Apocalypse;fin des temps;troisième guerre mondiale;guerre nucléaire;planète X

  • Transition (3) : vivre sa (dure) réalité terrestre pendant la transition

    Transition (3) : vivre sa réalité terrienne pendant la transition

     

    SI je leur ai posé cette question, c’est parce nombreux parmi vous (y compris moi) souffrent encore et encore pour des raisons diverses et variées, toutes liées à l’interdépendance humaine où, si il est facile de dire je me détache, il est à peine plus compliqué de voir la moindre évolution concrète autour de nous. Certes nous nous rendons compte d’un changement à l’intérieur et qui émane, provoquant des processus positifs (même si en dents de scie), mais nous continuons de peiner parfois. L’un sous une souffrance affective, l’autre matérielle (non, manquer n’est pas simple) et les peurs nous assaillent, même si peu à peu nous nous en éloignons. J’ai dans ma clientèle, des gens tout à fait merveilleux, de belles âmes, très élevées et néanmoins elles sont impactées, alors c’est pour tous ceux qui ont compris, perçu ou entamé le processus que je questionne ce matins les anges qui m’accompagnent.

    Vous avez également compris qu’ils demeurent sans nom, j’ai reçu le nom de mon accompagnateur perso alors que j’avais 30 ans, il me le répéta tant et tant de fois que j’ai bien dû admettre que c’était lui : il se fait appeler Emmanuel. en contact une seule fois avec l’amour christique lors d’un voyage de l’autre côté, j’en suis restée brulée de l’intérieur, comprenant parfaitement l’image des mystiques qui vous disent qu’une lance leur a percé le cœur. Cet amour est incommensurable. L’étape qui nous concerne, dans un premier temps consiste tout simplement,  dans la dualité (et en attendant celle d’après) à demeurer dans le service à autrui, la joie, le lâcher-prise et l’amour inconditionnel lorsque nous y arrivons (souvent nous commençons par y arriver avec nos enfants ou nos parents, puis nos amis de toujours ou conjoints (attention, là le terrain est souvent miné). Voilà pour tout ce qui m’a amené à cette question et écoutons-les à présent.

     

    Chère petite fille, tu sais comme nous t’aimons et comme nous vous aimons tous, y compris lors que vous pataugez parfois dans les fragilité du corps humain, qu’elles soient physiques ou psychiques. C’est tout notre immense amour que nous vous envoyons afin d’adoucir vos douleurs !

    La transition ne se fait pas de la même façon pour tous et une part de l’humanité choisira sans aucun doute de continuer le chemin que vous nommez la 3D, la séparation des 2 mondes, ou des 2 terres, se fera progressivement, les uns passant par la mort physique et une réincarnation dans des conditions adéquates, les autres évoluant à un stade tel qu’ils resteront par amour dans la 3 D pour soutenir ceux qui peinent – ce sont vos saints modernes – Et d’autres encore irons vers des conditions de vie 5D de façon naturelle et évidente. Nous vous le répétons, chacun sera à sa place juste à l’instant T pour lui (et qui n’est pas celui de quelqu’un d’autre).

    Vous vivez à l’heure actuelle des départs d’êtres chers qui doivent partir parce que leur corps ne peut plus assumer quoi que ce soit dans ces conditions. Ils reviendront parfois vous aider et ne perdrons pas toujours tous leurs souvenirs selon la forme prise. Vous perdez des hommes et des femmes qui s’éloignent de vous (ou dont vous vous éloignez) : divorces, ruptures. Et nous savons que c’est grande grande souffrance ! Tout notre amour encore si vous pouvez le percevoir (j’ai alors des frissons partout et sens ostensiblement leur présence). Mais l’amour, le vrai, accepte le départ car il sait qu’en fait la séparation n’existe pas hors de votre sphère duelle. Vous ne resterez pas seuls, même si à l’instant T, ce sentiment est comme un arrachement du cœur.

    Vous vivez les derniers soubresauts de la condition 3D (de la séparation du Divin) afin d’en comprendre, de façon définitive, la saveur amère et le difficile apprentissage. Priez, rejoignez-nous en conscience, pour acquérir la force de l’acceptation. Ce qui vient à vous sera au-delà de vos rêves, l’union totale avec le Divin contient toute la joie du monde. Aspirez à la retrouver et pardonnez à ceux qui vous blessent, profitez de vos souffrances pour aimer inconditionnellement l’âme qui rame en arrière et vous verrez que ce qui doit s’éloigner, s’éloignera, mais que de nouvelles opportunités s’offriront à vous, plus adaptées à votre stade actuel.

    Vous perdez des parents merveilleux et le manque est cruel. Réjouissez-vous de leur départ, ils ont assez souffert et méritent une transition rapide ! Facile à dire ? Oui nous le savons, mais chaque soir avant de vous endormir, ou lors de chaque méditation, connectez-vous à eux et dites leur combien vous les aimez, mais combien vous êtes heureux de les savoir libérés.

    Rendez donc leur liberté à tous ceux et celles que vous aimez, parfois sans retour, afin de couper les liens qui vous retiennent dans la dualité.

    Demandez nous de l’aide, elle vous arrivera le plus souvent sous la forme soit de force psychique toute neuve, soit sous la forme de joies et bonheurs qui vous aideront à passer à l’état d’acceptation. Nous vous ferons rencontrer des personnes merveilleuses qui vous aiderons. Donnez et il vous sera rendu beaucoup plus.

    Nous abordons maintenant le difficile chapitre de la souffrance physique, de la maladie et du corps qui peine. Chacun en ce monde doit l’expérimenter, tôt ou tard et croyez nous, lorsque c’est tardif, c’est encore plus difficile. Le corps physique actuel a été hélas programmé pour se détériorer assez vite puis se détruire. Il en sera autrement dans l’avenir, mais il vous faut patienter avant que toutes les portes ne soient passées. N’hésitez pas à vous soigner concrètement, y compris avec des médicaments (ils sont parfois nécessaires) et n’allez pas culpabiliser parce que vous ne seriez pas assez « libérés » pour pouvoir tout supporter sans rien ressentir. Les gourous qui vous proposent cela, prennent néanmoins un Doliprane lorsqu’ils ont mal à la tête. Seuls quelques vieux sages dans le monde sont en mesure de transcender la souffrance. La plupart d’entre vous doit accepter de se soigner, tout en évitant absolument de focaliser sur la douleur – soit en donnant du temps ou de l’énergie aux autres, soit en se ressourçant dans la nature aux bons soins de mère Terre, soit en s’offrant des joies amicales ou de l’Amour en général.

    Vient enfin la souffrance matérielle, le manque, le stress matériel, les soucis pros, les peines de ne pouvoir subvenir aux besoins des siens (la culpabilité engendrée). Nous savons que c’est une école rude. Acceptez l’idée de vivre sous un pont (nous ne sommes pas en train de vous dire que cela va être le cas) et vous prendrez conscience qu’il n’y a dans le fond aucun risque réel. Que peut-on prendre à l’homme qui est conscient qu’il n’a rien en réalité ? Voilà l’état de conscience qu’il vous faut absolument mettre en place. Vous n’êtes propriétaire de rien, la propriété et l’argent sont les plus grossières illusions de la 3D. Mais vous êtes propriétaire de tout si vous prenez conscience du fait que votre regard embrasse le monde.

    N’enviez pas ceux qui ont beaucoup, car pour eux la transition sera bien plus rude lorsque les évènements les priveront de leurs exigences matérielles.

    Vers quoi allez-vous ? Un ensemble ou une somme d’évènements qui correspondra pour chacun à très exactement ce qui est nécessaire pour passer le cap. Les vagues d’énergies permanentes qui déferlent vous rendent sans doute nerveux, fatigués, mais elles aident à la transformation alchimique de l’humanité, elles aident au choix en conscience.

    N’exigez rien, donnez tout ce qui vous est possible.

    Penser à vous alimenter avec respect pour les végétaux et les animaux. Mangez le nécessaire, n’abusez pas, mangez lorsque vous avez faim et buvez en conscience l’eau de la terre. Cette conscience vous mettra à l’abri de bons nombres de petits poisons libérés par la société actuelle. Cette nourriture en conscience vous aidera à vous alléger.

    Bon courage, nous sommes là, nous ne lâchons rien et vous non plus !

  • Comme prévu

    Pardon d'être restée si longtemps sans communiquer, mais il vous fallait des preuves et elles arrivent.

    Nous sommes désormais entrés dans la lutte entre le bien, les forces de la lumières et celles de l'ombre qui n'ont pas d'autre objectif que de détruire.

     

    Votre unique objectif doit être de vous protéger, d'aimer et de résister.

    Nous reviendrons vers vous

    Tout notre amour

  • Reprise des messages : le feu et la glace

    Reprise des messages : Le feu et la glace

     

    Chers vous, nous ne sommes pas surpris d’assister au déroulement convenu de votre actualité. Nous ne sommes pas surpris de voir que très peu d’humains perçoivent la réelle gravité de votre situation, où les fondations de vos tribulations se mettent en place sans que nul ne réagisse.

