Blog

  • La fin du monde du travail, le futur âge d'or

    Le travail et le fait de gagner sa vie vus d’en haut ?

     

    Je passe une (petite) partie de mon temps à réfléchir sur certains axes du travail comme la nécessité de gagner de l’argent, la motivation, les centres d’intérêts et le fait de faire payer son travail, j’ai envie d’avoir leur réponse car beaucoup de gens souffrent au travail autant que de l’incapacité à s’en détacher pour de bien évidentes raisons matérielles !

    Ange 02 

    Il faut que vous fassiez la distinction entre le travail rémunéré qui est le fait de votre société et l’accomplissement de soi en servant la communauté qui serait le mariage de vos convictions, de votre motivation et de la nécessité de satisfaire ensemble un certain nombre de besoins matériels, nul ne pouvant se substituer à tous

    Le travail rémunéré est devenu une forme d’esclavage, l’argent excusant tout : les excès, la souffrance, le fait de servir avec servilité une sorte de maitre obscur qui a le pouvoir d’interrompre votre vie à tout moment sur le lieu de travail. Ce travail là est le fruit le plus corrompu de votre matière duelle et il n’y aura de paix que lorsque les uns auront cessé de réduire les autres en esclavage.

    Nous savons, petite enfant, que ces mots de paraissent durs, mais il ne nous est pas possible de trouver positif le fait que certains ruinent leur santé (précieux présent) au travail jusqu’à un âge avancé ne leur donnant pas la possibilité de faire mieux ou autre chose, pendant que d’autres se la coulent douce, pas nécessairement plus heureux d’ailleurs et refusant de répondre au moindre devoir hors mis les choses les plus basiques telles que préparer un repas, ou nous devrions dire se préparer un repas et faire ses devoirs d’hygiène ainsi que se présenter narcissiquement à la société qui les entoure.(nous ne remettons pas en cause le confort, ni même la vie « à la maison »)

    Arrivée à cette phase du texte, je n’en reconnais pas les termes, je les trouve violents.

    Si tu veux que nous te décrivions la partie positive du travail, il y en a une bien entendu, et même plusieurs : la capacité à trouver au fond de soi la force de servir, le courage et l’abnégation. Mais ces qualités ou ces forces sont masquées par la problématique de l’argent dans vos sociétés occidentales et il ne reste pas grand-chose dans vos investissements sur votre lieu de travail hors mis la cupidité ou l’avidité de remplir les caisses, puis le frigo puis de répondre aux besoins créés par la société de consommation : esclavage consenti donc, mais toxique.

    Voilà pourquoi vous n’arrivez plus à vous investir dans le travail, il s’est éloigné de ses buts premiers, y compris le simple objectif qui était à la base de domestiquer la matière, d’en faire l’expérience sans sombrer corps et bien dans ses limitations. La société évoluant avec la terre qui grandit vous donne l’occasion aujourd’hui pour certains d’entre vous de fuir le travail et bien entendu vous le faites, n’y trouvant plus la joie qui vous avait été promise dans le fait de servir et d’apporter à la société votre contribution au progrès et à la joie.

    Avouez que vous vous êtes bien éloignés du sujet ! Nous pensons à ces travaux de saisie informatique, de travail à la chaine et autres taches parfaitement décérébrées qui ont tué en vous toute lueur de motivation hors mis celle de rentrer chez vous, manger et dormir après avoir fait les devoirs des enfants qui sont éduqués dans cette même optique.

    Votre société occidentale s’est dévoyée et il va être temps d’y mettre un terme afin que chacun ait l’occasion de retrouver au fond de lui le gout du service, le gout de la solidarité et la joie de servir, la joie intime de donner et de recevoir le sourire de l’autre en meilleur moyen de paiement.

    Oui nous pourrions être syndicalistes vois-tu, non pas dans le sens d’exiger et de battre les tambours de guerre contre une classe patronale qui serait l’unique coupable : vous êtes tous coupables car chacun d’entre vous a été place tôt ou tard en position de « patron » (vies antérieures) et chacun d’entre vous s’est donné l’occasion de réduire son prochain pendant qu’il s’octroyait de droit divins de meilleures conditions de vie. Mais de quel droit ? Vois-tu, les plus pauvres et les plus bêtes, n’ayant pas la chance d’avoir un cerveau ou des moyens physiques de paraitre dans votre société  aspire néanmoins au bonheur, au même bonheur que ceux qui vous semblent les plus grands et les plus valeureux.

    Oui mais alors quoi faire ? Nous sommes bien obligés de gagner notre vie pour manger et dormir ?

    Sois sans crainte, nous vous donnerons les moyens d’évoluer selon votre conscience et non selon d’austères obligations sociales. Le temps fera son affaire de ces systèmes corrompus et bientôt surgira une société plus juste et plus humaine qui répartira les richesses  de juste façon et non pas selon les règles d’un mérite qui est réparti par les claquements de doigts des plus forts.

    Quand et comment : les gens souffrent ?

    Vivez chaque instant dans la joie de savoir qu’il est le dernier instant de vos obligations sociales strictes et servez votre prochain avec joie, tout viendra en son temps. Remplacez la motivation de travailler pour l’argent par la motivation de travailler pour servir non pas vos dirigeants, mais ceux à qui vous apportez, par votre juste contribution, une meilleure existence. Ce seul remplacement de motivation vous permettra de vous rééquilibrer en attendant que la vie fasse bien les choses ce qui ne saurait tarder.

    Quand je relis ce texte, j’ai l’impression de lire les propos new age qui promettent un nouvel âge justement alors que dans le fond rien ne change et que les choses empirent.

    Le temps touche à sa fin cher enfant, le temps de vos souffrances touche à sa fin et votre société va naturellement se révolter contre l’obscur et le fort, car tous ensemble vous êtes forts et vous renverserez ces dirigeants qui prônent l’esclavagisme en en lieu et place du service. Non il ne s’agit pas de tout laisser tomber et de s’isoler chez soi avec son canapé et sa télévision en se réservant une vie oisive et sans grand intérêt : il s’agit de retrouver sa juste motivation, celle qui permet de prendre une part active à la vie avec ses qualités bien à soi et d’aider la société à prendre son envol. Et vous le ferez par conviction, dans la joie de la solidarité parce qu’il faudra bien résoudre les problèmes lorsqu’ils seront là – n’en doutez pas !

    Serait-ce donc une forme de guerre civile ?

    Lorsqu’un système prend fin mon enfant, tout prend fin, le phénomène peut-être graduel ou brutal, général ou isolé sous la forme d’ilots, il sera assez brutal et général, brutal car vous ne pensez pas que le système puisse être remis en question et général car il va être difficile au système de préserver des ilots justement. Vous serez surpris et c’est là que se révèleront les forces de chacun qui aura à cœur  non seulement de sauver sa peau, mais de redécouvrir l’intérêt de son voisin, de ses amis et de voir qu’ensemble tout est possible dans une joie relative et une certaine bonne humeur au travail. Vous allez avoir l’occasion de redécouvrir la communauté d’intérêt autant que d’amour.

    Mais si le système pète, nous allons avoir d’abord nos moyens s’effondrer ? Ce sera le chaos, l’horreur ?

