaire du jeune homme près de la pyramide n’exprime pas l’âge de l’A.C., mais le fait qu’il est immature et se laisse convaincre sur le chemin de la pyramide et la gloire qui lui est offerte, il s’agit donc bien d’un homme jeune, mais cela fait déjà un moment que ce n’est plus un enfant et nous vous rappelons qu’il n’est que l’un de ses représentants : l’homme immature qui se laisse convaincre : voilà ce qu’ils veulent dire. La maturité, le recul et la réflexion sont des armes de résistance et de pleine conscience. Les transformations sociales ont toujours été le fruit de l’action d’hommes jeunes et en pleine santé, leur manque de maturité les pousse à une action plus radicale et ils ne sont pas encore gênés par leurs propres limites. Par la suite le politicien est plus stratégique et moins brutal. C’est aussi pour cette même raison que votre système politique sera artificiellement rajeuni : il sera plus docile et modulable tout en étant réactif et opérationnel.

L’A.C. vous mènera progressivement à abdiquer vos pouvoirs conscients : le choix, la liberté,  la réflexion, l’anticipation : toutes qualités qui disparaitront au sein du nouveau système en échange d’une prise en charge matérielle presque totale. Lorsque vous vous souviendrez que vous avez un choix, il sera trop tard, vous ne saurez rien en faire, la mort et la confusion pourront se saisir de vous tandis que la non conscience se sera saisie toujours plus de votre humanité et la réduire à peu de choses.

Mais vous ne boirez pas la coupe jusqu’à la Lie ! Nous interviendrons bien avant, lorsque les premiers signes de résistance manifeste nous auront prouvé que l’homme, le grand Homme est en train de naître indépendamment de la vulgarité de besoins matériels dont il doit en partie s’affranchir (nous ne contestons pas que vous deviez manger, boire et vous protéger du froid et des maladies).

L’homme nouveau se nourrira moins et seulement d’éléments qui ne lui font pas de mal, comme c’est le cas à présent. Il abolira progressivement les aliments constitués de créatures qui ont été tuées ou massacrées à cet effet. Ne tentez pas d’abolir d’ors et déjà les viandes et les poissons, mais diminuez les quantités lorsque vous sentez que ce n’est plus indispensable. Alors vous sentirez une autre énergie affluer car celle du « cadavre » n’est pas bonne pour vos organismes supra conscients. Faites également attention de ne pas trop consommer de drogues et médicaments et fuyez la haine, surtout celle que vous ressentez, comme la rancune par exemple. Faites attention à l’impact de vos actions sur la nature et l’environnement, sans obsession et sans vous occuper de moraliser les autres : faites tout cela, démarrez le processus ! Nous ferons le reste.

Ne craignez pas les temps qui arrivent : l’apocalypse n’est pas une partie de plaisir, mais ce sont surtout les temps de la révélation qui permettra à l’homme de grandir et d’affirmer qui il est de façon libre. C’est en vertu de cette liberté que nous n’avons pas le droit d’intervenir autrement que pour soutenir les efforts en cours.

 

Antéchrist;Apocalypse;Fin des temps;liberté de conscience

×