Blog

  • Ils nous expliquent comment comprendre les prophéties Mariales (1)

    • Par egaia
    • Le 19/06/2017

    Messages mariales

     

    Amarie 01 

    Je m’interroge sur les très nombreux messages mariales. Ils sont tous cohérents et disent globalement la même chose : nous vivons les tribulations de l’apocalypse et nous devrions rendre notre cœur à Dieu (au sens générique de Dieu). Qu’en dites-vous ?

    Que vous devriez les lire et les écouter avec soin. Ces  messages émanent de l’immensité Divine telle que vous ne pouvez la percevoir et qui prend l’identité rassurante de Marie, la Mère, pour vous parler de ce que vous vivez, vous rassurer, vous apporter aide et assistance morale pendant ces temps difficile.

    Petite fille tu te plains beaucoup de ce que « ça tarde » et que tu n’en peux plus ….. Et tu n’es pas la seule en ce cas, aussi allons-nous répondre à tous : pour de nombreuses personnes, c’est la fin, la fin des temps et leur monde s’est effondré ou est en cours d’effondrement. Le chaos prend possession de vos terres, par petites portions, puis ce seront des portions plus importantes et enfin le monde entier. Il n’y a pas de journée normale, puis de chaos total, mais une progression du chaos.

    Mes messages prophétiques que vous recevez vous donnent ou tentent de vous donner des repères dans cette fournaise qui a pour objectif de torturer l’âme avant même le corps. L’esprit qui se meurt est une victoire pour la partie adverse que vous appelez Satan, le Diable ou peu importe.

    Avec ces messages se pose la question de croire ou ne pas croire en lui, ce diable omni présent dans les prophéties innombrables que vous recevez. Alors oui il existe, mais pas tel que vous l’imaginez, c’est la force sombre de la dualité, la partie noire qui évolue et tente de croître à travers vous pour détruire la trace même du Divin. C’est la destruction et le nihilisme tout à la fois. Difficile pour vous de conceptualiser cette force qui se développe comme une pieuvre tentaculaire.

    Autre question qui est la masse de plus en plus importante des théoriques messagers de Dieu : oui ils sont nombreux et beaucoup sont fiables et honnêtes ! Quelques-uns surfent sur la vague en tentant de se faire 3 sous ou une réputation flatteuse et payante, mais la plupart sont honnêtes. La masse énorme des informations retransmise l’est pour vous aider à y voir plus clair et éviter à votre âme et conscience de déprimer plus profondément : pour vous aider à continuer à croire en quelque chose de plus fort et plus accompli que le mal.

    Que la catastrophe finale ou Armageddon viendra comme un voleur est une certitude, la veille vous prendrez l’apéritif (certains auront vu les signes, d’autres les réfuteront), le lendemain votre vie actuelle aura disparu. Mais cette période des tribulations a aussi pour objectif de faciliter votre choix, votre prise de position : serez-vous bon, partagerez-vous et tendrez-vous la main ou au contraire sauverez-vous votre peau comme un voleur qui part d’une maison en flamme ?

    Alors il est normal que les prophéties mariales pour la plupart vous disent que les évènements approchent et vous exhortent à modifier votre comportement, à passer de l’égoïsme généralisé de ce siècle, de cette époque à un partage plus serein et plus permissif pour les plus pauvres et les moins gâtés d’entre vous. Nous vous reparlerons ultérieurement des extases mystiques qui vous font accéder à un autre niveau d’énergie, plus subtil que celui dans lequel vous baignez pour le moment. Ce niveau sera accessible à tous dans un temps futur que nous vous souhaitons le plus proche possible.

    Tu nous demandes, petite enfant, si les prières sont utiles pour éviter les catastrophes ou les limiter. Oui dans le sens ou la prière est sincère et dénuée d’intérêt personnel ou de peur égotique et humaine. Alors la pensée profonde devient celle de l’âme et retrouve une partie de sa capacité à créer/Modifier la grande pièce de théâtre. Mais étant donné que tout est lié, vous ne pourrez pas éviter la plupart des évènements, seulement atténuer certains d’entre eux, par contre atténuer grandement la souffrance de ceux qui y sont impliqués : Oui ! Car la prière devient don de soi pour l’autre et là aussi est grandement efficace.

    Nous savons que tu es choqué par les religions, leurs siècles d’abus divers et leurs erreurs dogmatiques, soit la part essentiellement humaine de la religion (dont l’origine divine est effectivement soumise à profondes modifications de la part de l’homme). Les terminologies des prophéties mariales te choquent, et même celles des prophéties musulmanes ou juives : peu importe ! Tu es choquée et beaucoup le sont car il existe un décalage entre l’extase mystique et le dogme omniprésent au sein même des propos de la Vierge. Mais comment communiquerions-nous si ce n’était sur vos propres bases de référence ? Que penseriez-vous d’une vierge qui vous expliquerait que son fils n’avait pas de pêché à racheter car là n’est pas le problème ? Que vous « pêchiez », certes …… Mais de là à limiter la définition du problème à cette seule notion alors qu’il s’agit même de changer profondément votre motivation, de vous faire quitter la matrice matérialiste qui est la vôtre (et ses fausses idoles) pour adhérer à l’amour sans fin de la vérité ultime.

  • J'ai la vision de l'arrivée d'une planète bleue : ils m'expliquent que c'est un présage

    • Par egaia
    • Le 16/06/2017

    Vision d’une planète bleue arrivant sur terre : je les interroge

    Aplanete 

    Cette nuit une vision étrange : je suis sur terre avec mes proches et ça gronde fort, le ciel parait occulté par quelque chose de noir en forme d’immense oiseau noir. Puis je l’aperçois : la magnifique planète bleue, grosse et distincte, plus grosse que la lune et nettement bleue. Les grondements ne cessent pas et l’immense oiseau noir plane toujours dans les cieux.

    Cela s’appelle un présage dans votre langage, c’est un présage qui t’est donné pour te rassurer sur le fait que cette période noire ne durera pas et que nous y mettrons fin grâce à un évènement cosmique effectivement prévu.

    Cet évènement cosmique permettra de renouer en très peu de temps avec la solidarité et l’amour, des valeurs actuellement en perdition. La famine ne règnera pas et la catastrophe ne sera pas partout terrible à condition que chacun prenne soin de chacun. Néanmoins ce sera assez impressionnant pour figer les esprits.

    Est-ce l’avertissement dont nous parle la tradition catholique ?

    Oui, et les grondements sont ceux du ciel et de la terre conjugués, ils feront si peur que l’homme ne craindra plus l’homme, mais Dieu. Quoique l’idée de punition est absurde, car la source ne punit pas, mais les évènements se conjuguent pour vous ramener à l’amour de Dieu, l’amour absolu de la source. Oui il y aura des morts, mais ce ne sera pas plus dramatique que les grandes catastrophes que vous avez connues, quoique plus répandu comme un souffle monstrueux qui balaiera vos doutes : du moins l’espérons nous !

    Comment ne pas douter ? Tout est si difficile ici ?

    La Foi ou la confiance ne s’expliquent pas petite fille, elles sont. A toi de voir si tu nous fais confiance, si tu TE fais confiance, ce qui n’est pas souvent le cas malgré le nombre de signes que nous éparpillons sur la route pour que tu TE rassures.

    Comment interpréter ce « présage » ?

    L’oiseau noir représente le mal qui plane au-dessus de vous et tu as vu qu’il était composé de multiples parcelles ! Même si le ciel s’obscurcira comme l’ors d’un terrible orage, cela n’ôte en rien le sens de l’oiseau qui plane et menace. Les grondements sont eux aussi à double sens : le grondement de la terreur et la guerre qui se répandent, mais aussi le grondement audible et sensible qui pénètrera dans votre tête et dans votre corps pour le faire réagir au plus profond de lui-même.

    La planète bleue est elle-même un corps céleste (nous reprenons vos mots) qui approche invisible et masquée et ne se dévoilera qu’au dernier moment. Oui vos savants, scientifiques savent, mais pourquoi paniquer l’homme ? La panique n’a pas de grande valeur si elle n’est pas suivie d’effets. Hors les gens sont déjà dans un égoïsme difficile (ils me disent monstrueux), alors qu’en serait-il si on leur disait de prévoir une mini fin des temps : tu connais les dérives du survivalisme !

    Voilà petite fille : tes proches sont là pour que tu vives cet évènement en famille, au même titre que les autres, avec du monde à rassurer et pour exercer tes fonctions de veilleur dans les meilleurs conditions.

    C’est quoi cette histoire de veilleur ?

    Le veilleur, comme un veilleur de nuit, surveille que rien n’arrive de fâcheux lorsque les autorités ne sont pas présentes : soit lorsque Dieu/La source est mal représenté. Il travaille de nuit et chez vous, il fait nuit, nuit comme la nuit de l’âme, de toutes les âmes.

  • Ils nous donnent les clefs de l'amour terrestre (Partie 3 sur 3, la nuit de l'âme)

    • Par egaia
    • Le 11/06/2017

    L’amour terrestre : Partie 3, la nuit de l’âme (et les douleurs d’amour)

     

    Lorsque l’amour terrestre n’est plus matériellement accessible, nous sommes souvent envahis par une véritable nuit de l’âme : tout ce qui est beau et positif semble fuir pour laisser la place à une humeur sombre et dégradée. Comment s’en apercevoir ? Comment lutter ? Comment construire après un tel fiasco terrestre ?

    Amour 03 

    Comment s’en apercevoir ?

    C’est si simple petite fille, quand plus rien ne fait sens pour vous, quand tout semble éteint et que survient ce que vous nommez dépression, c’est alors que vous entrez de votre plein gré dans la nuit ! Ne confondez pas une simple mauvaise humeur ou un accès de tristesse avec cette lancinante épreuve. La nuit de l’âme est aussi longue et pénible que le jour est fastueux et attirant. Vous fuyez presque tous la nuit, le sombre, et tous les lieux habituellement superbes tels que montagne, nature, forêt ou chemins, vous semblent terribles une fois les ténèbres tombées. Voici la nuit de l’âme : si si sombre qu’il vous semble que vous ne pourrez retrouver votre chemin, si longue que vous fatiguez intensément sans avancer, si pénible que les larmes elles-mêmes sont encore un soulagement. La cause la plus fréquente se terre dans vos peurs : peur de la mort, peur du manque, peur de la perte, ce sont les peurs fondamentales. Il existe d’autres nuits, d’autres lunes, mais tout être humain passera tôt ou tard par la nuit et l’expérimentera afin de trouver définitivement sa carte intérieure, sa boussole de vie spirituelle.

    Comment lutter ?

    Non, nous ne vous fournirons pas de solution simple et applicable à tous. Mais la toute première étape consiste à en prendre conscience afin de savoir que la nuit est une illusion par rapport à la réalité du chemin : le chemin ne se modifie pas malgré les apparences et la nuit prendra donc fin en vous rendant votre visibilité et votre force de motivation. La seconde étape consiste à lutter contre cette part de vous-même qui veut abdiquer et quitter le jeu de façon abrupte, se croyant incapable de se tirer d’affaire, quand bien même elle aurait tous les outils : il faut donc fuir l’abdication contre vents et marées et même si cela semble douloureux que de rester sur place. Enfin il n’est pas nécessaire de chercher un « lampadaire » pour éclairer votre route, entendez une solution de facilité qui aurait l’heure de vous fournir une illusion de solution ! Non, serrez-vous plutôt les uns contre les autres, comme le font les animaux, afin d’affronter la nuit ensemble et sachez reconnaître dans votre prochain une présence divine qui vous apportera un peu de sa lumière en échange de la vôtre. Il n’y a donc pas de solution en soi, mais en tous. Et quand nous disons en tous, il ne s’agit pas de remplacer, par exemple, un amour achevé, par un nouvel amour (bien que ce soit autorisé de reconstruire sa vie), mais de voir dans le monde qui vous entoure une source ineffable de présence divine à contempler et dont il faut faire bon usage. Allez donc vers l’extérieur, quoique vous pensiez, même si cela vous semble peu de chose. Distinguer le lampadaire de la lumière véritable n’est pas si compliqué : le premier ne vous apporte qu’une faible source de lumière qui disparait dès que vous n’êtes plus sous son abri et la seconde vous apporte une joie durable.

    Comment construire après un fiasco terrestre

    Construire n’est pas le but, le but est d’aimer, la construction vue sous votre angle terrestre n’est qu’une illusion du grand théâtre. Peu importe ce que vous faites, si vous le faites avec amour, soit en termes terrestre avec une juste motivation. La juste motivation n’est pas passionnée, la passion est elle aussi terrestre et non durable. La joie divine est ineffable et durable. Voilà comment les distinguer une fois pour toute. Mais cela ne veut pas dire que la seule solution serait de rentrer dans les ordres en fuyant le monde terrestre. Pas du tout.

    Après un fiasco, l’égo semble détruit, il est au contraire trop rigide, rigidifié par les épreuves, donnant son sens personnel à toute chose en omettant le sens général de la vie. Il convient donc de faire son deuil afin d’assouplir l’égo, d’adoucir sa contrainte. Faire le deuil est un exercice très terrestre, par ailleurs et dans une dimension divine, les choses n’ont ni début ni fin et le deuil n’existe pas. Vous devez vous le rappelez pour poser une fois pour toute à sa place que seules les choses sans réelle importance ont un début et une fin.

    Le fiasco appelle la fin, mais vous devez vous souvenir que la fin est aussi le début, le début d’un nouvel acte dans la grande pièce de théâtre. Réjouissez-vous comme des enfants qui jouent et ne prenez pas à cœur les épreuves qui le touchent. Prenez à cœur ce qui est de l’ordre de la mission que vous vous fixez (peu importe laquelle) et relativisez les peines du cœur. Ne tentez pas d’utiliser la formule du train qui en cache un autre et ne changez pas de motivation pour oublier la peine.

    Enfin, s’il vous semble que tout est terminé et que vous n’avez plus ni mission ni importance, alors souvenez-vous que c’est impossible dans le temps et qu’il vous faut seulement être patient et découvrir le sens de ce qui se passe.

    Souvenez-vous que le mot Fin n’existe pas en dehors de votre dimension et que attendre c’est rendre grâce à la vie pour tout ce qu’elle vous a donné et donnera encore. 

  • Ils nous donnent les clefs de l'amour terrestre (Partie 2 sur 3)

    • Par egaia
    • Le 08/06/2017

    L’amour terrestre : Partie 2, distinguer l’amour vrai

    Entre divorces, ruptures, fâcheries et autres drames, il est difficile de s’y retrouver et d’avoir confiance. Alors de quoi est composé l’amour terrestre véritable, si il existe ?

    Amour 02 

    Crois en l’amour, l’amour terrestre est souvent limité par vos dimensions, mais l’amour est le lien ultime de l’entité à Dieu, c’est le ciment universel, ce qui relie, ce qui chagrine donc lorsqu’il disparait, ce qui enchante lorsqu’il apparait alors que l’on croyait la vie terne et sans intérêt. Ainsi en va-t-il pour toi : tu vois la vie avec tes lunettes grises, mais bientôt tu recouvreras force et santé et des capacités bien plus importantes que celles développées maintenant. Nous savons qu’il te faut un compagnon de route (c’est en effet le cas)

    Allez petite fille ! Courage ! Courage à toi et à tous ceux et celles qui liront ce message, vos peines finiront bientôt et vous trouverez la force d’aller au bout du chemin pour gagner vos galons sur une terre renouvelée et saine. Non nous ne vous promettons pas un bonheur paradisiaque alors même que cela reste pour vous un concept par trop éloigné. Nous vous promettons des changements suffisants pour que les gens de bonne volonté se réunissent autour d’un foyer plus universel et plus partagé.

    L’amour vrai défie le temps et l’espace, l’amour terrestre est souvent un mélange d’attirance physique, d’intérêt psychique et d’opportunisme de l’instant : 2 êtres physiquement et intellectuellement compatibles se rencontrent et tentent de souder leurs intérêts pour aller ensemble sur le chemin de la vie.

