Marc : des mèches de cheveux coupés par un "Gris" et des souvenirs d'abduction

Note de l'auteur : J'ai longuement hésité à publier (avec l'accord de l'intéressé) cette séance. Peur d'être décriée sans doute. Mais elle me semble tellement importante .....

Marc : Mèches de cheveux (vraiment) coupées, Dialogue avec un Gris et souvenir d’Abduction

Problématique : Lorsque Marc vient me voir, il en est à sa huitième mèche de cheveux coupés, Marc ayant les cheveux mi longs, ces mèches situées devant son front ou sur le haut de la tête pour 4 d’entre elles, sont bien trop visibles. Je suspecte un somnambulisme, une mauvaise blague et autres idées issues de mon scepticisme naturel, mais en fait tous les éléments tendent à prouver que le phénomène n’est pas vraiment habituel.

Et 01 

Marc n’a aucune culture ésotérique ou paranormale, il ne s’intéresse pas à ce type de sujet, il est seulement intrigué et très embêté par ce qui lui arrive.

Résultat : A la suite de notre travail, Marc n’a rien changé de sa vie, mais il a au moins le sentiment d’être plus conscient et de comprendre ce qui lui arrive !

Durée de la séance : 2h00 et 30 minutes d’échanges préalables

(La procédure d’hypnose n’est pas décrite ici, certains échanges sont simplifiés par gain de temps pour préserver l’essentiel sans transcrire des heures d’échanges à visée totalement intime ou personnelle)

E (la thérapeute, Elizabeth) : A présent tu vas rentrer dans le souvenir et ouvrir tes yeux intérieurs sur ce qui t’entoure, commence par observer ton corps en train de dormir et dis-moi ce que tu perçois.

M (Marc) : Je dors, il ne se passe rien

E : Regarde tes cheveux, sont-ils coupés ou encore là ?

M : Ils sont encore là

E : Bien, en quelques instants seulement tu laisses le temps filer et la caméra filmer tout ce qui se passe afin d’arriver à l’instant où tes mèches de cheveux disparaissent, que se passe-t-il alors ?

M : Oh, il y a une forme dans la chambre, elle vient d’entrer là comme ça en apparaissant subitement

E : Décris moi cette forme et dis-moi par où elle est arrivée ?

M : Par la fenêtre ! Mais tout est resté fermé, je ne sais pas comment elle est rentrée. C’est une grande forme grisâtre, sa tête est volumineuse, ses doigts, je les regarde, ils tiennent un petit instrument et ils coupent mes cheveux.

E : Combien de doigts ?

M : 3, longs, fins

E : Quelle taille fait-elle ?

M : Ooh elle est grande, peut-être 2.50 mètres

E : Ressemble-t-elle à une créature connue ? A quoi peux-tu la comparer ?

M : Je ne sais pas, elle a de grands yeux noirs, pas d’oreilles, j’ai peur

E : tu es en sécurité ici et maintenant, ce n’est qu’une vidéo, pas la réalité, tu peux même la toucher et dialoguer avec elle sans risque

M (pas convaincu) : Elle n’est pas humaine, je dois rêver

E : Fais avancer la vidéo au lendemain matin, lorsque tu observes la mèche de cheveux coupés dans ton miroir et dis-moi ce que tu vois et ressens.

M : Je vois mes cheveux et je suis inquiet, un peu en colère aussi, mais surtout je veux comprendre

E : A quoi ressemble ton inquiétude à l’intérieur de toi, peux-tu la localiser ?

M : Oui, c’est une boule dans la gorge

E : Une boule de quelle couleur ?

M : Verte

E : Bien Marc, souhaites tu continuer d’éprouver de l’angoisse, ou veux-tu comprendre ce qu’il t’arrive ?

M : La peur ne fait que me perturber partout, même dans mon travail, je respire mal. Je veux comprendre

E : Alors tu vas ôter cette peur de ton corps et la ranger avec tout ce qui est inutile à l’expérience présente. TU ne conserveras que la prudence nécessaire à ta protection. Prends cette boule verte avec tes mains intérieures et touche-la. Que ressens-tu, comment est-elle exactement

M : C’est une boule pâteuse verte, dégoutante, elle me bouche la gorge, à cause d’elle je respire mal.

E :  Saisis-la et sors la de ta gorge

M : C’est ce que je fais, mais elle dégouline sur mes mains, c’est dégoutant.

E : Détruis la et jette les débris dans un feu de joie

M : D’accord, je fais ça

E : Comment te sens-tu ?

M : Je me sens soulagé

E : Bien, reprenons, à 3 tu vas repartir dans ton souvenir là où tu l’as laissé.

(Décompte hypnotique)

M :Il est là

E : C’est un être masculin, décris le moi ?

M : il est grand, le torse nu, il a peut-être une combinaison, mais je perçois mal la matière, ça brille un peu dans l’obscurité

E : vois-tu ses pieds ?

M : ils sont comme couverts par le bord de mon lit, je ne vois pas

E : Et toi, que fais-tu dans ce souvenir

M : Je dors

E : Bien, pendant que tu continues de dormir dans ce souvenir, ici et maintenant tu vas intervenir dans le souvenir et prendre contact avec cette créature, lui demander des comptes.

M : Comment je fais ?