    Non, nous vous garantissons que bien que certains en souffriront, la plupart sauront trouver là l’occasion de grandir et de retrouver ce pour quoi ils sont venus sur cette terre, terre de souffrance aujourd’hui, terre de joie demain. Regarde chère enfant comme les choses ont été bien faites pour 1000 soucis de ta vie qui se sont réglés quasiment sans ton intervention et même en trouvant les solutions incroyables qui permettent de ne blesser personne tout en arrivant à l’objectif ! Et bien le hasard n’existe pas et il règlera comme un magnifique chef d’orchestre les problèmes les plus compliqués sans qu’il soit nécessaire de se battre pour cela, hors mis si cela est votre objectif : alors bien entendu vous serez servi. Chacun sera donc mis en phase avec son objectif profond et vrai : quel qu’il soit. Ce sera sans doute, une fois de plus, une révélation pour tous, mais une révélation individuelle et non seulement collective.

    Je ne peux imaginer dans mon corps et dans mon cœur l’énormité d’une telle mutation

    La mutation elle-même sera longue, mais définitive, ses différentes étapes vous surprendront par leur caractère irréversible, comme si non, il ne vous était plus possible d’aller au-delà de ce que vous avez construit dans ce sens. Il faut désormais que la machine fonctionne dans le bon sens et sur les bons rails. L’humanité va voir un nouveau jour se lever, même si l’âge d’or n’est pas pour demain car vous avez du pain sur la planche : mais ne soyez pas dans la crainte, les temps obscurs prennent fin et dès que vous allez sentir au plus profond de vous-même que la grande mutation est commencée, alors de nouvelles forces vont se mettre à jour et votre joie intérieure compensera la peine que vous avez éprouvée jusqu’ici

     

  • L'ultime tri et les évènements prévus

    • Le 17/03/2017

    L’ultime tri entre le bon grain et l’ivraie ?

    (17 Mars, 3 jours avant l'équinoxe de printemps)

    Je suis à peine triste quand je regarde le monde, il n’est pas possible de continuer comme ça, ce ne sont que sinistres affaires de guerres, d’argent et encore d’attentats et de souffrance au milieu d’une pollution généralisée.

    Aujourd’hui Je veux questionner sur notre temps !

    Ange 01 

    Ma chérie, tu souffres de voir le monde ainsi, mais il n’y en a plus pour très longtemps avant que vous n’amorciez le grand tournant, la vraie période de transition à l’issue de laquelle cette situation n’existera tout simplement plus.

    Nous savons que tu ne peux pas croire que tout va bas culer d’un moment à l’autre, mais pourtant tout va basculer, très vite, sans laisser d’autre choix possible que de progresser soi-même ou de disparaitre corps et biens dans la tempête. Il n’y aura pas de place pour la tiédeur dont tu as peur à l’instant.

    Ce n’est qu’une question de mois, mais courts, pour que tout bascule, regarde les signes, les signes dans le ciel, mais aussi les signes sur terre, ils doivent t’encourager à tenir bon le cap de tes choix personnels que tu pourras mettre à l’épreuve très vite pour aider les autres et t’affirmer toi-même.

    Nous savons que tu doutes et que tu doutes toujours, rationalisation après rationalisation, et pourtant nous ne cessons de distribuer des signes évidents qu’un plan est à l’œuvre et qu’il n’y a rien à faire pour s’y inscrire, seule votre réaction face à ce plan peut varier, mais le plan lui est là !

    Nous savons que tu crains beaucoup les charges matérielles qui pèsent sur toi, craignant de ne pas pouvoir assumer tes amis, tes amours, tes compagnons et tes sœurs : alors nous te le disons, tu le souhaites tant qu’il ne peut pas en être autrement, autant d’amour ne peut laisser l’univers indifférent. Car tu ne crains pas pour toi, mais pour eux et ce que tu crains pour les autres, l’univers te l’épargnera.

    Faites place à la joie plutôt qu’à l’angoisse, l’angoisse est une mauvaise conseillère, nous savons qu’elle te gêne dans ta communication avec nous et que tes peurs créent un écran de fumée, aussi sommes-nous heureux de te retrouver aujourd’hui et de voir que tu es désormais pleinement consciente du processus qui se déroule en toi et en ces millions d’êtres humains concernés par le processus. Tes amis seront épargnés, tes amours seront épargnés car nous ne séparerons ni les amis, ni les amours ni la vraie famille ni les vrais enfants de leurs vrais parents, il y aura dans ce processus une justice et une évidence que tu ne dois pas craindre, mais dont tu dois au contraire te réjouir.

    Réjouissez-vous à présent mes enfants car le temps des épreuves est bientôt fini et vous allez assister en direct à ce que vous êtes venus voir grâce à un choix conscient qui remonte à des temps plus anciens et à des lieux où le temps n’existe pas, soyez bien présent quand éclateront les conflits terrestres auxquels vous vous garderez de participer si ce n’est par devoir de secours ou de compassion. Les conflits marqueront le début d’une ère de séparation entre le conflit et le non conflit, entre la paix et l’amour d’un côté, la guerre et le pouvoir de l’autre. Ceux qui choisissent l’énergie de la peur, du pouvoir et de la guerre auront le droit à un véritable festin. De même ceux qui choisissent l’amour et la paix pourront enfin se reposer dans les bras de ceux-ci.

    Tu nous poses sans cesse, car tu es fatiguée, la question du temps, de la durée : tu n’auras plus guère à patienter bien-aimée, tout cela va durer le temps d’un clin d’œil  et lorsque les signes apparaitront il n’y aura que quelques heures pour s’organiser et se mettre à l’abri en sachant que l’abri réel est en soi dans la paix et non enfermé dans une cave même si la fureur des éléments fait craindre les plus valeureux ! Non nous ne sommes pas des prophètes d’apocalypse et ce ne sera pas l’apocalypse, enfin pas telle que vous l’imaginez, ce sera le grand tri, la grande muraille, l’ultime séparation entre les pacifiés et les autres, entre les nouvelles énergies d’amour et de paix et les anciennes énergies de lutte pour le pouvoir et l’avidité.

    Tout cela ne te concerne plus, sois en paix et cesse de paniquer pour un jardin ou pour un coup de balai dans ta maison (je suis stressée par la propreté du jardin et de la maison). Tu verras que tout sera en ordre pour que les choses se déroulent comme il le faut, quand il le faut, comme cela a été le cas SANS TON INTERVENTION dans les mois qui se sont écoulés et même les années. Oui tout se déroule sans qu’il soit nécessaire d’avoir à prendre de douloureuses décisions qui seraient contraires à votre sens profond de l’amour et de vos grandes valeurs, de l’éthique morale qui vous anime. Alors n’ayez pas peur, nous sommes comme vos parents et nous ne vous laisserons pas trébucher au bord de la falaise.

  • Ils font le point sur l'hypnose régressive, les reptiliens, les dragons et les fées et répondent à mes questions à ce sujet

    Depuis 48 heures il m’arrive des choses étonnantes : je vois le monde d’une autre façon et je me sens toute « bizarre », l’impression d’être décalée ….. Assez légère, légère au point d’avoir peur de ne plus être attentive en voiture, car je me sens « pas là » …… Cet état étrange me pousse à écrire, j’éprouve, au milieu des petites douleurs ou joies terrestres, une sorte de sentiment indéfinissable §

    Aujourd’hui Je veux questionner sur l’hypnose régressive que je pratique moi-même et qui permet parfois de drôles de trouvailles, tout un chacun semblant cacher tant d’expériences indescriptibles !

