Myriam, réincarnation et épuration

Dans cette séance, le sujet, Myriam, fait l'expérience de sa propre relation au DIvin et de sa capacité à étendre la lumière en elle et autour d'elle. Nous en profitons pour faire un voyage entre 2 vies et recueillir de l'information

Séance d’hypnose de Myriam, 18 ans, victime de terreurs nocturnes.

Paradis myriam 01

Problématique : Myriam fait, presque chaque nuit, des cauchemars terrifiants de sombres ombres qui envahissent sa chambre et la menace. Elle hurle et, malgré ses 18 ans, doit se réfugier dans la chambre de sa mère à coté.

Résultat : suite à cette unique séance, les « démons » ont disparu, les cauchemars ont cessé et la sérénité nocturne s’est réinstallée

Durée de la séance : 1h45 en tout

(la procédure d’hypnose n’est pas décrite ici)

 

Myriam est agitée, et commence à pleurer, la peur la gagne en replongeant dans ce souvenir désagréable. Ensemble nous mettons en place une procédure de « sécurisation » et je l’accompagne dans son voyage pour plus de paix.

E (la thérapeute, Elizabeth) : Que vois-tu

M (Myriam) : du noir, tout est noir, c’est effrayant, des ombres mouvantes, il y en a beaucoup

E : que font-elles ?

M : rien, elles sont juste là

E : Bien, tu vas leur demander qui elles sont et ce qu’elles veulent

M : elles refusent de répondre, mais elles sont tout autour de moi

E : N’oublie pas que tu as un bouclier de lumière et qu’elles ne peuvent pas t’approcher, regarde leur forme, de quelle matière elles sont constituées

M : Ce sont des ombres, sans matière, juste une sorte de voile noir

E : Touche les avec ta main de lumière et demande leur de quel droit elles occupent ta sphère énergétique

M : Quand j’approche ma main, elles s’enfuient

E : Bien, tu voies que tu es bien plus forte qu’elles ! A présent ressens ta propre lumière autour et à l’intérieur de toi, et, sur une échelle de 0 à 100, dis-moi à quelle fréquence vibre ta lumière

M : 60

E : Bien, à présent tu vas augmenter ta fréquence, elle n’est pas limitée, et ressentir ce que cela t’apporte (les inductions hypnotiques ne sont pas rapportées ici par écrit)

M : Mmmmmm 80, 85

E : que ressens-tu ?

M : Je me sens bien, plus légère, j’ai l’impression de flotter

E : A présent que sont devenues les entités noires et brumeuses

M : Elles s’éloignent, sont plus petites

E : Souhaites tu t’en débarrasser ?

M : Oui, elles partent, ça devient lumineux ici

(Ici le sujet fait le « travail » tout seul et sa seule lumière chasse l’ombre ou la transforme)

E : Veux-tu encore augmenter ta propre lumière ? Tu es libre de le faire

M : Oui, à présent je suis à 90, mon Dieu, je me sens si bien, ici tout est lumineux

E : Bien ! A présent tu es en mesure de créer un jardin qui te ressemble, un jardin de lumière qui est et restera ta véritable demeure à chaque fois que tu vas dormir ou te reposer.

(Inductions hypnotiques ……)

Myriam raconte en mots simples, sensations, couleurs, odeurs et formes un paysage superbe et serein. Pour d’autres ce pourrait être une maison, une église, etc…… Peu importe la forme proposée, c’est la fréquence vibratoire qui importe. Mais plus cette fréquence est élevée et plus les mots qui s’y rapportent seront simples : lumière, paix, sérénité, joie, Divin etc….

E : Myriam, comment te sens tu à présent par rapport aux formes sombres qui rodaient autour de toi la nuit ?

M : Seraine, elles ne peuvent plus rien contre moi, je me sens protégée

E : qui te protège ?

M : Moi-même, je me suis juste souvenue de qui j’étais

E : qui es-tu

M : Je suis aussi lumière, pas seulement un corps physique

 

Seconde partie de la séance : Myriam fait un saut entre deux vies pour comprendre d’où elle vient et ce qu’elle est venue faire/apprendre dans cette vie

(inductions hypnotiques)

E : que vois-tu, ressens-tu, entends-tu ? A présent

M : Je suis seule, il n’y a rien

E : Bien ! Tu vas, à présent, faire appel à une partie de toi-même qui vit et reste dans la lumière afin qu’elle te montre le chemin

(inductions)

M : C’est un être blanc, il n’a pas de forme

E : Demande lui qui il est

M : il répond qu’il est l’esprit, mais c’est plus une image, il n’y a pas de mot, Oui, il projète des images

E : que vois-tu (depuis le début de la séance, je m’aperçois que tout est très visuel et kinesthésique chez Myriam, je n’aurais donc pas d’échange verbal avec « l’Esprit »)

M : Je vois Moi et pas moi, Oooh, je suis la mère de mon grand-père

E : D’accord, saisis les informations, combien d’enfant as-tu eu dans cette vie et qu’as-tu fait ?

M : C’était difficile, je vois des images de guerre, de pauvreté, j’ai eu 2 enfants, mais il n’en reste qu’un (par la suite Myriam va questionner son grand-père et s’apercevoir qu’il n’était effectivement pas fils unique, mais qu’il avait eu 1 frère mort très jeune après-guerre)

E : quel était le but de cette vie ?

M : L’amour, la gestion de mes émotions humaines en période de crise, cette vie a été difficile

E : Analyse la situation mais vue en compagnie de l’Esprit, cette vie est terminée

M : Oh non, ce n’est pas fini, je dois gérer mes émotions, mais la force de l’amour est si grande que je vais pouvoir soigner les gens par l’esprit, par la parole

E : Tu veux dire que c’est ta vie future qui va être consacrée à cela ?

M : Oui, je vais soigner les gens par la parole ( Myriam se demandait si elle voulait être psychologue ou professeur d’histoire)

E : Reste en compagnie de l’Esprit, demande lui tout ce que tu dois réaliser/apprendre

M : Oh mon Dieu, je dois aider ma mère, je suis venue pour réparer, aider ma mère, aider à aider, prendre en charge

E : prendre en charge quoi ou qui ?

M : Aider les gens, j’ai une image de temps difficiles, les gens ont faim, ils sont malheureux, nous devons les soutenir, les aider, avec notre force et notre préparation

E : Quelle période difficile, Où et quand ?

M : Là, le monde, cette année, maintenant, mais L’esprit me dit 20 ans, 20 années avant un monde meilleur

E : tu veux dire que le monde prépare une crise ?

M : là, 2017, la crise est là

E : Comment se manifeste-t-elle ?

M : Les gens ici sont inquiets, malheureux, je vois le feu …..

(Myriam est à présent en transe profonde, mais son corps montre des signes d’angoisse, je vais donc la ramener à la paix de l’esprit et à sa mission avant de clore la séance qui est déjà en route depuis 90 minutes)

E : A présent demande à l’esprit de te montrer du doigt les cadeaux de la vie, la force et la lumière, afin de les ramener avec toi

M : Maman a besoin de moi, je sens qu’à nous deux et avec notre famille et amies nous sommes fortes, je vois un groupe de femmes et d’hommes, ce groupe s’agrandit, nous avons de la joie à être ensemble, nous partageons ce que nous avons.

Fin de la séance : Myriam revient à elle et « redescend sur terre », elle est rassurée et nous faisons le point sur cette fameuse gestion de ses émotions qui semble une priorité. Elle n’aura plus, depuis l’ors, aucun cauchemar !

.

 

hypnose;réincarnation;ombre et lumière;dualité;Soi supérieur;victoire de la lumière

×