    Mais cela n’a rien à voir avec l’amour. L’amour c’est lorsque l’autre a autant voir plus d’intérêt que soi-même, c’est ce que vous éprouvez souvent pour vos enfants, mais rarement pour votre conjoint qui a servi de géniteur, puis a été oublié, lui, ses centres d’intérêts et réciproquement.

    Une terre renouvelée ne voudra plus de cet amour au rabais, elle voudra des relations pleines, entières, solidaires et joyeuses où la présence de l’autre complète le monde de façon harmonieuse. Voilà à quoi devrait ressembler l’amour, même sur votre terre pour le moment imparfaite.

    Nous savons qu’à l’instant ta peine est grande, tu accumules, comme tant d’autres des petites peines qui finissent par former une grande vague douloureuse. Mais passée cette vague qui t’aide à y voir clair et à mesurer encore et encore l’impact de l’égo, à le distinguer de l’impact du cœur, tu te sentiras définitivement mieux. L’égo, c’est celui qui vous fait croire que votre peine est immense alors même qu’il se sent atteint, blessé ! Mais l’égo n’est qu’une partie de votre conscience et ses peines ne sont que des peines de l’égo : pas de vraies douleurs de l’âme. Dans ce registres, orgueil, vexations et autres mesures rabaissantes vous nuisent en apparence, prenez les pour ce qu’elles sont : de faux obstacles à dépasser en marchant dessus.

    Une peine de l’égo est presque une chance. Vous pensiez avoir raison, vous avez tort ; vous pensiez être apprécié et important, vous ne l’êtes pas ; Vous pensiez être aimé, pas tant que ça ! Voilà quelques atteintes classiques à votre majesté intérieure, mais qui n’a rien à voir avec la majesté de l’âme qui sait bien que tout cela est transitoire. Nous savons que vos souffrances terrestres sont néanmoins grandes et qu’il ne faut pas les minimiser, ce que font de nombreux professionnels de la relation d’aide ! Mais croyez en votre « vous supérieur » qui saura y voir clair et rebondir pour aller vers son destin véritable : car chaque blessure est un caillou de plus pour traverser le grand fleuve de la vie.

    Nous savons (en souriant) que tu as « mal aux pieds » à force de marcher sur des cailloux, mais chaque peine a sa contrepartie et bientôt nous te montreront un tapis de velours ! Ce message vaut pour tous ceux qui souffrent de façon non légitime dans cette vie et qui lisent ce message ! La lumière prendra toujours le pas sur l’obscurité !

    Alors qu’est-ce qu’une souffrance légitime ? C’est une souffrance dont nous sommes à l’origine à cause de notre comportement qui a dévié de l’amour. Il faut bien le dire, nous sommes souvent à l’origine de nos propres souffrances sur cette terre ou nous perdons le cap, le cap de l’amour que nous nous étions pourtant fixés de suivre aveuglément ! Mais nous n’avons, vous n’avez pas tous les torts et nous n’allons pas vous renvoyer à votre souffrance. Alors si vous lisez ce message, essuyez vos yeux, faites la distinction entre blessure de l’égo et peine véritable, et celle-ci disparaitra par l’enchantement de l’amour Originel.

    Nous espérons que ces quelques lignes que nous avons voulu courtes, mais précises, vous aideront à surmonter votre peine et à rebondir vers l’amour que nous vous promettons.

    Par ailleurs ces temps de souffrance du cœur sont aussi des temps de tribulation où la compassion n’est plus présente, ayant laissé la place au pouvoir de l’égo. Ces temps prendront fin bientôt sur une échelle de temps humaine.

  • Ils nous donnent les clefs de l'amour terrestre (Partie 1 sur 3)

    L’amour terrestre : ils nous en parlent et nous en donnent les clefs (Partie 1)

     

    L’amour sur terre est un véritable souci et parfois même un fléau …. Je ne le comprends pas et ne vois pas quoi faire par rapport à ce secteur où la plupart des gens souffrent. Vous m’aviez donné une information, elle s’est révélée exacte (info perso), même si désagréable. Je me sens actuellement seule et démotivée, mais comme beaucoup d’entre nous me dite- vous, à quoi tout cela est-il du ?

    Amour 01 

    L'amour terrestre : première partie

    Crois en l’amour, l’amour terrestre est souvent limité par vos dimensions, mais l’amour est le lien ultime de l’entité à Dieu, c’est le ciment universel, ce qui relie, ce qui chagrine donc lorsqu’il disparait, ce qui enchante lorsqu’il apparait alors que l’on croyait la vie terne et sans intérêt. Ainsi en va-t-il pour toi : tu vois la vie avec tes lunettes grises, mais bientôt tu recouvreras force et santé et des capacités bien plus importantes que celles développées maintenant. Nous savons qu’il te faut un compagnon de route (c’est en effet le cas)

    Ce qui arrive actuellement est le fruit d’une société corrompue où l’on place ses intérêts partout ailleurs que dans l’amour, que ce soit du Divin ou terrestre : la problématique est la même ! Comme tu le lisais petite enfant, il est juste de maudire (au sens métaphorique) ceux et celles qui font des refuges et des abris pour eux-mêmes en excluant leurs proches et voisins qui vont mourir de faim à leur porte. La porte des cieux leur sera tout aussi close, même si non nous ne sommes pas en train de vous faire la morale sur l’enfer et le paradis, mais sur le fait que l’on récolte ce que l’on sème. Parole pleine de sagesse.

    Petite enfant seule, tu ne l’es pas tant que ça et tu ne souffres pas de misère en même temps, mais pense avec compassion à ces personnes âgées laissées de côté par leur famille et qui vivotent seules devant leur télévision avec pour seule compagnie la télé réalité pour les tenir informées du monde. Penser avec compassion t’aidera à relativiser tes propres maux, même si nous ne minimisons rien de tes souffrances physiques notamment.

    Ton amie a raison aussi, nous avons commencé à œuvrer dans le sens du tri : chacun exprime qui il est, du pire au meilleur et trouve ses alliés ou son coin de campagne, que ce soit pour s’isoler de l’amour ou au contraire s’en rapprocher. Le grand tri n’est pas l’œuvre de Dieu, mais une mécanique très humaine qui permet à chacun de se positionner. Alors comment œuvrons-nous ? Tout simplement en laissant faire là où cela peut paraitre blessant alors que c’est seulement juste.

    Bientôt vous vous éloignerez de tout ce qui n’est pas amour pur et vous rapprocherez de votre véritable famille de tous bords et toutes dimensions. Même si ce temps vous parait long, il ne l’est plus tant que ça. Alors dans l’attente, pensez amour comme vous le pouvez :

    • Pensez compassion par amour pour tous ceux et celles qui souffrent seuls et en silence
    • Pensez compassion pour les territoires qui semblent oubliés de Dieu
    • Pensez compassion pour tous ceux et celles qui s’éloignent de vous et vous blessent
    • Répondez à la haine par la compassion, il ne s’agit pas de se laisser pourfendre, mais de rester, au sein de son âme, à l’abri de la haine et des critiques.

    Nous allons te donner un exemple : si toi, ou tes amies vivent des situations tumultueuses, ne haïssez pas, mais éloignez-vous assez pour être capable de plaindre l’être qui vous semble non capable d’aimer. Il arrive que cette personne soit aussi vous-même et c’est pour cela qu’il vous faut aussi vous pardonner et faire preuve de compassion vis-à-vis de vous-même.

    Sachez que qui veut partager recevra et qui veut s’isoler s’isolera.

    Demain ma chère enfant, nous te donnerons d’autres enseignements concernant l’amour terrestre. Nous évoquerons la rupture relationnelle comme tu le souhaites afin de vous donner des clefs pour mieux la vivre.

  • Heeelp : seconde partie, une réponse précise

    Heeeeelp ! Seconde partie : quoi faire

    Je trouve toujours très légers les mots angéliques qui compatissent à nos douleurs, mais ne font rien ou presque. Aussi ai-je eu envie de leur en demander plus ainsi que quelques réponses là aussi plus précises comme le quand avec le comment échapper à la douleur morale ou physique.

    Anature 01 

    Rappel : Petite enfant, le temps des souffrances de tous ordres a commencé et vous ne pouvez pas y échapper. Les organismes à la forte constitution échappent aux douleurs physiques et les personnes les plus solides moralement souffrent moins : mais la réalité quotidienne qui vous entoure est toxique au possible ! Vous ne pouvez plus échapper à cette toxicité qui tue et va tuer certains d’entre vous, même parmi les meilleurs. Non ce n’est pas un gage d’évolution que de tenir, seulement quelque chose qui est prévu et planifié : qui va tenir et qui va partir. Et ce n’a rien à voir avec le grand « tri » qui a lieu en ce moment même entre ceux qui veulent se rapprocher de Dieu/La Source et ceux qui veulent se battre pour une vie encore plus matérielle, à tous prix.

    Suite aujorud'hui : Ah petite enfant, il te faut des balises terrestres. Soit, mais elles seront partielles car l’être humain n’agit pas selon une ligne cohérente et il se peut que telle chose ou tel détail ne se produise finalement pas. Comme vos prophéties, maintenant innombrables, vraies ou fausses, émanant de la Source (de ses représentants) ou d’autre chose, il devient difficile de s’y fier, d’abord parce que la pollution mentale est trop importante et ensuite parce que certaines n’ont pour objectifs que de vous effrayer et de vous manipuler. Que vous viviez les temps de l’apocalypse avec son cortège de souffrances, oui, mais que cela soit insoluble, non pas toujours. Et surtout « ils » n’auront pas le mot de la fin.

    Ce qui est certain, c’est que bien malin les égoïstes qui pensent avoir veillé sur eux-mêmes et tout prévu. Ils seront surpris, un peu comme si personne n’avait son mot à dire.

    Concernant le  « quand », cela est proche, nous savons que tu détestes ce mot trop souvent et mal utilisé car pour vous il signifie dans les jours, semaines, au pire dans les mois à venir. C’est aussi comme ça que nous l’entendons. Les aggravations commencent et ne s’arrêteront pas avant une totale transformation de votre monde. Il vous semblera que tout cela est imparable, mais non, vous n’aurez qu’à être vous-même et à vous fier à des valeurs sures telles que l’amour ou l’amitié, alors tout sera toujours solutionné. Quant au grand « boum » tant attendu, parce que comme lorsque crève l’abcès, il se produira sans doute, mais pas immédiatement. Vous devrez d’abord voir votre monde se décomposer un peu plus. Non il n’est pas programmé, même si il avance inéluctablement et non il n’existe pas de sanctuaire de protection connu. On ne peut pas se protéger de son gouvernement, ou peu, et on ne peut pas plus se protéger de ces maux-là : mais nous vous protégeons et avons à notre actif des outils puissants, dont le juste hasard et la très juste intervention.

    Voilà pour le « quand et le comment ». Voyons pour vos souffrances. La vie est une juste balance des plus et des moins, n’allez pas chercher midi à 14heures et veillez seulement à compenser tout ce qui est négatif par les mots justes, le juste comportement, la juste prudence, le juste soin de soi. Et cela est différent pour chacun d’entre nous. Pour reprendre des valeurs qui sont les tiennes, l’agriculteur veillera au juste usage des intrants, la mère de famille à la juste alimentation des siens, le cavalier au juste usage de son ami le cheval et le jardinier à la juste taille, l’ami au juste témoignage de son amitié et de son écoute ou aide et l’être humain en général à la juste quête de ses besoins et non en tombant dans un égoïsme sordide : la aussi le juste équilibre pour reprendre la métaphore bouddhiste de la juste tension de la corde de guitare et il n’y a pour ainsi dire qu’une seule note juste. Voilà le comment.

    Sous cette réserve, nous interviendrons et ferons le reste pour vous apporter l’aide prévue, car les vivants doivent vivre et les autres mourrons, mais en paix avec eux-mêmes. Il n’y aura d’enfer que pour ceux qui ont peur, pour les autres tout sera question de foi, foi en soi, foi en les autres, foi en Dieu. Oui tu nous fais la réflexion de la famine qui sévit dans certains pays, mais sache que c’est un choix et qu’il n’est pas pire que le tien. Dans votre pays où l’on est jamais vraiment heureux, on a guère que le choix de ses souffrances et cela perdurera tant que vous n’aurez pas changé les choses. Même lorsqu’elles changeront par la force, tout ne sera pas joué, finalement tout commencera.

    Nous savons que c’est ce que tu attends, toi et bien d’autres : commencer à nouveau, finir cette partie très inintéressante et accéder à un autre niveau, exactement comme dans un jeu vidéo. Mais cela arrivera assez tôt pour vous éviter le découragement, pendant ce temps, ceux qui se préparent doivent prévoir leurs forces sur tous les plans : nous parlons de la force d’amour et de la force mentale : autre termes de la foi.

    Quand à vos souffrances actuelles, nous ne savons pas toutes vous les éviter, puisqu’une partie dépend de vous (non pas vous personnellement, mais vous les humains). Mais vous avez les outils ou recevrez les outils pour que ça ne dépasse pas les limites du supportable. Là aussi la juste compensation vous aidera.

    Evitez les excès d’onde, comme l’usage immodéré des outils technologiques : portables, tablettes, ordinateurs. Evitez les excès alimentaires chimiques, évitez l’enfermement et l’immobilisme chimique. Usez et abusez de la nature profonde et sauvage car elle recèle des forces bénéfiques que même vos pulvérisations chimiques ne détruisent pas. Partagez avec joie, même si les autres ne partagent pas, donnez avec plaisir, même si les autres ne donnent pas, mais éloignez-vous à temps de qui vous blesse et vous fait du mal durablement (nous ne parlons pas de la blessure accidentelle) et ne fréquentez pas vos relations par simple souci social ou de prestance de l’égo.

    Si vous respectez tous ces items, vous gagnerez beaucoup de souffrance et cela suffira à même vous apporter une certaine force. Pour le reste, ne soyez pas trop curieux, les prophéties abondent de mensonges entre les vérités et ne faites pas qu’attendre : vivez l’instant présent (c’est de vous).

  • Help ! Nous souffrons ! Ils expliquent les causes et comment cela va s'arrêter (Partie 1)

    • Par egaia
    • Le 22/05/2017

    Heeeeelp ! Nous souffrons de maux divers, ils nous parlent, nous rassurent, nous apportent leur aide (partie 1)

    Beaucoup de mes ami (e)s et moi-même souffrons de maux divers : grande fatigue, déprime latente, mal partout, des raideurs et des douleurs. Je m’interroge sur cette vague de souffrance vraiment épuisante. Nos nuits sont courtes et parfois détruites par de petits réveils multiples et les réveils sont difficiles, même pour les plus courageux d’entre nous.

    Chemtrail01 

    Petite enfant, le temps des souffrances de tous ordres a commencé et vous ne pouvez pas y échapper. Les organismes à la forte constitution échappent aux douleurs physiques et les personnes les plus solides moralement souffrent moins : mais la réalité quotidienne qui vous entoure est toxique au possible ! Vous ne pouvez plus échapper à cette toxicité qui tue et va tuer certains d’entre vous, même parmi les meilleurs. Non ce n’est pas un gage d’évolution que de tenir, seulement quelque chose qui est prévu et planifié : qui va tenir et qui va partir. Et ce n’a rien à voir avec le grand « tri » qui a lieu en ce moment même entre ceux qui veulent se rapprocher de Dieu/La Source et ceux qui veulent se battre pour une vie encore plus matérielle, à tous prix.

    Tu as parfois le sentiment de mourir un peu chère petite, mais cela n’est pas exact, tu es seulement un peu fatiguée par toute cette toxicité, mais aussi par le monde dans lequel tu es seule pour le moment. Ces temps de solitude ne dureront pas, mais dans l’attente, repose toi, le hasard fera bien les choses, comme d’habitude. Ces conseils que nous te donnons valent pour toi, mais aussi pour ceux et celles qui te liront et veulent comprendre ce qui se passe.