    Reptilien 

    Image traditionnel du reptilien perçu pendant les séances d'hypnose regressive

    Ma petite sœur ….. Tu te rapproches de nous, tu te modifies doucement mais avec certitude et donc tu éprouves le besoin de communiquer avec nous. Nous sommes toujours présents, mais nous capter devient facile et ce monde ne t’enthousiasme que très peu, quoique tu admires tant le ciel et la nature dont tu perçois la profondeur d’âme qui l’habite. Désormais tout va devenir plus léger, même si cela ne change pas ton quotidien, il s’affine …..

    Nous te voyons sourire à chaque fois que tu découvres, dans ton entourage professionnel, un nouveau thérapeute exceptionnel faisant des guérisons miraculeuses, et mettant à jour un dragon, un elfe ou une fée. Tu voudrais l’essayer, te rendre compte, et tu découvrirais certainement qu’ils sont tous des aides à la reconnexion avec soi-même avant toute chose. Chaque nouveau récit révèle un phénomène dont l’immense ampleur vous étonne : un autre monde communique avec le vôtre ! Et en plus cela a des effets positifs !

    Non il ne s’agit pas toujours d’une réalité de matière comme la vôtre, bien que parfois, mais bien souvent d’un univers métaphorique qui exprime bien des choses de l’âme qui se sent prisonnière d’un monde dans lequel elle ne se reconnait pas ou plus. Nous applaudissons l’ouverture de ces thérapies nouvelle vague au grand public, cette accessibilité est honorable, mais nous rebondissons sur ta question concernant l’honnêteté des thérapeutes : comme dans tout métier il y a des bons et même d’excellents, mais aussi quelques charlatans qui surfent sur la vague. Cela ne doit en aucun cas te décourager, il n’existe pas de métier ou de thérapie abritée de ce phénomène.

    Quant à la teneur des informations qui ressortent, elles sont comme les thérapeutes : de qualité variable quant à leur utilisation en tant que source d’information. Nous allons te donner un exemple : qu’une personne pense avoir été une fée ou un dragon dans une vie antérieure n’est certainement pas toujours exact, mais qu’il pense avoir au fond de lui une capacité et des ressources d’exception est sans doute vrai et il est bon qu’il se le rappelle.

    L’hypnose régressive existe depuis très longtemps et les occultistes qui ont habité votre monde ont toujours flirté avec l’invisible via ce moyen commode qui permet à de nombreuses personnes de se faire le canal de tel ou tel univers. Cela ne devrait pas te surprendre pour 2 raisons : la première qui est que votre monde s’ouvre à cette dimension de l’esprit qui s’exprime via ce moyen, la seconde qui est que vous n’êtes pas seuls sur une terre isolée qui, seule dans la galaxie, abriterait une vie dont vous sauriez tout !

    Votre terre vibre au milieu d’intensités qui abritent plus de vie qu’un arbre abrite de feuilles. Il est normal et concevable de les capter grâce à ce moyen à la fois pratique et simple. Enfin Le passé, le présent et le futur ne sont jamais que des versions différentes du même mille feuilles !

    La question du recueil d’informations est bien plus délicate car elle pose celle de ce que vous avez cru capter ! Vous pensez capter une réalité de matière, un monde qui se relie au votre via votre densité et vous ne recueillez qu’une image sortie tout droit de votre capacité créative. Cette réalité créée a une forme d’existence, mais elle ne s’applique dans un premier temps qu’au sujet lui-même.

     La question des implants est la même : qui se sent prisonnier finit par trouver ses chaines, ses boulets et ses fers et souhaite se les voir retirer. Mais qu’ils existent de façon aussi fréquente n’est pas réellement nécessaire pour vous piller éventuellement votre énergie : la matrice, le monde de matière, est en soi-même un vaste appareil à recycler et recycler toujours vos énergies pour s’auto constituer et même s’accroitre ….. Nul besoin d’implant, mais l’implant souligne le lien qui existe entre la matrice de votre monde et vous-même.

    Il va de soi que certaines personnes ont des expériences peu enviables avec des entités de toutes natures et qu’elle ne créent pas de l’information mais se souviennent de procédés véritables qui leur ont laissé non seulement des implants (non éthériques) mais aussi des cicatrices parfois physiques et toujours morales. Mais cette énergie-là est très proche de celle de votre densité et la mémoire vous est alors ôtée intentionnellement – c’est d’ailleurs peut-être mieux, car vous ne pouvez pas vous cacher de ces entités et vous n’avez pas toujours une force morale vous permettant de résister à ce type de rapt.

    Nous voulons aussi répondre à la question des extraterrestres reptiliens fréquemment mis à jour dans les séances d’hypnose régressive : si vos sujets étaient indemnes de toute culture de ce type il est probable que vous n’auriez qu’un sujet sur 100 qui évoquerait ce sujet. La grande popularité de ce type d’informations dans les milieux ésotériques nourris par quelques écrivains célèbres comme David Icke finit par jouer en votre défaveur en décrédibilisant des informations  trop faciles ….. trop communes ….. Le thérapeute devrait donc s’assurer que son canal ne connaissait rien à ce sujet avant et c’est seulement sous cette condition qu’il devrait valider l’information en tant que telle.

    Oui les reptiliens existent et ont laissé des traces, voire en laissent encore, mais non la majorité des gens ne sont pas des esclaves reptiliens implantés et soumis à une sorte de vampirisme qui place le problème de la guérison à l’extérieur d’eux-mêmes : comme c’est pratique ! Oui il est pratique de croire que le problème est dehors, alors que la solution est toujours en dedans : dans notre force intérieure ! Non nous ne remettons pas en cause l’exploration des abductions par hypnose, mais en cas d’abduction il existe toujours des traces physiques ou psychiques (rêves, souvenirs partiels).

    L’hypnose régressive est un outil de plus, mais un bon outil qui replace l’humain au milieu de lui-même grâce à une vision holistique (d’ensemble) et lui permet de trouver l’ensemble des clefs des portes de sortie de sa propre prison. Le mot prison n’est pas trop fort, mais rien ne pourra vous en sortir sauf votre capacité à trouver en vous-mêmes de solides raisons de le faire. La plupart des gens de votre monde apprécient la vie sur terre parce qu’ils ont oublié les limites qu’elle impose à une âme faite avant tout pour une créativité exponentielle et une très grande capacité au bonheur. L’âme sait être heureuse et c’est aussi un point sur lequel l’hypnose peut s’appuyer pour tendre une échelle de corde à quiconque semble être tombé dans un trou.

    Continue petite sœur, avec ton bon cœur et ton éthique et laisse de côté ceux qui font du sensationnel, même si tu es parfois écœurée d’assister au déploiement médiatiques de ceux qui usent et abusent du procédé ! Ils aident quand même à leur manière et ceux qui ont envie de se laisser abuser chercheront toujours un gourou à suivre. 