E : Tu lui parles dans ta langue, simplement par télépathie, demande lui qui elle est

M : Qui êtes-vous ? (je lui rappelle qu’il peut communiquer télépathiquement) Elle me dit que nous les appelons les « gris » comme leur couleur.

E : Demande-lui pourquoi elle te coupe les cheveux ?

M : Il me répond qu’il contrôle les effets de la pollution terrienne sur notre génétique

E : Demande lui si c’est lui qui a coupé les mèches précédentes

M : Oui

E : Et si il compte en prendre beaucoup d’autres

M : Si nécessaire

E : pourquoi sur Marc ?

M : Il dit que je suis un bon sujet génétique

E : Dis-lui que ça te cause une gêne car c’est visible

M : Je lui dis, mais il me regarde et on dirait qu’il s’en fout

E : tu as le pouvoir d’exiger des comptes pour l’usage de tes cheveux, demande lui de cesser

M : Il me dit qu’il cessera, mais devra revenir de temps en temps.

E : Pourquoi

M : Parce que la terre est très polluée,

E : Ce n’est pas nouveau

M : Si, vous avez des pollutions différentes, la terre risque de mourir

(étant habituée aux messages catastrophistes des E.T. je me montre un peu dubitative)

E : Et pourquoi la terre mourrait-elle ?

M : Parce que vous ne maîtrisez pas les forces que vous utilisez, vous faites des erreurs grossières

E : Est-ce une raison pour nous traiter comme des rats de labo ?

M : Nous vous considérons comme précieux, c’est pour cela que nous surveillons.

E : Pouvez-vous laisser Marc en paix

M : Nous allons essayer de réduire

E : Vous auriez pu aussi prélever à un endroit moins visible

M : Non, nous devons prendre sur les zones exposées

E : Qui êtes-vous au final ?

M : Nous sommes des amis et des instructeurs.

E : Montrez à Marc des images de votre environnement

(je compte récupérer de l’information que je pourrai recouper)

M : Je perçois une immense salle, il y a plein de monde, des hommes et des femmes

E : Humains ?

M : Oui, mais il y a aussi des tas de gris, les hommes et les femmes dorment sur des tables. Les gris les examinent, puis ils se réveillent et repartent, ça fait cela tout le temps.

E : Demande-lui si tu en as fait parti

M : Oui

(Marc semble ailleurs et sa réponse a quelque chose d’automatique, il ne semble ni gêné, ni surpris)

E : De quel type de programme s’agit-il ?

M : Surveillance génétique

E : Bien ! Je veux que vous donniez un conseil bienveillant à Marc

(cette procédure permet aussi de rassurer Marc)

M : (qui parle à nouveau pour l’entité) Se protéger, à la fois du Soleil et de la pollution.

E : Pourquoi le soleil ?

M : Parce qu’il est toxique pour votre ADN

E : Mais il est nécessaire ?

M : Oui, à petites doses, mais il vaut mieux rester à l’intérieur

E : Et comment se protéger de la pollution

M : Vivre proprement, pas d’excès, pas trop de sport en extérieur (Marc fait de la course à pieds)

E : Vous n’allez tout de même pas nous dire qu’il faut vivre enfermés sans bouger ?

(A ce stade vous noterez que Marc est devenu un canal, il est en transe profonde et son corps ne bouge plus du tout hors mis sa respiration)

M : Si, de toute façon c’est une période où la fatigue vous contraindra à plus de mesure.

E : Donc vous recommandez à Marc de diminuer le sport et de rester calme

M : Oui, pas trop soumis aux ondes non plus

E : Quelles ondes ?

M : Electricité, Télévision, appareils émettant des ondes.

E : Quel effet est souhaité ?

M : Diminuer a pollution électro magnétique

E : Bien, je vous remercie, à présent je souhaite revenir à mon échange avec Marc. Marc, où es-tul à présent

M : Dans ma chambre. Il est reparti, je me regarde dormir.

E : Comment vas-tu à la fois à l’instant présent et dans le sommeil ?

M : Je me sens fatigué, comme endormi

E : Bien, tu vas laisser Marc dormir dans son souvenir et revenir à l’instant présent. Avant tu vas mémoriser un détail, une phrase ou un souvenir que tu vas ramener avec toi. Quelque chose de vraiment positif qui t’aidera à mieux gérer ou vivre avec tes cheveux coupés

M : Ils nous protègent

E : Bien

Fin de la séance d’hypnose

Voilà ce qu’on appelle, dans notre jargon, une hypnose ésotérique, permettant au sujet de voyager dans le temps et l’espace, d’échanger avec des créatures rencontrées et de ramener de l’information utile (souvent à tous).

Par la suite Marc ne s’est plus plaint et les cheveux coupés se sont raréfiés, même si de temps en temps, alors qu’une mèche avait repoussé, une autre disparaissait ……

Pendant la séance, à mesure que la transe s’approfondit, le sujet devient véritablement un canal capable de capter télépathiquement d’autres dimensions que celle de l’ici et maintenant.

Bien entendu il nous manquera toujours la preuve, mais les cheveux coupés ne sont tout de même pas partis tous seuls … ET Non, Marc n’est pas somnambule (et pas de trace des cheveux dans le lit ou dans la poubelle)

 

Petits Gris;Gris;Abduction;Channeling;Extra-terrestre;pollution;pollution électromagnétique;danger

×