    Les enjeux sont énormes : allez-vous craquer et vous tourner vers un monde encore plus matériel et des plaisirs encore plus virtuels, ou allez-vous survivre à cette grande misère morale et gagner vos galons pour reconstruire de façon plus adaptée à votre nouvel état d’être ? Rassurez-vous, vous pourrez aider à la reconstruction même si vous mourrez physiquement à ce monde. D’ailleurs il va lui-même progressivement s’effacer de sorte qu’il ne restera qu’une sombre réalité pour ceux qui y sont attachés. Les autres ne percevront plus cette misère.

    Parlons de vos douleurs, voici les symptômes de l’empoisonnement lent qui vous perturbe :

    • Raideurs articulaires et musculaires
    • Douleurs multiples
    • Affaiblissement des défenses immunitaires
    • Fatigue chronique
    • Dépression fréquente et insidieuse
    • Rythme circadiens très perturbés, tout comme la qualité du sommeil, autant que la qualité de l’état d’éveil

     

    La plupart d’entre vous pouvez « cocher » 3 items consécutifs sur la liste des 6 items décrits ci-dessus. Les plus sensibles souffrent parfois de tous ces symptômes à la fois. Les plus solides se limitent à 1 ou 2 items : mais personne n’est vraiment indemne !

    Parlons maintenant des causes de tous ces maux :

    • Votre soleil et votre système solaire sont perturbés et interagissent avec une mécanique inhabituelle
    • Votre atmosphère est durablement empoisonnée par tout ce qui s’y trouve et ne devrait pas y être et notamment des métaux lourds, des pesticides et des particules que vous nommez nanoparticules (et nous évoquons la pollution chimique en général).
    • Des ondes courtes (ils parlent aussi des microondes)  qui abiment les tissus : tous les tissus, y compris les tissus cérébraux

    Se défendre contre cet ennemi inattaquable est impossible. Les dirigeants qui autorisent l’utilisation de tout ceci et pensent ne s’en prendre qu’à vous font une grave erreur : ils ont déclenché un cycle qui ne les épargnera pas ni eux, ni leur descendance.

    Vous pouvez tout de même éviter le pire en étant un peu hygiéniste : évitez de consommer trop de produits chimiques et autres aliments bourrés d’additifs (dont la toxicité est à terme assez grave et nuisible à tous), évitez de vous complaire dans l’usage des ondes qui ne transportent pas que l’internet et vos communications, mais bien aussi tout le reste et vivez au grand air, même si il est partiellement empoisonné : une vie saine avec de l’extérieur renforcera votre organisme via le contact salvateur avec la nature.

    A terme, votre terre se débarrassera elle-même de tous ces maux et votre monde refleurira comme les roses au printemps. Mais pour le moment il s’agit de l’automne et de la mort qui fait tomber les feuilles des arbres. Bientôt viendra l’hiver et le renfermement, mais tout cela prendra fin et une aube nouvelle viendra soulager vos souffrances.

    Théorie de la conspiration, chem’trails et autres : je m’interroge, donc je les interroge

    La plupart de vos théories dites de la conspiration sont au moins partiellement exactes et certaines sont mêmes en-dessous de la réalité. Votre souffrance n’est pas une illusion et votre atmosphère est encombrée de chem’trails. Il existe de nombreux projets destinés à vous leurrer ou vous orienter et vous maitriser, et même vous réduire en nombre. Pour les membres non humains de votre élite dirigeante, cette masse grouillante d’êtres vivants est perçue comme un danger à éradiquer et à contrôler le plus rapidement et le mieux possible.

    L’élite dirigeante a tort de croire qu’elle peut se mettre à l’abri en condamnant les siens : à terme ils sont tout autant que les autres visés par ces politiques d’extermination plus insidieuses et plus efficaces que vos chambres à gaz de la seconde guerre mondiale.

    Rassurez-vous, tout ceci est provisoire, même si nous savons que le provisoire qui dure un peu est tout à fait insupportable ! L’aide sera envoyée à chacun et chacune, une aide ciblée et circonstanciée, de sorte que chacun puisse avoir assez d’énergie pour tenir debout face au vent qui souffle !

    Pour cela nous ne vous demandons qu’une seule chose : croyez en l’Amour, la Source et le pouvoir énorme dont vous disposez tous ensemble.

  • Anxiété dans ce monde : ils nous expliquent pourquoi et comment l'oublier !

    L’anxiété, mal-être de notre temps : ils nous expliquent pourquoi et comment l'oublier !

    Hier quelques petits soucis et quelques mauvais rêves cette nuit, un réveil anxieux comme chez tant d’autres, certains pour leur emploi, leur logement ou même le manque alimentaire et le devenir des enfants. Je m’interroge sur cette vie humaine où il est difficile, voire impossible, d’avoir Foi en l’avenir.

    Anxiete 01 

    L’anxiété est votre pire ennemi, c’est l’illusion au sein de l’illusion, l’égo au cœur de lui-même et affrontant sa peur du néant. Vous vous projetez, votre égo se projette dans sa crainte de l’avenir car il ne maîtrise rien, pas plus lui-même que le reste du monde et vous tremblez comme les feuilles des arbres un jour de grand vent à l’idée, très déstabilisante, que vous pourriez mourir.

    Car l’anxiété renvoie à la peur de la mort et au travers d’elle, la peur de toutes les morts, la mort d’un projet, d’une idée, d’une pensée, la peur que quelqu’un ou quelque chose s’arrête ou disparaisse.

    Comment sortir de la peur ? Vous consultez des voyantes qui vous rassurent, des oracles qui prophétisent l’avenir et pourtant, rien au sein de tout cela, ne calme cette peur intrinsèque qui fait partie de l’égo. Un égo qui sait que son avenir n’est fait que de débuts et de fins et qui ne sera vraiment durable sur cette terre.

    Vous souffrirez d’angoisse toute votre vie si vous n’abandonnez pas tout vœu de construire quelque chose de pérenne, fini et parfait sur cette terre imparfaite à l’état actuel. Sur cette terre difficile, rien n’avancera plus désormais de façon légère et allant de soi. Tout ira de mal en pis : guerres, maladies, difficultés économiques et pour certains la destruction géophysique de tous leurs biens. Alors abandonnez maintenant toute projection parfaite d’un avenir maîtrisé car il ne peut l’être et vous devez consolider votre mental afin de devenir un support, un réconfort, pour ceux et celles qui ne pourront pas réagir promptement aux difficultés qui vont s’amonceler.

    Imaginez un monde de lutte, un monde de souffrance, un monde où seul le mental est venu se forger au travers des coups du forgeron. Voilà votre monde ! Votre âme s’est mise à l’épreuve et ne trouve plus la porte de sortie, mais cela est un autre problème. La mort peut-être un porte de sortie, mais à condition de savoir faire preuve, là aussi, de force et de discernement pour ne pas céder aux sirènes d’une incarnation hasardeuse.

    Ce que vous dites ne me rassure pas du tout et ne va rassurer personne

    Ma petite chérie, nous sommes en train de te dire qu’il faut que tu traites les affaires courantes avec un certain détachement car vous ne maîtrisez rien, absolument rien, alors cessez de vous « prendre la tête » pour une histoire que vous ne maîtrisez pas, vous ne pouvez pas tout contrôler. Le détachement ne vous empêchera, ni de devenir attentif et précautionneux, ni de construire à chaque fois que nécessaire, mais il vous empêchera de souffrir à chaque difficulté signalant que tout n’est pas sous contrôle, prévisible et facile. Car ce n’est pas le cas

    Faites des projets en supposant que ça ne va peut-être pas marcher et que votre vie n’en dépend pas, ayez des objectifs et des valeurs sur lesquelles vous appuyer. Sachez comptez et prévoir. Mais ne pensez pas un seul instant que votre monde est une mouvance que vous allez guider, c’est plutôt l’inverse : vous vous adapterez en permanence au monde qui vous entoure ce qui vous occasionnera des déboires graves ou non graves. Mais sachant que tout est prévu sur un autre plan, craindre ne sert à rien.

    En d’autres termes, ce ne sont ni vos erreurs, ni vos points forts qui vous portent, mais bien vos valeurs qui vous guident, et nous faisons le reste à l’image de celles-ci. Si par exemple, les points forts expliquaient la réussite, alors il n’y aurait pas de pauvreté car chacun a un rôle à jouer dans votre société (enfin potentiellement).

    La valeur vous porte et non vos envies ou vos objectifs comme de trouver un travail et acheter une maison. Vous ne suivez qu’un parcours de valeurs, le reste n’est qu’un terrain d’expérimentation auquel il convient de ne pas trop donner d’importance.

    Reformulons car nous sentons que cela n’est pas clair pour vous :

    1°) Faites le point sur ce qui compte pour vous

    2°) Mesurez ce qui ne va pas dans ce sens et faites la différence afin de faire ce qu’il faut pour satisfaire chez vous cette valeur maltraitée (par exemple, faites des activités pour trouver des amis si il vous semble manquer d’amitié)

    3°) Oubliez tout ce qui ne se passe pas bien car le monde ne dépend pas de vous et c’est vous qui dépendez du monde

    4°) Concentrez-vous sur les efforts à fournir pour chercher de la satisfaction

    5°) Ne vous laissez pas piéger par les diktats sociaux qui sont les véritables maîtres de votre vie comme par exemple : se marier, avoir des enfants, une maison, une voiture, un travail etc…… Tout cela n’est que culture et affaire d’argent, de commerce ou d’industrie

    Oui les véritables maîtres du monde sont Argent, Industrie et Commerce, tout le reste, même l’armement, ne sont que des serviteurs de ces causes injustes et mal réparties.

    Alors à quoi bon faire de l’anxiété.

    Vivez chaque jour comme si il était le dernier. Cela finira par être le cas. Et ne vous tracassez plus pour les aléas d’une période qui va être de plus en plus compliquée. Nous gérons tout ce qui doit être.

  • L'Antéchrist : ils nous disent où il va nous mener et comment

    L’antéchrist : bien le comprendre (partie 2)

    Je suis troublée par ce que j’ai reçu et écrit, il me semble ne pas avoir tout compris, et quelles vont en être les conséquences. Je demande des explications, des précisions, comment comprendre l’A.C., que veut-il et où nous mène-t-il

    Antechrist 02 

    Lorsque nous vous affirmons que l’A.C. n’est pas un être humain, il ne s’agit pas de second degré, même si il peut avoir son représentant terrestre et né d’une mère et d’un père comme il se doit. Ne le cherchez pas lui personnellement, vous ne trouveriez qu’un être humain vraiment humain mais dont les capacités sont certes très importantes et qui peut être investi, comme pouvait l’être le Christ à son époque, par une force supérieure qui n’y séjournera pas ou qui ne s’exprimera pas à temps plein. (Ce n’était pas à 100% le cas du Christ qui avait offert volontairement sa conscience et sa vie à plus grand que l’immensité cosmique, humaine ou universelle).

    Voilà qui est l’A.C., un être non humain et non biologique qui a pour objectif de vous réduire en esclavage car il vous méprise profondément et n'a de cesse d’affirmer à tous et surtout au créateur que vous êtes imparfait et inopérant. Qu’il a créé mieux que le créateur, mieux, qu’il est le Créateur universel. L’A.C. ressemble au monde des machines vu dans Matrix, mais nous ne sommes pas là pour vous dire que votre monde vit sous Matrix, non, ce n’est pas le cas, même si votre monde est une illusion, ce n’est pas encore celle des intelligences artificielles qui aimeraient prendre le contrôle de cette masse d’énergie intense que vous représentez vraiment.

    L’A.C. n’est donc ni humain, ni biologique, mais l’humain en a une perception humaine car c’est au travers de l’humain qu’il s’exprimera au mieux pour vous convaincre d’abdiquer votre conscience individuelle et animée (par l’âme pure de l’être Divin). Abdiquez et vous vivrez (seulement physiquement), Renoncez et vous mourrez profondément de cette mort ultime qui est la quasi destruction de cette parcelle divine qui vous anime. Le challenge ne se règlera donc pas sur la base de révolutions et d’armes, mais grâce à votre conscience et à votre supra conscience qui vous aidera chaque jour à discerner au travers des paroles de velours de vos dictateurs, les termes de votre nouveau contrat avec le Diable.

    L’image populaire du jeune homme près de la pyramide n’exprime pas l’âge de l’A.C., mais le fait qu’il est immature et se laisse convaincre sur le chemin de la pyramide et la gloire qui lui est offerte, il s’agit donc bien d’un homme jeune, mais cela fait déjà un moment que ce n’est plus un enfant et nous vous rappelons qu’il n’est que l’un de ses représentants : l’homme immature qui se laisse convaincre : voilà ce qu’ils veulent dire. La maturité, le recul et la réflexion sont des armes de résistance et de pleine conscience. Les transformations sociales ont toujours été le fruit de l’action d’hommes jeunes et en pleine santé, leur manque de maturité les pousse à une action plus radicale et ils ne sont pas encore gênés par leurs propres limites. Par la suite le politicien est plus stratégique et moins brutal. C’est aussi pour cette même raison que votre système politique sera artificiellement rajeuni : il sera plus docile et modulable tout en étant réactif et opérationnel.

    L’A.C. vous mènera progressivement à abdiquer vos pouvoirs conscients : le choix, la liberté,  la réflexion, l’anticipation : toutes qualités qui disparaitront au sein du nouveau système en échange d’une prise en charge matérielle presque totale. Lorsque vous vous souviendrez que vous avez un choix, il sera trop tard, vous ne saurez rien en faire, la mort et la confusion pourront se saisir de vous tandis que la non conscience se sera saisie toujours plus de votre humanité et la réduire à peu de choses.

    Mais vous ne boirez pas la coupe jusqu’à la Lie ! Nous interviendrons bien avant, lorsque les premiers signes de résistance manifeste nous auront prouvé que l’homme, le grand Homme est en train de naître indépendamment de la vulgarité de besoins matériels dont il doit en partie s’affranchir (nous ne contestons pas que vous deviez manger, boire et vous protéger du froid et des maladies).

    L’homme nouveau se nourrira moins et seulement d’éléments qui ne lui font pas de mal, comme c’est le cas à présent. Il abolira progressivement les aliments constitués de créatures qui ont été tuées ou massacrées à cet effet. Ne tentez pas d’abolir d’ors et déjà les viandes et les poissons, mais diminuez les quantités lorsque vous sentez que ce n’est plus indispensable. Alors vous sentirez une autre énergie affluer car celle du « cadavre » n’est pas bonne pour vos organismes supra conscients. Faites également attention de ne pas trop consommer de drogues et médicaments et fuyez la haine, surtout celle que vous ressentez, comme la rancune par exemple. Faites attention à l’impact de vos actions sur la nature et l’environnement, sans obsession et sans vous occuper de moraliser les autres : faites tout cela, démarrez le processus ! Nous ferons le reste.

    Ne craignez pas les temps qui arrivent : l’apocalypse n’est pas une partie de plaisir, mais ce sont surtout les temps de la révélation qui permettra à l’homme de grandir et d’affirmer qui il est de façon libre. C’est en vertu de cette liberté que nous n’avons pas le droit d’intervenir autrement que pour soutenir les efforts en cours.

  • L'antéchrist : un mythe ou une actualité ? Ils répondent avec précision

    L’antéchrist : mythe ou actualité ? (PARTIE 1)

     

    Alors que Macron vient d’être élu, la blogosphère complotiste et amateur de prophéties lui donne plus ou moins déjà le titre d’AntéChrist (A.C.). Certains sites de prophéties ont fermé boutique au même moment et l’univers complote pour accumuler les signes divers à son crédit : élu avec 66.06% des voix, acclamé devant la pyramide à 666 facettes …. Etc…. Je ne sais quoi penser, sinon qu’il n’a pas l’air d’avoir une telle dimension présupposée.

