Dossier complet : interprétez vos rêves avec justesse

Interprétez vos rêves et souvenirs, c’est temps (dossier)

 

De plus en plus de client (e)s rêvent de façon quasi lucide, se souviennent, se questionnent, le phénomène est généralisé chez les chercheurs de vérité et de nombreux blogs en parlent. Il est néanmoins difficile de les mémoriser, puis retranscrire et analyser avec justesse. Je vous donne quelques clefs qui font partie du bagage de base de tout ésotéricien : pragmatisme, bon sens discernement, mais aussi ouverture à l’extraordinaire.

Ce dossier sera synthétique et basique, le sujet mériterait un livre, je ne peux donc pas tout évoquer, seules les hypothèses les plus fréquentes seront abordées.

Le moment du sommeil est un grand privilège. Votre âme (ou esprit, selon les cultures ou appellations ou parties évoquées) s’évade et se repose parfois sur des terres lointaines de cette fâcheuse vie terrestre, pendant que votre corps en fait autant à son niveau. Mais il existe un troisième acteur : votre cerveau ! et même un quatrième : votre inconscient, sa partie individuelle, mais aussi collective, ses archétypes.

Quels sont les acteurs du rêve :

Votre cerveau veille sur votre corps et sur votre programmation d’espèce ainsi que sur les mécanismes de survie. Votre inconscient est la partie méconnue de vous-même qui se signale comme elle peut lorsque vos besoins ne sont pas satisfaits. L’inconscient collectif, hérité de la communauté culturelle (et religieuse) ainsi que de la mémoire cellulaire, vous hante parfois pour vous rappeler votre histoire et les grands objectifs familiaux/culturels/religieux. Il fonctionne beaucoup avec les archétypes (signifiants culturels généraux).

Votre âme/esprit/corps éthérique se baladent parfois dans des mondes étranges, que ce soit attirés par vos peurs ou vos désirs et autres questionnements pour y trouver des réponses, mais aussi tout simplement par phénomène d’attirance naturelle ou de pensée créatrice. Ces mondes ne sont donc pas tous signifiants.

Il existe enfin une proportion de rêves qui sont prémonitoires car au niveau de l’âme le temps n’existe pas et la perception de l’avenir reste possible, bien que ce ne soit qu’une hypothèse d’avenir.

Ajoutez à cela les communications inter dimensionnelles : avec vos défunts, vos figures religieuses, vos amis également en sommeil, des créatures qui n’existent pas dans notre sphère, etc….

N’oublions pas les souvenirs d’abduction ou d’expériences hors de notre réalité vers des mondes ou des lieux inaccessibles sous notre forme physique. Cette catégorie est à peine différente de la précédente car votre capacité créatrice y joue un rôle moindre, même si non nulle.

Ce que nous appelons les rêves correspond donc en fait à plusieurs réalités qu’il est délicat de distinguer les unes des autres. La plupart des dirigeants, rois et autres princes de ce monde ont employé des devins ou voyants pour analyser leurs voyages oniriques afin d’en décrypter le sens, souvent hélas, d’un point de vue égotique en fonction de leurs centres d’intérêts, ce qui a donné lieu à de remarquables erreurs d’interprétation sur les guerres gagnées ou perdues par exemple ….

Comment « trier » les différents rêves :

(nous verrons après comment les interpréter)

1°) Le plus basique, la purge de vos émotions, forme d’expression qui évite la surtension et permet de se libérer en évitant le Déni ou l’accumulation. Ces rêves sont souvent très chargés d’angoisse ou de peine, voire de colère et malgré le réveil parfois désagréable, ils sont utiles car ils vous signalent également que vous êtes sans doute en colère, peiné ou anxieux (émotions négatives primaires).

