Apocalypse;fin des temps;ascension;liberté de conscience

  • Dernier Noël ?

    Le dernier Noël ?

     

    Avant-hier je faisais un drôle de rêve dont je me demandais si il était prémonitoire : un volcan énorme explosait au bord de la mer, entrainant l’explosion d’un paquet d’immeubles et l’évacuation de beaucoup de gens. Je n’y attachais que peu d’importance et pourtant, quelques heures plus tard, le Krakatoa explosait à plus de 15 km de hauteur et entrainait un tsunami destructeur autant que meurtrier. Ils me dirent que pour beaucoup, ce Noël serait le dernier de ce type, ce qui m’a semblé à peine mystérieux ou pessimiste.

    Ce que nous voulons dire n’est pas que la majeure partie de la population va mourir en 2019, mais que ce sera une année de grands changements et bouleversements qui finiront par occulter l’importance démesurée (et commerciale) accordée à cette fête païenne judicieusement utilisée par les premiers dirigeants chrétiens pour ré orienter l’énergie offerte à la nature dans un sens qui leur importait plus : celui de la religion d’état.

    La religion d’état a été remplacée par une version plus simple et culturelle, et vous avez fait de Noël un grande fête de consommation ou le sourire est à la taille de votre repas et de vos cadeaux, sans prendre en compte tous ceux et celles qui, seuls dans leur petit coin, s’offriront peut-être un repas, parfois un programme télé, parfois rien de tout cela, ni compagnie, ni confort, ni chaleur.

    Vous avez donc transformé Noël en fête de l’égoïsme, du matérialisme et de la consommation. Une fête dont beaucoup sont exclus sans que cela ne fasse frémir les autres.

    Soyez en certain, en 2019 le grand ré équilibrage continue et les évènements viendront appuyer le vaste mouvement qui commence à vous impacter sans que vous ne vouliez ouvrir les yeux. Nous ne disons pas cela pour vous, qui lisez et réfléchissez, mais pour tous ceux et celles qui pensent que cette vie unique dans un monde immuable sert leurs intérêts personnels avant toute autre chose. Quelle vision erronée !

    Non pas qu’il ne faille pas gâter les enfants et cuisiner de bons petits plats, mais c’est la mesure qui fait qu’une chose est bonne ou dramatique. Et la mesure est comble.

    Faites donc des cadeaux aux plus démunis, aux plus petits et soyez certains que la vie vous en fera plus tard, tout étant équilibre au-delà des apparences qui sont les vôtres.

    2018 fut rude, 2019 sera sans doute pire et la terre continuera de grignoter les terres que vous lui avez prises. Non qu’elle se venge, idée absurde que celle d’une revanche ou d’une violence volontaire, mais elle subit un déséquilibre imposé avec des siècles et des milliers d’années d’une occupation illégitime par vos bons soins. Ce déséquilibre arrive à son terme et le cosmos qui ne connait que l’homéostasie, règle la mesure avec gigantisme et justesse.

    L’ère de l’homme meurtrier et injuste se termine, l’instant de choix, de conduite de votre devenir se définit largement, non par jugement, mais en conséquence des actes immatures ou irresponsables qui caractérisent vos semblables.

    Offrez dès maintenant de la joie et de l’amour, car demain sera un autre jour et il ne faut pas attendre de meilleure occasion de le faire.

×