  • Ils nous donnent une leçon de discernement et nous apaisent, faux guides et contrats d'âme, ce qu'il faut savoir

    Ils nous donnent une leçon de discernement

     

    Alors que mon moral va et vient et que je doute au quotidien vu qu’il ne se passe pas grand-chose et que les promesses d’amélioration via la canalisation augmentent, je veux sinon des preuves tangibles, quelques éléments pour mieux appréhender le phénomène de canalisation.

    Porte 

    Ah petite sœur, tu te remets au travail et comme d’habitude tu redoutes le fruit de ton imagination, comme tous les canaux du monde, excepté les escrocs ! La grande majorité des textes qui paraissent sont recueillis avec sincérité et ont une provenance unique : vous-même, du moins cette part supérieure et énergétique qui ne s’est pas incarnée et attend votre retour avec joie. Tu reconnais là ce que certains appellent le supra conscient ou conscience supérieure. En fonction de votre « état interne » votre conscience supérieure peut passer au travers des mailles du filet et vous aider en vous transmettant des informations pour vous ou pour tous (en général vous et tous, c’est le même objectif, aimer et s’élever, seuls les ingrédients du quotidien changent).

    Néanmoins certains être « du dessus », des dimensions éthériques, autant que certains êtres du « dessous », non moins éthériques pour vous, mais peu positifs, communiquent également régulièrement et vous les captez en fonction de votre propre fréquence.

    Un escroc captera donc ce qui semble l’enchanter, ou enchanter ses finances et un pur bon homme captera des entités bienveillantes qui sentent que leur intervention serait utile. Quant à Pierre, Paul ou Jacques, ainsi que le Christ lui-même, ou toute sa famille, c’est bien plus rare même si ils se sentent un devoir de suivi et de regard sur votre civilisation. Plus rare avons-nous dit, pas tout à fait inexistant.

    Il va de soi qu’il vous faut être très vigilant quant aux paroles prêtées aux meilleurs d’entre nous et qui ne sont pas issus de la source alléguée. Mais votre discernement ne réside que dans votre aptitude à distinguer le bon du moins bon, l’amour de l’absence d’amour, et à comprendre grâce à la nature des fruits de quelle nature est l’arbre.

    Si le fruit est amer, qu’il vous rend triste, dubitatif, anxieux ou vous cause de la déprime, alors l’arbre n’est pas le bon et il vaut mieux vous en éloigner. Jamais nous ne pourrions émettre une parole, un texte, une idée ou un concept vous causant de la peine. Même lorsque nous parlons des temps de l’apocalypse que vous vivez actuellement, nous prenons soin de vous expliquer que la mort n’est pas au bout, mais la vie, quand bien même le passage vous semble étroit ou trop difficile.

    Oui petite sœur, tu t’inscris en faux contre cet optimisme invraisemblable que tu découvres dans tes propres textes ainsi que ceux de tes frères et sœurs, un optimisme qui n’illustre pas votre vraie vie de matière. Mais franchement, si nous prenions la parole pour pleurer avec vous je n’en verrai pas l’intérêt. Nous devons au contraire vous aider à garder le moral et à prendre de la hauteur afin de préserver votre bonne nature sans sombrer dans la tristesse qui vous accapare lorsque vous perdez espoir.

    Alors oui il nous est difficile de vous dire vous allez en bavez pendant encore « tant » de temps, car cette donnée nous est inconnue, vu que vous utilisez le temps à votre guise et que le monde est issu de cette programmation de la matière. Comme un pronostiqueur nous sommes capables de définir une tendance et vous aider à la distinguer au travers des brumes et voiles de l’inconscience, mais il ne nous est pas possible de vous renvoyer une image qui serait à 100% le reflet de ce qui se passe et surtout de ce qui va se passer dans les semaines et les mois à venir. Tant d’éléments sont des variables.

    Vous voudriez savoir quand vous allez rencontrer l’amour vrai, le travail qui vous passionne, le succès auquel vous avez droit ou retrouver votre santé : mais cela n’est pas tout à fait connu de nos services ! La plupart des humains se sont engagés sur une vie qui se veut d’amour ou de progrès vers l’amour et le résultat s’en distingue un peu. Alors il nous est difficile de jouer les madame Irma et de vous dire que tout est écrit de la main de Dieu et que ça va se dérouler ainsi. Dieu, ou la Source, ne veut que le meilleur, mais le meilleur est hors de la dualité et de la matière et il vous invite à y retourner. La solution n’est donc pas de ce monde et nous ne pouvons que pointer du doigt l’unique porte de sortie : la disparition de la matière.

    Voilà pourquoi nos avis divergent de votre sensation et que le présent ne ressemble pas au grand fleuve tranquille que nous vous promettons ! Sois en paix petite sœur : sois surtout assurée que vous tous aurez les outils nécessaires pour venir à bout de la complexité du moment, complexité qui elle-même est ajustée à vos capacités réelles et matérielles. Oui vivre cette période est une chance car elle vous donne toutes les occasions pour apprendre et mettre en œuvre ce que vous savez déjà !

    Alors qui te parle ? Un ange, la partie la plus élevée de toi-même, Jésus en personne ? Franchement cela n’a pas d’importance. Mais si en relisant ce texte tu détermines sa véritable valeur ajoutée et que ton quotidien s’élève un peu, alors sois certain que l’origine est divine au-delà ce ta pauvre notion de toi-même.

    Le problème des faux guides

    L’hypnose a relancé sur votre sphère la problématique des faux guides. Mais il s’agit là aussi d’une question de fréquences. Pour sécuriser une communication ou même votre vie, vous ne devez pas fréquenter les mauvais garçons parce que vous auriez en commun des intentions médiocres : fumer, boire, se droguer, exercer de la manipulation, être malhonnête, etc. (nous parlons de vos excès bien entendu).

    Si vos intentions restent pures ou grandes, alors votre niveau général vous orientera vers les bonnes personnes, les bons guides, les bons professeurs, les bonnes influences.

    En cas de doute, posez-vous seulement la question : cela est-il du ressort du beau, du bien, du bon, de l’Amour avec un grand « A » ? Ou cela est-il du ressort de l’anxiété, de la peur, de la peine, de la colère …. Oui il est vrai que vous vivez dans l’angoisse du lendemain et de la peur du manque à tous niveaux, mais soyez assuré que moins vous craindrez et moins vous manquerez. Le manque est subjectif et bien des gens qui sont assis sur des millions avec conjoint et enfants en bonne santé sont en fait malheureux et bien plus malheureux que des gens simples, seuls et même parfois handicapés.

    Le problème des contrats d’âme

    Et si nous vous disions qu’il n’y a pas de contrat ? Au-delà d’un certain stade tous les contrats potentiels tombent et aucune limite n’est imposée au bon élève, ni limite, ni épreuve ultime, ni horreur extra-terrestre. Le bon élève vit une vie qui lui permet de mettre en pratique le bon et le bien et rien ne se met en travers de son chemin.

    Si vous craignez d’avoir signé un contrat terrible vous imposant des épreuves difficiles et hors de propos, alors élevez-vous et révisez votre point de vue depuis le sommet de la montagne. Pour y voir clair vous devez avoir tous les éléments en votre possession et c’est rarement le cas sur le plancher des vaches.