Par exemple : vous craignez que votre compagne ou compagnon ne s’éloigne de vous et vous rêvez qu’il vous trompe avec Pierre Paul ou Jacques pendant que vous êtes attaché à une corde au milieu d’un lac sombre …. En clair, vos affaires courantes vous retiennent prisonnier malgré vous et vous avez peur qu’il ou elle finisse par chercher du confort ailleurs. Le climat du rêve est fort, presque violent. Votre cerveau utilise des images qui sont métaphoriques ou allégoriques et que vous pouvez décrypter vous-même. Les prendre au pied de la lettre serait une erreur, tout comme les ignorer. Mais ce ne sont pas des messages venus d’ailleurs.

2°) Le message crypté de votre inconscient est une seconde forme d’expression plus élaborée dans la mesure où il est indispensable de le prendre en compte ! Vous rêvez, par exemple, que vous perdez vos dents inexorablement, le tout en ressentant une affreuse angoisse ; ou que vous vous noyez dans un liquide visqueux ….. Votre inconscient vous signale sans doute que vous êtes proche d’une forme de burn out ou que vous n’écoutez pas les indicateurs de votre santé physique ou mentale.

Ce rêve n’est pas du tout prémonitoire d’une quelconque réalité appelée à se réaliser, mais décrit un état présent souvent passé sous silence à cause de vos contraintes matérielles.

3°) Le message complexe, seconde catégorie de message crypté de votre inconscient : il est 100% élaboré à base de métaphores et allégories dont vous êtes le seul véritable détenteur. Il n’y a donc en théorie que vous qui pouvez l’interpréter avec justesse. Il peut également utiliser des archétypes. Dans ce rêve, vous êtes metteur en scène, acteur, réalisateur et destinataire tout à la fois. Si quelqu’un vous aide à le décrypter, il faudra pour ça qu’il vous questionne sur ce que signifie pour vous chaque élément du rêve.

Exemple : J’ouvre une machine à laver le linge et un petit volcan caché à l’intérieur m’explose au visage et me brule, puis une marée d’eau glaciale jaillit de la cave et éteint le volcan. Ce rêve pourrait être interprété de la sorte : au fond de moi, et alors que je tente de me nettoyer de mes émotions, une colère vive et mal contenue est en train de bouillir …. Mais je l’éteins au fur et à mesure en utilisant ma forte capacité à gérer ou prévenir les débordements. Posez-vous alors la question : quelle colère, pourquoi ? Faut-il la dénier ou la taire à 100 %.

Cette catégorie de rêve a ses « classiques » collectifs et archétypés tels que la fuite éperdue où il est difficile voire impossible d’avancer, ou ses combats éperdus. Ce sont des rappels non négligeables.

Ces 3 catégories sont les plus fréquentes. Elles sont signifiantes d’un point de vue personnel. Souvent rapidement floutées et oubliées sauf technique de mémorisation au réveil.

4°) La ballade dans les mondes de la pensée créatrice : rêves paradisiaques ou infernaux, selon …. Tout est vrai au second degré, aussi vrai que notre monde, mais tout aussi matriciel. C’est le monde d’Inception et nul ne sait au final ce qui existe vraiment. Rien à un niveau ultime. Mais ces rêves peuvent vous délivrer des intuitions fulgurantes, des idées de génie ou vous signaler d’immenses désirs ou peurs. Ce sont des espaces de ressource, de réflexion, de recul, de création, à la fois précieux et irréels, ce qui peut sembler paradoxal. Le risques serait de se laisser programmer par ces moments, « à l’insu de son plein gré »

Exemple : la machine à coudre est née durant un rêve ….. Une entité est-elle intervenue ? Je ne sais pas. Autre exemple, vous vous retrouvez dans un Enfer plus vrai que nature, où d’affreux démons reptiliens vous torturent à loisir : il est probable que rien de tout cela n’existe, si ce n’est qu’au fond de vous « guette » une peur profonde, celle de votre âme d’avoir choisi une vie qui est une véritable torture (mais il existe quantité d’interprétations possibles)

 

5°) Le voyage astral dans une sphère différente et peuplée collectivement (comme la terre d’une certaine façon). Vous avez un sentiment extrêmement physique et réel, vous sentez votre corps, vos 5 sens sont actifs, vous percevez les choses avec précision, vous les mémoriser souvent bien, et elles subsistent dans votre mémoire, parfois durant toute votre vie. Il existe également des voyages astraux dans l’existant à notre niveau, vous pouvez vous retrouver dans une base militaire, un vaisseau spatial, une cérémonie occulte, un laboratoire spécial, ou même à regarder vos amis dormir dans leur chambre avec des détails matériels qui viendront attester de l’exactitude des faits.