    Votre situation mondiale est tendue à l’extrême, l’occident condamne l’Iran et bien d’autres à la misère et ce sont des peuples entiers qui commencent à manquer de l’essentiel. Vos Balkans sont au bord de l’incendie et la Russie a pris le poignard entre les dents. La chine pose un pied chez chacun de ses voisins et une main sur le reste du monde, les USA sont perdus et marchent dans le brouillard. L’Europe agonise en tant que telle et la tendance nationaliste prend une couleur nazi face à des réfugiés créés par vos propres guerres.

    Votre climat dégénère et le nouvel été de feu qui s’annonce brulera assez de récoltes pour faire monter d’un cran les prix déjà sous le cout de l’inflation que les banques n’arrivent plus à contenir.

    Après le chaud, il y aura le froid, et les cotes englouties, mais vous n’en êtes pas encore là, nous savons que la gestion du quotidien vous prend déjà assez d’énergie pour éviter de penser au reste qui, pensez-vous, vous concerne peu.

    Vous faites erreur. Bien que vous disposiez d’un relatif libre arbitre, vous n’avez pas à gérer prioritairement votre situation matérielle autrement qu’en faisant preuve de courage, de responsabilité et d’amour (c’est une évidence). Vous oubliez donc de vous apercevoir que votre arc est désormais ultra tendu et que la première flèche décochée abattra sa cible.

    Nous voulons vous dire clairement que les choses risquent de se passer ainsi : un vaste mouvement social va détériorer durablement la force de travail Française et la possibilité de gouverner votre pays. C’est le cas dans plusieurs pays du monde et ce mouvement va s’amplifier. Pendant ce temps, la nature continuera de se fâcher et de vous prouver que vous devez prendre la Terre en compte. La France, et bien d’autres continueront de compter leurs morts et leurs blessés graves, pendant qu’une vaste crise économique profonde couve sous le couvercle et menace de faire exploser ce qu’il reste de projets d’avenir pour toute une génération. Imaginez pour cela un homme qui serait obligé, avec ses 2 mains, de boucher des fuites tout autour de lui : tôt ou tard il sera débordé et l’eau s’échappera. C’est exactement ce que tente de faire les grands organismes bancaires qui savent que le détonateur est prêt et qu’il ne manque d’un éclair pour faire exploser votre marmite.

    Les relations internationales sont tendues à l’extrême et vous seriez très surpris de voir à quel niveau de préparation en sont les grandes puissances. Encore plus surpris de voir quels armements sont à leur disposition. Si surpris que vous achèteriez sans doute une maison au fond des bois en priant qu’on vous oublie, vous, votre potager et votre chien.

    Nous ne voulons pas faire les prophètes de malheur, mais il est évident que vos chances d’échapper à ce massacre terrestre sont très infimes. Occupez-vous donc d’aimer les vôtres, de développer votre compassion et de rester un minimum prévoyants ou observateurs et nous gèrerons le reste comme cela a toujours été le cas.

    Contrairement à ce que vous croyez, la souffrance ne sera pas de manquer de ci ou de ça, mais plus certainement de manquer d’aide. L’entraide à elle seule suffirait à compenser beaucoup de choses. Vous avez pris l’habitude de penser à vous et à vous seul, que vous additionnez de votre compagne ou compagnon et de vos enfants, en excluant naturellement le reste du monde. Cela ne sera pas durable. Vous aurez le choix entre le Tout ou le Rien et toute tentative de préservation égocentrique ne fera que vous conduire vers une vie encore plus sèche que votre prochain été.

    Chacun fait de son mieux, ne jugez donc pas votre prochain, pas plus que vous-même. Regardez avec tendresse, comme nous le faisons, ces hommes, ces femmes et ces enfants. Et priez pour ne pas perdre le Nord, sans mauvais jeu de maux, car il est déjà perdu.

  • Transe et Vision Apocalyptique

    Ma fille est sans doute une médium plus rare et puissante que ce que je n'ai jamais vu personnellement. Mais elle reste "cachée" par sa maman afin de la protéger et de la laisser vivre sa vie d'étudiante en paix. Elle a reçu, pour la seconde fois, un message "en mots" il y a 48 heures. Je vous livre ce message en sachant, pour preuve, que dans ces moments là elle se connecte à tous et raconte aux gens qui sont à coté d'elle des éléments privés et perso de leur vie ainsi que des éléments d'avenir. Néanmoins il faut prendre tout cela avec du recul et user de son discernement.

    Voilà le message :

    France (et Europe) : tremblements de terre, volcans, fumée

    Océanie disparue (sous l'eau)

    Californie - Eau - 300 000 morts

    Lune de Nibiru visible

     

    Il s'agit d'un message bref, mais me semblant assez important pour être noté et redonné à la communauté. Ne faites pas de catastrophisme, nous y sommes déjà pour de nombreux terriens qui ont du assumer des dégâts violents.

    A très bientôt

    Elizabeth

  • Bientôt de retour

    • Par egaia
    • Le 04/11/2018

    Chers vous, nous sommes bientôt de retour, d'ici quelques jours. Notre secrétaire était débordée par un automne qui amorce un grand tournant ! Mais nous l'avons sollicitée et elle va reprendre la plume ! Vos angéliques amis depuis l'autre coté du miroir

  • Nous y sommes

    Nous y sommes

    A moins que vous ne soyez aveugle, les dégâts terrifiants subis par la terre ne peuvent plus être ignorés. Comme ils l’avaient dit et nous en avais avertis, nous y sommes et ce n’est pas drôle, même si nous avons tous hâte d’en finir avec cette société devenue folle. Je leur donne la parole

    Il y a des choses, petite fille, qu’il vous faut mieux ignorer jusqu’au bout pour vivre ce que vous avez à vivre et faire de votre mieux, ce qui caractérise votre dernière épreuve. Choisirez-vous d’être bon ou d’être dans l’égoïsme ? Car tout se résume à cela en temps de chaos. Choisirez-vous de préserver la vie ou seulement de préserver votre vie et votre confort ? Laisserez-vous votre porte ouverte ou allez-vous monter une barricade ?

    Notre message pourrait se résumer à cela et ce serait bien suffisant, même si nous savons que vous attendez des nouvelles. Nous vous accompagnerons jusqu’au bout, pour certains la souffrance morale, la peine suffira, pour d’autres les douleurs de la maladie, la faim et la guerre ruineront leur vie. Pour une majorité d’êtres et d’animaux qui se plaindront peu, le monde va chavirer tant les choses ne seront plus comme avant.

    Et là vous vous souviendrez qu’avant vous aviez tout sauf le partage, car après il ne vous restera que le partage si il reste à partager ou la communauté d’amour si il vous reste à attendre. Non pas attendre la fin, mais attendre des jours meilleurs qui viendront sur une terre purifiée et bien plus accueillante pour ses nouveaux pensionnaires.

    Qui sont les nouveaux pensionnaires ? Mais vous bien entendu, un vous rénové et disposé à œuvrer autrement et dans le respect de tout ce qui est.

    Quoi faire ? Nous vous avons déjà prévenu de faire quelques réserves de choses essentielles pour pouvoir tenir pendant les temps incertains où la société occidentale va se perdre. La crise ne sera pas uniquement économique, mais générale et touchera tout ce qui vit à la surface ou dans les eaux. Elle est déjà commencée, mais vous pouvez l’ignorer. Faites donc ce qu’il faut, courbez le dos, et placez-vous dans une politique de partage et non dans un égoïsme survivaliste qui ne vous protègera absolument pas.

    Beaucoup de gens, comme d’animaux, vont partir. C’est ainsi, vous n’avez pas à les pleurer car ils seront bientôt heureux et libres. Nous savons que parfois ils vous manquent, mais imaginez qu’ils sont bien plus heureux là où ils séjournent qu’avec vous dans des conditions de souffrance que vous avez voulu pur diverses raisons.

    Cette période de difficulté sera l’ultime coup de pied au cul que vous recevrez et elle permettra de sauver spirituellement encore quelques-uns.

    La guerre ? Oui elle est là, déjà tellement là que le terme de demain n’a plus lieu d’être, dans toute son horreur, mais ce n’est rien à côté de ce qui se prépare. Prenez donc grand soin de vous préparer à vivre autrement, car hier n’existera plus et la société de facilité à laquelle vous êtes habitués comme des enfants gâtés va disparaitre corps et biens pour ne plus revenir à la surface de votre existence. Profitez, mais pas dans l’égoïsme, mais dans le partage. Aimez comme vous le pouvez, mais que cela devienne votre objectif prioritaire car lui seul vous rendra heureux et paisible dans cette tourmente.

  • AU bord du gouffre

    Le bord du gouffre

    Après cette pause qui correspondait à la nécessité de voir certaines choses concrètes, « ils » m’ont rappelé mes devoirs en me disant la nuit en Italien que j’étais un messager (je ne parle pas l’Italien, j’ai donc du mémoriser et aller chercher reverso Italien Français). Peu de temps avant le soleil a été pris de folie après un orage et je n’ai pas été la seule à le voir, puis cette nuit le bombardement de la Syrie. Nous sommes clairement au bord du gouffre. Partout dans le monde les incidents climatiques et géophysiques émaillent nos news, des animaux nous quittent par milliers à la fois et trous ou failles se créent spontanément (voir l’excellent reportage sott.fr sur les incidents climatiques de Février). Partout dans le monde des bruits curieux de trompettes …. Bref, je leur redonne la parole !!!

