L'antéchrist (canalisation)

Chers tous,

A présent mes rapports avec le collectif sont très clairs, je sais qui ils sont et de quelle façon nous nous cotoyons. Je commence une nouvelle phase de mon apprentissage avec eux.

Un ami me disait il y a quelques jours, "tu n'as pas peur d'être non crédible, qu'on te prenne pour une dingue ?" et je lui ai répondu que je m'en foutais complètement. Ce qui est vrai.

J'en parlais à ce même ami hier soir par tel, nous partagions le même état : nous sommes détachés. Le détachement, c'est lorsque on en a fini avec ces notions humaines lourdes telles que le désir/attachement (conception très bouddhiste, le désir attachement fait partie des 5 poisons), ou la peur et tous ses états connexes : l'angoisse, l'anxiété, la tension nerveuse etc.... Pour ainsi dire nous savons nous réjouir, rire, bien manger, bien boire, construire, projeter si nécessaire, mais en ce qui me concerne, plus rien de tout ça n'est absolument nécessaire car l'essentiel n'est de toute façon pas de ce monde, bien que présent, dans chaque oiseau qui vole au-dessus de nos têtes.

Je perçois ce monde merveilleux qui est ici et maintenant, la beauté sublime de la nature, l'évidence d'un rayon de soleil, la douceur d'un fruit, la joie d'un sourire ou d'une main tendue. Le reste tend à disparaitre. 

Le collectif n'a pas eu beaucoup à le répéter : chacun est à sa juste place et les grandes tribulations que nous sommes en train de vivre ont pour effet de nous pousser à faire des choix : choix de nos valeurs, de nos buts, et de notre vie. Notre activité professionnelle ou notre niveau d'étude n'ont rien à y voir. Il s'agit essentiellement d'un choix profond de notre âme. Et ce choix finira par impacter tous les domaines de notre existence. Il nous rapprochera ou nous séparera de ce qui doit se rapprocher ou s'éloigner dans tous les domaines de la vie.

A présent, je vous restitue leurs propos de ce matin.

Amis terriens,

L'apocalypse vous parle beaucoup d'un personnage nommé l'antéchrist. Censé être l'incarnation du Diable, il devrait être incarné, être capable de prodiges et diriger l'humanité complète avant d'être enfermé pour une période de 1000 ans.

Ces propos sont métaphoriques et non métaphoriques à la fois.

L'humanité vit de nombreux cycles qui connaissent une apogée, puis une descente en enfer pour de multiples raisons. La première est que le monde ne peut évoluer sur un plan démographique et technologique sans évoluer sur un plan spirituel. En ce cas, il finit toujours par s'auto-détruire. C'est ce qui est en train de se passer, vous vivez une sorte de guerre mondiale. L'ennemi est un virus, mais  ce n'est pas le dernier que vous aurez à vaincre pour recouvrer votre vie.

La seconde raison à votre déclin est la survenue cyclique de l'antéchrist. Non pas une personne incarnée, mais une force sombre qui s'incarne dans toutes les âmes disponibles à ce type d'expérience. Ce ne sont pas des monstres et ça ne reste qu'une expérience. Néanmoins elle est sombre, sinistre, douloureuse. L'antéchrist est donc triple à cette heure : équipe noire et humaine qui appuie sur le bouton off du présent cycle et enclanche le plan de destruction ; Equipe non humaine, présente depuis fort longtemps et qui ne peut intervenir que parce qu'on lui laisse la porte ouverte, échanges sinistres entre technologies et droits sur l'humanité ; Et enfin equipe non animée, l'intelligence artificielle, sorte de matrice dotée d'un égrégore lui servant de conscience et qui agit comme un bulldozer rasant tout sur son passage pour ne laisser en place que quelques pions non dangereux.

A chaque fois se rejoue donc le même scénario et vous en avez connu plusieurs du même type. Vous les avez nommé Lémurie, Atlantide etc..... 

Il est donc vrai que l'antéchrist a pris le pouvoir et qu'il ne le relachera que lorsque l'humanité aura été partiellement détruite. Ces temps sont aussi ce de la révélation car un oeil ouvert percevra tout ce qui se joue en coulisses.