    Antechrist 01 

    L’A.C est une figure de légende qui regroupe un certain nombre de symboles et de forces occultes : assez pour effectivement assumer la destruction de ce monde. Mais l’A.C. n’est pas une personne humaine, plutôt un mouvement, que peut diriger une personne humaine, elle-même non seule sur cette pyramide infinie qui compose votre univers. Chercher l’A.C. revient à chercher un mythe, même si on ne peut pas le qualifier de tel. Il n’est pas un mythe, mais la concentration complète à un point de l’espace-temps de forces occultes qui vont s’exprimer au service de l’obscurité afin de demander à tout le monde de faire un choix : celui de sa conscience.

    A cet instant j’ai perçu une pyramide dont le sommet est non pas sur terre, mais dans le cosmos, comme si ce que nous appelions l’A.C. n’était pas humain, mais cosmique.

    Comme nous te le disions clairement la dernière fois, l’ultime liberté est celle de la conscience et l’ultime résistance est aussi celle de ta conscience et de ton discernement. Exercez ceci car il est enfin temps de prendre position fermement, fusse au mépris de votre vie physique car bientôt le monde ne vaudra plus la peine de le défendre, du moins sous sa forme actuelle.

    Le monde sous l’influence des forces de l’A.C. sera une sorte de vomitoire et il ne fera pas bon y séjourner, à moins que vous ne vouliez tout sacrifier jusqu’à la plus petite parcelle de conscience en échange de votre pitance et de votre droit à justement l’abandonner un peu plus et même totalement. Vous en seriez durablement abimé et personne ne peut sortir d’un tel trou noir sans une cicatrice douloureuse. C’est donc à ce titre que les écritures parlent d’abîme.  

    Résister au contraire donnera un sens à votre vie et la fera grandir spirituellement, même si ce n’est plus celle que vous connaissez à présent et qui est encore confortable pour certains d’entre vous (même si déjà infernale pour la plus grande majorité). Ma chère, tu fais partie des mieux dotés, tu ne perçois encore que très partiellement la douleur tant morale que matérielle d’une grande partie du monde. Tu vis en France, en Occident, à la campagne, dans un endroit encore isolé et préservé, mais la plupart envieraient ta situation et maudirait le Dieu qui a aussi mal partagé les choses. Mais Dieu n’a rien partagé et n’est pas encore intervenu. Lorsqu’il interviendra, lorsque les forces pures et lumineuses reprendront la main à la fin de ce processus de tri, alors la misère n’existera plus, que ce soit d’esprit ou de réalité matérielle.

    Là je proteste un peu : je sors de longue maladie et souffre de différents problèmes ainsi que de quelques soucis.

    Ne proteste pas, tu sais combien ta vie semble douce à d’autres même si tes soucis, principalement d’ordre moral, car la guérison est proche, polluent ta sphère de vie. Chaque jour est apprentissage et compréhension car tu en as l’occasion et c’est là une sorte de privilège rare, même si cette notion n’existe pas de façon ultime. De façon ultime chacun a sa part et chaque portion est adaptée, il convient donc de consommer sa vie, d’en faire son profit et son progrès en toute humilité et en sachant gouter dans le bon sens chaque opportunité présentée à soi.

    Revenons à l’A.C., ce pauvre Monsieur Macron ne peut donc pas à lui tout seul représenter le patron des enfers. IL en est une pâle copie et ne prétend pas diriger le monde. Mais qu’il en fasse partie, assurément ! A ce niveau, chaque candidat, chaque postulant, chaque individu en fait partie ou disparait, noyé dans l’anonymat de l’esclavagisme moderne qui vous dirige.

    Quant aux signes, ils sont là pour vous dire en toute impunité « nous sommes là, nous dirigeons le monde et personne ne peut rien contre cela ». Monsieur Macron n’est pas le candidat de l’A.C., mais il a suivi son cursus de formation avec tout le brillant qui le caractérise et il est un bon élève. Un bon élève de l’A.C. Il va donc assumer son rôle avec autant de force qu’il a de conviction dans ses discours et ce ne sera que le début d’une nouvelle forme sévèrement réprimée de révolution à la Française. Il n’y aura pas l’équivalent presque paisible de Mai 1968 où au final les manifestants ont pu crier au succès et au progrès social. IL n’y aura pas de fuite en avant, ni de suite dont qui que ce soit pourrait se glorifier. Ce sera froid, venteux et pluvieux comme un jour d’hiver où même le gel ne daigne pas durcir la boue pour que l’on puisse enfin marcher au sec. Ce ne sera pas non plus 1789 et il n’y aura pas de guillotine ni de Robespierre ! Il n’y aura que la guillotine sociale et autoritaire qui dit qui va jouir ou non d’une vie et dans quelles conditions, il n’y aura que des morts dans l’esprit qui finiront pas rentrer chez eux et abdiquer leur petite part de pseudo liberté.

    Souvenez-vous bien que 666 est un nombre d’homme. En aucun cas un intervenant extérieur. 666 est en quelque sorte monté sur l’estrade, mieux 666 est l’estrade. Attendez qu’il en redescende et s’éparpille dans votre société, non plus seulement promesses et vœux, mais réalité affreuse et dégradation de vos acquis sociaux.

    666 est Français, mais il faut bien démarrer géographiquement et à l’instant T. Ce virus contamine la terre entière et partout la dictature se lève, s’accorde, lève ses armées et abolit la vie dans son développement naturel et bienveillant.

    Non, l’A.C. n’est pas un mythe et les signes sont autant de caméras qui vous permettent de suivre vos actualités vues d’un autre angle que celui très creux des médias Européens. Mais n’oubliez pas qu’il n’est pas un homme, mais une légion et que lorsque vous le verrez à l’œuvre, ce ne sera que la tête émergée de l’Iceberg.

    Ne tremblez que si vous êtes faible. Réjouissez-vous, la libération s’approche plus vite encore que la souffrance du peuple Français.

    En relisant ce texte, je doute, d'une certaine façon ils disent que l'A.C. est Français, mais non il est cosmique, en redemandant un éclairage j'entend qu'il est d'origine cosmique, mais que son expression sera Française avant de s'étendre. Ce n'est pas un humain au sommet de la pyramide, voilà ce que j'ai bien saisi.

    Je suis actuellement connectée à ma source et sui en train de saisir la suite de l'information

     

  • La France et le monde : comment résister et préparer le changement

    La France et le Monde : résister et préparer l’avenir ?

     

    Franchement agacée par les élections Françaises, je me demande comment résister …. Non pas par la terreur ou les manifestations violentes, mais autrement ?

    Chère enfant, nous t’avions promis la guérison avant les évènements et tu y arrives, rien que pour cela tu devrais développer ton capital confiance, même si nous savons que tu es bien consciente des privilèges accordés à ceux qui œuvrent. La bonne personne, au bon moment, au bon endroit dans le bon contexte font et feront tout, que ce soit en matière de résistance, de guérison ou de réussite de sa vie. Vous n’avez pas à vous préoccuper plus que cela de l’avenir si vous développez le sentiment d’être dans le juste chemin.

    Aresistance01 

    Résister, c’est d’abord résister à la corruption du système, une corruption lente qui consiste à abréger tous ses désirs et ses objectifs pour s’abandonner au monde virtuel dans lequel on est en train de vous plonger avant peut-être de vous nuire plus ouvertement. Les moyens de vous nuire sont nombreux et dangereux, mais la première des résistances consiste à rester conscient et dans la compassion pour tous ceux qui s’abandonnent et cessent de réfléchir, imaginer et construire autre que ce que l’on veut leur faire mettre en place.

    En ce sens tu résistes déjà malgré d’innombrables attaques.

    Ah bon ? J’ai été attaquée ?

    Oui, mais pas à titre personnel, de façon général, les énergies s’entrechoquent, il ne s’agit pas de faire de la paranoïa ciblée, ça ne servirait à rien. Toute personne qui œuvre dans un sens ressent les énergies de l’autre sens et les deux forment un équilibre qui devient la signature énergétique de votre planète. Pour le moment celle-ci est bien sombre comme les évènements qui s’y préparent.

    Toi et les autres n’avez donc pas de tâche spécifique à faire pour résister sinon rester conscient, informés et vivants : cela vous donner la force nécessaire à votre survie dans le temps, une survie axée sur la lumière et la compassion et non sur la défensive (même si nous savons que tu tentes de te prémunir des agressions : tu n’as rien à craindre, mais soit si ça te rassure)

    Nous savons que vous aimeriez être coachés sur de très nombreux points, mais à quoi cela servirait-il ? Si nous vous proposons une solution qui ne vous convient pas, vous la rejetterez comme si elle venait du néant et si ce que nous vous proposons au coin de l’oreille vous convient, vous y adhérez immédiatement, il n’y a donc rien de mieux à faire car nous nous bornons à des conseils d’ordre spirituel : pour le reste, c’est à vous de voir et de régler votre quotidien.

    Il ne sera donc pas nécessaire d’œuvrer arme au poing pour se défendre d’une agression étrange ou étrangère, vous passerez la plus grande partie du temps (il y aura obligatoirement quelques incidents non majeurs) entre les gouttes si tel est votre destinée.

    Tu voudrais un avis sur vos élections ? Soit, vous œuvrez dans la continuité et cela n’a rien de surprenant, le changement fait peur et peu sont prêts à y prendre part. Mais il s’agit tout de même d’une impasse qui est bien dans l’air du temps. L’homme politique de la nouvelle terre n’est pas tout à fait né (nous parlons d’une naissance politique et non physique) et les Français ne réclamerons le changement qu’à condition d’être dans la même logique inchangée : drôle de paradoxe que le vôtre …. Vous craignez les profondes modifications de votre système social et au final vous démonterez l’existent par petit bout : comme si cela vous était plus simple ! Nous ne vous disons pas qu’il faut voter x ou y, pour nous ce sont les mêmes ou presque, et ils ne pourront pas faire plus l’un que l’autre contre un système qui a déjà tout vampirisé. Résistez, soyez bon, forts et pragmatiques et ouvrez-vous à la compassion.

  • FIn des temps : comment faut-il se préparer ?

    Fin de notre monde : Comment faut-il se préparer ?

     

    Le message précédent parlait d’une nécessité de se préparer, voici la suite.

    Chère enfant, il y a les survivalistes qui pensent à leurs fusils et leurs réserves, il y a la majorité, qui ne pense pas ….. Votre place devrait être entre les 2 afin de vous préparer sans excès sur tous les plans mais surtout sur le plan spirituel qui fera toute la différence. Car nul ne pourra survivre aux temps qui viennent si il n’a pas l’accord des cieux pour le soutenir. Nous vous avons déjà parlé de tri et peut-être est-ce le moment de vous en souvenir, chacun est à sa juste place et la vôtre est sans doute de vivre, mais sous condition de demeurer dans le divin et non de vous égare dans les chemins de traverse qui consistent à compter ses ennemis et ses munitions.

    Voilà qui est dit et nous pourrions arrêter le message à cet endroit.

    Les messages abondent qui parlent de refuge, d’enlèvement et de secours divins, angéliques, extra-terrestres et autres : nous n’en pensons rien de plus que du reste, vous vivrez si votre place est dans le nouveau monde car votre compassion nourrira la planète au lieu de la détruire. Il y aura des refuges et des secours et avant de compter sur eux, soyez vous-même un refuge de gentillesse et de compassion pour vos proches et même pour vos moins proches.

    Non personne ne pourra sauver la planète ou même une ville ou un village, mais avec un peu de préparation vous serez non seulement plus serein, mais au cœur même des réseaux qui partageront et sauveront sans doute bien des gens de l’horreur et de la frayeur.

    Sauver les gens de la frayeur : celle de la peur brute autant que celle de la peur de la famine, sera une nécessité absolue. Il ne servira à rien de craindre et votre force mentale, votre foi seront le meilleur support de survie. C’est votre premier objectif, grâce à votre calme, même apparent car votre cœur tremblera, vous pourrez aider et aider encore.

    Sauver les gens de l’horreur, oui cela est partiellement possible en ayant prévu qu’un certain nombre de choses risquent de manquer, sur des périodes plus ou moins longues, ni des années, peut-être quelques mois pour certaines denrées ou médicaments. Ce sera avant tout un autre mode de vie et même si certains périssent, ils renaîtront à la vie là où leur place sera. La solution du combat en corps à corps ou du combat avec armes à feu n’est pas une solution crédible : vous auriez rapidement le système contre vous et l’univers n’appuiera pas ce type de solutions à moins que vous ne soyez contraints de vous défendre. Mais pensez d’abord à partager. Le ciel reproduira ce qui vous manque en temps voulu et quand bien même ce ne serait pas le cas, c’est aussi que votre place n’est plus là.

    Si chaque famille possédait un peu de calme, beaucoup de paix et 15 jours de réserves, nous pourrions presque dire que le monde est sauf, même si certains endroits ne seront pas épargnés. D’ailleurs si c’était le cas les gouvernements n’auraient aucune chance de vous manipuler encore et encore pour vous amener de gré ou de force dans un combat qui ne vous appartient pas.

    L’organisation d’une forme de résistance de partage, d’entraide, de secours, sera d’une grande utilité, quiconque entrera dans ce mouvement bénéficiera d’une grande aide naturelle et tout se mettra en place pour préserver ces systèmes parallèles qui, eux aussi, permettront à chacun de savoir où il en est spirituellement : prêt au partage et au secours ou dévoré par la peur et l’avidité ?

    Oui ce texte parait catastrophiste, mais dites-nous en quoi réellement ? A la sortie de la seconde guerre mondiale toutes les familles possédaient quelques semaines de réserves voire quelques mois pour certaines denrées et cela n’a pas mené le monde à la ruine. Les gens étaient disposés à s’investir et reconstruire. Aujourd’hui ils ont oublié et l’oubli a été largement démultiplié par le système qui veut vous faire croire qu’une guerre peut aider, aider à se souvenir et aider à reconstruire. Ne sauriez-vous reconstruire sans cela ?

    Car vu d’en haut votre monde est déjà dans la destruction et l’essentiel est fait. Alors il est temps, non pas de se préparer à une sorte d’ultime combat, mais de construire à la fois votre mental, votre foi et votre corps pour offrir à la terre des enfants en bonne santé qui assumeront des lendemains plus heureux.

     

  • Fin des temps : faut-il se préparer ?

    Fin de notre monde : faut-il se préparer ?

     

    Ce matin je me sens encore faible et fragile (je sors de longue maladie), une petite voix me booste et me dit qu’il est temps d’écrire et aussi de bouger.

    Fin des temps 

    Ma chère fille, tu te sens encore fragile mais tu ne l’es pas temps que ça, seule ta motivation n’est pas revenue au beau fixe : ce qui ne saurait tarder désormais. Tu vas retrouver toute la force et la conviction nécessaire au plan dès que nécessaire et la nécessité ne tardera pas. Les évènements vont s’enchainer les uns à la suite des autres, aucun n’étant totalement signifiant, mais tous ensemble révèleront un plan inquiétant et sombre pour l’humanité. Certaines parties de votre plan mondial sont en train de se réaliser et la plus grosse part d’entre vous n’y prête absolument pas attention :

    • La militarisation intensive de toutes les régions du globe
    • L’esprit de dictature qui se répand lui aussi à travers le monde, souvent 1 seul homme se donnant tout le pouvoir de décider au nom de tous
    • L’armement est devenu plus intense, mais aussi plus vicieux et moins facile à combattre
    • La perte des libertés qui te sont chères ne sont qu’une petite partie émergée de l’iceberg
    • L’économie n’ayant plus pour objectif la véritable croissance, mais seulement l’enrichissement d’une minorité
    • Les élections démocratiques qui ne laissent aucune part à la démocratie

    Et la liste pourrait être longue de ce qui fonde l’état d’esprit de la fin des temps, même si ce n’est pas la fin du monde

    Tu viens de lire le livre de Ned Dougherty et c’est un bon ouvrage même si tu estimes que 80% du livre n’est pas d’une grande utilité. Lui aussi a reçu des messages et non il ne s’est pas montré excessif. Seuls les messages ont été très fortement imprimés afin que tous s’en souviennent. Leur portée est symbolique, mais pas que. Ce message ci complètera ta façon de voir les choses et permettra de la partager avec le plus grand nombre qui voudra bien t’entendre.