    A gouffre 

    "gouffres ou doline qui se créent spontanément doivent susciter des interrogations sur le magnétisme terrestre qui s'effondre"

    Pardon si je commence par une interrogation personnelle.

    Pourquoi elle ? Mon chien fait un cancer alors je vous demande pourquoi ? Pourquoi cette excellente chienne doit elle subir cette maladie ?

    Pour 2 raisons ma chère, elle a préféré se charger de ta douleur que de la laisser  te nuire et parce que tu dois te priver pour la soigner et faire preuve d’altruisme et de générosité : elle te rend donc 2 fois service. Tu as raison, c’est une merveilleuse chienne. Les soins se passeront bien. Ce fut aussi l’occasion pour lui de te rendre service.

    Oui vous êtes au bord du gouffre, la planète va sauter, non pas en explosant, mais en repoussant loin d’elle toute votre violence accumulée et qui est en train de se démultiplier alors que les grands dirigeants de ce monde cherchent une bonne raison de déclarer une guerre qui relancerait l’économie sur le fond habituelle de votre violence triviale. La terre ne va pas exploser et nulle météorite ou planète ne va vous frapper sinon de façon magnétique ce qui est amplement suffisant pour vous faire voir l’horreur absolue du cosmos qui se déséquilibre 1 instant afin de remettre chaque chose à sa place.

    Non il n’existe pas de Dieu vengeur qui désire vous punir mais une banale loi énergétique de cause à effet qui ressemble à un arc tendu, de plus en plus tendu sur une flèche meurtrière. Alors ne vous attendez pas à autre chose que le pire et effectivement si bien des gens attendent  avec impatience ces évènements apocalyptiques ils ne seront pas déçus par leur vigueur, mais bien mal surpris par cette intensité dévastatrice.

    Que vous y croyez ou pas ne changera que l’effet de surprise. Pour le reste bénis soient ceux qui n’ont pas encore souffert si ils en profitent pour faire évoluer leurs comportements et se placer à l’extérieur de cette humanité décomposée par l’égoïsme. Malheur à ceux qui ne croient en rien et dont le rythme de vie semble obéir à la loi de la consommation et à l’abandon de leurs facultés cognitives et conscientes face à la déferlante de l’intelligence artificielle. Oui elle fera des miracles. Non elle n’a pas d’état d’âme, ni d’âme tout court. Elle n’est qu’un produit énergétique assemblé par des créateurs sans scrupules obéissant à des motivations pécuniaires.

    L’intelligence artificielle n’est pas du modernisme, elle se substitue à la conscience humaine. Là réside son danger car elle détruira la moindre parcelle de conscience si vous lui confiez le pouvoir. Vous n’aurez sans doute pas le temps de le faire.

    Avant de plonger dans le gouffre, souvenez-vous qu’il s’agit d’une illusion et que rien de tangible ne peut arriver à cette part scintillante de vous-même que vous nommez l’âme. Certes les souffrances physiques pourront être terribles, mais brèves dans la plupart des cas. Les souffrances morales constituent l’essence même des tribulations. Et les peuples occidentaux qui ne souffrent ni de la faim ni de la guerre en souffrent plus fort que les autres, ayant perdu l’ensemble des valeurs traditionnelles de famille, d’amitié et d’amour au bénéfice sordides des choses et des écrans.

    Désormais, si vous ne voyez rien, c’est que vous êtes aveugle et sourd.

  • L'attente

    • Par egaia
    • Le 03/03/2018

    Chers amis,

     

    J'attends un signe concret de mes guides pour m'exprimer, du vrai, du lourd, du solide. Comme vous je m'inquiète de l'avenir, de cette société en décomposition, de l'égoïsme, des guerres et de toutes les dérives en cours. La terre s'exprime haut et fort et vous ne pouvez pas ne pas voir à quel point le processus est avancé.

    Il est temps de faire nos choix, d'aimer nos proches, et de définir une stratégie dans le partage.

    Dès signe concret, je prendrai à nouveau la plume pour eux.

     

  • Nouvelle année : Espoir ou peur ? Les vœux de mes guides et leurs réponses

    • Par egaia
    • Le 02/01/2018

    Nouvelle année : Espoir ou peur ? Les vœux de mes guides et leurs réponses

    Une nouvelle année qui commence : pour tous mes lecteurs : j’attends 3 de mes proches pour préparer une séance de projection de conscience sur 2018. Une bonne part des prévisions 2017 se sont réalisés et une autre petite part risque encore de se réaliser (le temps est difficile à cadrer avec cette technique). Relisez donc une dernière fois 2017 pour faire le point sur la part de réalisation, y voir ce qui peut encore venir et quels sont les évènements qui ont disparu sur la trame de temps. Comme vous le monde actuel me fait souffrir (et ce n’est même pas une métaphore) – Ils m’ont envoyé (pour de vraie) une bouée de secours pour passer les fêtes et cette bouffée d’oxygène m’a redonné un peu de Foi en leur technique de communication.

    Résultat de recherche d'images pour "image 2018 choix" 

    Image choisie avec eux et symbolisant le choix plus important que le chemin

    Nous savons votre impatience d’en finir avec cette situation grotesque. Et votre impatience va bientôt prendre fin. Nous savons qu’en ce début d’année la tradition est pour vous de faire des vœux et de changer quelque chose, aussi cette année faisons-nous des veux pour vous et nous vous promettons de vous aider à changer bien des choses. Ce sont nos vœux d’anges en quelque sorte, même si cette idée d’ange est quelque peu dénaturée par vos traditions.

    Nous changerons la géophysique et la géopolitique, nous changerons la face du monde si vous nous ouvrez la porte et nous la changerons aussi si personne ne nous ouvre car l’être humain bien-pensant est à bout de bien penser et ne pense d’ailleurs plus à grand-chose hors mis survivre. L’évolution spirituelle devient difficile, voire impossible et nous savons que certains d’entre vous ne savent plus quoi faire ni comment agir pour le mieux que ce soit pour eux-mêmes ou leurs enfants. Aussi nous promettons vous en cette nouvelle année de faire évoluer les choses et comme d’habitude nous promettons à notre voix de lui apporter une preuve dans les jours à venir de notre bonne foi.

    (A chaque type de communication, ils m’apportent une preuve, soit un document scientifique qui apporte la preuve de ce qu’ils disent (après leurs déclaration et non pas avant), soit des évènements personnels. Pour cette fin d’année, je devais passer mon anniversaire, Noël et le nouvel an toute seule, ils ont mis en place une vraie solution miracle et j’ai eu la chance de bénéficier de compagnie à chaque reprise, et croyez moi : c’était inespéré !)

    Si la question est de savoir si nous laisserons l’homme détruire la terre : non évidemment. Nous ne laisserons pas s’installer une guerre atomique s’installer et dégénérer, aux premières explosions tout s’arrêtera et nous enclencherons le plan B comme vous dites pour arrêter le massacre de cette belle planète que nous aimons tant. Il n’y aura donc pas de guerre nucléaire totale qui raye l’humanité de la carte. Pas plus qu’un incident qui stoppe toutes les centrales nucléaires et génère une pollution irrémédiable, pas plus qu’une apocalypse cosmique qui réduise tout à néant comme ce fut le cas pour l’extinction des dinosaures qui était rendue nécessaire pour peupler la terre des premiers hommes.

    Beaucoup de canaux affirment que bien des civilisations nous ont précédés ? Mu, l’Atlantide, etc. que faut-il croire ?

    Que l’homme a déjà construit et détruit à ben des reprises et que nous l’avons arrêté à chaque fois qu’il allait au-delà d’un certain stade : nous ferons la même chose cette fois-ci et vous êtes prévenu. Mais nous laisserons assez de survivants pour reconstruire sans passer par l’étape double 0 et de façon aussi à mémoriser les erreurs et à transmettre la sagesse. Mais ne comptez effectivement pas sur un sauvetage externe et si il survenait nous vous recommandons la plus grande prudence : aucune tradition extra-terrestre n’a prévu de vous sauver de vous-même : ce serait fait depuis longtemps. Toute intrusion dans votre système par des systèmes aliens serait de nature prédatrice.

    Vous voulez dire que cette histoire d’enlèvement dans la religion catholique, c’est du flan ?

    Oui, il y aura peut-être quelques exceptions, mais aucun échantillon notable de l’humanité ne sera prélevé et transporté pour être mis à l’abri. Chacun sera à sa juste place. Nous vous rappelons que la mort n’existe pas et que vous pourrez vivre à nouveau dans un lieu et à une époque convenant à votre nature profonde.

    Epoque ?

    Le temps n’existe que chez vous sous cet aspect linéaire.

    Il existe donc des aliens et des aliens prédateurs ? Et alors cette histoire de grande fraternité galactique ?