Les mystiques ont ainsi voyagé « au ciel » ou « en enfer » et en font des récits criants de vérité. L’expérience de NDE (Expérience de Mort Apparente) est située entre celle du voyage astral et de celui dans les mondes de la pensée créatrice.

Ces voyages sont très signifiants, même si on ne peut pas toujours en faire quelque chose concrètement. Il s’agit d’une partie très complète de nous : le corps éthérique ; et il est plus vivant que vivant !

6°) Les contacts avec d’autres niveaux de conscience ou avec les défunts. D’autres créatures ou entités cherchent parfois à nous communiquer des informations ou des avis (qui ne sont pas nécessairement à prendre pour argent comptant). Attention : ce n’est pas parce que ça ressemble à votre grand-mère, qu’il s’agit de votre grand-mère ….. Ces entités se servent de nos rêves pour y insérer leurs messages, ce ne sont donc que des rêves mais avec des messages délivrés sous forme allégorique et qu’il faut décrypter soi-même avec un risque d’erreur non négligeable.

Nos défunts utilisent souvent ce canal pour nous donner de leurs nouvelles, mais les entités farceuses ou manipulatrices aussi. Pour trier le bon grain de l’ivraie, il faut se référer à ses valeurs profondes (Amour, Famille, Harmonie par exemple) et ne pas accepter d’en sortir. Par exemple, si une entité se faisant passer pour votre défunt parent vous explique qu’il faut se débarrasser du chien qui va mordre votre enfant, commencez par vous poser plusieurs questions :

  • N’est-ce pas tout simplement une de mes peurs ?
  • Est-ce que je prends assez de précautions pour tenir mon enfant à l’écart du chien ?
  • Le chien est-il vraiment dangereux ? Et je me le cache à moi-même ?

N’euthanasiez donc pas direct ce pauvre toutou dès votre réveil …. Ces rêves sont signifiants, mais demandent du discernement.

7°) Les souvenirs de contacts hors dimension actuelle : une variante de la précédente catégorie. Vous y trouvez les souvenirs d’abduction (qui ressortent aussi par hypnose et laissent parfois des traces physiques indéniables), les contacts mystiques profonds (Christ, Bouddha, Ange, etc….), les contacts démoniaques (Incubes, Succubes, Démons, etc…). Nous parlons de « souvenirs » parce que votre corps physique terrestre en a vraiment fait l’expérience, mais que tout cela semble malgré tout irréel. Il vaut parfois mieux ne pas se souvenir. Comment distinguer le réel de l’irréel ? Une hypnose profonde menée par des spécialistes qui vont couper et recouper les infos (plusieurs séances nécessaires) peut aider à faire jaillir la vérité. Des preuves physiques constitue un indice fort et il y a parfois un véritable traumatisme. Il va de soi que j’exclue à 99% les vidéos d’hypnose régressive qui pullulent sur le net chez des spécialistes du reptilien ou de l’entité maléfique …. Ce qui est dommage car les vrais spécialistes passent du coup pour des charlots.

Le cas de plus flagrant de ma clientèle : des mèches de cheveux coupées en arrière de la tête et des brulures sur le bras au réveil, en forme de carré …

8°) Le souvenir vrai : Rarissime. Mais vrai et existant. C’est une expérience comme celle que je viens de décrire mais qui a été vécue en plein état d’éveil. Le souvenir peut-être tout à fait traumatisant.