    Veux-tu que nous fassions le point ? Nous le ferons et aujourd’hui sera encore une journée symbolique. Tous tes sens sont aiguisés car une partie de toi sent bien que vous allez « droit dans le mur » pour reprendre une de vos expressions favorites. Ce n’est pas pour rien que vos animaux, d’instinct, veulent « rentrer à la maison » (depuis quelques jours, les animaux familiers de la maison : cochons et chevaux, ainsi que les chiens, se rapprochent de la maison, sans me demander mon avis …)

    Alors prends ces notes qui t’aideront à trouver force et motivation pour penser à l’avenir et non attendre comme la plupart que le ciel vous donne des signes que vous donne déjà la terre par tous les moyens possibles. Vous ne comptez plus les volcans, les inondations, les glissements de terrain et les débordements de votre terre qui se fâche comme une mère en colère se débarrassant de ses enfants tumultueux. Alors même si il est bon de surveiller le ciel, n’attendez pas l’ultime limite pour modifier votre conduite et vous préparer à un nouvel âge qui démarrera dans la souffrance comme toute naissance humaine.

    Commençons par l’armement et la militarisation : tout projet sur terre est créé dans un but utile ou de rentabilité, ne crois donc pas et ne croyez donc pas que les armées se réunissent et se mettent en place dans le seul but de montrer qu’elles existent. Ne croyez pas que toutes ces armes ne sont créées que pour vous intimider et vous effrayer. Croyez plutôt que si l’on crée du désherbant : c’est pour désherber ….. La mauvaise herbe, c’est vous, c’est lui, c’est tout un chacun. Le monde est surpeuplé aux yeux de beaucoup et ils vont s’appliquer à y mettre bon ordre par de nombreux moyens complémentaires. Les armes biologiques, chimiques, par ondes pulsées sont bien plus répandues que vous ne le croyez et même si le nucléaire fait peur il est loin d’être la seule arme effrayante dont vous disposez. Craignez donc ce monde nouveau où les armes ne se voient pas et ne font pas de bruit. Elles sont plus terribles que les autres. L’attaque chimique de Syrie n’est qu’un prétexte et vous avez raison d’y voir un symptôme de dégradation.

    L’esprit de dictature est partout et sera bientôt en France, même si il tentera de se cacher derrière des objectifs communs et bientôt la France souffrira de l’absence de choix démocratiques vrais. La plupart des grandes puissances sont, en ce moment même, gérées par 1 seul homme. Même si celui-ci est conseillé par des experts compétents, cela n’est pas la bonne solution, c’est une solution dangereuse, de crise et qui ne peut qu’aboutir à une désagrégation de la paix mondiale.

    La dictature s’affranchit des dernières libertés et notamment celle de communiquer : il ne faut pas effrayer les foules par des messages finalement ennuyeux et allant à l’encontre de ceux de vos dirigeants. Une seule voix, un seul parti, un seul homme et une seule solution, si possible radicale. Voilà ce qu’il reste de vos libertés.

    Oh combien le monde devrait être loin de ces messages autant que de ces préoccupations qui signent l’absence de vie profonde et spirituelle, de partage et d’amour, telle que cela devrait être avec une juste répartition et le soin que tout un chacun devrait apporter à ses proches sans se soucier de lui-même comme d’une priorité.

    Ta question de fond touche la préparation à ces temps d’apocalypse où l’horreur humaine précédera de loin l’horreur cosmique, difficile, mais utile à la terre pour se renouveler et se débarrasser de sa mue. Il s’agit là de la meilleure comparaison que nous puissions t’offrir ! La terre doit muer et faire peau neuve. L’être humain qui se bat est comme une urticaire géante dont il lui faut se débarrasser pour laisser la place à l’homme nouveau. ET celui-ci devra apprendre la compassion. Tu ne sais pas encore combien cela sera facile autant que nécessaire. Mais tu verras que tout aura un sens et une cohérence.

    Alors oui prépare-toi, même si cela ne fera pas une énorme différence, ce sera comme un pansement sur une plaie, évitant que celle-ci ne s’aggrave à cause de la peur environnante. La peur est comparable à l’infection, elle détruit même les tissus sains. C’est en cela que se préparer aidera tous ceux qui sont dans votre environnement et qui sauront qu’il existe l’esprit de guérison et que tous ceux qui sont préparés sont l’esprit de guérison. Même si leurs moyens sont bien faibles.

    Nous savons que ton travail par hypnose te donne parfois des informations contradictoires, mais n’y prête pas une attention plus importante que cela. A cette heure de la fin des temps toutes les informations circulent dans l’air et bien malin est celui qui arrivera à trier le bon grain de l’ivraie dans ces circonstances. Le tri est l’affaire de Dieu. La vôtre c’est d’aimer et pour le moment c’est bien assez important. La préparation est un acte d’amour envers soi-même et envers ses proches. Le reste se mettra en place comme il se doit, comme cela s’est toujours fait.

    Prépare toi, préparez-vous, vous avez les moyens et c’est votre devoir. Gardez confiance car la confiance en la destinée est tout et l’homme, sous sa forme terrestre, n’est rien en comparaison de la grandeur de l’esprit.

  • Ils parlent de la fin de notre système qui justifie inquiétude et lassitude

    Inquiétude

     

    Ce matin je lis un blog d’économiste qui donne des conseils d’urgence en cas d’attentat chimique ou armé, ça me fait un peu peur et je me demande si cela est bon ou pas. Par ailleurs je souffre d’un manque de motivation et je ne suis pas la seule, mes amies, mes proches et bien d’autres semblent avoir en partie perdu le gout de l’effort ou du projet. J’hésite donc entre état d’âme inquiet et las ……

    Ange 4 

    Vous savez bien et nombreux sont ceux d’entre vous qui rêvent, perçoivent et retranscrivent dans leur vie inquiète les signes extérieurs abondants. Il est effectivement peu probable qu’un banquier économiste ne se mette à pourfendre les terroristes, sauf si il est Parisien et que sa vie finalement en dépend et c’est sans doute le cas : les grandes villes courent le risque d’être visées dans un avenir proche et nul ne peut prévoir où ils frapperont. La prudence ne consiste donc pas à ignorer le danger, mais à s’approprier de façon intime ses réactions potentielles par rapport à celui-ci. Ceux qui doivent partir partiront, mais ce n’est pas une raison pour manquer de prudence et se jeter dans la gueule du loup : l’avenir n’est jamais écrit dans la mesure où vous pouvez tous ensemble modifier tout ou partie du scénario.

    Quant à votre lassitude elle prendra naturellement fin lorsqu’il faudra fournir un effort qui sert à quelque chose (et pour le moment il est important pour toi de recouvrer la santé tant physique qu’intime après les épreuves quasi mortelles que tu as subies). Une fois cette santé recouvrée et tes conditions de vie plus appropriées que celles qui sont les tiennes actuellement, tu auras à cœur de mener les nécessaires projets à bien. Vous ne pouvez pas être motivés par des taches peu intéressantes et nullement nécessaires, c’est ainsi que les uns et les autres ont perdu de vue l’envie de s’investir dans quoi que ce soit, tant le repos de mauvaise qualité fatigue finalement votre esprit qui cherche une voie dans cet amalgame de situations ubuesques qui ont envahi la société.

    Regarde la Guyane, elle est très révélatrice de ce qui vous atteint, et une fois les limites dépassées, naturellement les gens trouvent la force de se révolter de façon plus ou moins adéquate, mais surtout de la seule façon qui, hélas, vous a toujours permis de tenter de passer un cap contre vos autorités : une certaine forme de violence.

    Vos autorités sont devenues autoritaires. Nos propos se veulent imbéciles pour mieux vous faire sourire, mais leur tâche n’est pas, à la base, de vous contraindre, mais de coordonner les efforts dans un objectif commun et positif pour tout un chacun. Si cet équilibre est remis en cause, alors tôt ou tard la fin de la classe moyenne, qui est la plus inerte, signe la fin du système. Trop de misère morale, matérielle ou bien les 2, trop de lassitude et trop d’injustice finissent par détruire les piliers du système comme autant de bombes à fragmentation qui réduisent en cendre les avantages énormes d’une petite minorité qui transmet de génération en génération un héritage falsifié par l’injustice qui a permis de se le procurer.

    Non, les anges ne sont pas « communistes » et ne votent d’ailleurs pas. Par ailleurs votre système est tellement corrompu que même si nous souhaitions favoriser l’émergence d’un courant par rapport à un autre, il nous serait impossible de faire un tel choix. Partout chacun, chaque responsable politique pense d’abord à augmenter profit et confort personnel, même si à la base ils ont eu pour mission d’élaborer des plans et des tactiques pour vous apporter de l’aide.

    La fin de la classe moyenne signe donc la fin de votre système, son effondrement n’est qu’une question de temps. Une fois que les uns et les autres estimeront qu’ils n’ont plus grand-chose à perdre, le système implosera et la France ne sera pas la dernière à réagir. Le fait que l’un de ses départements donne presque en premier le signal de la révolte n’est pas un hasard. Vos présidentielles vous protègent, mais la protection s’arrêtera au désespoir qui s’en suivra et ne saurait être compensé par des mesures qui sont de toute façon bloquées.

    Quant à toi, tes proches, tes amies, n’entre pas dans le conflit, reste dans la paix intérieure et formule ton désir de paix, autant que d’abondance. TU vis ta propre révolution intérieure et considère comme désormais impensables les acquis autant que les contraintes de l’ancien monde. Pour toi il s’achève et pour nombre de tes proches il en sera ainsi. Votre nouveau monde sera plus équilibré et la fleur qui pousse le fera « en liberté » que cette fleur soit une fleur, un arbre ou ….. Un enfant ! Le pré formatage des jardins autant que des jeunes esprits appartient de fait à cette caste de dirigeants qui a voulu conformer la terre à ses souhaits et l’homme à ses besoins. Ceci ne saurait durer éternellement !

    Non vous n’êtes pas la première civilisation sur le point de s’effondrer, tout demeurera cyclique tant que vous n’aurez pas compris comment vous affranchir des faux objectifs et des faux besoins. Lorsque vous reconnaitrez de vous-même l’énergie de la source, elle vous nourrira de peu ou de rien et l’abondance coulera de source : ce sera la fin de la dualité. Il faudra sans doute des siècles pour arriver à une telle situation, mais le progrès est en marche et le monde futur sera plus proche de cette version que de ce que vous vivez actuellement.

    Tu te demandes à quoi riment ces prophéties, ces rêves, ces voyants qui fleurissent de toute part et prédisent à la fois le pire et le meilleur ? Mais il suffit de comprendre que les portes interdimensionnelles sont en train de s’ouvrir et que si le pire côtoie le meilleur, c’est pour mieux s’en séparer rapidement. Le pire permettra au meilleur d’émerger lentement mais surement et chacun trouvera sa place dans le processus. L’ouverture des portes permet aussi à chacun de prendre sa chance de faire les bons choix et de ne pas s’appesantir dans un monde qui n’a plus guère de sens. Une fois ce choix fait, il aura été fait en TOUTE connaissance de cause et les 2 bateaux quitteront le quai, chacun pour sa propre destination. Ce processus durera des années, même si les phases aigues seront courtes et très (particulièrement intenses). Alors prophètes de toutes les causes : prêchez d’abord pour vous-même avant de vouloir convertir les autres, ils monteront dans le bateau qui sera le plus cohérent. Soyez donc exemplaires.

    Quant à toi petite fille, ne sois pas dans la gêne de ne pouvoir fournir l’effort matériel du ménage ou du jardinage, tu as sans doute mieux à faire pendant cette période de transition qui voit tes repères bouleversés et les principes qui ont dirigé la première partie de ta vie réduits à néant ! Loin de toi désormais des objectifs de paraitre et de séduire, de posséder et de dévorer la vie : te voilà, toi et tant d’autres dans la simplicité de vivre en accord avec vos valeurs et vos ressources.

    Voilà donc l’objectif qui doit diriger désormais vos vies de matière : se conformer à l’esprit, vivre dans l’esprit, quel qu’il soit, et de le suivre naturellement dans ses voies. Alors la matière se pliera à cette nouveauté et fournira à chacun une réponse adéquate afin de lui permettre de grandir.

  • Ils nous disent que le hasard n'existe pas mais que nos choix sont importants

    Note : j'ai hésité à mettre ce texte en ligne car il est en quelque sorte un peu personnel. Mais en fait il concerne vraiment chacun d'entre nous et les réponses qui me sont données peuvent vraiment servir à tous. N'hésitez pas à poser une question via le formulaire de contact ! Je répondrai personnellement dans la limite du temps dispo !

    Le hasard existe-t-il ?

     

    On l’appelle chance ou malchance, bon ou mauvais hasard, coïncidence ? Mais qu’en est-il de ces synchronicités parfois curieuses ? Hier je me ballade avec une amie et je tombe sur une relation très improbable qui roulait à 50 km de son domicile et traversait le même village que nous, au même instant – Quel sens donner à ces sortes de miracles (ou parfois emmerdements) ?

    Dans votre univers de matière tout sert (au sens de service) le scénario qui vous a été proposé et que vous avez validé en toute connaissance de cause. Nous savons qu’aujourd’hui tu remets en cause la validité de ce scénario globalement médiocre qui règne au travers de la matière, mais tu sais déjà saisir la beauté de l’instant au travers de la laideur de votre monde et tu peux déjà oublier cette apparente laideur pour concevoir qu’il existe un scénario complexe qui mène à votre libération des lourdeurs terrestres. Un scénario qui se veut doux et progressif, qui ne l’est parfois pas, le réveil étant parfois brutal. Le scénario est 1 et vous glissez des parcelles d’énergie de part et d’autre pour lui donner une consistance comme celle que l’on donne à un film.

    Vous ne pouvez pas modifier ce scénario tant sa complexité est assiste sur des millions d’interconnections, du moins vous ne pouvez pas le changer à vous seul. Mais tous ensemble vous pouvez en faire façon et remodeler le monde comme vous l’entendez.

    Mais alors allez-vous dire, quelle est votre liberté ?

    Vous avez la liberté de saisir ou non l’instant qui passe et d’en faire ce que vous voulez.

    Vous pouvez librement l’utiliser ou non, l’interpréter ou non le laisser filer ou le capter pour en faire un souvenir important, en tirer ou non un enseignement. Ce sont déjà d’immenses libertés.

    Alors non vous n’avez pas e contrat d’âme visant à souffrir de façon librement consentie pendant que d’autres auraient été élus pour jouir de la vie en venant au monde avec toutes les chances. Votre seul contrat est d’assister au film et de l’étudier comme il se doit : mais faites en ce que vous voulez !

    A partir de là, si votre chat se fait écraser par une voiture, cela n’est pas de votre liberté de choix, mais vous pouvez imaginer que sa part du film s’arrêtait là et que le reste est sans doute mieux pour lui et vous pouvez choisir de ne pas être trop triste et de savoir que vous allez le revoir bientôt ou ressentir sa présence plus épurée. Voilà votre liberté.

    Vous assistez à un film, vous en êtes les acteurs, mais vous n’avez pas rédigé le scénario à moins que tous ensemble vous ne décidiez de changer la pièce et ses réparties.

    Nous savons que tu veux des réponses, comme tous tes pairs actuellement, les belles paroles ne te suffisent pas et tu te demandes pourquoi, pourquoi ci ou ça ! ET si nous répondons à tes questions tu t’en poseras d’autre, tu nous en poseras d’autres. Mais soit.