    Ah ma chère : il existe bien des choses qui dépassent votre seuil de compréhension et vous n’êtes en rien seuls, mais avez-vous vu qui que ce soit intervenir directement et visiblement dans vos affaires ? Non ! Il y a eu des contacts et des tentatives, mais duelles, à savoir bons et moins bons, le reste a toujours été de l’ordre de votre libre arbitre. Et vous êtes êtes surveillés par des factions qui contrôlent que votre libre arbitre reste souverain, mais aussi par d’autres qui n’attendent qu’une occasion pour vous manger presque tout cru et c’est à peine une métaphore.

    C’est une métaphore horrible ?

    Oui, en d’autres temps et textes tu as été prévenue de toujours rester prudente. La règle reste en vigueur pour toi et tous ceux qui te lisent ou arrivent à faire passer l’information : soyez prudents êtres humains. Ne prenez pas les enfants du cosmos pour des êtres supra évolués qui vous tendent la main, c’est loin d’être le cas. Nous veillons et vous recommandons d’apprendre à aimer vos semblables avant d’aimer des créatures que vous ne connaissez pas ou qui n’existent que dans vos rêves. (ils font allusion à cette grande fraternité invisible)

     

    Rien de toute cela n’est encore arrivé et pourtant préparez-vous au pire car le pire s’est déjà produit pour bien des hommes et en bien des lieux et cette année verra encore de nombreux lieux, sans doute plus proches de vous, touchés par différents phénomènes d’ordre géophysique ou cosmiques contre lesquels vous ne pourrez vraiment rien faire.

    La météo variable n’est pas que le fruit de votre géo ingénierie stupide, elle est aussi le fruit d’une position cosmique qui vous faite aller au-devant de grands bouleversements. Mais ne craignez rien si vous avez la force mentale en vous de résister. Nous vous donnerons au fur et à mesure la force de subvenir à vos besoins, et en ceux de vos enfants ou de ceux que vous aimez. Le reste  votre culture matérielle et consumériste est condamnée à court terme et 2018 verra sans doute la fin de pas mal de vos traditions futiles et dépensières.

    Oui nous vous aimons et Dieu, tel que vous ne l’imaginez pas, vous aime. C’est pour cette raison que nous allons vous stopper dans votre élan dès que celui-ci dépassera la dose létale.

    Quoi faire pour résister : tout bien entendu, cessez d’accepter tout et n’importe quoi pourvu que votre quotidien se maintienne dans cet ordre subversif qui est le vôtre. Résistez donc à la surconsommation, à la malbouffe à vos yeux qui se collent à tous les écrans qu’on leur propose à vos oreilles qui n’écoutent que les informations officielles et à toutes les bêtises qui circulent. Scotchez-vous à votre bonne foi et à ce qu’elle a de propre à vous apporter. Votre bon sens sera votre étoile  du berger en ces heures sombres où il n’est plus possible pour vous de croire en grand-chose.

    Mais préparez-vous à saisir toutes les occasions de normaliser votre vie tout en vous extrayant du système. Prenez la métaphore de la pilule rouge si vous souhaitez : elle est très proche de la conduite que vous devez tenir.

    Aimez vos enfants, vos amis, vos voisins, voyez ce qui est bon en chacun et non ce qui vous déplait. Ne laissez pas ces dirigeants mondiaux prendre le dessus sur la direction de votre vie en vous asservissant via vos besoins matériels.

    Résistez dès que vous pouvez et comme vous pouvez au pouvoir tentaculaire du confort qui vous est proposé en échange de votre acceptation tacite à disparaitre pour de bon. Chassez l’alimentation chimique, les sur vaccinations et les écrans. Si vous y arrivez-vous serez prêts à temps.

    2018 est-elle l’année ?

    Oui, 2017 était l’année de préparation et de questionnement, 2018 est l’année du choix. Cette année, vous serez, pour un grand nombre, au pied du mur. Mais pas d’apocalypse générale et cosmique. Des peurs. De vraies peurs qui vous contraindront au choix.

    Comment ce monde de m***e peut-il prendre fin ?

    Ce sera brutal. Le choix suivra comme ça a déjà été le cas dans votre passé

    Ecoute la pluie petite fille, écoute le vent et enferme-toi pour ce long hiver qui s’en vient. Ecoute nous, nous te donnons toujours des preuves. Nous guiderons ta voyance.

  • La joie de voir venir la fin des épreuves (3 sur 3)

    La joie de voir arriver la fin des épreuves (3 sur 3)

    C’est eux qui décident du sujet ! Alors que je me lève avec une certaine mélancolie, ils préfèrent me parler de joie et de fin des épreuves.

    L'image qu'ils m'envoient est celle d'un soleil levant : il a déjà commencé à se lever, le processus est donc commencé dans tous les sens du mot

    Tu ne dois pas t’arrêter et personne ne doit s’arrêter à la mélancolie qui est l’un de vos pires ennemis. Relève-toi, relevez-vous et continuez votre chemin dont vous ne tarderez  pas à trouver le sens. Le temps n’est plus long alors ne craquez pas si près du but.

    Vivez l’instant présent comme une grâce, un temps de repos avant d’affronter des forces terribles qui vous feront plier le genoux devant la nature et pas que (la nature).

    Nous savons que la masse de ceux qui tendent à la fin de tout et surtout de leur souffrance est en constante augmentation. Partout la misère et la douleur morale gagnent des points face à l’hostilité grandissante de l’égoïsme qui vous ronge. Mais vous êtes tour à tour cet égoïste ou ce miséreux en face qui n’en peut plus de souffrir.

    Alors ouvrez-vous à la joie de contempler ce qu’il y a encore de beau sur cette terre, car vous les occidentaux vous pouvez encore le faire. Pensez à ceux et à celles qui souffrent dans un pays où il n’y a rien – absolument rien. Rien à manger, rien pour dormir ou se soigner, rien pour cesser de souffrir et la menace chaque jour d’ennemis cruels qui pourraient venir les tuer pendant leur sommeil ou un instant de répit.

    Alors ne soyez pas trop exigeant, nous savons que votre souffrance n’est pas une petite souffrance simplement au titre que vous souffririez moins que d’autres. Mais regardez cela vient vite et fort et il vous faut encore patienter un peu de temps. Mais ce temps, vous le verrez après sera de courte durée. Alors patience mon enfant ! Patience.

    Et ces mots que nous te disons, nous les disons à tous ceux et celles qui souffrent au quotidien et qui voudraient se tourner vers une autre vie, plus joyeuse de partage et d’amour.

    Tu veux que nous te racontions comment ça va se passer. Pourquoi pas, mais tout cela ne sera que conte pour enfant tant que vous n’en verrez pas la réalisation. Car les signes sont là, grandissants, et vous les ignorez car vous ne les trouver pas assez proches ou concrets pour sonner l’alarme dans vos cœurs. Pourtant certains vivent la fin. Même si cela parait encore éloigné de vous

    Alors nous allons te dire quelques mots pour vous aider à patienter. Les signes ne seront pas flagrants et les explications nombreuses pour vous apaiser et vous inciter à surtout ne rien modifier. Quelques jours avant, un signe dans le ciel. Mais rien de plus. Puis effectivement il reviendra comme un voleur dans la nuit : entendez que cela se passera sans tambour ni trompette annonciatrice et que vous passerez de la lumière à la nuit en très peu de temps avant de voir devant vous des phénomènes épouvantables qui terroriseront même les braves et tous ceux et celles qui y verront la fin des épreuves.

    Ensuite l’homme reprendra son chemin, du moins ce qu’il en reste car ces frayeurs laisseront tout de même quelques personnes sur le carreau, quelques âmes qui auront choisi de partir, d’évacuer … la forêt qui brule. Car voilà le sens de la forêt qui brule ; un lieu que l’on désire évacuer au plus vite !

    Ensuite ce qui reste de l’homme aura le choix : continuer de se battre ou continuer de progresser. Nus disons continuer car il y a de grandes chances pour que pas un d’entre vous ou presque ne change sa conduite initialement fixée. Hélas

    Guerres, famines, conflits d’intérêts, conduites sordides constitueront l’essentiel des mois qui suivront cette première alerte. Pourtant vous saurez. Alors viendra la seconde semonce. Elle aussi peu prévue, et la terre finira de se débarrasser de ses vieux vêtements pour endosser un habit neuf et frais réservé à ceux et celles qui eux aussi voudront bien laisser l’égo ce côté – Mais ils seront peu nombreux.

    Oui le sera, pour la première semonce, comme une terrible tempête (Mais j’ai écrit tompête, soit aussi trompète) où ciel et terre sembleront unir leurs efforts pour chambouler le paysage et vos sens. Alors prenez-garde de ne pas trop appeler cet instant de vos vœux car il sera difficile à vivre.

    Vivez l’instant présent pour apprendre, progresser et aller vers l’amour. Quant à toi petite fille, c’est volontairement que nous limitons tes interactions avec le monde avec que cette période de réclusion facilite ta propre évolution que vous nommez à tort ascension car il n’est pas question de flotter, mais justement de regarder le monde que vous habitez avec plus d’amour ou de bienveillance.

  • La joie de voir venir la fin des épreuves (2 sur 3)

    • Par egaia
    • Le 12/10/2017

    La joie de voir arriver la fin des épreuves (2 sur 3)

    Ce matin je me pose quelques questions, des songes récurrents me donnent à penser que l’on tente de m’envoyer un message et que visiblement je ne le comprends pas ! Car je ne communique jamais en écriture automatique pour moi-même, ce serait sans doute faussé, dangereux et inutile ! Mais dois-je partager quelque chose avec tous ?