Ces 5 catégories sont celles de voyages du corps et de l’esprit. Elles sont toute signifiantes, mais à traiter au cas par cas. L’hypnose est un outil précieux pour aider à y voir plus clair.

9°) Le rêve prémonitoire : Imprévisible, souvent constaté à posteriori, il peut être en fait l’expression de plusieurs sous-catégories :

  • Le voyage dans un autre espace-temps
  • L’information délivrée par une entité extérieure à notre sphère matérielle
  • Le contact avec des créatures ou entités matérielles ou immatérielles, mais ayant accès à cette information

Il est très difficile de faire la distinction entre un rêve chargé de peur ou de désir et une prémonition. C’est en cela que s’appuyer sur un pro du truc peut aider à y voir plus clair.

Le temps n’est que le fait de notre sphère. Sortir, durant notre sommeil, de notre espace-temps est plus fréquent qu’il n’y parait et n’est pas réservé aux seuls médiums.

Sur certains blogs, les commentaires permettent de partager ses rêves et voyages et il y a des exemples frappants. Je considère avec une grande attention les rêves émanant d’enfants ou de personnes non polluées par leurs connaissances personnelles d’un sujet eschatologique par exemple.

Par exemple : si je rêve personnellement de la planète Nibiru, j’y attache une importance très relative car je suis polluée par mes recherches récentes (ce qui ne fut pas le cas au début en 2008). Mais si les éléments du rêve (ou souvenir) sont inconnus du rêveur (artefacts, connaissances étrangères) et qu’il ne comprend rien lui-même, c’est là que ça devient informatif. Le rêve prémonitoire ne doit pas vous faire adopter une conduite imbécile. N’oubliez pas qu’il peut-être une farce ….

La littérature pullule de messages extra-terrestres, de messages divins, de messages en tous genres. Seuls les réalisations ou les marqueurs temporels permettent d’y voir un peu plus clair. J’ai étudié les prémonitions de « Luz de Maria » (prophète sud-Américaine reconnue par l’église catholique) sur 6 mois et depuis 3 ans : 70% de réalisation sauf sur les plus grosses menaces. De la même façon les grandes puissances travaillent avec des « Remote Viewers », comme Ed Dames, qui projettent leur conscience hors de temps ou de l’espace avec un taux de « vrai » qui va de 20 à 70%.

La voyance est donc l’exemple typique de l’exercice de voyage prémonitoire. Et ce n’est pas une science exacte, puisque précisément on sort de l’espace et du temps.

 

Comment analyser son rêve, voyage, souvenir ou projection de conscience

  1. Commencez par l’écrire pendant que vous en disposez et prenez conscience d’un certain nombre d’ingrédients :
  • Est-il concret et réaliste ou au contraire tout à fait flou et onirique ?
  • Y aviez-vous un fort sentiment de réalité et disposiez-vous de votre corps et de vos sens ?
  • Que ressentiez-vous (émotion) : Peur, Colère, Peine, Joie, Désir, Amour, incommensurable Amour, Peur apocalyptique, Rien du tout
  • Quel a été votre premier sentiment en vous rappelant : nécessité, évidence, clarté, autre ?
  • Quels sont tous les éléments du souvenir : pris séparément ou collectivement, marquez tout cela sur papier.
  • Avez-vous des traces physiques de votre voyage ?
  • Disposez-vous d’une preuve tangible dans les jours, semaines, mois qui suivent ? (suivi du rêve ou souvenir)
  • Disposez-vous d’un élément vérifiable : langage inconnu, information précise, prénom ancien, ou planète existante (mais tous éléments que vous ne connaissiez pas préalablement).
  • Avez-vous fait plusieurs fois ce rêve ou ce souvenir ?
  • Notez l’impact de ce souvenir/rêve/voyage sur vous-même entre 1 et 10 : 10 puissant et définitif, 1 très ponctuel et léger.