    Il te fallait voir que le monde te suivait et que ce n’était pas toi qui suivait le monde, tu as croisé cet ami parce qu’il continue, malgré les changements de ta vie, de faire partie de ton monde. Ton monde semblait avoir bougé mais toute chose est à sa place et celle de tes alliés n’a pas bougé d’un iota. Il te fallait saisir la majesté de la forêt, la beauté épurée des feuilles vertes, l’absence totale de douleur et de sensations matérielles pendant le temps d’une ballade et que ce temps te donne l’énergie de continuer ta tâche. Mais pour chacun d’entre vous il existe ces chances, ces hasards, ces temps merveilleux où vous avez l’occasion d’épurer votre analyse du scénario à condition de savoir les saisir pleinement et non de projeter toujours plus loin l’art de sourire. Ainsi le hasard ou presque t’a-t-il apporté la preuve qu’il te fallait pour continuer à espérer donner un sens profond à la vie.

    Tu crains également que le hasard des canalisations te fasse saisir d’improbables âneries toutes droits sorties d’un bas astral menaçant. Mais non, le hasard n’existant pas il ne vient au monde que ce qu’il doit, canalisations y compris et ceux qui doivent y avoir accès y auront accès sans qu’il te soit nécessaire d’y penser car là aussi le scénario est déjà écrit.

    Vous qui lisez ces lignes : ce n’est donc pas le hasard !

    Vois comme les hasards de la vie t’on conduite ici, chez untel et untel, sans que finalement tu n’aies beaucoup à réfléchir ! A force de volonté tu as sans doute eu le sentiment de faire des choix : celui de commencer ceci et terminer cela et tu te demandes si tu as bien fait : mais sais-tu seulement tout ce que tu as fait de bien ? (ou de moins bien) Tu as partagé tant de choses qui à toi t’ont semblé éphémères (comme ta ferme pédagogique) mais qui, pour d’autres, ont été essentielles et ont ouvert tout un univers qui leur était inconnu. Combien savent désormais nourrir une poule grâce à toi ? Combien ont pris conscience de la difficulté autant que de la joie à avoir des animaux ? Voilà pour tes réponses personnelles, au travers desquelles d’autres se reconnaîtront car pour chacun la part de partage est importante.

    Tu es donc là, vous êtes donc là parce qu’il est l’heure d’être là et de vivre un nouveau morceau du scénario qui aujourd’hui te parait peu clair. Mais sois sans crainte : nous te rappellerons tes devoirs dès qu’ils seront à construire ! Tu te demandes si tu es utile, mais pourtant ta liberté te permet de rendre service au bon moment et à la bonne personne. Tu te demandes si tu as le bon compagnon, mais pour le moment il t’évite la solitude et te permet la réflexion, tu te demandes si vraiment tu fais le mieux, mais nous ne te laisserions pas passer à côté de ton existence et nous t’enverrons des signes à mesure qu’il sera temps. Il n’y aura pas de hasard, pas plus dans l’avenir que dans la journée d’hier.

    Mais alors la formulation d’intention n’a aucune importance si le scénario est écrit ?

    Oh petite fille immature ! Mais bien sûr que si, si tu formules l’intention d’abondance, tu sauras la saisir et en profiter et si tu la formules c’est d’ailleurs qu’elle fait partie de ton scénario car tu ne saurais formuler une intention qui serait non comprise et agréée par la source même de toute chose. Si tu formules l’intention de la douleur et que tu en souffres, c’est que tu sais que cela fait partie du texte et tu ne fais que le valider. Mais si tu formules l’intention de saisir la beauté et la joie, l’abondance et la santé, autant que la résilience et la résistance, alors tout dans le scénario te permettra d’en saisir le contenu autant que la substantifique moelle et le sens profond, la jouissance totale en ce cas.

    Le non hasard fait que tu formules la bonne intention au bon moment dans les bonnes conditions et là l’univers conspire à mettre en place le bon scénario qui avait d’ailleurs été déjà prévu car toute chose est connue par la source et toute chose revient à la source comme avec un effet boomerang : tu envoies et elle te le retourne dans sa plus complète réalisation. Mais bien avant que tu aies même conscience que tu allais l’envoyer, Elle le savait. Lorsque ton compagnon tendrement aimé est parti, ce fut pour toi un choc et une nouveauté, mais l’univers savait depuis le début qu’il en serait ainsi et il n’y avait pas grand hasard sauf peut-être l’heure du départ et encore …..

    Tu te demandes pourquoi il fut là et qu’il ne l’est plus, mais tu as déjà reçu la réponse, il t’a appris à voler avant même que tes ailes ne commencent à pousser. Ce fut un bon maître, même si cet apprentissage te parut compliqué et illicite : compare l’avant et l’après, ce ne furent ni les mêmes choses, ni les mêmes sens des choses, ni les mêmes objectifs et pour finir ce que tu as réussi à modifier nous semble si important que le jeu en valait largement la chandelle.

    Chacun peut trouver en soi ce type d’exemple : le pourquoi du comment un compagnon ou une compagne est passé par notre vie, y a séjourné puis en est reparti, nous laissant parfois un gout d’amertume dans la bouche. Mais il n’y a pas d’amertume : celle-ci n’est qu’une interprétation.

    Non nous ne justifions pas la violence et celle-ci n’est qu’un maître difficile pour un élève exigeant qui a réclamé ce droit à la leçon !  Nous serions les premiers réjouis si tous aujourd’hui vous décidiez de vous libérer et d’apprendre autrement à percevoir le monde qui vous entoure. En tout état de cause, lorsqu’on n’aime pas une pièce dramatique, on apprend alors à ne pas la rejouer. C’est ainsi que dans ta vie tu as appris à fuir certaines expériences, sachant par avance qu’elles étaient toxiques pour tout le monde.

    Tout est donc apprentissage et rien n’est hasard, mais le contrat ne vous oblige pas à interpréter cela comme étant de la souffrance, il vous appartient, comme pour tout acteur ou sportif, d’approfondir votre souffle et de passer les caps délicats avec les réserves d’air suffisantes, même si les réparties vous semblent interminables.

  • La fin du monde du travail, le futur âge d'or

    Le travail et le fait de gagner sa vie vus d’en haut ?

     

    Je passe une (petite) partie de mon temps à réfléchir sur certains axes du travail comme la nécessité de gagner de l’argent, la motivation, les centres d’intérêts et le fait de faire payer son travail, j’ai envie d’avoir leur réponse car beaucoup de gens souffrent au travail autant que de l’incapacité à s’en détacher pour de bien évidentes raisons matérielles !

    Ange 02 

    Il faut que vous fassiez la distinction entre le travail rémunéré qui est le fait de votre société et l’accomplissement de soi en servant la communauté qui serait le mariage de vos convictions, de votre motivation et de la nécessité de satisfaire ensemble un certain nombre de besoins matériels, nul ne pouvant se substituer à tous

    Le travail rémunéré est devenu une forme d’esclavage, l’argent excusant tout : les excès, la souffrance, le fait de servir avec servilité une sorte de maitre obscur qui a le pouvoir d’interrompre votre vie à tout moment sur le lieu de travail. Ce travail là est le fruit le plus corrompu de votre matière duelle et il n’y aura de paix que lorsque les uns auront cessé de réduire les autres en esclavage.

    Nous savons, petite enfant, que ces mots de paraissent durs, mais il ne nous est pas possible de trouver positif le fait que certains ruinent leur santé (précieux présent) au travail jusqu’à un âge avancé ne leur donnant pas la possibilité de faire mieux ou autre chose, pendant que d’autres se la coulent douce, pas nécessairement plus heureux d’ailleurs et refusant de répondre au moindre devoir hors mis les choses les plus basiques telles que préparer un repas, ou nous devrions dire se préparer un repas et faire ses devoirs d’hygiène ainsi que se présenter narcissiquement à la société qui les entoure.(nous ne remettons pas en cause le confort, ni même la vie « à la maison »)

    Arrivée à cette phase du texte, je n’en reconnais pas les termes, je les trouve violents.

    Si tu veux que nous te décrivions la partie positive du travail, il y en a une bien entendu, et même plusieurs : la capacité à trouver au fond de soi la force de servir, le courage et l’abnégation. Mais ces qualités ou ces forces sont masquées par la problématique de l’argent dans vos sociétés occidentales et il ne reste pas grand-chose dans vos investissements sur votre lieu de travail hors mis la cupidité ou l’avidité de remplir les caisses, puis le frigo puis de répondre aux besoins créés par la société de consommation : esclavage consenti donc, mais toxique.

    Voilà pourquoi vous n’arrivez plus à vous investir dans le travail, il s’est éloigné de ses buts premiers, y compris le simple objectif qui était à la base de domestiquer la matière, d’en faire l’expérience sans sombrer corps et bien dans ses limitations. La société évoluant avec la terre qui grandit vous donne l’occasion aujourd’hui pour certains d’entre vous de fuir le travail et bien entendu vous le faites, n’y trouvant plus la joie qui vous avait été promise dans le fait de servir et d’apporter à la société votre contribution au progrès et à la joie.

    Avouez que vous vous êtes bien éloignés du sujet ! Nous pensons à ces travaux de saisie informatique, de travail à la chaine et autres taches parfaitement décérébrées qui ont tué en vous toute lueur de motivation hors mis celle de rentrer chez vous, manger et dormir après avoir fait les devoirs des enfants qui sont éduqués dans cette même optique.

    Votre société occidentale s’est dévoyée et il va être temps d’y mettre un terme afin que chacun ait l’occasion de retrouver au fond de lui le gout du service, le gout de la solidarité et la joie de servir, la joie intime de donner et de recevoir le sourire de l’autre en meilleur moyen de paiement.

    Oui nous pourrions être syndicalistes vois-tu, non pas dans le sens d’exiger et de battre les tambours de guerre contre une classe patronale qui serait l’unique coupable : vous êtes tous coupables car chacun d’entre vous a été place tôt ou tard en position de « patron » (vies antérieures) et chacun d’entre vous s’est donné l’occasion de réduire son prochain pendant qu’il s’octroyait de droit divins de meilleures conditions de vie. Mais de quel droit ? Vois-tu, les plus pauvres et les plus bêtes, n’ayant pas la chance d’avoir un cerveau ou des moyens physiques de paraitre dans votre société  aspire néanmoins au bonheur, au même bonheur que ceux qui vous semblent les plus grands et les plus valeureux.

    Oui mais alors quoi faire ? Nous sommes bien obligés de gagner notre vie pour manger et dormir ?

    Sois sans crainte, nous vous donnerons les moyens d’évoluer selon votre conscience et non selon d’austères obligations sociales. Le temps fera son affaire de ces systèmes corrompus et bientôt surgira une société plus juste et plus humaine qui répartira les richesses  de juste façon et non pas selon les règles d’un mérite qui est réparti par les claquements de doigts des plus forts.

    Quand et comment : les gens souffrent ?

    Vivez chaque instant dans la joie de savoir qu’il est le dernier instant de vos obligations sociales strictes et servez votre prochain avec joie, tout viendra en son temps. Remplacez la motivation de travailler pour l’argent par la motivation de travailler pour servir non pas vos dirigeants, mais ceux à qui vous apportez, par votre juste contribution, une meilleure existence. Ce seul remplacement de motivation vous permettra de vous rééquilibrer en attendant que la vie fasse bien les choses ce qui ne saurait tarder.

    Quand je relis ce texte, j’ai l’impression de lire les propos new age qui promettent un nouvel âge justement alors que dans le fond rien ne change et que les choses empirent.

    Le temps touche à sa fin cher enfant, le temps de vos souffrances touche à sa fin et votre société va naturellement se révolter contre l’obscur et le fort, car tous ensemble vous êtes forts et vous renverserez ces dirigeants qui prônent l’esclavagisme en en lieu et place du service. Non il ne s’agit pas de tout laisser tomber et de s’isoler chez soi avec son canapé et sa télévision en se réservant une vie oisive et sans grand intérêt : il s’agit de retrouver sa juste motivation, celle qui permet de prendre une part active à la vie avec ses qualités bien à soi et d’aider la société à prendre son envol. Et vous le ferez par conviction, dans la joie de la solidarité parce qu’il faudra bien résoudre les problèmes lorsqu’ils seront là – n’en doutez pas !

    Serait-ce donc une forme de guerre civile ?

    Lorsqu’un système prend fin mon enfant, tout prend fin, le phénomène peut-être graduel ou brutal, général ou isolé sous la forme d’ilots, il sera assez brutal et général, brutal car vous ne pensez pas que le système puisse être remis en question et général car il va être difficile au système de préserver des ilots justement. Vous serez surpris et c’est là que se révèleront les forces de chacun qui aura à cœur  non seulement de sauver sa peau, mais de redécouvrir l’intérêt de son voisin, de ses amis et de voir qu’ensemble tout est possible dans une joie relative et une certaine bonne humeur au travail. Vous allez avoir l’occasion de redécouvrir la communauté d’intérêt autant que d’amour.

    Mais si le système pète, nous allons avoir d’abord nos moyens s’effondrer ? Ce sera le chaos, l’horreur ?

    Non, nous vous garantissons que bien que certains en souffriront, la plupart sauront trouver là l’occasion de grandir et de retrouver ce pour quoi ils sont venus sur cette terre, terre de souffrance aujourd’hui, terre de joie demain. Regarde chère enfant comme les choses ont été bien faites pour 1000 soucis de ta vie qui se sont réglés quasiment sans ton intervention et même en trouvant les solutions incroyables qui permettent de ne blesser personne tout en arrivant à l’objectif ! Et bien le hasard n’existe pas et il règlera comme un magnifique chef d’orchestre les problèmes les plus compliqués sans qu’il soit nécessaire de se battre pour cela, hors mis si cela est votre objectif : alors bien entendu vous serez servi. Chacun sera donc mis en phase avec son objectif profond et vrai : quel qu’il soit. Ce sera sans doute, une fois de plus, une révélation pour tous, mais une révélation individuelle et non seulement collective.

    Je ne peux imaginer dans mon corps et dans mon cœur l’énormité d’une telle mutation

    La mutation elle-même sera longue, mais définitive, ses différentes étapes vous surprendront par leur caractère irréversible, comme si non, il ne vous était plus possible d’aller au-delà de ce que vous avez construit dans ce sens. Il faut désormais que la machine fonctionne dans le bon sens et sur les bons rails. L’humanité va voir un nouveau jour se lever, même si l’âge d’or n’est pas pour demain car vous avez du pain sur la planche : mais ne soyez pas dans la crainte, les temps obscurs prennent fin et dès que vous allez sentir au plus profond de vous-même que la grande mutation est commencée, alors de nouvelles forces vont se mettre à jour et votre joie intérieure compensera la peine que vous avez éprouvée jusqu’ici

     

  • L'ultime tri et les évènements prévus

    • Par egaia
    • Le 17/03/2017

    L’ultime tri entre le bon grain et l’ivraie ?

    (17 Mars, 3 jours avant l'équinoxe de printemps)

    Je suis à peine triste quand je regarde le monde, il n’est pas possible de continuer comme ça, ce ne sont que sinistres affaires de guerres, d’argent et encore d’attentats et de souffrance au milieu d’une pollution généralisée.

    Aujourd’hui Je veux questionner sur notre temps !

    Ange 01 

    Ma chérie, tu souffres de voir le monde ainsi, mais il n’y en a plus pour très longtemps avant que vous n’amorciez le grand tournant, la vraie période de transition à l’issue de laquelle cette situation n’existera tout simplement plus.

    Nous savons que tu ne peux pas croire que tout va bas culer d’un moment à l’autre, mais pourtant tout va basculer, très vite, sans laisser d’autre choix possible que de progresser soi-même ou de disparaitre corps et biens dans la tempête. Il n’y aura pas de place pour la tiédeur dont tu as peur à l’instant.