    A joie 

    Tu dois partager avec toi-même ! Tu reçois de l’aide pour pouvoir poursuivre ta route ! Voilà ce que te dit ce message que tes oreilles ont du mal à traduire. Mais ceci est valable pour tous ceux et celles qui veulent bien s’en donner le mal : nous aiderons tous ceux qui le souhaitent à faire le grand saut de l’humanité ! Grand saut qui approche à grands pas et pour lequel certains sont prêt et d’autres pas. Alors Pas ou pas, c’est votre choix, mais si vous choisissez, au fond de votre cœur, le bien, alors nous vous vous fournirons tous les outils nécessaires pour aller de l’avant avec de vraies intentions qui porterons vos vœux et vous donnerons toute la force utile.

    Je me pose des questions mais je ne suis pas la seule, ce monde parait tout à fait corrompu, pourri jusqu’à la moëlle ! J’en suis, comme beaucoup, à souhaiter que tout prenne fin pour en finir avec l’égoïsme, les guerres, la cupidité …. Je voudrais pouvoir préserver ce qu’il y a de bon et laisser le reste, quitte à abandonner mon petit confort.

    Rassurez-vous, l’époque de la cupidité, de l’avarice et de l’égoïsme prend fin rapidement et même si de grandes tribulations vous attendent, elles vous seront moins pénible que cette détérioration de tout ce qui est beau, nature comprise ! La nature et les animaux souffrent, meurent et vous n’y pouvez rien, ils commencent à fuir et à rentrer chez eux et il en sera pour beaucoup ainsi jusqu’au terme de ce monde qui laissera la place à un monde renouvelé. Ce processus prendra des années en temps terrestre, mais il y aura des bouleversements de quelques minutes ou quelques heures qui vous soulageront intensément car vous reprendrez espoir ! Oui, il y a des tribulations morales dans vos pays occidentaux et physiques dans d’autres, mais les gens qui sont vraiment heureux se comptent en quelques poignées, tandis que la plupart, même argentés, souffrent de l’intérieur de ce cœur qui brule par manque d’attention.

    Les signes sont là devant vous, mais vous refusez de vous en contenter. Et c’est bien ainsi car pendant que vous vous débattez, vous réfléchissez aussi à ce qu’il vous faut faire ou changer pour plus de bonheur, plus de cette précieuse joie intérieure qui peut vous porter dans les tourments quotidiens. Et ceux qui ne se posent aucune question risquent fort d’être surpris par les évènements et bouleversements qui se produiront sans préavis, sans avertissement ou presque car vous avez déjà bien assez de signes tout en refusant de les voir. Alors que voudriez-vous de plus : que nous prenions un haut-parleur ? Regardez cette pauvre terre qui souffre et regardez vos frères de misère qui n’ont pas à boire et à manger ou pas la moindre attention humaine ou parfois aucun des 3. Alors les signes seront brefs et demanderont de croire, rien ne pourra remplacer cette divine croyance qui vous portera le moment venu à bondir en avant et non pas à mourir de frayeur.

    Pour ceux qui craignent le passage, la mort, sachez qu’elle sera brève et sans agonie douloureuse, alors vous serez projetés dans un autre monde ou vous pourrez vous poser à nouveau les bonnes questions et trouver de nouvelles chances de progrès. La mort n’existe pas, ne la craignez pas et l’agonie vous sera dans la plupart des cas tout à fait évitée. Certains ne s’apercevront même pas de leur passage dans l’autre monde : celui de l’esprit et de la grande pause. Mais non nous ne sommes pas en train de vous dire que vous allez tous mourir : certainement pas, mais beaucoup mourront, soit parce que c’est leur heure, soit parce qu’ils n’ont pas fait le choix de vivre cette époque tourmentée soit parce qu’ils mourront de frayeur soit parce qu’ils prendront un seau d’eau, une pierre ou un incendie  sur la tête et que tout sera fini en un instant. Mais ne craignez pas et réjouissez-vous car l’accélération du temps des épreuves signe aussi la fin des tourments.

    Mais je trouve que ces temps paraissent bien longs au contraire L

    Non petite enfant, ce n’est pas si long si tu prends conscience qu’entre ton levé le matin et ton couché du soir il ne s’écoule que quelques instants sans vraie importance hormis le fait de progresser au fond de toi et l’abandon progressif de l’égoïsme et des bienfaits de l’égo qui, tout comme le mal, ne s’occupe que de ses profits personnels, fussent-ils aux dépens de ceux des autres, ce qui à terme est tout à fait contradictoire, car ce qui ne profite pas à la majorité ne profite à personne. IL n’existe que le gagnant-gagnant et sinon c’est le perdant-perdant. La dualité perdant/gagnant, noir/blanc et jour/nuit ne vous mènera nulle part. Tu n’as pas la réponse à toutes les questions parce que bon nombre de réponses sont collectives ou ne sont pas, de même que le chaos va progresser par bonds successifs ou par taches (prenez l’image que vous préférez dans l’espace ou dans le temps, mais dans les fait ce sont les deux bien entendu), de même l’esprit rayonnant de l’évolution va envahir les cœurs et lui aussi remplacer ce qui est faux et noir par une joie et une paix que vous n’avez pas encore connue.

    Profitez de cette période de tribulations moyennes ou mesurées pour faire vos choix car vous le pouvez encore. Lorsque véritablement les difficultés vont se poser, il ne sera plus question de choix mais de réponse au stress et seul votre cœur pourra se poser contre les forces de l’égo qui tenteront d’entrainer dans leurs tourments la plus grande majorité.

    Oui nous savons que cette question vous brule les lèvres : combien de temps ? Mais nous disposons ça et là des repères destinés à vous aider à prendre patience en profitant du temps qu’il reste pour vous préparer avant qu’il ne soit vraiment trop tard.

    Et bien je vous demande un signe concret que je puisse partager afin de valider ces propos !

  • L'instant des instants : partie 2

    • Par egaia
    • Le 09/09/2017

    L’instant des instants : partie 2

     

    Depuis des jours et des jours le monde se fache et cela ne semble pas en finir … Je pense à ces pauvres gens qui ont tout perdu et si hier encore je me fachais parce que j’avais égaré mon CD préféré, aujourd’hui je me contente de penser à tous ceux et celles qui ont le courage de se réjouir d’être en vie. Comme beaucoup, je suis également horrifiée de voir que la barbarie reprend vite le dessus lorsqu’elle en a l’occasion ….. Je leur rend la parole ayant senti que c’était le moment pour cela.

    A cyclone 

    Il est bon petite enfant que les uns et les autres, croyants, non croyants, persuadés ou au contraire septiques en tous genres voient à quel point lorsque nous parlions de l’instant de l’instant ces mots avaient un sens profond et même définitif pour beaucoup de gens dans le monde. Que ceux qui ont des oreilles et des yeux voient et entendent !!!

    Tu n’empêcheras pas ceux et celles qui demeurent dans le matérialisme et l’avidité de se confiner au milieu de leur chambre forte et nous ne parlons pas de refuge, mais tout simplement de la chambre forte de leur cœur qu’ils refusent de libérer car cela nuirait, croient-ils, à leur égo !!!

    Ce puissant égo, comparable à un cyclone de force 12 qui détruit tout sur son passage, voilà où en est l’homme et nous avons tant d’exemples criants et nominatifs dans le monde que vos oreilles doivent bourdonner !

    Nous savons petite enfant que la première des questions de ceux qui te lisent est de savoir si ceci est bien le début. Oui bien entendu, même si il aura des accalmies, le chaos va commencer son travail de contamination de zone en zone jusqu’à que plus aucune (ou presque) ne soit exempte de cette terrible maladie. A qui les catastrophes naturelles, à qui les catastrophes humaines, d’autant plus que le soleil va exacerber les passions qui sont devenues ingérables.

    Si certains contemplent les dégâts avec l’insouciance de celui qui n’a rien à craindre, alors ceux-là même risque d’être surpris car leur heure viendra et l’insouciance n’aura plus sa place.

    L’instant des instants, c’est d’abord une prise de conscience avant même d’être une implication directe dans l’œil du cyclone qui va bouleverser l’humanité, mais ceci est une métaphore.

    Seul l’esprit de famille au sens large vous permettra de vivre ces moments sans trop de souffrance, sans trop de larmes et de regrets pour un temps passé qui pour vous signifiait le confort mais pour d’autres était seulement le résultat d’un égoïsme sordide qui les laissaient dans l’ignominie la plus profonde.

    Alors n’attendez pas la mort pour vous ressaisir, il sera à peine tard. Prenez maintenant votre courage à 2 mains, préparez-vous à une catastrophe qui sera présente partout et préparez-vous à trouver d’autres centres d’intérêts que vos jolis vêtements, ou soirées à la mode et vos loisirs de gens aisés.