  • hypnose enquête : rencontre avec le guide supra-conscient de Sophia et échange autour du thème des émotions douloureuses

    Hypnose enquête : Le guide spirituel ou supra conscient de Sophia et les émotions douloureuses

    Problématique : D’abord sachez que Sophia est entièrement d’accord pour que nous travaillons sur un plus vaste plan qu’elle-même et que le partage intégral soit rendu sur le net, bien que certains passages intimes aient été exclus (du reste sans intérêt pour quiconque à part Sophia)

    Sophia est une absolue novice dans l’ésotérisme et vient me voir par le bouche à oreille sans pouvoir recréer des informations déjà connues.

    Sophia a une vie qu’elle juge médiocre : seule, 2 jeunes enfants, divorcée mais n’ayant pas réussi à rencontrer une nouvelle personne, elle souffre d’une part d’une surcharge de travail et d’autre part d’un manque affectif comme « un trou béant » selon-t-elle. Les finances ne sont pas optimales, les enfants sont parfois pénibles et sa famille est absente.

    Elle ne vient pas pour changer cela, mais pour développer ses capacités à gérer ses émotions car elle « gueule » sans arrêt pour reprendre ses mots.

    Résultat : A la suite de notre travail, La vie de Sophia ne s’est pas profondément modifié, mais elle s’est sentie plus sereine face à ses épreuves.

    Durée de la séance : 2h00 et 30 minutes d’échanges préalables

    (La procédure d’hypnose n’est pas décrite ici, certains échanges sont simplifiés par gain de temps pour préserver l’essentiel sans transcrire des heures d’échanges à visée totalement intime ou personnelle)

    E (la thérapeute, Elizabeth) : A présent tu vas tracer une porte lumineuse et interdimensionnelle et lorsqu’elle sera devant toi, tu l’ouvriras et passeras de l’autre coté.  1- tu te sens prête et observes cette porte face à toi, dis moi à quoi elle ressemble.

    S (Sophia) : C’est une porte de lumière translucide, mais je ne vois rien de l’autre coté

    E : 2 – tu t’approches de la porte et ressens peut-être des émotions, vois des couleurs, peut-être entends-tu déjà quelque chose ou perçois tu quelque chose de l’autre coté

    S : Il n’y a rien, mais je me sens paisible, très bien, je touche la porte et elle semble s’effacer, mais je ne vois rien

    E : 3 – Tu passes par la porte et découvres un nouvel univers reposant dans lequel tu es immédiatement en sécurité.

    S : Oh c’est magnifique ici, il y a plein de lumière partout, comme si la lumière dansait et qu’elle avait toutes les couleurs possibles

    E : Bien, à présent tu vas appeler ton guide spirituel, ange gardien ou supraconscient (comme tu le souhaites) afin d’avoir un échange avec lui

    S : C’est mon guide spirituel, il arrive, c’est une grande lumière

    E : Comment te sens tu avec lui ? (suit une procédure de vérification qui n’est pas décrite ici)

    S : Je me sens si bien, je suis si heureuse de le revoir

    A présent j’intensifie la transe hypnotique afin d’entrer en contact avec ce que l’on peut appeler le « Supra conscient » ou SC et d’aller chercher des réponses non seulement pour Sophia, mais aussi pour nous tous qui peinons chaque jour à comprendre pourquoi cette vie ?

    E :  Qui êtes vous pour Sophia

    SC : Je suis son énergie primordiale, il n’y a pas de mot dans votre vocabulaire pour cela

    E : Sophia n’est pas heureuse et souffre de multiples problèmes concrets qui la font souffrir, comment pouvez-vous justifier cela

    SC : Cela n’est pas justifiable en soi, mais Sophia en a fait le choix non conscient afin de faire grandir une partie d’elle-même encore fragile et de passer un cap, elle n’affronte que ses propres choix

    E : Vous nous dites donc que nous ne souffrons pas par hasard, mais par choix

    SC : Oui, même si les causes sont variables sur le plan terrestre, d’un point de vue plus profond il n’y a pas d’autre origine que notre volonté à nous aguerrir au contact d’épreuves librement déterminées.

    E : Je ne vois pas comment se sortir d’un choix dont on ne se souvient plus, pourquoi devons-nous nous aguerrir ? Et comment peut-on justifier ces difficultés innombrables sur terre

    SC : il s’agit du choix de l’expérience, les parcelles de Dieu expérimentent la totalité du spectre avant de revenir à Dieu

    E : Je ne vois pas pourquoi Dieu n’a pas créé toutes ces parcelles parfaites du premier coup ?

    SC : Toute chose et son opposé sont créés, la création n’a pas un seul spectre, mais la totalité. Ce projet est si vaste qu’aucun concept humain ne peut l’imaginer ou le décrire. EN vivant cette expérience, Sophia et toutes les autres acceptent de se confronter à toutes les lumières, y compris les pulsions les plus noires afin de faire le choix conscient et volontaire de la beauté et de l’amour.

    E : Ne parle-t-on pas plutôt de terre prison, de matrice et d’enfermement de l’âme ! Qu’en est-il de ces concepts ?

    SC : tout est, mais tout dépend du point de vue, si vous vous placez d’un point de vue terrestre alors oui la terre est une prison dont il est très difficile de sortir car ce que vous appelez le karma est une mélasse de causes et d’effets qui vous noient progressivement et rien ne saurait vous exclure de ce process. Mais si vous voyez les choses de notre point de vue, cette terre prison est un instant de l’univers et prendra fin immédiatement à la prise de conscience de chacun que cette matière n’est pas la lumière, ni les ingrédients qui vous font vivre et que vous vous octroyez vainement : argent, possessions, passions diverses. Si vous prenez conscience que tout cela n’a aucun sens, alors plus rien ni personne ne pourra maintenir ce carcan d’illusions autour de vous.

    E : on parle souvent de matrice et les théories les plus folles circulent à ce sujet : matrice artificielle créée depuis la lune et maintenue par des entités négatives qui se nourrissent de nos émotions.

    SC : C’est exact, il s’agit bien d’un monde tout à fait artificiel et créé dans l’objectif de vous réduire en esclavage et de se sustenter de vos efforts ou de votre souffrance. Mais ça ne vaut qu’à partir d’un point de vue réductionniste qui est très « terre à terre ». Dans les faits, renoncez à tout cela et ces faux amis perdront leur pouvoir et devront renoncer à leurs projets. C’est ce que vous appelez l’éveil ou l’ascension, question d’époque.

    E : n’avons-nous pas des amis qui peuvent nous aider à sortir l’humanité de ce cauchemar ? Je ne vois autour de moi que des gens malheureux et des situations difficiles.

    SC : peut-être pas autant que vous le croyez. Beaucoup de gens se complaisent tout ou partie dans ce monde et sont à la recherche de biens matériels, même illusoires, ou de joies superficielles. Le vrai malheur, les privations sévères et les souffrances psychiques graves ne représentent pas une majorité durable.

    E : Je m’inscris en faux et vous n’avez pas répondu à la question des amis qui pourraient nous aider ?

    SC : Si une personne apporte un poisson, vous mangez une journée, si elle vous apprend à pêcher, vous mangerez chaque jour. Il est important et même capital que vous appreniez à vous défendre vous-même des forces de l’ombre qui vous harcèlent, quand c’est le cas. Nous pourrions bien souvent évoquer plutôt l’éloignement de la mission de départ et la perte de point de vue de l’essentiel.