    Ce n’est qu’une question de mois, mais courts, pour que tout bascule, regarde les signes, les signes dans le ciel, mais aussi les signes sur terre, ils doivent t’encourager à tenir bon le cap de tes choix personnels que tu pourras mettre à l’épreuve très vite pour aider les autres et t’affirmer toi-même.

    Nous savons que tu doutes et que tu doutes toujours, rationalisation après rationalisation, et pourtant nous ne cessons de distribuer des signes évidents qu’un plan est à l’œuvre et qu’il n’y a rien à faire pour s’y inscrire, seule votre réaction face à ce plan peut varier, mais le plan lui est là !

    Nous savons que tu crains beaucoup les charges matérielles qui pèsent sur toi, craignant de ne pas pouvoir assumer tes amis, tes amours, tes compagnons et tes sœurs : alors nous te le disons, tu le souhaites tant qu’il ne peut pas en être autrement, autant d’amour ne peut laisser l’univers indifférent. Car tu ne crains pas pour toi, mais pour eux et ce que tu crains pour les autres, l’univers te l’épargnera.

    Faites place à la joie plutôt qu’à l’angoisse, l’angoisse est une mauvaise conseillère, nous savons qu’elle te gêne dans ta communication avec nous et que tes peurs créent un écran de fumée, aussi sommes-nous heureux de te retrouver aujourd’hui et de voir que tu es désormais pleinement consciente du processus qui se déroule en toi et en ces millions d’êtres humains concernés par le processus. Tes amis seront épargnés, tes amours seront épargnés car nous ne séparerons ni les amis, ni les amours ni la vraie famille ni les vrais enfants de leurs vrais parents, il y aura dans ce processus une justice et une évidence que tu ne dois pas craindre, mais dont tu dois au contraire te réjouir.

    Réjouissez-vous à présent mes enfants car le temps des épreuves est bientôt fini et vous allez assister en direct à ce que vous êtes venus voir grâce à un choix conscient qui remonte à des temps plus anciens et à des lieux où le temps n’existe pas, soyez bien présent quand éclateront les conflits terrestres auxquels vous vous garderez de participer si ce n’est par devoir de secours ou de compassion. Les conflits marqueront le début d’une ère de séparation entre le conflit et le non conflit, entre la paix et l’amour d’un côté, la guerre et le pouvoir de l’autre. Ceux qui choisissent l’énergie de la peur, du pouvoir et de la guerre auront le droit à un véritable festin. De même ceux qui choisissent l’amour et la paix pourront enfin se reposer dans les bras de ceux-ci.

    Tu nous poses sans cesse, car tu es fatiguée, la question du temps, de la durée : tu n’auras plus guère à patienter bien-aimée, tout cela va durer le temps d’un clin d’œil  et lorsque les signes apparaitront il n’y aura que quelques heures pour s’organiser et se mettre à l’abri en sachant que l’abri réel est en soi dans la paix et non enfermé dans une cave même si la fureur des éléments fait craindre les plus valeureux ! Non nous ne sommes pas des prophètes d’apocalypse et ce ne sera pas l’apocalypse, enfin pas telle que vous l’imaginez, ce sera le grand tri, la grande muraille, l’ultime séparation entre les pacifiés et les autres, entre les nouvelles énergies d’amour et de paix et les anciennes énergies de lutte pour le pouvoir et l’avidité.

    Tout cela ne te concerne plus, sois en paix et cesse de paniquer pour un jardin ou pour un coup de balai dans ta maison (je suis stressée par la propreté du jardin et de la maison). Tu verras que tout sera en ordre pour que les choses se déroulent comme il le faut, quand il le faut, comme cela a été le cas SANS TON INTERVENTION dans les mois qui se sont écoulés et même les années. Oui tout se déroule sans qu’il soit nécessaire d’avoir à prendre de douloureuses décisions qui seraient contraires à votre sens profond de l’amour et de vos grandes valeurs, de l’éthique morale qui vous anime. Alors n’ayez pas peur, nous sommes comme vos parents et nous ne vous laisserons pas trébucher au bord de la falaise.

  • Ils font le point sur l'hypnose régressive, les reptiliens, les dragons et les fées et répondent à mes questions à ce sujet

    Depuis 48 heures il m’arrive des choses étonnantes : je vois le monde d’une autre façon et je me sens toute « bizarre », l’impression d’être décalée ….. Assez légère, légère au point d’avoir peur de ne plus être attentive en voiture, car je me sens « pas là » …… Cet état étrange me pousse à écrire, j’éprouve, au milieu des petites douleurs ou joies terrestres, une sorte de sentiment indéfinissable §

    Aujourd’hui Je veux questionner sur l’hypnose régressive que je pratique moi-même et qui permet parfois de drôles de trouvailles, tout un chacun semblant cacher tant d’expériences indescriptibles !

    Reptilien 

    Image traditionnel du reptilien perçu pendant les séances d'hypnose regressive

    Ma petite sœur ….. Tu te rapproches de nous, tu te modifies doucement mais avec certitude et donc tu éprouves le besoin de communiquer avec nous. Nous sommes toujours présents, mais nous capter devient facile et ce monde ne t’enthousiasme que très peu, quoique tu admires tant le ciel et la nature dont tu perçois la profondeur d’âme qui l’habite. Désormais tout va devenir plus léger, même si cela ne change pas ton quotidien, il s’affine …..

    Nous te voyons sourire à chaque fois que tu découvres, dans ton entourage professionnel, un nouveau thérapeute exceptionnel faisant des guérisons miraculeuses, et mettant à jour un dragon, un elfe ou une fée. Tu voudrais l’essayer, te rendre compte, et tu découvrirais certainement qu’ils sont tous des aides à la reconnexion avec soi-même avant toute chose. Chaque nouveau récit révèle un phénomène dont l’immense ampleur vous étonne : un autre monde communique avec le vôtre ! Et en plus cela a des effets positifs !

    Non il ne s’agit pas toujours d’une réalité de matière comme la vôtre, bien que parfois, mais bien souvent d’un univers métaphorique qui exprime bien des choses de l’âme qui se sent prisonnière d’un monde dans lequel elle ne se reconnait pas ou plus. Nous applaudissons l’ouverture de ces thérapies nouvelle vague au grand public, cette accessibilité est honorable, mais nous rebondissons sur ta question concernant l’honnêteté des thérapeutes : comme dans tout métier il y a des bons et même d’excellents, mais aussi quelques charlatans qui surfent sur la vague. Cela ne doit en aucun cas te décourager, il n’existe pas de métier ou de thérapie abritée de ce phénomène.

    Quant à la teneur des informations qui ressortent, elles sont comme les thérapeutes : de qualité variable quant à leur utilisation en tant que source d’information. Nous allons te donner un exemple : qu’une personne pense avoir été une fée ou un dragon dans une vie antérieure n’est certainement pas toujours exact, mais qu’il pense avoir au fond de lui une capacité et des ressources d’exception est sans doute vrai et il est bon qu’il se le rappelle.

    L’hypnose régressive existe depuis très longtemps et les occultistes qui ont habité votre monde ont toujours flirté avec l’invisible via ce moyen commode qui permet à de nombreuses personnes de se faire le canal de tel ou tel univers. Cela ne devrait pas te surprendre pour 2 raisons : la première qui est que votre monde s’ouvre à cette dimension de l’esprit qui s’exprime via ce moyen, la seconde qui est que vous n’êtes pas seuls sur une terre isolée qui, seule dans la galaxie, abriterait une vie dont vous sauriez tout !

    Votre terre vibre au milieu d’intensités qui abritent plus de vie qu’un arbre abrite de feuilles. Il est normal et concevable de les capter grâce à ce moyen à la fois pratique et simple. Enfin Le passé, le présent et le futur ne sont jamais que des versions différentes du même mille feuilles !

    La question du recueil d’informations est bien plus délicate car elle pose celle de ce que vous avez cru capter ! Vous pensez capter une réalité de matière, un monde qui se relie au votre via votre densité et vous ne recueillez qu’une image sortie tout droit de votre capacité créative. Cette réalité créée a une forme d’existence, mais elle ne s’applique dans un premier temps qu’au sujet lui-même.

     La question des implants est la même : qui se sent prisonnier finit par trouver ses chaines, ses boulets et ses fers et souhaite se les voir retirer. Mais qu’ils existent de façon aussi fréquente n’est pas réellement nécessaire pour vous piller éventuellement votre énergie : la matrice, le monde de matière, est en soi-même un vaste appareil à recycler et recycler toujours vos énergies pour s’auto constituer et même s’accroitre ….. Nul besoin d’implant, mais l’implant souligne le lien qui existe entre la matrice de votre monde et vous-même.

    Il va de soi que certaines personnes ont des expériences peu enviables avec des entités de toutes natures et qu’elle ne créent pas de l’information mais se souviennent de procédés véritables qui leur ont laissé non seulement des implants (non éthériques) mais aussi des cicatrices parfois physiques et toujours morales. Mais cette énergie-là est très proche de celle de votre densité et la mémoire vous est alors ôtée intentionnellement – c’est d’ailleurs peut-être mieux, car vous ne pouvez pas vous cacher de ces entités et vous n’avez pas toujours une force morale vous permettant de résister à ce type de rapt.

    Nous voulons aussi répondre à la question des extraterrestres reptiliens fréquemment mis à jour dans les séances d’hypnose régressive : si vos sujets étaient indemnes de toute culture de ce type il est probable que vous n’auriez qu’un sujet sur 100 qui évoquerait ce sujet. La grande popularité de ce type d’informations dans les milieux ésotériques nourris par quelques écrivains célèbres comme David Icke finit par jouer en votre défaveur en décrédibilisant des informations  trop faciles ….. trop communes ….. Le thérapeute devrait donc s’assurer que son canal ne connaissait rien à ce sujet avant et c’est seulement sous cette condition qu’il devrait valider l’information en tant que telle.

    Oui les reptiliens existent et ont laissé des traces, voire en laissent encore, mais non la majorité des gens ne sont pas des esclaves reptiliens implantés et soumis à une sorte de vampirisme qui place le problème de la guérison à l’extérieur d’eux-mêmes : comme c’est pratique ! Oui il est pratique de croire que le problème est dehors, alors que la solution est toujours en dedans : dans notre force intérieure ! Non nous ne remettons pas en cause l’exploration des abductions par hypnose, mais en cas d’abduction il existe toujours des traces physiques ou psychiques (rêves, souvenirs partiels).

    L’hypnose régressive est un outil de plus, mais un bon outil qui replace l’humain au milieu de lui-même grâce à une vision holistique (d’ensemble) et lui permet de trouver l’ensemble des clefs des portes de sortie de sa propre prison. Le mot prison n’est pas trop fort, mais rien ne pourra vous en sortir sauf votre capacité à trouver en vous-mêmes de solides raisons de le faire. La plupart des gens de votre monde apprécient la vie sur terre parce qu’ils ont oublié les limites qu’elle impose à une âme faite avant tout pour une créativité exponentielle et une très grande capacité au bonheur. L’âme sait être heureuse et c’est aussi un point sur lequel l’hypnose peut s’appuyer pour tendre une échelle de corde à quiconque semble être tombé dans un trou.

    Continue petite sœur, avec ton bon cœur et ton éthique et laisse de côté ceux qui font du sensationnel, même si tu es parfois écœurée d’assister au déploiement médiatiques de ceux qui usent et abusent du procédé ! Ils aident quand même à leur manière et ceux qui ont envie de se laisser abuser chercheront toujours un gourou à suivre. 

  • Ils nous donnent une leçon de discernement et nous apaisent, faux guides et contrats d'âme, ce qu'il faut savoir

    Ils nous donnent une leçon de discernement

     

    Alors que mon moral va et vient et que je doute au quotidien vu qu’il ne se passe pas grand-chose et que les promesses d’amélioration via la canalisation augmentent, je veux sinon des preuves tangibles, quelques éléments pour mieux appréhender le phénomène de canalisation.

    Porte 

    Ah petite sœur, tu te remets au travail et comme d’habitude tu redoutes le fruit de ton imagination, comme tous les canaux du monde, excepté les escrocs ! La grande majorité des textes qui paraissent sont recueillis avec sincérité et ont une provenance unique : vous-même, du moins cette part supérieure et énergétique qui ne s’est pas incarnée et attend votre retour avec joie. Tu reconnais là ce que certains appellent le supra conscient ou conscience supérieure. En fonction de votre « état interne » votre conscience supérieure peut passer au travers des mailles du filet et vous aider en vous transmettant des informations pour vous ou pour tous (en général vous et tous, c’est le même objectif, aimer et s’élever, seuls les ingrédients du quotidien changent).

    Néanmoins certains être « du dessus », des dimensions éthériques, autant que certains êtres du « dessous », non moins éthériques pour vous, mais peu positifs, communiquent également régulièrement et vous les captez en fonction de votre propre fréquence.

    Un escroc captera donc ce qui semble l’enchanter, ou enchanter ses finances et un pur bon homme captera des entités bienveillantes qui sentent que leur intervention serait utile. Quant à Pierre, Paul ou Jacques, ainsi que le Christ lui-même, ou toute sa famille, c’est bien plus rare même si ils se sentent un devoir de suivi et de regard sur votre civilisation. Plus rare avons-nous dit, pas tout à fait inexistant.

    Il va de soi qu’il vous faut être très vigilant quant aux paroles prêtées aux meilleurs d’entre nous et qui ne sont pas issus de la source alléguée. Mais votre discernement ne réside que dans votre aptitude à distinguer le bon du moins bon, l’amour de l’absence d’amour, et à comprendre grâce à la nature des fruits de quelle nature est l’arbre.

    Si le fruit est amer, qu’il vous rend triste, dubitatif, anxieux ou vous cause de la déprime, alors l’arbre n’est pas le bon et il vaut mieux vous en éloigner. Jamais nous ne pourrions émettre une parole, un texte, une idée ou un concept vous causant de la peine. Même lorsque nous parlons des temps de l’apocalypse que vous vivez actuellement, nous prenons soin de vous expliquer que la mort n’est pas au bout, mais la vie, quand bien même le passage vous semble étroit ou trop difficile.

    Oui petite sœur, tu t’inscris en faux contre cet optimisme invraisemblable que tu découvres dans tes propres textes ainsi que ceux de tes frères et sœurs, un optimisme qui n’illustre pas votre vraie vie de matière. Mais franchement, si nous prenions la parole pour pleurer avec vous je n’en verrai pas l’intérêt. Nous devons au contraire vous aider à garder le moral et à prendre de la hauteur afin de préserver votre bonne nature sans sombrer dans la tristesse qui vous accapare lorsque vous perdez espoir.

    Alors oui il nous est difficile de vous dire vous allez en bavez pendant encore « tant » de temps, car cette donnée nous est inconnue, vu que vous utilisez le temps à votre guise et que le monde est issu de cette programmation de la matière. Comme un pronostiqueur nous sommes capables de définir une tendance et vous aider à la distinguer au travers des brumes et voiles de l’inconscience, mais il ne nous est pas possible de vous renvoyer une image qui serait à 100% le reflet de ce qui se passe et surtout de ce qui va se passer dans les semaines et les mois à venir. Tant d’éléments sont des variables.

    Vous voudriez savoir quand vous allez rencontrer l’amour vrai, le travail qui vous passionne, le succès auquel vous avez droit ou retrouver votre santé : mais cela n’est pas tout à fait connu de nos services ! La plupart des humains se sont engagés sur une vie qui se veut d’amour ou de progrès vers l’amour et le résultat s’en distingue un peu. Alors il nous est difficile de jouer les madame Irma et de vous dire que tout est écrit de la main de Dieu et que ça va se dérouler ainsi. Dieu, ou la Source, ne veut que le meilleur, mais le meilleur est hors de la dualité et de la matière et il vous invite à y retourner. La solution n’est donc pas de ce monde et nous ne pouvons que pointer du doigt l’unique porte de sortie : la disparition de la matière.