    Non nous n’avons rien contre l’aisance, le bien-être ou la richesse matérielle. Que ceux qui ont se rassurent, ce n’est pas ce critère-là qui nous permet de juger, ce que nous évitons. C’est plutôt l’absence de cœur qui définit avec une grande précision qui est qui. Il y a des gens riches de cœur dans toutes les catégories sociales, il y a des gens pauvres de cœur dans toutes les catégories sociales. Mais les gens pauvres de cœur et riches de bien sont presque plus responsables que les autres si ils restent indifférents et ne font rien.

    Alors à tous ceux qui se sentent forts, prêts, ou juste distants et en sécurité, nous disons ceci :

    Préparez-vous à offrir votre cœur lorsqu’il ne restera presque plus que cela à partager hors mis le froid en hiver, la pluie et l’inconfort quand ce ne sera pas la violence, la maladie ou la guerre et la famine. SI il vous reste une buche de bois, partagez votre feu, une boite de conserve, partagez votre repas. Ceci vaut aussi pour maintenant.

    Il va de soi que lorsque je relis ce texte, j’ai honte personnellement de ne pas faire plus …. Je devrais et pourrais faire un tas de trucs, comme loger des pauvres gens. Mais j’ai peur et je ne le fais pas ….. Et ne suis sans doute pas la seule.

    Le temps te donnera du courage petite enfant, tu es sur la bonne voie et tu ne la quitteras pas.

  • L'instant des instants

    • Par egaia
    • Le 30/08/2017

    L’instant des instants

     

    Ce matin je me lève avec une joie assez profonde dans le cœur, celle que l’on éprouve lorsqu’on est amoureux ou que l’on aime, ses enfants par exemples, ses amis, sa famille, les siens, et plus encore. Je sens cette pression monter qui veut que je saisisse la « plume »

    A fin 01 

    L’instant des instants est une grâce ou un moment de grâce, c’est ce qui permet à l’homme de faire son choix en expérimentant dans son cœur toutes les options. La vie vous permet d’expérimenter l’amour et hélas la haine. Mais même la haine est le chemin vers l’amour car le plus terrible serait sans doute la froide indifférence des égocentriques qui, tournés sur eux-mêmes, n’ont que leur propre avenir pour tout paysage.

    L’instant des instants se développe dans toute sa splendeur et vos élans cachés seront à la vue de tous, mais surtout de vous-même. Vos enfants, vos voisins, vos amis, votre famille et tous ceux qui vous connaissent sauront qui vous êtes vraiment et ce qu’il est possible de tisser avec vous. L’on ne tisse pas que des liens, mais aussi une vie, une relation, un ouvrage. Sur cette terre chacun se retrouve en position du tisserand, sauf celui bien entendu qui ne tisse que sa vie et ne peut relier sa petite toile à l’immensité de la source divine.

    Alors, face à la crise qui va engloutir le monde comme une marée déferlante, il y aura les petits ouvrages isolés et le grand œuvre qui transforme le plomb en or et tous les alchimistes qui vont se révéler à eux-mêmes en ouvrant leur cœur aux autres et en transformant ce moment effroyable en grandes retrouvailles.

    Non il ne s’agit pas de prétendre qu’il y aura du plaisir dans ces moments obscurs qui ont déjà débuté. Mais il s’agit de se rendre compte, comme nous l’avons fait remarqué à notre messager, que l’amour des autres apporte une joie profonde autant que subtile qui fait dépasser toutes les difficultés.

    N’ayez pas peur de la mort. Elle ne touchera que ceux qui avaient prévu de faire leurs bagages. Craignez la douleur morale et physique. La douleur morale de perdre parfois les siens, et qui constitue une violente prise de conscience de l’importance de l’amour par rapport au matériel. La douleur physique qui rappelle que ce corps est peu de choses et qu’il convient de ne pas lui attribuer une importance majeure !

    Bien que vous ne puissiez pas accepter de souffrir, et ce n’est pas le but. Dites-vous que ces temps obscurs vont vous faire faire un bon en avant et que nous préfèrerions que la terre soit le paradis afin de vous éviter cela. Mais ce n’est pas le cas et cela est d’autant plus inévitable que tout est commencé.

    Le degré de souffrance dépendra beaucoup de la volonté de tous à se départir du matériel et à partager les ressources présentes : il y  en aura assez, surtout dans les pays développés, pour aider presque tous ceux qui en ont besoin. Mais à contrario c’est dans vos pays que l’égoïsme éloignera l’entraide et que des mains avides voudront se saisir de tout ou préserver leurs pauvres avoirs terrestres.

    Nous sommes au combien désolés pour vous de savoir à quel point l’angoisse, la douleur physique et morale vont semer le trouble et la désolation, d’abord en des lieux qui vous paraitront loins et vous laisseront, à tort, dans une certaine indifférence, puis de plus en plus près de chez vous pour vous marquer au fer rouge de la compassion.

    Vous qui avez du mal à déménager et à laisser derrière vous l’inutile et le dépassé, alors préparez-vous au plus vaste des déménagements. Mais votre cœur sera comblé si vous vous souvenez des trésors qu’il contient.

    Vous au contraire qui privilégiez l’instant de plaisir personnel à tout autre, préparez-vous à prendre une leçon difficile. Il sera toujours temps de changer de méthode et nous espérons beaucoup en ces temps à la fois difficiles et mystérieux pour que l’alchimie opère.

    Question pour les catholiques : la religion catholique parle de l'avertissement ? Est-ce que l'instant des instants correspond à l'avertissement et à son mini jugement révélateur permettant de prendre conscience de soi-même ?

    Oui en quelque sorte, bien que ça n'ote rien à la puisance de l'avertissement lorsqu'il aura lieu.

    Et de quelle nature sera-t-il ?

    Il sera de nature cosmique, bien que la confusion qui le précède soit déjà largement ancrée dans vos coeurs afin de leur donner plus de souplesse.

    A quoi est due cette confusion ?

    Aux graves changements géophysiques en cours, d'origine cosmique

    Est-il vrai que le soleil n'est plus notre ami ?

    Oui et non, vous avez besoin de lui, mais il est exacerbé et n'agit plus de la même façon. Il contribue à la confusion et sème secheresse et douleur.

    Comment saurons nous que l'avertissement cosmique arrive ?

    Vous ne le saurez pour ainsi dire pas, mis à part ceux qui sont déjà prévnus et qui verront les signes évidents dans le ciel que quelque chose se prépare. Alors rentrez les bêtes et les hommes et attendez en toute humilité et paix du coeur.

    Est-ce loin ?

    Non

    Inutile de vous demander quand ?

    Inutile en effet, le temps n'est pas fixe hors mis sur terre.

  • Ils nous mettent en garde ! Les derniers préparatifs (3 sur 3)

    « Nous te mettons en garde » : L’essentiel de ce qu’il faut préparer (3 sur 3)

     

    Je suis actuellement dans un état de tension nerveuse terrible. Mes guides célestes m’avertissent : nous te mettons en garde !

    Nous te mettons en garde, les évènements vont commencer bientôt, brutalement et sans vraies frontières. Il vous faut être prêt, il te faudra aider, rassurer, protéger, trouver les bons mots et donner le coup de pouce.

    Quels évènements ?

    A fin 

    Guerre, terrorisme et difficultés géophysiques imprévues, mais destructrices. Le monde ne trouvera plus de paix avant une certaine rédemption. Préparez-vous donc au jugement de qui vous êtes vraiment lorsque vous êtes placés face à un choix : vous occuper de vous, ou de tous.

    Comment se préparer ?

    Il vous faut prendre de la distance avec le confort matériel et retenir ce qui vous est indispensable afin de ne pas trop souffrir de la perte du reste pour ceux qui vont perdre beaucoup. Pour certains la perte sera sans doute mineure, mais ils auront aussi leurs épreuves dans le temps, la peur n’étant pas la moindre d’entre elles. Car perdre ce que l’on a est parfois moins terrifiant que d’imaginer que l’on va le perdre.

    Vous allez vivre un tas d’épreuves, faire preuve ou non d’ouverture ou de fraternité, partager ou non, communiquer ou non, sauver la vie ou non, devenir des barbares ou non. Mais personne ne subira d’autres épreuves que celles qu’il doit subir en toute légitimité. C’est un peu une sorte de passage d’examen, d’où ce stress chère enfant, ce stress de veille d’examen qui te ronge car une part de toi sait, même si tu espères que tout cela va se produire pour la rédemption, le salut d’une bonne part de l’humanité.

    Ceux qui ont prévu seront encore plus coupables que les autres si ils ne partagent pas et regardent leurs frères souffrir. Ceux qui ont charge d’âme auront une lourde responsabilité, dont la tienne que d’assurer une certaine cohésion face aux épreuves qui attendent non seulement la France, mais le monde en fait.

    Assurer la cohésion n’est pas diriger, mais aimer et prendre soin. En cela ceux qui vous rejoignent seront triés pour pouvoir changer leur façon de faire et se plier à cette règle simple : vivre c’est aimer et aimer c’est partager et tendre la main. Nous nous occuperons nous-mêmes des barbares si vous nous le demandez et y croyez vraiment. Car nous n’avons pas envie de vous soumettre à des épreuves déjà comprises, déjà travaillées, donc inutiles.