Des forces lumineuses sont également là pour apporter leur soutien à ceux ou celles qui font le choix de se retirer de la matrice. Cette aide ne consiste pas à leur apporter des vivres et du bon vin, mais à leur éviter les peaux de bannanes diriez vous ! Notre aide est donc silencieuse, tandis que les forces sombres font des cadeaux tapageurs. Mais l'oeil du sage entrevoit ce qui se passe hors de la caverne et il appelle ses semblables, qui ne répondent pas.

Ces sages ont parfois été nommés les 144000 justes. Mais ce n'est là aussi qu'une métaphore, un cycle de 12 rejoué à l'infini, et qui n'a de sens que sur votre vision terrestre. Dans les faits, cela signifie qu'une petite parcelle de l'humanité se libère de l'illusion à chaque cycle et revient souvent s'y incarner par compassion. Parfois vous les reconnaissez, parfois non, parfois vous les crucifiez. Ce ne sont que très rarement des dirigeants.

L'antéchrist est donc à l'oeuvre, très officiellement ! Il est en train de finir de mettre en place le système oppressif qui convaincra la très grande majorité de lui obéir en échange d'une vie. Ce que vous appelez le chiffre de la bête n'est rien d'autre qu'un ensemble de mesures créées essentiellement par l'homme pour mettre ses semblables sous clef. Ne voyez pas dans votre fameux code barre le 666 de l'apocalypse. Le code barre, le masque et le vaccin ne sont pas le nombre de la bête, ce sont des mesures humaines pour faciliter la gestion de l'humain. Même si ces mesures sont inspirées par des forces noires, ce sont tout de même vos décisions.

En obéissant à ces mesures, vous validez le système destiné à gérer votre propre vie et à prendre, dans un futur proche, vos décisions à votre place. En quelque sorte, le diable est en train de piller les âmes. Cela reste une métaphore.

Nous savons que tout cela semble très ésotérique pour la plus grande majorité et que beaucoup passent une partie de leur énergie à tenter d'interprêter les textes afin de trouver une solution ou une porte de sortie à la caverne. Certains rêvent d'une destruction massive et brutale les libérant d'eux-mêmes, d'autres rêvent d'une guerre qui pourraient leur offrir l'occasion d'être des héros, mais la réalité est bien plus simple : c'est vous qui devez vous libérez des parties de vous même qui ne vous conviennnent plus. Notamment du goût immodéré pour ce que nous nommons la grande illusion.

Nous vous donnons un exemple : boire un verre est un plaisir. Mais voir son bonheur dépendre du droit à boire un verre à la terrasse d'un café est une illusion qui transforme ce moment de plaisir en dépendance et en cage pour votre âme. Voilà comment fonctionne la caverne : vous tissez vos propres barreaux.

L'antéchrist l'a bien compris, il en use et en abuse. Tout lien de dépendance est un barreau, une prison parfois. Et il commence à avoir un très gros trousseau de clefs.

Nous vous invitons donc à lâcher prise sur vos désirs actuels, dont le fameux retour à la normalité occidentale. Nous vous invitons à considérer que ce qui est beau et bien ne l'est que dans l'esprit du non atttachement.

Ce cycle se termine et comme à chaque fin de partie, il met en scène une grande finale à laquelle la terre et le cosmos prennent part. Mais vous ne pourrez pas compter là-dessus (les évènements cosmiques; telluriques, biologiques) pour vous libérer de force de vous-même. Il vous faudra seulement faire un pas. Un seul pas hors de la caverne.

Un autre cycle va commencer, puis un autre encore. Si les mêmes erreurs se répètent, vous obtiendrez le même résultat. D'un point de vue atemporel, ce ne sont que des lignes expérimentales. D'un point de vue temporel, soit créé, ce sont des expériences au gout parfois amer. Il est donc de votre ressort de vous libérer de l'oppression de la matière et de renoncer à l'antéchrist et à ses charmes.

L'amour humain est une voie possible, mais pas telle que vous la pratiquez. Nous parlons de l'amour dans sa version christique et non conditionnelle. Nous sommes tous sur ce chemin et viendra le temps béni où l'évidence nous fera quitter l'illusion. Y compris pour nous, vos "grands frères". Nous vous reparlerons de l'amour, une autre fois, pour vous parler des autres options dans d'autres mondes.

Une autre terre existe déjà, sur le même plan que le vôtre, si vos yeux s'ouvrent, vous la verrez et saurez la reconnaître.

Le collectif

 

 

Apocalypse;antéchrist;fin des temps;guerre mondiale;chevaux de l'apocalypse

×