 

  1. Puis passer à l’analyse significative du rêve

Si vous disposez d’informations inconnues par vous-même, d’un fort sentiment de réalité, d’une clarté non onirique, d’une sensorialité complète et efficace, d’une sentiment de nécessité ou d’évidence, alors il est évident qu’il s’agit d’un voyage ou d’un souvenir et qu’il peut-être important voire fondamental sur le plan informatif. Mais seul le discernement vous dictera votre conduite (quoi en faire, à qui le confier, comment l’utiliser). Faites des recherches sur les éléments/informations qui vous sont étrangers.

Si il s’agit strictement d’images (en 3 D plus ou moins le son et les sensations) connues par votre cerveau, évaluez chaque image en vous posant la question suivante :

Que représente, pour moi (ma famille, ma religion, mon groupe culturel), cette image ? Par exemple, dans mon cas personnel, la voiture représente mon véhicule terrestre dans cette vie. Puis refaites une lecture en regardant la métaphore d’un point de vue collectif, c’est-à-dire tous symboles associés les uns aux autres. Il s’agit sans doute d’une lecture qui vous concerne vous prioritairement, mais qu’il peut être important de comprendre et conscientiser.

Si il s’agit d’une imagerie onirique, mais dans laquelle un défunt apparait ou un être différent, vous devez marier l’analyse métaphorique à l’intervention de l’entité pour en faire un message cohérent. Cela peut-être signifiant – mais sous réserve de discernement ! C’est aux fruits que l’on reconnait l’arbre, méfiez-vous donc de tout message qui vous inciterait à commettre des actes qui ne vous correspondent pas et sont conséquents.

Si vous souffrez de conséquences physiques : montrez les ou prenez les en photo, cela vous sera utile tôt ou tard si vous choisissez d’en parler à un pro, avec ou sans hypnose.

Si vous ressentez un sentiment non humain : comme un amour incommensurable ou une peur atroce qui vous a marqué comme une brulure : raisonnez en termes d’apprentissage : qu’ai-je compris, appris, découvert ? Mais chassez toute déduction extrême ou comportement excessif.

Notez votre analyse dans un cahier réservé à cet effet afin de pouvoir suivre cette affaire dans le temps et contrôler la véracité des informations perçues.

Posez-vous une ultime question concernant ce rêve : a-t-il un rapport proche ou lointain avec mes désirs ou peurs profondes ? En ce cas il faudra vraiment en relativiser le sens. Par exemple : si vous rêvez que vous sauvez les gens d’un incendie dans l’immeuble, cela peut-être prémonitoire, mais aussi correspondre à votre désir profond d’être utile et de jouer un rôle. Le premier n’excluant pas le second : soyez vigilant et ne laissez pas votre égo confondre ses désirs avec la réalité, même à venir.

  1. Faites-vous aider ou partagez

Trop signifiant, louche, vrai, chargé d’infos ? Partagez avec un pro ou payez-vous une hypnose (il en faudra peut-être plusieurs) afin d’en tirer tout le potentiel et éventuellement de transmettre l’information reçue.

Si vous êtes la victime d’abductions (plus courant qu’on ne l’imagine) ou de sévices, il faudra sans doute travailler sur vous-même pour éviter le traumatisme ou se protéger lorsque c’est possible.

Si ce n’est rien de tout cela, une aide vous permettra aussi d’y voir clair.

  1. Faites un suivi dans le temps

C’est la seule vraie façon de trouver les réponses et d’évaluer l’importance de nos rêves souvenirs et voyages.

 

Voilà pour ce dossier qui j’espère vous permettra de commencer un profond travail en cette heure magique où nous risquons de devenir des témoins de l’histoire. Rester prudent et rationnel vous permettra de ne pas tomber dans les excès délirants ou paranoïaques tout en savourant ces clins d’œil en provenance de mondes différents.

 

rêves;prophéties;voyages astraux;voyance;suis-je médium;abductions;vie après la mort;parler aux défunts

×