    Les groupes qui auront envie d’en « découdre » vivront selon leurs aspirations. Mais le nouveau monde ne fera pas partie, dans toute sa beauté, de leur avenir. Car qui vit avec la barbarie, vit dans la barbarie. Et la terre en est le plus bel exemple.

    Oui la terre est une âme/conscience élevée qui partage et souffre, presque comme vous bien que ça ne soit pas comparable et il est bon de lui laisser franchir une étape de plus afin qu’elle aussi trouve la paix. Cette étape ne prévoit pas de parasitage intempestif.

    Il vous semble que vous pouvez agir à votre guise et sans conséquences sur  les minéraux, les végétaux et les animaux : ce n’est pas vrai. Tout ce qui est fait dans un esprit d’ignorance demeure de l’ignorance et tout ce qui est fait dans le mépris de la souffrance est méprisable. Ainsi ignorance et mépris baignent les actes des inconscients qui ne se rendent pas compte de la beauté de tout ce qui est.

    N’aies pas peur chère enfant, nous garderons tes biens les plus précieux : créatures et jardins magiques, et tous ceux qui sont baignés par ton amour. Nous savons que tu as du mal à y croire et pourtant il est nécessaire qu’à chaque énergie consacrée, tu nous remercies de faire le reste pour toi : veiller sur vous !

    Oui vous vivez l’instant des instants et vous voilà presque à l’examen final, la veille de votre diplôme. Sache que l’amour est ta meilleure arme de conviction.

    Ne juges pas, ne jugez pas des capacités de chacun : chaque parcours est identique et chacun a une histoire qui l’a mis aujourd’hui dans cette position : si vous vous placez en acceptation, alors vous lui permettrez sans doute de passer le cap, car il n’est pas meilleur remède que cet amour- là.

    L’ultime préparatif, c’est donc se préparer à accueillir, sans jugement, comme vous aimeriez qu’on le fasse pour vous qui est parfois tout aussi détestable pour quelqu’un d’autre que vous-même.

  • Très important : confirmation du dernier message (2 sur 3)

    Très important : confirmation du dernier message

     

    Il est important pour moi de recevoir la preuve que les messages sont authentiques et que je n’en porte pas le sens à cause de mes filtres. Voilà une autre confirmation qui valide le dernier message !

    Ils m’avaient dit :

    « Nous enverrons 1 mot  clef à notre messager. Ce mot clef sera aussi une révélation. »

    J’avoue ne pas avoir compris jusqu’à que je reçoive non pas un mot simple, mais un nom propre que je ne connaissais absolument pas, le tout sur une image. (j’ai fait simple à savoir taper ce mot à l’orthographe clair sur google)

    Le mot : Garaud

    L’image : une statue de la liberté sur fond de problèmes sociaux

    Le message de base : les problèmes sociaux, je devais réfléchir sur la société.

    Je suis donc partie faire des recherches sur ce mot qui m’était inconnu, il s’agit de Marie-France GARAUD (faites l’expérience et tapez Garaud sur google) qui est actuellement directrice de l’institut international de géopolitique.

    A statut 
    Voilà globalement ce que j'ai vu, mais ça ne faisait pas allusion uniquement aux USA

    Cette femme au passé politique assez prestigieux a fait un article, le dernier, sur les difficultés géopolitiques actuels et voilà ce qui en ressort (avec la validation de mes chers guides) :

    • L’économie prend le pas sur la politique : l’argent dirige tout et les pays sont de plus en plus gérés comme l’on voudrait le faire d’une entreprise (c’est vrai pour Trump et probablement en France)
    • On se fait la guerre pour des richesses en terme de ressources géophysiques (pétrole, minerais précieux, etc.) et donc là aussi économiques
    • Le pouvoir souverain des pays (prendre les décisions de guerre ou de paix, exercer la justice, éditer et faire respecter les lois) disparait donc au profit d’enjeux économiques globaux.

    Je questionne mes anges d’amour qui ne parlent généralement pas d’économie ou de politique et je leur laisse la parole après cette confirmation encore une fois claire et même éblouissante car j’ignorais tout du mot clef et de son sens !!! ( Et je suis exigeante, j’exige une confirmation qui apporte aussi la preuve de ma non intervention) :

    Chère petite enfant, ton exigence nous amuse, mais tu as raison, tant et tant de canaux transportent tant et tant de messages erronés, nous voulons pour vous la clarté d’une clairvoyance bien comprise.

    Tu pourrais simplifier ce message et dire tout simplement que l’argent est devenu le maître du monde, mais le problème ne se résume pas à cela. Car il est bon de travailler pour gagner sa vie, mais à condition de réparer les injustices sociales, intellectuelles et autres (santé, potentiel, etc.). Car vous ne naissez pas égaux en terme de ressources économiques et vous devriez aider vos frères les moins gâtés. Au lieu de ça, ceux qui « ont » s’accaparent l’ensemble des biens et laissent dans une misère parfois totale et absolue ceux qui ne peuvent concurrencer leur potentiel.

    Cette épreuve terrestre est celle qui va mettre un terme à la dualité, l’ultime épreuve, partager ou non. Ceux qui n’ont rien ne se posent pas la question en ces termes, mais outre le fait que l’on peut toujours partager avec plus démuni que soi, ceux qui n’ont rien ne tarderont pas à se révolter d’une façon ou d’une autre car la misère amène souvent les excès de la révolte que vous appelez alors révolution.

    Nous voulions aussi vous expliquer pourquoi nous ne vous parlons pas en termes religieux, il s’agit pour notre messager d’être non pas religieux ou assujetti à une religion, mais de s’adresser à tous, chacun ayant la liberté de croire ce qu’il veut, mais surtout de croire en l’amour et le partage.

  • L'essentiel à savoir sur les temps qui viennent (2 sur 3)

    L’essentiel : ils évoquent ce que nous avons à préparer d’important (partie 2 sur 3)

    Je ressens l’appel et bien que je doute toujours, leur éclatante dernière démonstration me rassure, il ne s’agit pas d’une sorte de délire parapsychologique, mais d’une communication authentique, ils disent en préambule qu’il ne sert pas à grand-chose, ou à rien, de se préparer façon survivre en Guyane, pour les temps qui viennent ….. Je leur laisse la parole

    Avant : étant donné le but important de ces messages, n’oubliez pas de faire savoir.

    A temps 

    Petite enfant, tu es comme une enfant qu’il faut prendre par la main et qui ne croit pas ses parents lorsqu’ils disent attention vous jouez à la guerre, vous allez finir par vous faire mal.

    Petite enfant, vous jouez à la guerre, depuis trop longtemps à présent et vous allez finir par vous faire mal, car vous ne jouez pas avec des bâtons de bois et des bombes en papier mâché, mais avec des armes nucléaires dont le pouvoir ne s’arrêtera pas aux soldats qui ont choisi de se battre mais s’étendront à toute une population sur le pays ciblé.

    Que d’orgueil, premier ennemi à chasser, que de folie des grandeurs, que d’inutile et de combats incertains, ne voulez-vous donc pas prendre conscience que tout cela est vain et que vous n’arrêterez pas la progression du malheur par plus de malheur encore ?

    Nous vous avons donné temps et chance, mais cela se termine désormais ; nous confirmerons nos messages par des signes essentiels pour notre messager, afin qu’avec toute sa foi et sa conviction, elle vous entraine sur les chemins de votre propre salut, y compris et surtout si celui-ci est non religieux. (je ne m’explique pas le sens de cette phrase, ils me diront ça la prochaine fois)

    Car la religion n’est pas le premier de vos besoins, mais la simple croyance en l’être humain, en sa capacité à rebondir et à partager avec générosité (votre second objectif) alors qu’hier même il n’était pas capable d’offrir une miette de pain à l’oiseau qui avait faim.

    Alors voici vos deux premiers objectifs, partager dans l’avenir l’amour et la générosité, la compassion, non par devoir, mais par simple gout, par simple gentillesse, mais aussi avec ce sentiment profond qui vient du cœur que vraiment l’autre doit être aussi bien voir mieux loti et que vous et que vraiment sa souffrance vous insupporte.

    L’orgueil, l’égo qui vous ont poussé au Déni de l’autre, à la guerre et à refouler les besoins de l’homme derrière les besoins de ses quelques dirigeants doit disparaitre et laisser place à la grandeur d’une terre renouvelée et ouverte aux autres, à tous les autres : autres couleurs autres langues, autres cultures et autres religions ou autres politiques. Non vous ne défierez pas éternellement la loi de la compassion

    Alors à présent écoutez bien, laissez votre orgueil, partagez ce qu’il se doit quand ce sera nécessaire et commencez de suite car les temps sont brefs et qu’il est temps, nous vous disons encore une fois qu’il est temps de choisir le camp de l’amour ou le camp de la guerre.

    Cette technique qui consiste à assurer sa survie aux dépens de celle des autres ne pourra pas vous sauver de l’enfer qui s’étendra tôt ou tard à votre porte, mais le plus souvent tôt que tard car rares seront les sanctuaires à l’abri des bombes, des perversions et des foudres du cosmos (oui : tout cela, cela fait bien 3 dangers, dont le premier est loin d’être éloigné de vous).