    E : ET comment s’en souvenir puisque nous revenons au monde à la fois inaptes à quoi que ce soit et en ayant tout oublié de ce qui a précédé ?

    SC : Vos amis-guides vous brandissent des panneaux directionnels à longueur de vie et vous refusez bien souvent de les voir, par peur ou par désir d’autre chose. Mais si vous regardiez la réalité en face, vous vous sentiriez moins seuls.

    E : Et Sophia, comment peut-elle s’en sortir ?

    SC : en changeant son point de vue. Elle n’est pas une mère de famille noyée dans ses soucis, mais une grande personne humaine avec de nombreux atouts et un entourage amical fort. Elle ne manque de rien sur le plan physique et peut même s’octroyer quelques petits plaisirs. Elle a choisi cette période de solitude pour apprendre à manager sa vie de façon autonome.

    E : et que pensez-vous de son évolution ?

    SC : elle est excellente, de nombreuses épreuves sont dépassées et elle pourra bientôt passer à l’étape suivante, ces épreuves disparaitront alors pour faire place à une nouvelle vie.  Elle a seulement oublié que le seul moyen de devenir autonome était qu’à un moment vos « parents » vous lâchent la main lorsque vous faites vos premiers pas, vous rendant la capacité décisionnelle et la gestion de votre vie. Le filet de sécurité a donc été progressivement ôté pour que Sophia expérimente cela.

    E : Bien, mais comment doit-elle s’en sortir ?

    SC : en focalisant moins sur les petits détails du quotidien et en pensant plus à l’objectif final : grandir et prendre toute sa place.

    E : Et que dire de ces attaques permanentes de la vie ? Attaques que nous subissons tous et toutes : argent, santé, situations familiales difficiles, trahisons, abandons Etc…

    SC : la plupart du temps votre ennemi est la peur du changement. Mais si vous acceptiez l’idée de changer de vie, vous seriez surpris de la facilité avec laquelle vous vous réadaptez et passez à autre chose.

    E : C’est un peu facile à dire ……. Dans les faits lorsqu’une personne est noyée sous un problème et que, par exemple, elle risque de mourir ou de perdre sa maison et sa sécurité, elle ne peut pas penser « tout va bien se passer » ?

    SC : Si, la mort, qui selon vos critères elle la pire des situations, n’est qu’un passage, seule la douleur pourrait vous effrayer. Quant aux changements matériels importants, vous avez déjà presque tous surmonté de nombreux changements et ils ne vous ont pas toujours rendu malheureux dans le temps, bien souvent lorsque vous perdez quelque chose, vous gagnez autre chose si vous savez le voir. Ce monde est un monde de souffrance et nous pensons évidement que le but est de le quitter définitivement après avoir compris que tout ce qui s’y passe n’est qu’une vaste illusion sans grand intérêt. Mais dans l’attente, laissez de coté tous ceux qui vous font du mal, fuyez et allez vers le bon et le bien mental et physique : cela devrait être votre seule préoccupation et non pas un bien matériel ou une situation matérielle.

    E : Mais qu’en est-il de cette matrice ?

    SC : la matrice fonctionne grâce au karma et le karma fonctionne sur la base de la peur, de la haine, de la rancune et de l’incapacité à laisser une partie de vous partir définitivement, cette partie de vous fusse-t-elle un ancien amour, une vieille histoire de famille ou une trahison : peu importe : vous n’avez pas à régler le passé mais à penser seulement à tisser les liens agréables de l’amour dans l’avenir.

    E : Vous ne pouvez pas nier la souffrance ?

    SC : Nous ne la nions pas. Nous vous prions de faire tout le nécessaire pour la quitter.

    E : revenons à Sophia : quelle est sa mission terrestre ? j’ai bien noté la prise d’autonomie, mais au-delà de ça ?

    SC : Elle doit lâcher prise sur le présent et penser en terme d’avenir, la peur du changement lui nuit plus qu’elle ne l’imagine. Nous comprenons ses difficultés organisationnelles et matérielles, mais rien d’insoluble. Elle paye très cher le confort de l’illusion, par des inconvénients majeurs dans sa vie. A terme elle renoncera à ce confort et ira vers une nouvelle vie

    E : Et si nous attendions tous un peu le coup de pouce qui nous aide bien comme le fait d’avoir un bon ami, ou une situation facile ?

    SC : alors vous passerez à coté de l’occasion de grandir en autonomie. Néanmoins ce coup de pouce vous est tout de même parfois donné quand l’épuisement le justifie car nous ne saurions vous laisser supporter des épreuves qui sont insurmontables pour vous.

    E : QU’en est-il de ces forces sombres, mais aussi des soi-disant projets d’ascension planétaires et autres projets New Age qui nous projettent dans un monde merveilleux après un évènement non moins merveilleux ?

    SC : Bravo à tous ces scénaristes qui voient un projet merveilleux d’ascension générale, mais il ne peut en être ainsi. Grandir est un phénomène individuel et non collectif au détriment de toutes les caractéristiques qui font que vous êtes prêt et pas votre voisin. Néanmoins la terre rentre dans une nouvelle phase et certains d’entre vous vivront des choses plus particulières que d’autres.

    E : Sophia est-elle concernée ?

    SC : oui, elle rejoindra un groupe de gens qui ont fait le choix de vivre dans le partage et la solidarité qui sont des formes d’expression de la source. Ce n’est pas une ascension au sens où vous partiriez au paradis, mais ça le sera dans le sens où il vous sera donné la force de vivre autre chose alors que tant d’autres ne pourront pas le faire parce qu’ils seront, soit arrivés au terme de leur parcours, soit qu’ils ne pourront pas passer de cap supplémentaires et devront en quelque sorte recommencer la leçon.

    E : Quelle sera alors la mission de Sophia ?

    SC : briser ses chaines ! Mettre fin aux limites qu’elle se fixe, elle en a déjà brisé quelques-unes, ce sera donc aisé et même agréable de sentir sa vie entrer en expansion !

  • Ennui, doute ou souffrance : ils nous parlent avec précision du phénomène d'ascension

    Notre Hiérarchie céleste nous parle de l’ascension face à nos doutes, notre ennui ou notre souffrance

    Bulles bleues

    Cette image correspond exactement à celle de l'un de mes rêves les plus marquant où je percevais un globe bleu énorme dans le ciel et des petites bulles bleues qui enlevaient les humains, ceux-ci devenaient alors éthériques et avaient l'air très heureux - je sais, c'est naif, mais j'ai juste fait ce rêve sans que rien ne m'y ait préparé.

    Cette séance fait suite à une journée de doute où règne une certaine confusion : finalement je n’ai la preuve de rien et c’est un peu pour tout le monde pareil.

    Chère enfant, le doute est salvateur il est la forme de pensée non subtile qui tisse des barricades pour que vous restiez ancrés à la terres et ne vous évadiez pas dans un monde imaginaire où il ne se passe plus rien pour vous. Pas de doute, pas de conscience !

    Oui l’excès de doute vous paralyse et vos projets pourraient bien ne pas résister à cette fatigue de l’âme qui pose un non à toute forme de terrestre projection attendant la fin comme une forme de suicide alors qu’il vous ait demandé de vous investir dans l’amour jusqu’à la dernière minute.