    Voilà pourquoi nos avis divergent de votre sensation et que le présent ne ressemble pas au grand fleuve tranquille que nous vous promettons ! Sois en paix petite sœur : sois surtout assurée que vous tous aurez les outils nécessaires pour venir à bout de la complexité du moment, complexité qui elle-même est ajustée à vos capacités réelles et matérielles. Oui vivre cette période est une chance car elle vous donne toutes les occasions pour apprendre et mettre en œuvre ce que vous savez déjà !

    Alors qui te parle ? Un ange, la partie la plus élevée de toi-même, Jésus en personne ? Franchement cela n’a pas d’importance. Mais si en relisant ce texte tu détermines sa véritable valeur ajoutée et que ton quotidien s’élève un peu, alors sois certain que l’origine est divine au-delà ce ta pauvre notion de toi-même.

    Le problème des faux guides

    L’hypnose a relancé sur votre sphère la problématique des faux guides. Mais il s’agit là aussi d’une question de fréquences. Pour sécuriser une communication ou même votre vie, vous ne devez pas fréquenter les mauvais garçons parce que vous auriez en commun des intentions médiocres : fumer, boire, se droguer, exercer de la manipulation, être malhonnête, etc. (nous parlons de vos excès bien entendu).

    Si vos intentions restent pures ou grandes, alors votre niveau général vous orientera vers les bonnes personnes, les bons guides, les bons professeurs, les bonnes influences.

    En cas de doute, posez-vous seulement la question : cela est-il du ressort du beau, du bien, du bon, de l’Amour avec un grand « A » ? Ou cela est-il du ressort de l’anxiété, de la peur, de la peine, de la colère …. Oui il est vrai que vous vivez dans l’angoisse du lendemain et de la peur du manque à tous niveaux, mais soyez assuré que moins vous craindrez et moins vous manquerez. Le manque est subjectif et bien des gens qui sont assis sur des millions avec conjoint et enfants en bonne santé sont en fait malheureux et bien plus malheureux que des gens simples, seuls et même parfois handicapés.

    Le problème des contrats d’âme

    Et si nous vous disions qu’il n’y a pas de contrat ? Au-delà d’un certain stade tous les contrats potentiels tombent et aucune limite n’est imposée au bon élève, ni limite, ni épreuve ultime, ni horreur extra-terrestre. Le bon élève vit une vie qui lui permet de mettre en pratique le bon et le bien et rien ne se met en travers de son chemin.

    Si vous craignez d’avoir signé un contrat terrible vous imposant des épreuves difficiles et hors de propos, alors élevez-vous et révisez votre point de vue depuis le sommet de la montagne. Pour y voir clair vous devez avoir tous les éléments en votre possession et c’est rarement le cas sur le plancher des vaches.

  • hypnose enquête : rencontre avec le guide supra-conscient de Sophia et échange autour du thème des émotions douloureuses

    Hypnose enquête : Le guide spirituel ou supra conscient de Sophia et les émotions douloureuses

    Problématique : D’abord sachez que Sophia est entièrement d’accord pour que nous travaillons sur un plus vaste plan qu’elle-même et que le partage intégral soit rendu sur le net, bien que certains passages intimes aient été exclus (du reste sans intérêt pour quiconque à part Sophia)

    Sophia est une absolue novice dans l’ésotérisme et vient me voir par le bouche à oreille sans pouvoir recréer des informations déjà connues.

    Sophia a une vie qu’elle juge médiocre : seule, 2 jeunes enfants, divorcée mais n’ayant pas réussi à rencontrer une nouvelle personne, elle souffre d’une part d’une surcharge de travail et d’autre part d’un manque affectif comme « un trou béant » selon-t-elle. Les finances ne sont pas optimales, les enfants sont parfois pénibles et sa famille est absente.

    Elle ne vient pas pour changer cela, mais pour développer ses capacités à gérer ses émotions car elle « gueule » sans arrêt pour reprendre ses mots.

    Résultat : A la suite de notre travail, La vie de Sophia ne s’est pas profondément modifié, mais elle s’est sentie plus sereine face à ses épreuves.

    Durée de la séance : 2h00 et 30 minutes d’échanges préalables

    (La procédure d’hypnose n’est pas décrite ici, certains échanges sont simplifiés par gain de temps pour préserver l’essentiel sans transcrire des heures d’échanges à visée totalement intime ou personnelle)

    E (la thérapeute, Elizabeth) : A présent tu vas tracer une porte lumineuse et interdimensionnelle et lorsqu’elle sera devant toi, tu l’ouvriras et passeras de l’autre coté.  1- tu te sens prête et observes cette porte face à toi, dis moi à quoi elle ressemble.

    S (Sophia) : C’est une porte de lumière translucide, mais je ne vois rien de l’autre coté

    E : 2 – tu t’approches de la porte et ressens peut-être des émotions, vois des couleurs, peut-être entends-tu déjà quelque chose ou perçois tu quelque chose de l’autre coté

    S : Il n’y a rien, mais je me sens paisible, très bien, je touche la porte et elle semble s’effacer, mais je ne vois rien

    E : 3 – Tu passes par la porte et découvres un nouvel univers reposant dans lequel tu es immédiatement en sécurité.

    S : Oh c’est magnifique ici, il y a plein de lumière partout, comme si la lumière dansait et qu’elle avait toutes les couleurs possibles

    E : Bien, à présent tu vas appeler ton guide spirituel, ange gardien ou supraconscient (comme tu le souhaites) afin d’avoir un échange avec lui

    S : C’est mon guide spirituel, il arrive, c’est une grande lumière

    E : Comment te sens tu avec lui ? (suit une procédure de vérification qui n’est pas décrite ici)

    S : Je me sens si bien, je suis si heureuse de le revoir

    A présent j’intensifie la transe hypnotique afin d’entrer en contact avec ce que l’on peut appeler le « Supra conscient » ou SC et d’aller chercher des réponses non seulement pour Sophia, mais aussi pour nous tous qui peinons chaque jour à comprendre pourquoi cette vie ?

    E :  Qui êtes vous pour Sophia

    SC : Je suis son énergie primordiale, il n’y a pas de mot dans votre vocabulaire pour cela

    E : Sophia n’est pas heureuse et souffre de multiples problèmes concrets qui la font souffrir, comment pouvez-vous justifier cela

    SC : Cela n’est pas justifiable en soi, mais Sophia en a fait le choix non conscient afin de faire grandir une partie d’elle-même encore fragile et de passer un cap, elle n’affronte que ses propres choix

    E : Vous nous dites donc que nous ne souffrons pas par hasard, mais par choix

    SC : Oui, même si les causes sont variables sur le plan terrestre, d’un point de vue plus profond il n’y a pas d’autre origine que notre volonté à nous aguerrir au contact d’épreuves librement déterminées.

    E : Je ne vois pas comment se sortir d’un choix dont on ne se souvient plus, pourquoi devons-nous nous aguerrir ? Et comment peut-on justifier ces difficultés innombrables sur terre

    SC : il s’agit du choix de l’expérience, les parcelles de Dieu expérimentent la totalité du spectre avant de revenir à Dieu

    E : Je ne vois pas pourquoi Dieu n’a pas créé toutes ces parcelles parfaites du premier coup ?

    SC : Toute chose et son opposé sont créés, la création n’a pas un seul spectre, mais la totalité. Ce projet est si vaste qu’aucun concept humain ne peut l’imaginer ou le décrire. EN vivant cette expérience, Sophia et toutes les autres acceptent de se confronter à toutes les lumières, y compris les pulsions les plus noires afin de faire le choix conscient et volontaire de la beauté et de l’amour.

    E : Ne parle-t-on pas plutôt de terre prison, de matrice et d’enfermement de l’âme ! Qu’en est-il de ces concepts ?

    SC : tout est, mais tout dépend du point de vue, si vous vous placez d’un point de vue terrestre alors oui la terre est une prison dont il est très difficile de sortir car ce que vous appelez le karma est une mélasse de causes et d’effets qui vous noient progressivement et rien ne saurait vous exclure de ce process. Mais si vous voyez les choses de notre point de vue, cette terre prison est un instant de l’univers et prendra fin immédiatement à la prise de conscience de chacun que cette matière n’est pas la lumière, ni les ingrédients qui vous font vivre et que vous vous octroyez vainement : argent, possessions, passions diverses. Si vous prenez conscience que tout cela n’a aucun sens, alors plus rien ni personne ne pourra maintenir ce carcan d’illusions autour de vous.

    E : on parle souvent de matrice et les théories les plus folles circulent à ce sujet : matrice artificielle créée depuis la lune et maintenue par des entités négatives qui se nourrissent de nos émotions.

    SC : C’est exact, il s’agit bien d’un monde tout à fait artificiel et créé dans l’objectif de vous réduire en esclavage et de se sustenter de vos efforts ou de votre souffrance. Mais ça ne vaut qu’à partir d’un point de vue réductionniste qui est très « terre à terre ». Dans les faits, renoncez à tout cela et ces faux amis perdront leur pouvoir et devront renoncer à leurs projets. C’est ce que vous appelez l’éveil ou l’ascension, question d’époque.

    E : n’avons-nous pas des amis qui peuvent nous aider à sortir l’humanité de ce cauchemar ? Je ne vois autour de moi que des gens malheureux et des situations difficiles.

    SC : peut-être pas autant que vous le croyez. Beaucoup de gens se complaisent tout ou partie dans ce monde et sont à la recherche de biens matériels, même illusoires, ou de joies superficielles. Le vrai malheur, les privations sévères et les souffrances psychiques graves ne représentent pas une majorité durable.

    E : Je m’inscris en faux et vous n’avez pas répondu à la question des amis qui pourraient nous aider ?

    SC : Si une personne apporte un poisson, vous mangez une journée, si elle vous apprend à pêcher, vous mangerez chaque jour. Il est important et même capital que vous appreniez à vous défendre vous-même des forces de l’ombre qui vous harcèlent, quand c’est le cas. Nous pourrions bien souvent évoquer plutôt l’éloignement de la mission de départ et la perte de point de vue de l’essentiel.

    E : ET comment s’en souvenir puisque nous revenons au monde à la fois inaptes à quoi que ce soit et en ayant tout oublié de ce qui a précédé ?

    SC : Vos amis-guides vous brandissent des panneaux directionnels à longueur de vie et vous refusez bien souvent de les voir, par peur ou par désir d’autre chose. Mais si vous regardiez la réalité en face, vous vous sentiriez moins seuls.

    E : Et Sophia, comment peut-elle s’en sortir ?

    SC : en changeant son point de vue. Elle n’est pas une mère de famille noyée dans ses soucis, mais une grande personne humaine avec de nombreux atouts et un entourage amical fort. Elle ne manque de rien sur le plan physique et peut même s’octroyer quelques petits plaisirs. Elle a choisi cette période de solitude pour apprendre à manager sa vie de façon autonome.

    E : et que pensez-vous de son évolution ?

    SC : elle est excellente, de nombreuses épreuves sont dépassées et elle pourra bientôt passer à l’étape suivante, ces épreuves disparaitront alors pour faire place à une nouvelle vie.  Elle a seulement oublié que le seul moyen de devenir autonome était qu’à un moment vos « parents » vous lâchent la main lorsque vous faites vos premiers pas, vous rendant la capacité décisionnelle et la gestion de votre vie. Le filet de sécurité a donc été progressivement ôté pour que Sophia expérimente cela.

    E : Bien, mais comment doit-elle s’en sortir ?

    SC : en focalisant moins sur les petits détails du quotidien et en pensant plus à l’objectif final : grandir et prendre toute sa place.

    E : Et que dire de ces attaques permanentes de la vie ? Attaques que nous subissons tous et toutes : argent, santé, situations familiales difficiles, trahisons, abandons Etc…

    SC : la plupart du temps votre ennemi est la peur du changement. Mais si vous acceptiez l’idée de changer de vie, vous seriez surpris de la facilité avec laquelle vous vous réadaptez et passez à autre chose.

    E : C’est un peu facile à dire ……. Dans les faits lorsqu’une personne est noyée sous un problème et que, par exemple, elle risque de mourir ou de perdre sa maison et sa sécurité, elle ne peut pas penser « tout va bien se passer » ?

    SC : Si, la mort, qui selon vos critères elle la pire des situations, n’est qu’un passage, seule la douleur pourrait vous effrayer. Quant aux changements matériels importants, vous avez déjà presque tous surmonté de nombreux changements et ils ne vous ont pas toujours rendu malheureux dans le temps, bien souvent lorsque vous perdez quelque chose, vous gagnez autre chose si vous savez le voir. Ce monde est un monde de souffrance et nous pensons évidement que le but est de le quitter définitivement après avoir compris que tout ce qui s’y passe n’est qu’une vaste illusion sans grand intérêt. Mais dans l’attente, laissez de coté tous ceux qui vous font du mal, fuyez et allez vers le bon et le bien mental et physique : cela devrait être votre seule préoccupation et non pas un bien matériel ou une situation matérielle.

    E : Mais qu’en est-il de cette matrice ?

    SC : la matrice fonctionne grâce au karma et le karma fonctionne sur la base de la peur, de la haine, de la rancune et de l’incapacité à laisser une partie de vous partir définitivement, cette partie de vous fusse-t-elle un ancien amour, une vieille histoire de famille ou une trahison : peu importe : vous n’avez pas à régler le passé mais à penser seulement à tisser les liens agréables de l’amour dans l’avenir.

    E : Vous ne pouvez pas nier la souffrance ?

    SC : Nous ne la nions pas. Nous vous prions de faire tout le nécessaire pour la quitter.

    E : revenons à Sophia : quelle est sa mission terrestre ? j’ai bien noté la prise d’autonomie, mais au-delà de ça ?

    SC : Elle doit lâcher prise sur le présent et penser en terme d’avenir, la peur du changement lui nuit plus qu’elle ne l’imagine. Nous comprenons ses difficultés organisationnelles et matérielles, mais rien d’insoluble. Elle paye très cher le confort de l’illusion, par des inconvénients majeurs dans sa vie. A terme elle renoncera à ce confort et ira vers une nouvelle vie

    E : Et si nous attendions tous un peu le coup de pouce qui nous aide bien comme le fait d’avoir un bon ami, ou une situation facile ?

    SC : alors vous passerez à coté de l’occasion de grandir en autonomie. Néanmoins ce coup de pouce vous est tout de même parfois donné quand l’épuisement le justifie car nous ne saurions vous laisser supporter des épreuves qui sont insurmontables pour vous.

    E : QU’en est-il de ces forces sombres, mais aussi des soi-disant projets d’ascension planétaires et autres projets New Age qui nous projettent dans un monde merveilleux après un évènement non moins merveilleux ?

    SC : Bravo à tous ces scénaristes qui voient un projet merveilleux d’ascension générale, mais il ne peut en être ainsi. Grandir est un phénomène individuel et non collectif au détriment de toutes les caractéristiques qui font que vous êtes prêt et pas votre voisin. Néanmoins la terre rentre dans une nouvelle phase et certains d’entre vous vivront des choses plus particulières que d’autres.

    E : Sophia est-elle concernée ?

    SC : oui, elle rejoindra un groupe de gens qui ont fait le choix de vivre dans le partage et la solidarité qui sont des formes d’expression de la source. Ce n’est pas une ascension au sens où vous partiriez au paradis, mais ça le sera dans le sens où il vous sera donné la force de vivre autre chose alors que tant d’autres ne pourront pas le faire parce qu’ils seront, soit arrivés au terme de leur parcours, soit qu’ils ne pourront pas passer de cap supplémentaires et devront en quelque sorte recommencer la leçon.

    E : Quelle sera alors la mission de Sophia ?

    SC : briser ses chaines ! Mettre fin aux limites qu’elle se fixe, elle en a déjà brisé quelques-unes, ce sera donc aisé et même agréable de sentir sa vie entrer en expansion !