    Choisissez votre camp et écoutez nous, si chaque personne qui aime son prochain a 15 jours d’eau et d’aliments devant elle, alors chacun aura ce qui lui faut car les périodes de famine sur vos contrées seront limitées. Il s’agira de courtes périodes, néanmoins très stressantes car vous ne saurez pas si oui ou non ce chaos prendra fin. Et si il ne prenait pas fin, vous laisseriez la place à un monde à la Mad Max pour reprendre vos référence. Mais nous veillerons à ce que tout rentre dans l’ordre, non pas l’ordre que vous avez connu, mais l’ordre de l’amour : soit un partage juste et équitable des denrées, de la boisson et des biens, et même des services à la personne, services qui ont été engloutis par votre marée monétaire et financière.

    Ne pensez pas qu’il sera possible de vous isoler, de vous abriter : vous ne vous abriterez que pendant quelques heures à quelques jours et il vous faudra ouvrir portes et volets et aimez votre prochain si il est encore debout. Enterrer les morts, reprendre le travail de culture de la terre et soigner les animaux qui assureront leur part dans votre avenir.

    Nous savons que les armes vous rassurent, que vous avez la faiblesse de croire vos gouvernants lorsqu’ils vous disent que leur politique finira par vaincre l’austérité qui s’est emparée de tous. Mais n’en croyez rien : vos gouvernants mentent et le chaos est à vos portes.

    N’oubliez pas l’essentiel : restez où vous êtes, ne suivez aucune politique consistant à se réfugier, il n’existe que votre propre refuge intérieur et mettez-vous à l’abri pendant quelques heures à quelques jours en fonction de votre positionnement sur la planète. Abandonnez tout de suite votre orgueil, que la souffrance de votre prochain vous soit insupportable et préparez-vous à votre  survie simplement en aimant et en partageant.

    Nous enverrons 1 mot  clef à notre messager. Ce mot clef sera aussi une révélation. 

  • Très important : confirmation du dernier message avec force

    Très important !

    Comme promis mes guides angéliques ont confirmé leur dernier message (il est temps de choisir le camp de l'amour et la compassion) avec une grande force.

    Hier soir, ils sont passés par ma fille (qui n'est au courant de rien et ne m'a jamais lu) en soirée chez des amies. Elle est entrée involontairement en transe hypnotique devant 4 de ses amies, a révélé à chacune un détail intime (prénom, date, etc...) qu'elle ne pouvait pas inventer et a tenu des propos effrayants alors qu'à son âge (18 ans) elle n'a pas du tout ce type de centres d'intérêt :

    • Les USA (et le Mexique) seront rayés de la carte par une guerre nucléaire, avec la RUssie et la COrée (qui serait également rayée de la carte)
    • Donald Trump serait assassiné ou subirait au moins une tentative
    • 2 planètes approchent, une petite rouge et noire  (Nibiru a-t-elle dit) et une grande bleue. Elles ne percuteront pas la terre, mais provoqueront tremblements de terre, volcans et tsunamis.
    • A la suite de ces très graves évènements, 50% de la population mondiale serait tuée
    • Seules les âmes pures survivront (à mettre en parallèle avec ce qu'ils m'ont dit, à savoir leur tri entre les ames aimantes et les autres)

    Tout serait réglé dans les 2 ans (je n'ai pas pu savoir si cela voulait dire que tout serait fini dans 2 ans, que ça serait étalé sur 2 ans ou que cela aurait lieu dans 2 ans)

    Elle a ajouté : il ne faut pas suivre l'armée. (je ne sais pas comment traduire ces propos, mais il semblerait qu'elle ait voulu dire qu'il ne fallait pas suivre l'armée pour se réfugier sous sa garde.

    Non ma fille ne fume pas la moquette :( et elle n'est pas polluée par des sources d'information de type conspi.

    Merci de faire passer ce message au plus de gens possible ainsi que les 2 suivants qui ne sont pas encore arrivés et qui doivent donner quelques instructions

  • L'essentiel à savoir sur les temps qui viennent (1 sur 3)

    L’essentiel : ils évoquent ce que nous avons à savoir d’important (partie 1 sur 3)

    Je ne sais jamais quand il faut écrire, sauf cet appel intime qui me dit que c’est le moment et là il semble plus fort et plus net encore, presque exigeant tant j’ai besoin de prendre la plume pour leur donner la parole

    A fin des temps 1 

    Image qu'ils m'ont demandé de choisir (il est temps)

    Oui, nous devons évoquer avec vous 3 points essentiels qui pourront être traités brièvement en 3 informations essentielles. La première portera sur le cœur du complot qui a placé l’humanité dans cet état de délabrement. Par cœur du complot nous entendons les outils et ingrédients qui ont ruiné ce qui aurait pu être une réalisation parfaite et heureuse en tout point à la source originelle que l’on a de façon délibéré polluée, polluée à outrance.

    Tu ressens de la tristesse petite enfant car il est difficile de ressentir de la joie lorsqu’on évoque des processus de destructions se faisant suite les uns aux autres, comme si l’on ignorait tout du précédent, ce qui est le cas, c’est vrai.

    Car l’humanité n’est pas la résultante d’une évolution lente de plusieurs millions d’années, mais d’innombrables évolutions éclairs ruinées à chaque fois par le mal, le mauvais, la méchanceté, l’absence d’amour et de compassion qui caractérise la génétique humaine déformée malgré la pureté des âmes qui tentent d’y séjourner.

    Nous ne voulons pas que tout cela recommence et pourtant cela va incessamment sous peu recomencer : une destruction de plus, une civilisation qui se compromet qui et qui finit par en mourir car elle se condamne toute seule et que nous finissons par laisser faire face à l’absence de solution durable pour enrayer ce fléau.

    Mais à chaque civilisation qui disparait, qui meurt : quelques éléments de sagesse se dégagent et apportent à la suivante un peu de ces ingrédients miraculeux qui feront qu’elle évoluera peut-être plus loin. Pas plus loin sur le plan technologique, mais plus loin sur le plan de la conscience. Alors nous laisserons la nature épargner les meilleurs d’entre vous pour regarder, assister à l’impensable avant de reconstruire un monde qui mérite mieux que ce que vous lui offrez à présent.

    Petite enfant nous aimons infiniment vos âmes, mais pas ce que vos corps en font : des égos déformés par l’orgueil, le sentiment de puissance, le besoin d’exister pour soi et pour soi encore.

    Alors la première chose à savoir est que ce sont les égos additionnés aux égos qui vont vous tuer avant même qu’une planète « X » ne se charge d’enfouir les décombres sous les décombres.

    Oui nous appuyons cette thèse conspirationniste ou complotiste, comme vous voulez, sur la fameuse planète X. Oui un objet céleste approche et vous fera voir l’enfer si il doit exister sur terre. Mais avant cela vous aurez encore prouvé si cela est possible de le faire encore que vraiment l’égo est mauvais, même si l’âme qui lui donne l’impulsion de vie appartient à Dieu et abrite Dieu. Alors n’ayez pas peur car quel que soit votre destin vous vivrez, peut-être autrement et dans de bien meilleures conditions, mais vous vivrez. Ceux qui restent ont choisi une expérience difficile, celle de survivre dans les décombres et pour certain ce sera avec le regret d’une société riche et épanouie dans laquelle ils auront connu l’abondance qui n’existera plus. Plus de la façon matérielle dont vous l’envisagez.

    Mais vous connaitrez, vous les appelés à rester sur le continent : vous connaîtrez l’abondance du cœur et de l’amour qui seront nécessaires pour reconstruire l’aube d’une nouvelle civilisation.

    Oui votre génération connaîtra l’ensemble du processus. Sauf petite fille ce qui vont mourir bientôt, mais les autres sans exception connaitront, parfois sans en être pleinement conscient, l’abjecte fin d’une tradition de destruction qui va finir en apothéose de l’horreur.

    Nous vous parlerons des sanctuaires, ce qu’il faut préparer pour vivre mieux. Oui petite enfant nous répondrons à ta question sur certains points qui t’effraient encore. Oui à toutes ces questions, mais demande de l’aide car tu ne peux assumer seule tout ce qui t’attend. Oui tu préserveras tes enfants légitimes et ils sont nombreux, alors crains plutôt pour ceux qui ne veulent pas voir clair et qui patientent en attendant l’heure de gloire de la survie. Ce sera une heure terrible et il ne fera pas bon la vivre. A ceux et celles qui pensent jouer la carte de la survie pour défendre chèrement leur peau : nous disons bon courages messieurs/dames car vous n’aurez pas assez de vos yeux pour pleurer l’incongruité de votre survie au milieu de vos morts et de vos peines.

    Oui à la guerre nucléaire, oui à la guerre internationale oui à la très grande perturbation du climat, oui aux volcans et tremblements de terre oui à la maladie et à la famine et oui aux sanctuaires auxquels vous n’accèderez que si vous êtes dignes de partage et ce tri là est le nôtre il est donc incontournable.

    La seule plante que vous devriez cultiver est celle de l’amour et de la compassion.

    Ceci fait partie des derniers textes destinés à vous faire réfléchir. Ce qui viendra sera informatif, mais la décision est à prendre maintenant. Notre messager aura confirmation de ce message : il est temps.

×