    La fatigue de l’âme survient lorsque les épreuves terrestres conjointes au phénomène de manque et/ou de fatigue générale vous ont abattus et que l’âme n’arrive plus à vous redonner de l’espoir et à vous tirer de l’avant, c’est donc votre corps terrestre qui s’enfonce dans une forme de dépression, aspiré par le doute, par l’ennui voir les deux.

    Non, c’est l’âme qui prime sur le corps dans le cas d’une incarnation réussie, réussissant à faire conserver au sujet humain la validité de ses objectifs jusqu’à l’ultime instant où il saute la barrière. Mais lorsque l’incarnation est fatigante et comporte beaucoup d’épreuves, c’est le sujet humain qui tire l’âme vers le bas et s’enfonce dans une léthargie qui aujourd’hui, et c’est inquiétant, touche de plus en plus de monde.

    Chère enfant, le temps de l’ennui et du doute va prendre fin. Nous comprenons votre soufrance et nous l’entendons, cette période est douloureuse pour tous et nous vous demandons un ultime effort. Nous savons qu’il y a une prise de maturité chez bon nombre d’entre vous et qu’à cause de cela vous vous sentez isolés à vous demander ce que vous faites dans cette société ultra matérialiste qui ne vous correspond plus. Mais ce qui ne vous correspond plus va prendre fin, comme c’est à chaque fois le cas si vous regardez votre vie en arrière et sans qu’il n’y ait besoin de passer par le chemin de la mort ou des catastrophes. Comme nous l’avons dit précédemment : autant de mondes sur terres que d’humains pour y vivre et chacun aura la réponse à ses questions puisque vous vivez le temps des révélations.

    C’est un fait l’apocalypse est avant tout le droit du condamné à savoir, de comprendre avant de faire un choix en toutes connaissance de cause : voilà ce qu’est l’apocalypse, aucune source ne permettrait que vous fassiez un choix par défaut sans avoir la totalité des informations à votre connaissance et même si certains trainent des pieds parce qu’ils doutent : ne craignez pas, vous transformerez l’essai en but dès que le signal du départ sera donné !

    Quel signal de départ ? Tu le reconnaîtras chère enfant, nous ne pouvons pas t’annoncer les choses par avance car tu te désinvestirais tout à fait de cette vie qui te fait pleurer presque chaque jour, au moins les larmes de l’âme qui est à la peine. Mais si su pouvais voir l’avenir, ton regain de confiance serait suffisant pour que tu puisses attendre sereinement en pesant, comme tu le fais actuellement, tes nouvelles valeurs pour les mettre au travail comme tu comptes mettre au travail tes juments adorées.

    Alors toi, tes amies, et même celui qui ne comprend pas : attendez en paix et vivez ce temps comme le dernier de ce type avant de retrouver un sens çà la vie.

    Oui tu te fais du souci et tu peines à trouver la joie, mais c’est pourtant dans ce creuset de solitude que tu as trouvé les forces en toi pour imaginer un avenir autrement, autrement que dans l’argent, la matière et le profit personnel, même si tu n’as pas tout mis en œuvre à ce jour.

    Oui tu te demandes pourquoi tu n’accueilles pas de pauvres gens chez toi,mais viendra le jour où tu le feras naturellement et avec plaisir sans plus te poser de questions que cela. Sois donc en paix chère enfant, rien ni personne ne peut être autorisé à vous nuire sans que cela n’ait pas  fait parti d’un plan validé par l’âme pour grandir. Hors ces plans sont tous finis : les malheureux qui n’arrivent pas à se trouver auront d’autres occasions de le faire et les bénis qui savent, verront bientôt cette période difficile se terminer sans autre difficulté ou stress majeur que celui de partir à l’inconnu.

    Nous vous aimons, toi, tes amies, et même tous ceux que tu connais et que tu ne connais pas encore, alors acceptez cet engagement de notre part à vous protéger au-delà de ce que vous croyez, même si vous avez le sentiment de subir votre vie sans autre agrément que celui de regarder l’heure dans la hâte de voir tourner l’aiguille de la montre ou de l’horloge.

    Nous savons que beaucoup d’entre vous se sentent très seuls, d’autres manquent ‘argent et de travail, d’autre manquent de l’amour le plus élémentaire, surtout ceux qui n’en donnent pas car ils ne savent pas encore. Mais tout un chacun trouvera sa juste place dans l’avenir sans que les différentes sphères ne se polluent entre elles, la dimension d’après, c’est aussi ça : une forme de tri inconscient, mais collectif qui permet aux uns et aux autres de se trouver.

    Tu nous poses de drôles de questions : mais nous répondrons que cela n’a pas une importance capitale et que tout ira comme il faut. Oui tu as bien entendu raison de continuer à vouloir t’organiser et mettre en place un système pérenne de protection des tiens, mais ne crois-tu pas que nous sommes plus efficaces pour cela ? As-tu manqué dans ta vie ? Oui, certes un peu parfois et souvent même d’amour, mais en grandissant ces douleurs ont diminué et tu devrais y voir à coup sur le fruit de nos interventions, comme c’est le cas chaque fois que nous pouvons et chez tout le monde. Oui tu fais bien de t’intéresser encore à ton avenir, mais tu sais que nous mettons sur ton chemin le bon panneau de direction et  que tu n’as rien à faire pour cela. Voilà la donc la règle et elle est toujours la même : en fonction de qui vous êtes, le monde se construit autour de vous et apporte la matière qui vous correspond. Faites pour votre avenir tel que vous l’imaginez et nous apportons ce qui manque.

    La question revient souvent : à quand la comète ? C’est une plaisanterie entre toi et tes amies, nous le savons, une plaisanterie qui traduit votre trouble, votre douleur parfois et votre manque d’amour. Mais il n’y a pas de fin du monde versus 2012 au cinéma, ça sera à la fois plus simple, plus rapide et moins douloureux, nous éviterons aux adultes que vous êtes devenus la douleur de l’agonie ou un manque qui menace de vous renvoyer à votre bestialité, celle inscrite dans vos gênes et que vous n’avez eu de cesse de démolir en progressant.

    Une révélation avant tout de vos valeurs, un monde qui se détermine et se reconstruit et une population bien à sa place grâce effectivement à des phénomènes tant humains que naturels et qui sont déjà en cours. Vois comme cela est déjà en route et comment la souffrance prend fin, comme parfois la vie, mais pour repartir sur de bonnes bases. La mort n’existe pas, seule l’agonie devrait vous effrayer et nous vous promettons d’en réduire au maximum la teneur pour ceux qui doivent partir. Aux autres, qui doivent rester, nous vous promettons de l’aide à mesure que vous formulerez des plans d’actions dignes des grandes personnes que vous êtes enfin devenues

    Ne te pose pas la question des migrants comme un problème personnel, il deviendra personnel le jour où tu verras des migrants à ta porte. Quels qu’ils soient.

  • Voyance 2017 : Mai à Septembre

    • Le 09/02/2017

    De Mai à Septembre 2017 – Séance de Voyance avec support Belline

    Préalable : La voyance n’est pas une science exacte gardez votre discernement d’autant plus que la ligne temporelle n’est pas une ligne prévue droite et planifiée mais une mouvance que nous organisons et co créons.

