Ils font le point sur l'hypnose régressive, les reptiliens, les dragons et les fées et répondent à mes questions à ce sujet

Depuis 48 heures il m’arrive des choses étonnantes : je vois le monde d’une autre façon et je me sens toute « bizarre », l’impression d’être décalée ….. Assez légère, légère au point d’avoir peur de ne plus être attentive en voiture, car je me sens « pas là » …… Cet état étrange me pousse à écrire, j’éprouve, au milieu des petites douleurs ou joies terrestres, une sorte de sentiment indéfinissable §

Aujourd’hui Je veux questionner sur l’hypnose régressive que je pratique moi-même et qui permet parfois de drôles de trouvailles, tout un chacun semblant cacher tant d’expériences indescriptibles !

Reptilien 

Image traditionnel du reptilien perçu pendant les séances d'hypnose regressive

Ma petite sœur ….. Tu te rapproches de nous, tu te modifies doucement mais avec certitude et donc tu éprouves le besoin de communiquer avec nous. Nous sommes toujours présents, mais nous capter devient facile et ce monde ne t’enthousiasme que très peu, quoique tu admires tant le ciel et la nature dont tu perçois la profondeur d’âme qui l’habite. Désormais tout va devenir plus léger, même si cela ne change pas ton quotidien, il s’affine …..

Nous te voyons sourire à chaque fois que tu découvres, dans ton entourage professionnel, un nouveau thérapeute exceptionnel faisant des guérisons miraculeuses, et mettant à jour un dragon, un elfe ou une fée. Tu voudrais l’essayer, te rendre compte, et tu découvrirais certainement qu’ils sont tous des aides à la reconnexion avec soi-même avant toute chose. Chaque nouveau récit révèle un phénomène dont l’immense ampleur vous étonne : un autre monde communique avec le vôtre ! Et en plus cela a des effets positifs !

Non il ne s’agit pas toujours d’une réalité de matière comme la vôtre, bien que parfois, mais bien souvent d’un univers métaphorique qui exprime bien des choses de l’âme qui se sent prisonnière d’un monde dans lequel elle ne se reconnait pas ou plus. Nous applaudissons l’ouverture de ces thérapies nouvelle vague au grand public, cette accessibilité est honorable, mais nous rebondissons sur ta question concernant l’honnêteté des thérapeutes : comme dans tout métier il y a des bons et même d’excellents, mais aussi quelques charlatans qui surfent sur la vague. Cela ne doit en aucun cas te décourager, il n’existe pas de métier ou de thérapie abritée de ce phénomène.

Quant à la teneur des informations qui ressortent, elles sont comme les thérapeutes : de qualité variable quant à leur utilisation en tant que source d’information. Nous allons te donner un exemple : qu’une personne pense avoir été une fée ou un dragon dans une vie antérieure n’est certainement pas toujours exact, mais qu’il pense avoir au fond de lui une capacité et des ressources d’exception est sans doute vrai et il est bon qu’il se le rappelle.

L’hypnose régressive existe depuis très longtemps et les occultistes qui ont habité votre monde ont toujours flirté avec l’invisible via ce moyen commode qui permet à de nombreuses personnes de se faire le canal de tel ou tel univers. Cela ne devrait pas te surprendre pour 2 raisons : la première qui est que votre monde s’ouvre à cette dimension de l’esprit qui s’exprime via ce moyen, la seconde qui est que vous n’êtes pas seuls sur une terre isolée qui, seule dans la galaxie, abriterait une vie dont vous sauriez tout !

Votre terre vibre au milieu d’intensités qui abritent plus de vie qu’un arbre abrite de feuilles. Il est normal et concevable de les capter grâce à ce moyen à la fois pratique et simple. Enfin Le passé, le présent et le futur ne sont jamais que des versions différentes du même mille feuilles !

La question du recueil d’informations est bien plus délicate car elle pose celle de ce que vous avez cru capter ! Vous pensez capter une réalité de matière, un monde qui se relie au votre via votre densité et vous ne recueillez qu’une image sortie tout droit de votre capacité créative. Cette réalité créée a une forme d’existence, mais elle ne s’applique dans un premier temps qu’au sujet lui-même.

 La question des implants est la même : qui se sent prisonnier finit par trouver ses chaines, ses boulets et ses fers et souhaite se les voir retirer. Mais qu’ils existent de façon aussi fréquente n’est pas réellement nécessaire pour vous piller éventuellement votre énergie : la matrice, le monde de matière, est en soi-même un vaste appareil à recycler et recycler toujours vos énergies pour s’auto constituer et même s’accroitre ….. Nul besoin d’implant, mais l’implant souligne le lien qui existe entre la matrice de votre monde et vous-même.

Il va de soi que certaines personnes ont des expériences peu enviables avec des entités de toutes natures et qu’elle ne créent pas de l’information mais se souviennent de procédés véritables qui leur ont laissé non seulement des implants (non éthériques) mais aussi des cicatrices parfois physiques et toujours morales. Mais cette énergie-là est très proche de celle de votre densité et la mémoire vous est alors ôtée intentionnellement – c’est d’ailleurs peut-être mieux, car vous ne pouvez pas vous cacher de ces entités et vous n’avez pas toujours une force morale vous permettant de résister à ce type de rapt.

Nous voulons aussi répondre à la question des extraterrestres reptiliens fréquemment mis à jour dans les séances d’hypnose régressive : si vos sujets étaient indemnes de toute culture de ce type il est probable que vous n’auriez qu’un sujet sur 100 qui évoquerait ce sujet. La grande popularité de ce type d’informations dans les milieux ésotériques nourris par quelques écrivains célèbres comme David Icke finit par jouer en votre défaveur en décrédibilisant des informations  trop faciles ….. trop communes ….. Le thérapeute devrait donc s’assurer que son canal ne connaissait rien à ce sujet avant et c’est seulement sous cette condition qu’il devrait valider l’information en tant que telle.

Oui les reptiliens existent et ont laissé des traces, voire en laissent encore, mais non la majorité des gens ne sont pas des esclaves reptiliens implantés et soumis à une sorte de vampirisme qui place le problème de la guérison à l’extérieur d’eux-mêmes : comme c’est pratique ! Oui il est pratique de croire que le problème est dehors, alors que la solution est toujours en dedans : dans notre force intérieure ! Non nous ne remettons pas en cause l’exploration des abductions par hypnose, mais en cas d’abduction il existe toujours des traces physiques ou psychiques (rêves, souvenirs partiels).

L’hypnose régressive est un outil de plus, mais un bon outil qui replace l’humain au milieu de lui-même grâce à une vision holistique (d’ensemble) et lui permet de trouver l’ensemble des clefs des portes de sortie de sa propre prison. Le mot prison n’est pas trop fort, mais rien ne pourra vous en sortir sauf votre capacité à trouver en vous-mêmes de solides raisons de le faire. La plupart des gens de votre monde apprécient la vie sur terre parce qu’ils ont oublié les limites qu’elle impose à une âme faite avant tout pour une créativité exponentielle et une très grande capacité au bonheur. L’âme sait être heureuse et c’est aussi un point sur lequel l’hypnose peut s’appuyer pour tendre une échelle de corde à quiconque semble être tombé dans un trou.

Continue petite sœur, avec ton bon cœur et ton éthique et laisse de côté ceux qui font du sensationnel, même si tu es parfois écœurée d’assister au déploiement médiatiques de ceux qui usent et abusent du procédé ! Ils aident quand même à leur manière et ceux qui ont envie de se laisser abuser chercheront toujours un gourou à suivre. 

 

reptiliens;dragons;fées;hypnose régressive;extraterrestres;vampirisme

×