    Je sens que ça va bouger et même tanguer ….. Mais il me faut clarifier la question

    Economie

    L’économie entre dans une phase de crise assez aigue. Les entreprises peinent et le travail se fait rare. L’argent encore plus. Ce est valable sur le plan mondial et il semblerait que la crise connaisse « une crise »

    Nous vivons un désastre, même si, pour le moment, un certain nombre sont épargnés.

    Géophysique :

    Les tempêtes vont sévir et l’eau va continuer de faire des ravages, il devrait y avoir de part le monde un grand nombre de submersions et de dégâts par l’eau et le vent.

    En France nous risquons tout simplement une forte instabilité, voire pire, mais de façon régionale

    Géopolitique :

    Nous allons parler de paix après un pic (proche) de tensions internationales, je ressens le pic, mais la paix ressemble au calme avant la tempête

    Spécial France élections :

    Une personnalité connue est élue et les Français entrent dans une sorte d’enfermement (ce qui fait penser à une politique populiste ou nationaliste).

    Les nouvelles règles font penser à celles d’une forme de dictature.

    Conclusion :

    • Une période difficile, peu de travail, peu de confort, peu d’argent.
    • En France : un état dictateur ?
    • Un climat instable en France, de l’eau et du vent partout dans le monde
    • Sur le plan international, le calme avant la tempête ?

  • Pas le moral : Ils nous répondent et nous réconfortent

    Pas le moral : Ils nous répondent et nous réconfortent

     

    Cette séance suite pourtant un épisode douloureux d’attaque le jour précédent :

    Mercredi matin, je me lève de mauvais poil. Pourtant je ressens en moi ce besoin familier de me connecter à la Source réconfortante qui la plupart du temps donne un sens à ma vie. Là je reçois un message violent m’expliquant que si mes soucis ne sont pas résolus, ils vont me rappeler à eux (en clair que je vais mourir) et point à la ligne ….. En clair : t’arrive pas à résoudre tes problèmes ma cocotte, on te fait mourir.

    Interloquée et vraiment démoralisée, je décide d’aller réparer des clôtures dans mes prés (j’ai un pré pour mes chevaux de trait) en me disant de toute façon que j’avais des responsabilités (enfants, ami (e) s, etc… et même chevaux, poules et moutons) et que je ne partirais pas volontiers en laissant tout ce petit monde. Puis tout doucement la pression a cédé et j’ai senti que je me déconnectais de cette source qui n’était que le fruit de ma descente dans une sphère pas terrible …..

    Leçon de chose : ne pas accepter ou créer une connexion lorsque moralement on est pas en état de sérénité. Parce que là, nous sommes trop « bas » et nous captons de la m***e …..

    Je rends la parole à mes anges préférés …..

    Chère sœur, il est pédagogiquement très positif que tu aies compris cette expérience et que tu en aies tiré un profit partagé : le bon appelle le mieux, la petitesse amène au pire ou le pire et c’est une loi universelle : vous vous rapprochez ou vous vous éloignez de la source vous-même sans que nous ne puissions y faire grand-chose car même si nous le percevons et vous hurlons aux oreilles que ça va aller mieux, vous ne nous entendez point.

    Oui tu cours le risque de voir s’installer un cercle vicieux ou un cercle vertueux sans que nous n’intervenions, mais ce cercle vertueux ou vicieux ne pourra perdurer que si ton comportement se dégrade. C’est toute la problématique du suicide : la noirceur de l’égo appelle une sorte de voile sombre qui inonde la pauvre victime presque innocente et personne sinon elle-même ne peut être à l’origine de sa guérison.

    Oui nous entendons ta question : quoi faire e cas de sinistrose, car ce sont tes mots ! La sinistrose arrive à tous le monde, sauf peut-être à ceux que vous appelez les frères ascensionnés, mais vous n’en êtes pas là pour la très grande majorité ! C’est la force d’ignorance de ce processus sombre qui va vous sauver la mise : ignorez le Diable, c’est le plus mauvais tour que vous puissiez lui jouer. Nous entendons par diable l’ensemble des forces obscures qui gravitent autour de votre monde.

    Ignorez les mauvaises pensées, ignorez vos envies de critiquer, ignorez vos soucis (faites ce que vous pouvez pour les résoudre) et tournez absolument votre comportement vers du positif pour changer votre sphère de travail. Le monde fonctionne par sphères d’influence, le mauvais vit donc côte avec le bon et c’est votre très grande liberté de choisir à chaque instant vers quelle porte vous tourner.

    SI, lors d’une attaque sournoise de la partie obscure, vous imaginez une sphère de lumière et même que vous renvoyez de la lumière à ceux ou celles qui vous ont fait des misères, vous mettez fin au processus de « Karma » et l’endettement de tout un chacun est immédiatement stoppé, peut-être même les problèmes résolus. Oui c’est aussi simple que ça en apparence, même si il n’est pas facile, vu de chez vous, d’ignorer l’attraction énergétique puissante de la sphère de l’ombre.

    Votre travail dans la matière consiste à maîtriser les forces de la dualité. Lorsque vous y êtes parvenu, l’attraction de l’ombre prend fin, mais aussi les décorations de sapin de noël auxquelles on peut comparer tout à fait légitimement les apparents bienfaits de la sphère terrestre. Vous perdez alors l’attraction de la matérialité, si positive soit-elle. C’est ce que les Bouddhistes originels appelaient la fin de l’attachement. IL ne reste que l’amour pur et l’amour pur laisse vivre sans intervenir, il aime sans accrocher, il donne sans attendre de retour, il ne cherche pas non plus la gratification et il ne souffre plus d’une simple dégradation matérielle tant que l’essentiel demeure.

    Lorsque au contraire, vous développez colère et ressentiment, la vague d’énergie créée retourne à l’envoyeur faire votre sale travail et vous tissez avec cette personne un lien d’attachement funeste que vous allez conserver, même si, à priori, vous en étiez la victime. Notre conseil serait donc de laisser filer les affreux et autres méchants qui vous gênent car c’est à eux-mêmes qu’ils doivent être confrontés et non pas aux conséquences de votre pouvoir de destruction personnel.

    Pour revenir à nos moutons, une apprentie comme tu l’es encore doit se départir des attaques auxquelles elle va faire face jusqu’à un niveau ultime ou son mental sera assez fort pour ne plus se laisser atteindre par les courants énergétiques (comparables à des courants marins) qui circulent en tous sens et finissent par noircir l’atmosphère.

    Nous savons que tu attends aussi de notre part un mot de réconfort : et bien sachez tous, vous ici les lecteurs assidus de ce blog, mais aussi ceux et celles qui fréquentent notre canal, que nous vous aimons tous de façon égale, pleine et entière et que nous tendons presque toujours un parachute pour vous éviter la trop grande douleur ! Nous ne pouvons pas empêcher les bêtises et les suicides, mais nous veillons toujours à vous donner des outils de reconstruction lorsque vous voulez bien appuyer sur la touche « reset » de votre programmation négative personnelle ….

    Chère soeur / un petit mot que tu as oublié d'écrire : nous donnons autant des coups de pouce au destin lorsque vous êtes sur la bonne voie !